AGRICULTURE - CONVIVIALITÉ - ENVIRONNEMENT (A.C.E)
Bonjour et bienvenue sur ACE !!!!

Enregistrez-vous sur le forum et n'oubliez pas de renseigner votre profil.

Avant de poster pour la première fois, veuillez avoir la politesse de vous présenter aux membres ( rubrique "Présentation des Nouveaux Membres"). Merci pour eux.


Rejoignez le forum, c’est rapide et facile

AGRICULTURE - CONVIVIALITÉ - ENVIRONNEMENT (A.C.E)
Bonjour et bienvenue sur ACE !!!!

Enregistrez-vous sur le forum et n'oubliez pas de renseigner votre profil.

Avant de poster pour la première fois, veuillez avoir la politesse de vous présenter aux membres ( rubrique "Présentation des Nouveaux Membres"). Merci pour eux.
AGRICULTURE - CONVIVIALITÉ - ENVIRONNEMENT (A.C.E)
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Statistiques
Nous avons 5080 membres enregistrés
L'utilisateur enregistré le plus récent est Luch51

Nos membres ont posté un total de 2877526 messages dans 82416 sujets
larécolte

larecolte
Guilbart

matériel et équipement agriculture
dette de la France

compteur de la dette
Petites annonces

    Pas d'annonces disponibles.

    Adieu mes amis
    AgrimarneIvanquoiMassey8210Camomille
    -16%
    Le deal à ne pas rater :
    Promotion sur le kit d’entretien K&N pour filtre à air voiture et ...
    15.37 € 18.40 €
    Voir le deal
    Le Deal du moment : -35%
    Jabra Elite 65t à 55€ + 4,98€ de ...
    Voir le deal
    55 €

    Labour versus TCS

    Page 4 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

    Aller en bas

    default Labour versus TCS

    Message par Le Mecreant Ven 26 Nov 2010, 21:43

    Rappel du premier message :

    J'ai lu un truc les jours dernier sur un essai comparatif sur les 2 techniques TCS et Labour en conventionnel et en bio.

    La conclusion globale l'histoire (si j'ai bien compris) c'est que les TCS ameliore la structure du sol et la vie microbienne EN SURFACE mais sont favorable a l'envahissement par les adventices, alors que labour ameliore la structure en profondeur et facilite la destruction des adventices mais au detriment de la vie microbienne de surface.
    Sur les rendements , sur la longueur de l'essai (7 ans) on ne note pas de différence importante dans un systeme plutot que dans l'autre.

    Ce qui semblerais le plus interessant serait d'alterner les 2 techniques et de pratiquer un labour peu profond pour ne pas trop entérrer l'humus de surface tout en eliminant les adventices.

    Pour ceux qui pratiquent, que pensez vous de cette étude et de ces conclusions?

    Le Mecreant
    + membre techno +

    Messages : 12001
    Date d'inscription : 28/01/2010
    Age : 65
    Localisation 56 Bignan

    Revenir en haut Aller en bas


    default Re: Labour versus TCS

    Message par tof Mer 08 Déc 2010, 18:44

    fusa 32 a écrit:tu as fait 51 qx mais quel est le rendement de tes voisins ,ou quel est la moyenne departementale?

    Entre 70 et 90
    tof
    tof
    + membre techno +

    département : 28
    Messages : 35619
    Date d'inscription : 17/12/2009
    Age : 53
    Localisation sud 28

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Labour versus TCS

    Message par fusa 32 Mer 08 Déc 2010, 18:49

    la date de semis etait elle la meme?
    la densite de semis etait elle bonne?
    n a tu pas eu des pertes de densite?
    n a tu pas eu un manque d azote?
    fusa 32
    fusa 32
    + membre techno +

    Messages : 17081
    Date d'inscription : 11/09/2009
    Age : 59
    Localisation gers 15 km d AUCH

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Labour versus TCS

    Message par poun47 Mer 08 Déc 2010, 18:56

    Ca y est,on est parti labourer depuis hier aprem chez le bio.Surpris du boulot,c'est mouillé mais labour à 20 cm pas si mal que ça,il est vrai que ceux sont des terres de plaine qui se travaillent toujours bien et avec n'importe quel outil Labour versus TCS - Page 4 378803 .
    poun47
    poun47
    + membre techno +

    département : 47
    Messages : 19167
    Date d'inscription : 26/10/2009
    Age : 65
    Localisation Sud Aquitaine Nord Occitanie

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Labour versus TCS

    Message par Invité Mer 08 Déc 2010, 18:59

    Ok, prenons le débat dans un sens agronomique pure, loin de nos convictions, en regardant ce qui se passe au niveau du sol, issus de méthodes empiriques et d'observation simple, accessible à tout le monde:

    Le coup du piquet en bois laisser 3-4 ans à la même place :

    Si vous le gigoté trop vite en voulant l'extraire, il risque de casser car il est affaibli à un endroit bien précis, et nulle part ailleurs, à raz du sol, dans le mulch.

    Là une faune et une flore, à proximité de la chaleur, de l'air, en milieu aéré, ont boulotté la cellulose, le bois du piquet de clôture, c'est leur rôle, il ne savent faire que çà, et uniquement en surface dans le mulch (petite épaisseur de terre riche en débris en cour de décomposition)

    En prenant une bêche, vous aller chercher la pointe de votre piquet de clôture:
    Vous traversez donc de la terre noire, par semée de galleries de lombrics, et vous arrivez à la pointe située à -20 cm.
    Toute cette partie là est intacte, le bois n'a pas bougé, car les êtres vivants de cette zone n'ont que faire de cette cellulose, qui n'évolue pas car il y a pas ou très peu d'air, il fait froid, il n'y a que des vers de terre qui n'ont que faire de la lumière du jour (ils sortent que la nuit d'ailleurs).

    Et bien j'illustre cette "cohérence" architecturale du sol par l'architecture d'une maison avec son sous-sol (froid, sombre, pas une pièce de vie) et puis le rez de chaussé puis l'étage avec les chambres lumineuses (vélux, et autres puits de lumière) chaudes, là où il fait vivre, et dormir.

    Et bien le versoir, c'est de mettre toute cette cohérence à l'envers, le vélux dans les ténèbres, sans air, au froid.
    La chaudière du sous-sol et tout ce qui compose un sous sol à l'air libre, en devanture, sans toiture...

    Vous avez déjà tous observé des cannes de maïs ou du fumier de 2 ans revenir dans le lit de semence, car non décomposé...logique.

    Les premières "charrues" étaient en bois et grattouillaient 5-6 cm guère plus avec un bourricot devant... le reste c'est la folie des grandeurs.
    Pour moi le versoir est le plus grand canular de l'histoire, dès lors que nous avons de quoi désherber autrement.

    Je suis 10 000 fois d'accord avec les critiques envers les gars qui ne labourent pas mais qui font de la terre en excès par de multiples passages, certes ils ne retournent pas la "maison" mais la traversent avec des "semi remorques", le résultat n'est guère plus heureux au bout.

    Il faut conserver 40 % MINI de paillage à la surface, donc limité le nombre de passage et encore moins retourner la terre.

    Aujourd'hui nous avons un panel de semoirs pour traverser ce mulch et y déposer une graine idéalement, les racines n'attendent que çà !

    Je le répète, les cultures racinaires sont à part, à réserver dans des sols plats (évite l'érosion mais pas la battance...).

    Enfin certains Etats Américains ont interdit logiquement le labour car il n'y a que des vallons, soumis à l'érosion, et je ne parle pas des déluges en Argentine et au Brésil...vous connaissez les conséquences.

    Ce n'est que du bon sens, en économisant du temps, du carburant, et en améliorant son rdt... : victoire

    Invité
    Invité


    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Labour versus TCS

    Message par ivanquoi Mer 08 Déc 2010, 19:04

    tof a écrit:En terres caillouteuses j ai implanté une OH sans labour par la force des choses (sol trop sec pour labourer)
    Résultat = 51 qx
    Je veux bien vous croire alors j ai péché ou ?

    c'est au bout de quelque années que tu vas avoir tous les avantages du non labour, met un coup de bêche dans un sol qui n'a pas ete labouré depuis 10 ans et tu comprendras.
    c'est un peu comme si un jour tu te dit je vais sauter 2 metres au saut en hauteur sans entrainement ,resultat 1m51.
    ivanquoi
    ivanquoi
    + membre techno +

    Messages : 8796
    Date d'inscription : 13/09/2009
    Age : 58
    Localisation chartres

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Labour versus TCS

    Message par Seb 77 Mer 08 Déc 2010, 19:17

    Tof, as tu conduit ton orge comme si elle avait été labourée ?

    La différence est là à mon avis, tu as laissé tes pailles en surface qui ont consommé de l'N, et moindre travail du sol donc une minéralisation plus faible. Si tu n'as pas augmenté ta dose d'N la culture en a souffert. Le sol passe en premier dans ce cas là...
    Seb 77
    Seb 77
    + membre techno +

    Messages : 10587
    Date d'inscription : 11/09/2009
    Age : 45
    Localisation Centre Seine et Marne (Brie)

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Labour versus TCS

    Message par leponge Mer 08 Déc 2010, 19:22

    c'est l'argument choc des tciste: les vers et le mulch
    ce qui m'interesse moi c'est la pesée final et pas celle des vers mais des tonnes de cereales
    on parle souvent du blé en tcs mais c'est ce qu'il y a de plus simple, n'importe qui sait le faire
    apres le colza ou l'escourgeon ?
    bidou nous avait quand meme dit l'année derniere que les gars en oh labouré etait meilleur qu'en tcs :réfléchi
    il faut le remercier d'ailleur pour sa franchise : victoire
    leponge
    leponge
    + membre techno +

    Messages : 5218
    Date d'inscription : 21/02/2010
    Age : 43
    Localisation marne

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Labour versus TCS

    Message par Mout Mer 08 Déc 2010, 19:23

    Oui, sur le point de vue agronomique, on ne peut que etre d'accord, après, moi qui dois faire des betteraves et des pommes de terres de consommation , je suis bien obligé de boulverser tous ces horizons.. rien que le fait de faire une butte, puis de l'arracher est déja totalement en dehors de la philosophie TCS.

    Après par contre j'implante ua maximum mes blés et colza sans labourer, meme si j'ai pas le semoir le plus adapté.

    Les betteraves j'admet que je pourrais les faire après déchaumage seulement, surtout que mon semoir me permetterai de le faire ( j'ai un planter 2,)


    Dernière édition par Mout le Mer 08 Déc 2010, 19:27, édité 1 fois
    Mout
    Mout
    + membre techno +

    Messages : 2605
    Date d'inscription : 08/09/2010
    Age : 36
    Localisation Oise

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Labour versus TCS

    Message par Invité Mer 08 Déc 2010, 19:26

    ivanquoi a écrit:
    tof a écrit:En terres caillouteuses j ai implanté une OH sans labour par la force des choses (sol trop sec pour labourer)
    Résultat = 51 qx
    Je veux bien vous croire alors j ai péché ou ?

    c'est au bout de quelque années que tu vas avoir tous les avantages du non labour, met un coup de bêche dans un sol qui n'a pas ete labouré depuis 10 ans et tu comprendras.
    c'est un peu comme si un jour tu te dit je vais sauter 2 metres au saut en hauteur sans entrainement ,resultat 1m51.
    faut s atendre a quoi niveau rendement ??

    Invité
    Invité


    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Labour versus TCS

    Message par Seb 77 Mer 08 Déc 2010, 19:28

    Léponge tu as raison l'OH est bien plus difficile à réussir qu'un blé. Donc faut pas démarrer par ça.

    Pour les betteraves ça peut se faire aussi en semis quasi-direct si la structure est bonne, les patates c'est différent c'est sur mais faut pas que ce soit un frein pour faire des améliorations sur les autres cultures ou c'est facile.
    Seb 77
    Seb 77
    + membre techno +

    Messages : 10587
    Date d'inscription : 11/09/2009
    Age : 45
    Localisation Centre Seine et Marne (Brie)

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Labour versus TCS

    Message par Invité Mer 08 Déc 2010, 19:50

    Cette année les rendements maïs de ceux qui "conserve la structure" du sol ont été meilleurs que ceux qui la déstructurent car ce printemps froid et surtout sec a arbitré la disponibilité en haut.

    On gagne en légumes industries un tour d'eau de 30 mm, facile...

    Invité
    Invité


    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Labour versus TCS

    Message par Sparthakus Mer 08 Déc 2010, 20:28

    bidou02 a écrit:
    Sparthakus a écrit:je ne suis pas un spécialiste mais voici ma réflexion:
    en sols superficiels on recherchera en priorité à utiliser et à développer la partie la plus humifère qui se trouve en surface donc sur une faible épaisseur et à boulverser le moins possible les pierres voir la roche.
    en sol profond, la proportion de bonne terre reste importante malgré le retournement éventuel de la partie intermédiaire avec une charrue.

    A partir de là le raisonnement est simple :
    - dans les terres profondes on fait ce qu'on veut. aucune contrainte majeure limitante. on peut retomber sur ses pieds rapidement en cas d'erreur. donc on peut tout faire ou presque. En dehors de l'aspect "vie du sol", le tcs peut m^me apparaitre comme un luxe avec un parc de matériel plus sophistiqué qu'en traditionnel
    - dans les terres superficielles on ne fait pas ce que l'on veut. la contrainte majeure est de mettre en adéquation à priori le résultat potentiellement inférieur et le coût toujours supérieur à niveau égal de travail (usure, temps, consommation...). en dehors de l'aspect économique que représente un enjeu déterminant dans ce cas, on est obligé en plus de travailler dans une perspective à long terme car les décisions laissent moins de place à l'erreur sous peine de le payer très cher.

    quant au fait de savoir qui a raison ou tort ce n'est pas vraiment important. il faut juste reconnaitre que les choses peuvent évoluer et que ce n'est pas tout blanc ou tout noir, ce serait trop simple.
    Pour faire une comparaison un peu caricaturale, c'est un peu comme entre les fumeurs et les non fumeurs. Avant les fumeurs enmerdaient les non fumeurs parce qu'ils imposant leur loi (sans réfléchir), maintenant c'est le contraire...
    c'est la vie...

    Je ne suis pas tout à fait d'accord avec toi.
    tu peux avoir des terres "profondes" mais qui ont certaines limites en labour :
    - trop argileuses donc demandent un temps fou à affiner
    - trop limoneuses donc battantes
    - trop humides et donc peu portantes
    - sensible au lissage et dans ce cas mal exploitées en profondeur par les racines à cause d'une semelle de labour ou d'une rupture de profil

    Non, non, non l'appanage du non-labour n'est pas que dans les terres de 10 cm à cailloux ;) le tout c'est d'avoir une reflexion agronomique "globale" et de bien saisir les enjeux mais aussi les limites de son sol ...

    donc labourer systématiquement, c'est faire perdurer une pratique en réfléchissant plus dans le sens qui "arrange" pour avoir raison qu'en raisonnant agronomie d'après une approche globale!?

    PS: je dois t'avouer que bien qu'ayant essayé de touver des avantages aux deux méthodes, pour éviter d'être traité de sectaire, ma réflexion au fond est un peu artificielle car je trouve en effet que l'aspect agronomique en tcs est traité plus en profondeur qu'avec la charrue...
    y'en a qui vont pas être contents mais c'est pourtant la vérité Labour versus TCS - Page 4 378803 Labour versus TCS - Page 4 587726

    Sparthakus
    + membre techno +

    Messages : 12343
    Date d'inscription : 11/09/2009
    Age : 60
    Localisation le pays des fossoyeurs de l'agriculture

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Labour versus TCS

    Message par Seb 77 Mer 08 Déc 2010, 21:01

    Sparthakus a écrit:
    je trouve en effet que l'aspect agronomique en tcs est traité plus en profondeur qu'avec la charrue...

    cheers
    Seb 77
    Seb 77
    + membre techno +

    Messages : 10587
    Date d'inscription : 11/09/2009
    Age : 45
    Localisation Centre Seine et Marne (Brie)

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Labour versus TCS

    Message par bidou02 Mer 08 Déc 2010, 21:32

    Mout a écrit:Oui, sur le point de vue agronomique, on ne peut que etre d'accord, après, moi qui dois faire des betteraves et des pommes de terres de consommation , je suis bien obligé de boulverser tous ces horizons.. rien que le fait de faire une butte, puis de l'arracher est déja totalement en dehors de la philosophie TCS.

    Après par contre j'implante ua maximum mes blés et colza sans labourer, meme si j'ai pas le semoir le plus adapté.

    Les betteraves j'admet que je pourrais les faire après déchaumage seulement, surtout que mon semoir me permetterai de le faire ( j'ai un planter 2,)


    J'ai déjà vu des vers de terre dans des buttes de fécules en plein été en parcelle en non labour depuis 15 ans ! certes c'était de la fécule préparé au canadien / porte outil, mais, comme quoi...

    Sinon ceux qui sont en NL longue durée en Pdt trouvent que ca talc moins et croute moins ensuite... néanmoins c'est quand meme il faut l'admettre + délicat à préparer au printemps.
    en terre coloré il faut mettre un gros coup de canadien brut de lard pour faire pénétrer le gel à 15 cm et préaffiner tout ca ; et un minimum d'outil au printemps pour ne pas patasser....
    bidou02
    bidou02
    + membre techno +

    Messages : 49654
    Date d'inscription : 21/09/2009
    Age : 36
    Localisation Pas loin de Marly Gomont (02)

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Labour versus TCS

    Message par vtp Mer 08 Déc 2010, 21:33

    tof a écrit:En terres caillouteuses j ai implanté une OH sans labour par la force des choses (sol trop sec pour labourer)
    Résultat = 51 qx
    Je veux bien vous croire alors j ai péché ou ?

    Le sans labour n'est pas une baguette magique, ça se saurait.

    vtp
    vtp
    + membre techno +

    Messages : 626
    Date d'inscription : 11/09/2009
    Localisation Lonrai (61)

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Labour versus TCS

    Message par Invité Mer 08 Déc 2010, 21:38

    tcs.aven a écrit:Cette année les rendements maïs de ceux qui "conserve la structure" du sol ont été meilleurs que ceux qui la déstructurent car ce printemps froid et surtout sec a arbitré la disponibilité en haut.

    On gagne en légumes industries un tour d'eau de 30 mm, facile...
    Dans mon coin, en monoculture de maïs, les TCS se sont un peu développées, mais avec décompactage peu avant le semis. Je n'ai pas connaissance de SD ou SDSC ou strip-till. Il en existe dans la région, très peu, mais je n'ai pas vu.

    Les TCSistes que je connais confirment la meilleure disponibilité en eau.
    En SD ou SDSC, n'y a t'il pas un moindre réchauffement du sol, donc un retard de levée et une moindre vigueur, rendant les jeunes plantes plus sensibles aux dégâts de taupins et autres parasites?

    Invité
    Invité


    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Labour versus TCS

    Message par Invité Mer 08 Déc 2010, 21:48

    tof a écrit:En terres caillouteuses j ai implanté une OH sans labour par la force des choses (sol trop sec pour labourer)
    Résultat = 51 qx
    Je veux bien vous croire alors j ai péché ou ?
    Ben chez moi, même en labour on arrive même pas à ça ! Labour versus TCS - Page 4 97158

    Invité
    Invité


    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Labour versus TCS

    Message par dugers Mer 08 Déc 2010, 21:53

    Cultilandes a écrit:
    tcs.aven a écrit:Cette année les rendements maïs de ceux qui "conserve la structure" du sol ont été meilleurs que ceux qui la déstructurent car ce printemps froid et surtout sec a arbitré la disponibilité en haut.

    On gagne en légumes industries un tour d'eau de 30 mm, facile...
    Dans mon coin, en monoculture de maïs, les TCS se sont un peu développées, mais avec décompactage peu avant le semis. Je n'ai pas connaissance de SD ou SDSC ou strip-till. Il en existe dans la région, très peu, mais je n'ai pas vu.

    Les TCSistes que je connais confirment la meilleure disponibilité en eau.
    En SD ou SDSC, n'y a t'il pas un moindre réchauffement du sol, donc un retard de levée et une moindre vigueur, rendant les jeunes plantes plus sensibles aux dégâts de taupins et autres parasites?


    dans le sud ouest il y a des gens qui font du sd sous couvert en maïs ;en rotation blé /maïs ,en monoculture et en système élevage laitier à rotation plus longue avec de très bon résultat .Les couvert sont en général avoine + féveroles. J'ai pour ma part 4 ha de couvert féveroles +blé (obligation de couverture en inter-culture longue )qui vont (je l' espère )me permettre de me faire la main .
    dugers
    dugers
    + membre techno +

    Messages : 3317
    Date d'inscription : 11/09/2009
    Age : 46
    Localisation réfléchis bien

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Labour versus TCS

    Message par Mout Mer 08 Déc 2010, 21:58

    bidou02 a écrit:
    Mout a écrit:Oui, sur le point de vue agronomique, on ne peut que etre d'accord, après, moi qui dois faire des betteraves et des pommes de terres de consommation , je suis bien obligé de boulverser tous ces horizons.. rien que le fait de faire une butte, puis de l'arracher est déja totalement en dehors de la philosophie TCS.

    Après par contre j'implante ua maximum mes blés et colza sans labourer, meme si j'ai pas le semoir le plus adapté.

    Les betteraves j'admet que je pourrais les faire après déchaumage seulement, surtout que mon semoir me permetterai de le faire ( j'ai un planter 2,)


    J'ai déjà vu des vers de terre dans des buttes de fécules en plein été en parcelle en non labour depuis 15 ans ! certes c'était de la fécule préparé au canadien / porte outil, mais, comme quoi...

    Sinon ceux qui sont en NL longue durée en Pdt trouvent que ca talc moins et croute moins ensuite... néanmoins c'est quand meme il faut l'admettre + délicat à préparer au printemps.
    en terre coloré il faut mettre un gros coup de canadien brut de lard pour faire pénétrer le gel à 15 cm et préaffiner tout ca ; et un minimum d'outil au printemps pour ne pas patasser....

    En fécule ca dois etre gérable, en industrie, il y a sans doutes des choses a tenter. Mais en conso, pour le marché du frai, là on risque très gros. Des défauts de peau sur une chair ferme et c'est fini.. alors avec la concentation de la MO dans la butte on risque d'avoir de la galle...

    Cette campagne, je n'ai pas de pdt en précédent blé, mais j'aurais bien tenté de faire une longueur de champ non labourée, juste un coup de chisel a l'entrée de l'hiver, ensuite un coup de rotative creux au printemps, puis planter.
    Un coup de fraise de buttage pour voir ce que ca donne !

    Quoi que la fraise c'est peut etre pas trop dans le concept TCS :)

    J'essaierai la campagne 2012/2013 peut etre, je serai installé d'ici là je serai plus libre de mes faits et gestes :p !
    Mout
    Mout
    + membre techno +

    Messages : 2605
    Date d'inscription : 08/09/2010
    Age : 36
    Localisation Oise

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Labour versus TCS

    Message par tof Mer 08 Déc 2010, 22:26

    ivanquoi a écrit:
    tof a écrit:En terres caillouteuses j ai implanté une OH sans labour par la force des choses (sol trop sec pour labourer)
    Résultat = 51 qx
    Je veux bien vous croire alors j ai péché ou ?

    c'est au bout de quelque années que tu vas avoir tous les avantages du non labour, met un coup de bêche dans un sol qui n'a pas ete labouré depuis 10 ans et tu comprendras.
    c'est un peu comme si un jour tu te dit je vais sauter 2 metres au saut en hauteur sans entrainement ,resultat 1m51.
    C est une parcelle un peu usante (j en ai déja parlé : un jeu de socs pour 10 ha)
    J aimerais bien ne plus labourer mais je veux pas me prendre 10 ans de gamelles
    tof
    tof
    + membre techno +

    département : 28
    Messages : 35619
    Date d'inscription : 17/12/2009
    Age : 53
    Localisation sud 28

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Labour versus TCS

    Message par Invité Jeu 09 Déc 2010, 09:01

    Vous avez raison, il faut tenter et se faire sa propre opinion en essayant dans un coin, consciencieusement, dans les règles agronomique pour que cela fonctionne.

    Après il faut s'entourer,y aller collectivement, c'est réconfortant, car Le Groupe est toujours plus fort que le plus fort du groupe !

    @culti: il est vrai qu'en SDSC, le lit de semence reste froid plus longtemps, d'où la sélection des variétés de maïs bien vigoureuses.

    Mais je n'y suis pas perso, pour cette raison parmi d'autres, car dans ma démarche de semis précoce de variétés tardives je plébiscite un mulch de réchauffement de surface...plus sécurisant.

    Invité
    Invité


    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Labour versus TCS

    Message par Invité Jeu 09 Déc 2010, 11:07

    Pour le réchauffement du sol au printemps, il faut choisir des espèces de couvert qui noircissent en se dégradant non ?

    A ce sujet, je viens de lire un truc disant que le colza en interculture aurait un effet dépressif sur un maïs implanté derrière. Si c'est le cas, ça m'encourage pas vraiment pour mon cas perso.....

    Invité
    Invité


    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Labour versus TCS

    Message par Invité Jeu 09 Déc 2010, 11:31

    Chamb a écrit:Pour le réchauffement du sol au printemps, il faut choisir des espèces de couvert qui noircissent en se dégradant non ?

    A ce sujet, je viens de lire un truc disant que le colza en interculture aurait un effet dépressif sur un maïs implanté derrière. Si c'est le cas, ça m'encourage pas vraiment pour mon cas perso.....

    Bonjour Chamb

    Oui c'est pas le plus génial ,mais labour ou pas cela ne change rien ,c'est pour ça que j'ai gardé "le silence" sur un autre post de ta part ,il ne faut pas dramatiser .Pour le réchauffement ,un petit gratouillage au semis et c'est OK .

    Invité
    Invité


    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Labour versus TCS

    Message par Invité Jeu 09 Déc 2010, 11:56

    Réchauffement.
    Une année, alors que j'avais labouré le champ limoneux près de la maison en mars, puis écrêté le labour fin mars ou début avril (rotative en régime lent), en attendant le moment du semis j'avais mesuré la température du sol à 4-5 cm. à l'aide d'un simple thermomètre.
    J'avais constaté que la température du lit de semence, dans ces conditions, suit la température de l'air (moyenne de la journée).
    Le lit de semence, donc, après s'être réchauffé, se refroidit selon le temps.

    Ce qui compte, c'est le temps prévu après le semis: pas de pluie et douceur pendant 8 jours... ou plus si possible.

    Ça, c'est en labour. En SD ou "gratouillage", je ne sais pas. Sous couvert ce doit être très différent.

    Invité
    Invité


    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Labour versus TCS

    Message par JJ Jeu 09 Déc 2010, 12:17

    pinocio a écrit:
    tof a écrit:En terres caillouteuses j ai implanté une OH sans labour par la force des choses (sol trop sec pour labourer)
    Résultat = 51 qx
    Je veux bien vous croire alors j ai péché ou ?
    Ben chez moi, même en labour on arrive même pas à ça ! Labour versus TCS - Page 4 97158

    On a pas tous la meme definition d'une terre caillouteuse. :réfléchi

    Ici toute la plaine est caillouteuse. Toute la plaine est aussi en TCS parce que le travail du sol a plus de 15 cm est impossible sans transformer les champs en carrière. : grr
    JJ
    JJ
    + membre techno +

    Messages : 6320
    Date d'inscription : 13/02/2010
    Age : 48
    Localisation barrois 52

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Labour versus TCS

    Message par Franki Jeu 09 Déc 2010, 19:17

    tof a écrit:En terres caillouteuses j ai implanté une OH sans labour par la force des choses (sol trop sec pour labourer)
    Résultat = 51 qx
    Je veux bien vous croire alors j ai péché ou ?
    Jusqu'à mes problèmes de graminées résistantes, j'ai fait de bons résultats en escourgeon sans labour (+ de 80 qx assez souvent), et pendant près de 15 ans.

    Perso, je vois quelques avantages au labour : désherbage, rattraper une structure massacrée après une récolte de betteraves, et pouvoir semer en conditions très humides.
    Cette année, j'ai labouré seulement 6 ha (j'ai pas de semoir adapté pour pouvoir passer dans les résidus de maïs grain), mais ça m'a bien cassé les pieds de sortir la charrue ! : rale

    @ tcs Aven : tu utilise quoi comme semoir et outils de travail du sol ?
    Franki
    Franki
    interdit de cachot

    Messages : 11890
    Date d'inscription : 14/09/2009
    Localisation Loir-et-Cher / Beauce / 113 ha

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Labour versus TCS

    Message par Invité Jeu 09 Déc 2010, 19:32

    @Franki : pour grattouiller j'ai un rubin 3 m à doubles rouleau barre (grand et petit) mulching à 4 cm,

    pour semer blé, triticale, CIPAN :un rapid 300 S avec system disc et roue offset ar,

    pour semer maïs, haricots, colza :un monosem ng+3 avec bloc ar ng+4 à roues fines décalées et étoiles chasses débris en fonte DAWN devant.

    pour semer épinard, persil, aneth, coriandre :un Horsch Sem Exact 3m.

    @Culti: tu mets bien en évidence dans tes mesures de températures du sol, les échanges Air/sol meilleure qu'en SDSC (plus froid et plus tempérés aussi). Et je suis d'accord avec toi quand tu soulignes les températures croissantes suite à un semis dans de l'humidité favorables à la germination et la vigueur de la levée.

    Invité
    Invité


    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Labour versus TCS

    Message par Franki Jeu 09 Déc 2010, 19:45

    tcs.aven a écrit:pour semer épinard, persil, aneth, coriandre :un Horsch Sem Exact 3m.
    J'ai des voisins qui travaillent avec un sem-exact, et j'ai souvent eu l'impression que ça faisait du "lissage", j'ai plusieurs fois vu des marres d'eau plus importantes dans leurs champs que dans les miens.
    Franki
    Franki
    interdit de cachot

    Messages : 11890
    Date d'inscription : 14/09/2009
    Localisation Loir-et-Cher / Beauce / 113 ha

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Labour versus TCS

    Message par Invité Jeu 09 Déc 2010, 20:02

    Ah c'est sûr qu'il vaut mieux attendre un bon ressuyage et avancer à 8 km/h mini, sinon = Semelle de semis...

    Il faut des couverts performants pour bien structurer le sol avec ce genre d'outil, car ce dernier n'aime pas les zones meubles devant lui.

    Pour info nous roulons entre le rubin et le horsch pour pouvoir semer ces plantes entre 0.5 cm et 1 cm puis nous roulons derrière, y a pas plus précis en présence de + 40 % de résidus végétaux en surface.

    J'ai effectué mes "classes" pendant 8 ans avec lui, il t'apprend la patience, la rigueur dans les réglages (c'est une ensileuse), la retenue dans les outils annexes de "défonçage" de structure, t'orientes vers des couverts adaptés à son principe de fonctionnement, bref tout un mode d'emploi que tu n'apprends pas à l'école...

    Invité
    Invité


    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Labour versus TCS

    Message par Seb 77 Jeu 09 Déc 2010, 20:41

    Tu as un semoir à soc Franki, quel écartement et combien de rangées ? Car en détendant les socs tu peux semer du blé de maïs après un coup de cover-crop ou de DDI et avec un broyage des résidus. Mon voisin l'a fait cette année sur une parcelle qu'il ne veut plus labourer et c'est passé. 8)
    Seb 77
    Seb 77
    + membre techno +

    Messages : 10587
    Date d'inscription : 11/09/2009
    Age : 45
    Localisation Centre Seine et Marne (Brie)

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Labour versus TCS

    Message par Invité Jeu 09 Déc 2010, 20:50

    tcs.aven a écrit: pour grattouiller j'ai un rubin 3 m à doubles rouleau barre (grand et petit) mulching à 4 cm...
    Je sais bien qu'avec ces méthodes le sol est plus ferme, mais il n'y a jamais d'ornière, même peu profonde? Les légumes sont toujours récoltés avec un sol ressuyé?

    Invité
    Invité


    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Labour versus TCS

    Message par Franki Jeu 09 Déc 2010, 21:37

    Seb 77 a écrit:Tu as un semoir à soc Franki, quel écartement et combien de rangées ? Car en détendant les socs tu peux semer du blé de maïs après un coup de cover-crop ou de DDI et avec un broyage des résidus. Mon voisin l'a fait cette année sur une parcelle qu'il ne veut plus labourer et c'est passé. 8)
    J'ai un Kuhn intégra (mécanique), 19 rangs pour 3 m, donc 16 cm d'entre-rang, sur deux rangées, mais je doute beaucoup que ça passe dans du maïs, même broyé et déchaumé :réfléchi , parce que j'ai bourré plusieurs fois le ddi là dedans, et pourtant j'avais broyé, c'est pour ça que j'ai sorti la charrue, à l'origine j'espérais bien ne pas labourer.
    Franki
    Franki
    interdit de cachot

    Messages : 11890
    Date d'inscription : 14/09/2009
    Localisation Loir-et-Cher / Beauce / 113 ha

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Labour versus TCS

    Message par Franki Jeu 09 Déc 2010, 21:40

    Franki 41 a écrit:
    Seb 77 a écrit:Tu as un semoir à soc Franki, quel écartement et combien de rangées ? Car en détendant les socs tu peux semer du blé de maïs après un coup de cover-crop ou de DDI et avec un broyage des résidus. Mon voisin l'a fait cette année sur une parcelle qu'il ne veut plus labourer et c'est passé. 8)
    J'ai un Kuhn intégra (mécanique), 19 rangs pour 3 m, donc 16 cm d'entre-rang, sur deux rangées, mais je doute beaucoup que ça passe dans du maïs, même broyé et déchaumé :réfléchi , parce que j'ai bourré plusieurs fois le ddi là dedans, et pourtant j'avais broyé, c'est pour ça que j'ai sorti la charrue, à l'origine j'espérais bien ne pas labourer.
    J'oubliais, j'ai bourré aussi plein de fois la charrue avec les résidus de maïs. affraid
    Franki
    Franki
    interdit de cachot

    Messages : 11890
    Date d'inscription : 14/09/2009
    Localisation Loir-et-Cher / Beauce / 113 ha

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Labour versus TCS

    Message par Seb 77 Jeu 09 Déc 2010, 21:43

    Faut détendre quasiment à fond, semer un peu plus dru, ça laisse un peu de grain sur la terre mais ça pousse quand même. Mon frangin l'avais fait en 2003 avant de s'équiper d'un semoir à disques, ça avait fait un blé de maïs proche des 100 qx en 2004. 8)

    Sinon tu n'as pas un terradisc ? Tu sème le blé à la volée et tu l'enterres au terradisc. 8) Ca t'évite d'acheter un semoir juste à cause du blé de maïs. Re 8)
    Seb 77
    Seb 77
    + membre techno +

    Messages : 10587
    Date d'inscription : 11/09/2009
    Age : 45
    Localisation Centre Seine et Marne (Brie)

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Labour versus TCS

    Message par Seb 77 Jeu 09 Déc 2010, 21:44

    Franki 41 a écrit:
    J'oubliais, j'ai bourré aussi plein de fois la charrue avec les résidus de maïs. affraid

    Tu vois faut trouver une autre solution Laughing
    Seb 77
    Seb 77
    + membre techno +

    Messages : 10587
    Date d'inscription : 11/09/2009
    Age : 45
    Localisation Centre Seine et Marne (Brie)

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Labour versus TCS

    Message par Franki Jeu 09 Déc 2010, 21:52

    Seb 77 a écrit:
    Franki 41 a écrit:
    J'oubliais, j'ai bourré aussi plein de fois la charrue avec les résidus de maïs. affraid

    Tu vois faut trouver une autre solution Laughing
    J'ai aussi pris la décision de labourer (à contre coeur) à cause de la fusa, car je n'ai pas trouvé de variété adaptée au semis simplifié, je ne m'en suis pas occupé assez tôt, ça c'est ma faute. : bate
    De tout façon, je ne fais pas de maïs l'année prochaine (plus de tournesol), comme ça la solution est toute trouvée. 8)
    Franki
    Franki
    interdit de cachot

    Messages : 11890
    Date d'inscription : 14/09/2009
    Localisation Loir-et-Cher / Beauce / 113 ha

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Labour versus TCS

    Message par Invité Jeu 09 Déc 2010, 21:59

    @Culti: en 14 ans de TCS, les machines de récolte sont venues bien souvent dans des conditions gadoueuses, mal ressuyées, 38 T sur 4 essieux pour la récolteuse d'épinard...

    Aucune ornière, ni tranchée comme vous l'imaginez, non, seulement des ornières de "lit de semences", c'est à dire qu'elles s'enfonçaient sur la profondeur de travail du sol au semis.

    Pendant 8 ans, de 1-2 cm avec le Horsch, et depuis un peu plus à cause du rubin car il travail 4-5 cm (difficile de le faire travailler moins).

    Mais dans ma logique et ma perception de la structure le mal était fait malgré l'incompréhension du gars sur la machine.
    Je lui répétais sans cesse de ne jamais passer aux même endroits, pour ne pas "casser" cette PORTANCE structurale très ferme, mais perméable à l'eau.

    J'ai vu des camions, et récolteuses d'haricots patiner sur 3-4 cm de terre, dessous c'était du dure, mais de la mayonnaise au dessus (comme interville le jeu de la bâche savonné agitée par les pied des concurrents), bref une patinoire.

    Avec une RFU saturé à 31 mm d'eau la veille, 3 cm de trace...il faut que je trouve des photos dans mon disque dur externe...

    Invité
    Invité


    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Labour versus TCS

    Message par Franki Jeu 09 Déc 2010, 22:09

    tcs.aven a écrit:
    Mais dans ma logique et ma perception de la structure le mal était fait malgré l'incompréhension du gars sur la machine.
    Je lui répétais sans cesse de ne jamais passer aux même endroits, pour ne pas "casser" cette PORTANCE structurale très ferme, mais perméable à l'eau.
    Ah oui, ça aussi j'ai connu, avec des gens peu sensibles aux problèmes de tassement, c'est difficile de leur faire comprendre qu'il ne faut pas passer trop à la même place avec des machines lourdes, souvent ils pensent le contraire, que c'est mieux d'abîmer toujours au même endroit. : rale
    Franki
    Franki
    interdit de cachot

    Messages : 11890
    Date d'inscription : 14/09/2009
    Localisation Loir-et-Cher / Beauce / 113 ha

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Labour versus TCS

    Message par Invité Jeu 09 Déc 2010, 22:15

    Je vais participer à une journée "semis direct" chez un adepte dans mon coin, ce mois-ci... Il me restera certainement beaucoup de questions! Laughing
    Et demain, journée "méthode Hérody"

    Invité
    Invité


    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Labour versus TCS

    Message par Invité Jeu 09 Déc 2010, 22:17

    Franki 41 a écrit:
    tcs.aven a écrit:
    Mais dans ma logique et ma perception de la structure le mal était fait malgré l'incompréhension du gars sur la machine.
    Je lui répétais sans cesse de ne jamais passer aux même endroits, pour ne pas "casser" cette PORTANCE structurale très ferme, mais perméable à l'eau.
    Ah oui, ça aussi j'ai connu, avec des gens peu sensibles aux problèmes de tassement, c'est difficile de leur faire comprendre qu'il ne faut pas passer trop à la même place avec des machines lourdes, souvent ils pensent le contraire, que c'est mieux d'abîmer toujours au même endroit. : rale
    Quand ils récoltent la nuit en 3x8, en mauvaises conditions, avec culture couchée "à tours perdus", pas facile! :réfléchi

    Invité
    Invité


    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Labour versus TCS

    Message par Franki Jeu 09 Déc 2010, 22:18

    Cultilandes a écrit:
    Et demain, journée "méthode Hérody"
    Tu veux passer en bio ?
    Franki
    Franki
    interdit de cachot

    Messages : 11890
    Date d'inscription : 14/09/2009
    Localisation Loir-et-Cher / Beauce / 113 ha

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Labour versus TCS

    Message par Franki Jeu 09 Déc 2010, 22:22

    Cultilandes a écrit:Quand ils récoltent la nuit en 3x8, en mauvaises conditions, avec culture couchée "à tours perdus", pas facile! :réfléchi
    Quand je récolte que dans un seul sens (pois, parfois), j'essaie de faire les tours à vide dans les passages de pulvé.
    Les épinards, je ne connais pas. 🇳🇴
    Franki
    Franki
    interdit de cachot

    Messages : 11890
    Date d'inscription : 14/09/2009
    Localisation Loir-et-Cher / Beauce / 113 ha

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Labour versus TCS

    Message par Invité Jeu 09 Déc 2010, 22:29

    Franki 41 a écrit:
    Cultilandes a écrit:Quand ils récoltent la nuit en 3x8, en mauvaises conditions, avec culture couchée "à tours perdus", pas facile! :réfléchi
    Quand je récolte que dans un seul sens (pois, parfois), j'essaie de faire les tours à vide dans les passages de pulvé.
    Il faudrait donc
    - le GPS pour passer tous les ans au même endroit: possible.
    - récolter soi-même! Impossible. Et les voies et largeurs de roues ne sont pas les mêmes!

    Invité
    Invité


    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Labour versus TCS

    Message par Invité Jeu 09 Déc 2010, 22:33

    Cultilandes a écrit:Je vais participer à une journée "semis direct" chez un adepte dans mon coin, ce mois-ci... Il me restera certainement beaucoup de questions! Laughing
    Et demain, journée "méthode Hérody"

    peut etre qu on va se voir alors.... demain

    Invité
    Invité


    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Labour versus TCS

    Message par bidou02 Jeu 09 Déc 2010, 22:54

    Cultilandes a écrit:Je vais participer à une journée "semis direct" chez un adepte dans mon coin, ce mois-ci... Il me restera certainement beaucoup de questions! Laughing
    Et demain, journée "méthode Hérody"

    tu nous raconteras ce qu'il a dit le père Herody ? : victoire : victoire : victoire
    bidou02
    bidou02
    + membre techno +

    Messages : 49654
    Date d'inscription : 21/09/2009
    Age : 36
    Localisation Pas loin de Marly Gomont (02)

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Labour versus TCS

    Message par Invité Jeu 09 Déc 2010, 23:31

    bidou02 a écrit:
    Cultilandes a écrit:Et demain, journée "méthode Hérody"

    tu nous raconteras ce qu'il a dit le père Herody ? : victoire : victoire : victoire
    Ce ne sera qu'un apôtre! Laughing

    Invité
    Invité


    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Labour versus TCS

    Message par Invité Ven 10 Déc 2010, 19:19

    Récolte d'épinards branches avec récolteuse 38 t à Chenilles :

    Labour versus TCS - Page 4 5dzdy7x6kg

    La voici:

    Labour versus TCS - Page 4 2vl35kozqv

    Dans le même champ mais la même bécane à pneus (4 essieux) :

    Labour versus TCS - Page 4 N3xrk5yumk

    La voici cette conasse :

    Labour versus TCS - Page 4 Eo4vd47t56

    En labour il n'y a aucune portance, alors quand c'est humide...

    Labour versus TCS - Page 4 Zkk1o2ukqu

    Invité
    Invité


    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Labour versus TCS

    Message par Franki Ven 10 Déc 2010, 19:31

    Cultilandes a écrit:
    Franki 41 a écrit:
    Quand je récolte que dans un seul sens (pois, parfois), j'essaie de faire les tours à vide dans les passages de pulvé.
    Il faudrait donc
    - le GPS pour passer tous les ans au même endroit: possible.
    - récolter soi-même! Impossible. Et les voies et largeurs de roues ne sont pas les mêmes!
    Je n'ai pas de gps, mais les passages de pulvé sont généralement au même endroit tous les ans, en jalonnant avec le semoir et en commençant à semer toujours du même coté du champ.
    Evidemment, les roues de la moissonneuses sont plus larges que celles du pulvé, on fait ce qu'on peut, on essaye juste de limiter les dégats.
    Franki
    Franki
    interdit de cachot

    Messages : 11890
    Date d'inscription : 14/09/2009
    Localisation Loir-et-Cher / Beauce / 113 ha

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Labour versus TCS

    Message par Invité Ven 10 Déc 2010, 20:33

    @ tcs.aven: Merci pour les photos!
    Je n'ai jamais vu de récolteuse de haricots verts à chenilles par ici. Je vais me renseigner...
    J'ai appris cet après-midi la venue de Frédéric Thomas fin janvier pour une formation. Je me mets sur les rangs!

    Invité
    Invité


    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Labour versus TCS

    Message par Invité Ven 10 Déc 2010, 20:38

    Alors là, si tu peux amener ton caméscope avec toi fait le , car Fred vaut largement un enregistrement, car nous retenons que 10 % de ce qu'on entend...L'année 2011 commencera fort ! danse

    Invité
    Invité


    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Labour versus TCS

    Message par Contenu sponsorisé


    Contenu sponsorisé


    Revenir en haut Aller en bas

    Page 4 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

    Revenir en haut


     
    Permission de ce forum:
    Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum