AGRICULTURE - CONVIVIALITE - ENVIRONNEMENT (A.C.E)
Bonjour et bienvenue sur ACE !!!!

Enregistrez-vous sur le forum et n'oubliez pas de renseigner votre profil.

Avant de poster pour la première fois, veuillez avoir la politesse de vous présenter aux membres ( rubrique "Présentation des Nouveaux Membres"). Merci pour eux.

En attendant les Kalachnikov

Page 1 sur 16 1, 2, 3 ... 8 ... 16  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

default En attendant les Kalachnikov

Message par Béret vert le Dim 28 Nov 2010 - 15:19

SOFT : court-métrage de Simon Ellis sur l'Angleterre populaire.

Simon Ellis est un réalisateur indépendant qui a reçu 37 prix dont celui du meilleur film court au British Independant Film Awards.

Installez-vous confortablement : Durée 12 minutes.

http://www.wat.tv/video/soft-1mv4n_2hm3d_.html


Dernière édition par Béret vert le Ven 6 Juil 2012 - 17:59, édité 2 fois

Béret vert
+ membre techno +

Messages : 12624
Date d'inscription : 13/09/2009
Age : 59
Localisation Chez les cannibales

Voir le profil de l'utilisateur http://www.blog-agri.com/beretvert/

Revenir en haut Aller en bas

default Re: En attendant les Kalachnikov

Message par Peccadille le Dim 28 Nov 2010 - 16:01

Pas mal du tout.

Plusieurs lectures possibles.

Perso, par ex. l'excès de permissivité de la société envers certains groupuscules qui veulent vivre en marge des règles fixées par la majorité. Et , finalement, une voie pour retrouver la paix.

Merci au gamin!

Peccadille
+ membre techno +

Messages : 2918
Date d'inscription : 24/02/2010
Localisation Suisse (francophone)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

default Re: En attendant les Kalachnikov

Message par daniel89 le Dim 28 Nov 2010 - 17:05

lâcheté paternele n'est ce pas?
Avant de juger soyez sûrs de ce qque vous auriez fait à sa place.

Daniel

daniel89
+ membre techno +

Messages : 2798
Date d'inscription : 23/01/2010
Age : 77
Localisation Côte d'Or nord

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

default Re: En attendant les Kalachnikov

Message par leela le Dim 28 Nov 2010 - 17:17

A méditer :

La victoire obtenue par la violence équivaut à une défaite, car elle est momentanée.
Gandhi


L'hymne de la haine ne profite pas à l'humanité.
Gandhi

leela
+ membre techno +

Messages : 2485
Date d'inscription : 02/08/2010
Age : 41
Localisation 18

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

default Re: En attendant les Kalachnikov

Message par daniel89 le Dim 28 Nov 2010 - 18:09

Leela,

Je ne vous suivrais pas sur ce terrain. Dans cette vidéo, ce qui est démontré c'est l'inverse!
Je pense aussi qu'il y des moments dans la vie où on ne peut pas se laisser traiter comme un paillasson, quoi qu'il puisse en coùter.
J'ajouterai que ces gosses ne connaissent que la loi de la jungle. Celle qu'on est censé avoir oublié tout au long de notre évolution cahotique et qui ressurgit si rapidement.
Arrivé au stade où ils en sont, de prédateurs en bandes, il n'y a pas d'autre choix que de les intégrer dans une meute où ils soient dominés jusqu'à ce qu'ils soient ramenés à une plus juste appréciation de la vie en communauté. Où on leur apprendra à se respecter et à respecter les autres. Et ça ne se fera pas chez les bisounours, mais dans la douleur.
Daniel

daniel89
+ membre techno +

Messages : 2798
Date d'inscription : 23/01/2010
Age : 77
Localisation Côte d'Or nord

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

default Re: En attendant les Kalachnikov

Message par gingko le Dim 28 Nov 2010 - 18:25

m etant promene dans un marche nocturne en chine avec un monde fou fou fou ,ambiance tres cool aucune agressivite gestuelle ou dans les regards .vous faites la meme chose a rio ca peut ne plus etre cool .a pnompenh il y a une grande fete de l eau du fleuve mekong .3 millions de personne se donnent rendez vous .c est tres cool.
conclusion les systemes communistes dirigiste font des peuples cool .les systeme liberaux donnent parfois la jungle!!!

gingko
+ membre techno +

département : 02
Messages : 8678
Date d'inscription : 10/09/2009
Age : 63
Localisation Nord du 02

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

default Re: En attendant les Kalachnikov

Message par leela le Dim 28 Nov 2010 - 18:33

daniel89 a écrit:Leela,

Je ne vous suivrais pas sur ce terrain. Dans cette vidéo, ce qui est démontré c'est l'inverse!
Je pense aussi qu'il y des moments dans la vie où on ne peut pas se laisser traiter comme un paillasson, quoi qu'il puisse en coùter.
J'ajouterai que ces gosses ne connaissent que la loi de la jungle. Celle qu'on est censé avoir oublié tout au long de notre évolution cahotique et qui ressurgit si rapidement.
Arrivé au stade où ils en sont, de prédateurs en bandes, il n'y a pas d'autre choix que de les intégrer dans une meute où ils soient dominés jusqu'à ce qu'ils soient ramenés à une plus juste appréciation de la vie en communauté. Où on leur apprendra à se respecter et à respecter les autres. Et ça ne se fera pas chez les bisounours, mais dans la douleur.
Daniel


J'ai très peur de ce qui arrivera au jeune lorsqu'il osera sortir seul.
Je ne dis pas qu'il ne faut rien faire,
Ce que je constate , c'est que la violence a toujours engendré la violence
Dans cette situation , je verrai assez d'organiser quelque chose pour neutraliser la bande mais avec tous les habitants du quartier et il y a certainement des idées à trouver sans entrer dans la même démarche de violence.
Ces jeunes en bandes ont aussi leurs points faibles, leurs souffrances.

Il y a des associations qui font un travail énorme avec ces jeunes afin de donner à ces jeunes des repères pour vivre en société.
(le Man, non violence XXI, alternative non violente etc....)

C'est une autre façon de faire (que de répondre à leur violence par la violence) et qui donne des résultats surprenants. Malheureusement, ce n'est pas enseigné et de ce fait pas suffisamment utilisé.


leela
+ membre techno +

Messages : 2485
Date d'inscription : 02/08/2010
Age : 41
Localisation 18

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

default Re: En attendant les Kalachnikov

Message par daniel89 le Dim 28 Nov 2010 - 18:51

Traiter la violence de façon globale, c'est une chose. Et on sait comment faire, mais il manque le financement et la volonté politique.
Réagir personnellement losrqu'on est confronté à la violence est une autre problème, pas plus facile que l'autre à résoudre.
Dans un cas comme celui qui nous préoccupe, il est évident que, seulle une action concertée, directe de la part du "quartier" peut y apporter un remède, seulement ponctuel d'ailleurs.
Reconstituer les vigilantes, n'est pas la solution pour résoudre le problème dans son ensemble mais un problème ponctuel certes oui.
La difficulté est de trouver des gens suffisamment motivés pour faire le boulot!!
Daniel

daniel89
+ membre techno +

Messages : 2798
Date d'inscription : 23/01/2010
Age : 77
Localisation Côte d'Or nord

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

default Re: En attendant les Kalachnikov

Message par leela le Dim 28 Nov 2010 - 18:53

ci joint un lien,Daniel ,sur les alternatives non violentes au problème des jeunes des banlieux :

http://www.nonviolence-actualite.org/index.php/fr/les-violences-urbaines/textes-de-la-revue

leela
+ membre techno +

Messages : 2485
Date d'inscription : 02/08/2010
Age : 41
Localisation 18

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

default Re: En attendant les Kalachnikov

Message par PatogaZ le Dim 28 Nov 2010 - 19:00

les banlieues ne sont calmes que parce qu' elles sont arrosées d' argent

si il y avait un seul contrôle du style contrôle pac en banlieue , ça brûlerait pendant 40 jours et quarante nuits minimum , comme quoi , en France , il y a égalité ..............................................................


II-41
La grand estoille par sept jours bruslera,
Nuee fera deux soleils apparoir,
Le gros mastin toute nuict hurlera,
Quand grand pontife changera de terroir. (octobre rouge)

PatogaZ
+ Admin +
+ Admin +

Messages : 74409
Date d'inscription : 09/09/2009
Age : 57
Localisation au bout de la baie de Somme

Voir le profil de l'utilisateur http://www.blog-agri.com/patogaz1/52

Revenir en haut Aller en bas

default Re: En attendant les Kalachnikov

Message par pinocio le Dim 28 Nov 2010 - 19:08

leela a écrit:A méditer :

La victoire obtenue par la violence équivaut à une défaite, car elle est momentanée.
Gandhi


L'hymne de la haine ne profite pas à l'humanité.
Gandhi
Ce sont de grandes paroles, qui n'ont jamais rien apporté à ce genre de débat ni à l'évolution de la société. On peut disserter tant que l'on voudra, citer Gandhi, Luther King ...etc, le résultat de chacun d'eux n'a rien apporté de mieux au final, juste un peu de répit puis tout est redevenu comme avant.
N'oublie pas leela qu'un "gamin" de 17 ans n'est plus un gamin, mais un homme au caractère déjà bien trempé. Dans un cas comme dans ce film, je pense que le mieux est de le prendre à son jeu, le blesser physiquement devant le reste de sa bande, ne pas lui faire de cadeau sur le coup, lui n'en fera jamais.
On se trouve devant ce genre de "bête " comme devant un chien, soit on s'impose, soit on se fait mordre !
Le travail d'associations de rue, est à faire avant d'en arriver à ce que montre le film, pas après il est trop tard et surtout de ne pas confier ce genre de travail à des beaux parleurs, ayant la bouche pleine des grandes phrases de Gandhi.


 GL, je ne cherche pas à connaitre les réponses, je cherche à comprendre les questions . (c'est pas de moi, c'est de Confucius)

pinocio
+ Admin +
+ Admin +

Messages : 30648
Date d'inscription : 09/09/2009
Age : 57
Localisation centre Cote d'Or (dans les nuages !)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

default Re: En attendant les Kalachnikov

Message par Béret vert le Dim 28 Nov 2010 - 19:17

leela a écrit:(...) Dans cette situation , je verrai assez d'organiser quelque chose pour neutraliser la bande mais avec tous les habitants du quartier
J'ai bien peur que vous ne voyez rien du tout car la dernière scène du film, la meilleure et la plus puissante, la plus subtile à mon goût, montre que votre solution a été envisagée par l'auteur.

Puisqu'elle vous a échappé, je vous résume la toute dernière scène:

Alors que les racailles ont été mise en déroute par le seul courage d'un gamin, on voit en plan large la rue redevenue calme et les voisins sortir paisiblement...
Que n'étaient-ils sorti plus tôt, en entendant l'alarme ! Non, ils devaient probablement être terrés chez eux quand la famille esseulée avait grand besoin d'un secours !

Béret vert
+ membre techno +

Messages : 12624
Date d'inscription : 13/09/2009
Age : 59
Localisation Chez les cannibales

Voir le profil de l'utilisateur http://www.blog-agri.com/beretvert/

Revenir en haut Aller en bas

default Re: En attendant les Kalachnikov

Message par carlo s le Dim 28 Nov 2010 - 19:40

PatogaZ a écrit:les banlieues ne sont calmes que parce qu' elles sont arrosées d' argent

si il y avait un seul contrôle du style contrôle pac en banlieue , ça brûlerait pendant 40 jours et quarante nuits minimum , comme quoi , en France , il y a égalité ..............................................................

à lille sud la poste etait en greve il a fallu rouvrir d urgence pour distribuer les aides sociales car cetait l emeute :réfléchi 63

carlo s
+ membre techno +

Messages : 27007
Date d'inscription : 09/09/2009
Age : 48
Localisation sud de l'ile

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

default Re: En attendant les Kalachnikov

Message par algi le Dim 28 Nov 2010 - 19:59

leela a écrit:ci joint un lien,Daniel ,sur les alternatives non violentes au problème des jeunes des banlieux :

http://www.nonviolence-actualite.org/index.php/fr/les-violences-urbaines/textes-de-la-revue
moi j aurai une idée non violente pour ceux qui veulent etre en marge de la societé mais qui sont bien content de trouver les bons cotés comme avoir le ventre plein car le systeme leurs permet de manger a leur faim
sa serait de les mettre sur une ile avec des semence de patates et je peut t assurre qu ils reprendraient vite fait le droit chemin plutot que de se dire "laisse tranquille y a toujours moyen de manger ..." tous sa sur le dos des autres;

algi
+ membre techno +

département : 37
Messages : 1070
Date d'inscription : 19/09/2009
Age : 38
Localisation centre

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

default Re: En attendant les Kalachnikov

Message par Peccadille le Dim 28 Nov 2010 - 20:47

daniel89 a écrit:lâcheté paternele n'est ce pas?
Avant de juger soyez sûrs de ce qque vous auriez fait à sa place.

Daniel

Daniel 89, cette remarque m'est-elle destinée?

Si oui, je ne met nullement en cause le père. Il n'est que victime lui aussi.

Mes remarques étaient d'ordre général. La société doit fixer certaines règles, démocratiques car mieux acceptées, et se donner les moyens de les faire respecter.

Enormément de groupements de tous poils veulent prendre une bonne partie du pouvoir à leur profit. Qu'ils soient d'ordre religieux, politiques, fianciers, économiques (OGM lollllll) , spirituels, ethniques, etc et

c'est le début des emmerdes pour tous......

Peccadille
+ membre techno +

Messages : 2918
Date d'inscription : 24/02/2010
Localisation Suisse (francophone)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

default Re: En attendant les Kalachnikov

Message par daniel89 le Dim 28 Nov 2010 - 21:32

Peccadille,

Nenni, c'étaitune remarque d'ordre général. Rien de plus.
Qu'aurions nous fait NOUS à sa place.
Daniel

daniel89
+ membre techno +

Messages : 2798
Date d'inscription : 23/01/2010
Age : 77
Localisation Côte d'Or nord

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

default Re: En attendant les Kalachnikov

Message par Béret vert le Dim 28 Nov 2010 - 21:41

Peccadille a écrit:
daniel89 a écrit:lâcheté paternele n'est ce pas?
Avant de juger soyez sûrs de ce que vous auriez fait à sa place.
(...) je ne met nullement en cause le père. Il n'est que victime lui aussi.
Victime, oui, mais responsable de son fils aussi.
Vous aurez remarqué:
La première chose que le père fait en rentrant chez lui, au début du film, c'est de houspiller son fils qui a laissé traîner un sac sur lequel il s'est heurté dans le couloir.
On le verra moins sourcilleux face à la racaille qui le bousculeront par la suite.
Autre chose intéressante:
Quand le fils demande quand sa mère va rentrer, le père répond qu'il l'ignore. Donc, mère absente...
Et encore:
Alors qu'au commencement du film le fils s'était pris des mandales par les voyoux, quand le père rentre de faire les courses, avec une blessure à la lèvre suite à sa rencontre avec les mêmes racailles, c'est le fils qui demande au père si ça va...

S'il n'y a pas lâcheté du père, Simon Ellis suggère au minimum une démission des deux parents.
Je trouve ce film génial de dire tant de choses en quelques scènes assez laconiques: son prix est bien mérité.

Béret vert
+ membre techno +

Messages : 12624
Date d'inscription : 13/09/2009
Age : 59
Localisation Chez les cannibales

Voir le profil de l'utilisateur http://www.blog-agri.com/beretvert/

Revenir en haut Aller en bas

default Re: En attendant les Kalachnikov

Message par munchy le Dim 28 Nov 2010 - 21:54

le fils demande après sa mère confidente, plus qu'à son père qui est lui est aux antipodes(tea+cloud of milk) de ce que son fils peut subir(ici c'est physique),voyant son père ne pouvant défendre le foyer, le fils réagit en personne adulte s'affirmant d'un nouveau statut qui lui fait passer également un cap.

munchy
+ membre techno +

Messages : 2816
Date d'inscription : 23/07/2010
Age : 37
Localisation vallée de l'aube

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

default Re: En attendant les Kalachnikov

Message par Béret vert le Dim 28 Nov 2010 - 22:09

munchy a écrit:le fils demande après sa mère confidente, plus qu'à son père qui est lui est aux antipodes(tea+cloud of milk) de ce que son fils peut subir(ici c'est physique),
Je ne crois pas qu'il demande plus après sa mère qu'à son père, il me semble.
voyant son père ne pouvant défendre le foyer, le fils réagit en personne adulte s'affirmant d'un nouveau statut qui lui fait passer également un cap.
Le cap de bonne espérance Very Happy . ( blague)
Sans déconner: je crois que le jeune n'a aucune autre issue puisqu'ils se retrouvent tous deux assiégés par la bande.
S.Ellis montre que dans ce genre de situation tôt ou tard on se retrouve au pied du mur.

Béret vert
+ membre techno +

Messages : 12624
Date d'inscription : 13/09/2009
Age : 59
Localisation Chez les cannibales

Voir le profil de l'utilisateur http://www.blog-agri.com/beretvert/

Revenir en haut Aller en bas

default Re: En attendant les Kalachnikov

Message par Invité le Lun 29 Nov 2010 - 0:42

Paradoxalement, la part croissante des institutions publiques qui sont sensées réguler la société, au lieu d'élever le niveau de notre civilisation, libère les bas instincts naturels d'individus: fainéantise, lucre, volonté dominatrice par l'humiliation de l'autre, etc.

La sécurité sociale, les allocations diverses, les lois qui confèrent à l'éducation nationale et aux services de sécurité publique le monopole de la solidarité, de l'éducation, de la sécurité, déresponsabilisent les personnes, ôtent toute substance aux solidarités personnelles, parentales, familiales, professionnelles, de proximité...
Nous n'avons plus de devoir envers nos proches, ni même envers nous-mêmes!

Ces voyous, qui ne sont ni immigrés ni islamistes ni dans des barres de HLM, ont les mêmes comportements que les personnages de "La guerre des boutons", mais personne en face pour les recadrer, peut-être pas de perspective d'insertion dans une profession, pas de référence parentale, peuvent se permettre d'avoir quasiment le même comportement en salle de classe...
Nous avons tous connu, plus ou moins, ce genre de comportement d'humiliation en bandes à l'école, en internat... Je l'ai connu en 4ème et en 3ème, mais pas ensuite... Était-ce le tri des élèves, ou une élévation de leur niveau de respect responsable?
point Comment Peccadille, dans cette discussion, arrive-t'il à culpabiliser les OGM? :shock:

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

default Re: En attendant les Kalachnikov

Message par Peccadille le Lun 29 Nov 2010 - 10:28

Citation de Cultilandes: Comment Peccadille, dans cette discussion, arrive-t'il à culpabiliser les OGM?

C'est juste une petite pique perso pour Daniel89. Je crois savoir qu'il est un ardent promoteur des OGM. Voilà.

Les parallèles avec mes explications plus haut - recherche du pouvoir par un groupe d'individus au détriment des Etats - s'appliquent cependant très bien avec la problèmatique des OGM où une poignée de compagnies chimiques veulent se substituer à la politique.

Je ne dis pas que les OGM sont foncièrement mauvais. Mais je déteste le discours style Monsanto *Laissez nous faire, on gère".

On a vu le résultat avec les établissements financiers qui tenaient les mêmes discours. Et si on pouvait éviter un Madoff Végétal...

Peccadille
+ membre techno +

Messages : 2918
Date d'inscription : 24/02/2010
Localisation Suisse (francophone)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

default Re: En attendant les Kalachnikov

Message par Invité le Lun 29 Nov 2010 - 10:32

Peccadille, je vous réponds en MP afin de ne pas polluer avec cet anti-OGM ce fil de discussion! moque

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

default Re: En attendant les Kalachnikov

Message par Béret vert le Lun 29 Nov 2010 - 14:05

Je suis d'accord sauf sur ces deux assertions:
Cultilandes a écrit: (...) Ces voyous, qui ne sont ni immigrés ni islamistes ni dans des barres de HLM,
Je ne pense pas. J'ai regardé plusieurs fois le film, il y a un message caché. C'est pourquoi les acteurs sont tous Blancs.
D'abord: les attitudes et les vêtements sont ceux des rappers, smurfers... casquette de traviole, grosse chaîne autour du cou, survet blanc, capuche, le parfait attirail du zoulou de banlieue.
Ensuite le son: Ils n'écoutent pas la même musique que le petit Blanc Middle-class qui joue le rôle de la victime. L'un des protagonistes fait du rythme avec la bouche à l'aide d'un cône de chantier, façon scratcheur ou drumbox. C'est pour le moins très connoté.
Tertio, arrêtez-vous à 4 mn 22: gros plan furtif sur le visage entièrement peint en blanc d'une des petites frappes. Clin d'oeil génial et message subliminal pour spectateur attentif. On n'est pas au théatre No, que vient faire ici ce visage exagérément blanc, si ce n'est que le réalisateur a masqué la réalité délibérément, et probablement pour passer le mur de la censure:
Montrer la violence raciste des voyous issus de la diversitude, de manière crue c'est dire adieu à toute reconnaissance et prix accordé par ses pairs appartenant au beautiful monde du cinéma.
Cultilandes a écrit:(... )Nous avons tous connu, plus ou moins, ce genre de comportement d'humiliation en bandes à l'école, en internat... Je l'ai connu en 4ème et en 3ème,(...)
Votre père s'est fait castagné par des djeunes, votre mère insultée ?


Dernière édition par Béret vert le Lun 29 Nov 2010 - 14:38, édité 1 fois

Béret vert
+ membre techno +

Messages : 12624
Date d'inscription : 13/09/2009
Age : 59
Localisation Chez les cannibales

Voir le profil de l'utilisateur http://www.blog-agri.com/beretvert/

Revenir en haut Aller en bas

default Re: En attendant les Kalachnikov

Message par Invité le Lun 29 Nov 2010 - 14:29

Béret vert, je ne vais pas visionner à nouveau ce film pour en faire l'exégèse!
Votre lecture du film est très poussée et intéressante, mais gardez vous bien, à moins que vous n'ayez d'information particulière, de discerner les intentions cachées de ce réalisateur qui nous montre des blousons noirs contemporains (pas seulement). S'il a montre des voyous blancs en non des noirs, c'est peut-être pour éviter la censure, peut-être aussi pour signifier que le racisme n'est que l'écume d'un phénomène plus profond...

Mon père ne s'est pas fait castagner, mais moi non plus (bien qu'ayant été dans le camp des victimes), il n'a pas eu à me défendre. J'ai bien précisé que ça n'a pas duré, sans prétendre que mon expérience personnelle ait une valeur universelle!

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

default Re: En attendant les Kalachnikov

Message par Invité le Lun 29 Nov 2010 - 14:51

Cultilandes a écrit:Béret vert, je ne vais pas visionner à nouveau ce film pour en faire l'exégèse!
Votre lecture du film est très poussée et intéressante, mais gardez vous bien, à moins que vous n'ayez d'information particulière, de discerner les intentions cachées de ce réalisateur qui nous montre des blousons noirs contemporains (pas seulement). S'il a montre des voyous blancs en non des noirs, c'est peut-être pour éviter la censure, peut-être aussi pour signifier que le racisme n'est que l'écume d'un phénomène plus profond...

Mon père ne s'est pas fait castagner, mais moi non plus (bien qu'ayant été dans le camp des victimes), il n'a pas eu à me défendre. J'ai bien précisé que ça n'a pas duré, sans prétendre que mon expérience personnelle ait une valeur universelle!

en effet il est tout même curieux qu'il ne soit venu à l'esprit de personne d'appeler la police qui par sa seule présence aurait calmer le jeu , ce quartier ne me semble pas être le bronx ou une zone de non droit non plus ; la caricature est assez grossière je trouve . :réfléchi

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

default Re: En attendant les Kalachnikov

Message par Béret vert le Lun 29 Nov 2010 - 14:54

Cultilandes a écrit: S'il a montre des voyous blancs et non des noirs, c'est peut-être pour éviter la censure, peut-être aussi pour signifier que le racisme n'est que l'écume d'un phénomène plus profond...
Certes il y a d'autres raisons mais... Vous avez comme moi noté le réalisme de ce film: alors pourquoi dans la bande, pas un seul Black pour bien montrer que le propos du cinéaste n'est pas ethnique mais se situe comme vous le dites au-delà ? Pourquoi ce visage couvert de peinture blanche totalement irréaliste, à rebours du film ? Pourquoi ce symbole religieux chrétien porté ostensiblement par le leader des voyous, alors qu'une petite frappe blanche n'en porte pas ( précision: les jeunes dits "Gothiques" ne sont pas des agresseurs de rue) ? Ce sont des rappeurs Blacks qui portent ces énormes croix autour du cou... Les indices sont trop évidents pour que nous ne les remarquions pas, mon cher Watson...
Very Happy
Mon père ne s'est pas fait castagner, mais moi non plus (bien qu'ayant été dans le camp des victimes), il n'a pas eu à me défendre. J'ai bien précisé que ça n'a pas duré, sans prétendre que mon expérience personnelle ait une valeur universelle!
Dans le film, le père se fait une première fois castagner à la sortie du magasin sans aucun rapport avec le fils...

Béret vert
+ membre techno +

Messages : 12624
Date d'inscription : 13/09/2009
Age : 59
Localisation Chez les cannibales

Voir le profil de l'utilisateur http://www.blog-agri.com/beretvert/

Revenir en haut Aller en bas

default Re: En attendant les Kalachnikov

Message par daniel89 le Lun 29 Nov 2010 - 16:48

Béret vert,

Nous avons tous connu, plus ou moins, ce genre de comportement d'humiliation en bandes à l'école, en internat... Je l'ai connu en 4ème et en 3ème,(...)

N'êtes vous pas allé "au bahut" mon cher??
J'ai goûté aux joies de l'internat lorsque j'avais 7 ans dans un collège des bon pères. J'en garde un souvenir..... qui a influencé tout le reste de mon existence. J' y ai appris dans la douleur que la seule façon de tenir c'était de dire non, ferme et définitif et d'être capable d'en supporter un moment les conséquences. Lorsque les abrutis qui vous tourmentent ont compris qu'ils ne tireraient rien de vous ils vous laissent un paix royale.
Je rejoins Cultilandes quend il dit que dans les grandes classes (sauf exceptions) les élèves ont moins besoin de se prouver aux dépends des plus petits qu'ils sont des mecs.

daniel89
+ membre techno +

Messages : 2798
Date d'inscription : 23/01/2010
Age : 77
Localisation Côte d'Or nord

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

default Re: En attendant les Kalachnikov

Message par Béret vert le Lun 29 Nov 2010 - 17:18

Heu, votre citation de moi-même appartient en réalité à Cultilandes.

Béret vert
+ membre techno +

Messages : 12624
Date d'inscription : 13/09/2009
Age : 59
Localisation Chez les cannibales

Voir le profil de l'utilisateur http://www.blog-agri.com/beretvert/

Revenir en haut Aller en bas

default Re: En attendant les Kalachnikov

Message par Béret vert le Mar 30 Nov 2010 - 18:16

leela a écrit:A méditer : La victoire obtenue par la violence équivaut à une défaite, car elle est momentanée.
Gandhi
Gandhi avait une arme à sa disposition: le boycott contre l'Angleterre... à méditer.

Béret vert
+ membre techno +

Messages : 12624
Date d'inscription : 13/09/2009
Age : 59
Localisation Chez les cannibales

Voir le profil de l'utilisateur http://www.blog-agri.com/beretvert/

Revenir en haut Aller en bas

default Re: En attendant les Kalachnikov

Message par leela le Mar 30 Nov 2010 - 18:27

le boycott est un moyen de pression, je ne dirai pas une arme.
Il y a un boycoot qui a bien fonctionné en france il y a une trentaine d'année : celui des oranges OUSPAN

Mais les français, en règle générale, contrairement à d'autres pays, ne participe pas ou peu aux boycoots.

Savez vous que l'appel au boycoot est interdit en france et réprehensible ; Il y a actuellement des procès contre des gens qui ont appellé à boycooter certains produits






leela
+ membre techno +

Messages : 2485
Date d'inscription : 02/08/2010
Age : 41
Localisation 18

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

default Re: En attendant les Kalachnikov

Message par Béret vert le Mar 30 Nov 2010 - 18:36

leela a écrit:le boycott est un moyen de pression, je ne dirai pas une arme.Il y a un boycoot qui a bien fonctionné en france il y a une trentaine d'année : celui des oranges OUSPAN
Croyez-vous que l'on puisse comparer un conflit entre deux pays et une banale rixe de banlieue ? Moi pas.
Croyez-vous que réciter le discours de Gandhi sur la non-violence à des racailles dans le RER va vous permettre de vous défendre face à une agression ?

Béret vert
+ membre techno +

Messages : 12624
Date d'inscription : 13/09/2009
Age : 59
Localisation Chez les cannibales

Voir le profil de l'utilisateur http://www.blog-agri.com/beretvert/

Revenir en haut Aller en bas

default Re: En attendant les Kalachnikov

Message par leela le Mar 30 Nov 2010 - 18:59

Béret vert a écrit:
leela a écrit:le boycott est un moyen de pression, je ne dirai pas une arme.Il y a un boycoot qui a bien fonctionné en france il y a une trentaine d'année : celui des oranges OUSPAN
Croyez-vous que l'on puisse comparer un conflit entre deux pays et une banale rixe de banlieue ? Moi pas.
Croyez-vous que réciter le discours de Gandhi sur la non-violence à des racailles dans le RER va vous permettre de vous défendre face à une agression ?


Les discourt ou citations de gandhi n'auront certe aucune action face à des jeunes en recherche de bagarres.
Il m'est, par contre, déjà arrivé de calmer des jeunes qui voulaient tout casser, en utilisant des moyens non violent : ces méthodes s'enseignent et j'ai suivi plusieurs de ces formations. Je ne dis pas que ça marche à tout les coups mais que cela vaut le coup d'essayer lorsqu'on maitrise ces methodes.

Vous dites :Croyez-vous que l'on puisse comparer un conflit entre deux pays et une banale rixe de banlieue ?
Moi pas.


je ne serais pas aussi catégorique, pour moi c'est un rapport de force dans les deux cas, avec souvent les mêmes enjeux , économique ou recherche de la prise de pouvoir pour les pays et fric (secteur de vente de drogue) et recherche du pouvoir pour les jeunes des banlieux .
Même chose à une échelle différente.


leela
+ membre techno +

Messages : 2485
Date d'inscription : 02/08/2010
Age : 41
Localisation 18

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

default Re: En attendant les Kalachnikov

Message par PatogaZ le Mar 30 Nov 2010 - 19:05

je pense qu' à un certain niveau de mauvaise éducation , il n' y a plus qu' à utiliser bêtement la force , vu qu' aucun autre moyen ne peut avoir de prise que la peur , tout sentiment , toute considération ne servant à rien il faut "faire un exemple " qui servira de témoin et de base à la crainte
(je suis désolé de parler ainsi , mais mes propos sont le fruit de maintes constatations , et aussi d' essais de négociations tous plus infructueux les uns que les autres )


II-41
La grand estoille par sept jours bruslera,
Nuee fera deux soleils apparoir,
Le gros mastin toute nuict hurlera,
Quand grand pontife changera de terroir. (octobre rouge)

PatogaZ
+ Admin +
+ Admin +

Messages : 74409
Date d'inscription : 09/09/2009
Age : 57
Localisation au bout de la baie de Somme

Voir le profil de l'utilisateur http://www.blog-agri.com/patogaz1/52

Revenir en haut Aller en bas

default Re: En attendant les Kalachnikov

Message par Béret vert le Mar 30 Nov 2010 - 19:36

PatogaZ a écrit:je pense qu' à un certain niveau de mauvaise éducation , il n' y a plus qu' à utiliser bêtement la force , (...) je suis désolé de parler ainsi , (...)
Ne soyez pas désolé, c'est tout à votre honneur d'utiliser la force en dernier recours.

Béret vert
+ membre techno +

Messages : 12624
Date d'inscription : 13/09/2009
Age : 59
Localisation Chez les cannibales

Voir le profil de l'utilisateur http://www.blog-agri.com/beretvert/

Revenir en haut Aller en bas

default Re: En attendant les Kalachnikov

Message par leela le Mar 30 Nov 2010 - 20:58

PatogaZ a écrit:je pense qu' à un certain niveau de mauvaise éducation , il n' y a plus qu' à utiliser bêtement la force , vu qu' aucun autre moyen ne peut avoir de prise que la peur , tout sentiment , toute considération ne servant à rien il faut "faire un exemple " qui servira de témoin et de base à la crainte
(je suis désolé de parler ainsi , mais mes propos sont le fruit de maintes constatations , et aussi d' essais de négociations tous plus infructueux les uns que les autres )

C'est quoi Pato "bêtement la force" ? On les plaque au mur et on tire dedant !!!!
C'est un échec pour une société de ne plus maitriser ses jeunes tout comme les parents qui ne viennent pas a bout de leurs gosses : ces gosses là ne peuvent pas faire des adultes équilibrés.
C'est les parents qu'il aurait fallu éduquer : trop tard !
Ce qui m'inquiète c'est de savoir que ces jeunes vont à leur tour faire des gosses qui auront toutes les chances de ne recevoir aucune éducation, leurs parents n'en n'ayant pas reçu
Cette escalade ne s'arrete pas....
J'ai eu l'occasion d'avoir affaire à un groupe de squaters il y a 3 ans. J'avais des travaux a faire chez un client anglais et j'avais la clef de la maison. Une bande d'une vingtaine de jeunes (et autant de chiens) s'y etait installée. Me voila bien embêtée : quoi faire ? appelez les flics, je n'en avais pas envie.
Alors j'ai choisi d'aller les voir et de parler. On a passé quelques heures à discuter, ils m'ont raconté leurs galères (dur pour certains) et finalement on a convenu qu'ils chercheraient un autre lieu et qu'ils libéreraient la maison. je leur ai donné 48 h et ils ont tenu leur engagement. ce n'etait pas des jeunes méchants mais je ne sais pas comment ils auraient réagit si je les avais pris en leur gueulant dessus ou avec un comando !!! Pour la petite histoire, on a mis 2 jours à nettoyer la maison............. Very Happy
Notre société est malade, gravement malade et sommes nous en capacité de trouver les remèdes pour réparer tout cela ?
Alors oui j'espère que d'autres choses que la repression et la force sont possibles car je crains que tout cela ne finisse un jour dans un bain de sang.


leela
+ membre techno +

Messages : 2485
Date d'inscription : 02/08/2010
Age : 41
Localisation 18

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

default Re: En attendant les Kalachnikov

Message par PatogaZ le Mar 30 Nov 2010 - 21:03

il ne faut pas tout mettre sur le dos de la société !!!

les parents qui n' ont pas su remettre le jeune rameau dans le bon sens n'y arriveront pas mieux quand ce sera une branche d' arbre

les jeunes "testent" les réactions des parents , si on laisse passer , c' est gagné

formatage de la société par l' enseignement et les médias , mais si ça rate , ça donne des éléments durs et indressables !!! alors quand c' est un double raté , soit c' est un génie , soit c' est l' ennemi public N° 1


II-41
La grand estoille par sept jours bruslera,
Nuee fera deux soleils apparoir,
Le gros mastin toute nuict hurlera,
Quand grand pontife changera de terroir. (octobre rouge)

PatogaZ
+ Admin +
+ Admin +

Messages : 74409
Date d'inscription : 09/09/2009
Age : 57
Localisation au bout de la baie de Somme

Voir le profil de l'utilisateur http://www.blog-agri.com/patogaz1/52

Revenir en haut Aller en bas

default Re: En attendant les Kalachnikov

Message par leela le Mar 30 Nov 2010 - 21:16

PatogaZ a écrit:il ne faut pas tout mettre sur le dos de la société !!!

les parents qui n' ont pas su remettre le jeune rameau dans le bon sens n'y arriveront pas mieux quand ce sera une branche d' arbre

les jeunes "testent" les réactions des parents , si on laisse passer , c' est gagné

formatage de la société par l' enseignement et les médias , mais si ça rate , ça donne des éléments durs et indressables !!! alors quand c' est un double raté , soit c' est un génie , soit c' est l' ennemi public N° 1

Je suis bien d'accord qu'au départ, ce sont les parents qui n'ont pas su dire STOP et c'est de pire en pire, combien de gamins de 3/4 ans tu vois faire la loi.....et les parents qui te disent presque gênés : il est dur.
Ca m'arrive souvent en clientèle d'avoir à gérer les gosses pour pouvoir parler tranquillement avec les parents, les parents sont assez surpris de ce qui se passe entre leur gosse et moi.

C'est dû à quoi ? Pourquoi une telle demission en si peu d'années ?

Alors quoi faire de ces jeunes qui sont appellés à être de plus en plus nombreux, de plus en plus durs.......

et à côté de cela, il y a des jeunes formidables, matures, conscients de leur place et devoir dans la société.

leela
+ membre techno +

Messages : 2485
Date d'inscription : 02/08/2010
Age : 41
Localisation 18

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

default Re: En attendant les Kalachnikov

Message par Béret vert le Mar 30 Nov 2010 - 21:23

leela a écrit:
PatogaZ a écrit: (...)je suis désolé de parler ainsi , mais mes propos sont le fruit de maintes constatations , et aussi d' essais de négociations tous plus infructueux les uns que les autres
(...) finalement on a convenu qu'ils chercheraient un autre lieu et qu'ils libéreraient la maison. je leur ai donné 48 h et ils ont tenu leur engagement. ce n'etait pas des jeunes méchants (...)
Dans un fil dédié à la violence, ce témoignage est tout à fait hors de propos. Personne n'est venu vous taper dessus, vous ne savez pas ce que c'est.

Béret vert
+ membre techno +

Messages : 12624
Date d'inscription : 13/09/2009
Age : 59
Localisation Chez les cannibales

Voir le profil de l'utilisateur http://www.blog-agri.com/beretvert/

Revenir en haut Aller en bas

default Re: En attendant les Kalachnikov

Message par PatogaZ le Mar 30 Nov 2010 - 21:28

Alors quoi faire de ces jeunes qui sont appelés à être de plus en plus nombreux, de plus en plus durs.......

en langage militaire , plus la force attaquée est dure , plus l' attaque devra être brutale

je rappelle qu'en terme de stratégie militaire (à moins de se foutre de la vie de ses hommes ) le rapport de force d'une attaque doit être de trois contre un , sinon on n' attaque pas


II-41
La grand estoille par sept jours bruslera,
Nuee fera deux soleils apparoir,
Le gros mastin toute nuict hurlera,
Quand grand pontife changera de terroir. (octobre rouge)

PatogaZ
+ Admin +
+ Admin +

Messages : 74409
Date d'inscription : 09/09/2009
Age : 57
Localisation au bout de la baie de Somme

Voir le profil de l'utilisateur http://www.blog-agri.com/patogaz1/52

Revenir en haut Aller en bas

default Re: En attendant les Kalachnikov

Message par leela le Mar 30 Nov 2010 - 21:30

Béret vert a écrit:
leela a écrit:
PatogaZ a écrit: (...)je suis désolé de parler ainsi , mais mes propos sont le fruit de maintes constatations , et aussi d' essais de négociations tous plus infructueux les uns que les autres
(...) finalement on a convenu qu'ils chercheraient un autre lieu et qu'ils libéreraient la maison. je leur ai donné 48 h et ils ont tenu leur engagement. ce n'etait pas des jeunes méchants (...)
Dans un fil dédié à la violence, ce témoignage est tout à fait hors de propos. Personne n'est venu vous taper dessus, vous ne savez pas ce que c'est.

Ca, je ne le savais pas en décidant d'y aller (je savais juste qu'il y en avait une pleine maison); et je crois qu'ils n'ont pas été méchants car je n'ai pas été belliqueuse à leur égard. je pense que la situation aurait pu être toute autre si j'avais choisi de les aborder autrement.

leela
+ membre techno +

Messages : 2485
Date d'inscription : 02/08/2010
Age : 41
Localisation 18

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

default Re: En attendant les Kalachnikov

Message par Béret vert le Mar 30 Nov 2010 - 21:34

leela a écrit:
Béret vert a écrit:Dans un fil dédié à la violence, ce témoignage est tout à fait hors de propos. Personne n'est venu vous taper dessus, vous ne savez pas ce que c'est.
Ca, je ne le savais pas en décidant d'y aller (je savais juste qu'il y en avait une pleine maison); et je crois qu'ils n'ont pas été méchants car je n'ai pas été belliqueuse à leur égard.
C'est bien ce que je dis: ils n'étaient pas méchants, ou bien vous savaient aussi inoffensive qu'une plante verte.
je pense que la situation aurait pu être toute autre si j'avais choisi de les aborder autrement.
Ha mais on a toujours dit qu'il fallait négocier d'abord.

Béret vert
+ membre techno +

Messages : 12624
Date d'inscription : 13/09/2009
Age : 59
Localisation Chez les cannibales

Voir le profil de l'utilisateur http://www.blog-agri.com/beretvert/

Revenir en haut Aller en bas

default Re: En attendant les Kalachnikov

Message par Invité le Mar 30 Nov 2010 - 21:37

Je viens de lire en travers...l'histoire de Leela et de ces "jeunes pas mechants"...rien d'etonnants.

Ce sont surement de cette classe de jeunes qui ont fui les parents et se refugient avec leurs chiens et amis dans des vieux camping car, ou squatt, se racontent de la poesie et fument des petards allant de festival de musique en festival,...

Remplacez les par les "caids" de quartier" version pyjama blanc et casquette de traviole...et vous auriez vole, Leela...

Incomparable...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

default Re: En attendant les Kalachnikov

Message par pinocio le Mar 30 Nov 2010 - 21:38

leela a écrit:
Béret vert a écrit:
leela a écrit:
PatogaZ a écrit: (...)je suis désolé de parler ainsi , mais mes propos sont le fruit de maintes constatations , et aussi d' essais de négociations tous plus infructueux les uns que les autres
(...) finalement on a convenu qu'ils chercheraient un autre lieu et qu'ils libéreraient la maison. je leur ai donné 48 h et ils ont tenu leur engagement. ce n'etait pas des jeunes méchants (...)
Dans un fil dédié à la violence, ce témoignage est tout à fait hors de propos. Personne n'est venu vous taper dessus, vous ne savez pas ce que c'est.

Ca, je ne le savais pas en décidant d'y aller (je savais juste qu'il y en avait une pleine maison); et je crois qu'ils n'ont pas été méchants car je n'ai pas été belliqueuse à leur égard.
je pense que la situation aurait pu être toute autre si j'avais choisi de les aborder autrement.
Ben oui, un viol collectif !
Sinon il y a deux solutions:
1- on rentre dedans on cause après
2-... l'inverse !


 GL, je ne cherche pas à connaitre les réponses, je cherche à comprendre les questions . (c'est pas de moi, c'est de Confucius)

pinocio
+ Admin +
+ Admin +

Messages : 30648
Date d'inscription : 09/09/2009
Age : 57
Localisation centre Cote d'Or (dans les nuages !)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

default Re: En attendant les Kalachnikov

Message par PatogaZ le Mar 30 Nov 2010 - 21:39

juscafresa a écrit:Je viens de lire en travers...l'histoire de Leela et de ces "jeunes pas mechants"...rien d'etonnants.

Ce sont surement de cette classe de jeunes qui ont fui les parents et se refugient avec leurs chiens et amis dans des vieux camping car, ou squatt, se racontent de la poesie et fument des petards allant de festival de musique en festival,...

Remplacez les par les "caids" de quartier" version pyjama blanc et casquette de traviole...et vous auriez vole, Leela...

Incomparable...

oui , ils n'ont pas fait l' école de guerre , mais ils n' attaquent pas si ils ne sont pas à 3 contre un (instinct prédateur , surement )


II-41
La grand estoille par sept jours bruslera,
Nuee fera deux soleils apparoir,
Le gros mastin toute nuict hurlera,
Quand grand pontife changera de terroir. (octobre rouge)

PatogaZ
+ Admin +
+ Admin +

Messages : 74409
Date d'inscription : 09/09/2009
Age : 57
Localisation au bout de la baie de Somme

Voir le profil de l'utilisateur http://www.blog-agri.com/patogaz1/52

Revenir en haut Aller en bas

default Re: En attendant les Kalachnikov

Message par leela le Mar 30 Nov 2010 - 21:45

Béret vert a écrit:
leela a écrit:
Béret vert a écrit:Dans un fil dédié à la violence, ce témoignage est tout à fait hors de propos. Personne n'est venu vous taper dessus, vous ne savez pas ce que c'est.
Ca, je ne le savais pas en décidant d'y aller (je savais juste qu'il y en avait une pleine maison); et je crois qu'ils n'ont pas été méchants car je n'ai pas été belliqueuse à leur égard.
C'est bien ce que je dis: ils n'étaient pas méchants, ou bien vous savaient aussi innofensive qu'une plante verte.
je pense que la situation aurait pu être toute autre si j'avais choisi de les aborder autrement.
Ha mais on a toujours dit qu'il fallait négocier d'abord.


Ils auraient pu en profiter, une contre 20. Ils ont vu que je les respectais et donc le dialogue à été possible.
J"ai su après que cette bande n'est pas toujours cool.

Je ne dis pas que cela n'est que la seule chose à faire, pour répondre à Pato, il y a des situations où il n'y a rien d'autres à faire que d'utiliser la force (la force n'etant pas forcement la violence) pour rétablir l'ordre ; ce que je dis c'est qu'il faut faire du préventif avec les gosses et les jeunes ados et qu'il est urgent que chacun comprenne que si il a des droits il a aussi des devoirs.
Et le préventif peut se faire sans utiliser la contrainte et la force


_______________________________________________________________________________
L'utopie ne signifie pas l'irréalisable mais l'irréalisé

leela
+ membre techno +

Messages : 2485
Date d'inscription : 02/08/2010
Age : 41
Localisation 18

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

default Re: En attendant les Kalachnikov

Message par Béret vert le Mar 30 Nov 2010 - 21:48

leela a écrit:il y a des situations où il n'y a rien d'autres à faire que d'utiliser la force
Vous voyez quand vous le voulez, vous n'êtes pas plus bête qu'une autre.


Dernière édition par Béret vert le Mar 30 Nov 2010 - 21:54, édité 1 fois

Béret vert
+ membre techno +

Messages : 12624
Date d'inscription : 13/09/2009
Age : 59
Localisation Chez les cannibales

Voir le profil de l'utilisateur http://www.blog-agri.com/beretvert/

Revenir en haut Aller en bas

default Re: En attendant les Kalachnikov

Message par Invité le Mar 30 Nov 2010 - 21:53

PatogaZ a écrit:
juscafresa a écrit:Je viens de lire en travers...l'histoire de Leela et de ces "jeunes pas mechants"...rien d'etonnants.

Ce sont surement de cette classe de jeunes qui ont fui les parents et se refugient avec leurs chiens et amis dans des vieux camping car, ou squatt, se racontent de la poesie et fument des petards allant de festival de musique en festival,...

Remplacez les par les "caids" de quartier" version pyjama blanc et casquette de traviole...et vous auriez vole, Leela...

Incomparable...

oui , ils n'ont pas fait l' école de guerre , mais ils n' attaquent pas si ils ne sont pas à 3 contre un (instinct prédateur , surement )

Un seul n'attaque jamais...ils savent que ce ne sont pas tous les plus balaises...du coup, phenomene de groupe...predateurs....NON...opportunistes peu couillus lorsqu'ils sont seuls...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

default Re: En attendant les Kalachnikov

Message par Franki le Jeu 2 Déc 2010 - 19:37

Je viens de voir la vidéo.
Et je rejoindrai Daniel 89 lorsqu'il pose la question "interrogez-vous avant de juger de la lâcheté supposée du père, qu'auriez-vous fait dans pareille situation ?".
Cependant, je trouve que la réaction violente du fils était la seule appropriée à ce moment là.
Mais comme dit Leela "la violence engendre la violence".
Car, dans le cas présent, il va falloir que la famille approvisionne une arme d'un calibre plus efficace qu'une batte de cricket, parce qu'il y a des risques que les petits rigolos reviennent plus nombreux et mieux équipés.
J'ai souvenir d'un cas similaire dans une banlieue d'Orléans, ou un concierge avait mis en fuite une bande de jeunes (pour je ne sais plus quoi, et par je ne sais plus quel moyen), sa vie est vite devenu un enfer, sa femme et ses enfants harcelés, son appartement caillassé (si bien qu'il ne pouvait plus ouvrir les volets sans avoir une vitre brisée), à tel point qu'il a fini par déménager pour avoir la paix, la voyoucratie a gagné sur ce coup là, comme souvent.
Je dis ça, mais je n'apporte aucune solution.

Franki
interdit de cachot

Messages : 11459
Date d'inscription : 14/09/2009
Localisation Loir-et-Cher / Beauce / 113 ha

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

default Re: En attendant les Kalachnikov

Message par PatogaZ le Jeu 2 Déc 2010 - 19:56

l' union fait la force , franki , si les gens agressés étaient solidaires , ils seraient tranquilles , mais souvent , ce sont les agresseurs qui s'unissent , alors , c' est l' enfer


II-41
La grand estoille par sept jours bruslera,
Nuee fera deux soleils apparoir,
Le gros mastin toute nuict hurlera,
Quand grand pontife changera de terroir. (octobre rouge)

PatogaZ
+ Admin +
+ Admin +

Messages : 74409
Date d'inscription : 09/09/2009
Age : 57
Localisation au bout de la baie de Somme

Voir le profil de l'utilisateur http://www.blog-agri.com/patogaz1/52

Revenir en haut Aller en bas

default Re: En attendant les Kalachnikov

Message par Béret vert le Jeu 2 Déc 2010 - 20:45

PatogaZ a écrit:l' union fait la force , franki , si les gens agressés étaient solidaires , ils seraient tranquilles , mais souvent , ce sont les agresseurs qui s'unissent , alors , c' est l' enfer
Et oui, entre les Français l'union n'est que de façade. Camus, un "humaniste" que les bisounours et autres moralisateurs à deux balles adorent citer, le rappelle dans ses Chroniques algériennes:
« une France déjà empoisonnée par les haines et les sectes. Il y a en effet une méchanceté française à laquelle je ne veux rien ajouter. (…) Depuis vingt ans, particulièrement, on déteste à ce point, chez nous, l’adversaire politique qu’on finit par tout lui préférer, et jusqu’à la dictature étrangère. Les Français ne se lassent pas apparemment de ces jeux mortels. Ils sont bien ce peuple singulier qui, selon Custine, se peindrait en laid plutôt que de se laisser oublier. Mais si leur pays disparaissait, il serait oublié, de quelque façon qu’on l’ait maquillé et, dans une nation asservie, nous n’aurions même plus la liberté de nous insulter. »
Remplacez "adversaire politique" par "voisin" et "dictature étrangère" par "racailles" ça marche aussi bien, Camus ne dépeint pas seulement le climat délétère de l'époque mais bien le tempérament français.

Béret vert
+ membre techno +

Messages : 12624
Date d'inscription : 13/09/2009
Age : 59
Localisation Chez les cannibales

Voir le profil de l'utilisateur http://www.blog-agri.com/beretvert/

Revenir en haut Aller en bas

default Re: En attendant les Kalachnikov

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 22:47


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 16 1, 2, 3 ... 8 ... 16  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum