AGRICULTURE - CONVIVIALITE - ENVIRONNEMENT (A.C.E)
Bonjour et bienvenue sur ACE !!!!

Enregistrez-vous sur le forum et n'oubliez pas de renseigner votre profil.

Avant de poster pour la première fois, veuillez avoir la politesse de vous présenter aux membres ( rubrique "Présentation des Nouveaux Membres"). Merci pour eux.
Statistiques
Nous avons 4009 membres enregistrés
L'utilisateur enregistré le plus récent est Bernard84190

Nos membres ont posté un total de 2258421 messages dans 67289 sujets

C EST UN DEBUT ,,,,,,,,,,,,???????????????????

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

default C EST UN DEBUT ,,,,,,,,,,,,???????????????????

Message par williams 475 le Mer 19 Jan 2011, 10:26

La culture de la Terre pour nourrir les Hommes
COMMUNIQUE
Réf : 11/01-07
Pomiculteurs condamnés :
Une amende révoltante
Le 13 janvier, le substitut du procureur de Brive a demandé une amende de 1000 € dont 500 € avec
sursis à l’encontre de chacun des 3 pomiculteurs de Corrèze poursuivis pour avoir traité leurs
vergers par vent trop fort.
D’une banale plainte de voisinage, à laquelle se sont jointes les associations de protection de
l’environnement, qui se nourrissent de ces affaires, on arrive à une demande de « condamnation
qui ait du sens » en vue de « se prémunir pour l’avenir ».
Un arrêté déraisonné
La CR a toujours démontré l’iniquité et l'inapplicabilité de l’arrêté du 12 septembre 2006. Ce dernier
rend impossible le travail des arboriculteurs, ce qui a été prouvé par un essai sous contrôle
d’huissier. Comment un arboriculteur peut-il mesurer la vitesse du vent sur sa parcelle ? Il ne peut
que l'évaluer à l’oeil, ce qu’ont fait les arboriculteurs concernés. Aucun arboriculteur ne peut se
permettre de placer une station météorologique sur chacune de ses parcelles !
Des tracas supplémentaires
L’amende de 500 € peut sembler faible, mais elle est énorme pour une profession qui est en crise
depuis plusieurs années. Le simple fait de demander la condamnation de ces agriculteurs est la
preuve que les pouvoirs publics se désengagent de l’agriculture et abandonnent les agriculteurs aux
craintes irraisonnées de la population. En effet, les produits phytosanitaires employés ont bien tous
été homologués par les instances nationales.
Toutes les productions végétales seront concernées par ce jugement qui dépasse de loin
l'arboriculture. La CR espère que la justice aboutira à un jugement juste. Laissons les agriculteurs
faire leur travail : au prix des produits phytosanitaires, ils n’ont aucun intérêt à les gaspiller. Le bon
sens paysan est de mise !
Lundi 17 janvier 2011 à 12h00
Contacts presse :
Adeline Delmas – Responsable section viticulture – 06 71 28 05 87
Demarigny Aurore– Chargée de Communication – 06 76 52 01 03
A propos de la Coordination Rurale
La Coordination Rurale est le seul syndicat agricole représentatif indépendant de toute organisation économique et
politique qui défend tous les agriculteurs. Ses responsables sont des bénévoles vivant de leur ferme. Présente dans 92
départements et à la tête de 2 Chambres d’agriculture, la CR se bat pour une PAC équilibrée, contrat entre agriculteurs
et citoyens, les premiers garantissant la sécurité alimentaire des seconds en échange de prix rémunérateurs.

williams 475
+ membre techno +

Messages : 3434
Date d'inscription : 10/09/2009
Age : 54
Localisation SEYCHES

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum