AGRICULTURE - CONVIVIALITE - ENVIRONNEMENT (A.C.E)
Bonjour et bienvenue sur ACE !!!!

Enregistrez-vous sur le forum et n'oubliez pas de renseigner votre profil.

Avant de poster pour la première fois, veuillez avoir la politesse de vous présenter aux membres ( rubrique "Présentation des Nouveaux Membres"). Merci pour eux.
Statistiques
Nous avons 3771 membres enregistrés
L'utilisateur enregistré le plus récent est atomique

Nos membres ont posté un total de 2391704 messages dans 70670 sujets
Guilbart

Petites annonces

    Pas d'annonces disponibles.


    Greenpeace sur Seine et la France du nucléaire

    Page 5 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5

    Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

    default Greenpeace sur Seine et la France du nucléaire

    Message par GL le Dim 08 Mai 2011, 18:42

    Rappel du premier message :

    terroriste

    Voici un feuilleton sur une hypothèse de catastrophe à Nogent (10)

    http://www.auboisementcorrect.com/7322-La-catastrophe-de-Nogent-Seine.html
    La catastrophe nucléaire de Nogent/Seine : Episode 1 - "La centrale ronronne paisiblement..."
    par Michel Gueritte
    Lundi 25 - 21 h - Intérieur de la centrale
    Les hommes du quart précédent ne sont pas contents. La relève est en
    retard. Les nouveaux arrivants manifestent une bonne humeur peu
    ordinaire pour un lundi soir.
    « Si  vous aviez vu Ruel face à la caméra ! plaisante le vieux Robert.
    Comment elle a fait, la journaliste de france3, pour te mettre si facilement à l’aise ?
    Arrête, elle est enceinte jusqu’aux dents !
    Si cela ne vous fatigue pas trop, nous pourrions peut-être travailler ? » coupe Raymond, le chef de quart.
    Depuis décembre 1987, cette tranche ronronne paisiblement. A
    l’intérieur de la cuve du réacteur, confinée sous trois enceintes de
    béton et d’acier, la radioactivité est maximale : près de mille cinq
    cents fois celle créée par la bombe d’Hiroshima.
    Salle de commande de la centrale de Chooz
    Mais dans la grande salle de commande, les hommes écoutent
    tranquillement leur chef de quart distribuer les tâches de la soirée.
    Les schémas de contrôle luisent doucement au-dessus des pupitres. Les
    imprimantes reliées aux ordinateurs débitent par intermittence des
    lignes de chiffres. Trois écrans vidéo affichent silencieusement des
    informations sur l’état de la centrale.
    Une gigantesque passerelle, un monstrueux tableau de bord, le centre
    névralgique de la centrale nucléaire. Un cerveau éclaté en plusieurs
    systèmes automatiques, ou télécommandés par les opérateurs.
    Aujourd’hui comme toujours, ils sont deux : Hervé, le chef de bloc, et
    Michel, son adjoint. Eux ne bougeront pas de cette salle des commandes,
    quel que soit l’endroit où Raymond enverra ses agents. Comme chaque
    semaine, le chef de quart a prévu une inspection générale du circuit
    d’injection de sécurité.  « Je m’en occupe personnellement, dit Raymond,
    et j’emmène Jean. Robert, tu vas en salle des machines. » Robert sourit
    à son arpète, un jeune en formation, frais émoulu de l’école :
    « A  toi de dresser la liste des opérations à effectuer. Tu te souviens ?
    Noter ce que tu dois faire, faire ce que tu as noté, et écrire ce que tu
    as fait. C’est la méthode du "contrôle-qualité". »
    Le vieux rondier [1], comme les autres agents techniques, aux vérifications et aux manœuvres, éclate de rire devant la mine piteuse du garçon.
    « Il  est temps d’apprendre qu’une centrale nucléaire ne produit pas
    seulement du courant, mais aussi des montagnes de paperasses ! »
    Les hommes disparaissent l’un après l’autre dans le couloir. Avant de
    sortir, Robert, décidément en veine ce soir, expédie une bourrade dans
    les épaules du chef de bloc : « Tu veux que je rappelle la journaliste pour t’empêcher de roupiller ?
    Arrête tes vannes », soupire Hervé.
    Penché sur un pupitre rose et jaune constellé de voyants verts, Hervé
    rêve : garçon ou fille ? Le gynécologue souriait, cet après-midi.
    Sylvie voulait connaître le sexe du futur bébé pendant l’échographie. A
    trois mois, c’est un peu tôt, a dit le médecin de Provins.
    Comme le pilotage de cette centrale, l’enfant était minutieusement
    programmé. Pendant deux ans, Hervé a travaillé comme assistant-chef de
    bloc au centre de production nucléaire de Paluel, en Normandie. A cette époque, quand il rentrait chez lui, il étudiait.
    L’acharnement a payé : il est passé chef-opérateur sur cette première
    tranche de Nogent il y a trois ans. Une centrale toute neuve, une maison
    confortable à Provins, Paris pas trop loin...
    « J’ai trente ans, pense Hervé, un boulot formidable, et je passe bientôt à la télé…
    Dis-donc,  le dispatching national demande de maintenir la tranche à ce régime de
    production jusqu’à minuit, claironne Michel en raccrochant le téléphone.
    On doit se tenir prêt à baisser de vingt pour cent ensuite. (Le dispatching a pour mission de répartir les moyens de production d’EDF en  fonction de la demande)
    Sans  doute après la fin de l’émission du Festival international du cirque de
    Monte-Carlo, sur France3. Même si je n’avais pas été de quart, je ne l’aurais pas regardé. Sylvie et moi, on était invités à l’anniversaire d’un copain, à Traînel.
    Où bosse Raymond, ce soir ? Je n’ai pas écouté tout à l’heure. »
    http://www.auboisementcorrect.com/7355-La-catastrophe-de-Nogent-Seine.html
    La catastrophe nucléaire de Nogent/Seine : Episode 1 (suite)  "je n’y connais pas grand-chose à la technique nucléaire" par Michel Gueritte Suite de l’épisode 1...Vingt mètres sous la salle des commandes, au niveau moins 5, le plus bas de l’usine, Raymond et Jean s’affairent auprès du circuit d’injection de
    sécurité, le RIS dans le jargon nucléaire. L’ensemble jouxte l’enceinte de confinement  et s’étend sur plus de trois cents mètres carrés, partagés entre
    plusieurs salles hautes de quatre mètres. Le dispositif est complété par
    un système d’aspersion d’enceinte. Il servirait à déclencher une
    formidable averse à l’intérieur du bâtiment si de la radioactivité
    s’échappait du cœur du réacteur. A plus de cent mètres de leurs
    collègues, Robert et son apprenti avancent dans la salle des machines,
    véritable cale du grand vaisseau nucléaire. Difficile de parler tant le
    vacarme est infernal. « Fixe bien tes protections auditives », a hurlé Robert en arrivant.
    Ce casque qui écrase les oreilles énerve le garçon. Le bruit effroyable l’enivre, et la chaleur étouffante de l’immense nef l’assomme. Il rit. Il a toujours rêvé de travailler dans une usine de
    cette envergure.
    « Tu verras quand tu ne pourras plus écouter de musique parce que tu seras dur de la feuille ! »
    Robert se penche, et appelle d’un signe le jeune rondier. « Regarde, petit, la pression d’huile du système de graissage du palier d’arbre est insuffisante côté moteur.
    C’est embêtant ? »
    Le vieil agent se relève et regarde le gamin :
    « Ecoute,  je n’y connais pas grand-chose, moi, à la technique nucléaire. Je
    m’occupe de l’entretien des machines « normales ». Mais je sais une chose fondamentale, et tu dois aussi te la fourrer dans la tête : la dépendance entre le réacteur et le turbo alternateur est totale. Tout
    événement imprévu sur la partie classique, celle où nous sommes en ce moment, a des effets sur la bonne marche du réacteur.
    « Tu me demandes si la baisse de pression d’huile est importante ? Non, pas
    vraiment. Mais tu notes le défaut, et on viendra réparer plus tard. » Le jeune homme baisse les yeux. Un jour, lorsqu’il était encore en stage  à l’école d’EDF, un professeur avait tenu un discours extraordinaire
    aux élèves.
    « Qu’est-ce qu’une centrale nucléaire ?
    Annexe A
    Une énorme tour surmontée d’un dôme, accolée à un long bâtiment parallélépipédique, voisinant parfois avec un monumental diabolo de béton. Vues de près, mais toujours en restant à l’extérieur, les choses
    se compliquent : le tableau cubiste s’enrichit de nombreuses constructions, de réservoirs aux fonctions obscures, de tuyauteries qui semblent passer furtivement d’un bâtiment à l’autre, de cheminées et de
    conduits d’aération, dont la présence renvoie aux attributs traditionnels des grandes constructions industrielles ... »
    Les jeunes gens aimaient bien ce professeur. Suspendus à ses lèvres, ils attendaient la suite.
    « ...le
    visiteur découvre une fantastique plomberie, une plomberie qu’aucun visionnaire n’aurait pu imaginer. Les contraintes et les nécessités de cette énergie, tirée du plus profond de la matière, ont dicté aux
    ingénieurs la disposition des quelque cinq cents à mille kilomètres de
    tuyauteries.
    « Qui dit plomberie dit aussi vannes, soupapes et clapets, (des dizaines de milliers), pompes et moteurs (plusieurs centaines). Mais ces  milliers de vannes, soupapes, pompes et moteurs signifient autant
    d’instruments de mesure de pression, de débit, de température, de vibration, et d’actionneurs neumatiques, hydrauliques ou électriques, reliés aux équipements de contrôle et de commande par des centaines de
    kilomètres de câbles électriques ... »
    Salle de commande de la centrale de Chooz Là-haut, en salle de commande, les deux opérateurs n’ont rien de spécial à surveiller. Ils relisent les procédures.
    Michel s’étire devant la grande table qui trône au milieu de la pièce.
    « Tu  veux un café ? »
    Il se dirige vers la cuisine d’exploitation, contiguë à la salle de commande. Hervé cligne des yeux. Décidément, il supporte mal l’éclairage.


    Dernière édition par GL le Sam 04 Juin 2016, 19:52, édité 39 fois
    avatar
    GL
    + membre techno +

    Messages : 12688
    Date d'inscription : 10/09/2009
    Age : 102
    Localisation Assis

    Voir le profil de l'utilisateur

    Revenir en haut Aller en bas


    default La France va multiplier par 100 la dose de rayonnements admissibles.

    Message par GL le Ven 07 Oct 2016, 18:00

    Début Janvier, le France retranscrit une directive européenne multipliant par 100 la dose d'irradiations admissibles.

    « Art. R. 1333-55. – I. – Pour l’application du principe d’optimisation prévu à l’article L. 1333-3, est fixé un niveau de référence à 100 mSv [milliSievert] en dose efficace reçue pendant la durée de la situation d’urgence radiologique, comprenant tout type d’exposition. » (Projet de décret, p. 24.)

    La dose retenue aujourd'hui est de 1 mSv, çà fait un sacré écart.

    https://reporterre.net/Tous-exposes-a-de-plus-fortes-radiations-C-est-ce-que-prepare-un-decret-tres
    avatar
    GL
    + membre techno +

    Messages : 12688
    Date d'inscription : 10/09/2009
    Age : 102
    Localisation Assis

    Voir le profil de l'utilisateur

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Greenpeace sur Seine et la France du nucléaire

    Message par GL le Dim 16 Oct 2016, 08:55

    pinocio a écrit:
    pierraug a écrit:ne t'excite pas avec se genre de post, on s'en branle!!!
    Ah non !!! ça remplace les feux de l'amour !

    Plus de 11 000 consultations, il y a des forumeurs qui y ont trouver intérêt.

    pinocio a écrit:Quand ton tube de colle sera épuisé, fais moi signe, j'en ai en stock !

    Mon stocks a été suffisant.

    pinocio a écrit:Continue Georges, plus que 30 pages et anestel est battue !

    Anestel est partie, elle ne joue plus ici.

    pinocio a écrit:Sont nomminés pour le pot de colle d'or :
    GL:  dans le rôle du pinceau!
    M Gueritte: pour l'ensemble de son oeuvre!.
    Je ne voudrais pas oublier EDF et AREVA, sans qui ce chef d'oeuvre n'aurait jamais vu le jour !
    Prochain épisode: la descente des marches !
     

    pinocio a écrit:
    GL a écrit:Les anglais viennent de démolir une centrale, c'est impressionnant.

    http://www.rtbf.be/info/monde/detail_la-demolition-en-images-d-une-centrale-nucleaire-en-grande-bretagne?id=7723533
    File vite dans ta grotte, ils viennent de s’apercevoir qu'elle n'était pas à l'arrêt !

    pinocio a écrit:
    GL a écrit:Ces éléments datent d'avant les attentats de Novembre

    http://www.europe-israel.org/2015/11/la-radicalisation-islamiste-touchent-aussi-le-personnel-des-centrales-nucleaires/
    En général, un " grand" journaleux évite les fautes d'orthographe dans ses titres, ça fait plus sérieux pour le reste de l'article ...

    pinocio a écrit:
    dgé a écrit: es ce que qu'on peut aller tranquille dans un depot d'arme? peut on aller librement à la banque de france? peut on allez toquer au bureau des connards d'elus nationaux? sans être inquiéter

    oui je ne connais pas le site, alors si c'est une passoire il faut taper sur le responsable bordel de merde, doit bioen y avoir un service de sécurité, un budget alloué, un architecte ...
    GL t'explique des choses qu'il "pense avoir vues ou entendues" c'est radio plaine, demande lui de passer à l'action et on saura si ses dires étaient vrais .
    Les affolés de greenpeace qui ont franchi les grillages sont passé par dessus, ils ne sont pas passé par les portes, c'était pourtant très simple puisque c'est une passoire d'après GL ...
    Il y a quelques centrales nucléaires en France, plusieurs forumeurs habitent tout près mais seul GL nous raconte ces délires là 77
    PS: j'habite près d'un centre de retraitement des têtes d'armes nucléaires je peux assurer qu'on ne peut même pas s'arrêter pisser contre un arbre sans voir débouler une caserne de commandos ou le gign et cela bien avant les premiers attentats des années 80 .

    Ce n'est pas le cas ici. L'association nature du Nogentais entretien un abri d'observation des oiseaux au pied de la centrale. On y vient avec des jumelles pour observer ce qui se passe sur le plan d'eau.

    pinocio a écrit:
    GL a écrit:
    Spoiler:
    Effectivement les circuits primaires ne sont pas soumis à ce genre de contraintes.

    Le titre était marrant.

    Pourtant sur le troisième circuit, à côté de chez moi, ils ont d'autres contraintes.

    Pour des raisons politiques, cette centrale a été construite sur la Seine. La particularité de l'eau contrairement a celle de l'Yonne ou elle était prévue, c'est d'être très chargée en calcaire. Dans les déversoirs des aéro réfrigerants les dépôts sont énormes. On doit injecter beaucoup d'acide chlorhydrique (plusieurs camions par semaines) pour limiter le phénomène.

    Malgré cela ils doivent de temps à autre changer les gouttières qui sont couvertes de plusieurs cm de calcaire.

    Par contre tu verras quand cas de risque d’inondation de Paris, on noie la Vallée de Seine et la centrale est sous l'eau.  


    On emmènera les agents EDF en barque pour faire la pêche aux canards très nombreux dans ce coin.
    77  moque  un délire de plus : rr

    pinocio a écrit:T'en as un paquet de choses à "dérouler"
    entre le nucléaire, les déchets à brûler, le recyclage des bagnoles, les mises aux normes des chiottes, les bassins d'inondation, beulin, sofiprotéol, l'utilisation des médicaments, et j'en oublie, tu fais ta ferme quand ? : rr

    La vie n'est pas commode pour les pro nucléaires, ils n'ont pas la marche arrière facile.



    Pourtant il y a un bouton qui évite de se faire mal.

    avatar
    GL
    + membre techno +

    Messages : 12688
    Date d'inscription : 10/09/2009
    Age : 102
    Localisation Assis

    Voir le profil de l'utilisateur

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Greenpeace sur Seine et la France du nucléaire

    Message par pinocio le Dim 16 Oct 2016, 09:02

    Il faut que je t'aides à continuer à alimenter ce fil sinon tu vas te trouver bien seul, alors voila ma contribution :
    Ton éolienne a produit combien hier (soit en kwh soit en ha déchaumés ) ? 77



    on ne peut pas diriger le vent, mais on peut ajuster les voiles.
    avatar
    pinocio
    + Admin +
    + Admin +

    Messages : 32238
    Date d'inscription : 09/09/2009
    Age : 58
    Localisation centre Cote d'Or (dans les nuages !)

    Voir le profil de l'utilisateur

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Greenpeace sur Seine et la France du nucléaire

    Message par GL le Dim 16 Oct 2016, 09:17

    J'étais hier dans l'une des salle de contrôle de la centrale.

    C'est le sujet de ce post.
    avatar
    GL
    + membre techno +

    Messages : 12688
    Date d'inscription : 10/09/2009
    Age : 102
    Localisation Assis

    Voir le profil de l'utilisateur

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Greenpeace sur Seine et la France du nucléaire

    Message par pinocio le Dim 16 Oct 2016, 09:23

    GL a écrit:J'étais hier dans l'une des salle de contrôle de la centrale.

    C'est le sujet de ce post.
    ET ça change quoi au problème , moi j'étais chez ma belle mère, on vit dangereusement tous les deux ? ... : rr


    on ne peut pas diriger le vent, mais on peut ajuster les voiles.
    avatar
    pinocio
    + Admin +
    + Admin +

    Messages : 32238
    Date d'inscription : 09/09/2009
    Age : 58
    Localisation centre Cote d'Or (dans les nuages !)

    Voir le profil de l'utilisateur

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Greenpeace sur Seine et la France du nucléaire

    Message par iris le Dim 16 Oct 2016, 09:48

    Pinoc particulièrement en forme ... Very Happy Very Happy

    Merci GL !!! Very Happy Very Happy Very Happy
    avatar
    iris
    + membre techno +

    Messages : 7570
    Date d'inscription : 09/09/2009
    Age : 63
    Localisation France de l'extérieur

    Voir le profil de l'utilisateur

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Greenpeace sur Seine et la France du nucléaire

    Message par GL le Dim 16 Oct 2016, 11:26

    A l'occasion de la fête de la science, EDF permettait de visiter ses installations.

    Voir un petit bout de cet énorme outils industriel permet de mieux connaitre ce de quoi l'on parle. (chez l'homme de bois, sa belle mère, il en a la réplique à la maison).

    A Nogent, il y a 3 salle de commandes. 2 sont opérationnelles, la troisième est celle qui sert à la formation. C'est la réplique exacte des deux autres à ceci près que se sont les formateurs placés à l'arrière derrière une vitre sans teint qui font vivre ce simulateur.

    Tous les opérateurs en fonction ou a venir y font des stages réguliers.

    Pour le opérateurs en activité, il s'agit de se remettre en mémoire des procédures que la routines leur fait oublier. Il s'agit aussi d'intégrer les retours d'incidents du parc en fonctionnement. Les 58 réacteurs français en activités étant de la même technologie (bien que de puissance nominale différente) on dispose dans ce centre de commande la description et les procédures à mettre en œuvre sur 40 ans de fonctionnement. Ce sont des installations sous brevet de Westinghouse (USA).../...
    avatar
    GL
    + membre techno +

    Messages : 12688
    Date d'inscription : 10/09/2009
    Age : 102
    Localisation Assis

    Voir le profil de l'utilisateur

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Greenpeace sur Seine et la France du nucléaire

    Message par EtienneCH4 le Dim 16 Oct 2016, 11:48

    bonjour à tous,
    Tiens !! on reparle de Westinghouse !
    C'est EDF qui en a fait mention ou ça vient d'ailleurs ??
    avatar
    EtienneCH4
    + membre techno +

    département : sud Manche et centre Chine
    Messages : 1600
    Date d'inscription : 09/09/2015
    Age : 75
    Localisation Lapenty et Wuhan

    Voir le profil de l'utilisateur

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Greenpeace sur Seine et la France du nucléaire

    Message par GL le Dim 16 Oct 2016, 11:50

    EtienneCH4 a écrit:bonjour à tous,
    Tiens !! on reparle de Westinghouse !
    C'est EDF qui en a fait mention ou ça vient d'ailleurs ??

    C'est le brevet qui a permis la construction de tous les réacteurs à eau bouillante en France depuis l'arrêt de la technologie graphite - gaz.
    avatar
    GL
    + membre techno +

    Messages : 12688
    Date d'inscription : 10/09/2009
    Age : 102
    Localisation Assis

    Voir le profil de l'utilisateur

    Revenir en haut Aller en bas

    default Pierre-Franck Chevet, directeur de l'ASN : « Nous n'avons jamais connu un tel cumul de problèmes »

    Message par GL le Ven 11 Nov 2016, 17:10

    Pierre-Franck Chevet : « Nous n'avons jamais connu un tel cumul de problèmes »

    Une quinzaine de réacteurs nucléaires sont ou vont être à l'arrêt pour des contrôles techniques ou parce que des dossiers de fabrication ont été falsifiés. Est-ce inédit ?

    Nous n'avons jamais connu un tel cumul. Dans les années 1990, nous avions eu un problème générique avec des cas de corrosion sur des couvercles de cuve. La situation était déjà tendue. Mais là, nous avons deux anomalies génériques. L'une est technique et concerne 12 réacteurs ; l'autre renvoie à une chose fondamentale qui est un manque de culture qualité, avec des irrégularités qui s'apparentent à des falsifications - une petite dizaine aujourd'hui sur le parc français et, à ce stade, un réacteur à l'arrêt (Fessenheim 2).

    Cela change la donne. C'est pour cela que nous avons fait un signalement au procureur de la République de Chalon-sur-Saône.

    http://www.lesechos.fr/industrie-services/energie-environnement/0211473632019-pierre-franck-chevet-nous-navons-jamais-connu-un-tel-cumul-de-problemes-2041461.php









    En savoir plus sur http://www.lesechos.fr/industrie-services/energie-environnement/0211473632019-pierre-franck-chevet-nous-navons-jamais-connu-un-tel-cumul-de-problemes-2041461.php?yrGdx41gzzGpDGwE.99
    avatar
    GL
    + membre techno +

    Messages : 12688
    Date d'inscription : 10/09/2009
    Age : 102
    Localisation Assis

    Voir le profil de l'utilisateur

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Greenpeace sur Seine et la France du nucléaire

    Message par pascal le Ven 11 Nov 2016, 18:50

    Et tu crois sans doute que ton pc vas fonctionner longtemps, si les centrales sont mises en chomage technique????? : rr : rr : rr
    avatar
    pascal
    + membre techno +

    Messages : 9637
    Date d'inscription : 29/03/2015
    Age : 42
    Localisation partout et nulle part!!!

    Voir le profil de l'utilisateur

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Greenpeace sur Seine et la France du nucléaire

    Message par hermine 22 le Ven 11 Nov 2016, 19:07

    pascal a écrit:Et tu crois sans doute que ton pc vas fonctionner longtemps, si les centrales sont mises en chomage technique????? : rr : rr : rr
    déja que trump peut mettre hs nos gps si on l'agace de trop Laughing
    si en plus l'énergie francaise est a la ramasse
    ca va pas etre beau au pays de flamby
    avatar
    hermine 22
    + membre techno +

    département : 22
    Messages : 32075
    Date d'inscription : 23/10/2009
    Age : 67
    Localisation bretagne

    Voir le profil de l'utilisateur

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Greenpeace sur Seine et la France du nucléaire

    Message par GL le Ven 11 Nov 2016, 19:42

    pascal a écrit:Et tu crois sans doute que ton pc vas fonctionner longtemps, si les centrales sont mises en chomage technique????? : rr : rr : rr

    Pour mon pc, c'est l'horreur en permanence, j'en suis à 3 livebox en 6 mois.

    Pour ce qui est de la centrale voisine, en 85, je suis rester 15 jours sans électricité par - 10. Voir la lumière et le panache pas loin çà énerve.
    avatar
    GL
    + membre techno +

    Messages : 12688
    Date d'inscription : 10/09/2009
    Age : 102
    Localisation Assis

    Voir le profil de l'utilisateur

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Greenpeace sur Seine et la France du nucléaire

    Message par PatogaZ le Ven 11 Nov 2016, 20:08

    GL a écrit:
    pascal a écrit:Et tu crois sans doute que ton pc vas fonctionner longtemps, si les centrales sont mises en chomage technique????? : rr : rr : rr

    Pour mon pc, c'est l'horreur en permanence, j'en suis à 3 livebox en 6 mois.

    Pour ce qui est de la centrale voisine, en 85, je suis rester 15 jours sans électricité par - 10. Voir la lumière et le panache pas loin çà énerve.

    deux mois par livebox , tu dois avoir des pratiques zoophiles avec elles !!!! 77 77 77


    II-41
    La grand estoille par sept jours bruslera,
    Nuee fera deux soleils apparoir,
    Le gros mastin toute nuict hurlera,
    Quand grand pontife changera de terroir. (octobre rouge)
    N'oubliez pas le grand zimboum ACE du 23 septembre 2017
    avatar
    PatogaZ
    + Admin +
    + Admin +

    Messages : 78361
    Date d'inscription : 09/09/2009
    Age : 58
    Localisation au bout de la baie de Somme

    Voir le profil de l'utilisateur http://www.blog-agri.com/patogaz1/52

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Greenpeace sur Seine et la France du nucléaire

    Message par GL le Ven 11 Nov 2016, 20:30

    J'ai surtout un réseau électrique complétement pourri. Quand mon voisin soude, je le vois sur les filaments des ampoules de chez moi.
    avatar
    GL
    + membre techno +

    Messages : 12688
    Date d'inscription : 10/09/2009
    Age : 102
    Localisation Assis

    Voir le profil de l'utilisateur

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Greenpeace sur Seine et la France du nucléaire

    Message par Bulbi le Sam 12 Nov 2016, 08:20

    GL a écrit:Pierre-Franck Chevet : « Nous n'avons jamais connu un tel cumul de problèmes »

    Une quinzaine de réacteurs nucléaires sont ou vont être à l'arrêt pour des contrôles techniques ou parce que des dossiers de fabrication ont été falsifiés. Est-ce inédit ?

    Nous n'avons jamais connu un tel cumul. Dans les années 1990, nous avions eu un problème générique avec des cas de corrosion sur des couvercles de cuve. La situation était déjà tendue. Mais là, nous avons deux anomalies génériques. L'une est technique et concerne 12 réacteurs ; l'autre renvoie à une chose fondamentale qui est un manque de culture qualité, avec des irrégularités qui s'apparentent à des falsifications - une petite dizaine aujourd'hui sur le parc français et, à ce stade, un réacteur à l'arrêt (Fessenheim 2).

    Cela change la donne. C'est pour cela que nous avons fait un signalement au procureur de la République de Chalon-sur-Saône.

    Pour avoir côtoyé un peu un service qualité d'une boite en mécanique, il y a des choses surprenantes dans cet article.
    Il y a différents niveaux de suivi de la qualité d'une pièce fabriquée :
    - l'attestation de conformité : un simple papier donné par votre fournisseur, qui vous assure "la main sur le coeur" que la pièce est conforme. Vous n'avez pas moyen de vérifier sauf à démonter et faire des essais destructifs. C'est le papier que l'on trouve parfois dans des notices de matériel simple.

    - le niveau supérieur : le fournisseur vous certifie que la pièce est correcte, et vous montre des résultats (résultats d'essais réalisés en interne, ou venant du fournisseur de la matière, résultats de controle des dimensions fait en interne). La encore, vous faites confiance aux papiers qu'on vous montre.

    - et le top du top : le fournisseur a fait venir un organisme de certification indépendant, qui a vu de ses yeux les controles réalisés : il a vu controlé la pièce, il a vu les essais mécaniques et les résultats d'essai. Et l'organisme s'engage en mettant son tampon si la pièce est conforme. Là en principe, vous êtes sur de ne pas avoir de problème sur le périmètre qui a été controlé.

    C'est ce troisième niveau qui est utilisé pour des infrastructures de transport de personnes par exemple, des ponts...

    J'imagine que c'est ce niveau qui avait été demandé par EDF à Areva.

    On parle de falsification de documents, sur un suivi de ce type, il y en a qui sont partis au tribunal pour moins que ca...

    Mais bon, cette branche d'Areva fait partie d'EDF maintenant, qui va porter plainte contre sa filiale? Curieuse coincidence que ce rapprochement...

    Bulbi
    + Membre Accro +

    Messages : 156
    Date d'inscription : 21/12/2014
    Age : 35
    Localisation Sud du Nord

    Voir le profil de l'utilisateur

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Greenpeace sur Seine et la France du nucléaire

    Message par GL le Sam 12 Nov 2016, 08:28

    On parle bien de falsification.

    Il faut savoir aussi que l'ASN commence à faire de la protection sur ses avis, ce n'était pas le cas des électriciens.
    avatar
    GL
    + membre techno +

    Messages : 12688
    Date d'inscription : 10/09/2009
    Age : 102
    Localisation Assis

    Voir le profil de l'utilisateur

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Greenpeace sur Seine et la France du nucléaire

    Message par pascal le Sam 12 Nov 2016, 08:35

    pour le reseau pourri, crois tu que t'es vraiment le seul, GL, pour ma part je cumule, bout de ligne avec une installation photovoltaique branchée sur le transfo de desserte, ainsi qu'une riviere souterraine qui passe sous mes batiments et proximité de maison qui me fout un bordel pas possible dans les terres de l'installation electrique!!! : rr : rr : rr : rr
    avatar
    pascal
    + membre techno +

    Messages : 9637
    Date d'inscription : 29/03/2015
    Age : 42
    Localisation partout et nulle part!!!

    Voir le profil de l'utilisateur

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Greenpeace sur Seine et la France du nucléaire

    Message par GL le Sam 12 Nov 2016, 08:49

    Chez moi, il z avait un onduleur en tête de l’informatique.

    Quand on a essayer de brancher derrière un aspirateur industriel, il a eu un dernier soubresaut fatal. Nos électricients n'y étaient pour rien.
    avatar
    GL
    + membre techno +

    Messages : 12688
    Date d'inscription : 10/09/2009
    Age : 102
    Localisation Assis

    Voir le profil de l'utilisateur

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Greenpeace sur Seine et la France du nucléaire

    Message par pascal le Sam 12 Nov 2016, 08:53

    coupes toi du reseau et investis dans un groupe electrogène!!! : victoire : victoire : victoire
    avatar
    pascal
    + membre techno +

    Messages : 9637
    Date d'inscription : 29/03/2015
    Age : 42
    Localisation partout et nulle part!!!

    Voir le profil de l'utilisateur

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Greenpeace sur Seine et la France du nucléaire

    Message par PatogaZ le Sam 12 Nov 2016, 09:06

    GL a écrit:Chez moi, il z avait un onduleur en tête de l’informatique.

    Quand on a essayer de brancher derrière un aspirateur industriel, il a eu un dernier soubresaut fatal. Nos électricients n'y étaient pour rien.

    faut être bon pour aller brancher un aspirateur industriel sur un onduleur pour ordi 77 77 77 77


    II-41
    La grand estoille par sept jours bruslera,
    Nuee fera deux soleils apparoir,
    Le gros mastin toute nuict hurlera,
    Quand grand pontife changera de terroir. (octobre rouge)
    N'oubliez pas le grand zimboum ACE du 23 septembre 2017
    avatar
    PatogaZ
    + Admin +
    + Admin +

    Messages : 78361
    Date d'inscription : 09/09/2009
    Age : 58
    Localisation au bout de la baie de Somme

    Voir le profil de l'utilisateur http://www.blog-agri.com/patogaz1/52

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Greenpeace sur Seine et la France du nucléaire

    Message par GL le Sam 12 Nov 2016, 11:53

    PatogaZ a écrit:
    GL a écrit:Chez moi, il z avait un onduleur en tête de l’informatique.

    Quand on a essayer de brancher derrière un aspirateur industriel, il a eu un dernier soubresaut fatal. Nos électricients n'y étaient pour rien.

    faut être bon pour aller brancher un aspirateur industriel sur un onduleur pour ordi 77 77 77 77

    J'ai une barrette multiprise qui est dans la pièce ou se trouve la box.

    Brancher un aspirateur sur une prise libre, c'était tentant pour faire le ménage.
    avatar
    GL
    + membre techno +

    Messages : 12688
    Date d'inscription : 10/09/2009
    Age : 102
    Localisation Assis

    Voir le profil de l'utilisateur

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Greenpeace sur Seine et la France du nucléaire

    Message par Invité le Sam 12 Nov 2016, 12:12

    GL a écrit:
    pascal a écrit:Et tu crois sans doute que ton pc vas fonctionner longtemps, si les centrales sont mises en chomage technique????? : rr : rr : rr

    Pour mon pc, c'est l'horreur en permanence, j'en suis à 3 livebox en 6 mois.

    Pour ce qui est de la centrale voisine, en 85, je suis rester 15 jours sans électricité par - 10. Voir la lumière et le panache pas loin çà énerve.

    Nogent 1 à été raccordé au reseau en 1987, et nogent 2 en 88.

    Pour ton souci d'informatique, j'avais le même problème dans mon ancien logement, en bout de ligne, avec une entreprise qui a des presses a souder juste avant. 3 cartes meres et 2 serveurs fit PC en 3 ans.
    en onduleur pour usage perso, une seule marque trouve grace a mes yeux: EATON elipse pro. depuis que j'ai ça, zero problème. j'en ai un qui a grillé un soir d'orage, le PC derrière n'a rien eu,l'onduleur a été pris en charge en garantie.

    Invité
    Invité


    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Greenpeace sur Seine et la France du nucléaire

    Message par GL le Sam 12 Nov 2016, 15:12

    Merci de l'info
    avatar
    GL
    + membre techno +

    Messages : 12688
    Date d'inscription : 10/09/2009
    Age : 102
    Localisation Assis

    Voir le profil de l'utilisateur

    Revenir en haut Aller en bas

    default Ils étaient 500 000 milles, les liquidateurs.

    Message par GL le Jeu 15 Déc 2016, 19:35

    Ils étaient 500 000 milles, les liquidateurs.

    Une fiction en 10 actes.

    https://www.franceculture.fr/emissions/fictions-la-vie-moderne/86-annee-blanche-de-lucile-bordes-910-vassyl-les-yeux-clos
    avatar
    GL
    + membre techno +

    Messages : 12688
    Date d'inscription : 10/09/2009
    Age : 102
    Localisation Assis

    Voir le profil de l'utilisateur

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Greenpeace sur Seine et la France du nucléaire

    Message par GL le Mar 02 Mai 2017, 07:08

    Après être arrêter depuis 30 ans, le démantèlement de Brénnilis reporter de 50 ans. Il se fera de 2050 à 2100.

    EDF a autre chose à faire.

    http://www.lepoint.fr/environnement/l-interminable-demantelement-de-la-centrale-nucleaire-de-brennilis-11-04-2017-2118829_1927.php#xtor=RSS-288
    avatar
    GL
    + membre techno +

    Messages : 12688
    Date d'inscription : 10/09/2009
    Age : 102
    Localisation Assis

    Voir le profil de l'utilisateur

    Revenir en haut Aller en bas

    default Effondrement dans un site d'enfouillissement de déchets aux USA

    Message par GL le Sam 13 Mai 2017, 21:42

    Dans un site d'enfouissement de déchets radioactifs grand comme 15 fois Paris, on a vient de connaître un effondrement.

    Les employés priés de s'abstenir de manger et de boire

    Les réservoirs ont des fuites mais ce n'est pas très grave.

    http://www.lefigaro.fr/international/2017/05/09/01003-20170509ARTFIG00371-etats-unis-un-tunnel-de-stockage-s-effondre-sur-un-site-nucleaire.php
    avatar
    GL
    + membre techno +

    Messages : 12688
    Date d'inscription : 10/09/2009
    Age : 102
    Localisation Assis

    Voir le profil de l'utilisateur

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Greenpeace sur Seine et la France du nucléaire

    Message par Contenu sponsorisé


    Contenu sponsorisé


    Revenir en haut Aller en bas

    Page 5 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5

    Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

    - Sujets similaires

     
    Permission de ce forum:
    Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum