AGRICULTURE - CONVIVIALITE - ENVIRONNEMENT (A.C.E)
Bonjour et bienvenue sur ACE !!!!

Enregistrez-vous sur le forum et n'oubliez pas de renseigner votre profil.

Avant de poster pour la première fois, veuillez avoir la politesse de vous présenter aux membres ( rubrique "Présentation des Nouveaux Membres"). Merci pour eux.

Réussir le passage au non labour

Page 6 sur 20 Précédent  1 ... 5, 6, 7 ... 13 ... 20  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

default Réussir le passage au non labour

Message par Invité le Dim 4 Sep 2011 - 11:20

Rappel du premier message :

Ce sujet s'adresse prioritairement aux personnes qui ne labourent plus ou sont en transition, les autres seront les bienvenus à condition de ne pas remettre en question le choix des premiers cités. Merci d'avance : victoire

J'ai relevé dans un sujet plutôt animé quelques passages, je me permet de les citer :

snif a écrit:En d'autres termes, abandonner le labour est possible partout, et prioritairement dans les terres difficiles à faible réserve hydrique, ou hydromorphe.

C'est mon cas, d'où la remise en question. Avec en plus un faible taux de MO dû à l'éloignement des parcelles.

Seb 77 a écrit:Je pense que beaucoup qui sont ici et on arrêté la charrue on du galérer dans leur coin aussi... Au mieux on pourra te passer quelques astuces mais jamais la solution toute faite. : victoire

Une parcelle en essai, cette année pas concluant, mais année atypique. Les réponses dans ce sujet aideront à faire le choix de continuer ou non, voire d'étendre la surface (le choix est quasiment fait, mais bon, c'est pour vous motiver ;))

Seb 77 a écrit:Dans ces terres il faut justement favoriser l'activité biologique pour avoir un bon réseau de galeries de VDT qui permettent à l'eau de pénétrer dans le sol. La charrue fait rentrer l'eau sur la profondeur du labour mais après il y a souvent la semelle qui fait barrage.

Justement, quels sont les outils ou méthodes pour favoriser cette activité biologique. Les produits à utiliser ou à bannir. Couvert végétal obligatoire ? (cette année c'est mort, sauf si on considère un rgi comme tel)

Allez les copains, au boulot, et pas de colere

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas


default Re: Réussir le passage au non labour

Message par bidou02 le Sam 17 Déc 2011 - 15:18

CEDC : Cul Entre Deux Chaises

bidou02
+ membre techno +

Messages : 37357
Date d'inscription : 21/09/2009
Age : 31
Localisation JA Triple Actif / Schizofrène du 02

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

default Re: Réussir le passage au non labour

Message par Invité le Sam 17 Déc 2011 - 15:24

comme moi..... : rr

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

default Re: Réussir le passage au non labour

Message par MA 31 le Sam 17 Déc 2011 - 15:40

cette année pas fait une raie de charrue pour le mais . pour le moment 1 passage de déchaumeur a dents. je risque quoi ???

MA 31
+ membre techno +

Messages : 12463
Date d'inscription : 09/10/2009
Age : 63
Localisation midi pyrenees

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

default Re: Réussir le passage au non labour

Message par elgo le Sam 17 Déc 2011 - 17:07

MA 31 a écrit: cette année pas fait une raie de charrue pour le mais . pour le moment 1 passage de déchaumeur a dents. je risque quoi ???

ça dépend de l'état de ton sol avant le passage du déchaumeur, compacté ou pas... sinon tu risque pas chose à mon avis,

je me suis fais peur l'année passée, avec simplement derrière blé 1 coup de cover superficiel, glypho, puis l'hiver est arrivé, pas pu faire autre chose, re glypho léger sur graminées en février, décompacteur/rotative fin mars puis semis du maïs début avril, et très bon rendement même non irrigué.

cette année le décompacteur a été passé à l'automne par le sec, voire simplement 1 coup de déchaumeur à dents, pour certaines parcelles tout comme toi puis semis du couvert. maintenant on verra au printemps...


elgo
+ membre techno +

Messages : 2422
Date d'inscription : 17/02/2010
Age : 37
Localisation 45

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

default Re: Réussir le passage au non labour

Message par fusa 32 le Sam 17 Déc 2011 - 18:23

en non labour les terres argileux son les plus faciles
voila ma façon de les travailler
après la moisson deux passage de CLC et reprise a la rotative en mars sol ressuyé semis du tournesol en avril (si mauvaise herbe ghypho début mars)

fusa 32
+ membre techno +

Messages : 14839
Date d'inscription : 11/09/2009
Age : 54
Localisation gers 15 km d AUCH

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

default Re: Réussir le passage au non labour

Message par Seb 77 le Dim 18 Déc 2011 - 10:45

MA 31 a écrit: cette année pas fait une raie de charrue pour le mais . pour le moment 1 passage de déchaumeur a dents. je risque quoi ???

De faire jaser un peu les voisins Laughing

Seb 77
+ membre techno +

Messages : 10527
Date d'inscription : 11/09/2009
Age : 41
Localisation Centre Seine et Marne (Brie)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

default Re: Réussir le passage au non labour

Message par bibi43 le Dim 18 Déc 2011 - 19:35

c'est quoi le SBV ,on ne peu pas dire tout les mots triste


Dernière édition par bibi43 le Mar 6 Nov 2012 - 21:03, édité 1 fois

bibi43
+ membre techno +

Messages : 9330
Date d'inscription : 30/05/2011
Age : 44
Localisation haute loire

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

default Re: Réussir le passage au non labour

Message par Invité le Dim 18 Déc 2011 - 19:53

bibi43 a écrit:c'est quoi le SBV ,ont ne pas dire tout les mot triste
des fois il faudrait un décodeur ,mais en demandant comme tu fait,il y a toujours quelqu"un de sympa pour expliquer

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

default Re: Réussir le passage au non labour

Message par Invité le Dim 18 Déc 2011 - 20:00

: ha


Sauce Bearnaise a la Vosgienne

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

default Re: Réussir le passage au non labour

Message par bibi43 le Dim 18 Déc 2011 - 20:02

le semis direct est dialogue d'extraterrestre : ha

bibi43
+ membre techno +

Messages : 9330
Date d'inscription : 30/05/2011
Age : 44
Localisation haute loire

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

default Re: Réussir le passage au non labour

Message par zarouf le Dim 18 Déc 2011 - 20:37

bibi43 a écrit:c'est quoi le SBV ,ont ne pas dire tout les mot

Soupe Bas-Volume

zarouf
+ membre techno +

Messages : 5955
Date d'inscription : 11/09/2009
Age : 56
Localisation Yonne

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

default Re: Réussir le passage au non labour

Message par fusa 32 le Dim 18 Déc 2011 - 21:35

en page d accueil il y a une rubrique SBV

fusa 32
+ membre techno +

Messages : 14839
Date d'inscription : 11/09/2009
Age : 54
Localisation gers 15 km d AUCH

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

default Re: Réussir le passage au non labour

Message par pit59 le Lun 19 Déc 2011 - 20:40

Seb 77 a écrit:
MA 31 a écrit: cette année pas fait une raie de charrue pour le mais . pour le moment 1 passage de déchaumeur a dents. je risque quoi ???

De faire jaser un peu les voisins Laughing
A croire qu'ils aiment!!!

pit59
+ membre techno +

Messages : 5239
Date d'inscription : 07/10/2009
Age : 53
Localisation les brouckes

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

default Re: Réussir le passage au non labour

Message par escrito17 le Mar 20 Déc 2011 - 9:05

perso,j'aime provoquer le débat avec mes voisins,ça permet d'avoir des échanges intéressant parfois,je dis bien parfois :réfléchi

escrito17
+ membre techno +

Messages : 9465
Date d'inscription : 13/11/2011
Age : 49
Localisation charente maritime 17

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

default Re: Réussir le passage au non labour

Message par nicodu60 le Dim 14 Oct 2012 - 19:20

bonjour, comment selon vous je devrais faire pour implanter des feverolles au printemps en nl ? précédent blé, semis à la volée avoine + radis puis smarag pas creux. Je pensais faire un coup de chisel cet hiver puis semis au pronto au printemps, mais vu la flotte, ca a l'air compromit. Et puis je ne peux pas compter sur l'effet structurant du couvert qui est vraiment minable. (parcelle en nl depuis 5 ans avec 20 à 30% argiles)
Merci

nicodu60
+ Membre Accro +

département : 60
Messages : 219
Date d'inscription : 23/05/2010
Age : 34
Localisation oise

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

default Re: Réussir le passage au non labour

Message par Seb 77 le Dim 14 Oct 2012 - 20:53

Les féveroles ne sont pas très exigeantes en terme de structure donc contente toi de faire un peu de terre (sur gel ou quand ce sera plus sain si le temps se remet) si tu n'as pas matraqué à la récolte pour permettre le semis dans de bonnes conditions au printemps.

Seb 77
+ membre techno +

Messages : 10527
Date d'inscription : 11/09/2009
Age : 41
Localisation Centre Seine et Marne (Brie)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

default Re: Réussir le passage au non labour

Message par Invité le Dim 14 Oct 2012 - 20:57

Ne touche plus à rien ,le travail par le gel ne donne rien de bon ,on est sur de la boue en dessous .Comme le dit Seb si c'est pas matraqué à la moisson ,c'est pas si mal
Rendez vous au printemps

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

default Re: Réussir le passage au non labour

Message par PatogaZ le Dim 14 Oct 2012 - 20:58

le mieux est de ne pas toucher et de travailler le jour du semis

ou alors fallait travailler quand c' était hyper sec il y a un mois et ne plus rien faire


II-41
La grand estoille par sept jours bruslera,
Nuee fera deux soleils apparoir,
Le gros mastin toute nuict hurlera,
Quand grand pontife changera de terroir. (octobre rouge)

PatogaZ
+ Admin +
+ Admin +

Messages : 74380
Date d'inscription : 09/09/2009
Age : 57
Localisation au bout de la baie de Somme

Voir le profil de l'utilisateur http://www.blog-agri.com/patogaz1/52

Revenir en haut Aller en bas

default Re: Réussir le passage au non labour

Message par escrito17 le Dim 14 Oct 2012 - 21:35

si tu connais quelqu'un équipé d' un semoir semis direct,sur un couvert mème aussi minable soit-il sortie hiver ça évite le collage ou le bourrage et tu gardes ta structure de sol intacte ...un p'tit glypho suivant ce qu'il reste de ton couvert...de plus les mulôts n'aiment pas grignoter les protéagineux(en tout cas les pois) et avec l'eau qu'ils prennent sur la gueule,ça devrait les calmer ...le travail du sol l'hiver peut étre catastrophique...si tu fais une préparation,une fourche à bécher te donnera une réponse pour évaluer le ressuiement...


Dernière édition par escrito17 le Dim 14 Oct 2012 - 21:45, édité 1 fois

escrito17
+ membre techno +

Messages : 9465
Date d'inscription : 13/11/2011
Age : 49
Localisation charente maritime 17

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

default Re: Réussir le passage au non labour

Message par nicodu60 le Dim 14 Oct 2012 - 21:41

Merci beaucoup pour les reponses qui vont tous dans la même direction. Je vais donc attendre tranquillement au lieu de faire des grosses c.nneries.

nicodu60
+ Membre Accro +

département : 60
Messages : 219
Date d'inscription : 23/05/2010
Age : 34
Localisation oise

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

default Re: Réussir le passage au non labour

Message par Invité le Lun 15 Oct 2012 - 7:11

escrito17 a écrit:si tu connais quelqu'un équipé d' un semoir semis direct,sur un couvert mème aussi minable soit-il sortie hiver ça évite le collage ou le bourrage et tu gardes ta structure de sol intacte ...un p'tit glypho suivant ce qu'il reste de ton couvert...de plus les mulôts n'aiment pas grignoter les protéagineux(en tout cas les pois) et avec l'eau qu'ils prennent sur la gueule,ça devrait les calmer ...le travail du sol l'hiver peut étre EST catastrophique...si tu fais une préparation,une fourche à bécher te donnera une réponse pour évaluer le ressuiement...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

default Re: Réussir le passage au non labour

Message par Invité le Lun 15 Oct 2012 - 7:33

c'est un grand débat le travail sur gel, au moins aussi grand que le labour NL, j'ai déjà fait pas mal de bêche sur du gel (cette année c'est bien parti pour) pour du maïs et ça m'a jamais empêché de faire de très bon rendement. Cette année j'ai au moins une pièce qui aura une préparation hivernal sur gel!!

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

default Re: Réussir le passage au non labour

Message par Invité le Lun 15 Oct 2012 - 7:59

@Bayou
Je considère la bêche,(super outil) comme un labour ,ce qui n'est pas le cas d'une dent ou d'un disque ,il est sûr que l'on roule sur de la terre gelé sur 3 à 5 cm maxi après il est impossible de travailler ,mais les 7 à 10 t du tracteur sont sur une panse de vache ,après ce travail ne bénéficie pas d'un coup de sec ou de soleil pour sécher avant une flotte,ce qui rends le sol très vulnérable à la météo.
Laisser un témoin Very Happy

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

default Re: Réussir le passage au non labour

Message par Invité le Lun 15 Oct 2012 - 10:28

pas de problème pour le témoin, : victoire cette année j'en ai fait un en colza semé a la façon agrimarne (2 coup de ddi) pour l'instant ras mais ce sera au printemps que ce sera intéressant!

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

default Re: Réussir le passage au non labour

Message par bono 57 le Mar 16 Oct 2012 - 8:20

J'ai relu tous ce post et il y a vraiment des choses intéressantes.On fait des essais sur quelques parcelles en tcs de puis 4 ans. On implante un couvert quand il y une culture de printemps pois lentilles tournesol, aprés colza on laisse les repousses au maximum, plus d'antilimace. On travaillé la terre avec un décompacteur dent michel apparemment c'est pas le top.
Je me pose la question faut il mieux détruire ses couverts au glypho ou mécaniquement vis à vis des VdT?

bono 57
+ membre techno +

département : 57
Messages : 536
Date d'inscription : 09/04/2012
Age : 37
Localisation moselle

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

default Re: Réussir le passage au non labour

Message par escrito17 le Mar 16 Oct 2012 - 8:49

bono 57 a écrit:J'ai relu tous ce post et il y a vraiment des choses intéressantes.On fait des essais sur quelques parcelles en tcs de puis 4 ans. On implante un couvert quand il y une culture de printemps pois lentilles tournesol, aprés colza on laisse les repousses au maximum, plus d'antilimace. On travaillé la terre avec un décompacteur dent michel apparemment c'est pas le top.
Je me pose la question faut il mieux détruire ses couverts au glypho ou mécaniquement vis à vis des VdT?
plusieurs stratégies sont possibles en fonction de la culture à implanter,des espèces de couverts à adopter(gélifs ou pas) pour te répondre,il faudrait plus de précision quand à tes choix rotationnels ...en ce qui concerne le travail du sol mis à part le décompacteur à 20-25cm dans les passages de traitement ou dèrrière une culture dont la récolte à abimé la structure(tassement excessif en en conditions humides)un gratouillage au ddi pour semer en combiné traditionnel des céréales d'hiver ou pois suffit et pour le maïs et tournesol qui demande un peu plus de réchauffement: un passage de vibro supplémentaire ou un strip till en direct sur couvert glyphosaté...dans ce dernier cas prévoir qu'un binage n'est pas toujours possible...

escrito17
+ membre techno +

Messages : 9465
Date d'inscription : 13/11/2011
Age : 49
Localisation charente maritime 17

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

default Re: Réussir le passage au non labour

Message par escrito17 le Mar 16 Oct 2012 - 8:58

chose importante:la rotation,l'alternance d'une culture d'hiver et d'été et la diversité qui contribue à limiter le salissement...perso chez moi pois/bd/tournesol/bt ou bt/maïs/pois/bd/tournesol...le bt ou bd peuvent étre remplacés par une oh au cas et le maïs par une op

escrito17
+ membre techno +

Messages : 9465
Date d'inscription : 13/11/2011
Age : 49
Localisation charente maritime 17

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

default Re: Réussir le passage au non labour

Message par Seb 77 le Mar 16 Oct 2012 - 9:08

bono 57 a écrit:
Je me pose la question faut il mieux détruire ses couverts au glypho ou mécaniquement vis à vis des VdT?

Si on raisonne juste par rapport à l'éffet négatif sur les VdT le glypho est surement mieux.

Après un travail du sol léger peut avoir d'autres objectifs : facilité à aller semer au printemps selon ton équipement de semis par exemple.

Seb 77
+ membre techno +

Messages : 10527
Date d'inscription : 11/09/2009
Age : 41
Localisation Centre Seine et Marne (Brie)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

default Re: Réussir le passage au non labour

Message par bidou02 le Mar 16 Oct 2012 - 9:46

bono 57 a écrit:J'ai relu tous ce post et il y a vraiment des choses intéressantes.On fait des essais sur quelques parcelles en tcs de puis 4 ans. On implante un couvert quand il y une culture de printemps pois lentilles tournesol, aprés colza on laisse les repousses au maximum, plus d'antilimace. On travaillé la terre avec un décompacteur dent michel apparemment c'est pas le top.
Je me pose la question faut il mieux détruire ses couverts au glypho ou mécaniquement vis à vis des VdT?

Moi dans ma tete, je me dis qu'un couvert, c'est comme du foin : si tu le laisse sécher en surface, tu perd une bonne partie de l'azote par voie gazeuse.
Donc je prefere enfouir du vert superficiellement. La subtilité, c'est de trouver un outil qui lisse pasv trop, mais scalpe pas trop mal, et laisse une surface foisonnée, non plombée, pour que ca réssuye bien au printemps.

bidou02
+ membre techno +

Messages : 37357
Date d'inscription : 21/09/2009
Age : 31
Localisation JA Triple Actif / Schizofrène du 02

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

default Re: Réussir le passage au non labour

Message par bono 57 le Mar 16 Oct 2012 - 12:56

Pour la rotation on est un peu limité par ici car pas trop de possibilité en tête d'assolement.C'est surtout C/BH/OH ou OP.Depuis trois on essaie les Pois P avant un colza(C/BH/PP/C/BH/ OH ou OP) l'année dernière très bon par contre les 2 premières pas top; après avec le pois on calcul la marge sur une rotation un colza de pois fait 2 3 qx de plus, le blé qui suit devrait faire pareil bon il a gelé en février je peus pas confirmer dommage car on perd une année d'essai

bono 57
+ membre techno +

département : 57
Messages : 536
Date d'inscription : 09/04/2012
Age : 37
Localisation moselle

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

default Re: Réussir le passage au non labour

Message par escrito17 le Mar 16 Oct 2012 - 13:05

bono 57 a écrit:Pour la rotation on est un peu limité par ici car pas trop de possibilité en tête d'assolement.C'est surtout C/BH/OH ou OP.Depuis trois on essaie les Pois P avant un colza(C/BH/PP/C/BH/ OH ou OP) l'année dernière très bon par contre les 2 premières pas top; après avec le pois on calcul la marge sur une rotation un colza de pois fait 2 3 qx de plus, le blé qui suit devrait faire pareil bon il a gelé en février je peus pas confirmer dommage car on perd une année d'essai
ouais chez moi aussi le pois c'est trés aléatoire: de 28 à 62qx/ha mais 47qx/ha de moy sur 5 ans... tant que je ne descend pas en dessous des 40qx, je continue...ça fait 15ans que j'en fais...entre 2 pailles une moutarde a de bons effet...

escrito17
+ membre techno +

Messages : 9465
Date d'inscription : 13/11/2011
Age : 49
Localisation charente maritime 17

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

default Re: Réussir le passage au non labour

Message par Bart37 le Mar 16 Oct 2012 - 16:57

bono 57 a écrit:
Je me pose la question faut il mieux détruire ses couverts au glypho ou mécaniquement vis à vis des VdT?

Le problème de la destruction au glypho, c'est que le couvert reste souvent "debout" et donc inaccesible pour les VDT.
Pour moi un roulage ou un broyage est le top en SD.
En TCS, un léger déchaumage suffit amplement.



Sinon, entre deux pailles, les légumineuses apportent vraiment un plus, en pur ou en mélange avec des crucifères : victoire

Bart37
+ membre techno +

Messages : 2683
Date d'inscription : 16/09/2009
Localisation Touraine 37

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

default Re: Réussir le passage au non labour

Message par dours1 le Mar 16 Oct 2012 - 17:12

bonjour pour un passage reussit il faut mulcher les engrais verts et avoir une reserve d azote dans ton sol.Le sol est comme la panse d une vache,il faut des bacteries et de l azote (je racourci).w le sol le moin possible quand les vdt sont en action(si possible).Au printps aporter l azote au plus tot et w du sol leger(reveil en douceur) .Le passage en non labour doit se fair en douceur.

dours1
+ Membre +

Messages : 61
Date d'inscription : 19/02/2010
Age : 48
Localisation est somme

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

default Re: Réussir le passage au non labour

Message par paysannature le Mar 16 Oct 2012 - 18:30

Plaidoyer en faveur du sol
Chris Clayton, traduit par Christophe Barbot - DTN The progresive farmer ; septembre 2012

L’agronome, âgé de 51 ans, est spécialiste du sol à l’USDA au NRCS (Service de la conservation des ressources naturelles). Il passe presque tout son temps à voyager à travers le pays pour parler aux agriculteurs de son évangile du non-labour, sur les pratiques, les cultures de couverture et l’élevage. Ses messages sont tous destinés à améliorer la santé des sols dans les exploitations agricoles.

Version originale : http://www.dtnprogressivefarmer.com

Conduisant à travers les terres cultivées dans le centre du Kansas, Archuleta grogne dès qu’il aperçoit un petit morceau de terre dépourvu de couverture. Il appartient à un groupe de spécialistes qui voient la nécessité d’une « révolution brune » pour aider les agriculteurs à mieux comprendre la santé des sols en imitant la nature. Il dit que l’agriculture classique est davantage une exploitation (minière) du sol plutôt que l’agriculture qui va le reconstruire. « La plupart des exploitations agricoles dans notre pays sont dégradées », a déclaré Archuleta. " Elles ont été labourées pendant de nombreuses années. "

Le travail de personnes comme Archuleta, certains pédologues et des agriculteurs, incite le service NRCS à déployer une approche plus agressive par la campagne " santé du sol " le mois prochain, en favorisant spécifiquement les champions des pratiques agricoles qui construisent plus de matière organique dans le sol. S’adressant aux secrétaires d’État à l’agriculture la semaine dernière à Des Moines (Iowa), le chef du service NRCS, Dave White a abordé le sujet, affirmant que le sol à l’échelle nationale est " nu, affamé, assoiffé et fiévreux ". « Nous essayons d’obtenir un sol couvert toute l’année », a dit D. White, « Nous ne parlons pas de culture sans labour. Nous parlons de ne jamais travailler le sol. Il devrait toujours y avoir quelque chose sur la surface de ce sol. » Dave White a dit que Ray Archuleta respire la passion pour le travail à venir. " N’est-ce pas formidable d’avoir quelqu’un qui est si enthousiaste à propos de ce qu’ils fait ? "

Le mois passé, R. Archuleta a parlé à plusieurs classes et lors de démonstrations au champs dans l’Oregon, le Kansas et l’Iowa. Après avoir donné des présentations l’an dernier dans l’Indiana, le personnel du NRCS de l’État tout entier a commencé à mettre davantage l’accent sur l’amélioration de la santé des sols. " Ray a probablement fait autant que nulle autre personne que je connaisse pour promouvoir la santé des sols et de promouvoir l’utilisation des couverts. Maintenant, nous voyons que ce n’est pas juste Brandt et Gabe Brown qui le disent ", a déclaré Brandt, un fermier de l’Ohio. « Ce sont les agriculteurs du Dakota du Nord et Dakota du Sud et de la Caroline du Nord et Caroline du Sud qui cultivent du tabac et du coton et toutes sortes d’autres cultures avec des couverts, des gens qui pensaient qu’ils ne pouvaient pas le faire avant. »

Archuleta était juste un membre anonyme de l’équipe du NRCS jusqu’à ce que son voyage pour bâtir la santé du sol ait commencé il y a sept ans. Pendant sa carrière, il a travaillé au Nouveau-Mexique, dans le Colorado, le Missouri et l’Oregon. Alors qu’il travaillait comme écologue (conservationniste) de district dans l’Idaho, Archuleta dit qu’il s’est rendu compte qu’il était impuissant à aider un ami qui essayait de sauver sa ferme en cultivant un sol qu’il avait pourtant estimé fertile. “La réponse, je me tenais droit sur elle, je ne savais pas qu’il détruisait le sol parce que je détruisais le sol autant qu’il était en train de le faire ", expliquant que son ami avait dépensé trop d’argent dans les intrants (engrais herbicides, insecticides et fongicides). "Il y a quelque chose de fondamentalement mauvais quand vous ne pouvez pas gagner le revenu familial pour vivre sur 250-300 hectares."

Archuleta dit que les agriculteurs et les écologues du sol pourraient mettre diverses pratiques de conservation - terrasses, bandes enherbées, méthodes de semis sans labour - sur le terrain et ne jamais voir des améliorations. « Je n’ai vu aucune différence sur le terrain. Je n’ai jamais vu une réelle différence dans ce que nous avons fait sur la qualité de l’eau. " Fondamentalement, la santé du sol n’est pas sur l’application de pratiques de conservation, a-t-il dit. Ce jour-là, Archuleta a expliqué ses préoccupations devant un auditoire composé principalement de collègues du service NRCS. Ils avaient passé toute leur carrière à aider les agriculteurs à bénéficier d’une assistance technique pour rédiger des plans de conservation, ou installer et mettre en œuvre la litanie des acronymes des programmes de conservation du ministère de l’agriculture américain - EQIP, CSP, CRP, GRP. Ray Archuleta a expliqué que les Américains moyens ne sont pas les seuls déconnectés de la terre. Une majorité de chercheurs, les techniciens du NRCS et les agriculteurs ne pensent pas à ce qui est mieux pour le sol. " Si vous n’avez pas foncièrement compris les rudiments de la façon dont le sol fonctionne, vous êtes déconnecté de celui-ci. C’est comme être marié et ne jamais parler à votre femme. "

« La santé des sols est un voyage entre vous et le propriétaire du terrain pour comprendre comment imiter la nature, comment la mimer. » Archuleta commence ses classes avec un test de stabilité du sol comparant deux mottes de terre dans différentes fermes. Au Kansas, une motte de terre provient d’un champ labouré annuellement dans une rotation maïs-soja, tandis que l’autre provient d’un champs qui n’a pas été travaillé depuis plus d’une décennie et a une rotation plus diversifiée avec des couverts végétaux interculture. Dans un tube haut rempli d’eau, la motte de terre ‘ avec labour ’ s’est dissoute et transformée en sédiments bruns au fond. La motte ‘ sans travail du sol ’ s’est émiettée un peu mais se maintient. Elle est restée comme ça durant toute la classe d’Archuleta le reste de la matinée. " Un bon sol, sol en santé reste agrégé et il tient son intégrité et sa structure ", a-t-il expliqué.

Une autre démonstration a montré comment l’eau est filtrée à travers le sol non labouré, tandis que celui labouré n’absorbe pas l’eau. Cela démontre qu’un sol en santé absorbe alors qu’un sol dégradé est plus enclin au ruissellement des eaux de pluie. Une fois que R. Archuleta a l’attention du public, la classe se déplace dans la discussion sur les polysaccharides nécessaires pour aider les liaisons du sol et les champignons mycorhiziens dans les sols qui absorbent l’eau et les nutriments. Les sols ont à retenir l’eau et ils ont à filtrer, a-t-il expliqué. " J’ai dit à l’Agence EPA nous n’avons pas un problème de ruissellement dans ce pays ", a déclaré Archuleta. « Nous avons un problème d’infiltration. Le ruissellement est un symptôme d’une fonctionnalité appauvrie des sols. " À l’heure actuelle, nous ne sommes pas en train d’imiter la nature. Nous sommes en train de la forcer. Nous la labourons. Nous sommes en train de diminuer la diversité des sols. Et l’eau s’écoule, elle ruisselle. « La nature est forte en diversité, et faible en perturbation. L’agriculture est forte en perturbation, et a une faible diversité », a déclaré Archuleta. "Les éléments nutritifs ne fuient pas facilement des écosystèmes naturels. Les cultures de couverture (engrais verts) ne sont pas optionnelles. Elles ne sont pas là en raison de l’érosion. C’est un mauvais concept. Elle sont là à cause de la vie. C’est à propos de l’alimentation / la nourriture [du sol]. Nous devons intégrer la diversité autant que nous le pouvons dans nos systèmes de culture. "

Avec un système basé sur un travail du sol supprimé et les mélanges de cultures de couverture multi-espèces (polyculture) qui sont idéalement pâturés, un agriculteur va commencer à avoir des gains sur la santé du sol, mais cela prend du temps. Les agriculteurs peuvent passer cinq ans (ou plus) dans un tel système pour déplacer l’aiguille de 1% sur la teneur en matière organique du sol. Un signe positif pour tous ceux qui cherchent à construire de la matière organique ? Les vers de terre. « Les vers de terre sont votre machine à travailler le sol. Faites qu’ils le fassent. Ces gars-là sont nos recycleurs. Ils sont nos ingénieurs du sol ».

Si une exploitation agricole a un problème avec des résidus de récolte excédentaire, un point que de nombreux producteurs soulèvent pour défendre leur besoin de travailler le sol, c’est aussi un symptôme de la pauvre biologie du sol, ou un manque de bactéries, ou de champignons ou de vers de terre qui combinent à la dégradation des résidus pour la terre, dit R.Archuleta. L’accent mis sur les cultures de couverture (engrais verts) et le maintien des éléments nutritifs sur le terrain va à l’encontre de la situation économique actuelle de l’Amérique rurale où les agriculteurs dépensent de l’argent pour les semences biotechnologiques et pour les produits chimiques. « Nous rendons les fabricants d’engrais très, très riches, car nous ne connaissons pas les fonctions du sol », a déclaré R. Archuleta. " Quand on connaît la santé du sol, nous nous responsabilisons. "

Le labourage est assimilée à « brûler la baraque. » Mais les agriculteurs obtiennent une fourniture d’azote lorsque qu’ils labourent, non ? « Ouais, quand vous brûlez la maison vous pourrez vous réchauffer un hot-dog », a déclaré R. Archuleta.

http://www.dtnprogressivefarmer.com/dtnag/common/link.do;jsessionid=4EF92D5C9B6A736B59FDE2103A90EE81.agfreejvm2?symbolicName=/free/news/template1&product=/ag/news/bestofdtnpf&vendorReference=0f4971e5-73db-4414-a3b8-39bac7e6ddf6__1347918806557&paneContentId=3030&pagination_num=1

paysannature
+ membre techno +

Messages : 1409
Date d'inscription : 21/10/2009
Age : 61
Localisation Apprenez de la nature, vous y trouverez votre futur

Voir le profil de l'utilisateur http://twitter.com/paysannature

Revenir en haut Aller en bas

default Re: Réussir le passage au non labour

Message par Invité le Ven 21 Déc 2012 - 21:49

Bon ça y est, j'ai réussi à convaincre mes associés récalcitrants, préparation pour les maïs au chisel dans nos terres de m**de, ça donne ça vu du taxi :



Dans le milieu du champ, ça s'arrange à merveille, peut-être même trop bien, on verra :



Dans le haut du champ, dépôt de fumier, pas la même musique, y'a intérêt à ce que l'hiver fasse son travail correctement : :réfléchi



Mon dada a failli cracher ses poumons dans la zone mauvaise et compactée du champ, pourtant c'est une biquette, avec l'outil fétiche de Bidou :



Alors, vous en pensez quoi les tcistes ? On va arriver à faire pousser un bon maïs là dedans ? point

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

default Re: Réussir le passage au non labour

Message par basto le Ven 21 Déc 2012 - 21:52

ça fait pas des lards sur la 2°tof :réfléchi

basto
+ membre techno +

département : 81
Messages : 20328
Date d'inscription : 26/12/2010
Age : 42
Localisation dans le désert

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

default Re: Réussir le passage au non labour

Message par tf76 le Ven 21 Déc 2012 - 21:54

tu a mis un coup de glypho avant ?

C'est quel N° la biquette ?

tf76
+ membre techno +

Messages : 21963
Date d'inscription : 11/09/2009
Age : 45
Localisation 30 km au sud de Toulouse

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

default Re: Réussir le passage au non labour

Message par Invité le Ven 21 Déc 2012 - 21:58

c'est beau chamb : victoire
un peu d'hiver là-dessus et une petite reprise légère au printemps pour réchauffer et nickel : victoire

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

default Re: Réussir le passage au non labour

Message par Seb 77 le Ven 21 Déc 2012 - 22:02

Si tu juges que la terre est saine c'est bon.

Ce qu'il ne faut pas c'est travailler dans la m...e, car tu la retrouverais au printemps...

Seb 77
+ membre techno +

Messages : 10527
Date d'inscription : 11/09/2009
Age : 41
Localisation Centre Seine et Marne (Brie)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

default Re: Réussir le passage au non labour

Message par kerfanch le Ven 21 Déc 2012 - 22:07

dans la région , la législation permet de laissé les terres non couvertes pour l'hiver ??

kerfanch
+ membre techno +

Messages : 2589
Date d'inscription : 11/09/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

default Re: Réussir le passage au non labour

Message par fusa 32 le Ven 21 Déc 2012 - 22:08

Chamb quel était le précédent? si le sol est argileux des que c est ressuyé un passage de rotative
regarde ma préparation pour du tournesol

http://www.agri-convivial.com/t34597-photo-travail-d-automne-pour-semis-de-tournesol?highlight=photo

fusa 32
+ membre techno +

Messages : 14839
Date d'inscription : 11/09/2009
Age : 54
Localisation gers 15 km d AUCH

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

default Re: Réussir le passage au non labour

Message par Invité le Ven 21 Déc 2012 - 22:25

basto a écrit:ça fait pas des lards sur la 2°tof :réfléchi

Non la forme de la dent enroule un peu quelques mottes, mais ça se brise d'un coup de pied.

tf76 a écrit:tu a mis un coup de glypho avant ?

C'est quel N° la biquette ?

Je pensais passer un coup de glypho avant de reprendre au printemps, le défaut des biquettes, les autocollants qui valent rien, c'est un 3350.

jack77 a écrit:c'est beau chamb : victoire
un peu d'hiver là-dessus et une petite reprise légère au printemps pour réchauffer et nickel : victoire

Merci Jack, ça rassure !!! : victoire

Seb 77 a écrit:Si tu juges que la terre est saine c'est bon.

Ce qu'il ne faut pas c'est travailler dans la m...e, car tu la retrouverais au printemps...

C'est sain, jamais travaillé mouillé depuis plusieurs années, ça a fait la boue dessus là où il y avait le dépôt de fumier parce qu'il a fait 10mm entre l'épandage et le travail du sol, mais le dessous est sec.

kerfanch a écrit:dans la région , la législation permet de laissé les terres non couvertes pour l'hiver ??

Oui, on n'est pas en ZV ici, langue

fusa 32 a écrit:Chamb quel était le précédent? si le sol est argileux des que c est ressuyé un passage de rotative
regarde ma préparation pour du tournesol

http://www.agri-convivial.com/t34597-photo-travail-d-automne-pour-semis-de-tournesol?highlight=photo

J'avais vu ton sujet Fusa ozil
Précédent raygrass italien et trèfle incarnat, cover-crop à la mi-septembre, pas touché depuis, 35T de fumier la semaine dernière, et voilà.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

default Re: Réussir le passage au non labour

Message par tf76 le Ven 21 Déc 2012 - 22:37

Perso, dommage que tu es pas fait le glypho avant, on en reparle au printemps

tf76
+ membre techno +

Messages : 21963
Date d'inscription : 11/09/2009
Age : 45
Localisation 30 km au sud de Toulouse

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

default Re: Réussir le passage au non labour

Message par fusa 32 le Ven 21 Déc 2012 - 22:40

si ça vais était possible , j aurais mis le fumier puis en suivant cover crop

fusa 32
+ membre techno +

Messages : 14839
Date d'inscription : 11/09/2009
Age : 54
Localisation gers 15 km d AUCH

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

default Re: Réussir le passage au non labour

Message par Invité le Ven 21 Déc 2012 - 22:40

tf76 a écrit:Perso, dommage que tu es pas fait le glypho avant, on en reparle au printemps

Pourquoi penses-tu que ça aurait été mieux ?

En le faisant à la reprise de végétation, je vais finir les pieds de rg qui restent, et le chiendent dans les bordures non ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

default Re: Réussir le passage au non labour

Message par Invité le Ven 21 Déc 2012 - 22:46

Chamb a écrit:
tf76 a écrit:Perso, dommage que tu es pas fait le glypho avant, on en reparle au printemps

Pourquoi penses-tu que ça aurait été mieux ?

En le faisant à la reprise de végétation, je vais finir les pieds de rg qui restent, et le chiendent dans les bordures non ?

le seul souci c'est si tu as des grosses talles de graminées qui pourraient t'ennuyer au pts, mais visiblement ce n'est pas le cas alors
glypho juste avant le semis et une bonne économie sur les desherbages à venir : victoire

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

default Re: Réussir le passage au non labour

Message par tof le Ven 21 Déc 2012 - 22:51

Chamb a écrit:
tf76 a écrit:Perso, dommage que tu es pas fait le glypho avant, on en reparle au printemps

Pourquoi penses-tu que ça aurait été mieux ?

En le faisant à la reprise de végétation, je vais finir les pieds de rg qui restent, et le chiendent dans les bordures non ?
Ben tu laboures ! : rr

tof
+ membre techno +

département : 28
Messages : 29984
Date d'inscription : 17/12/2009
Age : 48
Localisation sud 28

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

default Re: Réussir le passage au non labour

Message par tf76 le Ven 21 Déc 2012 - 22:59

Au printemps pas évidant d'aller dans un sol souple et humide avec un pulvé pour tout retasser et si il pleut il va t’emmerder pour la préparation, .........
A cet époque l'herbe qui germe ne te gène pas pour préparer ton sol dans 3 mois, donc pas besoin de glypho avant préparation, ...
Tu aurais pas put chiseller avant il y a 1 mois ou 2 ?

tf76
+ membre techno +

Messages : 21963
Date d'inscription : 11/09/2009
Age : 45
Localisation 30 km au sud de Toulouse

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

default Re: Réussir le passage au non labour

Message par bidou02 le Ven 21 Déc 2012 - 23:02

Superbe chamb limite un poil trop fin, enfin ca dépend comment ca ressuye chez toi, m'enfin pour du maïs, t'as le temps de voir venir, c'est pas comme une orge où tu dois etre dedans au 1er rayon de soleil Very Happy

bidou02
+ membre techno +

Messages : 37357
Date d'inscription : 21/09/2009
Age : 31
Localisation JA Triple Actif / Schizofrène du 02

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

default Re: Réussir le passage au non labour

Message par Invité le Ven 21 Déc 2012 - 23:07

tf76 a écrit:Au printemps pas évidant d'aller dans un sol souple et humide avec un pulvé pour tout retasser et si il pleut il va t’emmerder pour la préparation, .........
A cet époque l'herbe qui germe ne te gène pas pour préparer ton sol dans 3 mois, donc pas besoin de glypho avant préparation, ...
Tu aurais pas put chiseller avant il y a 1 mois ou 2 ?

c'est curieux j'aurais dit (si j'avais apporté une critique) peut-être un peu tôt pour remettre les terres à nu : rr
mais entre chez toi et chez moi, TF, il n'y a jamais que 800 km et chacun ses méthodes : victoire

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

default Re: Réussir le passage au non labour

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 13:32


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 6 sur 20 Précédent  1 ... 5, 6, 7 ... 13 ... 20  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum