AGRICULTURE - CONVIVIALITE - ENVIRONNEMENT (A.C.E)
Bonjour et bienvenue sur ACE !!!!

Enregistrez-vous sur le forum et n'oubliez pas de renseigner votre profil.

Avant de poster pour la première fois, veuillez avoir la politesse de vous présenter aux membres ( rubrique "Présentation des Nouveaux Membres"). Merci pour eux.
Statistiques
Nous avons 3409 membres enregistrés
L'utilisateur enregistré le plus récent est didou

Nos membres ont posté un total de 2327008 messages dans 69063 sujets
Guilbart

Petites annonces

    Pas d'annonces disponibles.


    Stade s 1 cm : Impossible à ce jours

    Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet

    Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

    default Stade s 1 cm : Impossible à ce jours

    Message par Invité le Mar 13 Déc 2011, 20:32

    Quelques explications, pour les personnes qui aurait cru il y a quelques jours, voir des blé au stades Epis 1 cm : c'est tout simplement impossible physiologiquement parlant :
    Un automne chaud et sec sur une grande moitié Ouest de la France
    L’automne 2011 se différencie des autres années par des cumuls de températures élevés (+50 à +100°Cj selon la période et la station considérée) sur la quasi-totalité du territoire ; seules l’Alsace et la Lorraine connaissent des températures globalement proches de la médiane 1991-2011.
    Des conséquences sur la croissance et le développement des cultures

    Les premiers semis, fin septembre et début octobre, ont parfois été pénalisés par une forte sécheresse de l’horizon de surface, se soldant par des préparations grossières et des levées imparfaites (pertes de pieds, levées lentes et échelonnées). Le retour des pluies à la mi-octobre a permis de rattraper une partie de ces accidents, et a conduit à de bonnes levées pour les semis légèrement retardés. La douceur qui a suivi et qui se maintient encore permet une croissance rapide des cultures, au point que certains s’interrogent sur un excès de précocité des céréales, voire un commencement de redressement.

    Pour les céréales d’hiver (blé tendre, orge d’hiver, blé dur), la montaison est conditionnée par une adéquation entre sommes de températures, vernalisation et durée du jour :

    - Somme de températures : chaque variété nécessite, en plus des deux paramètres que sont la durée du jour et la vernalisation, une somme de températures minimale pour atteindre les phases phénologiques suivantes. Les cumuls de températures atteints jusqu’à maintenant ne peuvent pas avoir conduits à une différenciation de l’apex, qui ne débute généralement que vers le début du tallage pour se prolonger jusqu’à la montaison.

    - Vernalisation : à la différence des espèces ou variétés de printemps, celles d’hiver ont besoin d’une période plus ou moins longue en conditions fraiches pour acquérir une aptitude à monter à épi : il s’agit de la vernalisation. Les différentes variétés de blé et d’orge se distinguent par la durée de vernalisation : de près de 60 jours pour les types « très hiver » à 15-20 jours pour les types « alternatifs ». Attention, toutes les températures n’ont pas le même pouvoir vernalisant : on considère en général que l’optimum se situe entre 3 et 10°C .Les températures rencontrées jusqu’à maintenant étaient régulièrement supérieures à cet optimum, c'est-à-dire que la vernalisation ne se produit pas rapidement.

    - Durée du jour : les céréales d’hiver sont des plantes dites « de jours longs », c’est-à-dire que la floraison est déclenchée par des photopériodes croissantes. Il existe une certaine variabilité génétique au sein des espèces qui n’est pas encore parfaitement caractérisée

    Certaines observations font état de céréales débutant leur redressement ; compte-tenu des éléments développés ci-dessus, il n’est pas envisageable pour la quasi-totalité des variétés cultivées de céréales d’hiver que les plantes amorcent un redressement assimilable à celui d’Epi 1cm. Par contre, les bonnes conditions climatiques actuelles (températures clémentes, retour des pluies, disponibilités en azote souvent élevées) peuvent induire une croissance forte qui provoquerait un très léger allongement des premiers entre-nœuds, sans que la plante n’ait effectuée sa transition florale.

    Autre conséquence plus connue de la douceur actuelle : des niveaux de tallage qui s’inscrivent sur une trajectoire haute dès maintenant. A date égale, de nombreux secteurs ont accumulé 50 à 100°Cj depuis le semis, ce qui correspond à près d’un phyllotherme : les cultures sont plus développées que d’habitude. Cela signifie également qu’une plus grande proportion des céréales d’hiver aura atteint ou dépassé le stade début tallage lors de l’arrivée d’un épisode de froid, et sera donc plus résistante au gel . Notamment, le début du tallage coïncide avec la mise en place du système racinaire adventif, qui rend la culture moins sensible au déchaussement. Néanmoins, les cultures n’ont pas encore vécu une période d’endurcissement au froid qui garantisse leur résistance à une chute brutale des températures. De plus, si un début d’allongement des entre-nœuds est avéré, l’élévation de l’apex au niveau de la surface du sol l’exposerait davantage au gel


    Invité
    Invité


    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Stade s 1 cm : Impossible à ce jours

    Message par Invité le Mar 13 Déc 2011, 21:10

    Très intéressant mais c'est mieux de citer ses sources lorsqu'on transmet de l'information ici, comme ailleurs. En tout cas c'est toujours ce que je fais et j'y suis très attentif !!!

    Paru sur Yvoir.fr le 25/11/2011

    "Bilan agro-climatique des céréales d’hiver
    Quelle conséquence de la douceur actuelle sur les cultures ?
    Malgré quelques rares épisodes froids mi-octobre ou ces derniers jours, l’automne 2011 se caractérise par une grande douceur, qui accélère la croissance des cultures.

    Un automne chaud et sec sur une grande moitié Ouest de la France
    Comme le présente le diaporama 1 (Point d’étape agro-climatique), l’automne 2011 se différencie des autres années par des cumuls de températures élevés (+50 à +100°Cj selon la période et la station considérée) sur la quasi-totalité du territoire ; seules l’Alsace et la Lorraine connaissent des températures globalement proches de la médiane 1991-2011.
    Parallèlement, le manque d’eau est toujours présent, même s’il se fait moins sentir compte-tenu de faibles demandes évaporatives ; ainsi, sur 9 stations climatiques réparties en France, seulement 1 présente des cumuls de précipitations suffisants depuis le début de l’automne pour avoir déjà rechargé en eau les sols les plus profonds.

    Des conséquences sur la croissance et le développement des cultures
    Les premiers semis, fin septembre et début octobre, ont parfois été pénalisés par une forte sécheresse de l’horizon de surface, se soldant par des préparations grossières et des levées imparfaites (pertes de pieds, levées lentes et échelonnées). Le retour des pluies à la mi-octobre a permis de rattraper une partie de ces accidents, et a conduit à de bonnes levées pour les semis légèrement retardés. La douceur qui a suivi et qui se maintient encore permet une croissance rapide des cultures, au point que certains s’interrogent sur un excès de précocité des céréales, voire un commencement de redressement.

    Pour les céréales d’hiver (blé tendre, orge d’hiver, blé dur), la montaison est conditionnée par une adéquation entre sommes de températures, vernalisation et durée du jour :

    - Somme de températures : chaque variété nécessite, en plus des deux paramètres que sont la durée du jour et la vernalisation, une somme de températures minimale pour atteindre les phases phénologiques suivantes. Les cumuls de températures atteints jusqu’à maintenant ne peuvent pas avoir conduits à une différenciation de l’apex, qui ne débute généralement que vers le début du tallage pour se prolonger jusqu’à la montaison.

    - Vernalisation : à la différence des espèces ou variétés de printemps, celles d’hiver ont besoin d’une période plus ou moins longue en conditions fraiches pour acquérir une aptitude à monter à épi : il s’agit de la vernalisation. Les différentes variétés de blé et d’orge se distinguent par la durée de vernalisation : de près de 60 jours pour les types « très hiver » à 15-20 jours pour les types « alternatifs ». Attention, toutes les températures n’ont pas le même pouvoir vernalisant : on considère en général que l’optimum se situe entre 3 et 10°C (Figure 1 : Efficacité des températures moyennes journalières sur la vernalisation des céréales à paille). Les températures rencontrées jusqu’à maintenant étaient régulièrement supérieures à cet optimum, c'est-à-dire que la vernalisation ne se produit pas rapidement.

    - Durée du jour : les céréales d’hiver sont des plantes dites « de jours longs », c’est-à-dire que la floraison est déclenchée par des photopériodes croissantes. Il existe une certaine variabilité génétique au sein des espèces qui n’est pas encore parfaitement caractérisée

    Certaines observations font état de céréales débutant leur redressement ; compte-tenu des éléments développés ci-dessus, il n’est pas envisageable pour la quasi-totalité des variétés cultivées de céréales d’hiver que les plantes amorcent un redressement assimilable à celui d’Epi 1cm. Par contre, les bonnes conditions climatiques actuelles (températures clémentes, retour des pluies, disponibilités en azote souvent élevées) peuvent induire une croissance forte qui provoquerait un très léger allongement des premiers entre-nœuds, sans que la plante n’ait effectuée sa transition florale.

    Autre conséquence plus connue de la douceur actuelle : des niveaux de tallage qui s’inscrivent sur une trajectoire haute dès maintenant. A date égale, de nombreux secteurs ont accumulé 50 à 100°Cj depuis le semis, ce qui correspond à près d’un phyllotherme : les cultures sont plus développées que d’habitude. Cela signifie également qu’une plus grande proportion des céréales d’hiver aura atteint ou dépassé le stade début tallage lors de l’arrivée d’un épisode de froid, et sera donc plus résistante au gel (Figure 2 : Evolution de la résistance au froid d’une culture de blé en fonction de son stade de développement). Notamment, le début du tallage coïncide avec la mise en place du système racinaire adventif, qui rend la culture moins sensible au déchaussement. Néanmoins, les cultures n’ont pas encore vécu une période d’endurcissement au froid qui garantisse leur résistance à une chute brutale des températures. De plus, si un début d’allongement des entre-nœuds est avéré, l’élévation de l’apex au niveau de la surface du sol l’exposerait davantage au gel

    Des réserves en eau loin d’être reconstituées
    Les bilans hydriques estimés pour des sols profonds indiquent que les réserves ne sont pas remplies, alors que bien souvent le drainage débute à cette époque. Ceci est évidemment dû au manque de précipitations automnales sur les trois quarts de la France. Un autre phénomène pourrait encore augmenter ce déficit en eau des sols : les couverts intermédiaires. En effet, la douceur actuelle et la forte minéralisation estivale, parfois additionnée à des reliquats post-récolte importants, conduisent souvent à des CIPANs très développées, et encore en phase de croissance ; ceux-ci ont tendance à consommer l’eau du sol, même si les ETP actuelles restent modestes. Il est donc possible qu’à la suite d’une CIPAN bien développée, les sols profonds soient asséchés et ne se rechargent pas complètement en eau si la pluviométrie hivernale est faible."


    Jean charles DESWARTE, David GOUACHE, Jean-baptiste PIERRE (ARVALIS - Institut du végétal)

    Donc merci de "rendre à César ce qui lui appartient" et de ne pas faire croire qu'on a inventé ça tout seul !


    Dernière édition par amDBs9 le Mar 13 Déc 2011, 21:18, édité 1 fois

    Invité
    Invité


    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Stade s 1 cm : Impossible à ce jours

    Message par bzh centre le Mar 13 Déc 2011, 21:13

    +1000000000000000000000000 luc
    avatar
    bzh centre
    + Admin Crevette du forum +

    Messages : 20959
    Date d'inscription : 10/09/2009
    Localisation 56

    Voir le profil de l'utilisateur

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Stade s 1 cm : Impossible à ce jours

    Message par Invité le Mar 13 Déc 2011, 21:16

    Merci .... (et merci aussi pour nus trouver une forêt de chènes : victoire )
    Et ce n'est pas la première fois que j'observe ce type d'agissements de la part de Monsieur Lorin (que l'on connait par ailleurs).
    Je ne dis pas que ARVALIS a raison, je demande seulement que l'on cite ses sources !

    Invité
    Invité


    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Stade s 1 cm : Impossible à ce jours

    Message par bzh centre le Mar 13 Déc 2011, 21:20

    c'est vrai sinon a quoi tu sers? : victoire
    avatar
    bzh centre
    + Admin Crevette du forum +

    Messages : 20959
    Date d'inscription : 10/09/2009
    Localisation 56

    Voir le profil de l'utilisateur

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Stade s 1 cm : Impossible à ce jours

    Message par Invité le Mar 13 Déc 2011, 21:23

    La question n'est pas là ... j'ai plaisir à être sur ACE sans objectif particulier de "servir" comme tu dis. Ca, j'essaie de le faire tous les jours dans le réel et je perçois un salaire pour ça.
    Je viens d'adresser un MP à Monsieur Lorin afin qu'il soit bien branché !

    Invité
    Invité


    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Stade s 1 cm : Impossible à ce jours

    Message par Seb 77 le Mar 13 Déc 2011, 21:45

    Il me semblait bien reconnaître ces mots. : victoire
    avatar
    Seb 77
    + membre techno +

    Messages : 10531
    Date d'inscription : 11/09/2009
    Age : 41
    Localisation Centre Seine et Marne (Brie)

    Voir le profil de l'utilisateur

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Stade s 1 cm : Impossible à ce jours

    Message par Invité le Mar 13 Déc 2011, 21:47

    Seule la première phrase lui appartient !

    Invité
    Invité


    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Stade s 1 cm : Impossible à ce jours

    Message par ben21 le Mar 13 Déc 2011, 21:53

    je vient de lire la fin du texte de luc ,enfin je sais plus lequel des deux et oh surprise il n'y a plus d'eau si le couvert est bien développé et bien attendons la suite rendez vous a la moisson!!!
    avatar
    ben21
    + membre techno +

    Messages : 3774
    Date d'inscription : 03/11/2009
    Age : 52
    Localisation cote d'or

    Voir le profil de l'utilisateur

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Stade s 1 cm : Impossible à ce jours

    Message par Invité le Mar 13 Déc 2011, 22:02

    Et vous auriez du déjà avoir lu ce texte qualque part. Je suis sûr que beaucoup ici reçoivent la newsletter Arvalis tous les vendredi ...
    Celle du 09/12/2011 (premier article de mon image)




    Bon, allez, j'arrête avec ça ...

    Invité
    Invité


    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Stade s 1 cm : Impossible à ce jours

    Message par Invité le Mar 13 Déc 2011, 22:14

    Je suis sur ACE pour répondre aux personnes qui se posent des questions. En effet, je n'ai pas citer les sources de cet article qui est trés explicite et clair.
    amDbs9, tu remarqueras , qu'aprés ma premiére phrase , il y a 2 points et j'aurais du en effet mettre le texte en italique, mais je ne suis pas trés familiarisé avec la mise en page d'ACE.
    Cet article servait uniquement à répondre aux questions que des personnes se posaient la semaine derniére. Il ne faut pas prendre la mouche comme çà. Dans l'avenir je ferai le nécéssaire.

    Invité
    Invité


    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Stade s 1 cm : Impossible à ce jours

    Message par Invité le Mar 13 Déc 2011, 22:22

    Au delà de l'italique, je t'autorise à laisser les signatures, ici comme "ailleurs". Il y en a qui bossent pour produire ce genre de texte. Merci de respecter leur travail !

    Invité
    Invité


    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Stade s 1 cm : Impossible à ce jours

    Message par Invité le Mar 13 Déc 2011, 22:31

    amDBs9 a écrit:Au delà de l'italique, je t'autorise à laisser les signatures, ici comme "ailleurs". Il y en a qui bossent pour produire ce genre de texte. Merci de respecter leur travail !

    Je suis d'accord avec toi sur le sujet. Mais depuis pas mal de temps, trés peu de monde respecte le mien et surtout dans notre profession, et parfois j'ai envie de tout plaquer !! La confiance de certaine me font encore espéré pouvoir réalisé de beau projet.

    Invité
    Invité


    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Stade s 1 cm : Impossible à ce jours

    Message par lagaff3 le Mar 13 Déc 2011, 22:52

    Deux gamins dans une cours d' école qui ce chamaille pour un sac de billes

    Les Lucs , il serait aussi bien de faire preuve de tolérance et de bosser ensemble .........

    Surtout ce soir !
    avatar
    lagaff3
    + membre techno +

    Messages : 7832
    Date d'inscription : 28/02/2010
    Age : 53
    Localisation Allier

    Voir le profil de l'utilisateur

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Stade s 1 cm : Impossible à ce jours

    Message par franck58 le Mar 13 Déc 2011, 23:26

    wouaouuuuu ! ya de l ambiance sur ce poste : rr
    avatar
    franck58
    + Membre Accro +

    Messages : 173
    Date d'inscription : 26/08/2011
    Age : 48
    Localisation montigny aux amognes

    Voir le profil de l'utilisateur

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Stade s 1 cm : Impossible à ce jours

    Message par Contenu sponsorisé


    Contenu sponsorisé


    Revenir en haut Aller en bas

    Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

    - Sujets similaires

     
    Permission de ce forum:
    Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum