AGRICULTURE - CONVIVIALITE - ENVIRONNEMENT (A.C.E)
Bonjour et bienvenue sur ACE !!!!

Enregistrez-vous sur le forum et n'oubliez pas de renseigner votre profil.

Avant de poster pour la première fois, veuillez avoir la politesse de vous présenter aux membres ( rubrique "Présentation des Nouveaux Membres"). Merci pour eux.
Statistiques
Nous avons 3935 membres enregistrés
L'utilisateur enregistré le plus récent est gauthier

Nos membres ont posté un total de 2557619 messages dans 74670 sujets
Guilbart

offre météo

http://www.meteo-gascogne.com/pages/les-services-a-la-demande-1/
dette de la France

compteur de la dette
Petites annonces

    Pas d'annonces disponibles.


    Questions générales sur la soupe bas volume.

    Page 3 sur 14 Précédent  1, 2, 3, 4 ... 8 ... 14  Suivant

    Aller en bas

    default Questions générales sur la soupe bas volume.

    Message par Invité le Lun 14 Sep 2009, 20:25

    Rappel du premier message :

    Voilà, pour vous en exclu, le résumé de la pratique de la soupe bas volume. Tout (ou presque) ce que vous devez savoir avant de vous lancer dans le bas volume, de nombreux sujets dans le forum développent plus précisément chaque point, avec retours d'expérience etc etc..... Very Happy
    la SBV, c'est délirant de simplicité, une fois que vous avez les bons jets et le bon filtre il faut déjà abaisser le volume d'eau le plus possible, en grande cultures, de l'odre de 50 litres/ha, la technique est basée sur le maintien de la concentration et du nombre d'impacts au cm², couplée à l'obtention des conditions optimales de pulvérisation. Il faut partir avec le maximum d'hygromètrie, le moins de vent possible, la technique est de faire le plus d'impact au CM² possible et le minimum de dérive, donc le matin ou la nuit, sans vent.
    Remplissage
    Donc pour les desherbants, fongis, raccourcisseurs, insecticides, on remplit le tonneau, puis on met :


    les sulfates (pour leur rôle humectant et alimentaire, la dose de 2 kg/ha sera couramment retenue)
    ensuite les produits dans l' ordre suivant :


    Les granulés faibles doses WG (genre allié, gratil, etc....)
    Les sacs hydro-solubles
    Les autres granulés (genre unix) WG
    Les poudres WP
    Les suspensions concentrées
    Les suspo-émulsions SE
    Les émulsions dans l'eau EW
    les concentrés émulsionnables EC
    Les liquides solubles SL
    (ces lettres sont présentes sur le bidon de produit)


    Ensuite et seulement vous mettez l’huile 0.5%/ha d' actirob
    Mouillant : héliosol (il a aussi par son odeur un effet répulsif sur les oiseaux et les lapins, et c' est encore pire si utilisé avec le décis protech) 0.1% de la bouillie, donc à 50 litres 0.05 /ha
    5cc par HL de tensio actif  (il s' agit en fait de liquide à vaisselle de chez aldi, premier prix, un bidon de 0.90 € permettra de faire 300 ha).
    Et ensuite vous allez épandre sans vent avec une hygro >60% !!!!!
    L’Epsotop
    A part les sulfonylurées qui s'accommodent de la présence de calcium, beaucoup de matières actives se voient amputées de  10 à 40 voir 45 % de leur pouvoir en présence de calcium, avec une eau dure ou très dure (demander le degré F à la société des eaux locale ) il y a grand intérêt à traiter avec de l' eau de pluie, sinon pour ceux qui ne peuvent en disposer, on peut précipiter le calcium avec des sulfates (sulfate d'ammoniaque à 0,5kg/ha). En plus l'epsotop est ajouté pour le rôle alimentaire de ce sulfate de magnésie bien réel puisque 2kg/ha de sulfate de magnésie multiplié par le nombre de passages, en solution foliaire, je peux vous dire que ça se voit, et notamment sur la durée de végétation des cultures.
    Exceptions
    Huile :
    Il faut utiliser de l'huile estérifiée (allez pas me mettre de l'huile végétale pure, ça va pas le faire, sauf que c'est un bon antimousse, mais sinon bof !!!)

    Les huiles : huile de colza estérifiée : actirob B, mix in
    huile de pin : actilandes TM
    huiles de pétrole : actiplus, citrole
    huiles minérales : seppic, banole W, herbidown, vélezia, herbifix, alkane, végélux, actipron, rafale S, agora, banole HV,  banole.

    Toute autre huile que celles ci sont à proscrire (notemment les huiles antiovirus pour PDT qui valent 10 ç d' euro moins cher par 1000 litres et avec lesquelles on a déjà eu des lance flammes impressionnants)

    J'ai cité les huiles de pétrole, elles tombent sous le coup d' un retrait, donc avisez vous de leur légalité avant de les utiliser !!!!
    Huile 1l/ha avec sulfos
    Pour les produits suivants, si vous utilisez de l'huile, ne pas dépasser les doses indiquées :
    Iso, pas d'huile si ISO > 500g
    Cafentrazone, pas d'huile si dose de MA > 4 grammes/ha
    Bifénox (perso, c' est zéro huile) mais le boss dit pas d'huile si dose MA bifénox > 25 grammes/ha
    Pas d' huile avec les mélanges triple Challenge + prowl + basagran et encore moins avec le challenge.
    Ne pas traiter avec huile + mouillant sur du lin textile !
    Les cultures sur lesquelles il faut mettre peu d'huile maxi 0.2 et je dirais plutôt 0.1 : les orges d'hiver et de printemps, le maïs par forte chaleur idem, maxi 0.2, idem pois de conserve en fortes chaleurs.
    Glyphosate :
    Par contre pour le glypho, c' est le seul cas où il faut intervenir sur le PH de l' eau, le glypho est très acidophile, le meilleur  traitement, c'est sur la petite rosée de la nuit, avant la rosée du lever du jour (qui peut aller selon les jours en extrême jusqu'à 3000 litres/ha), il faut positionner la soupe avant le point de rosée, sachant que plus vous allez maintenir votre pulvé au stade aqueux longtemps, plus elle sera réussie !!!! Fini la pulvé à 15 heures en plein vent à 30 % d'hygro !!!! Pour moi , c' est un pulvé le matin , un le soir.
    Donc, pour le glypho, on met de l'acide (sulfurique, nitrique, chlorhydrique, machine à traire, peu importe, perso je mets du nitrique) le calcul est à faire selon le degré F de votre eau que vous demanderez à votre distributeur d' eau, globalement une eau à 50° F contient 200PPM de calcium, il faut 200 gr de SO4-- pour annuler 200 ppm de CA++ pour 100 litres , si c' est un glypho, on va utiliser l'acide, et on retiendra qu'il faut environ 0.5 litre d'acide par mille litres pour tamponner et acidifier.
    Résumé
    SBV => eau, SAM 0,5kg/ha, epsotop 2kg/ha, produits, huile 0,5/ha, mouillant 0,1/ha, tensio actif (liquide vaisselle) 5cc par hecto.
    Pour le glypho donc => eau, acidification 0.5l/m3 acide (nitrique, chloridrique, sulfurique...) + 0.2 /ha génamin + glypho  + huile + mouillant normal autre que génamin + TA 0.02 % + Solution à mettre en dernier  de 10 à 50 % selon usage (50 % sur labours reverdis avec annuelles , permet de descendre à 0.33 / ha de glypho )

    PH et produits
    PH 8 > manèbe et mancozèbe
    PH 7 à 8 > sufops type allié, safari, atlantis, absolu, archipel, aloes
    PH 7 > goltix, venzar
    PH 6.5 à 7 > FOPS (celio, puma, fusilade, targa) et triazoles (opus, joao, caddy, horizon , caramba et sunorg, ménara, fandango etc...)
    PH 6 > strobis (twist, amistar, acanto, comet, ogam)
    PH 5 > glypho, régulateurs, pyrèthres, milagro, lexus, oklar, gratil
    PH 4 > bétanal

    Il convient de rappeler que l' eau de pluie est souvent à un PH de 5 à 5.5 (pour les produits à PH > 7, il faut redresser le PH avec un poil de soude caustique en paillettes)

    Quelques programmes
    Fongi :
    si septo = sportak , opus , chloro , manco , si oïdium >>>>> gardian  si rouille = horizon acanto amistar  si fusa = joao , topsin , caramba , amistar , horizon  et tous les mélanges légaux sur les bases de ces produits

    je rappelle que le fandango est un excellent produit >>>> sur ORGES , sur blé , le JOAO est supérieur (la fluaxostrobine n' amène rien de plus sur blé)


    Sur Orge hiver on peut sans problème faire : opus 0.1 + sportak 0.1 + unix 0.1 + dithane 0.33 au premier passage avec une bonne réussite.
    Si gros potentiel et forte pression maladie sportak 0.1 + acanto 0.1 + bell 0.1 + unix 0.1
    A l' épiaison , je verrais bien un sportak 0.1 + joao 0.1 + acanto (ou amistar) 0.1 + 0.33 de dithane (je rappelle que le sportak est utilisé pour ses capacités de translaminarité associée plus que pour ses capacités fongicides intrinsèques).


    Sur Blé : sportak 0.1 +acanto 0.1 +opus 0.1 + dithane 0.33
     
    A l’épiaison : 0.1 sportak + 0.1 acanto + 0.1 joao + 0.5 bravo
    Normalement ça doit tenir la situation, si ça chauffe trop on peut rééditer le T1, ce ne sont pas des programmes chers (environ 10 à 12 € par passage T1 et 14/15 € pour le traitement épiaison). Ces mélanges sont légaux (vérifiés sur arvalis mélanges) mais je vous invite à le faire vous même sur www.melanges.arvalisinstitutduvegetal.fr/fr/choix.asp sachant qu'on peut faire de grosses économies en préservant l' environnement, mais qu'il faut respecter la loi !


    Dernière édition par Chamb le Mar 01 Fév 2011, 13:24, édité 12 fois

    Invité
    Invité


    Revenir en haut Aller en bas


    default Re: Questions générales sur la soupe bas volume.

    Message par br000 le Jeu 24 Sep 2009, 21:02

    ca m'est arrivé de partir avec le pulvé en pleine pluie .attendre 1/2 h sur le champs que lapluie s'arrete et ensuite de traiter si tu as1/2 h sans pluie apres ton traitement c'est gagné car tu as ce moment 95pc hygro.c'est impressionant avec l'humidité mais tu peu remarquer queles gouttes tiennent sur la feuille du blé.
    avatar
    br000
    + membre techno +

    Messages : 1715
    Date d'inscription : 13/09/2009
    Age : 51
    Localisation Hainaut/wallonie/belgique

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Questions générales sur la soupe bas volume.

    Message par vtp le Jeu 24 Sep 2009, 21:28

    agritof a écrit:
    la source
    Bonne révision de l'anglais...

    C'est qui l'ingénieur CETA ici?

    La même chose en quasi français:
    merci google
    avatar
    vtp
    + membre techno +

    Messages : 626
    Date d'inscription : 11/09/2009
    Localisation Lonrai (61)

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Questions générales sur la soupe bas volume.

    Message par PatogaZ le Jeu 24 Sep 2009, 21:46

    vtp a écrit:
    agritof a écrit:
    la source
    Bonne révision de l'anglais...

    C'est qui l'ingénieur CETA ici?

    La même chose en quasi français:
    merci google

    j' ai bien retenu : surtout ne pas utiliser de détergents ménagers (pourquoi , y a t il quelque chose que nous devons ignorer ???????) réponse chez patogaz 2009 , 1/2 dose azote et programe fongi 5 passages pour un total de 16 € , emploi de TA dans le cadre SBV , 70 points d' azote , rendement final 105.32 QX / ha (y avait il quelque chose que nous ne devions pas découvrir ??????)

    comment se fait il que des organismes officiels fassent des essais avec du TA en solo ????


    II-41
    La grand estoille par sept jours bruslera,
    Nuee fera deux soleils apparoir,
    Le gros mastin toute nuict hurlera,
    Quand grand pontife changera de terroir. (octobre rouge)
    je n' ai pas encore la date du prochain zimboum , je vous tiens au jus dès que j' ai des nouvelles (ASAP)

    avatar
    PatogaZ
    + Admin +
    + Admin +

    Messages : 81631
    Date d'inscription : 09/09/2009
    Age : 59
    Localisation au bout de la baie de Somme

    http://www.blog-agri.com/patogaz1/52

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Questions générales sur la soupe bas volume.

    Message par gégé 81 le Jeu 24 Sep 2009, 21:58

    bidou02 a écrit:
    agritof a écrit:
    bidou02 a écrit:Je confirme ce qui dit Agritof, après avoir fait des tests avec des réactifs à dureté (TH).

    Cela rejoint la biblio : peu de matières actives sont sensibles à la dureté. En fait il y a surtout le glypho : pour lui le sulfate d'ammo reste roi !

    Pour toute les autres M.a. le secret ne semble pas être dans la dureté, ni le Ph (tant mieux, moins risqué !).
    Ce qui est clair c'est qu'il y a quand meme un effet bénéfique des sulfates.

    La piste de la salinité évoquée par Agritotof, autrement appelé "effet hygroscopique" des sulfates, est peut etre une explication. En tout cas on se rejoint tous là dessus : Pato nous dit qu'il ne faut pas traiter avec une eau trop pure, et on se rend tous compte de l'effet + des sulfates.

    Christophe, as tu creusé le sujet Paic Citron comme tu l'as très bien fait avec l'histoire de dureté ? ses qualités tensioactives mériteraient un mémoire d'ingénieur agri !


    Pour le paic, effectivement c'est un tensio-actif

    J'ai déjà cité l'exemple de l'adjuvant de l'atlantis au Uk : "biopower" 27% de sodium laureth sulfate
    La prochaine que vous prenez du gel douche, regardez le 2ème composant après l'eau : il y a fort à parier qu'il s'agit du sodium laureth sulfate...

    le 2ème élément du paic citron est un cousin du sodium laureth sulfate.

    Le souci dans le liquide vaisselle c'est qu'il s'agit souvent de tensioactifs anioniques alors qu'à priori il faudrait des cationiques (comme le génamin) et que les deux tensio actifs ne sont pas compatibles : sur wiki

    En attendant, tu peux toujours lire ça : bonne lecture

    Pk les cationiques seraient + adaptés que les anioniques ?

    si j'ai bien compris génamin et paic citron seraient incompatibles.
    avatar
    gégé 81
    + membre techno +

    Messages : 3827
    Date d'inscription : 11/09/2009
    Age : 67
    Localisation Tarn (81)

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Questions générales sur la soupe bas volume.

    Message par PatogaZ le Jeu 24 Sep 2009, 22:01

    gégé 81 a écrit:
    bidou02 a écrit:
    agritof a écrit:
    bidou02 a écrit:Je confirme ce qui dit Agritof, après avoir fait des tests avec des réactifs à dureté (TH).

    Cela rejoint la biblio : peu de matières actives sont sensibles à la dureté. En fait il y a surtout le glypho : pour lui le sulfate d'ammo reste roi !

    Pour toute les autres M.a. le secret ne semble pas être dans la dureté, ni le Ph (tant mieux, moins risqué !).
    Ce qui est clair c'est qu'il y a quand meme un effet bénéfique des sulfates.

    La piste de la salinité évoquée par Agritotof, autrement appelé "effet hygroscopique" des sulfates, est peut etre une explication. En tout cas on se rejoint tous là dessus : Pato nous dit qu'il ne faut pas traiter avec une eau trop pure, et on se rend tous compte de l'effet + des sulfates.

    Christophe, as tu creusé le sujet Paic Citron comme tu l'as très bien fait avec l'histoire de dureté ? ses qualités tensioactives mériteraient un mémoire d'ingénieur agri !


    Pour le paic, effectivement c'est un tensio-actif

    J'ai déjà cité l'exemple de l'adjuvant de l'atlantis au Uk : "biopower" 27% de sodium laureth sulfate
    La prochaine que vous prenez du gel douche, regardez le 2ème composant après l'eau : il y a fort à parier qu'il s'agit du sodium laureth sulfate...

    le 2ème élément du paic citron est un cousin du sodium laureth sulfate.

    Le souci dans le liquide vaisselle c'est qu'il s'agit souvent de tensioactifs anioniques alors qu'à priori il faudrait des cationiques (comme le génamin) et que les deux tensio actifs ne sont pas compatibles : sur wiki

    En attendant, tu peux toujours lire ça : bonne lecture

    Pk les cationiques seraient + adaptés que les anioniques ?

    si j'ai bien compris génamin et paic citron seraient incompatibles.
    oui et pourtant je les utilise avec le glypho pour faire de très beaux lance flammes qui nettoient un labour reverdi avec 0.25 de glypho !!!!! j' ai gagné quoi ??????


    II-41
    La grand estoille par sept jours bruslera,
    Nuee fera deux soleils apparoir,
    Le gros mastin toute nuict hurlera,
    Quand grand pontife changera de terroir. (octobre rouge)
    je n' ai pas encore la date du prochain zimboum , je vous tiens au jus dès que j' ai des nouvelles (ASAP)

    avatar
    PatogaZ
    + Admin +
    + Admin +

    Messages : 81631
    Date d'inscription : 09/09/2009
    Age : 59
    Localisation au bout de la baie de Somme

    http://www.blog-agri.com/patogaz1/52

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Questions générales sur la soupe bas volume.

    Message par gégé 81 le Jeu 24 Sep 2009, 22:09

    Patogaz tu as gagné mon estime !!!!
    avatar
    gégé 81
    + membre techno +

    Messages : 3827
    Date d'inscription : 11/09/2009
    Age : 67
    Localisation Tarn (81)

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Questions générales sur la soupe bas volume.

    Message par PatogaZ le Jeu 24 Sep 2009, 22:14

    gégé 81 a écrit:Patogaz tu as gagné mon estime !!!!

    oui , et c' est ici que se mesure la différence entre un chimiste et un alchimiste


    II-41
    La grand estoille par sept jours bruslera,
    Nuee fera deux soleils apparoir,
    Le gros mastin toute nuict hurlera,
    Quand grand pontife changera de terroir. (octobre rouge)
    je n' ai pas encore la date du prochain zimboum , je vous tiens au jus dès que j' ai des nouvelles (ASAP)

    avatar
    PatogaZ
    + Admin +
    + Admin +

    Messages : 81631
    Date d'inscription : 09/09/2009
    Age : 59
    Localisation au bout de la baie de Somme

    http://www.blog-agri.com/patogaz1/52

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Questions générales sur la soupe bas volume.

    Message par bidou02 le Ven 25 Sep 2009, 09:52

    agritof a écrit:
    bidou02 a écrit:

    Pk les cationiques seraient + adaptés que les anioniques ?

    Après rapide recherche,ce que je disais sur les cationiques (lu dans le bouquin de gauvrit au dessus) est valable pour le glyphosate.

    Les anioniques conviennent :

    "here are four basic groups of agricultural surfactants: anionic, cationic, amphoteric and non-ionic.Anionic and
    cationic surfactants form electrical charges in water (negative and
    positive, respectively). Cationic surfactants can be toxic to plants
    and are not generally used with selective herbicides. It is often used
    with non-selective herbicides, like glyphosate at a rate of one litre
    per acre in 150L/ac of water. However, if the product is used with a
    lower volume of water, say 75L/ac, there may be sufficient surfactant
    in the product formulation that additional surfactant is not needed. Anionic
    surfactants are sometimes blended with non-ionic surfactants to provide
    the wetting and emulsifying properties of a herbicide formulation.
    Amphoteric surfactants may or may not form a charge depending on the
    acidity of the spray solution. Non-ionic surfactants do not form
    an electrical charge. That means there is no positive or negative ions
    to compete or react with the active chemical with which it is
    tank-mixed. Non-ionic surfactants are the type usually used in most
    herbicide spray solutions. These surfactants are good dispersing
    agents, stable in cold water and have low toxicity to both plants and
    animals."
    la source
    Bonne révision de l'anglais...

    C'est qui l'ingénieur CETA ici?

    Merci Agritof pour ta trouvaille, mais je ne suis absolument pas d'accord avec toi !
    Je ne suis pas ingénieur CETA, et en + j'ai une excuse pour ma flemme sur ce coup ci vu que je suis en congé paternité :P

    PS : ils sont coincés du cul au Canada avec le bas volume et les réductions de doses, on se croirait presque en France ! lol! lol!
    avatar
    bidou02
    + membre techno +

    Messages : 44330
    Date d'inscription : 21/09/2009
    Age : 33
    Localisation Pas loin de Marly Gomont (02)

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Questions générales sur la soupe bas volume.

    Message par som615 le Sam 26 Sep 2009, 10:23

    donc pour resumer le rosemox peut etre remplacer par de l'heliosol et dans ce cas plus besoin de mettre d'huile.
    En terme de cout en revient a une equivalence rosemox plus huile.

    som615
    + membre techno +

    Messages : 312
    Date d'inscription : 12/09/2009
    Age : 46
    Localisation 77

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Questions générales sur la soupe bas volume.

    Message par bidou02 le Sam 26 Sep 2009, 11:15

    tu pourrais n'utiliser que de l'heliosol sans huile mais à 0,2% voir + (doses d'homolo).

    En terme de rapport cout/efficacité, le mieux reste 0,5% Huile + 0,1% Heliosol (+ TA + sulfate pour compléter la touille).
    avatar
    bidou02
    + membre techno +

    Messages : 44330
    Date d'inscription : 21/09/2009
    Age : 33
    Localisation Pas loin de Marly Gomont (02)

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Questions générales sur la soupe bas volume.

    Message par fusa 32 le Sam 26 Sep 2009, 11:48

    apres avoir lu beaucoup de sujet sur la sbv voila mon resume
    GLYPHO
    acide/surf:0.1 par hl/glypho/actirob:0.4 par hl/heliosol:0.3 par hl/ta:25ml par hl
    DESHERBAGE
    epso 2kg par ha/poduit/actirob:0.8 a 1.6 par hl/heliosol:0.3 par hl/ta:25ml par hl (actirob a 1.6 avec archipel altantis )
    FONGI
    epso 2 kg par ha/produit/actirob:0.8 par hl/heliosol:0.1 par hl/ta:25ml par hl
    INSECTICIDE /TRAITEMENT FUSARIOSE
    epso 2 kg par ha/produit/actirob:0.8 par hl/stiman:0.05 par hl/heliosol:0.05 par hl/ta:25ml par hl
    si il a des erreurs veuiller me les signaler
    avatar
    fusa 32
    + membre techno +

    Messages : 16026
    Date d'inscription : 11/09/2009
    Age : 56
    Localisation gers 15 km d AUCH

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Questions générales sur la soupe bas volume.

    Message par PatogaZ le Sam 26 Sep 2009, 12:40

    FUSA 32 a écrit:apres avoir lu beaucoup de sujet sur la sbv voila mon resume
    GLYPHO
    acide/surf:0.1 par hl/glypho/actirob:0.4 par hl/heliosol:0.3 par hl/ta:25ml par hl
    DESHERBAGE
    epso 2kg par ha/poduit/actirob:0.8 a 1.6 par hl/heliosol:0.3 par hl/ta:25ml par hl (actirob a 1.6 avec archipel altantis )
    FONGI
    epso 2 kg par ha/produit/actirob:0.8 par hl/heliosol:0.1 par hl/ta:25ml par hl
    INSECTICIDE /TRAITEMENT FUSARIOSE
    epso 2 kg par ha/produit/actirob:0.8 par hl/stiman:0.05 par hl/heliosol:0.05 par hl/ta:25ml par hl
    si il a des erreurs veuiller me les signaler

    c' est un peu interprété , mais il y a de l' idée , je vais rectifier qq points : l' acide pour le glypho , c' est 0.5 par 1000 litres
    pour l' huile et le mouillant en désherbage , c' est variable et ça va de 0.2 à 1 l ha selon ce qu'on met , il faut éviter l' huile avec iso si > à 500 g / ha , avec la carfentrazone si plus de 10 g de SA , et avec le bifénox sauf si on veut freiner un blé trop avancé avant l' hiver (ça fait perdre un bon mois de végétation )


    II-41
    La grand estoille par sept jours bruslera,
    Nuee fera deux soleils apparoir,
    Le gros mastin toute nuict hurlera,
    Quand grand pontife changera de terroir. (octobre rouge)
    je n' ai pas encore la date du prochain zimboum , je vous tiens au jus dès que j' ai des nouvelles (ASAP)

    avatar
    PatogaZ
    + Admin +
    + Admin +

    Messages : 81631
    Date d'inscription : 09/09/2009
    Age : 59
    Localisation au bout de la baie de Somme

    http://www.blog-agri.com/patogaz1/52

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Questions générales sur la soupe bas volume.

    Message par fusa 32 le Sam 26 Sep 2009, 16:08

    merci pour les corrections cela fait plaisir de voir que je ne me suis pas trompe dans mon resume
    avatar
    fusa 32
    + membre techno +

    Messages : 16026
    Date d'inscription : 11/09/2009
    Age : 56
    Localisation gers 15 km d AUCH

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Questions générales sur la soupe bas volume.

    Message par PatogaZ le Sam 26 Sep 2009, 16:23

    FUSA 32 a écrit:merci pour les corrections cela fait plaisir de voir que je ne me suis pas trompe dans mon resume

    non , c' est globalement bon , pour la constitution d' un lance flammes à base de glypho cas d' un labour ou d' une préparation reverdie par des repousses ou autres annuelles , type mouron , matricaires , gaillets , il convient d' utiliser une bouillie à base de 50 % eau + 50 % solution azotée 390 , ce qui permettra d' utiliser une micro dose de glypho avec succès , le reste étant dans l' ordre de la sauce avec acide , génamin , huile , mouillant , et TA


    II-41
    La grand estoille par sept jours bruslera,
    Nuee fera deux soleils apparoir,
    Le gros mastin toute nuict hurlera,
    Quand grand pontife changera de terroir. (octobre rouge)
    je n' ai pas encore la date du prochain zimboum , je vous tiens au jus dès que j' ai des nouvelles (ASAP)

    avatar
    PatogaZ
    + Admin +
    + Admin +

    Messages : 81631
    Date d'inscription : 09/09/2009
    Age : 59
    Localisation au bout de la baie de Somme

    http://www.blog-agri.com/patogaz1/52

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Questions générales sur la soupe bas volume.

    Message par fusa 32 le Sam 26 Sep 2009, 18:09

    pour la solution 39 on ne peux l avoir que par camion entier et les coops n en stock pas donc c est un produit rare
    avatar
    fusa 32
    + membre techno +

    Messages : 16026
    Date d'inscription : 11/09/2009
    Age : 56
    Localisation gers 15 km d AUCH

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Questions générales sur la soupe bas volume.

    Message par Invité le Sam 26 Sep 2009, 21:19

    Agri Conseil prône le traitement des cultures en bas volumes. Rencontre avec Vincent Franquet, créateur et gérant de la société.

    Dans une conjoncture économique particulièrement morose, où les prix des denrées agricoles restent désespérément bas alors que les engrais et les produits phytopharmaceutiques ont connu une hausse spectaculaire de leurs prix, beaucoup d’agriculteurs tentent par tous les moyens de réduire leurs coûts de production.
    Pionnière dans ce domaine depuis une vingtaine d’année, la société Agri Conseil basée à Vitry-le-François, tente de répondre à cette difficile équation en mettant, par exemple, en avant le traitement des cultures en bas volumes. Rencontre avec Vincent Franquet, créateur et gérant d’Agri-Conseil.

    Qu’entend-on par traitement à bas volume ?
    Par définition, le bas volume débute vers 70/80 l de bouillie/ha. Travailler à ces volumes permet essentiellement d’intervenir dans des conditions d’absorption et de fixation optimales des matières actives. Le bas volume est un outil et non une fin en soi.
    La finesse des gouttelettes de pulvérisation permet une bonne couverture en nombre d’impacts par cm2, mais les traitements de ce type doivent être réalisés sans vent et par une hygrométrie minimum de 70/80 %. Ces conditions étant essentielles, les créneaux de bonnes conditions climatiques sont réduits. Le bas volume permet de traiter un maximum de surfaces dans de bonnes conditions.

    Cela nécessite-t-il des adaptations particulières des pulvérisateurs utilisés ?
    Tous les appareils sont capables de traiter en bas volume. L’investissement sur le pulvérisateur se résume à un jeu de buses adaptées au bas volume et des filtres adaptés à ces buses. À côté, l’investissement indispensable est l’achat d’un themo-hygro-anémomètre, un sachet de papier hydro-sensible pour tester la qualité de répartition de la bouillie en fonction des réglages (vitesse/pression/hauteur) et des conditions climatiques. Soit un investissement total de moins de 500 euros pour une économie de phytosanitaire allant de - 30 à - 50 % selon les cultures présentes sur l’exploitation.

    Quelles conditions doit-on privilégier pour réussir cette technique ?
    La toute première est, sans nul doute, de se former ! Car cette technique nécessite de savoir choisir la juste dose de produit en fonction des conditions climatiques au moment du traitement. Il faut une autonomie certaine de l’exploitant dans ses choix techniques et la formation que dispense Agri-Conseil a cet objectif de rendre de l’autonomie technique aux agriculteurs. Aucun technicien, même proche de l’exploitation, ne peut être présent au remplissage de chaque pulvé ! En suivant un conseil fait par d’autres, l’optimisation des doses ne sera que partielle.

    Doit-on passer beaucoup plus souvent dans les cultures où l’on fait du bas volume ?
    Il faut anticiper, traiter sur des adventices jeunes, plus sensibles pour diminuer les doses. Traiter avant l’apparition des maladies pour éviter qu’elles ne s’installent. En fait, par rapport aux pratiques dans une région donnée, c’est un passage de plus. Ce qui, finalement, est moins un souci en bas volume.
    Comment vous situez-vous par rapport à la législation existante sur les mélanges des produits phytopharmaceutiques ?
    Les programmes bas volume sont totalement réglementaires.
    Nous subissons le poids de l’histoire et l’origine du bas volume avec les travaux de Clément Gentet et Bernard Demaine. À cette époque, au début des années 80, les mélanges réalisés étaient assez « détonants » Les parcelles bas volumes se repéraient à leur couleur jaune… Nous en sommes loin aujourd’hui, le virage de la réglementation sur les mélanges en 2002 nous a imposé une totale refonte de la méthode. Il est absolument inconcevable, aujourd’hui, d’engager les agriculteurs dans une technique non réglementaire.

    Croyez-vous que la méthode du bas volume peut être un moyen d’atteindre l’objectif du plan Écophyto 2018, à savoir réduire de 50 % l’utilisation de ces produits à cette échéance ?
    La question est tout à fait pertinente, c’est en effet un moyen qui doit être précédé d’une réflexion agronomique de fond, ainsi que d’une recherche génétique adaptée à ces nouveaux objectifs.
    Aujourd’hui, nous sommes capables, en céréales, de réaliser - 50 % de phytosanitaires, dans la mesure où l’on est sur une rotation avec 4 cultures minimum, alternant automne et printemps. Il reste du travail en légumes de plein champs, mais nous avons déjà des résultats encourageants. La pomme de terre est pour le moment le plus gros morceau !


    Propos recueillis par C.D.


    Résistances et réductions de dose, pas si simple que cela…

    « Je ne nie pas cette problématique, mais je mets tout en œuvre pour minimiser ce risque.
    Il me paraît essentiel de définir ce qu’est la bonne dose. Si on parle de désherbage, il me semble que la bonne dose est celle qui fonctionne ! La dose de produit nécessaire est assez variable en fonction des conditions climatiques, du stade et du nombre d’adventices par unité de surface. Si l’on sait détruire des vulpins jeunes en bonnes conditions avec 100 g d’Atlantis ou d’Absolu, alors il n’y a pas de risques spécifiques. Si l’on rate son désherbage avec 300 g, alors le risque est bien plus grand !
    Ce débat sur la dose est un faux débat qui ne doit pas occulter les fondamentaux. La réflexion agronomique est bien plus importante que ces querelles de clocher. Travail du sol, rotation, date de semis, alternance des matières actives et des modes d’action… Voilà des éléments capitaux dans la gestion des risques de résistance. La dose de produit en devient presque anecdotique.
    Pour ce qui est des maladies fongiques, c’est pratiquement le même débat. Je préconise systématiquement une réflexion sur le choix de variétés tolérantes, de ne pas semer trop dense, de raisonner les dates de semis, de « fabriquer » ses variétés sur son exploitation en réalisant des mélanges de variétés complémentaires dans l’optique de diminuer la pression parasitaire. Pour en arriver après toute cette réflexion aux traitements, je recommande de démarrer tôt la protection fongicide pour éviter que les champignons ne s’installent sur la plante. En outre, je prône systématiquement des associations de matières actives à sites d’action différents sur la cible… Jamais donc de produits unisites seuls.
    Quand l’INRA avance qu’en dessous de 0.25, l’Opus ne peut pas fonctionner et que l’on crée des résistances, certes, mais dans quelles conditions climatiques sont réalisés ces 0.25 ? Combien de produit pénètre effectivement dans la plante ? Quid des associations de matières actives complémentaires et leurs synergies ? Comment se comportent les souches de septoriose résistantes ?
    Aujourd’hui, il y a plus de questions que de réponses sur ce sujet… »


    Agri-Conseil en quelques mots

    Mettre en place un système de production économique et respectueux de l’environnement, contribuer à s’affranchir au maximum de la dépendance actuelle aux pesticides et aux engrais de synthèse, c’est un peu le credo que développe depuis plus de 20 ans Vincent Franquet, fondateur d’Agri-Conseil. Spécialiste du conseil technico-économique et sur la réduction des charges, cette entreprise se veut « être au service des agriculteurs en travaillant avec eux et pour eux ».
    Composée de plusieurs ingénieurs agricoles, elle propose des formations en France, en Belgique et en Suisse. Elle édite également des flashs techniques, disponibles sur abonnement, pour aider et conforter les agriculteurs dans leurs choix.
    Enfin, sur le terrain, Agri-Conseil anime également plusieurs groupes d’agriculteurs sur la réduction des intrants et la maîtrise du bas volume. Pour en savoir plus : www.agri-conseil.com

    Invité
    Invité


    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Questions générales sur la soupe bas volume.

    Message par nico21 le Dim 27 Sep 2009, 07:34

    tout est dit!!! bravo et merci vincent!!
    avatar
    nico21
    + membre techno +

    Messages : 3799
    Date d'inscription : 13/09/2009
    Age : 45
    Localisation nord Côte d'Or

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Questions générales sur la soupe bas volume.

    Message par logo55 le Dim 27 Sep 2009, 08:55

    hl78 a écrit:question Pato,
    est ce que le principe SBV est valable à 100L/Ha?

    Question de concentration ,donc moins il y a d'eau mieux c'est!!!!
    Patiente encore un peu j'attend deux confirmations et en est au compet pour une formation !!!!
    avatar
    logo55
    + membre techno +

    département : 55
    Messages : 6568
    Date d'inscription : 12/09/2009
    Age : 53
    Localisation aux 3 frontières du 55,52 et 51

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Questions générales sur la soupe bas volume.

    Message par Aspicot le Dim 27 Sep 2009, 09:24

    françois57 a écrit:
    patogaz a écrit:
    françois57 a écrit:j'utilise l'eau de mon forage pour le pulvé, c'est eau quazi douce, sans calcaire, y a quand même besoin de ce fameux epsotop??

    pon pourrait dire non , mais le rôle alimentaire et effet vert de l' epso est bien réel , c' est comme tu le sens

    bah le tout s'est de parvenir a s'en procurer!!!! là c'est une autre histoire!!

    Pato : est ce que tu as déjà fait des essais en pesant pour vérifier l'incidence de l'effet vert sur le rendement ?
    L'an dernier je mettais 1 KG/Ha d'epsotop pour neutraliser l'eau uniquement , cette année je passe à 2KG/Ha en espérant pouvoir profiter de l'effet vert !!
    avatar
    Aspicot
    + membre techno +

    Messages : 574
    Date d'inscription : 13/09/2009
    Age : 65
    Localisation Est de l'Eure et Loir limite Essonne

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Questions générales sur la soupe bas volume.

    Message par Invité le Dim 27 Sep 2009, 09:27

    LOGO55 a écrit:
    hl78 a écrit:question Pato,
    est ce que le principe SBV est valable à 100L/Ha?

    Question de concentration ,donc moins il y a d'eau mieux c'est!!!!
    Patiente encore un peu j'attend deux confirmations et en est au compet pour une formation !!!!

    Plus on concentre mieux c'est. Mais l'essentiel reste les conditions d'application, le stade d'intervention, le positionnement des traitements, le choix des matières actives que l'on va associer ...
    A 100 l de bouillie vous avez déjà 80 % de la réduction possible.

    Invité
    Invité


    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Questions générales sur la soupe bas volume.

    Message par Invité le Dim 27 Sep 2009, 09:39

    Aspicot a écrit:
    françois57 a écrit:
    patogaz a écrit:
    françois57 a écrit:j'utilise l'eau de mon forage pour le pulvé, c'est eau quazi douce, sans calcaire, y a quand même besoin de ce fameux epsotop??

    pon pourrait dire non , mais le rôle alimentaire et effet vert de l' epso est bien réel , c' est comme tu le sens

    bah le tout s'est de parvenir a s'en procurer!!!! là c'est une autre histoire!!

    Pato : est ce que tu as déjà fait des essais en pesant pour vérifier l'incidence de l'effet vert sur le rendement ?
    L'an dernier je mettais 1 KG/Ha d'epsotop pour neutraliser l'eau uniquement , cette année je passe à 2KG/Ha en espérant pouvoir profiter de l'effet vert !!

    L'effet "vert" est d abord un signe de meilleur auto-défence de la plante aux agressions externes. Pour le rendement, cela répond uniquement si on lève un facteur limitant.
    VF

    Invité
    Invité


    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Questions générales sur la soupe bas volume.

    Message par HL 51 le Dim 27 Sep 2009, 11:04

    Agri-Conseil a écrit:
    LOGO55 a écrit:
    hl78 a écrit:question Pato,
    est ce que le principe SBV est valable à 100L/Ha?

    Question de concentration ,donc moins il y a d'eau mieux c'est!!!!
    Patiente encore un peu j'attend deux confirmations et en est au compet pour une formation !!!!

    Plus on concentre mieux c'est. Mais l'essentiel reste les conditions d'application, le stade d'intervention, le positionnement des traitements, le choix des matières actives que l'on va associer ...
    A 100 l de bouillie vous avez déjà 80 % de la réduction possible.

    concernant les conditions je ne supporte pas de traiter avec du vent et etant donné que je peut intervenir rapidement j'essaie d'attendre le bon moment.
    les stades: desherbage le plus tot possible stade jeune
    les associations: je pense qu'au niveau fongi je peut progresser
    niveau buse je suis en injection d'air lechler j' en suis ravis en glypho le bout de la rampe c'est le bout, pas de vague.
    avatar
    HL 51
    + membre techno +

    Messages : 6204
    Date d'inscription : 15/09/2009
    Age : 39
    Localisation marne limte 52/55/10

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Questions générales sur la soupe bas volume.

    Message par Invité le Dim 27 Sep 2009, 12:04

    hl78 a écrit:
    Agri-Conseil a écrit:
    LOGO55 a écrit:
    hl78 a écrit:question Pato,
    est ce que le principe SBV est valable à 100L/Ha?

    Question de concentration ,donc moins il y a d'eau mieux c'est!!!!
    Patiente encore un peu j'attend deux confirmations et en est au compet pour une formation !!!!

    Plus on concentre mieux c'est. Mais l'essentiel reste les conditions d'application, le stade d'intervention, le positionnement des traitements, le choix des matières actives que l'on va associer ...
    A 100 l de bouillie vous avez déjà 80 % de la réduction possible.

    concernant les conditions je ne supporte pas de traiter avec du vent et etant donné que je peut intervenir rapidement j'essaie d'attendre le bon moment.
    les stades: desherbage le plus tot possible stade jeune
    les associations: je pense qu'au niveau fongi je peut progresser
    niveau buse je suis en injection d'air lechler j' en suis ravis en glypho le bout de la rampe c'est le bout, pas de vague.

    Ok pour la dérive, mais poubelle pour le reste !!! Désolé il faudrat un autre type de buses pour la réduction des doses.
    VF

    Invité
    Invité


    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Questions générales sur la soupe bas volume.

    Message par pinocio le Dim 27 Sep 2009, 12:34

    Agri-Conseil a écrit:
    hl78 a écrit:
    Agri-Conseil a écrit:
    LOGO55 a écrit:
    hl78 a écrit:question Pato,
    est ce que le principe SBV est valable à 100L/Ha?

    Question de concentration ,donc moins il y a d'eau mieux c'est!!!!
    Patiente encore un peu j'attend deux confirmations et en est au compet pour une formation !!!!

    Plus on concentre mieux c'est. Mais l'essentiel reste les conditions d'application, le stade d'intervention, le positionnement des traitements, le choix des matières actives que l'on va associer ...
    A 100 l de bouillie vous avez déjà 80 % de la réduction possible.

    concernant les conditions je ne supporte pas de traiter avec du vent et etant donné que je peut intervenir rapidement j'essaie d'attendre le bon moment.
    les stades: desherbage le plus tot possible stade jeune
    les associations: je pense qu'au niveau fongi je peut progresser
    niveau buse je suis en injection d'air lechler j' en suis ravis en glypho le bout de la rampe c'est le bout, pas de vague.

    Ok pour la dérive, mais poubelle pour le reste !!! Désolé il faudrat un autre type de buses pour la réduction des doses.
    VF
    perso j'utilise un twin force depuis 6 campagnes avec des buses classiques pour 50L/ha , j'ai appris récemment que le twin n'est pas homologué znt, vrai ou faux ??


    on ne peut pas diriger le vent, mais on peut ajuster les voiles.
    avatar
    pinocio
    + Admin +
    + Admin +

    Messages : 34250
    Date d'inscription : 09/09/2009
    Age : 59
    Localisation centre Cote d'Or (dans les nuages !)

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Questions générales sur la soupe bas volume.

    Message par Invité le Dim 27 Sep 2009, 15:03

    Vrai, le twin n'est pas sur la liste officielle du cemagref qui fait foi. Il n'y a que des buses à induction d'air et les Turbot Teejet gros débits.
    VF

    Invité
    Invité


    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Questions générales sur la soupe bas volume.

    Message par urbi le Mar 06 Oct 2009, 12:51

    Agri-Conseil a écrit:Vrai, le twin n'est pas sur la liste officielle du cemagref qui fait foi. Il n'y a que des buses à induction d'air et les Turbot Teejet gros débits.
    VF

    C'est quoi "gros débit" pour les TT

    urbi
    + Membre +

    Messages : 26
    Date d'inscription : 06/10/2009
    Age : 50
    Localisation oise

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Questions générales sur la soupe bas volume.

    Message par urbi le Mar 06 Oct 2009, 13:01

    patogaz a écrit:
    agritof a écrit:
    patogaz a écrit:
    agritof a écrit:Rebonjour à ceux que je connais et bonjour aux autres...

    Pourriez vous une bonne fois pour toutes supprimer le fait que le sulfate de magnésie " adoucit" l'eau, ce qui est une hérésie puisque le magnésium est avec le calcium un ion responsable de la dureté. Je veux bien refaire la démonstration que j'ai déjà eu l'occasion de faire sur 2 autres forums. Et si vous ne me croyez pas, renseignez vous pour savoir ce que les aquariophiles utilisent pour augmenter la dureté de l'eau de bassin de leur chers poissons...

    yesss , yesss , agritof , c' est juste pour précipiter le calcium , c' est une bêtise de dire qu'on adoucit , le tout étant de précipiter ce maudit calcium !!!!! j' en profite pour te souhaiter ici la bienvenue , ton niveau nous permettra de progresser tous ensemble !!!!

    Je ne suis pas certain que le sulfate de magnésie joue sur le calcium et même si c'est le cas, ça ne change rien puisque si une molécule comme le glyphosate réagit avec le calcium, ça réagit aussi avec le magnésium.
    En gros, c'est un peu comme si on disait que pour éviter le choléra, il faut attraper la peste...
    Pour adoucir de l'eau, il faut utiliser du sulfate d'ammoniaque par exemple.
    Je n'ai pas trop le temps mais si il faut je retrouve les docs. Mais je les ai déjà postés ailleurs.

    en ce qui concerne le glypho , on n' utilise pas d' épsotop , mais on acidifie , et ce sera le seul cas où on le fera

    Je découvre votre site, bravo. L'acidification est très utile pour de nombreux produits mais attention à utiliser en connaissance de cause. C'est d'ailleurs indispensable pour certains produits lorsque l'on utilise une eau basique pH8, ex: Basta, glypho, cypermethrine...

    urbi
    + Membre +

    Messages : 26
    Date d'inscription : 06/10/2009
    Age : 50
    Localisation oise

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Questions générales sur la soupe bas volume.

    Message par Invité le Mar 06 Oct 2009, 16:18

    urbi a écrit:
    Agri-Conseil a écrit:Vrai, le twin n'est pas sur la liste officielle du cemagref qui fait foi. Il n'y a que des buses à induction d'air et les Turbot Teejet gros débits.
    VF

    C'est quoi "gros débit" pour les TT

    En TT il n'y a que la 110 05 à 1 bar.

    Voici l'intégralité des buses "homolguées" ZNT. Cette liste est hexaustive et n'a pas été remise à jour depuis novembre 2007.
    Bonne lecture.
    VF
    (Si vous souhaitez des infos sur les buses, posez-moi vos questions.)

    Equipements de limitation de la dérive de pulvérisation (expertisés par le Cemagref)
    MISE A JOUR DU 5 NOVEMBRE 2007

     Traitements des cultures basses
    · Buses pour appareils à rampe (Ces buses doivent équiper l’intégralité
    des positions sur la rampe)
    Marque commerciale Modèle de Buses Conditions d’utilisation
    Teejet AI 110 02 vs ou AIC 110 02 vs 2 à 3 bars
    Teejet AI 110 025 vs ou AIC 110 025 vs 2 à 4 bars
    Teejet AI 110 03 vs ou AIC 110 03 vs 2 à 3 bars
    Teejet AI 110 04 vs ou AIC 110 04 vs 2 à 3 bars
    Teejet AI 110 05 vs ou AIC 110 05 vs 2 à 3 bars et 5 bars
    Teejet AI 110 06 vs ou AIC 110 06 vs 2 à 4 bars
    Teejet Air Jet 35 Pression d’air : 0,34 bar Pression de liquide : 3 à 6 bars
    Teejet AI 110 025 vp ou AIC 110 025 vp 2 bar
    Teejet AI 110 03 vp ou AIC 110 03 vp 2 bar
    Teejet AI 110 04 vp ou AIC 110 04 vp 2 bar
    Teejet AI 110 05 vp ou AIC 110 05 vp 2 bar
    Teejet Air Jet 42 Pression d’air : 0,37 bar Pression de liquide : 2 à 5 bars
    Teejet TT 110 05 1 bar
    Teejet TTI 110 025 1 à 4.5 bar
    Teejet TTI 110 02 1 à 4.5 bar
    Teejet TTI 110 03 1 à 4.5 bar
    Teejet TTI 110 04 1 à 7 bar
    Teejet TTI 110 05 1 à 7 bar
    Teejet TTI 110 06 1 à 7 bar
    Albuz AVI 110 025 3 à 3.5 bar
    Albuz AVI 110 03 3 bar
    Albuz AVI 110 04 3 à 5 bar
    Albuz AVI 110 05 3 à 5 bar
    Albuz AVI 110 015 3 bar
    Albuz AVI 110 02 3 bar
    Lechler ID 120 02 3 à 4 bar
    Lechler ID 120 025 3 à 4 bar
    Lechler ID 120 03 3 à 4 bar
    Lechler ID 120 04 3 à 4 bar
    Lechler ID 120 05 2 à 4 bar
    Lechler ID 120 06 2 à 5 bar
    Lechler ID 120 08 2 à 5 bar
    Lechler IDK 120 04 POM 1 bar
    Lechler IDK 120 05 POM 1 à 1,5 bar
    Lechler IDN 110 025 2 à 3 bar
    Lechler IDN 110 03 2 à 4 bar
    Lechler IDK Céramique 120 015 1 à 1.5 bar
    Lechler IDK Céramique 120 02 1 à 1.5 bar
    Lechler IDK Céramique 120 025 1 à 1.5 bar
    Lechler IDK Céramique 120 03 1 à 1.5 bar
    Lechler IDK Céramique 120 04 1 à 2 bar
    Marque commerciale Modèle de Buses Conditions d’utilisation
    Lechler IDK Céramique 120 05 1 à 4 bar
    Lechler IDK POM 120 015 1 bar
    Lechler IDK POM 120 02 1 bar
    Lechler IDK POM 120 025 1 bar
    Lechler IDK POM 120 03 1 bar
    Hardi MINIDRIFT 110 015 1 bar
    Hardi MINIDRIFT 110 02 1 bar
    Hardi MINIDRIFT 110 025 1 bar
    Hardi MINIDRIFT 110 03 1 bar
    Hardi MINIDRIFT 110 04 1 bar
    Hardi MINIDRIFT 110 05 1 à 1,5 bar
    Hardi INJET 110 02 3 à 4 bar
    Hardi INJET 110 025 3 à 4 bar
    Hardi INJET 110 03 3 à 4 bar
    Hardi INJET 110 04 3 à 4 bar
    Hardi INJET 110 05 3 bar
    Hardi INJET 110 06 3 bar
    Hardi INJET 110 08 3 bar
    Lurmark DB 015 F120 2 bar
    Lurmark DB 02 F120 2 bar
    Lurmark DB 025 F120 2 bar
    Lurmark DB 03 F120 2 à 3 bar
    Lurmark DB 04 F120 2 à 3 bar
    Lurmark DB 05 F120 2 à 6 bar
    Lurmark DB 06 F120 2 à 6 bar
    Lurmark DB 08 F120 2 à 3 bar
    Nozal ADX (céramique) 110 015 2 à 3 bar
    Nozal ADX (céramique)120 02 1 à 1.5 bar
    Nozal ADX (céramique)120 025 1 à 1.5 bar
    Nozal ADX (céramique)120 03 1 à 1.5 bar
    Nozal ADX (céramique)120 04 1 à 2 bar
    Nozal ADX (céramique)120 05 1 à 4 bar
    Agrotop TurboDrop TDXL 05 3 bar
    Agrotop TurboDrop TDXL 06 3 bar
    Agrotop AirMix 110 05 3 bar
    Air Bubble Jet Air BubbleJet 100° 025 Résine 2 bar
    Air Bubble Jet Air BubbleJet 100° 03 Résine 2 bar
    Air Bubble Jet Air BubbleJet 100° 04 Résine 2 bar
    Air Bubble Jet Air BubbleJet 100° 05 Résine 2 bar
    Air Bubble Jet Air BubbleJet 100° 06 Résine 2 bar


    · Appareils à rampe (machine complète)
    · Accessoires pour appareils à rampe
    · Traitements pour l’arboriculture et la viticulture
    · Désherbage des cultures pérennes
    o Buses de désherbage (Les buses référencées concernant les
    buses pour appareils à rampe en cultures basses sont également
    utilisables. La liste suivante est spécifique à cet usage)
    Marque commerciale Modèle de Buses Conditions d’utilisation
    Lechler IS 80 03 3 bar
    Lechler IS 80 04 3 bar
    Teejet AIUB 80 025 vs 2 à 2,5 bar
    Teejet AIUB 80 03 vs 2 à 3 bar
    Teejet AIUB 80 04 vs 2 à 3 bar
    Albuz AVI OC 80 02 3 bar
    Albuz AVI OC 80 025 3 bar
    Albuz AVI OC 80 03 3 bar
    o Appareils de désherbage
    o Accessoires pour appareils de désherbage
    · Traitement pour la viticulture
    · Traitement pour l’arboriculture

    Invité
    Invité


    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Questions générales sur la soupe bas volume.

    Message par pit59 le Sam 10 Oct 2009, 13:21

    rassures moi VF !
    albuz adi conforme ou non depuis 2007?
    MERCI.

    pit59
    + membre techno +

    Messages : 6206
    Date d'inscription : 07/10/2009
    Age : 55
    Localisation les brouckes

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Questions générales sur la soupe bas volume.

    Message par Invité le Sam 10 Oct 2009, 15:29

    pit59 a écrit:rassures moi VF !
    albuz adi conforme ou non depuis 2007?
    MERCI.

    A priori elles ne sont pas dans cette liste officielle.
    Je vérifie Lundi et je vous répond.
    VF

    Invité
    Invité


    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Questions générales sur la soupe bas volume.

    Message par Invité le Sam 10 Oct 2009, 15:59

    je vous vois débattre sur le choix des buses pour le SBV, et le fait de traiter à une vitesse de 20km/h pour y arriver est-il judicieux ? avec un tracteur jusqu'à 25 c'est pas trop un problème ...

    Invité
    Invité


    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Questions générales sur la soupe bas volume.

    Message par pit59 le Sam 10 Oct 2009, 16:15

    perso; je suis entre 10 et 12 km/h.

    pit59
    + membre techno +

    Messages : 6206
    Date d'inscription : 07/10/2009
    Age : 55
    Localisation les brouckes

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Questions générales sur la soupe bas volume.

    Message par bidou02 le Sam 10 Oct 2009, 16:23

    pit59 a écrit:rassures moi VF !
    albuz adi conforme ou non depuis 2007?
    MERCI.

    les ADI ne sont pas homolo, ce ne sont "que" des dérives limitées... on ne peut pas tout avoir...
    avatar
    bidou02
    + membre techno +

    Messages : 44330
    Date d'inscription : 21/09/2009
    Age : 33
    Localisation Pas loin de Marly Gomont (02)

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Questions générales sur la soupe bas volume.

    Message par Invité le Sam 10 Oct 2009, 16:30

    casimir a écrit:je vous vois débattre sur le choix des buses pour le SBV, et le fait de traiter à une vitesse de 20km/h pour y arriver est-il judicieux ? avec un tracteur jusqu'à 25 c'est pas trop un problème ...

    La vitesse d'avancement n'est qu'un problème pratique. De suspension, de taille de parcelle, de puissance pour maintenir la même vitesse tout le temps ... La vitesse n'a pas d'effet négatif sur la qualité de pulvérisation. Au contraire. Seulement un petit risque de dérive si la pression est trop élevée. On peut rouler vite, mais traiter en basse pression....
    Tout un programme.
    VF

    Invité
    Invité


    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Questions générales sur la soupe bas volume.

    Message par pit59 le Sam 10 Oct 2009, 16:46

    ok bidou, alors quelle difference entre anti-derive et derive limitee,chez pas claire tout cha !!! ou .....va falloir que pato change aussi.

    pit59
    + membre techno +

    Messages : 6206
    Date d'inscription : 07/10/2009
    Age : 55
    Localisation les brouckes

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Questions générales sur la soupe bas volume.

    Message par Invité le Sam 10 Oct 2009, 16:58

    pit59 a écrit:ok bidou, alors quelle difference entre anti-derive et derive limitee,chez pas claire tout cha !!! ou .....va falloir que pato change aussi.

    Les anti-dérives n'existent pas en réalité ce terme comprend toutes les buses qui limitent la dérive par rapport aux buses classiques.
    Vous avez comme "anti-dérive" 3 types de buses :
    - buses basse pression (ex: XR Teejet)
    - buses à dérive limité (ex: DG teejet)
    - buses à effet venturi (ex: AI teejet)(également appelé : Aspiration ou Induction d'air)

    Ensuite vous trouvez des systèmes pour limiter la dérive :
    - Twin chez Hardy ou Air plus de Rau.
    - Le système qui charge la bouillie électriquement (Esp chez Spra Coupe)

    VF

    Invité
    Invité


    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Questions générales sur la soupe bas volume.

    Message par pit59 le Sam 10 Oct 2009, 18:25

    moralite,je dois changer de pulve pour changer mes buses ou y a t-il une autre possibilite?
    MERCI.

    pit59
    + membre techno +

    Messages : 6206
    Date d'inscription : 07/10/2009
    Age : 55
    Localisation les brouckes

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Questions générales sur la soupe bas volume.

    Message par pit59 le Sam 10 Oct 2009, 18:41

    pit59 a écrit:moralite,je dois changer de pulve pour changer mes buses ou y a t-il une autre possibilite?
    MERCI.
    ET POURQUOI ! vouloir utiliser des "machines a mollard".

    pit59
    + membre techno +

    Messages : 6206
    Date d'inscription : 07/10/2009
    Age : 55
    Localisation les brouckes

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Questions générales sur la soupe bas volume.

    Message par bidou02 le Sam 10 Oct 2009, 19:58

    pit59 a écrit:moralite,je dois changer de pulve pour changer mes buses ou y a t-il une autre possibilite?
    MERCI.

    quel pulvé as tu ? si tu a un porte buse Iso tu peux mettre ce que tu veux ! si c'est un autre porte buse, il te suffit de trouver des ecrous d'adaptation.
    Dis nous ce que tu as comme engin...

    Si tu veux à tout prix une buse homologuée pour etre peinard au niveau ZNT, prend une MiniDrift Hardi.
    Elle est homologué pour faire des "semi grosses gouttes" à 1 bar. Donc en cas de controle, tu dis 1bar au monsieur et t'es peinard.

    Techniquement, tu traites avec à 4 bars, et là ca te fait une pulvérisation fine mais sans excès, comme l'ADI du père patogaz ;)
    avatar
    bidou02
    + membre techno +

    Messages : 44330
    Date d'inscription : 21/09/2009
    Age : 33
    Localisation Pas loin de Marly Gomont (02)

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Questions générales sur la soupe bas volume.

    Message par pit59 le Dim 11 Oct 2009, 19:52

    bonsoir bidou;
    c est un vieux "bon" berthoud avec une rampe beyne 6 fois 4 troncons; porte buse
    femelle avec ecrou quart de tour, j espere me faire comprendre car norme iso??
    MERCI.

    pit59
    + membre techno +

    Messages : 6206
    Date d'inscription : 07/10/2009
    Age : 55
    Localisation les brouckes

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Questions générales sur la soupe bas volume.

    Message par ivanquoi le Sam 24 Oct 2009, 09:05

    pour le coté pratique et je n'ai pas les yeux en face des trous le matin ,est'il possible de melanger la veille du traitement l 'huile l' agral et le paic
    avatar
    ivanquoi
    + membre techno +

    Messages : 7411
    Date d'inscription : 13/09/2009
    Age : 56
    Localisation chartres

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Questions générales sur la soupe bas volume.

    Message par PatogaZ le Sam 24 Oct 2009, 09:18

    ivanquoi a écrit:pour le coté pratique et je n'ai pas les yeux en face des trous le matin ,est'il possible de melanger la veille du traitement l 'huile l' agral et le paic
    non , on peut mettre l' épsotop la veille , les adjuvants , c' est après les produits et juste avant le départ


    II-41
    La grand estoille par sept jours bruslera,
    Nuee fera deux soleils apparoir,
    Le gros mastin toute nuict hurlera,
    Quand grand pontife changera de terroir. (octobre rouge)
    je n' ai pas encore la date du prochain zimboum , je vous tiens au jus dès que j' ai des nouvelles (ASAP)

    avatar
    PatogaZ
    + Admin +
    + Admin +

    Messages : 81631
    Date d'inscription : 09/09/2009
    Age : 59
    Localisation au bout de la baie de Somme

    http://www.blog-agri.com/patogaz1/52

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Questions générales sur la soupe bas volume.

    Message par bidou02 le Sam 24 Oct 2009, 09:42

    patogaz a écrit:
    ivanquoi a écrit:pour le coté pratique et je n'ai pas les yeux en face des trous le matin ,est'il possible de melanger la veille du traitement l 'huile l' agral et le paic
    non , on peut mettre l' épsotop la veille , les adjuvants , c' est après les produits et juste avant le départ

    c'est grave si on fait l'inverse, adjuvants en 1er ?

    j'ai tjr fais comme ca quand j'étais chef de culture, en remplissant l'eau je balancais ma touille... je préférai balancer les MA avec l'eau coupée, pour pas me faire surprendre...
    avatar
    bidou02
    + membre techno +

    Messages : 44330
    Date d'inscription : 21/09/2009
    Age : 33
    Localisation Pas loin de Marly Gomont (02)

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Questions générales sur la soupe bas volume.

    Message par sylvain le Sam 24 Oct 2009, 09:46

    ]bonjour a tous


    je suis dans la sbv depuis le printemps dernier et c'est grace a vous que j'essaye d'evoluer
    pour me presenter c'est simple cerealier ble
    colza
    pois
    orge
    + poules oies pigeons et perruches
    le tout près d'auxerre l'aja
    voila merci a tous pour votre devouement et espère faire un bout de chemin avec vous

    sylvain
    + membre techno +

    Messages : 385
    Date d'inscription : 17/10/2009
    Age : 51
    Localisation yonne

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Questions générales sur la soupe bas volume.

    Message par PatogaZ le Sam 24 Oct 2009, 09:47

    sylvain a écrit:
    ]bonjour a tous

    je suis dans la sbv depuis le printemps dernier et c'est grace a vous que j'essaye d'evoluer
    pour me presenter c'est simple cerealier ble
    colza
    pois
    orge
    + poules oies pigeons et perruches
    le tout près d'auxerre l'aja
    voila merci a tous pour votre devouement et espère faire un bout de chemin avec vous
    à toi sylvain !!!!!


    II-41
    La grand estoille par sept jours bruslera,
    Nuee fera deux soleils apparoir,
    Le gros mastin toute nuict hurlera,
    Quand grand pontife changera de terroir. (octobre rouge)
    je n' ai pas encore la date du prochain zimboum , je vous tiens au jus dès que j' ai des nouvelles (ASAP)

    avatar
    PatogaZ
    + Admin +
    + Admin +

    Messages : 81631
    Date d'inscription : 09/09/2009
    Age : 59
    Localisation au bout de la baie de Somme

    http://www.blog-agri.com/patogaz1/52

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Questions générales sur la soupe bas volume.

    Message par pinocio le Sam 24 Oct 2009, 09:48

    sylvain a écrit:
    ]bonjour a tous

    je suis dans la sbv depuis le printemps dernier et c'est grace a vous que j'essaye d'evoluer
    pour me presenter c'est simple cerealier ble
    colza
    pois
    orge
    + poules oies pigeons et perruches
    le tout près d'auxerre l'aja
    voila merci a tous pour votre devouement et espère faire un bout de chemin avec vous
    bienvenue Sylvain, sur ce forum, un bourguignon de plus , spp va être contente, un conseil, passe par le post présentation, elle va t'accueillir !


    on ne peut pas diriger le vent, mais on peut ajuster les voiles.
    avatar
    pinocio
    + Admin +
    + Admin +

    Messages : 34250
    Date d'inscription : 09/09/2009
    Age : 59
    Localisation centre Cote d'Or (dans les nuages !)

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Questions générales sur la soupe bas volume.

    Message par bidou02 le Sam 24 Oct 2009, 10:21

    bidou02 a écrit:
    patogaz a écrit:
    ivanquoi a écrit:pour le coté pratique et je n'ai pas les yeux en face des trous le matin ,est'il possible de melanger la veille du traitement l 'huile l' agral et le paic
    non , on peut mettre l' épsotop la veille , les adjuvants , c' est après les produits et juste avant le départ

    c'est grave si on fait l'inverse, adjuvants en 1er ?

    j'ai tjr fais comme ca quand j'étais chef de culture, en remplissant l'eau je balancais ma touille... je préférai balancer les MA avec l'eau coupée, pour pas me faire surprendre...

    up... :réfléchi
    avatar
    bidou02
    + membre techno +

    Messages : 44330
    Date d'inscription : 21/09/2009
    Age : 33
    Localisation Pas loin de Marly Gomont (02)

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Questions générales sur la soupe bas volume.

    Message par ivanquoi le Sam 24 Oct 2009, 10:28

    je ne me suis pas bien exprime ,je parlais du melange agral huile paic dans un bidon pas dans le pulve
    avatar
    ivanquoi
    + membre techno +

    Messages : 7411
    Date d'inscription : 13/09/2009
    Age : 56
    Localisation chartres

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Questions générales sur la soupe bas volume.

    Message par PatogaZ le Sam 24 Oct 2009, 10:35

    ivanquoi a écrit:je ne me suis pas bien exprime ,je parlais du melange agral huile paic dans un bidon pas dans le pulve
    agral huile ta , il faut essayer et voir si ça ne prend pas , sinon pourquoi pas , mais pas les phytos car ils se dégradent dès que tu les mets en solution dans l' eau !!!!


    II-41
    La grand estoille par sept jours bruslera,
    Nuee fera deux soleils apparoir,
    Le gros mastin toute nuict hurlera,
    Quand grand pontife changera de terroir. (octobre rouge)
    je n' ai pas encore la date du prochain zimboum , je vous tiens au jus dès que j' ai des nouvelles (ASAP)

    avatar
    PatogaZ
    + Admin +
    + Admin +

    Messages : 81631
    Date d'inscription : 09/09/2009
    Age : 59
    Localisation au bout de la baie de Somme

    http://www.blog-agri.com/patogaz1/52

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Questions générales sur la soupe bas volume.

    Message par Aspicot le Sam 24 Oct 2009, 10:40

    ivanquoi a écrit:je ne me suis pas bien exprime ,je parlais du melange agral huile paic dans un bidon pas dans le pulve
    C'est vrai on avait rien compris du tout !!! ( enfin moi si , on en a déjà parlé )
    avatar
    Aspicot
    + membre techno +

    Messages : 574
    Date d'inscription : 13/09/2009
    Age : 65
    Localisation Est de l'Eure et Loir limite Essonne

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Questions générales sur la soupe bas volume.

    Message par Contenu sponsorisé


    Contenu sponsorisé


    Revenir en haut Aller en bas

    Page 3 sur 14 Précédent  1, 2, 3, 4 ... 8 ... 14  Suivant

    Revenir en haut

    - Sujets similaires

     
    Permission de ce forum:
    Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum