AGRICULTURE - CONVIVIALITE - ENVIRONNEMENT (A.C.E)
Bonjour et bienvenue sur ACE !!!!

Enregistrez-vous sur le forum et n'oubliez pas de renseigner votre profil.

Avant de poster pour la première fois, veuillez avoir la politesse de vous présenter aux membres ( rubrique "Présentation des Nouveaux Membres"). Merci pour eux.
Statistiques
Nous avons 3793 membres enregistrés
L'utilisateur enregistré le plus récent est Micheline

Nos membres ont posté un total de 2420094 messages dans 71401 sujets
Guilbart

offre météo

http://www.meteo-gascogne.com/pages/les-services-a-la-demande-1/
dette de la France

compteur de la dette
Petites annonces

    Pas d'annonces disponibles.


    rapport peruchot

    Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

    default rapport peruchot

    Message par eleveur50 le Ven 13 Jan 2012, 16:52

    Le rapport Peruchot a été enterré par la majorité de l'assemblée national .IL mettait en cause divers syndicats dont le fameux syndicat qui ce dit majoritaire
    en agriculture .

    l'affaire Unigrains au début des années 2000 et plus récemment dans les rapports consacrés à l'utilisation des cotisations volontaires obligatoires (CVO) par les différentes inter-professions.


    une pétition en ligne existe .


    http://www.droitdesavoir.net/signer_la_petition


    Dernière édition par eleveur50 le Ven 13 Jan 2012, 18:11, édité 1 fois
    avatar
    eleveur50
    + membre techno +

    Messages : 1123
    Date d'inscription : 03/07/2010
    Age : 54
    Localisation normandie centre manche

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: rapport peruchot

    Message par pascal a le Ven 13 Jan 2012, 17:06

    c'est fait merci éleveur 50

    pascal a
    + membre techno +

    Messages : 1432
    Date d'inscription : 12/10/2010
    Age : 48
    Localisation simplé 53

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: rapport peruchot

    Message par eleveur50 le Jeu 16 Fév 2012, 16:46

    http://www.lepoint2.com/pdf/rapport-perruchot.pdf

    le rapport est accessible sur le point.
    avatar
    eleveur50
    + membre techno +

    Messages : 1123
    Date d'inscription : 03/07/2010
    Age : 54
    Localisation normandie centre manche

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: rapport peruchot

    Message par seguim le Jeu 16 Fév 2012, 17:38

    à partir de la page 90 violon
    avatar
    seguim
    + membre techno +

    Messages : 7784
    Date d'inscription : 04/01/2011
    Age : 49
    Localisation entre la boulette d'avesnes et le maroilles

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: rapport peruchot

    Message par Invité le Ven 17 Fév 2012, 21:13

    EXTRAIT DU RAPPORT PERRUCHOT SUR LES SYNDICATS (pages 96-97)
    (doc disponible sur www.lepoint.fr/economie/argent-des-syndicats-le-rapport-interdit-16-02-2012-1431943_28.php)


    b) L’appui apporté par les chambres d’agriculture aux actions des
    principales organisations d’exploitants agricoles
    Présentes dans chaque département et chaque région, les chambres
    d’agriculture sont des établissements publics dirigés par 4 200 élus professionnels,
    tous représentants des diverses activités du secteur agricole et forestier. Ces élus
    sont assistés par 7 800 collaborateurs, afin de coopérer à la réalisation de projets
    territoriaux en matière agricole et d’accompagner les agriculteurs dans leur
    installation ou leur développement. Là aussi, le contrôle de ces instances confère
    aux organisations d’exploitants majoritaires une position stratégique, sur le plan
    — 95 —
    de la représentativité bien sûr, mais aussi pour l’accès aux moyens du réseau, qui
    s’élèvent à quelques 500 millions d’euros.
    De fait, la FNSEA et le Centre national des jeunes agriculteurs exercent
    une influence sans partage sur le réseau. Dans certaines situations, il en résulte une
    certaine confusion des genres assez troublante.
    Dans un document de présentation des chambres d’agriculture en France
    paru en septembre 2001 sous l’égide d’Agridoc, réseau d’information et de
    documentation financé par le ministère des affaires étrangères, M. Denis Pesche
    écrivait déjà : « les chambres fonctionnent principalement grâce à des
    financements d’origine externes (taxes foncières et subventions de l’État, des
    collectivités territoriales et de l’Union européenne) mais le droit de regard de la
    collectivité sur leurs actions est trop faible. Une part importante des moyens
    financiers est fréquemment détournée dans l’intérêt des représentants du
    syndicalisme majoritaire. Ainsi, peu de chambres ont un journal propre et, pour
    faire passer leurs informations techniques et économiques, elles financent le
    journal FNSEA qui les publie.
    « Beaucoup de chambres ne mettent pas en place des services d’intérêt
    général comme le service de remplacement ou le service juridique. Elles laissent
    cela aux sections départementales du syndicalisme majoritaire (FDSEA et CDJA).
    Or, ces services sont des passages obligés et ils drainent ainsi des adhérents
    puisqu’il faut adhérer à la FDSEA ou au CDJA pour en bénéficier. Les chambres
    fournissent souvent des bureaux aux agents FNSEA recrutés pour réaliser ces
    services » (1).
    Dix ans plus tard, cet état des choses ne semble pas avoir beaucoup
    évolué. M. Jean Mouzat, président du MODEF, a ainsi souligné le 20 octobre
    2011 que certaines chambres départementales, telle celle de la Corrèze,
    subventionnent toujours les publications de la FDSEA : « je suis le seul élu
    MODEF de la chambre d’agriculture de la Corrèze. Mis à part deux
    représentants de la Confédération paysanne, tous les autres membres sont de la
    FDSEA. Or, tous les ans, la chambre vote une subvention d’argent public au
    journal de cette fédération, L’Union paysanne. Le président argue que cette
    publication constitue un relais pour faire passer de l’information agricole.
    J’avoue être profondément sceptique face à cette conception de la démocratie et
    de la transparence ».
    De même, l’adhésion au syndicat majoritaire se trouve-t-elle encore
    favorisée par son caractère incontournable dans la gestion des différents dispositifs
    d’aide aux agriculteurs, ainsi que les récents épisodes de sécheresse l’ont montré :
    « M. Jean Mouzat. Lors de la sécheresse récente, qui a touché très
    durement certains départements, on a demandé aux agriculteurs qui avaient
    (1) Denis Pesche : « Les Chambres d’agriculture en France », Agridoc, septembre 2009, p. 3.
    — 96 —
    besoin de s’approvisionner en paille ou en d’autres aliments d’adhérer à la
    FDSEA. En Corrèze, le président du conseil général voulait – cela n’est pas
    encore arrêté – apporter une aide directe aux agriculteurs, mais les représentants
    de la FDSEA ont souhaité que le département verse l’argent au syndicat
    majoritaire, à charge pour ce dernier d’organiser le transport et l’attribution de
    l’aide. Dans notre République, on n’a pas le droit de se comporter de la sorte !
    Cela me choque d’autant plus que je suis maire d’une petite commune rurale et
    que je sais combien l’argent public est précieux. Nous qui comptons à l’euro près,
    quand nous voyons des démarches pareilles, cela nous désole profondément. (…)
    « Mme Estelle Royet. (…) Je constate seulement, comme Jean Mouzat,
    que la chambre d’agriculture de l’Ardèche, dominée par la FNSEA, a délégué à
    ce syndicat la gestion de la crise de la sécheresse. Les représentants de cette
    organisation ont fait l’effort de m’inviter, bien que je ne sois pas élue à la
    chambre d’agriculture, à participer aux réunions. J’ai demandé à avoir
    communication d’une comptabilité précise de cette gestion, d’autant que le
    transport avait été délégué par la FNSEA à la plus grosse coopérative agricole
    ardéchoise, Natura’Pro, qui m’avait indiqué qu’elle ne prendrait pas de marges
    sur cette opération mais qu’elle affecterait ses frais. Comptable de profession
    avant d’être agricultrice, je n’ai pas manqué de soulever ce point en réunion ».
    Au cours de son audition, le 8 novembre 2011, le président de la FNSEA,
    M. Xavier Beulin, a reconnu que quelques difficultés localisées avaient existé, tout
    en insistant néanmoins sur le fait que les fédérations départementales avaient, dans
    leur très grande majorité, joué le jeu de la solidarité et n’avaient aucunement
    rempli un quelconque rôle d’intermédiaire dans l’allocation des aides des
    collectivités : « Vous avez peut-être entendu des critiques sur la gestion, dans
    deux ou trois départements, de l’opération “paille”, que nous avons conduite.
    Celle-ci a souvent été prise en charge par les FDSEA. Nous avons eu
    connaissance d’un ou deux dossiers où il y a peut-être eu un peu de rétention
    selon que l’agriculteur concerné était adhérent ou non. Mais ce type de cas a été
    assez rare ; les FDSEA ont joué l’ouverture envers l’ensemble des éleveurs. »
    Le soutien des chambres d’agriculture prend aussi, parfois, une forme
    financière directe, ainsi que l’a révélé M. Philippe Collin, porte-parole de la
    confédération paysanne, au cours de son audition du 27 octobre 2011 : « dans mon
    département, la chambre d’agriculture avait négocié avec des sociétés
    d’autoroutes des commissions pour rétribuer les compétences et les moyens – des
    lieux de dépôt temporaires, par exemple – qu’elle avait apportés pour des travaux.
    Mais elle a ensuite partagé le montant de ces rétributions – le partage était très
    légalement inscrit au budget de la chambre –, avec la fédération départementale
    des syndicats d’exploitants agricoles (FDSEA) au motif que celle-ci avait
    contribué à faire en sorte, auprès des paysans, que le projet se déroule
    normalement ! Ces éléments de “fluidité sociale” posent question : une chambre
    d’agriculture est un établissement public ! »
    — 97 —
    Au total, les chambres d’agriculture apportent donc bel et bien un
    concours matériel substantiel aux FDSEA, sans que ces subventions déguisées ne
    se trouvent valorisées dans les comptes. Il en résulte une certaine rupture d’égalité
    de traitement entre les organisations syndicales d’exploitants agricoles, les autres
    ne bénéficiant visiblement pas des mêmes avantages du fait de leur situation
    minoritaire.

    Invité
    Invité


    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: rapport peruchot

    Message par Invité le Ven 17 Fév 2012, 21:14

    Je l'ai reçu aujourd'hui c'est quelqu'un que tu connais qui me l'a envoyé, un de tes voisins.... Barbus...

    Invité
    Invité


    Revenir en haut Aller en bas

    default perruchot !! au rapport

    Message par Invité le Ven 17 Fév 2012, 21:22


    http://www.lepoint.fr/economie/argent-des-syndicats-le-rapport-interdit-16-02-2012-1431943_28.php


    tres interessant a lire ou on y decouvre se qu'on sait deja !!!!

    la mafia verte moque triste

    Invité
    Invité


    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: rapport peruchot

    Message par zarouf le Ven 17 Fév 2012, 21:45

    C'est vraiment un scindale (comme dirait Marchais) les syndicats français !

    L'état détache pour eux 1400 fonctionnaires qui nous coûte la bagatelle de 1.3 milliard d'€ !

    En Allemagne ,c'est + sain; les recettes viennent des cotisations (12€/mois)

    ça commence à 1.10 mn
    avatar
    zarouf
    + membre techno +

    Messages : 6007
    Date d'inscription : 11/09/2009
    Age : 57
    Localisation Yonne

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: rapport peruchot

    Message par Invité le Ven 17 Fév 2012, 22:08

    Anestel a écrit:Je l'ai reçu aujourd'hui c'est quelqu'un que tu connais qui me l'a envoyé, un de tes voisins.... Barbus...

    c'est bien lui, il arrose !!! : rr

    Invité
    Invité


    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: rapport peruchot

    Message par Yves 51 le Dim 19 Fév 2012, 12:19

    quoi 29 a écrit:
    Anestel a écrit:Je l'ai reçu aujourd'hui c'est quelqu'un que tu connais qui me l'a envoyé, un de tes voisins.... Barbus...

    c'est bien lui, il arrose !!! : rr
    Et avec ce genre d'arrosage ! il : ha pleut QUOI ??
    avatar
    Yves 51
    + membre techno +

    Messages : 1649
    Date d'inscription : 21/01/2011
    Age : 66
    Localisation pays de l' Oudon

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: rapport peruchot

    Message par Homo tractosaurus le Sam 17 Mar 2012, 21:44

    Le rapport devrait être rendu obligatoire par les syndicats opposants, malheureusement, ils ne sont pas passés maître dans l'art de la com. Quand à la conf, faut pas oublier qu'elle émarge aux cotisations PROVEA. Donc tout le monde l'interroge, mais il est une partie pour laquelle elle se l'a f.....

    Homo tractosaurus
    + Membre +

    Messages : 33
    Date d'inscription : 10/10/2010
    Age : 47
    Localisation vallée de la Dordogne

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: rapport peruchot

    Message par zarouf le Mar 22 Jan 2013, 19:30

    avatar
    zarouf
    + membre techno +

    Messages : 6007
    Date d'inscription : 11/09/2009
    Age : 57
    Localisation Yonne

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: rapport peruchot

    Message par Invité le Mar 22 Jan 2013, 22:48

    Petite présicion sur le rapport Perruchot:
    Le rapport a été interdit (voté pat l'assemblée en Décembre 2011) de publication à la demande du président du groupe UMP à l'assemblée nationale, un certain Christian Jacob, ancien président du CNJA...
    Le rapport est enfermé dans les archives de l'assemblée nationale et ne sera pas consultable avant 25 ans!!!!
    De rage Perruchot a publié son rapport (sans les annexes qui sont en fait les auditions des responsables syndicaux) par le biais du magazine Le Point.
    Le rapport met le doigt sur le devenir de la taxe Provea, le financement des chambres, les dérives dans la gestion des chambres d'agricultures ( à 95% FDSEA) notamment lors de la dernière opération paille...

    Invité
    Invité


    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: rapport peruchot

    Message par Contenu sponsorisé


    Contenu sponsorisé


    Revenir en haut Aller en bas

    Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

    - Sujets similaires

     
    Permission de ce forum:
    Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum