AGRICULTURE - CONVIVIALITE - ENVIRONNEMENT (A.C.E)
Bonjour et bienvenue sur ACE !!!!

Enregistrez-vous sur le forum et n'oubliez pas de renseigner votre profil.

Avant de poster pour la première fois, veuillez avoir la politesse de vous présenter aux membres ( rubrique "Présentation des Nouveaux Membres"). Merci pour eux.
Statistiques
Nous avons 4012 membres enregistrés
L'utilisateur enregistré le plus récent est brigksk

Nos membres ont posté un total de 2253961 messages dans 67175 sujets

Un candidat inconnu

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

default Un candidat inconnu

Message par Medard86 le Mar 14 Fév 2012, 09:48

Rappel du premier message :

Celui-là,les médias en parle très peu voire pas du tout.
http://www.ensembleredressonslafrance.fr/

Medard86
+ membre techno +

Messages : 3047
Date d'inscription : 27/07/2010
Age : 49
Localisation le pays de Rabelais

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas


default Législatives

Message par Invité le Jeu 16 Fév 2012, 17:37

pinocio a écrit:
petite fontaine a écrit:
RLF Délégué régional a écrit:
petite fontaine a écrit: on retrouve quelques idées dont le syndicats pour lequel je milite a lancés depuis un bon moment ! intéréssant tous cela

Bonjour,
Je constate avec satisfaction que le court aperçu du programme RLF reçoit partiellement votre agrément.
il est courant sur ACE de tous critiquer !
et bien moi les idées de départ me plaisent ( cela fait 1ans qu'on lit ici nous allons voter pour un candidat au 1er tour pour la contestation ) pourquoi pas pour M. BOURSON .
il connait le monde viticole et bien faisant lui connaitre le monde paysan pour que le programme corresponde à nos attentes
Ok pour faire connaitre notre vision sur la politique qu'il serait nécessaire de mettre en oeuvre pour relancer la machine France.
Mais quel poids une candidature qui va ramasser au mieux 1%, peut peser dans la situation actuelle ?
Ne serait-il pas plus sage de travailler au niveau des législatives, car c'est encore là que va se jouer l'avenir de notre pays.
Pour moi une candidature de ce genre, ne peut strictement rien apporter à moins d'un miracle, mais comme ici nous sommes nombreux à ne plus croire aux miracles...
Au second tour, un candidat comme celui-ci va appeler à voter pour qui, quel candidat (e) actuel représente le mieux les idées de cet homme ??
Une crainte également en lisant la présentation faite par RLF, si ce candidat s’appuie sur le fait de connaitre le milieu viticole, quel parallèle peut-il faire avec l'agriculture, car ici dans le 21, comparer un viticulteur avec un agriculteur, c'est à peu de chose près la même chose que comparer Johnny Hallyday avec François Villon.

Je souhaite apporter quelques précisions importantes à mon sens.
RLF a été constitué pour durer . Bien évidemment, il a été nécessaire de le doter de toutes les structures indispensables : locaux, matériel, de recruter du personnel.
Il ne s'agit pas de faire un "coup" à l'occasion de l'élection présidentielle mais bien d'inscrire le parti dans la durée. Des candidats se présenteront aux législatives sous l'étiquette RLF.
Comme toute entreprise naissante qui prospecte des clients, un parti politique doit rassembler des hommes et des femmes qui partagent au moins 80% du programme.
Si une entreprise privée peut faire appel à la publicité pour se faire connaître, ceci est impossible pour un parti politique. Il ne peut se faire connaître au niveau national que si les médias lui en donnent l'occasion. Or, bien que tous les journalistes politiques aient été contactés à maintes reprises, aucune télévision à audience nationale n'a souhaité laisser M Patrick BOURSON s'exprimer.
La presse qui revendique la liberté d'information est, en fait, muselée par des groupes financiers qui les possèdent ou qui les nourrissent par la publicité.Autre handicap : M BOURSON n'est pas marié avec une journaliste .... (HOLLANDE, MONTEBOURG, KOUCHNER, ....)
Les dirigeants des politiques en place usent de "subterfuges" pour inciter ou décourager les élus locaux pour qu'ils soutiennent un parti de leur choix, hors du paysage existant (poste de vice président d'une communauté de communes, attribution de subventions )

Par ailleurs, je transmets à Patrick BOURSON vos demandes d'éclaircissements.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

default Plans sociaux

Message par Invité le Jeu 16 Fév 2012, 18:08

[quote="GL"]
pinocio a écrit:
Ok pour faire connaitre notre vision sur la politique qu'il serait nécessaire de mettre en oeuvre pour relancer la machine France.


Pourquoi veux tu qu'elle se relance, cette machine. Les attaques auxquelles nous sommes soumis visent à prendre les sous qu'il rest

Un responsable d'une importante boite d’importation était à la maison. Je lui demande comment un industriel prépare le passage de misère qui s'annonce.
Il me répond:
"c'est simple, vous mettez les comptes dans le rouge,
vous faite un plan social,
et vous partez ailleurs"


Lacordaire a écrit : c'est la liberté qui opprime, c'est la loi qui affranchit.
Aucun responsable politique n'ose brandir la menace suivante :
La liquidation d'entreprise comme mode de gestion est pénalement condamnable. A partir du moment ou une entreprise accumule des pertes à hauteur de 50% de son capital, elle doit être placée sous surveillance par le Tribunal de Commerce qui ordonnerait une enquête visant à éviter la mise en redressement puis la liquidation, en permettant notamment d'obtenir un échelonnement de ses dettes (garanti par une banque spécialisée dans les financements d'entreprises) s'il s'avérait que l'entreprise était viable.
Dans le cas d'une gestion douteuse, des interdictions de gérer quelque soit le statut (gérant, PDG, Président du Conseil d'Administration)devraient être prises.
De même, le recours au chômage partiel suivi d'une délocalisation doit être sanctionné.
L'entreprise a une vocation sociale et il est indispensable de le rappeler. à certains dirigeants. Les investisseurs sont importants, les salariés tout autant.

Dans le cas d'une liquidation judiciaire, il est inconcevable que l'Etat, l'URSSAF soient des créanciers privilégiés au détriment des fournisseurs (évitant les cascades de faillites des plus petits).



Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

default Politique Agricole

Message par Invité le Jeu 16 Fév 2012, 18:17

petite fontaine a écrit:
RLF Délégué régional a écrit:
petite fontaine a écrit: on retrouve quelques idées dont le syndicats pour lequel je milite a lancés depuis un bon moment ! intéréssant tous cela

Bonjour,
Je constate avec satisfaction que le court aperçu du programme RLF reçoit partiellement votre agrément.
il est courant sur ACE de tous critiquer !
et bien moi les idées de départ me plaisent ( cela fait 1ans qu'on lit ici nous allons voter pour un candidat au 1er tour pour la contestation ) pourquoi pas pour M. BOURSON .
il connait le monde viticole et bien faisant lui connaitre le monde paysan pour que le programme corresponde à nos attentes

Bonsoir,

Pensez-vous qu'il serait possible qu'un représentant (ou plusieurs) du syndicat pour lequel vous militez serait intéressé de développer son argumentation auprès de M. BOURSON et/ou de moi-même, afin de parfaire nos propositions.
Merci.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

default Re: Un candidat inconnu

Message par GRUMPY le Jeu 16 Fév 2012, 18:28

Bienvenue RLF.
Une petite question me taraude l'esprit:
Entre RLF (Relevons La France), DLR pour Debout La République (de Nicolas DUPONT-AIGNAN) et l'UPR (Union Républiquaine Populaire) de François ASSELINEAU, il serait probablement possible de trouver quelques lignes convergentes.
(à priori, tous les 3 hétitiers du Gaullisme)
Je doute qu'il puisse y avoir 3 X 500 signatures
Dites nous ce qui vous différencie, mais aussi ce qui pourrait vous rassembler.

GRUMPY
+ membre techno +

Messages : 3349
Date d'inscription : 09/01/2012
Age : 59
Localisation IDF sud

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

default Re: Un candidat inconnu

Message par Invité le Jeu 16 Fév 2012, 20:01

GRUMPY a écrit:Bienvenue RLF.
Une petite question me taraude l'esprit:
Entre RLF (Relevons La France), DLR pour Debout La République (de Nicolas DUPONT-AIGNAN) et l'UPR (Union Républiquaine Populaire) de François ASSELINEAU, il serait probablement possible de trouver quelques lignes convergentes.
(à priori, tous les 3 hétitiers du Gaullisme)
Je doute qu'il puisse y avoir 3 X 500 signatures
Dites nous ce qui vous différencie, mais aussi ce qui pourrait vous rassembler.

Bonsoir,

Juste une petite correction sur la dénomination du sigle RLF, c'est bien Redressons La France.

Différence essentielle, pour ces 2 parties : le retrait de l'Euro et le retour au franc, retrait de l'UE et de l'OTAN.
Il est vrai que des points de convergences existent et d'ailleurs, j'ai eu l'occasion d'en débattre avec un représentant départemental du parti DLR.

Pour nous, le retrait de la zone euro aurait un coût financier exorbitant, des spéculateurs attaquent déjà l'euro, imaginez si nous devions, seul, défendre le franc...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

default Re: Un candidat inconnu

Message par Invité le Jeu 16 Fév 2012, 21:37

RLF Délégué régional a écrit:

Dans le cas d'une liquidation judiciaire, il est inconcevable que l'Etat, l'URSSAF soient des créanciers privilégiés au détriment des fournisseurs (évitant les cascades de faillites des plus petits).


c'est le cas avec seafrance , de petits sous traitant vont se retrouver sur la paille à cause de créances non payées par seafrance : chut mais ça pour les merdias ce n'est pas vendeur !! et il y a aussi les liquidations préméditées mais chut c'est tabou !! :tb on remet ça sur le nom de Mme ou du fiston et 2 ans après on bouffe le voisin !! :tb

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

default Re: Un candidat inconnu

Message par petite fontaine le Mar 21 Fév 2012, 19:02

RLF Délégué régional a écrit:
petite fontaine a écrit:
RLF Délégué régional a écrit:
petite fontaine a écrit: on retrouve quelques idées dont le syndicats pour lequel je milite a lancés depuis un bon moment ! intéréssant tous cela

Bonjour,
Je constate avec satisfaction que le court aperçu du programme RLF reçoit partiellement votre agrément.
il est courant sur ACE de tous critiquer !
et bien moi les idées de départ me plaisent ( cela fait 1ans qu'on lit ici nous allons voter pour un candidat au 1er tour pour la contestation ) pourquoi pas pour M. BOURSON .
il connait le monde viticole et bien faisant lui connaitre le monde paysan pour que le programme corresponde à nos attentes

Bonsoir,

Pensez-vous qu'il serait possible qu'un représentant (ou plusieurs) du syndicat pour lequel vous militez serait intéressé de développer son argumentation auprès de M. BOURSON et/ou de moi-même, afin de parfaire nos propositions.
Merci.
le syndicat pour lequel je milite et beaucoup d'autres sur ce forum , se veux apolitique mais rien ne nous empeche de dialoguer et d'exprimer notre programme sur la politique agricole française ,avec tous les parties , contactez moi en MP si vous le desirez

petite fontaine
+ membre techno +

Messages : 1708
Date d'inscription : 26/01/2011
Age : 58
Localisation Haut Marnais du nord

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

default Re: Un candidat inconnu

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 01:19


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum