AGRICULTURE - CONVIVIALITÉ - ENVIRONNEMENT (A.C.E)
Bonjour et bienvenue sur ACE !!!!

Enregistrez-vous sur le forum et n'oubliez pas de renseigner votre profil.

Avant de poster pour la première fois, veuillez avoir la politesse de vous présenter aux membres ( rubrique "Présentation des Nouveaux Membres"). Merci pour eux.
Statistiques
Nous avons 3939 membres enregistrés
L'utilisateur enregistré le plus récent est Lolo80

Nos membres ont posté un total de 2568812 messages dans 74931 sujets
Guilbart

offre météo

http://www.meteo-gascogne.com/pages/les-services-a-la-demande-1/
dette de la France

compteur de la dette
Petites annonces

    Pas d'annonces disponibles.


    la bio et la grande distribution

    Aller en bas

    default la bio et la grande distribution

    Message par Invité le Jeu 04 Avr 2013, 17:10

    Bonjour,

    Je suis réalisatrice pour France 5, et le prépare un documentaire sur la guerre des prix alimentaires. (je me suis présentée il y a quelques jours)

    Je m'interroge sur la promesse des grandes enseignes de vendre du bio moins cher.

    J'aurais aimé avoir votre avis de producteur.

    Est ce que cette promesse a une répercussion sur le mode de production, et la qualité des produits bio présents en grande surface?

    Existe t il selon vous, (comme j'ai pu le lire dans certains ouvrages et articles) un risque lié à l'intensification, ou à l'industrialisation de la production bio?

    Subissez vous la concurrence de produits bio importés? de quelle manière?

    Merci pour le temps que vous prendrez pour me répondre.

    Invité
    Invité


    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: la bio et la grande distribution

    Message par hermine 22 le Jeu 04 Avr 2013, 18:12

    si si ,la promesse sera tenue !!
    en mettant a genoux les bio !!

    avatar
    hermine 22
    + membre techno +

    département : 22
    Messages : 35184
    Date d'inscription : 23/10/2009
    Age : 68
    Localisation bretagne

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: la bio et la grande distribution

    Message par Invité le Jeu 04 Avr 2013, 19:23

    je dirai une seule chose

    bio et grande surface ne vont pas ensemble , il y en a un qui va se faire bouffer par l'autre

    je vous laisse deviner laquelle

    Invité
    Invité


    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: la bio et la grande distribution

    Message par Invité le Jeu 04 Avr 2013, 19:35

    Le gros problème des grandes surfaces , c'est qu'elles détestent les ruptures de stock et les rayons vides , c'est un risque mesuré en conventionnel mais beaucoup plus important en bio . Alors les prix risquent d'ètre très fluctuants à mon avis , arriver à baisser les prix sur toute une gamme de produits bio me semble difficile . En cas de petite récolte les grandes surfaces devront s'aligner et en auront vite marre de ronger sur leur marge .

    Invité
    Invité


    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: la bio et la grande distribution

    Message par Invité le Jeu 04 Avr 2013, 19:42

    Personnellement je ne crois pas au bio mais plutôt au raisonné. Ensuite comme le dit Marmotte le bio ou le raisonné et la grande distribution ne vont pas ensemble.

    Mon frère produit des légumes essentiellement salades, poireaux, choux, courgettes, carottes, oignons, ... et pomme de terre (surface importante par rapport aux autres légumes bien sûr) et le tout en vente directe en plus des vaches laitières. Et je vois que les gens cherchent à se rapprocher des circuits courts, des producteurs, avoir une traçabilité des produits et surtout pouvoir avoir du frais !!!
    Et pour moi tout ça ne peut se faire qu'en vente directe à mon avis et surtout pour que ce soit rentable aussi bien pour le producteur que pour le consommateur.
    Il n'y a pas de secret, l'agriculteur veut gagner sa vie et le consommateur payer mon cher et avoir une meilleure qualité alors passer par la grande distribution c'est ajouter des intermédiaires et donc augmenter le prix du produit et baisser la marge de l'agriculteur.

    Invité
    Invité


    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: la bio et la grande distribution

    Message par erwin le Jeu 04 Avr 2013, 20:04

    Abeauc a écrit:Personnellement je ne crois pas au bio mais plutôt au raisonné. Ensuite le bio ou le raisonné et la grande distribution ne vont pas ensemble.

    + 1 ! : victoire


    :réfléchi et comme déjà dit sur un autre post, le bio importé ( de la grande distribution) n'aura souvent de bio que le nom ... mais ça donnera bonne conscience au consommateur : chut
    avatar
    erwin
    + membre techno +

    département : 54
    Messages : 12799
    Date d'inscription : 23/09/2009
    Age : 43
    Localisation south Belgium

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: la bio et la grande distribution

    Message par Invité le Jeu 04 Avr 2013, 22:42

    dac avec erwin, dans les grande surface le bio est en majorité importé! et sors souvent de producteur qui faisait du conventionnel pas cher et parfois garde les deux filieres cote cote...
    c'est donc ce que tu appelle l'industrialisation de la production bio.
    le cahier des charges europeens a augmenté les tolerances, ce qui favorise ces circuits et les grandes surfaces.

    donc bio et grande surface non compatible!!!

    donc oui les grandes surfaces vendront du bio moins cher, elles le font depuis longtemps meme.

    mais si les gens qui achetent ces produits là parce qu'ils ont une etiquette bio en se donnant bonne conscience, lisaient et cherchaient à comprendre les etiquettes des produits et faisaient pruve de bon sens, en faisant attention aux saisons sans vouloir avoir de tout toute l'année, les choses serainet surement differentes.
    nous faisons tous le jeu de l'industrialisation et des grandes surfaces.

    Invité
    Invité


    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: la bio et la grande distribution

    Message par pinocio le Ven 05 Avr 2013, 07:44

    La philosophie du bio, c'est de produire local et de vendre en circuit court, au plus près du consommateur.
    Ca n'a jamais été d'approvisionner la grande distribution avec des quantités telles que la qualité passe d'office au second, voir au troisième plan.


    on ne peut pas diriger le vent, mais on peut ajuster les voiles.
    avatar
    pinocio
    + Admin +
    + Admin +

    Messages : 34432
    Date d'inscription : 09/09/2009
    Age : 59
    Localisation centre Cote d'Or (dans les nuages !)

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: la bio et la grande distribution

    Message par Le Mecreant le Ven 05 Avr 2013, 09:19

    Le bio pour la distribution c'est comme le "label France" un produit d'appel, pour faire venir une clientèle argentée dans le magasin.
    Le "prix du bio" c'est de la poudre aux yeux, c'est faire croire a ceux qui n'en ont pas les moyens qu'ils peuvent vivre au dessus de leurs moyens.
    Faire la barquette a moins de 1 euros, rien de plus facile, on met des portions plus petite, mais decortiquez une cotelette d'agneau a moins de 1 euros et une cotelette normale pesez la viande et calculez le prix de la viande nette au kilos, vous serez surpris.

    Dans la distribution, RIEN, n'est laissé au hasard, tout est calculé au micron. Le chiffre d'affaire du rayon bio c'est 0,000n% du CA du magasin autant dire que la marge est absolument insignifiante. Mais ils ont tous un gêne ecossais : un choux c'est un choux. donc on gratte partout et d'étrangler le producteur est une méthode érigée en sytème.
    J'ajoute que je tape volontier sur l'epicier de landerneau, dans la mesure ou il est symbolique de la distribution et que c'est aussi son job de se faire taper dessus pour qu'on parle de sa boite. C'est aussi pour cela que j'evite de prononcer le nom de sa chaine de magasin.
    Mais les autres ne sont pas mieux, loin s'en faut et il n'est peut être même pas le pire.
    Un exemple de pression: Je vois un responsable de boucherie d'un intermarché pour lui placer mes agneaux en direct proximité. Et je lui dit de venir voir les choses sur place pour qu'on en parle. (C'était un mercredi) Le lundi, le directeur du groupement m'appelle pour me dire que tout etait arrangé...
    Le problème c'est que je n'avais rien conclus avec le gars, que je n'en avais pas parlé au groupement parce que cela ne les regardais pas, et encore moins avec tout le reste de la filière et j'ajoute qu'on avait pas encore parler de prix, parce que je ne suis pas non plus né de la dernière averse.
    Je ne peux pas admettre le mépris avec lequel j'ai été traité, on negocie sans m'en parler, non seulement mon produit, ce qui est déjà inadmissible, mais en outre l'utilisation de mon nom, et de mon image pour donner au consommateur l'illusion d'acheter un produit de proximité.
    C'est un exemple, j'en ai bien d'autres.


    Le Mecreant
    + membre techno +

    Messages : 12001
    Date d'inscription : 28/01/2010
    Age : 62
    Localisation 56 Bignan

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: la bio et la grande distribution

    Message par Invité le Ven 05 Avr 2013, 10:03

    Le Mecreant a écrit:Le bio pour la distribution c'est comme le "label France" un produit d'appel, pour faire venir une clientèle argentée dans le magasin.
    Le "prix du bio" c'est de la poudre aux yeux, c'est faire croire a ceux qui n'en ont pas les moyens qu'ils peuvent vivre au dessus de leurs moyens.
    Faire la barquette a moins de 1 euros, rien de plus facile, on met des portions plus petite, mais decortiquez une cotelette d'agneau a moins de 1 euros et une cotelette normale pesez la viande et calculez le prix de la viande nette au kilos, vous serez surpris.

    Dans la distribution, RIEN, n'est laissé au hasard, tout est calculé au micron. Le chiffre d'affaire du rayon bio c'est 0,000n% du CA du magasin autant dire que la marge est absolument insignifiante. Mais ils ont tous un gêne ecossais : un choux c'est un choux. donc on gratte partout et d'étrangler le producteur est une méthode érigée en sytème.
    J'ajoute que je tape volontier sur l'epicier de landerneau, dans la mesure ou il est symbolique de la distribution et que c'est aussi son job de se faire taper dessus pour qu'on parle de sa boite. C'est aussi pour cela que j'evite de prononcer le nom de sa chaine de magasin.
    Mais les autres ne sont pas mieux, loin s'en faut et il n'est peut être même pas le pire.
    Un exemple de pression: Je vois un responsable de boucherie d'un intermarché pour lui placer mes agneaux en direct proximité. Et je lui dit de venir voir les choses sur place pour qu'on en parle. (C'était un mercredi) Le lundi, le directeur du groupement m'appelle pour me dire que tout etait arrangé...
    Le problème c'est que je n'avais rien conclus avec le gars, que je n'en avais pas parlé au groupement parce que cela ne les regardais pas, et encore moins avec tout le reste de la filière et j'ajoute qu'on avait pas encore parler de prix, parce que je ne suis pas non plus né de la dernière averse.
    Je ne peux pas admettre le mépris avec lequel j'ai été traité, on negocie sans m'en parler, non seulement mon produit, ce qui est déjà inadmissible, mais en outre l'utilisation de mon nom, et de mon image pour donner au consommateur l'illusion d'acheter un produit de proximité.
    C'est un exemple, j'en ai bien d'autres.


    ils se sont mis d'accord sur un prix avec votre groupement?

    Invité
    Invité


    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: la bio et la grande distribution

    Message par yaya le Ven 05 Avr 2013, 10:04

    "Pourquoi les "pauvres" n'auraient ils pas le droit de consommer bio?"

    l'accés au bio est difficile: c'est cher, peu accessible et c'est des gens bizarres qui pensent pas comme nous.
    Partant de ce constat:

    Moi, Yaya l'épicier,Je me met à la place de la grande distribution:

    - pas un marché ne doit m'échapper: pharmacie, location de vehicules...et bio.
    Je veux prendre la main sur ce marché.
    Creer un relai de croissance...c'est bon pour mon CA

    - le bio fait revenir les bons pouvoir d'achat dans mon magasin alors qu'ils ont plutot tendance à acheter ailleurs.
    c'est bon pour l'image et le CA

    - je met le bio a portée des "moins riches".
    c'est mon role de rendre accessible à tous les bons produits alimentaires. Je defends le petit, meme si Melanchon n'est pas mon ami
    C'est bon pour mon CA

    - J'ai une bonne accroche" com" en vendant du bio.
    Un beau paravent pour faire oublier le reste (conditions de travail de mes faignasses d' employés, traite des fournisseurs qui gagnent toujours trop,faut savoir partager les richesses mossieur, mise au cimetiere de la production hexagonale qui le merite bien..)
    c'est bon pour mon CA

    - je suis investi d'une mission:
    en democratisant le bio, en le faisant devenir production de masse, j'oriente, que dis -je, je dirige les producteurs français vers des methodes de cultures propres.
    Gaïa me remerciera un jour.
    Je sauve la terre . C'est exitant de sauver le monde!
    J'accompli une mission de service public.
    c'est bon pour mon ego. (heu mon image) Une tite decoration m'irais bien pour service acompli

    - J'ai à ma disposition une production bio mondiale ( organic) qui doit me permettre d'approvisionner à moindre cout, meme si les cahiers des charges ne sont pas les memes .
    Hum le CA....! Et la pression que je vais mettre sur les producteurs français..genial

    - je montre aux yeux de tous que les producteurs bio actuels se moquent des consommateurs en pratiquant des prix tres élevés .
    De toutes façon, ils ne m'aiment pas.
    Qu'ils se rassurent, je ne les aime pas non plus (Pialat)
    Encore une mission de salut national
    Si ça se trouve, je vais passer à la tété...
    Tres bon pour tout

    En realité,
    Je suis un chevalier blanc ...
    Heureusement que je suis la!

    avatar
    yaya
    + membre techno +

    Messages : 7007
    Date d'inscription : 20/09/2010
    Age : 55
    Localisation Ostland

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: la bio et la grande distribution

    Message par Invité le Ven 05 Avr 2013, 10:08

    [quote="marindodouce29"]dac avec erwin, dans les grande surface le bio est en majorité importé! et sors souvent de producteur qui faisait du conventionnel pas cher et parfois garde les deux filieres cote cote...
    c'est donc ce que tu appelle l'industrialisation de la production bio.
    le cahier des charges europeens a augmenté les tolerances, ce qui favorise ces circuits et les grandes surfaces.

    Est ce que ces produits importés font directement concurrence aux produits français (ex poulet, oeufs, tomates en saison, autres légumes...) ou ce sont des produits différents?
    si ce sont les même produits est ce qu'ils sont moins cher? et pourquoi? (j'ai déjà mon idée pour la tomate, mais en saison je ne sais pas si la française reste plus chère (en grande surface) que l'espagnole par ex)

    Invité
    Invité


    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: la bio et la grande distribution

    Message par Contenu sponsorisé


    Contenu sponsorisé


    Revenir en haut Aller en bas

    Revenir en haut

    - Sujets similaires

     
    Permission de ce forum:
    Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum