AGRICULTURE - CONVIVIALITE - ENVIRONNEMENT (A.C.E)
Bonjour et bienvenue sur ACE !!!!

Enregistrez-vous sur le forum et n'oubliez pas de renseigner votre profil.

Avant de poster pour la première fois, veuillez avoir la politesse de vous présenter aux membres ( rubrique "Présentation des Nouveaux Membres"). Merci pour eux.
Statistiques
Nous avons 4007 membres enregistrés
L'utilisateur enregistré le plus récent est leroy j

Nos membres ont posté un total de 2259147 messages dans 67310 sujets

Réflection sur le devenir de la France demain.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

default Réflection sur le devenir de la France demain.

Message par L'Eventé le Sam 20 Avr - 14:31

vérifier sur Google : frais de justice des élus, ensuite les 500000 enfants de famille polygame né
en France par Mme Sonia Imloum, ensuite qui est Mme Caroline Alamachère, après qui est Mme Christine Tasin, pour finir avec Mme Mireille Valette, c'est pour vous donner une idée du devenir de la France de demain . Simple réflexion...?


Epad : un fils d’élue socialiste à la place
de Jean Sarkozy !
Ariza Khiari :
Franco-Algérienne et sa progéniture
Amin Khiari, le fils de la vice-présidente socialiste du Sénat, Ariza Khiari (avec une double nationalité), pourrait
être choisi pour devenir le futur directeur général de l’Epad, le poste que briguait Jean Sarkozy et qui était à
l’origine de la fameuse polémique. Espérons que les commentateurs seront aussi virulents avec Khiari qu’ils
l’avaient été avec Sarkozy… Les pires tares du socialisme, c’est maintenant !
Les socialistes se sont donnés cinq ans pour trouver des postes à leurs
proches. Après Audrey Pulvar, Thomas Hollande, Ségolène Royal, Valérie Trierweiler et Véronique
Bartolone, un nouveau membre de la famille d’un poids lourd socialiste a trouvé, par le plus grand des
hasards, un super boulot.
Pour enfoncer le clou, il se trouve que le jeune homme en question est connu pour s’être fait virer en
2010 de son poste de directeur général du Pôle universitaire Léonard de Vinci au motif de « carences
dans sa gestion », notamment pour s’être versé un salaire trop important de 165.000,00 € par an,
augmenté d’une prime variable. Un vrai modèle pour la jeunesse de la gauche morale
caviar !
Le poste de directeur général de l’Epad, qui avait valu à Jean et Nicolas Sarkozy de subir une curée
médiatique inouïe, pourrait donc être dévolu, de manière délicieusement ironique, à l’enfant d’un ponte
socialiste. Les accusations de népotisme, de totalitarisme, les Unes ravageuses, les chroniques
assassines, les caricatures virulentes vont-elles toucher le Parti socialiste comme l’UMP de l’époque ?
Les médias seront-ils cohérents en condamnant violemment cette nomination ? Malheureusement, on
en doute fort. Il y a tout à parier qu’ils oublieront gentiment de parler de cette affaire.
Les socialistes osent vraiment tout ! Après avoir versé leur haine sur Nicolas
Sarkozy pendant des mois, bien aidés par leurs copains journalistes, à cause
de l’affaire de l’Epad, dont Jean Sarkozy briguait la présidence, ils y mettent
sans scrupule le fils d’une sénatrice PS.
Avez-vous entendu parler de cette affaire ?
Elle date déjà du mois de septembre.
Le gros foutage de gueule, c’est maintenant !

L'Eventé
+ membre techno +

Messages : 727
Date d'inscription : 23/01/2013
Age : 87
Localisation Serifontaine Oise Picardie

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum