AGRICULTURE - CONVIVIALITE - ENVIRONNEMENT (A.C.E)
Bonjour et bienvenue sur ACE !!!!

Enregistrez-vous sur le forum et n'oubliez pas de renseigner votre profil.

Avant de poster pour la première fois, veuillez avoir la politesse de vous présenter aux membres ( rubrique "Présentation des Nouveaux Membres"). Merci pour eux.
Statistiques
Nous avons 4006 membres enregistrés
L'utilisateur enregistré le plus récent est gicquel alain

Nos membres ont posté un total de 2255932 messages dans 67223 sujets

Eloge de la dette

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

default Eloge de la dette

Message par Béret vert le Mer 01 Mai 2013, 15:52

En Europe et particulièrement en France, comme on peut le lire sur le lien ci-dessous, de plus en plus de voix s’élèvent pour fustiger les plans de rigueur budgétaire.
http://www.liberation.fr/economie/2013/04/23/en-europe-l-austerite-perd-de-sa-rigueur_898507
Si l’on comprend l’impatience des Grecs ou des Portugais, je reste tout de même dubitatif sur l’austérité à la Française qui ne se traduit par aucune économie et par une augmentation de la dépense publique financée par des augmentations d’impôt. Souvenez-vous de la taxe Nutella ou de la taxe camping que les oints du seigneur voulaient nous mettre sur le dos pas plus tard qu’il y a six mois.
Au Parti Socialiste franchouille, on y va carrément : « Angela Merkel ne songe à rien d’autre qu’à l’épargne des déposants outre-Rhin, à la balance commerciale enregistrée par Berlin et à son avenir électoral »
Mince, songer aux retraites de ses concitoyens, quelle horreur ! Développer ses
exportations, quel mauvais exemple !

S’il est un exemple qui a frappé les imaginations de nos élites, c’est bien – sans le dire – la décision des Japonais de faire fonctionner à plein l’imprimante à
billets malgré un déficit à 220% du PIB. On nous dit déjà que ça marche !
L’indice de confiance des Japs est remonté de 5 % ! Si c’est pas une preuve !

Hier sur France-culture, on a fait donner le canon : Eloge de la dépense publique, créatrice de richesse, éloge de la dette, « la dette est un enrichissement », la dette permet des investissements dont les générations suivantes hériteront, donc la dette est un héritage…Les sociologues et les conologues étaient de sortie en cette veille de fête du travail...
Leur paradigme est simple : l’austérité fait chuter la croissance qui entraîne l’augmentation des déficits entraînant augmentation de la dette qui à son tour
provoque le chômage et l’austérité. Un peu contradictoire avec leur idée de la « dette comme enrichissement ».

En fait, si nous abandonnions « l’austérité », dont on a vu qu’elle n’existe pas vraiment en France, nous aurions immédiatement une augmentation de la dette plus forte que celle actuellement qui frise déjà les 100 milliards annuels durant le pontificat de François 1er, pas loin du record établi par Sarko 1er (600 milliards en cinq ans, l’essentiel pour sauver les banques en 2008).
Il existe deux solutions pour sortir de l’impasse :
Soit vous sortez de l’Euro, dévaluez, et la monnaie reflètera exactement votre niveau de
compétitivité : imaginez les conséquences pour l’Espagne avec une peseta espagnole à 70 centimes : ils sont de nouveau compétitifs.

Soit vous faites les réformes structurelles : par exemple, virer un million de fonctionnaires ou assimilés, et couper dans les dépenses sociales : en France, de ce point de vue il y a du grain à moudre.
Soit vous faites les deux.
Bien entendu, aucune de ces solutions n’est envisagée, à aucun moment. Jusqu’au jour où l’on sera au pied du mur.

Béret vert
+ membre techno +

Messages : 12614
Date d'inscription : 13/09/2009
Age : 59
Localisation Chez les cannibales

Voir le profil de l'utilisateur http://www.blog-agri.com/beretvert/

Revenir en haut Aller en bas

default Re: Eloge de la dette

Message par arn82 le Mer 01 Mai 2013, 23:53

Je dois avouer que depuis qu'ils parlent de ça, je me pose des questions... Ceux ne sont pas les même personnes qui ont fustigé Sarko pour avoir creusé le déficit??? Il se défendait d'ailleurs à l'époque en disant qu'il fallait que l'état intervienne pour relancer l'économie (le grand emprunt avec ses grands projets).
Sarko ne devait pas être un président si mauvais alors... enfin, pour eux, vu qu'ils veulent reprendre sa politique...
Ils ont bien raison car aujourd'hui on voit bien tout ce que nous apportent les investissements de l'état fait par nos anciens décideurs...
Je me dis qu'on ne doit pas avoir besoin de faire bcp d'étude pour en arriver là. Il y a des cours à l'ENA ou ils jouent aux cartes? En tout cas, certains ont dû y prendre l'habitude de copier sur le voisin... Very Happy

arn82
+ membre techno +

Messages : 357
Date d'inscription : 12/04/2010
Age : 35
Localisation 82

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum