AGRICULTURE - CONVIVIALITE - ENVIRONNEMENT (A.C.E)
Bonjour et bienvenue sur ACE !!!!

Enregistrez-vous sur le forum et n'oubliez pas de renseigner votre profil.

Avant de poster pour la première fois, veuillez avoir la politesse de vous présenter aux membres ( rubrique "Présentation des Nouveaux Membres"). Merci pour eux.
Statistiques
Nous avons 4000 membres enregistrés
L'utilisateur enregistré le plus récent est AgriPolak

Nos membres ont posté un total de 2298471 messages dans 68278 sujets
Guilbart

Petites annonces

    Pas d'annonces disponibles.


    Lettre adressée au Ministre délégué aux anciens combattants .

    Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

    default Lettre adressée au Ministre délégué aux anciens combattants .

    Message par elie le Mer 10 Juil 2013, 01:26

    COMITE NATIONAL D’ENTENTE

    des associations patriotiques et du monde combattant

    Le Président

    Paris, le 5 juillet 2013

    Monsieur Kader ARIF

    Ministre délégué auprès du Ministre de la défense,

    Chargé des Anciens combattants

    39 rue de Bellechasse

    75700 PARIS 07 SP

    Le Comité National d’Entente, représentant toutes les associations signataires de ce courrier, vient d'apprendre qu’un rapport doit être rendu le 13 juillet, par le conseil scientifique de la Mission du Centenaire de la Première Guerre Mondiale, concernant le problème délicat et sensible des fusillés durant cette guerre.

    Près d'un siècle après le début de cette guerre qui fut une tragédie pour la France et pour l'Europe, le Comité National d’Entente a l’honneur de vous faire connaître sa position mûrement réfléchie depuis de longues années.

    Après 1919, différentes commissions se sont réunies pour étudier les dossiers des fusillés ; elles ont très souvent procédé à des mesures rectificatives allant jusqu’à la réhabilitation de certains condamnés et exécutés.

    Aucun ancien combattant n'est plus aujourd’hui en mesure de témoigner de ce qui a été vécu lors de ces affrontements terribles où officiers, sous-officiers et soldats se sont battus pour repousser l’envahisseur. C’est écrire que les temps sont révolus. Des sacrifices immenses ont été consentis. S’il n’est plus temps de récompenser des héros encore méconnus, il ne l’est pas davantage de se pencher sur le cas de tel ou tel fusillé que les commissions n'auraient pas traité, voire réhabilité.

    Satisfaire la volonté d’une minorité d’individus qui tendraient à vouloir considérer tous les morts de la guerre comme morts au combat, c’est-à-dire comme Morts pour la France, serait revenir sur ce sujet douloureux et consisterait à modifier l’histoire, telle qu’elle est, à des fins partisanes. En outre, réécrire l'histoire de ces évènements dramatiques serait compromettre l’union et la cohésion du peuple français, que nous recherchons tous en ce temps fort de commémoration. Il convient, au contraire, de se souvenir des plus de 7 millions d'hommes mobilisés, des 1,4 million de tués et des millions de mutilés qui ont fait leur devoir jusqu’au bout.

    Pour le Comité National d’Entente, la question des fusillés s'est refermée définitivement en 2008 à la mort du dernier combattant.

    Fusiller un soldat Français, quel qu’en soit le motif, a toujours été une décision extrêmement difficile pour l'autorité qui l'a ordonnée ; mais la douleur et les conséquences auraient été dramatiques pour le peuple Français si son Armée avait plié et s’était mutinée devant l'agresseur.

    Aux historiens et hommes politiques, nous demandons fermement et sereinement de ne pas chercher à utiliser ces évènements dramatiques de la Première Guerre mondiale, au risque de diviser les Français sur un sujet qu’il faut laisser à sa juste place. On peut déplorer certains faits mais on ne peut ni les revivre ni en changer le cours.

    C'est pourquoi, le Comité National d’Entente vous prie de bien vouloir noter qu’il n'est pas favorable a une réouverture de dossiers de fusillés en cette année du Centenaire.


    Le Général de corps d’armée (2s) Dominique DELORT

    Associations signataires du présent courrier

    Le Souvenir Français

    Société des Membres de la Légion d’Honneur (SMLH)

    Fédération Nationale André Maginot (FNAM)

    Union des Aveugles de Guerre (UAG)

    UBFT «Les Gueules Cassées»

    Association amicale des élèves et anciens élèves de l’Ecole Spéciale Militaire de Saint-Cyr, La Saint-Cyrienne

    Association des anciens élèves de l’Ecole Navale (AEN)

    Association des anciens élèves de l’Ecole de l’Air (AEA)

    Association Nationale des Officiers de Carrière en Retraite (ANOCR)

    Association des Combattants de l’Union Française (ACUF)

    Union Nationale des Officiers de Réserve (UNOR)

    Cercle d’Etude et de Réflexion sur la Défense (CERD)

    Association Nationale des Réservistes de l’Infanterie (ANORI)

    Union Nationale de l’Arme Blindée Cavalerie et Chars (UNABCC)

    Fédération Nationale du Train(FNT)

    Fédération pour le rayonnement et l’entraide des soldats de montagne (FRESM)

    Promotion Victoire Coëtquidan 1945

    « Ceux de Cherchell » (ANCCORE)

    •Association Nationale des Officiers de Carrière en Retraite (ANOCR)

    Les Amis de Saint-Cyr et Coëtquidan

    Fédération Nationale des Anciens d’Outre-mer et Anciens Combattants des Troupes de Marine (FNAOM/ACTDM)

    Fédération des Sociétés d’Anciens de la Légion Etrangère (FSALE)

    Union Nationale des Anciens Combattants d’Indochine, des TOE et d’AFN (UNACITA)

    Fédération Nationale des Anciens Combattants résidant hors de France ( FACS)


    Copie du courrier adressée à

    Général d’armée (2s) Jean-Louis GEORGELIN, Grand Chancelier de la Légion d’Honneur

    Amiral Edouard GUILLAUD, Chef d’état-major des armées

    Général d’armée Bertrand RACT-MADOUX, Chef d’état-major de l’armée de terre

    Amiral Bertrand ROGEL, Chef d’état-major de la marine

    Général d’armée aérienne Denis MERCIER, Chef d’état-major de l’armée de l’air

    Général d’armée Denis FAVIER, Directeur général de la Gendarmerie nationale


    Général d’armée Benoît PUGA, Chef d’état-major particulier de la Présidence de la République


    Général d’armée (2s) Elrick IRASTORZA, Président de la Mission du centenaire de la Première Guerre mondiale

    c/o La Saint-Cyrienne

    6 avenue Sully-Prudhomme – 75007 PARIS

    elie
    + membre techno +

    département : 06
    Messages : 5238
    Date d'inscription : 01/11/2012
    Age : 78
    Localisation Levens 06670.

    Voir le profil de l'utilisateur

    Revenir en haut Aller en bas

    Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

    - Sujets similaires

     
    Permission de ce forum:
    Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum