AGRICULTURE - CONVIVIALITE - ENVIRONNEMENT (A.C.E)
Bonjour et bienvenue sur ACE !!!!

Enregistrez-vous sur le forum et n'oubliez pas de renseigner votre profil.

Avant de poster pour la première fois, veuillez avoir la politesse de vous présenter aux membres ( rubrique "Présentation des Nouveaux Membres"). Merci pour eux.
Sujets similaires
Statistiques
Nous avons 3495 membres enregistrés
L'utilisateur enregistré le plus récent est Félix poirier

Nos membres ont posté un total de 2344231 messages dans 69429 sujets
Guilbart

Petites annonces

    Pas d'annonces disponibles.


    clap de fin

    Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

    Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

    default clap de fin

    Message par BZHTC le Ven 01 Nov 2013, 01:59

    tilly s'arrete au 1er janvier apparement,reste a voir ce que fera doux,bonne chance a ceux qui sont dans cette galere
    avatar
    BZHTC
    + membre techno +

    Messages : 1363
    Date d'inscription : 02/07/2011
    Age : 46
    Localisation 22

    Voir le profil de l'utilisateur

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: clap de fin

    Message par hermine 22 le Ven 01 Nov 2013, 02:13

    j'y pense un peu chaque jour
    ca va etre un seisme social brutal
    la filière volaille francaise peut etre destabilisée en bloc
    avatar
    hermine 22
    + membre techno +

    département : 22
    Messages : 31418
    Date d'inscription : 23/10/2009
    Age : 67
    Localisation bretagne

    Voir le profil de l'utilisateur

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: clap de fin

    Message par chris19 le Ven 01 Nov 2013, 07:10

    Chez nous ils montent des poulaillers label et les banques suivent :réfléchi  Je comprends pas tout..
    avatar
    chris19
    + membre techno +

    Messages : 4696
    Date d'inscription : 18/05/2011
    Age : 39
    Localisation corrèze

    Voir le profil de l'utilisateur

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: clap de fin

    Message par MA 31 le Ven 01 Nov 2013, 07:13

    chez nous les coop demandent aux agri s ils veulent faire du poulet label ( ils s occupent de tous ) surtout d eux
    avatar
    MA 31
    + membre techno +

    Messages : 12681
    Date d'inscription : 09/10/2009
    Age : 63
    Localisation midi pyrenees

    Voir le profil de l'utilisateur

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: clap de fin

    Message par hermine 22 le Ven 01 Nov 2013, 07:18

    chris19 a écrit:Chez nous ils montent des poulaillers label et les banques suivent :réfléchi  Je comprends pas tout..
    si c'est rentable ailleurs ,je ne sait pas si une reconvertion est possible en bzh
    si oui ,gare au telescopage
    les labels et cie ,c'est specifique France ca n'existe nulle part ailleurs ,donc marché de niche
    les motivations des intégrateurs ne sont pas les meme que celles des intégrés
    mefiance
    avatar
    hermine 22
    + membre techno +

    département : 22
    Messages : 31418
    Date d'inscription : 23/10/2009
    Age : 67
    Localisation bretagne

    Voir le profil de l'utilisateur

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: clap de fin

    Message par Invité le Ven 01 Nov 2013, 07:32

    Cela fait 10 ans que la fin des restitutions est actée et tout le monde est au courant .il aurai fallu mettre ces années à profit pour reconvertir la production mais les intégrateurs ont préféré profiter des restitutions jusqu'au dernier centime.le seul espoir du poulet export est que les clients du moyen orient ne voudraient avoir à faire à un seul fournisseur a savoir le Brésil .Bresil ou doux à participé au développement de la filière

    Invité
    Invité


    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: clap de fin

    Message par BZHTC le Ven 01 Nov 2013, 09:26

    pour les restits beaucoup pensaient qu'on avait encore le temps,ils se trompaient
    la marque doux peut etre faite ailleurs,il suffit juste de la vendre
    le label n'est pas la solution a notre probleme et n'est pas la demande du consommateur(que des plus aisés)
    le pire n'est pas certain mais on se dirige tout droit vers une cessation de plusieurs centaine de milliers de m2,une fois de plus
    avatar
    BZHTC
    + membre techno +

    Messages : 1363
    Date d'inscription : 02/07/2011
    Age : 46
    Localisation 22

    Voir le profil de l'utilisateur

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: clap de fin

    Message par LE CAM le Ven 01 Nov 2013, 09:46

    barju a écrit:Cela fait 10 ans que la fin des restitutions est actée et tout le monde est au courant .il aurai fallu mettre ces années à profit pour reconvertir la production mais les intégrateurs ont préféré profiter des restitutions jusqu'au dernier centime.le seul espoir du poulet export est que les clients du moyen orient ne voudraient avoir à faire à un seul fournisseur a savoir le Brésil .Bresil ou doux à participé au développement de la filière
    le salut de la filière ne viendra que si les clients du moyen orient investissent dans la filière comme il on fait chez doux. Car comme tu le dis, il ne veulent pas de monopole.Mais rien ne dit que les allemands ne sont pas encore capable de nous faire de l'export à un prix compétitif avec leur mo étrangère

    LE CAM
    + membre techno +

    Messages : 4998
    Date d'inscription : 27/08/2011
    Age : 52
    Localisation 22

    Voir le profil de l'utilisateur

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: clap de fin

    Message par spontus le Ven 01 Nov 2013, 09:48

    BZHTC a écrit:pour les restits beaucoup pensaient qu'on avait encore le temps,ils se trompaient
    la marque doux peut etre faite ailleurs,il suffit juste de la vendre
    le label n'est pas la solution a notre probleme et n'est pas la demande du consommateur(que des plus aisés)
    le pire n'est pas certain mais on se dirige tout droit vers une cessation de plusieurs centaine de milliers de m2,une fois de plus
    C'est probablement ce qui se profile ,les poulaillers qui ne sont pas uniconforme chez Univol ne font pas de souches métro .

    Donc s'il n'y a plus d'export, quid des  poulaillers non conformes  ?

    Les nouvelles normes " bien être animal" avec les contrôles sur les pododermatites et les visites de la dsv , risquent de faire baisser la densité des poulets au m2 et par conséquence la rentabilité , ne permettant plus d'investir pour se remettre à niveau.  rame
    avatar
    spontus
    + membre techno +

    Messages : 4926
    Date d'inscription : 03/01/2012
    Age : 55
    Localisation nord- est du finistère

    Voir le profil de l'utilisateur

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: clap de fin

    Message par BZHTC le Ven 01 Nov 2013, 10:45

    on n'a rien a attendre du moyen orient,si les poulets sont moins chers ailleurs ils iront voir ailleurs,et la marque doux est deplaçable
    certaines organisations mettent des points aux eleveurs,c'est le debut du tri qui commence,on va adapter la production a la commercialisation,c'est dramatique mais c'est helas ce qui va se produire.Chacun espere ne pas se trouver dans le mauvais wagon,mais par ces actions on tire la filiere vers le bas
    Ne pas perdre de vue que ce n'est qu'un probleme breton et que d'autres regions ne seront pas fachées de nous voir nous casser la gueule(une fois de +)
    comment s'en sortir?personne n'a a ce jour la solution
    avatar
    BZHTC
    + membre techno +

    Messages : 1363
    Date d'inscription : 02/07/2011
    Age : 46
    Localisation 22

    Voir le profil de l'utilisateur

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: clap de fin

    Message par PatogaZ le Ven 01 Nov 2013, 10:57

    qui a pensé en 1992 lors du vote référendum"maastricht " que 20 ans après il y aurait des européens qui travailleraient là où il n' y a pas de salaire minima à 1.5 ou 2 € de l' heure ????
    surement pas beaucoup , et surtout pas en bretagne où le oui était largement en tête

    aujourd'hui , l' europe impose un dumping social ainsi que des vues très écolos qui font grincer beaucoup de dents

    on verra jusqu'où on pourra tendre l' élastique et surtout en voir le point de rupture (à mon avis on n' est plus loin )


    II-41
    La grand estoille par sept jours bruslera,
    Nuee fera deux soleils apparoir,
    Le gros mastin toute nuict hurlera,
    Quand grand pontife changera de terroir. (octobre rouge)
    N'oubliez pas le grand zimboum ACE du 23 septembre 2017
    avatar
    PatogaZ
    + Admin +
    + Admin +

    Messages : 77340
    Date d'inscription : 09/09/2009
    Age : 58
    Localisation au bout de la baie de Somme

    Voir le profil de l'utilisateur http://www.blog-agri.com/patogaz1/52

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: clap de fin

    Message par philaubers le Ven 01 Nov 2013, 11:04

    PatogaZ a écrit:qui a pensé en 1992 lors du vote référendum"maastricht " que 20 ans après il y aurait des européens qui travailleraient là où il n' y a pas de salaire minima à 1.5 ou 2 € de l' heure ????
    surement pas beaucoup , et surtout pas en bretagne où le oui était largement en tête

    aujourd'hui , l' europe impose un dumping social ainsi que des vues très écolos qui font grincer beaucoup de dents

    on verra jusqu'où on pourra tendre l' élastique et surtout en voir le point de rupture (à mon avis on n' est plus loin )
    je ne regrette pas d'avoir voté non.
    tonton mitterand avait fait le forcing pour que le oui l'emporte.
    avatar
    philaubers
    + membre techno +

    Messages : 23315
    Date d'inscription : 12/02/2011
    Age : 45
    Localisation 59

    Voir le profil de l'utilisateur

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: clap de fin

    Message par sibalo le Ven 01 Nov 2013, 11:16

    Temps que écologie rime avec impôt on va droit dans le mur. Ca me fait doucement rire les propos des verts sur la marche arrière de gros mou sur le gazole et l'écotaxe 77 

    C'est une gangrené ce partie....
    avatar
    sibalo
    + membre techno +

    Messages : 14232
    Date d'inscription : 09/08/2010
    Age : 29
    Localisation Somme (Plateau Picard)

    Voir le profil de l'utilisateur

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: clap de fin

    Message par massey8210 le Ven 01 Nov 2013, 11:19

    je vais vous paraitre une fois de plus pessimiste mais il y a une volonté meme en bretagne de mettre les 2 genoux de l'agriculture "intensive" a terre pour laisser place net au tourisme et accueil residentiel.

    il ne faut pas faire sa vierge effarouché meme entre agriculteur d'aiileurs. Combien d'entre nous avons soutenu le développement du collegue, du voisin en volaille; pondeuses ou porc face au levier bouclier lors d'enquete publique?

    on paie aujourd hui le manque de courage d'affronter les dogmatismes des escrolos.

    c'est a se demander si l'attentisme des industriels n'en n'est pas le message a retenir??????

    croient ils eux meme au chance de la bretagne de rester une grande region agricole?

    la bretagne risque de devenir une region agricole "normal" c'est dire du bovin lait ou viande dans les petites structures ou des sols a faibles potentiels et des cereales dans les bonnes terres.


    d'ailleurs pour étayer mon propos; entre filet dans le OF d'aujourd hui ==> la facture de la suppression de l'ecotaxe ==> au lieu d'un assouplissement des regles ICPE la chambre regionale s'inquiete de la publication du decret qui.................... durcit les regles pour tous les elevages?????????????

    avatar
    massey8210
    + membre techno +

    Messages : 9456
    Date d'inscription : 13/09/2009
    Age : 54
    Localisation morbihan

    Voir le profil de l'utilisateur

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: clap de fin

    Message par PatogaZ le Ven 01 Nov 2013, 11:21

    sibalo a écrit:Temps que écologie rime avec impôt on va droit dans le mur. Ca me fait doucement rire les propos des verts sur la marche arrière de gros mou sur le gazole et l'écotaxe 77 

    C'est une gangrené ce partie....
    bel avenir avec un salaire moyen à 4 € / h et des contraintes écolo à tout va !!!!

    je crois que se chauffer ne sera plus à portée de l' européen moyen et ce très rapidement

    je pense que la liaison coût de la vie en hausse -taxes et impôts en plus d' une part et écologie d' autre part est en train de se faire dans le cerveau du Français moyen et là on va surement en voir les effets aux prochaines élections (quoi que 2 % aux dernières élections , c' était déjà le début du "lose" )


    II-41
    La grand estoille par sept jours bruslera,
    Nuee fera deux soleils apparoir,
    Le gros mastin toute nuict hurlera,
    Quand grand pontife changera de terroir. (octobre rouge)
    N'oubliez pas le grand zimboum ACE du 23 septembre 2017
    avatar
    PatogaZ
    + Admin +
    + Admin +

    Messages : 77340
    Date d'inscription : 09/09/2009
    Age : 58
    Localisation au bout de la baie de Somme

    Voir le profil de l'utilisateur http://www.blog-agri.com/patogaz1/52

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: clap de fin

    Message par SMAPA le Ven 01 Nov 2013, 11:28

    Peux-t-on voir l'élevage de volaille comme un secteur économique différents des autres? Je ne le pense pas.

    Certains éleveurs renouvellent leurs matériels intérieurs, s'adapte, investisse, et d'autre ne font rien de tout cela avec pour principe "une fois que c'est payé, un poulailler ne demande plus d’investissement".

    Je sais que ce que je dis est dure mais ce n'est pas la fin des restitutions qui vas sonner le glas de la filière avicole française. Oui, cela va fortement se restructurer, mais en lait cela fait quoi en ce moment?

    Certains pensent toujours que l'OP, c'est l'ennemi et que les collègues aviculteurs sont les amis. Quand une OP s'interdit de faire un programme alimentaire plus performant car cela risque de ne pas être bon pour le dernier tiers, ne pénalise-t-elle pas ceux qui font tout pour rester dans le premier tiers?

    Je suis persuadé que le Label est un bon exemple de filière parfaitement organisé: tous les poulaillers sont de même taille (ou presque), possède quasiment le même matériel, donc le même potentiel: il est ainsi plus facile de tailler un aliment et une souche parfaitement adapté, optimisant ainsi le tout.
    Quand on regarde l'écart de potentiel entre le premier tiers et le troisième, on comprend pourquoi certaines OP ne se risque pas à faire un aliment trop ambitieux: cela risque de bloquer ou de ne pas être valorisé chez certains éleveurs. Le vermissel en Allemagne, c'est dès le démarrage et le granulé dès 18 jours...

    Sans vanter le système allemand, qui a lui aussi ses problèmes et ses avantages déloyaux par rapport à nous, on peux au moins leur reconnaitre d'avoir des poulaillers d'un niveau moyen supérieur et surtout une moins grande hétérogénéité de potentiel. 65 à 80%, selon les régions, c'est la part de poulailler qui a plus de 20 ans et la taille moyenne des ateliers est 2 à 3 fois moins importante que chez nos voisins. Mais c'est bien le système d’intégration avicole français qui est responsable avec ce raisonnement insupportable "la volaille, c'est du complémentaire". Pourquoi le porc n'a jamais pu être considéré comme "complémentaire": parce que c'est trop technique pour l’être. Ceux qui ont fait passer la volaille pour une activité complémentaire et facile sont en partie responsable de cela!

    Que la France perde sur les prochains mois des dizaines de milliers de m² soit dure, c'est évident, mais pourquoi ne pas voir également le potentiel que représente notre marché intérieur (44% des poulets consommés en France sont importé)?

    Ne pensez vous pas que les entreprises avals et amonts de la filière avicole française font tout pour trouver des marchés (pas pour les éleveurs, mais bien pour eux): nos intérêts sont liés, le potentiel est là, la restructuration sera dure mais quelle autres productions animales ne la vie pas?

    Pour se qui est des contraintes environnementale et de la dictature de quelques neo-ruraux, je pense savoir de quoi je parle: oui, c'est usant, oui c'est couteux et pénible, mais les solutions existes.

    SMAPA
    + Membre Accro +

    département : 49
    Messages : 154
    Date d'inscription : 01/07/2012
    Age : 29
    Localisation 49

    Voir le profil de l'utilisateur

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: clap de fin

    Message par massey8210 le Ven 01 Nov 2013, 11:30

    pato tu es p'etre un peu trop optimiste pour la raclée en vue?????????

    +de 50 % des français on leur paie gagner avant de se lever lematin ( les fonctionnaires et les retraités)

    sampa quand tu auras 25 ans de carriere tu pourras parler en connaissance de cause de l'usure moral de la reglementation et des neo ruraux.

    je ne suis pas un bagarreur et je ne vais pas aller me battre des mois et des mois avec mes concitoyens pour defendre la justesse d'une extension de mon elevage.
    avatar
    massey8210
    + membre techno +

    Messages : 9456
    Date d'inscription : 13/09/2009
    Age : 54
    Localisation morbihan

    Voir le profil de l'utilisateur

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: clap de fin

    Message par SMAPA le Ven 01 Nov 2013, 11:46

    C'est vrai, 25 ans, c'est mon âge, pas mon expérience.

    L’enquête publique vient de se terminer pour mon projet de 151 500 AE: insultes, diffamation, pétition, articles foireux dans la presse: j'en sort et suis fier de ne pas bouger d'un cm sur ma détermination. Oui, on les laisse parler ces néo-ruraux, mais il y a des lois en France. Des lois m'obligent à des investissements introductifs certes, mais d'autres me donnent raison et font que mon projet se fera. Quand aux OP, cela ne fait pas 5 ans que je travaille de l'autre coté de la barrière pour ne pas comprendre comment cela s'y passe, et pourtant, je suis aussi motivé que pas taré!

    SMAPA
    + Membre Accro +

    département : 49
    Messages : 154
    Date d'inscription : 01/07/2012
    Age : 29
    Localisation 49

    Voir le profil de l'utilisateur

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: clap de fin

    Message par Le Mecreant le Ven 01 Nov 2013, 11:49

    BZHTC a écrit:on n'a rien a attendre du moyen orient,si les poulets sont moins chers ailleurs ils iront voir ailleurs,et la marque doux est deplaçable
    certaines organisations mettent des points aux eleveurs,c'est le debut du tri qui commence,on va adapter la production a la commercialisation,c'est dramatique mais c'est helas ce qui va se produire.Chacun espere ne pas se trouver dans le mauvais wagon,mais par ces actions on tire la filiere vers le bas
    Ne pas perdre de vue que ce n'est qu'un probleme breton et que d'autres regions ne seront pas fachées de nous voir nous casser la gueule(une fois de +)
    comment s'en sortir?personne n'a a ce jour la solution
    Ben oui, et alors, c'est quoi le problème ?  Y a qu'en France ou on se dit yaka produire au normes  et le consommateur achétera ce qu'on a lui vendre...  C'est typique de l'union soviétique
    de l'époque stalinienne.
    La réalité est qu'il faut produire ce que le client veut et peut acheter.

    La situation actuelle ne serait pas un tout petit peu de la responsabilité de Charles Doux et de Tily Sabco  qui, comme la France, sachant qu'ils vont dans le mur continuent a accélérer ?  Et les éleveurs, ils ne sont pas un peu responsable de leur malheur, d'avoir continué a travailler dans ces conditions sans réflechir a leur avenir ? Parce que tout ça c'est quand même dans le journal depuis 10 ans, ca ne tombe pas du ciel.
    Quand Doux a pété les plombs, il y en a qui ici même nous ont dit qu'ils auraient été payé de leur créance, voire qu'ils avaient été payé de leur créance. Aujourd'hui c'est quoi la vérité, qu'ils peuvent avoir 15 % de suite ou plus dans 10 ans ?  et ils ont continué a remplir en acceptant une baisse de prix.
    Je ne jette pas la pierre, je dit juste aux éleveurs, d'arrêter de croire que la filière, les intégrateurs et les autres travaillent pour vous. Ils bossent pour eux, et vos intérêts ne seront jamais les même que les leurs.
    Si j'étais volailleux, je regarderais la situation telle qu'elle et pas telle qu'on voudrait me la présenter. Tilly, dans cette affaire joue sa carte d'industriel, il a raison, il met le couteau sous la gorge du gouvernement mais dans SON unique intérêt.  Faites en autant. et réfléchissez avant de remplir a savoir si par hasard ce n'est pas vous qui payez pour bosser.
    Parfois, il faut savoir s'asseoir au bord de la rivière ou a l'ombre d'un portique et réfléchir en égoïste, qu'on le prenne comme on veux: une entreprise doit faire du gras ou elle meure! et c'est aussi valable pour un paysan que pour un industriel , ou même un état.

    Le Mecreant
    + membre techno +

    Messages : 11579
    Date d'inscription : 28/01/2010
    Age : 61
    Localisation 56 Bignan

    Voir le profil de l'utilisateur

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: clap de fin

    Message par sibalo le Ven 01 Nov 2013, 11:56

    PatogaZ a écrit:
    sibalo a écrit:Temps que écologie rime avec impôt on va droit dans le mur. Ca me fait doucement rire les propos des verts sur la marche arrière de gros mou sur le gazole et l'écotaxe 77 

    C'est une gangrené ce partie....
    bel avenir avec un salaire moyen à 4 € / h et des contraintes écolo à tout va !!!!

    je crois que se chauffer ne sera plus à portée de l' européen moyen et ce très rapidement

    je pense que la liaison coût de la vie en hausse -taxes et impôts en plus d' une part  et écologie d' autre part est en train de se faire dans le cerveau du Français moyen et là on va surement en voir les effets aux prochaines élections (quoi que 2 % aux dernières élections , c' était déjà le début du "lose" )
    C'est vrai que pour parti qui représente 2% de la population, ils ont une sacrée représentation au gouvernement et dans les medias.
    Qui paye ce parti :réfléchi 
    avatar
    sibalo
    + membre techno +

    Messages : 14232
    Date d'inscription : 09/08/2010
    Age : 29
    Localisation Somme (Plateau Picard)

    Voir le profil de l'utilisateur

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: clap de fin

    Message par massey8210 le Ven 01 Nov 2013, 11:56

    mon propos n'est pas smapa de mettre ta determination en cause ni ta motivation..............:-)

    mais imagines 2 secondes que tes dossiers actuels en volume ;en prix et en energie seront multipliés par 20 dans 25 ans quand tu auras 50 ans comme moi penses tu pouvoir tenir le meme discours?

    avatar
    massey8210
    + membre techno +

    Messages : 9456
    Date d'inscription : 13/09/2009
    Age : 54
    Localisation morbihan

    Voir le profil de l'utilisateur

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: clap de fin

    Message par SMAPA le Ven 01 Nov 2013, 12:05

    massey8210 a écrit:mon propos n'est pas smapa de mettre ta determination en cause ni ta motivation..............:-)

    mais imagines 2 secondes que tes dossiers actuels en volume ;en prix et en energie seront multipliés par 20 dans 25 ans quand tu auras 50 ans comme moi penses tu pouvoir tenir le meme discours?

    Je suis conscient qu'il est difficile pour moi de me rendre compte de la mutation de la filière sur les 25 dernières année pour ne pas les avoirs vécu justement, et que les 25 prochaines peuvent inquiéter et faire peur.

    Je souhaite que l'on voit la vérité en face, que c'est dure effectivement, mais de rappeler aussi des éléments positifs.

    Malheureusement, je ne connais pas de filière magique en agriculture et même en grande cultures, attendons de voir cela dans 5 ans. Mais soulignons aussi que notre secteur est très important pour l'économie et que c'est un des derniers à être porteur d'espoir en France. Quand à la volaille, plus précisément, il y a de l'avenir pour cette production, et quand les allemands auront un smic et encore plus de pression environnementale, nous regagnerons en compétitivité d'office. Nos adversaires n'ont pas que des atouts et nous des contraintes. C'est donc juste pour amener un peu d'optimisme, mon propos.

    SMAPA
    + Membre Accro +

    département : 49
    Messages : 154
    Date d'inscription : 01/07/2012
    Age : 29
    Localisation 49

    Voir le profil de l'utilisateur

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: clap de fin

    Message par Invité le Ven 01 Nov 2013, 12:17

    Le Mecreant a écrit:
    Spoiler:

    BZHTC a écrit:on n'a rien a attendre du moyen orient,si les poulets sont moins chers ailleurs ils iront voir ailleurs,et la marque doux est deplaçable
    certaines organisations mettent des points aux eleveurs,c'est le debut du tri qui commence,on va adapter la production a la commercialisation,c'est dramatique mais c'est helas ce qui va se produire.Chacun espere ne pas se trouver dans le mauvais wagon,mais par ces actions on tire la filiere vers le bas
    Ne pas perdre de vue que ce n'est qu'un probleme breton et que d'autres regions ne seront pas fachées de nous voir nous casser la gueule(une fois de +)
    comment s'en sortir?personne n'a a ce jour la solution
    Ben oui, et alors, c'est quoi le problème ?  Y a qu'en France ou on se dit yaka produire au normes  et le consommateur achétera ce qu'on a lui vendre...  C'est typique de l'union soviétique
    de l'époque stalinienne.
    La réalité est qu'il faut produire ce que le client veut et peut  acheter.  

    La situation actuelle ne serait pas un tout petit peu de la responsabilité de Charles Doux et de Tily Sabco  qui, comme la France, sachant qu'ils vont dans le mur continuent a accélérer ?  Et les éleveurs, ils ne sont pas un peu responsable de leur malheur, d'avoir continué a travailler dans ces conditions sans réflechir a leur avenir ? Parce que tout ça c'est quand même dans le journal depuis 10 ans, ca ne tombe pas du ciel.
    Quand Doux a pété les plombs, il y en a qui ici même nous ont dit qu'ils auraient été payé de leur créance, voire qu'ils avaient été payé de leur créance. Aujourd'hui c'est quoi la vérité, qu'ils peuvent avoir 15 % de suite ou plus dans 10 ans ?  et ils ont continué a remplir en acceptant une baisse de prix.
    Je ne jette pas la pierre, je dit juste aux éleveurs, d'arrêter de croire que la filière, les intégrateurs et les autres travaillent pour vous. Ils bossent pour eux, et vos intérêts ne seront jamais les même que les leurs.
    Si j'étais volailleux, je regarderais la situation telle qu'elle et pas telle qu'on voudrait me la présenter. Tilly, dans cette affaire joue sa carte d'industriel, il a raison, il met le couteau sous la gorge du gouvernement mais dans SON unique intérêt.  Faites en autant. et réfléchissez avant de remplir a savoir si par hasard ce n'est pas vous qui payez pour bosser.
    Parfois, il faut savoir s'asseoir au bord de la rivière ou a l'ombre d'un portique et réfléchir en égoïste, qu'on le prenne comme on veux: une entreprise doit faire du gras ou elle meure! et c'est aussi valable pour un paysan que pour un industriel , ou même un état
    .

    s'adapter à la demande,ça parait être la base.dans le secteur on a Loué et on peut quand même dire qu'ils sont un peu plus raisonnables que les autres concernant la construction,les mises en places,le travail de l'image de la pub et du développement d'une gamme de produits finis qui plaisent au consommateur.
    à l'heure actuel,ça devient compliqué d'amortir des batiments mais je crois que ceux qui sont en place vivent de leur metier.

    c'est u e peu le même phénomène que les coops laitieres qui ont investi dans le beurre et la poudre subventionnés quand d'autres misaient sur le développement des marques et des produits à forte valeur ajoutée

    Invité
    Invité


    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: clap de fin

    Message par hermine 22 le Ven 01 Nov 2013, 12:19

    le 1er tiers ,le 2ème et le 3ème
    le 3ème arrangeait bien les intégrateurs ,ce n'était pas forcement les eleveurs les plus performants ,mais un 3ème tire existera toujours
    par contre c'était des eleveurs tranquilou ,pas du genre a taper du poing sur la table et ce sont des eleveurs tout designés pour recevoir ce que les autres ne veulent pas
    aliments bas de gamme ,poussins bas de gamme ,jamais de visite de leur lots a l'abattoir
    dans ces conditions faire partie du 1er tiers ,c'était pas gagné
    tout les eleveurs ne sont pas comme mon voisin ,bien planté et qui ne rigole pas ,mais alors pas du tout
    au bout d'un an il s'était pointé chez doux avec un chèque de 5 millions a l'epoque (8000 e en gros )cheque qui correspondait a la subvention maison de l'epoque
    sa soufflante avait été a la hauteur du mepris de la boutique
    doux s'était empressé de recuperer le chèque et de rompre le contrat moque 
    sinon ,l'import ,c'est maintenant 65 %dans les préparations type plats cuisinés et ca augmente de 5 %par an
    c'est perdu pour la France et il ne passera pas un label en plats cuisiné ,trop chère
    les labels ,c'est de la niche franco francaise ,c'est tres bien ,mais entre un poulet a 3 e le kg et un label qui peut aller a 7e ,le choix sera vite fait pour le consomateur qui veut economiser pour aller au soleil en plein hiver
    de plus le label est un produit d'appel pour les gms ,les pubs et promotion sont légions
    mais ce n'est pas ce qu'ils vendent le plus au total des deux familles de produits ,malgré quil n'y a jamais de pub pour la volaille d'importation

    avatar
    hermine 22
    + membre techno +

    département : 22
    Messages : 31418
    Date d'inscription : 23/10/2009
    Age : 67
    Localisation bretagne

    Voir le profil de l'utilisateur

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: clap de fin

    Message par Invité le Ven 01 Nov 2013, 12:28

    tous les groupements n'ont pas vocation à faire du label de toute façon et le marché sera vite saturé

    Invité
    Invité


    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: clap de fin

    Message par Invité le Ven 01 Nov 2013, 12:35

    Le Mecreant a écrit:
    Ben oui, et alors, c'est quoi le problème ?  Y a qu'en France ou on se dit yaka produire au normes  et le consommateur achétera ce qu'on a lui vendre...  C'est typique de l'union soviétique
    de l'époque stalinienne.
    La réalité est qu'il faut produire ce que le client veut et peut  acheter.  

    La situation actuelle ne serait pas un tout petit peu de la responsabilité de Charles Doux et de Tily Sabco  qui, comme la France, sachant qu'ils vont dans le mur continuent a accélérer ?  Et les éleveurs, ils ne sont pas un peu responsable de leur malheur, d'avoir continué a travailler dans ces conditions sans réflechir a leur avenir ? Parce que tout ça c'est quand même dans le journal depuis 10 ans, ca ne tombe pas du ciel.
    Quand Doux a pété les plombs, il y en a qui ici même nous ont dit qu'ils auraient été payé de leur créance, voire qu'ils avaient été payé de leur créance. Aujourd'hui c'est quoi la vérité, qu'ils peuvent avoir 15 % de suite ou plus dans 10 ans ?  et ils ont continué a remplir en acceptant une baisse de prix.
    Je ne jette pas la pierre, je dit juste aux éleveurs, d'arrêter de croire que la filière, les intégrateurs et les autres travaillent pour vous. Ils bossent pour eux, et vos intérêts ne seront jamais les même que les leurs.
    Si j'étais volailleux, je regarderais la situation telle qu'elle et pas telle qu'on voudrait me la présenter. Tilly, dans cette affaire joue sa carte d'industriel, il a raison, il met le couteau sous la gorge du gouvernement mais dans SON unique intérêt.  Faites en autant. et réfléchissez avant de remplir a savoir si par hasard ce n'est pas vous qui payez pour bosser.
    Parfois, il faut savoir s'asseoir au bord de la rivière ou a l'ombre d'un portique et réfléchir en égoïste, qu'on le prenne comme on veux: une entreprise doit faire du gras ou elle meure! et c'est aussi valable pour un paysan que pour un industriel , ou même un état.
    je suis en partie d'accord avec toi le Mécréant,
    en même temps, c'est pas forcément facile de trouver un autre créneau


    sibalo a écrit:
    C'est vrai que pour parti qui représente 2% de la population, ils ont une sacrée représentation au gouvernement et dans les medias.
    Qui paye ce parti :réfléchi 
    c'est normal, la plupart sont des carriéristes comme les autres;

    cela dit, ce sont les (grands) patrons qui commandent, et personne d'autre
    les autres (les élus) nous font croire que la démocratie existe,
    et nous les cons, ben on vote comme des cons, pour des arrivistes;

    elle est pas belle la vie?



    Invité
    Invité


    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: clap de fin

    Message par Le Mecreant le Ven 01 Nov 2013, 14:29

    @uguste a écrit:je suis en partie d'accord avec toi le Mécréant,
    en même temps, c'est pas forcément facile de trouver un autre créneau

    C'est sur, mais surtout ce que je veux dire c'est que les éleveurs sont des professionnels, ils risquent leurs capitaux, leur santé et le reste, 9a vaut peut être la peine de reflechir et de ne pas gober toutes les couleuvres des conseillers en tout genre qui comme tout conseillers ne sont pas les payeurs.

    Le Mecreant
    + membre techno +

    Messages : 11579
    Date d'inscription : 28/01/2010
    Age : 61
    Localisation 56 Bignan

    Voir le profil de l'utilisateur

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: clap de fin

    Message par Invité le Ven 01 Nov 2013, 14:58

    je comprends ce que tu écris,
    où ça se corse, c'est quand t'as pas fini de rembourser ton emprunt,
    ou que ton batiment (élevage) se prête difficilement à une autre production
    ces deux raisons pouvant se cumuler;
    ce n'est pas forcément simple ...

    Invité
    Invité


    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: clap de fin

    Message par Le Mecreant le Ven 01 Nov 2013, 15:28

    @uguste a écrit:je comprends ce que tu écris,
    où ça se corse, c'est quand t'as pas fini de rembourser ton emprunt,
    ou que ton batiment (élevage) se prête difficilement à une autre production
    ces deux raisons pouvant se cumuler;
    ce n'est pas forcément simple ...
    Quand on construit un bâtiment, il faut toujours penser qu'un jour il pourrait servir a autre chose. Ou qu'il faut pouvoir accéder avec du gros matériel etc etc. Il faut penser a tout ça AVANT.


    Le Mecreant
    + membre techno +

    Messages : 11579
    Date d'inscription : 28/01/2010
    Age : 61
    Localisation 56 Bignan

    Voir le profil de l'utilisateur

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: clap de fin

    Message par hermine 22 le Ven 01 Nov 2013, 15:35

    Le Mecreant a écrit:
    @uguste a écrit:je comprends ce que tu écris,
    où ça se corse, c'est quand t'as pas fini de rembourser ton emprunt,
    ou que ton batiment (élevage) se prête difficilement à une autre production
    ces deux raisons pouvant se cumuler;
    ce n'est pas forcément simple ...
    Quand on construit un bâtiment, il faut toujours penser qu'un jour il pourrait servir a autre chose. Ou qu'il faut pouvoir accéder avec du gros matériel  etc etc.  Il faut penser a tout ça AVANT.

    les bâtiments d'elevage a part les stabulations avec de la hauteur ,c'est pas si simple
    on a un poulailler qui n'est plus rempli depuis une dizaine d'année ou plutôt qui sert de fourre tout
    la seule solution ,le raser pour en faire un autre
    avatar
    hermine 22
    + membre techno +

    département : 22
    Messages : 31418
    Date d'inscription : 23/10/2009
    Age : 67
    Localisation bretagne

    Voir le profil de l'utilisateur

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: clap de fin

    Message par Pylone le Ven 01 Nov 2013, 15:59

    laurent53 a écrit:
    Le Mecreant a écrit:
    Spoiler:

    BZHTC a écrit:on n'a rien a attendre du moyen orient,si les poulets sont moins chers ailleurs ils iront voir ailleurs,et la marque doux est deplaçable
    certaines organisations mettent des points aux eleveurs,c'est le debut du tri qui commence,on va adapter la production a la commercialisation,c'est dramatique mais c'est helas ce qui va se produire.Chacun espere ne pas se trouver dans le mauvais wagon,mais par ces actions on tire la filiere vers le bas
    Ne pas perdre de vue que ce n'est qu'un probleme breton et que d'autres regions ne seront pas fachées de nous voir nous casser la gueule(une fois de +)
    comment s'en sortir?personne n'a a ce jour la solution
    Ben oui, et alors, c'est quoi le problème ?  Y a qu'en France ou on se dit yaka produire au normes  et le consommateur achétera ce qu'on a lui vendre...  C'est typique de l'union soviétique
    de l'époque stalinienne.
    La réalité est qu'il faut produire ce que le client veut et peut  acheter.  

    La situation actuelle ne serait pas un tout petit peu de la responsabilité de Charles Doux et de Tily Sabco  qui, comme la France, sachant qu'ils vont dans le mur continuent a accélérer ?  Et les éleveurs, ils ne sont pas un peu responsable de leur malheur, d'avoir continué a travailler dans ces conditions sans réflechir a leur avenir ? Parce que tout ça c'est quand même dans le journal depuis 10 ans, ca ne tombe pas du ciel.
    Quand Doux a pété les plombs, il y en a qui ici même nous ont dit qu'ils auraient été payé de leur créance, voire qu'ils avaient été payé de leur créance. Aujourd'hui c'est quoi la vérité, qu'ils peuvent avoir 15 % de suite ou plus dans 10 ans ?  et ils ont continué a remplir en acceptant une baisse de prix.
    Je ne jette pas la pierre, je dit juste aux éleveurs, d'arrêter de croire que la filière, les intégrateurs et les autres travaillent pour vous. Ils bossent pour eux, et vos intérêts ne seront jamais les même que les leurs.
    Si j'étais volailleux, je regarderais la situation telle qu'elle et pas telle qu'on voudrait me la présenter. Tilly, dans cette affaire joue sa carte d'industriel, il a raison, il met le couteau sous la gorge du gouvernement mais dans SON unique intérêt.  Faites en autant. et réfléchissez avant de remplir a savoir si par hasard ce n'est pas vous qui payez pour bosser.
    Parfois, il faut savoir s'asseoir au bord de la rivière ou a l'ombre d'un portique et réfléchir en égoïste, qu'on le prenne comme on veux: une entreprise doit faire du gras ou elle meure! et c'est aussi valable pour un paysan que pour un industriel , ou même un état
    .
    s'adapter à la demande,ça parait être la base.dans le secteur on a Loué et on peut quand même dire qu'ils sont un peu plus raisonnables que les autres concernant la construction,les mises en places,le travail de l'image de la pub et du développement d'une gamme de produits finis qui plaisent au consommateur.
    à l'heure actuel,ça devient compliqué d'amortir des batiments mais je crois que ceux qui sont en place  vivent de leur metier.

    c'est u e peu le même phénomène que les coops laitieres qui ont investi dans le beurre et la poudre subventionnés quand d'autres misaient sur le développement des marques et des produits à forte valeur ajoutée
    +1 mais ca pas toujours ete simple
    avatar
    Pylone
    + membre techno +

    Messages : 1664
    Date d'inscription : 20/01/2012
    Age : 48
    Localisation Sarthe

    Voir le profil de l'utilisateur

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: clap de fin

    Message par BZHTC le Ven 01 Nov 2013, 17:52

    le label c'est 15% et le bio 1% des abattages en france,ça reste une petite production qui depuis qu elle existe n'a pas pris un essor considerable,il y a un marché mais il est fragile,et c'est une politique de marque et le loué est en tete mais il existe depuis 1965,aujourd hui mettre en place une marque est quasiment impossible
    smapa,le probleme est plus breton que national,t'inquiete pas pour la filiere national
    quant a changer son fusil d'epaule ce n'est pas facile avec de petite structure fonciere,le hors sol reste nos planche de salut ou alors on quitte la bretagne
    avatar
    BZHTC
    + membre techno +

    Messages : 1363
    Date d'inscription : 02/07/2011
    Age : 46
    Localisation 22

    Voir le profil de l'utilisateur

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: clap de fin

    Message par Invité le Ven 01 Nov 2013, 18:13

    chris19 a écrit:Chez nous ils montent des poulaillers label et les banques suivent :réfléchi  Je comprends pas tout..
    MA 31 a écrit:chez nous les coop demandent aux agri s ils veulent faire du poulet label ( ils s occupent de tous ) surtout d eux
    BZHTC a écrit:le label c'est 15% et le bio 1% des abattages en france,ça reste une petite production qui depuis qu elle existe n'a pas pris un essor considerable,il y a un marché mais il est fragile,et c'est une politique de marque et le loué est en tete mais il existe depuis 1965,aujourd hui mettre en place une marque est quasiment impossible
    smapa,le probleme est plus breton que national,t'inquiete pas pour la filiere national
    quant a changer son fusil d'epaule ce n'est pas facile avec de petite structure fonciere,le hors sol reste nos planche de salut ou alors on quitte la bretagne
    c'est bien pour ça qu'il ne faut pas foncer tête baissée

    Invité
    Invité


    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: clap de fin

    Message par BZHTC le Ven 01 Nov 2013, 18:37

    800000 poulets exports breton /j c'est + de 1 millions de m2 et et presque 500 000 t d'aliment,sans compter chantonnay(150 000 t) on n'est quand meme pas dans un pays si riche que ça qu'on peut se permettre de laisser disparaitre tout ça? et bien si
    avatar
    BZHTC
    + membre techno +

    Messages : 1363
    Date d'inscription : 02/07/2011
    Age : 46
    Localisation 22

    Voir le profil de l'utilisateur

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: clap de fin

    Message par spontus le Lun 04 Nov 2013, 09:57

    Je viens de recevoir un SMS de NUTREA , qui demande aux éleveurs de se rendre à l'abattoir de  Guerlesquin, aujourd'hui à 10h30  , où se passe le CE avec Daniel Sauvaget .
    avatar
    spontus
    + membre techno +

    Messages : 4926
    Date d'inscription : 03/01/2012
    Age : 55
    Localisation nord- est du finistère

    Voir le profil de l'utilisateur

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: clap de fin

    Message par Poluxomatose le Lun 04 Nov 2013, 10:00

    spontus a écrit:Je viens de recevoir un SMS de NUTREA , qui demande aux éleveurs de se rendre à l'abattoir de  Guerlesquin, aujourd'hui à 10h30  , où se passe le CE avec Daniel Sauvaget .  
    Faut avoir le temps de se retourner si ils préviennent 1/2 h avant rame :réfléchi 
    avatar
    Poluxomatose
    + membre techno +

    Messages : 8610
    Date d'inscription : 06/09/2010
    Age : 32
    Localisation 59 Frontiere Belgique et Frontiere 62

    Voir le profil de l'utilisateur

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: clap de fin

    Message par hermine 22 le Lun 04 Nov 2013, 11:39

    Poluxomatose a écrit:
    spontus a écrit:Je viens de recevoir un SMS de NUTREA , qui demande aux éleveurs de se rendre à l'abattoir de  Guerlesquin, aujourd'hui à 10h30  , où se passe le CE avec Daniel Sauvaget .  
    Faut avoir le temps de se retourner si ils préviennent 1/2 h avant rame :réfléchi 
    je pense que c'est pour une invitation surprise
    sauvaget ,est le boss de tilly sabco et nutrea ,un fabricant d'aliment
    je ne pense pas qu'il y a it d'implication plus que ca entre les deux
    avatar
    hermine 22
    + membre techno +

    département : 22
    Messages : 31418
    Date d'inscription : 23/10/2009
    Age : 67
    Localisation bretagne

    Voir le profil de l'utilisateur

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: clap de fin

    Message par BZHTC le Lun 04 Nov 2013, 20:00

    trop tard,fini pour aujourd hui a la sous pref de morlaix,rdv un autre jour tant qu'on est encore vivant
    avatar
    BZHTC
    + membre techno +

    Messages : 1363
    Date d'inscription : 02/07/2011
    Age : 46
    Localisation 22

    Voir le profil de l'utilisateur

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: clap de fin

    Message par kerfanch le Lun 04 Nov 2013, 23:03

    spontus a écrit:Je viens de recevoir un SMS de NUTREA , qui demande aux éleveurs de se rendre à l'abattoir de  Guerlesquin, aujourd'hui à 10h30  , où se passe le CE avec Daniel Sauvaget .  
    comme toi , le temps de faire la route et arrivé à midi pour la conférence de daniel sauvaget à l'abattoir !

    kerfanch
    + membre techno +

    Messages : 2671
    Date d'inscription : 11/09/2009

    Voir le profil de l'utilisateur

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: clap de fin

    Message par BZHTC le Mar 17 Déc 2013, 17:28

    il y a un bruit qui court en ce moment que tilly ne paie plus ses lots,notament a nutréa,voir que les lots ne partent pas
    j'espere que c'est faux sinon la fin est tres proche
    avatar
    BZHTC
    + membre techno +

    Messages : 1363
    Date d'inscription : 02/07/2011
    Age : 46
    Localisation 22

    Voir le profil de l'utilisateur

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: clap de fin

    Message par kerfanch le Mar 17 Déc 2013, 21:26

    la trésorerie de tilly est très tendue !! les lots sont effectivement payés au jour le jour , l'abattoir tue actuellement 390 000 / semaine et les fournisseurs habituels ( ukl , le gouessant , le men ) ont cessé les fournitures de poulets , les vides sont toujours programmés à 6 semaines et tilly n'abattra que du nutréa

    kerfanch
    + membre techno +

    Messages : 2671
    Date d'inscription : 11/09/2009

    Voir le profil de l'utilisateur

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: clap de fin

    Message par spontus le Ven 21 Fév 2014, 19:27

    Chez Tilly sabco la situation est quasi désespérée ,   le personnel a qu'en même réussi à obtenir le déblocage de fonds environ 600000 € pour régler leur paye .
    Mais la méthode pour l'obtenir est le signe du désespoir puisqu'il a fallu retenir de force les élus locaux qui se trouvaient à l'abattoir.

    Le clap de fin est de plus en plus proche  rame
    avatar
    spontus
    + membre techno +

    Messages : 4926
    Date d'inscription : 03/01/2012
    Age : 55
    Localisation nord- est du finistère

    Voir le profil de l'utilisateur

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: clap de fin

    Message par hermine 22 le Ven 21 Fév 2014, 19:39

    spontus a écrit:Chez Tilly sabco la situation est quasi désespérée ,   le personnel a qu'en même réussi à obtenir le déblocage de fonds environ 600000 € pour régler leur paye .
    Mais la méthode pour l'obtenir est le signe du désespoir puisqu'il a fallu retenir de force les élus locaux qui se trouvaient à l'abattoir.

    Le clap de fin est de plus en plus proche  rame
    bientôt une grande victoire ,non pas pour la cgt ,mais pour les ecolos et les politiques qui les soutiennent
    pas de date non plus pour nous pour le demarrage du prochain lot  rame 
    le plan d'avenir d'airaut n'est plus ,lui non plus qu'un lointain souvenir
    avatar
    hermine 22
    + membre techno +

    département : 22
    Messages : 31418
    Date d'inscription : 23/10/2009
    Age : 67
    Localisation bretagne

    Voir le profil de l'utilisateur

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: clap de fin

    Message par spontus le Ven 21 Fév 2014, 19:56

    http://bretagne.france3.fr/2014/02/21/tilly-sabco-les-salaries-retiennent-deputes-et-elus-au-siege-de-l-entreprise-419725.html



     poule
    avatar
    spontus
    + membre techno +

    Messages : 4926
    Date d'inscription : 03/01/2012
    Age : 55
    Localisation nord- est du finistère

    Voir le profil de l'utilisateur

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: clap de fin

    Message par BZHTC le Ven 21 Fév 2014, 20:57

    triste epoque,il y a peu sauvaget se voyait "mr export"en bretagne,finalement il va degager et peut etre laisser la place a doux qui doit sans doute lorgner sur l'abattoir
    les 15 millions promis sont insuffisants pour nous eleveurs,et on se rapproche a grands pas vers un nouveau plan de cessation,a moins qu'un evenement exceptionnel intervienne,mais lequel ???????
    avatar
    BZHTC
    + membre techno +

    Messages : 1363
    Date d'inscription : 02/07/2011
    Age : 46
    Localisation 22

    Voir le profil de l'utilisateur

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: clap de fin

    Message par Invité le Ven 21 Fév 2014, 21:26

    mais quel gâchis tout ça

    Invité
    Invité


    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: clap de fin

    Message par bibi43 le Ven 21 Fév 2014, 21:31

    papou89 a écrit:mais quel gâchis tout ça
    et du coup doux fera ce qu'il veut avec les éleveurs  : rale
    avatar
    bibi43
    + membre techno +

    Messages : 9406
    Date d'inscription : 30/05/2011
    Age : 45
    Localisation haute loire

    Voir le profil de l'utilisateur

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: clap de fin

    Message par BZHTC le Ven 21 Fév 2014, 21:35

    et oui c'est du gachis,en bretagne en ce moment on detruit le peu de valeur ajouté qu'on avait par une braderie des poulets aux abattoirs,les organisations ont faim,les eleveurs aussi,a la fin il faudra bien passer a la caisse,
    beaucoup d'eleveurs demoralisés,et l'annee ne fait que commencer
    avatar
    BZHTC
    + membre techno +

    Messages : 1363
    Date d'inscription : 02/07/2011
    Age : 46
    Localisation 22

    Voir le profil de l'utilisateur

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: clap de fin

    Message par Le Mecreant le Ven 21 Fév 2014, 21:44

    Je pense que si tily fond les plombs, il va y avoir du grabuge...

    Le Mecreant
    + membre techno +

    Messages : 11579
    Date d'inscription : 28/01/2010
    Age : 61
    Localisation 56 Bignan

    Voir le profil de l'utilisateur

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: clap de fin

    Message par kerfanch le Ven 21 Fév 2014, 22:08

    BZHTC a écrit:triste epoque,il y a peu sauvaget se voyait "mr export"en bretagne,finalement il va degager et peut etre laisser la place a doux qui doit sans doute lorgner sur l'abattoir
    les 15 millions promis sont insuffisants pour nous eleveurs,et on se rapproche a grands pas vers un nouveau plan de cessation,a moins qu'un evenement exceptionnel intervienne,mais lequel ???????

    doux n'est pas bien aussi  ! il bouffe pas mal de pognon par mois !!

    kerfanch
    + membre techno +

    Messages : 2671
    Date d'inscription : 11/09/2009

    Voir le profil de l'utilisateur

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: clap de fin

    Message par Contenu sponsorisé


    Contenu sponsorisé


    Revenir en haut Aller en bas

    Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

    Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

    - Sujets similaires

     
    Permission de ce forum:
    Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum