AGRICULTURE - CONVIVIALITÉ - ENVIRONNEMENT (A.C.E)
Bonjour et bienvenue sur ACE !!!!

Enregistrez-vous sur le forum et n'oubliez pas de renseigner votre profil.

Avant de poster pour la première fois, veuillez avoir la politesse de vous présenter aux membres ( rubrique "Présentation des Nouveaux Membres"). Merci pour eux.
Statistiques
Nous avons 3937 membres enregistrés
L'utilisateur enregistré le plus récent est jfp51

Nos membres ont posté un total de 2568006 messages dans 74914 sujets
Guilbart

offre météo

http://www.meteo-gascogne.com/pages/les-services-a-la-demande-1/
dette de la France

compteur de la dette
Petites annonces

    Pas d'annonces disponibles.


    Agriculture biologique Un secteur en pleine croissance

    Page 1 sur 9 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

    Aller en bas

    default Agriculture biologique Un secteur en pleine croissance

    Message par sevi le Mer 28 Mai 2014 - 21:50

    C'est pour saluer une filière en pleine croissance que Ségolène Royal et Stéphane Le Foll se sont déplacés mercredi. La bio affiche des surfaces en hausse de 9 % entre 2012 et 2013, et une croissance identique en termes de produits vendus (en valeur). Le secteur compte désormais 130.000 ha en conversion qui s'ajoutent aux 932.000 ha certifiés.



    La ministre de l'Ecologie a félicité « l'ensemble du monde agricole et rural qui prend ce tournant », estimant que « l'agriculture bio s'inscrit complétement dans la transition écologique [et] comporte tous les aspects du développement durable. » Elle a souligné la dimension créatrice d'emplois, ajoutant : « C'est ce que j'appelle la croissance verte. »



    Ségolène Royal a indiqué son souhait de voir la bio se développer dans les zones à enjeu qualité de l'eau : « J'ai demandé que, dans les comités de bassin, le secteur bio soit représenté en tant que tel », a-t-elle annoncé.



    Stéphane Le Foll a souligné de son côté que 160 millions d'euros en moyenne sont mobilisés chaque année sur le plan Ambition bio. Ce qui ne suffit pas tout à fait à rassurer les acteurs de la filière. Dans le cadre de la nouvelle Pac, la balle est dans le camp des régions pour décider ou non d'octroyer une aide au maintien de l'agriculture biologique. Or certaines régions ont déjà annoncé qu'elles n'activeront pas cette mesure.



    Toutefois, ce sont d'abord les consommateurs qui permettront à la bio de continuer à se développer. Les ministres de l'Agriculture, de l'Ecologie et de la Santé ont décidé ensemble de trouver de nouveaux débouchés : « On va faire des propositions pour ouvrir la restauration collective, en particulier celle des hôpitaux, aux produits de l'agriculture bio », a annoncé Stéphane le Foll.

    avatar
    sevi
    + membre techno +

    Messages : 25631
    Date d'inscription : 11/09/2009
    Localisation basse normandie

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Agriculture biologique Un secteur en pleine croissance

    Message par sevi le Mer 28 Mai 2014 - 21:53

    avec ça, la famine va pas tarder  rame
    avatar
    sevi
    + membre techno +

    Messages : 25631
    Date d'inscription : 11/09/2009
    Localisation basse normandie

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Agriculture biologique Un secteur en pleine croissance

    Message par Franki le Mer 28 Mai 2014 - 22:03

    Ça c'est sûr que ça peut créer des emplois, encore faudrait-il que des gens aient envie d'y aller, on est tellement mieux en ville avec les légumes qui poussent dans les magasins.
    Des aides au maintien, des aides à la conversion, des aides, toujours des aides, depuis le temps qu'on nous rebat les oreilles avec l'agriculture bio qui serait plus rentable que les conventionnels …. j'te supprimerait les aides à tout le monde moi, bio ou pas bio, on comptera les bouses après la foire et les finances de l'état s'en porterons mieux.  :tb
    avatar
    Franki
    interdit de cachot

    Messages : 11783
    Date d'inscription : 14/09/2009
    Localisation Loir-et-Cher / Beauce / 113 ha

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Agriculture biologique Un secteur en pleine croissance

    Message par PatogaZ le Mer 28 Mai 2014 - 22:07

    c' est pas bio de s' énerver comme ça mon franki !!!!  : ha 77 


    La grand estoille par sept jours bruslera,
    Nuee fera deux soleils apparoir,
    Le gros mastin toute nuict hurlera,
    Quand grand pontife changera de terroir. (octobre rouge)
    je n' ai pas encore la date du prochain zimboum , je vous tiens au jus dès que j' ai des nouvelles (ASAP)


    avatar
    PatogaZ
    + Admin +
    + Admin +

    Messages : 81980
    Date d'inscription : 09/09/2009
    Age : 59
    Localisation au bout de la baie de Somme

    http://www.blog-agri.com/patogaz1/52

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Agriculture biologique Un secteur en pleine croissance

    Message par massey8210 le Mer 28 Mai 2014 - 22:13

    +10000 mon francki
    avatar
    massey8210
    + membre techno +

    Messages : 9785
    Date d'inscription : 13/09/2009
    Age : 55
    Localisation morbihan

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Agriculture biologique Un secteur en pleine croissance

    Message par Invité le Mer 28 Mai 2014 - 22:16

    sevi a écrit:C'est pour saluer une filière en pleine croissance que Ségolène Royal et Stéphane Le Foll se sont déplacés mercredi. La bio affiche des surfaces en hausse de 9 % entre 2012 et 2013, et une croissance identique en termes de produits vendus (en valeur). Le secteur compte désormais 130.000 ha en conversion qui s'ajoutent aux 932.000 ha certifiés.



    La ministre de l'Ecologie a félicité « l'ensemble du monde agricole et rural qui prend ce tournant », estimant que « l'agriculture bio s'inscrit complétement dans la transition écologique [et] comporte tous les aspects du développement durable. » Elle a souligné la dimension créatrice d'emplois, ajoutant : « C'est ce que j'appelle la croissance verte. »



    Ségolène Royal a indiqué son souhait de voir la bio se développer dans les zones à enjeu qualité de l'eau : « J'ai demandé que, dans les comités de bassin, le secteur bio soit représenté en tant que tel », a-t-elle annoncé.



    Stéphane Le Foll a souligné de son côté que 160 millions d'euros en moyenne sont mobilisés chaque année sur le plan Ambition bio. Ce qui ne suffit pas tout à fait à rassurer les acteurs de la filière. Dans le cadre de la nouvelle Pac, la balle est dans le camp des régions pour décider ou non d'octroyer une aide au maintien de l'agriculture biologique. Or certaines régions ont déjà annoncé qu'elles n'activeront pas cette mesure.


    ce qui aura pour effet une forte diminution des surfaces en bio , ce qui finalement n'est que le cadet des soucis des politiques .
    la grande mode aujourd'hui c'est le plus que bio , de toutes petites structures soit disant "autonome et durable" que l'on va aider cette fois a grand coup de sub au détriment des agribio professionnels et compétents .




    Toutefois, ce sont d'abord les consommateurs qui permettront à la bio de continuer à se développer. Les ministres de l'Agriculture, de l'Ecologie et de la Santé ont décidé ensemble de trouver de nouveaux débouchés : « On va faire des propositions pour ouvrir la restauration collective, en particulier celle des hôpitaux, aux produits de l'agriculture bio », a annoncé Stéphane le Foll.


    Invité
    Invité


    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Agriculture biologique Un secteur en pleine croissance

    Message par pierrot22 le Mer 28 Mai 2014 - 23:20

    Je rentre d'une réunion de coop à propos de l'artichaut. la saison a démarré depuis début mai, mais la cotation en bio est inférieure au conventionnel pour des raisons techniques, au point que certains négociants achètent des lots bios moins cher au cadran, pour les remettre ds le circuit conventionnel, en réalisant au passage une jolie plus value. Pour infos, différence allant jusqu'à 2€/ colis, ce qui est énorme (un colis, c'est entre 15 et 20 têtes suivant le calibre, 55 colis/ palettes= 110 € ds la poche du négociant au lieu du producteur).
    Les producteurs ayant entamé une reconversion s'interrogent sur la valeur ajoutée de leur production... :réfléchi

    pierrot22
    + membre techno +

    département : 22
    Messages : 724
    Date d'inscription : 10/09/2011
    Age : 54
    Localisation Trégor zone littorale

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Agriculture biologique Un secteur en pleine croissance

    Message par tof le Mer 28 Mai 2014 - 23:23

    Pour quelle raison pierrot ?
    avatar
    tof
    + membre techno +

    département : 28
    Messages : 33569
    Date d'inscription : 17/12/2009
    Age : 50
    Localisation sud 28

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Agriculture biologique Un secteur en pleine croissance

    Message par lolo84 le Mer 28 Mai 2014 - 23:36

    sevi a écrit:avec ça, la famine va pas tarder  rame

    on n'y est pas encore, rassure toi. Pour l'instant il y a surproduction dans beaucoup de produits, de nombreuses cultures ne sont meme plus rentables à quelques centimes pres de la viabilité, on est de plus en plus nombreux à ne plus savoir ce qu'il faut faire pour occuper les sols  rame
    le bio est techniquement moins compliqué en zone de montagne.
    avatar
    lolo84
    + membre techno +

    département : Vaucluse
    Messages : 325
    Date d'inscription : 06/08/2013
    Age : 44
    Localisation MT Ventoux

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Agriculture biologique Un secteur en pleine croissance

    Message par Seb 77 le Mer 28 Mai 2014 - 23:39

    tof a écrit:Pour quelle raison pierrot ?

    Trop d'offre en artichauts bio par rapport à la demande sans doute.  :réfléchi 
    avatar
    Seb 77
    + membre techno +

    Messages : 10547
    Date d'inscription : 11/09/2009
    Age : 42
    Localisation Centre Seine et Marne (Brie)

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Agriculture biologique Un secteur en pleine croissance

    Message par marie70 le Jeu 29 Mai 2014 - 9:21

    on a visité une ferme bio en debut de semaine
    c est pas tres beau en céréales ( maladies surtout )
    et en mais et tournesol c est tres sale car pas encore biner !
    l an dernier le gars a fait moins de 30 qx en céréales pures
    c est un peu mieux en céréales associées d apres lui !
    avatar
    marie70
    + membre techno +

    département : centre ouest
    Messages : 8473
    Date d'inscription : 22/04/2012
    Age : 48
    Localisation centre ouest

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Agriculture biologique Un secteur en pleine croissance

    Message par jb80 le Jeu 29 Mai 2014 - 9:26

    Les consommateurs veulent du bio, pourquoi pas après tout?
    Seulement, dans quelques temps, ils voudront du bio mais au prix du conventionnel.
    Je souhaite bien du courage aux producteurs...
    avatar
    jb80
    + membre techno +

    Messages : 6330
    Date d'inscription : 29/10/2012
    Age : 52
    Localisation somme

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Agriculture biologique Un secteur en pleine croissance

    Message par sibalo le Jeu 29 Mai 2014 - 9:34

    Par les temps qui cours, les gens on de plus en plus de mal a boucler leur fin de mois.... Alors penser qu'ils auront les moyens de manger du bio Français faut vraiment être un technocrate Parisien...

    Tu me diras dans les rayons de supermarché, le bio pas cher ca vient d'Afrique, Amérique du Sud.... Ca doit etre aussi bio que nos productions conventionnel  77 
    avatar
    sibalo
    + membre techno +

    Messages : 17845
    Date d'inscription : 09/08/2010
    Age : 30
    Localisation Somme (Plateau Picard)

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Agriculture biologique Un secteur en pleine croissance

    Message par lolo84 le Jeu 29 Mai 2014 - 10:09

    Les puristes ne vont pas en grande surface mais dans les reseaux biocoop ou mieux, ils vont eux-meme cueillir dans les champs en bio via une adhésion (ça plait de plus en plus). En coop c'est pas compliqué--> c'est deux fois plus cher mais les produits sont locaux et de saison. C'est certain il faut avoir les moyens mais tous ceux qui y vont ne sont pas forcément argentés. Leur raisonnement se résume à: c'est plus nourrissant, moins dénaturé, plus nutritif donc on n'a moins besoin d'acheter en quantité.
    Il m'arrive d'y aller et je suis toujours surpris de la difference de gout d'un même produit comparé à la grande distri.
    Le top c'est encore de produire soi meme ses légumes, mais c'est loin d'être la solution la plus économique, de toute manière on fait rarement un potager pour l'argent.
     Il serait honnête de dire ceci: combien de maraichers ou d'arbo ont un potager perso pour la consommation familiale avec quelques produits identiques que ceux produits en grand  chut
    avatar
    lolo84
    + membre techno +

    département : Vaucluse
    Messages : 325
    Date d'inscription : 06/08/2013
    Age : 44
    Localisation MT Ventoux

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Agriculture biologique Un secteur en pleine croissance

    Message par williams 475 le Jeu 29 Mai 2014 - 10:24

    Franki a écrit:Ça c'est sûr que ça peut créer des emplois, encore faudrait-il que des gens aient envie d'y aller, on est tellement mieux en ville avec les légumes qui poussent dans les magasins.
    Des aides au maintien, des aides à la conversion, des aides, toujours des aides, depuis le temps qu'on nous rebat les oreilles avec l'agriculture bio qui serait plus rentable que les conventionnels …. j'te supprimerait les aides à tout le monde moi, bio ou pas bio, on comptera les bouses après la foire et les finances de l'état s'en porterons mieux.  :tb
     : victoire : victoire : victoire 


    ta tout a fait raison franki !! moi j en connais deux chez moi qui m ont dit que des que la periode obligatoire sera fini c est retour au conventionnel et vite !!! : rr : rr : rr 
    avatar
    williams 475
    + membre techno +

    département : 47
    Messages : 3569
    Date d'inscription : 10/09/2009
    Age : 56
    Localisation SEYCHES

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Agriculture biologique Un secteur en pleine croissance

    Message par pierrot22 le Jeu 29 Mai 2014 - 14:08

    Seb 77 a écrit:
    tof a écrit:Pour quelle raison pierrot ?

    Trop d'offre en artichauts bio par rapport à la demande sans doute.  :réfléchi 

    La raison est technique.

    Aujourd'hui, la production bio est commercialisée schématiquement par 2 filières: le réseau spécialisé comme "Biocoop" par exemple, et la grande distribution classique qui voulant surfer sur la vague, a segmenté ses linéaires avec du bio.

    Les gms pèsent bcp plus en volume de par leur réseau, et fonctionnent surtout avec des négociants capables de leur assurer suffisamment de volume garanti et tracé. À priori, pas de problèmes particuliers pour une organisation comme "Prince de Bretagne" dont je dépend, si ce n'est que le produit doit être présenté en UVC (Unité de Vente au Consommateur, autrement dit, emballé ou filmé individuellement, avec un stick AB collé dessus), et non au colis comme cela peut se faire ds une enseigne spécialisée, ceci pour éviter les fraudes. Or le coût d'un suremballage est prohibitif, et plombe bcp trop le prix de vente/ par rapport au produit conventionnel.

    Par ailleurs, le réseau spécialisé, et "Biocoop" en particulier, pour des raisons politiques ou plutôt "éthiques" devrais je dire, n'aime pas les filières trop organisées, et snobe du coup nos producteurs bios (de sacrés pros soit dit en passant, mais avec des cheveux trop courts, et pas assez décroissantistes sans doute à leur yeux!) :réfléchi 

    Conséquence de tout çà, trop d'offre sur le marché et prix en baisse.
    Pour éviter la spéculation des négociants, il est permis aux producteurs bios d'emballer une partie de leur production en emballage conventionnel pour que la plus value leur revienne de droit.
    Situation cocasse non? : bate

    pierrot22
    + membre techno +

    département : 22
    Messages : 724
    Date d'inscription : 10/09/2011
    Age : 54
    Localisation Trégor zone littorale

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Agriculture biologique Un secteur en pleine croissance

    Message par carlo s le Jeu 29 Mai 2014 - 14:15

    je veux pas paraître anti bio

    mais ici la collectivité se bat pour qu on laisse des terres et elles ne sont pas exploitées !!

     : bate 
    avatar
    carlo s
    + membre techno +

    Messages : 32153
    Date d'inscription : 09/09/2009
    Age : 50
    Localisation sud de l'ile

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Agriculture biologique Un secteur en pleine croissance

    Message par escrito17 le Jeu 29 Mai 2014 - 14:16

    l'avantage du bio ,c'est que le pulvé durera plus longtemps... : rr 71 il y en a un ici qui sait plus à quelle cuma aller pour utiliser du matos... :réfléchi 
    avatar
    escrito17
    + membre techno +

    Messages : 12029
    Date d'inscription : 13/11/2011
    Age : 51
    Localisation charente maritime 17

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Agriculture biologique Un secteur en pleine croissance

    Message par Seb 77 le Jeu 29 Mai 2014 - 15:53

    pierrot22 a écrit:
    Par ailleurs, le réseau spécialisé, et "Biocoop" en particulier, pour des raisons politiques ou plutôt "éthiques" devrais je dire, n'aime pas les filières trop organisées, et snobe du coup nos producteurs bios (de sacrés pros soit dit en passant, mais avec des cheveux trop courts, et pas assez décroissantistes sans doute à leur yeux!) :réfléchi 

    Conséquence de tout çà, trop d'offre sur le marché et prix en baisse.
    Pour éviter la spéculation des négociants, il est permis aux producteurs bios d'emballer une partie de leur production en emballage conventionnel pour que la plus value leur revienne de droit.
    Situation cocasse non? : bate

    C'est clair ça va loin quand même  : bate 
    avatar
    Seb 77
    + membre techno +

    Messages : 10547
    Date d'inscription : 11/09/2009
    Age : 42
    Localisation Centre Seine et Marne (Brie)

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Agriculture biologique Un secteur en pleine croissance

    Message par bibi43 le Jeu 29 Mai 2014 - 16:41

    en viande aucun intérêt,si ce n'ai des cours constant et aussi en vente direct,après un contrôle en plus (audite)
    avatar
    bibi43
    + membre techno +

    Messages : 9843
    Date d'inscription : 30/05/2011
    Age : 46
    Localisation haute loire

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Agriculture biologique Un secteur en pleine croissance

    Message par erwin le Jeu 29 Mai 2014 - 17:46

    sibalo a écrit:Par les temps qui cours, les gens on de plus en plus de mal a boucler leur fin de mois.... Alors penser qu'ils auront les moyens de manger du bio Français faut vraiment être un technocrate Parisien...

    Tu me diras dans les rayons de supermarché, le bio pas cher ca vient d'Afrique, Amérique du Sud.... Ca doit etre aussi bio que nos productions conventionnel  77 

    Une copine a fait des stages en Tunisie et Maroc dans la production de fruits et légumes (entre autres bio ) D'après ce qu'elle me raconte, le conventionnel ici est plus bio que le bio de ces pays  : chut 
    avatar
    erwin
    + membre techno +

    département : 54
    Messages : 12799
    Date d'inscription : 23/09/2009
    Age : 43
    Localisation south Belgium

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Agriculture biologique Un secteur en pleine croissance

    Message par sibalo le Jeu 29 Mai 2014 - 22:16

    erwin a écrit:
    sibalo a écrit:Par les temps qui cours, les gens on de plus en plus de mal a boucler leur fin de mois.... Alors penser qu'ils auront les moyens de manger du bio Français faut vraiment être un technocrate Parisien...

    Tu me diras dans les rayons de supermarché, le bio pas cher ca vient d'Afrique, Amérique du Sud.... Ca doit etre aussi bio que nos productions conventionnel  77 

    Une copine a fait des stages en Tunisie et Maroc dans la production de fruits et légumes (entre autres bio ) D'après ce qu'elle me raconte, le conventionnel ici est plus bio que le bio de ces pays  : chut 

    Ca m'étonne pas mais c'est pas cher  77 77 
    avatar
    sibalo
    + membre techno +

    Messages : 17845
    Date d'inscription : 09/08/2010
    Age : 30
    Localisation Somme (Plateau Picard)

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Agriculture biologique Un secteur en pleine croissance

    Message par Invité le Jeu 29 Mai 2014 - 22:41

    lolo84 a écrit:Les puristes ne vont pas en grande surface mais dans les reseaux biocoop ou mieux, ils vont eux-meme cueillir dans les champs en bio via une adhésion (ça plait de plus en plus). En coop c'est pas compliqué--> c'est deux fois plus cher mais les produits sont locaux et de saison. C'est certain il faut avoir les moyens mais tous ceux qui y vont ne sont pas forcément argentés. Leur raisonnement se résume à: c'est plus nourrissant, moins dénaturé, plus nutritif donc on n'a moins besoin d'acheter en quantité.
    Il m'arrive d'y aller et je suis toujours surpris de la difference de gout d'un même produit comparé à la grande distri.
    Le top c'est encore de produire soi meme ses légumes, mais c'est loin d'être la solution la plus économique, de toute manière on fait rarement un potager pour l'argent.
     Il serait honnête de dire ceci: combien de maraichers ou d'arbo ont un potager perso pour la consommation familiale avec quelques produits identiques que ceux produits en grand  chut

    C'est tout à fait respectable de vouloir consommer bio et de faire l'effort d'aller chercher ses légumes directement chez le producteur ou dans un biocoop.
    par contre je trouve dangereux que les politiques veuillent stimuler l'offre tandis que les grandes surfaces surfent sur la vague avec des slogans du style:"le bio au prix du conventionnel".


    Invité
    Invité


    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Agriculture biologique Un secteur en pleine croissance

    Message par mathieu33 le Jeu 29 Mai 2014 - 22:43

    laurent53 a écrit:
    lolo84 a écrit:Les puristes ne vont pas en grande surface mais dans les reseaux biocoop ou mieux, ils vont eux-meme cueillir dans les champs en bio via une adhésion (ça plait de plus en plus). En coop c'est pas compliqué--> c'est deux fois plus cher mais les produits sont locaux et de saison. C'est certain il faut avoir les moyens mais tous ceux qui y vont ne sont pas forcément argentés. Leur raisonnement se résume à: c'est plus nourrissant, moins dénaturé, plus nutritif donc on n'a moins besoin d'acheter en quantité.
    Il m'arrive d'y aller et je suis toujours surpris de la difference de gout d'un même produit comparé à la grande distri.
    Le top c'est encore de produire soi meme ses légumes, mais c'est loin d'être la solution la plus économique, de toute manière on fait rarement un potager pour l'argent.
     Il serait honnête de dire ceci: combien de maraichers ou d'arbo ont un potager perso pour la consommation familiale avec quelques produits identiques que ceux produits en grand  chut

    C'est tout à fait respectable de vouloir consommer bio et de faire l'effort d'aller chercher ses légumes directement chez le producteur ou dans un biocoop.
    par contre je trouve dangereux que les politiques veuillent stimuler l'offre tandis que les grandes surfaces surfent sur la vague avec des slogans du style:"le bio au prix du conventionnel".


    +1 surtout qu'ils vont encore serré la vis niveau contrainte...
    avatar
    mathieu33
    + membre techno +

    département : 33
    Messages : 2868
    Date d'inscription : 04/10/2013
    Age : 29
    Localisation gironde

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Agriculture biologique Un secteur en pleine croissance

    Message par lolo84 le Jeu 29 Mai 2014 - 22:48

    +1
    avatar
    lolo84
    + membre techno +

    département : Vaucluse
    Messages : 325
    Date d'inscription : 06/08/2013
    Age : 44
    Localisation MT Ventoux

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Agriculture biologique Un secteur en pleine croissance

    Message par Camille le Ven 30 Mai 2014 - 1:58

    laurent53 a écrit:
    lolo84 a écrit:Les puristes ne vont pas en grande surface mais dans les reseaux biocoop ou mieux, ils vont eux-meme cueillir dans les champs en bio via une adhésion (ça plait de plus en plus). En coop c'est pas compliqué--> c'est deux fois plus cher mais les produits sont locaux et de saison. C'est certain il faut avoir les moyens mais tous ceux qui y vont ne sont pas forcément argentés. Leur raisonnement se résume à: c'est plus nourrissant, moins dénaturé, plus nutritif donc on n'a moins besoin d'acheter en quantité.
    Il m'arrive d'y aller et je suis toujours surpris de la difference de gout d'un même produit comparé à la grande distri.
    Le top c'est encore de produire soi meme ses légumes, mais c'est loin d'être la solution la plus économique, de toute manière on fait rarement un potager pour l'argent.
     Il serait honnête de dire ceci: combien de maraichers ou d'arbo ont un potager perso pour la consommation familiale avec quelques produits identiques que ceux produits en grand  chut

    C'est tout à fait respectable de vouloir consommer bio et de faire l'effort d'aller chercher ses légumes directement chez le producteur ou dans un biocoop.
    par contre je trouve dangereux que les politiques veuillent stimuler l'offre tandis que les grandes surfaces surfent sur la vague avec des slogans du style:"le bio au prix du conventionnel".

    Je vois pas ce qu'il y a de "respectable" à aller s'intoxiquer avec des labels AB qui ne respectent pas la santé publique !

    En fait de resserrer la vis c'est le contraire, la France demande une dérogation temporaire au dépassement des doses maximales recommandées en mycotoxines sur maïs et les produits issus.
    http://www.lafranceagricole.fr/actualite-agricole/mais-debat-autour-des-teneurs-en-mycotoxines-88538.html

    Pour ceux qui douteraient encore de leurs effets et qui constitue une des principales préoccupations des autorités sanitaires ces dernières années dans le domaine végétal, un exemple très démonstratif de leur nocivité dans cet article
    http://www.lespiedsdansleplat.me/le-mais-le-petit-papillon-et-les-mechants-champignons-fable-italienne-tres-edifiante/
    avatar
    Camille
    + membre techno +

    Messages : 7252
    Date d'inscription : 24/12/2010
    Age : 57
    Localisation Au pays du fromage mou qui pue

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Agriculture biologique Un secteur en pleine croissance

    Message par Invité le Ven 30 Mai 2014 - 6:50

    Camille a écrit:
    laurent53 a écrit:
    lolo84 a écrit:Les puristes ne vont pas en grande surface mais dans les reseaux biocoop ou mieux, ils vont eux-meme cueillir dans les champs en bio via une adhésion (ça plait de plus en plus). En coop c'est pas compliqué--> c'est deux fois plus cher mais les produits sont locaux et de saison. C'est certain il faut avoir les moyens mais tous ceux qui y vont ne sont pas forcément argentés. Leur raisonnement se résume à: c'est plus nourrissant, moins dénaturé, plus nutritif donc on n'a moins besoin d'acheter en quantité.
    Il m'arrive d'y aller et je suis toujours surpris de la difference de gout d'un même produit comparé à la grande distri.
    Le top c'est encore de produire soi meme ses légumes, mais c'est loin d'être la solution la plus économique, de toute manière on fait rarement un potager pour l'argent.
     Il serait honnête de dire ceci: combien de maraichers ou d'arbo ont un potager perso pour la consommation familiale avec quelques produits identiques que ceux produits en grand  chut

    C'est tout à fait respectable de vouloir consommer bio et de faire l'effort d'aller chercher ses légumes directement chez le producteur ou dans un biocoop.
    par contre je trouve dangereux que les politiques veuillent stimuler l'offre tandis que les grandes surfaces surfent sur la vague avec des slogans du style:"le bio au prix du conventionnel".

    Je vois pas ce qu'il y a de "respectable" à aller s'intoxiquer avec des labels AB qui ne respectent pas la santé publique !

    En fait de resserrer la vis c'est le contraire, la France demande une dérogation temporaire au dépassement des doses maximales recommandées en mycotoxines sur maïs et les produits issus.
    http://www.lafranceagricole.fr/actualite-agricole/mais-debat-autour-des-teneurs-en-mycotoxines-88538.html

    Pour ceux qui douteraient encore de leurs effets et qui constitue une des principales préoccupations des autorités sanitaires ces dernières années dans le domaine végétal, un exemple très démonstratif de leur nocivité dans cet article
    http://www.lespiedsdansleplat.me/le-mais-le-petit-papillon-et-les-mechants-champignons-fable-italienne-tres-edifiante/

    Il faut savoir vivre dangereusement  : rr 
    gustativement,de nombreux produits bio(fruits et légumes) sont largement meilleurs que le standard.Il m'arrive aussi de consommer du fromage bio(je pense que son bon gout vient plus de sa fabrication artisanale que du fait qu'il soit bio,mais il est bon et local).
    Ce qui est bien c'est que les gens aient le choix et on a encore ce choix,heureusement.

    Invité
    Invité


    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Agriculture biologique Un secteur en pleine croissance

    Message par Invité le Ven 30 Mai 2014 - 7:01

    laurent53 a écrit:
    Camille a écrit:
    laurent53 a écrit:
    lolo84 a écrit:Les puristes ne vont pas en grande surface mais dans les reseaux biocoop ou mieux, ils vont eux-meme cueillir dans les champs en bio via une adhésion (ça plait de plus en plus). En coop c'est pas compliqué--> c'est deux fois plus cher mais les produits sont locaux et de saison. C'est certain il faut avoir les moyens mais tous ceux qui y vont ne sont pas forcément argentés. Leur raisonnement se résume à: c'est plus nourrissant, moins dénaturé, plus nutritif donc on n'a moins besoin d'acheter en quantité.
    Il m'arrive d'y aller et je suis toujours surpris de la difference de gout d'un même produit comparé à la grande distri.
    Le top c'est encore de produire soi meme ses légumes, mais c'est loin d'être la solution la plus économique, de toute manière on fait rarement un potager pour l'argent.
     Il serait honnête de dire ceci: combien de maraichers ou d'arbo ont un potager perso pour la consommation familiale avec quelques produits identiques que ceux produits en grand  chut

    C'est tout à fait respectable de vouloir consommer bio et de faire l'effort d'aller chercher ses légumes directement chez le producteur ou dans un biocoop.
    par contre je trouve dangereux que les politiques veuillent stimuler l'offre tandis que les grandes surfaces surfent sur la vague avec des slogans du style:"le bio au prix du conventionnel".

    Je vois pas ce qu'il y a de "respectable" à aller s'intoxiquer avec des labels AB qui ne respectent pas la santé publique !

    En fait de resserrer la vis c'est le contraire, la France demande une dérogation temporaire au dépassement des doses maximales recommandées en mycotoxines sur maïs et les produits issus.
    http://www.lafranceagricole.fr/actualite-agricole/mais-debat-autour-des-teneurs-en-mycotoxines-88538.html

    Pour ceux qui douteraient encore de leurs effets et qui constitue une des principales préoccupations des autorités sanitaires ces dernières années dans le domaine végétal, un exemple très démonstratif de leur nocivité dans cet article
    http://www.lespiedsdansleplat.me/le-mais-le-petit-papillon-et-les-mechants-champignons-fable-italienne-tres-edifiante/

    Il faut savoir vivre dangereusement  : rr 
    gustativement,de nombreux produits bio(fruits et légumes) sont largement meilleurs que le standard.Il m'arrive aussi de consommer du fromage bio(je pense que son bon gout vient plus de sa fabrication artisanale que du fait qu'il soit bio,mais il est bon et local).
    Ce qui est bien c'est que les gens aient le choix et on a encore ce choix,heureusement.

    dans ce cas,c'est avoir le choix de son cancer  :réfléchi 
    un cancer bio sera soigné par une biothérapie forcément
    ça va plus vite et c'est plus propre

    Invité
    Invité


    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Agriculture biologique Un secteur en pleine croissance

    Message par lolo84 le Ven 30 Mai 2014 - 8:32

    Pour le conventionnel on pourrait en dire aussi. Camille as tu déjà travaillé dans un ferme en maraichage bio? A mon avis non, tu préfères lire des articles tendancieux piochés ça et là sur internet sur quelques exemples malheureux. Tu peux ne pas être d'accord avec une certaine phylosophie de l'agriculture mais tu ne peux pas diaboliser toute une corporation en parlant de quelques cas, dont le mais et une periode définie, qui ne représentent pas une généralité.
    oui Laurent53 je pense aussi que cela vient de la fabrication artisanale d'un vrai fromage ou d'un vrai yaourt mais aussi des variétés des F&L qui diffèrent de la grande distri.
    avatar
    lolo84
    + membre techno +

    département : Vaucluse
    Messages : 325
    Date d'inscription : 06/08/2013
    Age : 44
    Localisation MT Ventoux

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Agriculture biologique Un secteur en pleine croissance

    Message par toune le Ven 30 Mai 2014 - 9:12

    lolo84 a écrit:Pour le conventionnel on pourrait en dire aussi. Camille as tu déjà travaillé dans un ferme en maraichage bio? A mon avis non, tu préfères lire des articles tendancieux piochés ça et là sur internet sur quelques exemples malheureux. Tu peux ne pas être d'accord avec une certaine phylosophie de l'agriculture mais tu ne peux pas diaboliser toute une corporation en parlant de quelques cas, dont le mais et une periode définie,  qui ne représentent pas une généralité.
    oui Laurent53 je pense aussi que cela vient de la fabrication artisanale d'un vrai fromage ou d'un vrai yaourt mais aussi des variétés des F&L qui diffèrent de la grande distri.

    Pas d'accord avec toi Lolo84 : il me semble que le problème des mycotoxines est réèl et grave, et ce que soulève Camille est à prendre avec beaucoup d'attention, dans des articles qui moi, ne me semble pas du tout tendancieux, et encore moins anecdotiques puisque l'on parle de relever un seuil de norme...
    Laisser penser que tout ce qui est Bio est sain, et l'opposer au chimique forcément nocif est une grave erreur, que font de nombreux médiats et leaders d'opinion, et qui leur reviendra forcément dans la gueule prochaniement. Souvenons-nous des concombres bio tueurs d'une quinzaine de personnes il y a qq années...

    toune
    + Membre Accro +

    département : 49
    Messages : 130
    Date d'inscription : 24/03/2013
    Age : 42
    Localisation Maine et Loire

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Agriculture biologique Un secteur en pleine croissance

    Message par lolo84 le Ven 30 Mai 2014 - 9:32

    Alors il faut interdire le bio car depuis le temps, je pense que les services sanitaires auraient alerté les autorités, suivi d'interdictions severes dans le cahier des charges et la mort programmée de la filiere. Car à vous écouter, on s'empoisonne à coup sûr s'il y a le logo AB.
    avatar
    lolo84
    + membre techno +

    département : Vaucluse
    Messages : 325
    Date d'inscription : 06/08/2013
    Age : 44
    Localisation MT Ventoux

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Agriculture biologique Un secteur en pleine croissance

    Message par erwin le Ven 30 Mai 2014 - 9:57

    toune a écrit:
    Laisser penser que tout ce qui est Bio est sain, et l'opposer au chimique forcément nocif est une grave erreur, que font de nombreux médiats et leaders d'opinion, et qui leur reviendra forcément dans la gueule prochainement.

    +1 avec le début de ta phrase  : victoire   ...  :réfléchi  pour la 2ème partie, j'pense pas, malheureusement

    ( un exemple: j'attend toujours les millions de morts annoncés au milieu des années 90 pendant la "crise de la vache folle"  : chut  ... les journaleux et pseudo-scientifiques qui ont annoncé cela à l'époque ont-ils des comptes à rendre aujourd'hui ?  )
    avatar
    erwin
    + membre techno +

    département : 54
    Messages : 12799
    Date d'inscription : 23/09/2009
    Age : 43
    Localisation south Belgium

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Agriculture biologique Un secteur en pleine croissance

    Message par sibalo le Ven 30 Mai 2014 - 11:49

    lolo84 a écrit:Alors il faut interdire le bio car depuis le temps, je pense que les services sanitaires auraient alerté les autorités, suivi d'interdictions severes dans le cahier des charges et la mort programmée de la filiere. Car à vous écouter, on s'empoisonne à coup sûr s'il y a le logo AB.
    Pas sur, quand on voit qui se trouve dans toutes ces organisations il y a un tres gros lobby bio....

    Toujours est il que les médecins ne veulent pas manger de blé bio ! et d'autres produits bio ou se développe les champignons.
    avatar
    sibalo
    + membre techno +

    Messages : 17845
    Date d'inscription : 09/08/2010
    Age : 30
    Localisation Somme (Plateau Picard)

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Agriculture biologique Un secteur en pleine croissance

    Message par bibi43 le Ven 30 Mai 2014 - 11:54

    sibalo a écrit:
    lolo84 a écrit:Alors il faut interdire le bio car depuis le temps, je pense que les services sanitaires auraient alerté les autorités, suivi d'interdictions severes dans le cahier des charges et la mort programmée de la filiere. Car à vous écouter, on s'empoisonne à coup sûr s'il y a le logo AB.
    Pas sur, quand on voit qui se trouve dans toutes ces organisations il y a un tres gros lobby bio....

    Toujours est il que les médecins ne veulent pas manger de blé bio ! et d'autres produits bio ou se développe les champignons.
    une entreprise prend un échantillon avant de l'acheter pr l'analyser,elle ne va pas prendre le risque d'empoisonné quelqu 'un   Rolling Eyes
    avatar
    bibi43
    + membre techno +

    Messages : 9843
    Date d'inscription : 30/05/2011
    Age : 46
    Localisation haute loire

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Agriculture biologique Un secteur en pleine croissance

    Message par Invité le Ven 30 Mai 2014 - 11:57

    toune a écrit:
    lolo84 a écrit:Pour le conventionnel on pourrait en dire aussi. Camille as tu déjà travaillé dans un ferme en maraichage bio? A mon avis non, tu préfères lire des articles tendancieux piochés ça et là sur internet sur quelques exemples malheureux. Tu peux ne pas être d'accord avec une certaine phylosophie de l'agriculture mais tu ne peux pas diaboliser toute une corporation en parlant de quelques cas, dont le mais et une periode définie,  qui ne représentent pas une généralité.
    oui Laurent53 je pense aussi que cela vient de la fabrication artisanale d'un vrai fromage ou d'un vrai yaourt mais aussi des variétés des F&L qui diffèrent de la grande distri.

    Pas d'accord avec toi Lolo84 : il me semble que le problème des mycotoxines est réèl et grave, et ce que soulève Camille est à prendre avec beaucoup d'attention, dans des articles qui moi, ne me semble pas du tout tendancieux, et encore moins anecdotiques puisque l'on parle de relever un seuil de norme...
    Laisser penser que tout ce qui est Bio est sain, et l'opposer au chimique forcément nocif est une grave erreur, que font de nombreux médiats et leaders d'opinion, et qui leur reviendra forcément dans la gueule prochaniement. Souvenons-nous des concombres bio tueurs d'une quinzaine de personnes il y a qq années...

      
    au départ,les concombres conventionnels ont été suspectés mais ce sont en fait des germes de soja bio qui étaient en cause
    en attendant le marché des concombres s'était écroulé et les producteurs ont jeté leur production à la benne  : grr 

    Invité
    Invité


    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Agriculture biologique Un secteur en pleine croissance

    Message par sibalo le Ven 30 Mai 2014 - 12:07

    bibi43 a écrit:
    sibalo a écrit:
    lolo84 a écrit:Alors il faut interdire le bio car depuis le temps, je pense que les services sanitaires auraient alerté les autorités, suivi d'interdictions severes dans le cahier des charges et la mort programmée de la filiere. Car à vous écouter, on s'empoisonne à coup sûr s'il y a le logo AB.
    Pas sur, quand on voit qui se trouve dans toutes ces organisations il y a un tres gros lobby bio....

    Toujours est il que les médecins ne veulent pas manger de blé bio ! et d'autres produits bio ou se développe les champignons.
    une entreprise prend un échantillon avant de l'acheter pr l'analyser,elle ne va pas prendre le risque d'empoisonné quelqu 'un   Rolling Eyes
    Dans nos regions cette année le temps de chute Hagberg en bio sera supérieur a 220, vu la flotte qu'on se prend en ce moment. Comme en 2012 et d'autres années, pourtant les lots de blé partent bien  :réfléchi 
    J'ai bossé une paire de mois en coop, tu serais étonné de ce qui se passe une fois que le blé et dans le silo....
    avatar
    sibalo
    + membre techno +

    Messages : 17845
    Date d'inscription : 09/08/2010
    Age : 30
    Localisation Somme (Plateau Picard)

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Agriculture biologique Un secteur en pleine croissance

    Message par Camille le Ven 30 Mai 2014 - 12:08

    pat51 a écrit:
    toune a écrit:
    lolo84 a écrit:Pour le conventionnel on pourrait en dire aussi. Camille as tu déjà travaillé dans un ferme en maraichage bio? A mon avis non, tu préfères lire des articles tendancieux piochés ça et là sur internet sur quelques exemples malheureux. Tu peux ne pas être d'accord avec une certaine phylosophie de l'agriculture mais tu ne peux pas diaboliser toute une corporation en parlant de quelques cas, dont le mais et une periode définie,  qui ne représentent pas une généralité.
    oui Laurent53 je pense aussi que cela vient de la fabrication artisanale d'un vrai fromage ou d'un vrai yaourt mais aussi des variétés des F&L qui diffèrent de la grande distri.

    Pas d'accord avec toi Lolo84 : il me semble que le problème des mycotoxines est réèl et grave, et ce que soulève Camille est à prendre avec beaucoup d'attention, dans des articles qui moi, ne me semble pas du tout tendancieux, et encore moins anecdotiques puisque l'on parle de relever un seuil de norme...
    Laisser penser que tout ce qui est Bio est sain, et l'opposer au chimique forcément nocif est une grave erreur, que font de nombreux médiats et leaders d'opinion, et qui leur reviendra forcément dans la gueule prochaniement. Souvenons-nous des concombres bio tueurs d'une quinzaine de personnes il y a qq années...

      
    au départ,les concombres conventionnels ont été suspectés mais ce sont en fait des germes de soja bio qui étaient en cause
    en attendant le marché des concombres s'était écroulé et les producteurs ont jeté leur production à la benne  : grr 
    Je pense que toune connait la source de ce triste épisode et de rappeller que c'est le concombre qui a été durant 1 mois au moins soupçonné avec les conséquences que tu relais. Et pour corriger le nombre de victimes c'est + de 50 morts, une paille et quelques centaines de personnes dialysées à vie...
    avatar
    Camille
    + membre techno +

    Messages : 7252
    Date d'inscription : 24/12/2010
    Age : 57
    Localisation Au pays du fromage mou qui pue

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Agriculture biologique Un secteur en pleine croissance

    Message par Camille le Ven 30 Mai 2014 - 12:31

    lolo84 a écrit:Pour le conventionnel on pourrait en dire aussi. Camille as tu déjà travaillé dans un ferme en maraichage bio? A mon avis non, tu préfères lire des articles tendancieux piochés ça et là sur internet sur quelques exemples malheureux. Tu peux ne pas être d'accord avec une certaine phylosophie de l'agriculture mais tu ne peux pas diaboliser toute une corporation en parlant de quelques cas, dont le mais et une periode définie,  qui ne représentent pas une généralité.
    oui Laurent53 je pense aussi que cela vient de la fabrication artisanale d'un vrai fromage ou d'un vrai yaourt mais aussi des variétés des F&L qui diffèrent de la grande distri.
    Je crois que sur ce sujet, idées reçues et autres scoop détracteurs ne manquent pas... On voit les ravages que ça fait !
    En réponse à ta question, oui mais je ne vois pas le rapport...
    Tu veux savoir si j'ai "brouté" à 4 pattes des lignes de Panic pour sauver un semis de carottes ? Very Happy 
    lolo84 a écrit:Alors il faut interdire le bio car depuis le temps, je pense que les services sanitaires auraient alerté les autorités, suivi d'interdictions severes dans le cahier des charges et la mort programmée de la filiere. Car à vous écouter, on s'empoisonne à coup sûr s'il y a le logo AB.
    Déjà signalé, des moyens de lutte à base de molécules de synthèse bien plus respectueuses de l'environnement et de la santé humaine et qui par idéologie ne sont pas acceptées en AB.
    Les autorités sanitaires ne s'y sont pas trompées en autorisant toutes les molécules en parasitologie interne pour les animaux d'élevage, une question de santé publique qui ne peut être à la merci d'un dogme.
    avatar
    Camille
    + membre techno +

    Messages : 7252
    Date d'inscription : 24/12/2010
    Age : 57
    Localisation Au pays du fromage mou qui pue

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Agriculture biologique Un secteur en pleine croissance

    Message par pierrot22 le Ven 30 Mai 2014 - 12:39

    pat51 a écrit:
    Spoiler:

    toune a écrit:
    lolo84 a écrit:Pour le conventionnel on pourrait en dire aussi. Camille as tu déjà travaillé dans un ferme en maraichage bio? A mon avis non, tu préfères lire des articles tendancieux piochés ça et là sur internet sur quelques exemples malheureux. Tu peux ne pas être d'accord avec une certaine phylosophie de l'agriculture mais tu ne peux pas diaboliser toute une corporation en parlant de quelques cas, dont le mais et une periode définie,  qui ne représentent pas une généralité.
    oui Laurent53 je pense aussi que cela vient de la fabrication artisanale d'un vrai fromage ou d'un vrai yaourt mais aussi des variétés des F&L qui diffèrent de la grande distri.

    Pas d'accord avec toi Lolo84 : il me semble que le problème des mycotoxines est réèl et grave, et ce que soulève Camille est à prendre avec beaucoup d'attention, dans des articles qui moi, ne me semble pas du tout tendancieux, et encore moins anecdotiques puisque l'on parle de relever un seuil de norme...
    Laisser penser que tout ce qui est Bio est sain, et l'opposer au chimique forcément nocif est une grave erreur, que font de nombreux médiats et leaders d'opinion, et qui leur reviendra forcément dans la gueule prochaniement. Souvenons-nous des concombres bio tueurs d'une quinzaine de personnes il y a qq années...
      
    au départ,les concombres conventionnels ont été suspectés mais ce sont en fait des germes de soja bio qui étaient en cause
    en attendant le marché des concombres s'était écroulé et les producteurs ont jeté leur production à la benne  : grr 

    Pas seulement le concombre, il y a eu suspicion sur la tomate également et bcp d'autres légumes! Ici les producteurs de tomates ont vécu une saison noire, alors qu'elle se déroulait normalement jusque là!

    pierrot22
    + membre techno +

    département : 22
    Messages : 724
    Date d'inscription : 10/09/2011
    Age : 54
    Localisation Trégor zone littorale

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Agriculture biologique Un secteur en pleine croissance

    Message par Invité le Ven 30 Mai 2014 - 20:00

    Au sujet de la pyrale et des mycotoxines,je dis peut être une bêtise,mais ce ne serait pas la monoculture de maïs qui pourrait être en cause?

    si c'est le cas,c'est bien le fait de l'agriculture conventionnelle?

    Je trouve les arguments de Camille tout aussi sectaires que les arguments pro bio.

    en voyage en Amérique du nord,l'été dernier,j'ai été effaré par la pauvreté des raoyons des grandes surfaces.Produits industriels aseptisés ,fruits et légumes standardisés calibré ensachés .Je vous raconte pas la tronche des poulets boursouflés dont la chair à la consistance d'un yaourt.

    je sais pas ce que vont manger les convives chez David le W-E prochain mais bio ou pas,la qualité sera surement au rendez-vous




    Invité
    Invité


    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Agriculture biologique Un secteur en pleine croissance

    Message par pinocio le Ven 30 Mai 2014 - 21:47

    laurent53 a écrit:
    Spoiler:
    Camille a écrit:
    laurent53 a écrit:
    lolo84 a écrit:Les puristes ne vont pas en grande surface mais dans les reseaux biocoop ou mieux, ils vont eux-meme cueillir dans les champs en bio via une adhésion (ça plait de plus en plus). En coop c'est pas compliqué--> c'est deux fois plus cher mais les produits sont locaux et de saison. C'est certain il faut avoir les moyens mais tous ceux qui y vont ne sont pas forcément argentés. Leur raisonnement se résume à: c'est plus nourrissant, moins dénaturé, plus nutritif donc on n'a moins besoin d'acheter en quantité.
    Il m'arrive d'y aller et je suis toujours surpris de la difference de gout d'un même produit comparé à la grande distri.
    Le top c'est encore de produire soi meme ses légumes, mais c'est loin d'être la solution la plus économique, de toute manière on fait rarement un potager pour l'argent.
     Il serait honnête de dire ceci: combien de maraichers ou d'arbo ont un potager perso pour la consommation familiale avec quelques produits identiques que ceux produits en grand  chut

    C'est tout à fait respectable de vouloir consommer bio et de faire l'effort d'aller chercher ses légumes directement chez le producteur ou dans un biocoop.
    par contre je trouve dangereux que les politiques veuillent stimuler l'offre tandis que les grandes surfaces surfent sur la vague avec des slogans du style:"le bio au prix du conventionnel".

    Je vois pas ce qu'il y a de "respectable" à aller s'intoxiquer avec des labels AB qui ne respectent pas la santé publique !

    En fait de resserrer la vis c'est le contraire, la France demande une dérogation temporaire au dépassement des doses maximales recommandées en mycotoxines sur maïs et les produits issus.
    http://www.lafranceagricole.fr/actualite-agricole/mais-debat-autour-des-teneurs-en-mycotoxines-88538.html

    Pour ceux qui douteraient encore de leurs effets et qui constitue une des principales préoccupations des autorités sanitaires ces dernières années dans le domaine végétal, un exemple très démonstratif de leur nocivité dans cet article
    http://www.lespiedsdansleplat.me/le-mais-le-petit-papillon-et-les-mechants-champignons-fable-italienne-tres-edifiante/
    Il faut savoir vivre dangereusement  : rr 
    gustativement,de nombreux produits bio(fruits et légumes) sont largement meilleurs que le standard.
    Il m'arrive aussi de consommer du fromage bio(je pense que son bon gout vient plus de sa fabrication artisanale que du fait qu'il soit bio,mais il est bon et local).
    Ce qui est bien c'est que les gens aient le choix et on a encore ce choix,heureusement.
    Il est démontré depuis longtemps, par les non bio et par les pros bio, que le bio ne garanti en aucun cas la qualité gustative du produit final.
    Un puriste bio va manger des fruits de saison, par idéologie et par principe, il a raison et c'est pour cela que les fruits et légumes ont un goût plus affirmé, en traditionnel: même résultat pour le même type de fruit ou de légume.
    Dans ma région, productrice de vins réputés, qu'ils soient bio ou non, lors des dégustations à l'aveugle, il est impossible de différencier les uns des autres.
    Depuis un ou deux ans, les consommateurs bio acceptent, de trouver des fruits de moins bonne présentation que le standard exigé par la grande distribution pour du conventionnel. Il y a peu on a inventé une catégorie spéciale pour ces fruits (et légumes) on les a gentiment dénommé: les fruits laids, ce qui a permis de les mettre en rayon sans choquer le consommateur, les magasins bio s'y sont mis également.


    on ne peut pas diriger le vent, mais on peut ajuster les voiles.
    avatar
    pinocio
    + Admin +
    + Admin +

    Messages : 34417
    Date d'inscription : 09/09/2009
    Age : 59
    Localisation centre Cote d'Or (dans les nuages !)

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Agriculture biologique Un secteur en pleine croissance

    Message par mathieu33 le Ven 30 Mai 2014 - 21:53

    pinocio a écrit:
    laurent53 a écrit:
    Spoiler:

    Camille a écrit:
    laurent53 a écrit:
    lolo84 a écrit:Les puristes ne vont pas en grande surface mais dans les reseaux biocoop ou mieux, ils vont eux-meme cueillir dans les champs en bio via une adhésion (ça plait de plus en plus). En coop c'est pas compliqué--> c'est deux fois plus cher mais les produits sont locaux et de saison. C'est certain il faut avoir les moyens mais tous ceux qui y vont ne sont pas forcément argentés. Leur raisonnement se résume à: c'est plus nourrissant, moins dénaturé, plus nutritif donc on n'a moins besoin d'acheter en quantité.
    Il m'arrive d'y aller et je suis toujours surpris de la difference de gout d'un même produit comparé à la grande distri.
    Le top c'est encore de produire soi meme ses légumes, mais c'est loin d'être la solution la plus économique, de toute manière on fait rarement un potager pour l'argent.
     Il serait honnête de dire ceci: combien de maraichers ou d'arbo ont un potager perso pour la consommation familiale avec quelques produits identiques que ceux produits en grand  chut

    C'est tout à fait respectable de vouloir consommer bio et de faire l'effort d'aller chercher ses légumes directement chez le producteur ou dans un biocoop.
    par contre je trouve dangereux que les politiques veuillent stimuler l'offre tandis que les grandes surfaces surfent sur la vague avec des slogans du style:"le bio au prix du conventionnel".

    Je vois pas ce qu'il y a de "respectable" à aller s'intoxiquer avec des labels AB qui ne respectent pas la santé publique !

    En fait de resserrer la vis c'est le contraire, la France demande une dérogation temporaire au dépassement des doses maximales recommandées en mycotoxines sur maïs et les produits issus.
    http://www.lafranceagricole.fr/actualite-agricole/mais-debat-autour-des-teneurs-en-mycotoxines-88538.html

    Pour ceux qui douteraient encore de leurs effets et qui constitue une des principales préoccupations des autorités sanitaires ces dernières années dans le domaine végétal, un exemple très démonstratif de leur nocivité dans cet article
    http://www.lespiedsdansleplat.me/le-mais-le-petit-papillon-et-les-mechants-champignons-fable-italienne-tres-edifiante/
    Il faut savoir vivre dangereusement  : rr 
    gustativement,de nombreux produits bio(fruits et légumes) sont largement meilleurs que le standard.
    Il m'arrive aussi de consommer du fromage bio(je pense que son bon gout vient plus de sa fabrication artisanale que du fait qu'il soit bio,mais il est bon et local).
    Ce qui est bien c'est que les gens aient le choix et on a encore ce choix,heureusement.
    Il est démontré depuis longtemps, par les non bio et par les pros bio, que le bio ne garanti en aucun cas la qualité gustative du produit final.
    Un puriste bio va manger des fruits de saison, par idéologie et par principe, il a raison et c'est pour cela que les fruits et légumes ont un goût plus affirmé, en traditionnel: même résultat pour le même type de fruit ou de légume.
    Dans ma région, productrice de vins réputés, qu'ils soient bio ou non, lors des dégustations à l'aveugle, il est impossible de différencier les uns des autres.
    Depuis un ou deux ans, les consommateurs bio acceptent, de trouver des fruits de moins bonne présentation que le standard exigé par la grande distribution pour du conventionnel. Il y a peu on a inventé une catégorie spéciale pour ces fruits (et légumes) on les a gentiment dénommé: les fruits laids, ce qui a permis de les mettre en rayon sans choquer le consommateur, les magasins bio s'y sont mis également.


     violon violon  mad
    avatar
    mathieu33
    + membre techno +

    département : 33
    Messages : 2868
    Date d'inscription : 04/10/2013
    Age : 29
    Localisation gironde

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Agriculture biologique Un secteur en pleine croissance

    Message par Camille le Ven 30 Mai 2014 - 23:48

    laurent53 a écrit:Au sujet de la pyrale et des mycotoxines,je dis peut être une bêtise,mais ce ne serait pas la monoculture de maïs qui pourrait être en cause?

    si c'est le cas,c'est bien le fait de l'agriculture conventionnelle?

    Je trouve les arguments de Camille tout aussi sectaires que les arguments pro bio.

    en voyage en Amérique du nord,l'été dernier,j'ai été effaré par la pauvreté des raoyons des grandes surfaces.Produits industriels aseptisés ,fruits et légumes standardisés calibré ensachés .Je vous raconte pas la tronche des poulets boursouflés dont la chair à la consistance d'un yaourt.

    je sais pas ce que vont manger les convives chez David le W-E prochain mais bio ou pas,la qualité sera surement au rendez-vous



    Alors il faudra revoir la définition du mot sectaire.
    Qui détruit, saccage aveuglément, sans aucun argument tenable scientifiquement, au nom du refus de l’innovation, du progrès, de l’industrie, de la croissance ?
    Qui par ces actions largement couvertes par les merdias fait le forcing dans toutes les strates décisionnaires, nationales comme européennes, justice comprise puisque visiblement ces actes de terrorisme sont absous ?

    Ta réflexion serait juste si la pression parasitaire se faisait autant au sud qu’au nord, ou bien la monoculture de maïs serait une exclusivité du sud-ouest ? Ou bien que le maïs serait la seule culture à engendrer ses propres parasites ?
    Comme elle serait toute aussi juste si, faute de traitements efficaces, les récoltes en AB n’avaient pas cette propension à des teneurs en mycotoxine souvent très limites…
    avatar
    Camille
    + membre techno +

    Messages : 7252
    Date d'inscription : 24/12/2010
    Age : 57
    Localisation Au pays du fromage mou qui pue

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Agriculture biologique Un secteur en pleine croissance

    Message par Camille le Sam 31 Mai 2014 - 0:05

    pinocio a écrit:
    laurent53 a écrit:
    Spoiler:

    Camille a écrit:
    laurent53 a écrit:
    lolo84 a écrit:Les puristes ne vont pas en grande surface mais dans les reseaux biocoop ou mieux, ils vont eux-meme cueillir dans les champs en bio via une adhésion (ça plait de plus en plus). En coop c'est pas compliqué--> c'est deux fois plus cher mais les produits sont locaux et de saison. C'est certain il faut avoir les moyens mais tous ceux qui y vont ne sont pas forcément argentés. Leur raisonnement se résume à: c'est plus nourrissant, moins dénaturé, plus nutritif donc on n'a moins besoin d'acheter en quantité.
    Il m'arrive d'y aller et je suis toujours surpris de la difference de gout d'un même produit comparé à la grande distri.
    Le top c'est encore de produire soi meme ses légumes, mais c'est loin d'être la solution la plus économique, de toute manière on fait rarement un potager pour l'argent.
     Il serait honnête de dire ceci: combien de maraichers ou d'arbo ont un potager perso pour la consommation familiale avec quelques produits identiques que ceux produits en grand  chut

    C'est tout à fait respectable de vouloir consommer bio et de faire l'effort d'aller chercher ses légumes directement chez le producteur ou dans un biocoop.
    par contre je trouve dangereux que les politiques veuillent stimuler l'offre tandis que les grandes surfaces surfent sur la vague avec des slogans du style:"le bio au prix du conventionnel".

    Je vois pas ce qu'il y a de "respectable" à aller s'intoxiquer avec des labels AB qui ne respectent pas la santé publique !

    En fait de resserrer la vis c'est le contraire, la France demande une dérogation temporaire au dépassement des doses maximales recommandées en mycotoxines sur maïs et les produits issus.
    http://www.lafranceagricole.fr/actualite-agricole/mais-debat-autour-des-teneurs-en-mycotoxines-88538.html

    Pour ceux qui douteraient encore de leurs effets et qui constitue une des principales préoccupations des autorités sanitaires ces dernières années dans le domaine végétal, un exemple très démonstratif de leur nocivité dans cet article
    http://www.lespiedsdansleplat.me/le-mais-le-petit-papillon-et-les-mechants-champignons-fable-italienne-tres-edifiante/
    Il faut savoir vivre dangereusement  : rr 
    gustativement,de nombreux produits bio(fruits et légumes) sont largement meilleurs que le standard.
    Il m'arrive aussi de consommer du fromage bio(je pense que son bon gout vient plus de sa fabrication artisanale que du fait qu'il soit bio,mais il est bon et local).
    Ce qui est bien c'est que les gens aient le choix et on a encore ce choix,heureusement.
    Il est démontré depuis longtemps, par les non bio et par les pros bio, que le bio ne garanti en aucun cas la qualité gustative du produit final.
    Un puriste bio va manger des fruits de saison, par idéologie et par principe, il a raison et c'est pour cela que les fruits et légumes ont un goût plus affirmé, en traditionnel: même résultat pour le même type de fruit ou de légume.
    Dans ma région, productrice de vins réputés, qu'ils soient bio ou non, lors des dégustations à l'aveugle, il est impossible de différencier les uns des autres.
    Depuis un ou deux ans, les consommateurs bio acceptent, de trouver des fruits de moins bonne présentation que le standard exigé par la grande distribution pour du conventionnel. Il y a peu on a inventé une catégorie spéciale pour ces fruits (et légumes) on les a gentiment dénommé: les fruits laids, ce qui a permis de les mettre en rayon sans choquer le consommateur, les magasins bio s'y sont mis également.
    Ils ont du revoir leur campagne de pub avec un critère "laid" limité au calibrage...
    Parce que précédemment elle affichait des produits frais "abimés" !
    http://www.forumphyto.fr/2012/12/12/anti-gaspillage-et-normalisation-des-fruits-et-legumes-%C2%AB-le-vert-dans-le-fruit-%C2%BB/

    Ce qu'on ne peut pas qualifier de trouvaille lumineuse...
    Exemple la patuline
    http://www.securite-alimentaire.public.lu/publications/imprimes/dep_patuline_jus_pomme/dep_patuline.pdf
    avatar
    Camille
    + membre techno +

    Messages : 7252
    Date d'inscription : 24/12/2010
    Age : 57
    Localisation Au pays du fromage mou qui pue

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Agriculture biologique Un secteur en pleine croissance

    Message par OLIVBIO77 le Sam 31 Mai 2014 - 10:17

    J'ai beau relire l'article sur la patuline je ne vois pas de lien ou de mise en cause de la production AB dans cet article. langue 

    OLIVBIO77
    + membre techno +

    département : 77
    Messages : 365
    Date d'inscription : 22/01/2013
    Age : 50
    Localisation centre brie

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Agriculture biologique Un secteur en pleine croissance

    Message par OLIVBIO77 le Sam 31 Mai 2014 - 10:23

    http://www.courrier-picard.fr/region/agriculture-contraints-de-detruire-leur-recolte-de-ble-ia201b0n379182

    Tiens Camille encore un problème BIO : ha 77  et aussi les Italiens en cause...

    OLIVBIO77
    + membre techno +

    département : 77
    Messages : 365
    Date d'inscription : 22/01/2013
    Age : 50
    Localisation centre brie

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Agriculture biologique Un secteur en pleine croissance

    Message par Invité le Sam 31 Mai 2014 - 10:50

    Ce qui me chiffonne c'est le rapport bio-écologie : sincèrement et pour le pratiquer (je désherbe mécaniquement mes vignes) je ne suis pas convaincu que l'impact écologique de 3 ou 4 passages d'interceps plus un passage d'épampreuse mécanique soit moindre qu'un passage de glypho+antigerminatif et un passage au défoliant ! Egalement au niveau des phytos , l'alternance des familles chimique est peut ètre préférable au niveau de la vie des sols que l'utilisation unique de soufre et de cuivre . D'autan plus que le consommateur lambda ne connait pas du tout les subtilités du cahier des charge bio et en a une fausse idée : les engrais minéraux azotés sont simplement remplacés par des foliaires tout aussi efficace , l' apport de potasse minérale est autorisé (patenkali par exemple) , et les insecticides bio sont non sélectif au niveau des insectes auxiliaires .
    J'estime qu'il y a tromperie entre ce que rabache les médias à longueur de journée , relayés par notre cher gouvernement, et la réalitée du terrain .

    Invité
    Invité


    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Agriculture biologique Un secteur en pleine croissance

    Message par Camille le Sam 31 Mai 2014 - 11:15

    OLIVBIO77 a écrit:J'ai beau relire l'article sur la patuline je ne vois pas de lien ou de mise en cause de la production AB dans cet article. langue 
    Où tu as vu que je mettais en cause exclusivement l'AB sur ce sujet précis qu'à évoqué Pinoc ?
    Il n'en demeure pas moins que le lien est quand même posé ; après la destruction de ces plants d'arbres résistants à une maladie qui fait partie des vecteurs de ces moisissures dangereuses.

    OLIVBIO77 a écrit:http://www.courrier-picard.fr/region/agriculture-contraints-de-detruire-leur-recolte-de-ble-ia201b0n379182

    Tiens Camille encore un problème BIO : ha 77  et aussi les Italiens en cause...
    Gestion rapide et traitement correct pour cette erreur, on ne peut pas en dire autant de la gestion de la crise E.Coli des graines germées bio !
    Si tu veux t'amuser à opposer agriculture industrielle vs agriculture bio, respectueuse de l'environnement et des ressources naturelles, va voir cette new... Je me marre  violon 
    http://www.franceinter.fr/emission-le-zoom-de-la-redaction-un-engrais-marin-qui-fait-des-vagues
    avatar
    Camille
    + membre techno +

    Messages : 7252
    Date d'inscription : 24/12/2010
    Age : 57
    Localisation Au pays du fromage mou qui pue

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Agriculture biologique Un secteur en pleine croissance

    Message par sibalo le Sam 31 Mai 2014 - 12:05

    pinocio a écrit:
    laurent53 a écrit:
    Spoiler:

    Camille a écrit:
    laurent53 a écrit:
    lolo84 a écrit:Les puristes ne vont pas en grande surface mais dans les reseaux biocoop ou mieux, ils vont eux-meme cueillir dans les champs en bio via une adhésion (ça plait de plus en plus). En coop c'est pas compliqué--> c'est deux fois plus cher mais les produits sont locaux et de saison. C'est certain il faut avoir les moyens mais tous ceux qui y vont ne sont pas forcément argentés. Leur raisonnement se résume à: c'est plus nourrissant, moins dénaturé, plus nutritif donc on n'a moins besoin d'acheter en quantité.
    Il m'arrive d'y aller et je suis toujours surpris de la difference de gout d'un même produit comparé à la grande distri.
    Le top c'est encore de produire soi meme ses légumes, mais c'est loin d'être la solution la plus économique, de toute manière on fait rarement un potager pour l'argent.
     Il serait honnête de dire ceci: combien de maraichers ou d'arbo ont un potager perso pour la consommation familiale avec quelques produits identiques que ceux produits en grand  chut

    C'est tout à fait respectable de vouloir consommer bio et de faire l'effort d'aller chercher ses légumes directement chez le producteur ou dans un biocoop.
    par contre je trouve dangereux que les politiques veuillent stimuler l'offre tandis que les grandes surfaces surfent sur la vague avec des slogans du style:"le bio au prix du conventionnel".

    Je vois pas ce qu'il y a de "respectable" à aller s'intoxiquer avec des labels AB qui ne respectent pas la santé publique !

    En fait de resserrer la vis c'est le contraire, la France demande une dérogation temporaire au dépassement des doses maximales recommandées en mycotoxines sur maïs et les produits issus.
    http://www.lafranceagricole.fr/actualite-agricole/mais-debat-autour-des-teneurs-en-mycotoxines-88538.html

    Pour ceux qui douteraient encore de leurs effets et qui constitue une des principales préoccupations des autorités sanitaires ces dernières années dans le domaine végétal, un exemple très démonstratif de leur nocivité dans cet article
    http://www.lespiedsdansleplat.me/le-mais-le-petit-papillon-et-les-mechants-champignons-fable-italienne-tres-edifiante/
    Il faut savoir vivre dangereusement  : rr 
    gustativement,de nombreux produits bio(fruits et légumes) sont largement meilleurs que le standard.
    Il m'arrive aussi de consommer du fromage bio(je pense que son bon gout vient plus de sa fabrication artisanale que du fait qu'il soit bio,mais il est bon et local).
    Ce qui est bien c'est que les gens aient le choix et on a encore ce choix,heureusement.
    Il est démontré depuis longtemps, par les non bio et par les pros bio, que le bio ne garanti en aucun cas la qualité gustative du produit final.
    Un puriste bio va manger des fruits de saison, par idéologie et par principe, il a raison et c'est pour cela que les fruits et légumes ont un goût plus affirmé, en traditionnel: même résultat pour le même type de fruit ou de légume.
    Dans ma région, productrice de vins réputés, qu'ils soient bio ou non, lors des dégustations à l'aveugle, il est impossible de différencier les uns des autres.
    Depuis un ou deux ans, les consommateurs bio acceptent, de trouver des fruits de moins bonne présentation que le standard exigé par la grande distribution pour du conventionnel. Il y a peu on a inventé une catégorie spéciale pour ces fruits (et légumes) on les a gentiment dénommé: les fruits laids, ce qui a permis de les mettre en rayon sans choquer le consommateur, les magasins bio s'y sont mis également.
    Les yaourts de supermarché bio sont aussi dégelasse que les normaux  : vomi 
    Par contre ceux acheter chez le producteur conventionnel son super et je suppose que ca doit etre pareil chez le bio
    avatar
    sibalo
    + membre techno +

    Messages : 17845
    Date d'inscription : 09/08/2010
    Age : 30
    Localisation Somme (Plateau Picard)

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Agriculture biologique Un secteur en pleine croissance

    Message par toune le Sam 31 Mai 2014 - 14:50

    L'approche médiatique du bio n'est pas la bonne, notamment dans l'opposition qu'ils présente avec le conventionnel :
    Tout chimique-horrible contre bio-super...
    - pour reprendre la thèse de Camille le risque biologique est tout aussi grave que le risque chimique, on semble vouloir l'oublier.
    - Parce que même en bio, on utilise de la chimie (les antibio sont tolérés, les antiparasitaires, le sulfate de cuivre en vigne (joliment appelée "bouillie bordelaise", avec l'accent ça passe encore mieux)...
    - D'autre part parce que les dérogations en bio sont légion, achat de foin conventionnel pour l'élevage,  semences traitées... On ne parle même pas du bio étranger, comme cité dans un post plus haut...
    - Parce que l'impact CO² des pratiques bio plaident plutôt en leur défaveur

    Laisser croire au grand public qu'un monde totalement bio est possible et diaboliser en permanence la chimie, le grand Satan, là est l'erreur monumental de beaucoup d'intellectuels et leaders d'opinion, qui moi, toutes proportions gardées, me font penser aux intellectuels communistes d'après guerre, rêvant ouvertement de la grande URSS, aveuglés, s'aveuglant par dogme, niant consciemment ou pas les ravages du stalinisme.

    La voie promue par ce forum me semble la bonne : la chimie oui, mais raisonnée, réduite, contrôlée.

    toune
    + Membre Accro +

    département : 49
    Messages : 130
    Date d'inscription : 24/03/2013
    Age : 42
    Localisation Maine et Loire

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Agriculture biologique Un secteur en pleine croissance

    Message par Contenu sponsorisé


    Contenu sponsorisé


    Revenir en haut Aller en bas

    Page 1 sur 9 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

    Revenir en haut

    - Sujets similaires

     
    Permission de ce forum:
    Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum