AGRICULTURE - CONVIVIALITE - ENVIRONNEMENT (A.C.E)
Bonjour et bienvenue sur ACE !!!!

Enregistrez-vous sur le forum et n'oubliez pas de renseigner votre profil.

Avant de poster pour la première fois, veuillez avoir la politesse de vous présenter aux membres ( rubrique "Présentation des Nouveaux Membres"). Merci pour eux.
Statistiques
Nous avons 3929 membres enregistrés
L'utilisateur enregistré le plus récent est La vinette

Nos membres ont posté un total de 2556771 messages dans 74646 sujets
Guilbart

offre météo

http://www.meteo-gascogne.com/pages/les-services-a-la-demande-1/
dette de la France

compteur de la dette
Petites annonces

    Pas d'annonces disponibles.


    Petite histoire de l'énergie, son rôle en agriculture dans l'histoire

    Page 3 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

    Aller en bas

    default Petite histoire de l'énergie, son rôle en agriculture dans l'histoire

    Message par GL le Mar 10 Fév 2015, 09:34

    Rappel du premier message :

    Par ces quelques lignes, je souhaite remettre en perspective les conséquences de l'énergie sur nos vies.

    D'abord

    Le feu, l'homme et la nourriture

    La maîtrise du feu a eu plusieurs conséquences sur l'alimentation.

    Pour les végétaux, la cuisson a permis de rendre digeste les féculents. Les amidons qui sont des glucides complexes deviennent assimilables après cuisson. Le feu a donc permis de modifier le régime alimentaire.

    Les céréales sont des aliments qui se conservent, c'est dans leur cycle végétatif. La cuisson a donc permis de cueillir d'abord puis de cultiver des nourritures pour passer les périodes de frugalité.

    Ensuite, elle a permis de cuire la viande. Cela a permis de la séparer plus facilement des os mais aussi de la rendre plus goutteuse et plus assimilable également.

    Le feu a donc été lié à la naissance de l'agriculture et de l'élevage.

    Avec l'agriculture arrive la sédentarisation, une révolution en marche.


    Dernière édition par GL le Dim 22 Jan 2017, 07:57, édité 34 fois
    avatar
    GL
    + membre techno +

    Messages : 15002
    Date d'inscription : 10/09/2009
    Age : 103
    Localisation Assis

    Revenir en haut Aller en bas


    default ACE

    Message par GL le Dim 01 Mar 2015, 12:36

    Sur ACE, il est une tradition, une habitude, c'est celle de ce retrouver ensemble.

    C'est la force de ce groupe hétéroclite de ce forum.

    Je t'invite donc à partager sur nos différences de vue un verre à la main.

    Dans ACE, il y a Convivialité, pour cela rien ne vaut une poignée de main.
    avatar
    GL
    + membre techno +

    Messages : 15002
    Date d'inscription : 10/09/2009
    Age : 103
    Localisation Assis

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Petite histoire de l'énergie, son rôle en agriculture dans l'histoire

    Message par Invité le Dim 01 Mar 2015, 13:24

    la premiere regle gl est de ne pas répondre...... : victoire
    continue sur ton fil ,c'est tres interessant

    Invité
    Invité


    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Petite histoire de l'énergie, son rôle en agriculture dans l'histoire

    Message par PatogaZ le Dim 01 Mar 2015, 13:34

    bastien a écrit:super!!!! GL : victoire


    tout à fait , c' est du grand GL , c' est avec ces posts inimitables que tu entres dans les fondations de ce forum georges

    par devant l' amitié qui nous lie c' est ces "flashes" qui nous remettent toujours les pieds dans les bottes et les bottes sur terre : victoire : victoire : victoire


    II-41
    La grand estoille par sept jours bruslera,
    Nuee fera deux soleils apparoir,
    Le gros mastin toute nuict hurlera,
    Quand grand pontife changera de terroir. (octobre rouge)
    je n' ai pas encore la date du prochain zimboum , je vous tiens au jus dès que j' ai des nouvelles (ASAP)

    avatar
    PatogaZ
    + Admin +
    + Admin +

    Messages : 81593
    Date d'inscription : 09/09/2009
    Age : 59
    Localisation au bout de la baie de Somme

    http://www.blog-agri.com/patogaz1/52

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Petite histoire de l'énergie, son rôle en agriculture dans l'histoire

    Message par pinocio le Dim 01 Mar 2015, 14:01

    grabouille a écrit:la premiere regle gl est de ne pas répondre...... : victoire
    continue sur ton fil ,c'est tres interessant
    Je ne suis pas tout à fait d'accord.
    L'intérêt de ce forum, c'est de confronter des avis totalement opposés, le but ultime, pousser chacun à argumenter et développer ses idées.
    Avec (entre autres) Camille et GL, on a des gens qui possèdent une ligne de conduite argumentée et qui s'y tiennent , pas des girouettes c'est cela le plus agréable et important.


    on ne peut pas diriger le vent, mais on peut ajuster les voiles.
    avatar
    pinocio
    + Admin +
    + Admin +

    Messages : 34239
    Date d'inscription : 09/09/2009
    Age : 59
    Localisation centre Cote d'Or (dans les nuages !)

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Petite histoire de l'énergie, son rôle en agriculture dans l'histoire

    Message par Invité le Dim 01 Mar 2015, 14:14

    Georges, je suis comme beaucoup d'acéistes, j'attends chaque jour ton nouveau post sur ce topic, merci à toi : victoire

    Invité
    Invité


    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Petite histoire de l'énergie, son rôle en agriculture dans l'histoire

    Message par Invité le Dim 01 Mar 2015, 14:36

    pinocio a écrit:
    grabouille a écrit:la premiere regle gl est de ne pas répondre...... : victoire
    continue sur ton fil ,c'est tres interessant
    Je ne suis pas tout à fait d'accord.
    L'intérêt de ce forum, c'est de confronter des avis totalement opposés, le but ultime, pousser chacun à argumenter et développer ses idées.
    Avec (entre autres) Camille et GL, on a des gens qui possèdent une  ligne de conduite argumentée et qui s'y tiennent , pas des girouettes c'est cela le plus agréable et important.
    confronter ok tout a fait d'accord
    je veux bien qu'elle argumente "l'erreur" de gl ,mais je trouve peu cavalier la façon dont elle l'a fait ......

    Invité
    Invité


    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Petite histoire de l'énergie, son rôle en agriculture dans l'histoire

    Message par pinocio le Dim 01 Mar 2015, 14:40

    grabouille a écrit:
    confronter ok tout a fait d'accord
    je veux bien qu'elle argumente "l'erreur" de gl ,mais je trouve peu cavalier la façon dont elle l'a fait ......
    C'est ça l'emportement selon nos convictions, il n'y a rien d'insultant ou de réducteur . : victoire


    on ne peut pas diriger le vent, mais on peut ajuster les voiles.
    avatar
    pinocio
    + Admin +
    + Admin +

    Messages : 34239
    Date d'inscription : 09/09/2009
    Age : 59
    Localisation centre Cote d'Or (dans les nuages !)

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Petite histoire de l'énergie, son rôle en agriculture dans l'histoire

    Message par Invité le Dim 01 Mar 2015, 14:42

    Si. Sa dernière phrase.

    Invité
    Invité


    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Petite histoire de l'énergie, son rôle en agriculture dans l'histoire

    Message par massey8210 le Dim 01 Mar 2015, 14:43

    je plussoie anestel
    avatar
    massey8210
    + membre techno +

    Messages : 9785
    Date d'inscription : 13/09/2009
    Age : 55
    Localisation morbihan

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Petite histoire de l'énergie, son rôle en agriculture dans l'histoire

    Message par Invité le Dim 01 Mar 2015, 14:47

    Anestel a écrit:Si. Sa dernière phrase.
    +1
    c'est surtout celle la qui fait mal
    je ne sais pas si tu as tout lu daniel mais cette phrase a la place de gl je n'aurai pas du tout apprécié
    elle a tres bien argumenté ,'l'erreur" de gl mais ses petites phrases sont digne d'une langue de vipere ......

    Invité
    Invité


    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Petite histoire de l'énergie, son rôle en agriculture dans l'histoire

    Message par bastien le Dim 01 Mar 2015, 14:49

    tout à fait
    avatar
    bastien
    + membre techno +

    Messages : 19033
    Date d'inscription : 11/02/2011
    Age : 46
    Localisation Entre plaine et vignoble du 39

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Petite histoire de l'énergie, son rôle en agriculture dans l'histoire

    Message par Invité le Dim 01 Mar 2015, 14:56

    pinocio a écrit:
    grabouille a écrit:la premiere regle gl est de ne pas répondre...... : victoire
    continue sur ton fil ,c'est tres interessant
    Je ne suis pas tout à fait d'accord.
    L'intérêt de ce forum, c'est de confronter des avis totalement opposés, le but ultime, pousser chacun à argumenter et développer ses idées.
    Avec (entre autres) Camille et GL, on a des gens qui possèdent une  ligne de conduite argumentée et qui s'y tiennent , pas des girouettes c'est cela le plus agréable et important.

    toutafé .


    ps: c'est vrai que la dernière phrase de camille est trash et carrément inutile .

    mébon , on connaît Camille hein : rr

    https://www.youtube.com/watch?v=FUb9Pg7KmEM

    Invité
    Invité


    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Petite histoire de l'énergie, son rôle en agriculture dans l'histoire

    Message par pinocio le Dim 01 Mar 2015, 15:02

    grabouille a écrit:
    Anestel a écrit:Si. Sa dernière phrase.
    +1
    c'est surtout celle la qui fait mal
    je ne sais pas si tu as tout lu daniel mais cette phrase a la place de gl je n'aurai pas du tout apprécié
    elle a tres bien argumenté ,'l'erreur" de gl mais ses petites phrases sont digne d'une langue de vipere ......
    Je ne suis pas de votre avis "mes grands" ... Very Happy
    Relisez bien (c'est long d'accord) le post de GL et la réponse complète de Camille (c'est long aussi), vous comprendrez le "petit" (placé entre guillemets), c'est un ensemble !


    on ne peut pas diriger le vent, mais on peut ajuster les voiles.
    avatar
    pinocio
    + Admin +
    + Admin +

    Messages : 34239
    Date d'inscription : 09/09/2009
    Age : 59
    Localisation centre Cote d'Or (dans les nuages !)

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Petite histoire de l'énergie, son rôle en agriculture dans l'histoire

    Message par Invité le Dim 01 Mar 2015, 15:06

    c'est pô le "petit" qui pose problème c'est le :
    "études de comptoirs "

    au pluriel (bon allez là j'déconne : rr : rr ) on va pas se tirer la barbichette toute la journée ...

    Invité
    Invité


    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Petite histoire de l'énergie, son rôle en agriculture dans l'histoire

    Message par gé des lavandes le Dim 01 Mar 2015, 15:09

    avatar
    gé des lavandes
    + membre techno +

    département : 04 ALPES DE HAUTE PROVENCE
    Messages : 3801
    Date d'inscription : 28/10/2011
    Age : 55
    Localisation sud est

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Petite histoire de l'énergie, son rôle en agriculture dans l'histoire

    Message par Papy 26 le Dim 01 Mar 2015, 15:10

    attendez les gars si la belle du cantal rôde !!!!!!!!! çà va bouillir  77

    Papy 26
    + membre techno +

    Messages : 2745
    Date d'inscription : 27/09/2011
    Age : 72
    Localisation 26120

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Petite histoire de l'énergie, son rôle en agriculture dans l'histoire

    Message par Invité le Dim 01 Mar 2015, 15:11

    gé des lavandes a écrit:cé mignon ca ! : rr  https://www.youtube.com/watch?v=FUb9Pg7KmEM

    ouais euh arrêtes de lui reluker les gambettes hein ! langue

    Invité
    Invité


    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Petite histoire de l'énergie, son rôle en agriculture dans l'histoire

    Message par gé des lavandes le Dim 01 Mar 2015, 15:26

    jacquou le croquant a écrit:
    gé des lavandes a écrit:cé mignon ca ! : rr  https://www.youtube.com/watch?v=FUb9Pg7KmEM

    ouais euh arrêtes de lui reluker les gambettes hein ! langue
    les gambettes, les gambettes, dans 20 ans y auras plus rien a reluquer  https://www.youtube.com/watch?v=ExEUYHUAcTQ c"est quand c"est  encore beau qui faut le faire : ha
    avatar
    gé des lavandes
    + membre techno +

    département : 04 ALPES DE HAUTE PROVENCE
    Messages : 3801
    Date d'inscription : 28/10/2011
    Age : 55
    Localisation sud est

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Petite histoire de l'énergie, son rôle en agriculture dans l'histoire

    Message par Camille le Dim 01 Mar 2015, 15:37

    Ma "petite" phrase désagréable aura eu le mérite de redonner de la voix à Anestel pour venir juger du bien et du mal...  63

    Elle l'est très certainement mais pas autant que celle de GL sur ce scientifique qui a vécu ses 26 dernières années comme un usurpateur, un vulgaire menteur parce que des ignares ont prit plaisir à le dézinguer avec l'aide des merdias et, comme GL aujourd'hui, se plaisent encore à en remettre une couche!  :tb

    GL (et d'autres d'ailleurs) connait très bien ce jugement, déjà signalé par mes soins, alors cette capacité à faire le sourd est toute aussi navrante et déplaisante! (le crin-crin sur la convivialité est hors-sujet, une nième dérobade) surtout sur un forum de professionnels dont on peut reconnaitre l'effort constant à dénoncer les idées reçues et autres conneries sur notre milieu et profession.
    Qu'il en soit de même envers les autres milieux professionnels et surtout scientifiques où nos connaissances et notre compétence est souvent au ras des pâquerettes.
    avatar
    Camille
    + membre techno +

    Messages : 7252
    Date d'inscription : 24/12/2010
    Age : 57
    Localisation Au pays du fromage mou qui pue

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Petite histoire de l'énergie, son rôle en agriculture dans l'histoire

    Message par Invité le Dim 01 Mar 2015, 15:42

    gé des lavandes a écrit:
    jacquou le croquant a écrit:
    gé des lavandes a écrit:cé mignon ca ! : rr  https://www.youtube.com/watch?v=FUb9Pg7KmEM

    ouais euh arrêtes de lui reluker les gambettes hein ! langue
    les gambettes, les gambettes, dans 20 ans y auras plus rien a reluquer  https://www.youtube.com/watch?v=ExEUYHUAcTQ c"est quand c"est  encore beau qui faut le faire : ha

    elle m'a l'air un peu "tendue" ta heïdi a faire de l'élastique

    Invité
    Invité


    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Petite histoire de l'énergie, son rôle en agriculture dans l'histoire

    Message par Camille le Dim 01 Mar 2015, 15:45

    PatogaZ a écrit:
    bastien a écrit:super!!!! GL : victoire


    tout à fait , c' est du grand GL , c' est avec ces posts inimitables que tu entres dans les fondations de ce forum georges

    par devant l' amitié qui nous lie c' est ces "flashes" qui nous remettent toujours les pieds dans les bottes et les bottes sur terre : victoire : victoire : victoire
    D'accord mais ce n'est pas une raison pour s'exonérer de toutes critiques et d'autant plus quand cela concerne une antienne sortie du caniveau et où elle devrait retourner définitivement!  : victoire
    avatar
    Camille
    + membre techno +

    Messages : 7252
    Date d'inscription : 24/12/2010
    Age : 57
    Localisation Au pays du fromage mou qui pue

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Petite histoire de l'énergie, son rôle en agriculture dans l'histoire

    Message par Invité le Dim 01 Mar 2015, 15:48

    De l'art de mettre le freuz dans un des topics intéressants de ce forum.
     
    Fin du HS pour moi. Camille en ignoré.

    Invité
    Invité


    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Petite histoire de l'énergie, son rôle en agriculture dans l'histoire

    Message par erwin le Dim 01 Mar 2015, 15:56

    Anestel a écrit:De l'art de mettre le freuz dans un des topics intéressants de ce forum.
     
    Fin du HS pour moi. Camille en ignoré.

    :réfléchi  puisqu'on est dans le HS,
                quel est l'intérêt de venir forum si c'est pour mettre une partie des intervenants en "ignoré" ? :réfléchi
    avatar
    erwin
    + membre techno +

    département : 54
    Messages : 12799
    Date d'inscription : 23/09/2009
    Age : 43
    Localisation south Belgium

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Petite histoire de l'énergie, son rôle en agriculture dans l'histoire

    Message par Invité le Dim 01 Mar 2015, 15:58

    chacun est libre erwin

    Invité
    Invité


    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Petite histoire de l'énergie, son rôle en agriculture dans l'histoire

    Message par Camille le Dim 01 Mar 2015, 15:58

    Anestel a écrit:De l'art de mettre le freuz dans un des topics intéressants de ce forum.
     
    Fin du HS pour moi. Camille en ignoré.

    De l'art de nier la vérité! 60
    avatar
    Camille
    + membre techno +

    Messages : 7252
    Date d'inscription : 24/12/2010
    Age : 57
    Localisation Au pays du fromage mou qui pue

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Petite histoire de l'énergie, son rôle en agriculture dans l'histoire

    Message par Camille le Dim 01 Mar 2015, 16:02

    erwin a écrit:
    Anestel a écrit:De l'art de mettre le freuz dans un des topics intéressants de ce forum.
     
    Fin du HS pour moi. Camille en ignoré.

    :réfléchi  puisqu'on est dans le HS,
                quel est l'intérêt de venir forum si c'est pour mettre une partie des intervenants en "ignoré" ? :réfléchi
    Moi aussi, ça m'a toujours surpris cette forme inélégante de jouer les indifférents... : victoire
    avatar
    Camille
    + membre techno +

    Messages : 7252
    Date d'inscription : 24/12/2010
    Age : 57
    Localisation Au pays du fromage mou qui pue

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Petite histoire de l'énergie, son rôle en agriculture dans l'histoire

    Message par GL le Dim 01 Mar 2015, 16:15

    Camille a écrit:
    GL (et d'autres d'ailleurs) connait très bien ce jugement, déjà signalé par mes soins, alors cette capacité à faire le sourd est toute aussi navrante et déplaisante! (le crin-crin sur la convivialité est hors-sujet, une nième dérobade) surtout sur un forum de professionnels dont on peut reconnaitre l'effort constant à dénoncer les idées reçues et autres conneries sur notre milieu et profession.
    .

    Il se trouve que le crin crin est l'essence de cette équipe d'amis.

    Je te convie donc à boire un pot avec moi et à se serrer la main.

    Sinon, je continue ma petite histoire. Pour répondre au questions annexes je prendrais un autre fil.
    avatar
    GL
    + membre techno +

    Messages : 15002
    Date d'inscription : 10/09/2009
    Age : 103
    Localisation Assis

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Petite histoire de l'énergie, son rôle en agriculture dans l'histoire

    Message par Camille le Dim 01 Mar 2015, 16:21

    GL a écrit:
    Camille a écrit:
    GL (et d'autres d'ailleurs) connait très bien ce jugement, déjà signalé par mes soins, alors cette capacité à faire le sourd est toute aussi navrante et déplaisante! (le crin-crin sur la convivialité est hors-sujet, une nième dérobade) surtout sur un forum de professionnels dont on peut reconnaitre l'effort constant à dénoncer les idées reçues et autres conneries sur notre milieu et profession.
    .

    Il se trouve que le crin crin est l'essence de cette équipe d'amis.

    Je te convie donc à boire un pot avec moi et à se serrer la main.

    Sinon, je continue ma petite histoire. Pour répondre au questions annexes je prendrais un autre fil.
    La dernière fois que je t'ai fait remarquer ton HS tu n'en a eu que foutre...
    Boire un coup et se serrer la main alors que tu ne compte visiblement pas reconnaitre ton erreur de jugement, ce sera sans moi.
    avatar
    Camille
    + membre techno +

    Messages : 7252
    Date d'inscription : 24/12/2010
    Age : 57
    Localisation Au pays du fromage mou qui pue

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Petite histoire de l'énergie, son rôle en agriculture dans l'histoire

    Message par GL le Dim 01 Mar 2015, 16:27

    Camille a écrit:
    La dernière fois que je t'ai fait remarquer ton HS tu n'en a eu que foutre...
    Boire un coup et se serrer la main alors que tu ne compte visiblement pas reconnaitre ton erreur de jugement, ce sera sans moi.

    Dommage.

    Au prochain repas, on fera Convivialité sans toi.
    avatar
    GL
    + membre techno +

    Messages : 15002
    Date d'inscription : 10/09/2009
    Age : 103
    Localisation Assis

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Petite histoire de l'énergie, son rôle en agriculture dans l'histoire

    Message par Camille le Dim 01 Mar 2015, 17:43

    Depuis quelques temps prévaut la participations aux repas ACE ; une sorte de pass pour être accepté dans toute son intégralité sur le forum.
    Aucune espèce d'autre considération ne semble être retenue : participation aux sujets ou impossibilité de quitter sa ferme, par exemple.
    En remettant à l'envie cette fraternité Conviviale sur le tapis, il ne faudrait pas oublier la définition de la confraternité qui tend à exclure ceux qui ne respecteraient pas une de ces bases, l'honnêteté.
    Alors plutôt qu'une poignée de main, je verrai mieux te voir reconnaitre ton erreur, ce n'est pas pour moi mais pour l'honneur de ce bonhomme qui a bien plus oeuvré pour notre santé que la bande de crétins qui lui ont aboyé après!
    avatar
    Camille
    + membre techno +

    Messages : 7252
    Date d'inscription : 24/12/2010
    Age : 57
    Localisation Au pays du fromage mou qui pue

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Petite histoire de l'énergie, son rôle en agriculture dans l'histoire

    Message par ced51 le Dim 01 Mar 2015, 19:04

    Chacun a les idées qu'il (ou elle) veut mais je trouve dommage de déballer tout ici et de pourrir un topic aussi intéressant...
    Ouvrir un topic en mettant le lien de celui ci ou converser directement en mp sont éventuellement des solutions qui évitent de mettre le dawa sur un post et qui montrent le respect vis à vis des forumeurs intéressés par ce post...
    avatar
    ced51
    + membre techno +

    Messages : 3079
    Date d'inscription : 11/05/2014
    Age : 34
    Localisation Au pays du Champagne

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Petite histoire de l'énergie, son rôle en agriculture dans l'histoire

    Message par pinocio le Dim 01 Mar 2015, 19:09

    Camille a écrit:
    erwin a écrit:
    Anestel a écrit:De l'art de mettre le freuz dans un des topics intéressants de ce forum.
     
    Fin du HS pour moi. Camille en ignoré.

    :réfléchi  puisqu'on est dans le HS,
                quel est l'intérêt de venir forum si c'est pour mettre une partie des intervenants en "ignoré" ? :réfléchi
    Moi aussi, ça m'a toujours surpris cette forme inélégante de jouer les indifférents... : victoire
    Pour moi mettre quelqu'un en ignoré c'est beaucoup plus que de l'indifférence, c'est une forme de mépris doublé d'un aveu d'incapacité à admettre que des avis différents puissent être exprimés.

    Camille a écrit:Depuis quelques temps prévaut la participations aux repas ACE ; une sorte de pass pour être accepté dans toute son intégralité sur le forum.
    Aucune espèce d'autre considération ne semble être retenue : participation aux sujets ou impossibilité de quitter sa ferme, par exemple.
    En remettant à l'envie cette fraternité Conviviale sur le tapis, il ne faudrait pas oublier la définition de la confraternité qui tend à exclure ceux qui ne respecteraient pas une de ces bases, l'honnêteté.
    Alors plutôt qu'une poignée de main, je verrai mieux te voir reconnaitre ton erreur, ce n'est pas pour moi mais pour l'honneur de ce bonhomme qui a bien plus oeuvré pour notre santé que la bande de crétins qui lui ont aboyé après!
    Je ne crois pas que le fait de participer ou non à un repas ACE soit devenu un pass pour le dialogue sur notre forum, la preuve en est que les posts les mieux argumentés de ce forum, sont conduits par des membres que l'on a jamais rencontré lors de ces repas, principalement BV et toi Camille.
    Concernant les sujets de GL, il les mène bille en tête, plongé dans ses propres idéaux ignorant les remarques qui lui sont faites.
    Connaissant un peu GL, c'est son style, dans la réalité il a tellement de casseroles sur le feu, qu'il fini par s'y perdre lui même, un peu bordélique, mais toujours sans mépris ni haine.


    on ne peut pas diriger le vent, mais on peut ajuster les voiles.
    avatar
    pinocio
    + Admin +
    + Admin +

    Messages : 34239
    Date d'inscription : 09/09/2009
    Age : 59
    Localisation centre Cote d'Or (dans les nuages !)

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Petite histoire de l'énergie, son rôle en agriculture dans l'histoire

    Message par sd 4500 le Dim 01 Mar 2015, 19:28

    Bon j'ai rien contre Camille mais je préférai boire la goutte avec GL , je parie qu' on doit ce fendre la gueule avec lui ! : victoire
    avatar
    sd 4500
    + membre techno +

    département : cote dort pas beaucoup (21)
    Messages : 1823
    Date d'inscription : 18/09/2009
    Age : 50
    Localisation nid des oiseaux de nuit

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Petite histoire de l'énergie, son rôle en agriculture dans l'histoire

    Message par Pi-R le Dim 01 Mar 2015, 19:43

    ced51 a écrit:Chacun a les idées qu'il (ou elle) veut mais je trouve dommage de déballer tout ici et de pourrir un topic aussi intéressant...
    Ouvrir un topic en mettant le lien de celui ci ou converser directement en mp sont éventuellement des solutions qui évitent de mettre le dawa sur un post et qui montrent le respect vis à vis des forumeurs intéressés par ce post...
    Continue GL c'est très intéressant ton histoire , ce serait dommage de pourrir ce sujet

    avatar
    Pi-R
    + membre techno +

    Messages : 322
    Date d'inscription : 18/09/2009
    Age : 68
    Localisation 2 sèvres

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Petite histoire de l'énergie, son rôle en agriculture dans l'histoire

    Message par PatogaZ le Dim 01 Mar 2015, 19:58

    Anestel a écrit:De l'art de mettre le freuz dans un des topics intéressants de ce forum.
     
    Fin du HS pour moi. Camille en ignoré.

    anestel , je ne peux que te recommander d' appliquer la devise de ton avatar et de rejoindre tes 10 forumeurs du club API d' extrême gauche , merci d' avance , ça vaut pour tes condisciples dont on fera l' économie sur cet espace avec grande satisfaction : victoire : victoire : victoire


    II-41
    La grand estoille par sept jours bruslera,
    Nuee fera deux soleils apparoir,
    Le gros mastin toute nuict hurlera,
    Quand grand pontife changera de terroir. (octobre rouge)
    je n' ai pas encore la date du prochain zimboum , je vous tiens au jus dès que j' ai des nouvelles (ASAP)

    avatar
    PatogaZ
    + Admin +
    + Admin +

    Messages : 81593
    Date d'inscription : 09/09/2009
    Age : 59
    Localisation au bout de la baie de Somme

    http://www.blog-agri.com/patogaz1/52

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Petite histoire de l'énergie, son rôle en agriculture dans l'histoire

    Message par Invité le Dim 01 Mar 2015, 20:09

    Je fais peut-être chier, mais je ne mens pas comme un arracheur de dents à une forumeuse et je ne m'introduis pas en invité dans les sections privées des autres forums comme tu sais si bien le faire. Et pourquoi pas dans les MP....

    Vraiment désolée GL pour ce pourrissage, mais là on m'attaque. Je me défends.

    Invité
    Invité


    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Petite histoire de l'énergie, son rôle en agriculture dans l'histoire

    Message par PatogaZ le Dim 01 Mar 2015, 20:10

    Anestel a écrit:Je fais peut-être chier, mais je ne mens pas comme un arracheur de dents à une forumeuse et je ne m'introduis pas en invité dans les sections privées des autres forums comme tu sais si bien le faire. Et pourquoi pas dans les MP....

    Vraiment désolée GL pour ce pourrissage, mais là on m'attaque. Je me défends.

    va jouer avec les gamins de ta rue 77 77 77

    j' entends bien protéger ce forum des prédateurs de votre genre (surtout ceux qui vivent des minimas sociaux et qui ont le temps de mûrir de sombres desseins le concernant) : rale : rale : rale

    PS : petite édition : je n' ai pas besoin de faire des coups foireux comme les vôtres pour dire ce que j' ai à dire , en général je ne l' envoie pas par télégramme , vos méthodes sont les vôtres mais tout le monde ne les emploie pas


    II-41
    La grand estoille par sept jours bruslera,
    Nuee fera deux soleils apparoir,
    Le gros mastin toute nuict hurlera,
    Quand grand pontife changera de terroir. (octobre rouge)
    je n' ai pas encore la date du prochain zimboum , je vous tiens au jus dès que j' ai des nouvelles (ASAP)

    avatar
    PatogaZ
    + Admin +
    + Admin +

    Messages : 81593
    Date d'inscription : 09/09/2009
    Age : 59
    Localisation au bout de la baie de Somme

    http://www.blog-agri.com/patogaz1/52

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Petite histoire de l'énergie, son rôle en agriculture dans l'histoire

    Message par electron le Dim 01 Mar 2015, 20:43

    Pour protéger l'image du nucléaire français raconte que le nuage s'est arrêter à la frontière". : tape

    Non Camille en France nos politiciens avait peur que la panique soit incontrôlable ,Ne pas oublier que un politicien ne sait pas qu'il est plus idiot que la moyenne des français principe de précaution oblige

    electron
    + membre techno +

    Messages : 2318
    Date d'inscription : 14/09/2009
    Age : 63
    Localisation Creusois region Cheneraille

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Petite histoire de l'énergie, son rôle en agriculture dans l'histoire

    Message par GL le Dim 01 Mar 2015, 21:30

    avatar
    GL
    + membre techno +

    Messages : 15002
    Date d'inscription : 10/09/2009
    Age : 103
    Localisation Assis

    Revenir en haut Aller en bas

    default La plante, la lumière et les hommes qui la mettent en musique

    Message par GL le Lun 02 Mar 2015, 07:41

    J'en fini avec le nucléaire.

    La centralisation des moyens de production d’électricité d'origine thermique se heurte au principe de Carnot. Je m'explique. Quand vous transformer de la chaleur en mouvement, le rendement est d'un tiers, c'est à dire que 3 kw produit donne 1 kw qui passe dans votre compteur.

    Chaque tranche de la centrale de Nogent a 1 300 MW de puissance électrique. C'est 2 600 MW qui sont dispersés dans les aéroréfrigérant et dans le transport. On ne voit jamais d'oiseaux sur les lignes à très haute tension.
    Les fils sont trop chauds. Des km de radiateurs électriques en plein air, c'est pas terrible pour le climat.

    C'est donc bien le centralisme qui nous empêche d'être un acteur sur le dossier des renouvelables. Quand je vois le tam-tam fait autour du méthane, je ne peux m'empêcher de penser aux fortunes englouties dans l'éthanol de céréales.

    Pensez donc, 1000 baguettes de pain et 50 L d'équivalent pétrole pour faire le plein d'une voiture.

    Michel Soufflet, le plus gros négociant de France, retardé dans son projet par une opposition tenace soutenu par le cabinet de Corine Lepage a abandonné son projet de distillerie de Pont sur Seine. Il a même reconnu discrètement que lui a permis d'éviter de faire une sacrée boulette.

    Il se trouve, que cet homme là, c'est avec son argent qu'il investit, la coopération, c'est avec le nôtre, çà fait une différence de taille.




    L'unité d'éthanol de Lillebonne, je l'ai payer plusieurs fois.
    une fois par l'investissement
    une fois par le blé qui y rentrait 20 % en dessous du cours du marché
    une autre fois par des mouvements curieux de céréales ou les trains rentraient et sortaient sans être décharger, leurs chargements partaient par bateaux, c'était juste avant la flambée du court du blé.

    Pourtant, elle ne fait plus d'éthanol.

    Revenons sur nos fermes

    La plante est la façon de prendre de l'eau et des minéraux dans le sol, de prendre du CO² dans l'air et de le transformer grâce à la lumière en chaînes carbonées diverses et variés. Il n'existe aucun autre moyen de réaliser ce prodige.

    Notre boulot est de mettre en œuvre un processus naturel et produire avec cela la plante ou la nourriture qui répond à la demande.

    Vous voulez du blé, on vous le fait pousser
    Vous voulez de la bière, on vous fait de l'orge
    ect...
    On peut même procédé à la première transformation avec l'élevage.

    On peut dire qu'on est bien mal reconnu pour se service que l'on rend.

    Comme il fallait s'en douter. Les animaux de la plus grande ferme de France sont repartis dans leurs élevages et les politiciens, leurs cours et la meutes qui les suit aussi.

    Les 650 000 visiteurs sont repartis à leurs rêves d'une agriculture ou l'on passerait son temps à faire des papouilles au animaux alors qu'ils achètent des cuisses de poulets à 2,50 €/kg.

    Pour avoir fait pas mal de bilans énergétique sur des exploitations, j'ai trouver les chiffres qui suivent.

    Pour les systèmes de cultures traditionnels je trouvais 150 L de fuel/Ha
    jusque 80 L/Ha pour le non labour
    mais 350 L/Ha en élevage ou la pailleuse, le bol d'alimentation et le chargeur tourne tout les jours.
    Ces chiffres datent un peu, mais l'esprit doit rester le même.

    Il faut que j'y revienne.
    avatar
    GL
    + membre techno +

    Messages : 15002
    Date d'inscription : 10/09/2009
    Age : 103
    Localisation Assis

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Petite histoire de l'énergie, son rôle en agriculture dans l'histoire

    Message par carlo s le Lun 02 Mar 2015, 10:36

    le systeme a fait des agriculteur :

    des clients captif ....
    avatar
    carlo s
    + membre techno +

    Messages : 31937
    Date d'inscription : 09/09/2009
    Age : 50
    Localisation sud de l'ile

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Petite histoire de l'énergie, son rôle en agriculture dans l'histoire

    Message par GL le Lun 02 Mar 2015, 11:26

    carlo s a écrit:le systeme a fait des agriculteur :

    des clients captif ....

    Pendant 50 ans, on est sorti de la servitude, on cherche maintenant à nous y faire retourner.



    Çà ne me conviens guère, vous vous faites ce que vous voulez.
    avatar
    GL
    + membre techno +

    Messages : 15002
    Date d'inscription : 10/09/2009
    Age : 103
    Localisation Assis

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Petite histoire de l'énergie, son rôle en agriculture dans l'histoire

    Message par Camille le Lun 02 Mar 2015, 12:43

    ced51 a écrit:Chacun a les idées qu'il (ou elle) veut mais je trouve dommage de déballer tout ici et de pourrir un topic aussi intéressant...
    Ouvrir un topic en mettant le lien de celui ci ou converser directement en mp sont éventuellement des solutions qui évitent de mettre le dawa sur un post et qui montrent le respect vis à vis des forumeurs intéressés par ce post...
    Ce n'est pas un débat d'idées, juste faire reconnaitre les faits. Je peux comprendre que GL ou d'autres soient très fachés avec le nucléaire et la radio activité sans avoir à user des pires mensonges!


    pinocio a écrit:
    Spoiler:

    Camille a écrit:
    erwin a écrit:
    Anestel a écrit:De l'art de mettre le freuz dans un des topics intéressants de ce forum.
     
    Fin du HS pour moi. Camille en ignoré.

    :réfléchi  puisqu'on est dans le HS,
                quel est l'intérêt de venir forum si c'est pour mettre une partie des intervenants en "ignoré" ? :réfléchi
    Moi aussi, ça m'a toujours surpris cette forme inélégante de jouer les indifférents... : victoire
    Pour moi mettre quelqu'un en ignoré c'est beaucoup plus que de l'indifférence, c'est une forme de mépris doublé d'un aveu d'incapacité à admettre que des avis différents puissent être exprimés.

    Camille a écrit:Depuis quelques temps prévaut la participations aux repas ACE ; une sorte de pass pour être accepté dans toute son intégralité sur le forum.
    Aucune espèce d'autre considération ne semble être retenue : participation aux sujets ou impossibilité de quitter sa ferme, par exemple.
    En remettant à l'envie cette fraternité Conviviale sur le tapis, il ne faudrait pas oublier la définition de la confraternité qui tend à exclure ceux qui ne respecteraient pas une de ces bases, l'honnêteté.
    Alors plutôt qu'une poignée de main, je verrai mieux te voir reconnaitre ton erreur, ce n'est pas pour moi mais pour l'honneur de ce bonhomme qui a bien plus oeuvré pour notre santé que la bande de crétins qui lui ont aboyé après!
    Je ne crois pas que le fait de participer ou non à un repas ACE soit devenu un pass pour le dialogue sur notre forum, la preuve en est que les posts les mieux argumentés de ce forum, sont conduits par des membres que l'on a jamais rencontré lors de ces repas, principalement BV et toi Camille.
    Concernant les sujets de GL, il les mène bille en tête, plongé dans ses propres idéaux ignorant les remarques qui lui sont faites.
    Connaissant un peu GL, c'est son style, dans la réalité il a tellement de casseroles sur le feu, qu'il fini par s'y perdre lui même, un peu bordélique, mais toujours sans mépris ni haine.
    C'est du moins ce que laisse entendre l'ami GL à mon encontre et comme j'ai aussi pu le lire ailleurs...
    Mais merci pinocio, tu as toujours de sages réflexions!  : victoire

    electron a écrit:Pour protéger  l'image du nucléaire français raconte que le nuage s'est arrêter à la frontière".  : tape

    Non Camille  en France nos politiciens avait peur que la panique soit incontrôlable ,Ne pas oublier que un politicien ne sait pas qu'il est plus idiot que la moyenne des français principe de précaution oblige  
    Non, les politiciens de l'époque ont appris bien après les services du Pr Pellerin l'explosion et en 86 le principe de précaution n'existait pas.
    L'idée de la mise en place d'un service de radio-protection en France, pays déjà fortement nucléarisé, n'émanait pas des politiques (un comble!) mais du Pr Pellerin!

    Mais je vais de ce pas changer de fil puisque GL m'y invite et cesser cette discussion ici.
    avatar
    Camille
    + membre techno +

    Messages : 7252
    Date d'inscription : 24/12/2010
    Age : 57
    Localisation Au pays du fromage mou qui pue

    Revenir en haut Aller en bas

    default De la synthèse du carbone à la déserance des villes

    Message par GL le Mar 03 Mar 2015, 07:37

    Notre métier, je l'ai dit est de mettre en œuvre cette formidable capacité qu'on les plantes de synthétiser le CO² de l'air en une chaîne carbonée qui réponde à la demande de ceux qui nous entourent.

    Avez vous remarquer que quand on parle du cycle du carbone, on ne parle jamais de ceux qui le mettent en œuvre.




    Pourtant ceux qui permettent que ce cycle passe par de la nourriture, c'est bien les paysans.

    Je vous ai dit avoir fait pas mal d'étude de synthèse énergétique sur des exploitations. Elles ne visaient pas à sortir des chiffres à la virgule près mais à connaître les habitudes des agriculteurs devant lesquels je devais intervenir.

    On ne dit pas la même chose à Tours qu'à Mulhouse. Pour ne pas arriver comme parachuté, il vaut mieux savoir à qui l'on parle.

    Je relevais donc les grands postes énergétique d'une exploitation.

    En entrée pour les grandes lignes.

    le carburant
    les engrais
    les postes énergétiques divers

    En sortie
    la production multiplié par sa valeur énergétique

    Les chiffres qui ressortaient le plus souvent donnait un facteur 10. C'est à dire que quand on confie l'équivalent d'un litre de fuel à un agriculteur, dans la trémie de sa moissonneuse batteuse il y en a dix.

    Cette méthode était beaucoup trop simpliste et partielle mais donnait une image simple de nos capacité.

    En élevage, les chiffres étaient beaucoup plus faible. La deuxième transformation allié à des  postes de consommation de carburant fort ne permet pas ce multiplicateur.

    Pourtant, je mange du fromage à chaque repas et j'ai horreur du tofu, je préfère de très loin un bon steak saignant.  C'est dans ma culture, je ne suis pas végétalien.

    Je disais donc, qu'a ma connaissance, aucun autre procédé industriel n'est capable de faire cette synthèse du CO² de l'air. C'est nous qui le mettons en œuvre et avec quel brio.

    Nos responsables, nos industriels, nos commerçants veulent de la matière première, du minerais (quel affreux mots) pas cher. Ils baissent les prix à la limite de la ligne de flottaison faisant couler les plus faibles. Cette politique va désertifier des pans entiers de ce pays. Des vaches, c'est fait pour faire du lait, des veaux et de la viande, pas pour faire beau dans le paysage et amuser les touristes échapper de leurs enfers citadins et en mal de gambades rurales.
    On a fourni des bras pour les villes, ils en ont fait çà.



    Aujourd'hui, ces bras, il les mettent au chômage et les parquent dans le fond  de leur villes,



       

    faisant fleurir les paraboles et la violence.  




    Entre ces images et nos fermes, il n'y a que quelques kilomètres, quelques minutes de voitures. Notre métier est une activité ouverte. On ne mettra jamais un grillage autour de nos parcelles. Les pneus de voitures, c'est pas terrible dans un batteur.

    Violence et agriculture sont incompatible.
    avatar
    GL
    + membre techno +

    Messages : 15002
    Date d'inscription : 10/09/2009
    Age : 103
    Localisation Assis

    Revenir en haut Aller en bas

    default L'arrivée des rapaces, ils ont sentis la mort proche

    Message par GL le Mer 04 Mar 2015, 07:16

    Les périodes de crises sont toujours très profitables pour certains. Demandez à Krups, Monsanto, Dow Chimical d’où viens leur fortune, leur place sur le marché. Mon grand père a moins apprécier les armes allemandes.

    En 2008 sauvés par les états, c'est à dire par notre argent, en quette de proie, les banquiers se jette sur les marchés agricoles. Il faut dire qu'ils avaient fait fort. Prêter de l'argent à des gens qui n'en n'avait pas les moyens en misant en même temps sur leurs faillite, il faut le faire, ils l'ont fait. Cela a mis des millions de personnes à la rue, expulsées de leurs maisons.

    Sur les marchés agricoles à la faveur , d'un stock de report faible et une sécheresse aux USA des stockages massifs font exploser les cours des céréales. Cette spéculation provoque les émeutes de la faim, provoque les révoltes arabes.

    Je suis effarés du nombre de km que font les objets qui m'entourent pour permettre d'aller trouver  des  bras encore moins chers que chez nous. Ces km qui laissent nos usines en friches pour aller fabriquer nos biens à l'autre bout du monde. On peut par exemple faire découper les cochons en Roumanie et fermer les abattoirs bretons.

    Maintenant, ce sont les financiers font entrer la volatilité des prix de nos produits. On fait rentrer les renards dans le poulailler.

    Ici se situe le choc de culture. Notre activité est incompatible avec ce yo-yo. Pour monter une ferme et plus encore un élevage, il faut du temps, du temps long.

    Les solutions qu'on nous proposent pour nous protéger de ces prédateurs est tout simplement délirante, l'assurance.  C'est à dire qu'on va devoir payer une assurance pour permettre pillards de faire leurs gigantesque profits.

    Chers collègues, les rapaces sont sur la plaine, il me rappelle des années noires de notre histoire.

    Il me reviens ce que disait ce vieux monsieur dans son livre « indignez vous »:

    « créer, c'est résister
    résister, c'est créer »

    Ou encore

    « l'indifférence, la pire des attitudes »



    Merci monsieur Hessel.

    Je me souviens aussi du « test de Milgram » que l'on voit dans le film « I comme Icare »

    Une expérience déconcertante, impitoyable, tellement actuelle.

    https://www.youtube.com/watch?v=KmmLHAXtsKo



    Après des années de prospérité et de facilité, il va falloir du courage et un moral de résistant.
    Ce sont là des valeurs que je rencontre souvent parmi nous.
    avatar
    GL
    + membre techno +

    Messages : 15002
    Date d'inscription : 10/09/2009
    Age : 103
    Localisation Assis

    Revenir en haut Aller en bas

    default Retour dans mes champs

    Message par GL le Jeu 05 Mar 2015, 07:41

    Sous mes pieds, ce n'est pas le monde des bisounours. On écoute pas France Inter le samedi après midi après avoir été acheter ses carottes tordues au marché bio local.

    La vie dans un sol, c'est des millions d'être vivant par grammes de terre.

    Ici, c'est un conflits permanent, un conflit à la nourriture, à la conservation et la protection de cette nourriture, à l'espace, à la suprématie mais aussi au maintien en état des son milieu. Il est fait de synergie, de complémentarité mais surtout guerre incessante. Dans le monde de nos sols, on ne connais pas la compassion, mais on ne connaît pas non plus la douleur. Ce n'est pas le lieu non plus de l'individualisme, c'est la survie de son espèce que l'on joue.

    Certaines espèces ont inventer l’élevage, la culture de champignons, les armes chimiques et  bactériologique. Je pense aux fourmis notamment. Je suis en train de relire Bernard Werber.



    Elles utilisent aussi ce formidable moyen de communication que sont les phéromones. Beaucoup plus complexe que la parole, il véhicule des messages bien sûr mais aussi la description de l’émetteur, sa carte d'identité en quelque sorte. Poser sur le sol, il permet de marquer une route dans l'espace bien sûr mais aussi dans le temps.

    Si elle est rythmé par les aléas des saisons, par les aléas du milieu, il est arriver un nouveau paramètre.

    Les hommes pour leurs guerres ont inventés les neurotoxiques.



    C'est le chlore qui fût l'un des plus utilisé. Comme producteur on retrouve des gens que l'on connais bien Basf, Hoechst, Bayer, les géants de la chimie.

    Chez moi la première année de l'usage d'insecticide fût 1975 sur cette attaque monstrueuse  de pucerons. C'était du parathion que j'ai épandu.  Je me souviens bien en short, assis sur le dossier du siège pour ne pas avoir les jambes couvertes de ces bestioles en train d'ouvrir les passées dans du blé, de faire ces rails dans les parcelles qu'on ne connaissait pas jusque là. Non seulement, on avait pas de protection, d'EPI (équipement de protection individuels) mais on faisait le tour du champs avant de repasser dans les zones qu'on venaient juste de traiter, je ne vous parle même pas des pointes.

    Sur les parcelles non traitées, je me souviens avoir fait 17 Qx  d'un grain chétif qui devait faire 45 ou 50 de PS.

    Autour de moi, les agriculteurs qui ont fait çà sont en train de s'éteindre, ils ont 80 - 90 ans. Ils ont fait la révolution verte, et avec quel brio. Regardez si il a de la gueule celui là.



    Merci à eux.


    Dans ces années là, on avait arrêter le colza car on ne maîtrisait plus les insectes. L'arrivée des insecticides nous a permis de réintroduire cette tête d'assolement qu'on ne sait comment remplacer aujourd'hui.

    Pourtant on pourrait bien commencer à voir arriver la limite de ce modèle. Qaun 10 g/Ha de Zétacyperméthrine permettent de détruire tout les charançons d'une parcelle, leur action ne se limite pas au celle insectes cible. Elle fait de la place aussi dans les autres insectes du sol.

    Si on voit apparaître des mesures de restriction d'usage, on est encore bien démuni pour connaître l'impact d'un traitement dans une parcelle.

    Certes, il est pas mal de gens que cela n'amuse pas mais se sera sans doute un des piliers de la révolution qui s'annonce.

    Dans ce démarche, il me paraît important qu'on oublie pas les acteurs, si vous suivez ce fil, vous voyez de qui je veux parler.
    avatar
    GL
    + membre techno +

    Messages : 15002
    Date d'inscription : 10/09/2009
    Age : 103
    Localisation Assis

    Revenir en haut Aller en bas

    default Nos outils de prédateur et les trames vertes

    Message par GL le Ven 06 Mar 2015, 07:05

    Nous disposons d'outils de destruction massive.

    Le record de cette machine est à 1032 Ha/24 H.


    Mais aussi 122 Ha/H avec celle là.








    C'est à dire qu'on est capable avec 1,2 L de Zétacyperméthrine de détruire une grande partie des insectes sur 122 Ha en 1 H.

    Si la ZNT est de 20 M, ce n'est pas un hasard.

    Il est donc très vivement souhaitable d'être très parcimonieux dans l'usage de tel type de produit.

    Arrive ici un carrefour important.

    Soit on laisse les normes nous envahir comme c'est le cas en ce moment.

    Soit on reprend un peu la main avec une meilleurs connaissance des cible et des usages. Le réflexe qui consiste à dire : « on a vu des charançons du bourgeons dans le canton terminal sur colza, donc on traite » mérite qu'on affine un peu cette position.

    Nous avons des moyens extrêmement puissants, soyons prudent avec.

    Des signes dont je parlerais plus tard, me font penser que nous sommes en face d'une dégradation de la vie du sol. Il va être temps qu'on en cherche un peu la cause. Le plafonnement de la progression des rendements pourrait trouver sa cause par là. Les insecticides ne sont pas anodins dans ce dossier.

    Les trames bleue et les trames vertes.

    Pendant qu'on parle beaucoup de quelques Ha inondées du côté de Sivens se joue un dossier bien plus important.  

    Après avoir fait des autoroutes pour les voitures, pour les trains voilà qu'on veut en faire pour les animaux.

    Il faut dire que la crise est de taille. 1/3 amphibiens, 1/8 des oiseaux et 1/4 des mammifères sont menacés d'extinction à l'échelle mondiale


    Le but de cette mesure est de créer des corridors pour permettre de relier, de faire un maillage écologique entre les différentes zones d'habitats des animaux.

    Pour la Champagne Ardennes, voici la carte qu'on nous prépare.

    Ce dossier est lourd mais intéressant.

    https://www.cr-champagne-ardenne.fr/Actions/environnement/proteger_milieux_naturels/Documents/Trame-verte-bleue/04_3_SRCE_projet_consult_tome4c.pdf

    Voici un exemple de terrain.



    Sachez que la zone vert foncé fait 160 M de large et la bande vert clair fait 600 M.

    Ces dossiers sont semble t'il très avancés, quand ils seront actés, il sera trop tard.

    Il me paraît donc indispensable d'y voir de plus près et de ne pas laisser, sur ce dossier, les associations environnementales faire le jeux.

    La encore, on veut décider sans inviter les acteurs. Ceux qui sont autour de la table ne vivent pas de l'activité agricole, ne tire pas leurs revenus de la production et ne font pas pousser beaucoup de blé.
    avatar
    GL
    + membre techno +

    Messages : 15002
    Date d'inscription : 10/09/2009
    Age : 103
    Localisation Assis

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Petite histoire de l'énergie, son rôle en agriculture dans l'histoire

    Message par imanol le Ven 06 Mar 2015, 07:23

    Anestel a écrit:Je fais peut-être chier, mais je ne mens pas comme un arracheur de dents à une forumeuse et je ne m'introduis pas en invité dans les sections privées des autres forums comme tu sais si bien le faire. Et pourquoi pas dans les MP....

    Vraiment désolée GL pour ce pourrissage, mais là on m'attaque. Je me défends.

    je confirme, d'ailleurs je croyais que tu avais plié les gaules !? :réfléchi

    imanol
    + membre techno +

    département : Landes
    Messages : 8384
    Date d'inscription : 10/11/2013
    Age : 41
    Localisation France

    Revenir en haut Aller en bas

    default Les usages de la photosynthèse, nos cultures

    Message par GL le Sam 07 Mar 2015, 07:57

    De la maîtrise de la cette formidable et unique capacité des plantes de capter le CO² de l'air pour en faire des chaînes carbonées complexes, nous en faisons grands et multiples usages.

    D'abord sur les blés, la culture reine de ce métier, la culture emblématique.

    C'est le savoir faire des hommes depuis la cultures jusque la boulangerie qui fait un des fleurons de ce pays, le pain français.








    C'est sans doute sur cette culture que le choix variétal est le plus large. Il dépend de la destination bien sûr. On ne sème pas la même variété pour faire du pain, de la biscuiterie ou de l'alimentation animale. Il dépend de la région bien sûr mais aussi des habitudes régionales. Pourtant, quelque chose m’inquiète, depuis les années 1990, les rendements plafonnent. Les plantes n'expriment plus leurs potentiels génétiques et l'évolution des techniques. La qualité du semis, les protections fongicides ne sont plus au rendez vous de la progression des rendements.

    Sur les orges

    Ici se sont les malteurs qui limitent le choix des variétés. Dans des germoirs de plusieurs centaines de tonnes, il faut avoir une seule variété pour que la germination soit homogène. De plus la recherche génétique ne nous apporte plus de matériel nouveau et performant.

    En colza


    Sur cette plante, les progrès génétiques par contre ont permis des évolutions spectaculaires. On a vu des rendements l'an passé dépasser les 50 Qx. Reste la difficulté du semis. Faire de la terre fine fin Août en espérant qu'un passage de pluie fasse la levée est toujours aussi difficile. Pourtant ces avant tout la qualité de l'implantation qui fait la récolte.

    Mais un autre point m'inquiète sur cette culture. Dans les années 1960, on l'avait arrêter car on ne venait plus à bout des insectes. L'arrivée des insecticides à permis une formidable expansion de cette culture qui est devenue dans certaines régions presque la seule tête d'assolement. Cette culture ne peut se concevoir aujourd'hui sans insecticide. Il est avérer que leur action ne se limite pas au prédateur cible mais aussi sur chenilles, coléoptères… Je suis chez moi à un passage sur charançon de la tige, certains voisins en sont à plusieurs. Nous sommes à une époque ou les plantes ne couvrent pas le sol, une partie de la pulvérisation arrive donc directement sur la terre.

    Jusque la récolte, se sera encore un ou deux passages qui seront nécessaire. La période la plus spectaculaire est la traitement à floraison.






    Si on peut utiliser des molécules non toxiques pour les abeilles ou en dehors de leurs heures de butinages, çà grouille de tas de bestioles à cette époque qui ne doivent pas forcement aimer ces traitements.

    Quand on parle de vie du sol, on peut s'interroger sur cette culture qui est aujourd'hui la clé de beaucoup d'assolements.

    Les pois

    C'est le premier Janvier 1980 que tous mes blés ont gelés. 24 ° d'écarts entre le 31 Décembre à 20 H et le premier Janvier à 8 H, çà vous nettoie bien une plaines. Passer de + 12 ° à – 12 °, la totalité de mes cultures d'automne étaient cramées.

    J'ai donc décider d'introduire cette culture nouvelle pour moi, le pois. Moitié de ma ferme avec cette plante, du jamais vu.
    Regardez cette fleur magnifique avec 2 pétales en oreille de Mickey, et 2 qui ferment le pistils.





    Le désherbage était facile,  pas d'azote le plus gros soucis arrive à la récolte. Chez moi, il y a des pierres, parfois beaucoup de pierres. Dans certaines parcelles, c'est plusieurs sous une chaussure. Malgré un ramassage très minutieux, un passage de rouleau lisse il en traîne toujours en surface. On a donc appris à changer des sections dans le champs sans démonter la scie.

    C'est d'autant plus vrai que cette culture a une habitude gênante, c'est de se plaquer au sol juste avant la récolte.

    Les années suivantes les rendements sont descendus. De la tranches 60, on est passé à 50 puis 40 et à 30, on a arrêter. Aujourd'hui encore, on en connaît mal les raisons.

    Les voisins qui en resème obtiennent des résultats encourageant en ce moment.

    Cette culture a amené les machines de traitements de semences dans chaque ferme. A 220 kg /M², la premier poste d'économie, c'est la semence.

    Il a amener une autre technique que je vois plus. Pour facilité la récolte, il faut mieux que les plantes soit tous couchés dans le même sens, cela permet de ramasser avec les rabatteurs. On a donc installer de gros tubes en PVC pendus sous les rampes des pulvérisateurs pour donner le sens d'inclinaison au plantes quand elles sont prête à se coucher.  

    Je n'ai fait qu'un petit tour de ce que nous faisons avec nos plantes, j'y reviendrais.
    avatar
    GL
    + membre techno +

    Messages : 15002
    Date d'inscription : 10/09/2009
    Age : 103
    Localisation Assis

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Petite histoire de l'énergie, son rôle en agriculture dans l'histoire

    Message par forbo17 le Sam 07 Mar 2015, 08:48


    Il a amener une autre technique que je vois plus. Pour facilité la récolte, il faut mieux que les plantes soit tous couchés dans le même sens, cela permet de ramasser avec les rabatteurs. On a donc installer de gros tubes en PVC pendus sous les rampes des pulvérisateurs pour donner le sens d'inclinaison au plantes quand elles sont prête à se coucher.  
    .[/quote]
    GL, la selection génétique a produit des variétés qui tiennent debout à la recolte, depuis une dizaine d'année. La recolte n'est plus un problème, même en présence de pierres.

    forbo17
    + membre techno +

    Messages : 1141
    Date d'inscription : 21/11/2012
    Age : 35
    Localisation 17

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Petite histoire de l'énergie, son rôle en agriculture dans l'histoire

    Message par Contenu sponsorisé


    Contenu sponsorisé


    Revenir en haut Aller en bas

    Page 3 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

    Revenir en haut

    - Sujets similaires

     
    Permission de ce forum:
    Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum