AGRICULTURE - CONVIVIALITE - ENVIRONNEMENT (A.C.E)
Bonjour et bienvenue sur ACE !!!!

Enregistrez-vous sur le forum et n'oubliez pas de renseigner votre profil.

Avant de poster pour la première fois, veuillez avoir la politesse de vous présenter aux membres ( rubrique "Présentation des Nouveaux Membres"). Merci pour eux.

Lettre de mme de Sévigné adressée à Flamby.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

default Lettre de mme de Sévigné adressée à Flamby.

Message par pinocio le Dim 26 Avr 2015, 21:53

Je partage, c'est tellement bon Very Happy

Valls, le régicide
le 26 avril 2015 19H03 | par Hervé Karleskind



Paris, le 26 avril,

La rumeur file tel le vent, s’insinue, se glisse ; elle va, glaçant l’échine comme la bise sournoise qui vous étreint les soirs où l’automne pleure les longs sanglots de ses tristes violons.

La rumeur, ma chère et tendre, souffle depuis le Château où le roi, qui semble s’éprendre à nouveau de ses chères petites blagues à deux balles, feint d’ignorer le danger qui le menace. Depuis de longs mois, il parait gésir sur le sofa du bonheur, esquissant de petits sourires de béatitude, choyant les enfants, bisant les douairières, ouvrant grand les portes de sa demeure à des fins que son bon peuple, ébahi, découvre les arcanes de son pouvoir jusque dans les entrailles de son palais.

Ce menuet, cette danse des sept voiles ne sont nullement le fruit d’une métamorphose : même le grand Balanchine n’aurait su sculpter un Noureev dans une bouteille de Saint-Galmier.

L’affaire est entendue. Imagiers, maîtres à penser, flagorneurs et débiteurs de compliments s’échinent, transpirent, suent le burnous, ploient sous le harnois : leur dessein est en effet de relever un défi de la plus haute importance.

Le roi, le Flou, ainsi que vous le savez, entend conserver son trône, contre vents et marées. Serait-il donc seul à croire qu’il peut gravir l’Himalaya en tongs, sans aucunement trébucher ni défaillir ?

Sa petite Cour se garde de lui révéler la vérité : selon cette vieille concierge d’Artois, la plus grande bignole du royaume, il n’aurait aucune chance d’être adoubé par ses pairs. Mais qu’importe !

Tout à ses petites clabauderies, ses petits arrangements, ses petites combines, n’aurait-il rien vu venir du complot qui s’ourdit en ses propres murs ? Serait-il impensable qu’il ne sache rien de ce qui se trame en ce panier de crabes ?

Assurément non. L’on a certes tout loisir de lui faire grief d’être un peu manchot, gourd et balourd : mais il a la ruse du marchand de vaches. Il ne faut point se laisser abuser par son air bonasse et cet incurable optimisme qu’il peint sur le boudin de sa figure. Il ne croit qu’en lui-même et dispose de ses gens à sa guise, ne se souciant que de son propre devenir.

S’il lui faut paraître sympa, chic type, Tonton mayonnaise, Séraphin Lampion, il se plie, parfois de mauvaise grâce, aux oukases de ses imagiers. Mais, pour rien au monde, il ne lâche l’affaire. Quitte à susciter les rumeurs, déjouer les complots, en tisser d’autres, bousculer le firmament de sa Cour, faire et défaire les glorioles. Il excelle dans l’art de tirer les ficelles.

Mais il en est une grosse qui, pour l’heure, lui donne du fil à retordre.

La nuit venue, lorsqu’il vient à gagner son lit, après avoir congédié ses gens, le Flou rumine et, faute de compter les moutons, il dresse l’inventaire de celles et ceux qu’il a envoyés ad patres. Se félicite d’avoir maté la maréchale Grommelle, la duchesse Martine de Flandre. Pastichant Charles le Grand qui boudait la couronne d’Angleterre, il lui vient de se targuer de l’avoir eue elle aussi toute nue. Se réjouit encore à l’idée que les Frondeurs subissent le destin des anciens Boys Band. S’amuse de voir le duc de Montebourg recyclé en Monsieur Meuble.

Mais s’agace, gémit, peste, se lamente, peine à trouver le sommeil, à tourner et se retourner sans cesse, au point d’incommoder Mademoiselle de Maintenant. – Par le Ciel, Boudinet, qu’avez-vous donc à vous agiter ainsi, seriez-vous victime de la danse de Saint Guy ? Vous êtes là, brûlant, suant tel une chipolata à griller sur le barbec !

– C’est Valls ! C’est lui ! Le traître ! Il veut ma peau ! Ne fait-il point clamer qu’à présent, il gagne les cœurs des sans culottes ? Il est là, cet infâme petit Brutus, à comploter dans mon dos ! Il m’abreuve de phrases fleuries, me couve de son regard de matamore, me jure fidélité et indéfectible soutien ! Il prend la Cour à témoin à des fins de me prouver sa volonté de me servir et de tout entreprendre pour sauver ma couronne ! Il me ment, il m’abuse, me gruge, me berne, me bourre le mou, pipote à tout va, ce Potemkine de Prisunic ! Croyez-vous, ma mie, que je suis naïf au point de ne rien voir de son jeu ?

– Point, mon ami, je vous sais si prompt à disgracier vos ennemis et à vous défaire de celles et ceux qui n’ont plus l’heur de vous plaire. Quitte à nourrir de mortifères rancunes qui parfois vous blessent.

– Morbleu ! De qui entendez-vous plaider la cause ?

– Je ne sais trop, mon ami. Mais l’expérience nous enseigne que la vie aux côtés ne constitue point un capital retraite.

– Mais, par le Diable, de qui faites vous ainsi le panégyrique ? S’agirait-il du feuilleton de la vengeance d’une blonde ?

– Pour ce qui est du comte Valls, l’objet de vos tourments, aurais-je, Sire, mon doux Boudinet, l’outrecuidance de vous suggérer de souscrire une assurance vie ?


 GL, je ne cherche pas à connaitre les réponses, je cherche à comprendre les questions . (c'est pas de moi, c'est de Confucius)

pinocio
+ Admin +
+ Admin +

Messages : 30664
Date d'inscription : 09/09/2009
Age : 57
Localisation centre Cote d'Or (dans les nuages !)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

default Re: Lettre de mme de Sévigné adressée à Flamby.

Message par nick 80 le Dim 26 Avr 2015, 22:00

pas mal : rr : rr : rr

nick 80
+gosseridé+

département : somme
Messages : 10069
Date d'inscription : 19/01/2014
Age : 43
Localisation Doullennais(80)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

default Re: Lettre de mme de Sévigné adressée à Flamby.

Message par iris le Dim 26 Avr 2015, 22:14

Excellent ,il y a des trouvailles savoureuses !

iris
+ membre techno +

Messages : 6921
Date d'inscription : 09/09/2009
Age : 62
Localisation lorraine

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

default Re: Lettre de mme de Sévigné adressée à Flamby.

Message par mercoeur le Lun 27 Avr 2015, 14:25

trés agréable lecture!

mercoeur
+ membre techno +

Messages : 586
Date d'inscription : 26/12/2009
Age : 65
Localisation Puy de Dôme

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

default Re: Lettre de mme de Sévigné adressée à Flamby.

Message par Invité le Lun 27 Avr 2015, 15:03

C'est un contributeur de l'Express qui y officie depuis un certain temps et il en a déjà "pondu" de meilleures.
Une recherche sur le Net suffit à voir l'essentiel de ses lettres, mais je me répète, je le trouvais meilleur il y a 2-3 ans en AR, même si cela reste du grand art.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

default Re: Lettre de mme de Sévigné adressée à Flamby.

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 08:45


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum