AGRICULTURE - CONVIVIALITÉ - ENVIRONNEMENT (A.C.E)
Bonjour et bienvenue sur ACE !!!!

Enregistrez-vous sur le forum et n'oubliez pas de renseigner votre profil.

Avant de poster pour la première fois, veuillez avoir la politesse de vous présenter aux membres ( rubrique "Présentation des Nouveaux Membres"). Merci pour eux.
AGRICULTURE - CONVIVIALITÉ - ENVIRONNEMENT (A.C.E)
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Statistiques
Nous avons 4721 membres enregistrés
L'utilisateur enregistré le plus récent est Chiron

Nos membres ont posté un total de 2833720 messages dans 81408 sujets
larécolte

larecolte
Guilbart

matériel et équipement agriculture
dette de la France

compteur de la dette
Petites annonces

    Pas d'annonces disponibles.

    Adieu mes amis
    AgrimarneIvanquoiMassey8210Camomille
    -47%
    Le deal à ne pas rater :
    Réduction de 47% sur la souris gaming Razer Viper Ultimate
    79.99 € 149.99 €
    Voir le deal

    Le bio a aussi un coût

    Page 3 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

    Aller en bas

    default Le bio a aussi un coût

    Message par hermine 22 le Mar 20 Oct 2015, 07:47

    Rappel du premier message :

    en bzh ,le bio avance a grans pas
    selon ouest France
    mais il lui faut une lisibilité concernant les aides sur le long terme
    pour cela la région annonce
    avec les aides de l'état ,de la région,de l'Europe et des divers agences ,une aide sur 5 ans de plus de 100   millions d'e est promise+les aides traditionnemlles de la pac
    j'en ai besoin dit un éleveur qui va bénéficier d'une aide de 15000 e,je vais produire moins
    quand toutes les fermes seront bio ,les aides seront t'elles encore au rdv ? :réfléchi
    hermine 22
    hermine 22
    + membre techno +

    département : 22
    Messages : 37559
    Date d'inscription : 23/10/2009
    Age : 70
    Localisation bretagne

    Revenir en haut Aller en bas


    default Re: Le bio a aussi un coût

    Message par GL le Mar 10 Nov 2015, 20:06

    Franki a écrit:
    Je comprends parfaitement que quand on nous donne des subventions, on les prend, en conventionnel c'est pareil, mais dans le principe, pour quelle raison y a-t-il des aides "au maintien" alors que tout le monde nous répète que le bio c'est aussi rentable, voir plus, que le conventionnel ?
    Pour les subventions sur le matériel, il s'est fait un peu tout et n'importe quoi, selon le moment, j'avais fait un pve il y a une petite dizaine d'années, c'est vraiment des foutaises.

    Il y a quand même un point qu'il faut rappeler.

    Les primes sont à l'Ha

    C'est ce qui à entrainer, pour partie, la course à la surface que nous avons connu.

    Le jour ou l'emploi est pris en compte, on rebat les cartes. Ce n'est pas aujourd'hui puisque ceux qui décident ont de grandes surfaces. Les choses ont pris cette fois un caractère spétaculaire avec l'arrivée du non labour. 6 M de semoir à 15 km/H et une trémie de 2 T donne une efficacité "d'américain" mais abouti à çà.

    Le bio a aussi un coût - Page 3 865676Terresanshommes
    GL
    GL
    + membre techno +

    Messages : 18025
    Date d'inscription : 10/09/2009
    Age : 106
    Localisation Assis

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Le bio a aussi un coût

    Message par hermine 22 le Mar 10 Nov 2015, 20:09

    ok gl
    si l'emploi est pris en compte ,on embauche de suite ,ca a été trop vite écarté
    hermine 22
    hermine 22
    + membre techno +

    département : 22
    Messages : 37559
    Date d'inscription : 23/10/2009
    Age : 70
    Localisation bretagne

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Le bio a aussi un coût

    Message par bibi43 le Mar 10 Nov 2015, 20:13

    Franki a écrit:Certains écolos ou agri bio
    avec l'écriture que tu as ,j'aurais du mal ,mais je ne voudrais pas que tu me mettes ds le même sacs que les écolos ,il devait ce faire un champ de panneau au pied d'une de mes parcelles de 9 hectares ,mes yeux commençaient a briller ,après les écolos qui st pr les loups :tb ,voila ,il a y deux sacs a distinguer : victoire
    bibi43
    bibi43
    + membre techno +

    Messages : 10592
    Date d'inscription : 30/05/2011
    Age : 48
    Localisation haute loire

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Le bio a aussi un coût

    Message par bibi43 le Mar 10 Nov 2015, 20:30

    hermine 22 a écrit:
    en œuf une étude comparative ,poule en cage ,en volière ,qui courre ,label rouge ,bio ou autres n'a absolument décelé aucune différence gustative entre les différents mode de production
    la hermine ,non ,n'importe quoi cette étude boire
    bibi43
    bibi43
    + membre techno +

    Messages : 10592
    Date d'inscription : 30/05/2011
    Age : 48
    Localisation haute loire

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Le bio a aussi un coût

    Message par guillaume37110 le Mar 10 Nov 2015, 20:32

    hermine 22 a écrit:
    quand aux phyto ,ca va faire 50 ans que je traite sans masque ni meme de gants et pour le moment ca va
    je n'en ai jamais bu ni mis ma tronche dans le trou du pulvé non plus ,ni jamais fumé non plus

    tu va voir quand ca va te prendre rame

    mon pere aussi disait ca, et maintenant c'est polype sur vessie ( pas cancereux pour le moment )
    le spécialiste lui a directement demandé si il etait agri ou gros fumeur ( non fumeur)
    beaucoup d'agri sont touché par les polype a la vessie du au phyto
    guillaume37110
    guillaume37110
    + membre techno +

    Messages : 569
    Date d'inscription : 02/06/2015
    Age : 36
    Localisation tours

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Le bio a aussi un coût

    Message par hermine 22 le Mar 10 Nov 2015, 20:39

    guillaume37110 a écrit:
    hermine 22 a écrit:
    quand aux phyto ,ca va faire 50 ans que je traite sans masque ni meme de gants et pour le moment ca va
    je n'en ai jamais bu ni mis ma tronche dans le trou du pulvé non plus ,ni jamais fumé non plus

    tu va voir quand ca va te prendre rame

    mon pere aussi disait ca, et maintenant c'est polype sur vessie ( pas cancereux pour le moment )
    le spécialiste lui a directement demandé si il etait agri ou gros fumeur ( non fumeur)
    beaucoup d'agri sont touché par les polype a la vessie du au phyto
    les fumeurs quel que soit les interventions ,ils n'aiment pas c'est sur
    pour le reste ,je ne pense pas que les agris sont seuls concerné ,d'autant que l'on retrouve dans le tabac au moins une molécule identique aux produitd phyto
    je me méfie de ce que dit le corps médicale ,la plupart ont aussi un coté écolo bobo
    hermine 22
    hermine 22
    + membre techno +

    département : 22
    Messages : 37559
    Date d'inscription : 23/10/2009
    Age : 70
    Localisation bretagne

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Le bio a aussi un coût

    Message par GL le Mer 11 Nov 2015, 07:42

    Je suis embêter avec l'étude Agrican de la MSA.
    Elle démontrait une atteinte moins grande de agriculteurs au cancer alors qu'on entends le contraire partout.

    Qu'en penser vous ?.
    GL
    GL
    + membre techno +

    Messages : 18025
    Date d'inscription : 10/09/2009
    Age : 106
    Localisation Assis

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Le bio a aussi un coût

    Message par pascal le Mer 11 Nov 2015, 07:45

    les etudes et leurs résultats, on leur fait dire ce que l'on veut ,tout depend quelles sont les personnes qui les interprètent et surtout leurs convictions profondes!!! :réfléchi :réfléchi :réfléchi
    pascal
    pascal
    + membre techno +

    Messages : 11651
    Date d'inscription : 29/03/2015
    Age : 45
    Localisation partout et nulle part!!!

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Le bio a aussi un coût

    Message par gilles le Mer 11 Nov 2015, 08:02

    GL a écrit:Je suis embêter avec l'étude Agrican de la MSA.
    Elle démontrait une atteinte moins grande de agriculteurs au cancer alors qu'on entends le contraire partout.

    Qu'en penser vous ?.
    D'après ce que j'avais compris ,les agriculteurs sont moins touchés par les cancers en general mais pour quelques cancers en particulier ,le taux chez les agris est plus elevé

    gilles
    + membre techno +

    Messages : 4662
    Date d'inscription : 18/05/2014
    Age : 54
    Localisation puy de dome

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Le bio a aussi un coût

    Message par GL le Mer 11 Nov 2015, 08:03

    pascal a écrit:les etudes et leurs résultats, on leur fait dire ce que l'on veut ,tout depend quelles sont les personnes qui les interprètent et surtout leurs convictions profondes!!! :réfléchi :réfléchi :réfléchi
    Je n'ai pas refouiller plus en détail ce travail.
    Il se trouve que quand on prend un panel de 180 000 personnes, cela commence à faire.

    Certes les commendataires n'avaient pas intérêt à trouver le contraire mais faute de démonstration inverse, il faut prendre les choses comme elles sont.

    http://www.actu-environnement.com/ae/news/etude-agrican-generations-futurees-13561.php4
    GL
    GL
    + membre techno +

    Messages : 18025
    Date d'inscription : 10/09/2009
    Age : 106
    Localisation Assis

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Le bio a aussi un coût

    Message par hermine 22 le Mer 11 Nov 2015, 08:18

    bibi43 a écrit:
    hermine 22 a écrit:
    en œuf une étude comparative ,poule en cage ,en volière ,qui courre ,label rouge ,bio ou autres n'a absolument décelé aucune différence gustative entre les différents mode de production
    la hermine ,non ,n'importe quoi cette étude boire
    désolé ,elle n'est pas de moi Laughing et plus rien sous la main a part ma mémoire
    mais une comparaison démontrant le contraire ,ca doit etre posible
    tout s'oriente sans problème
    hermine 22
    hermine 22
    + membre techno +

    département : 22
    Messages : 37559
    Date d'inscription : 23/10/2009
    Age : 70
    Localisation bretagne

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Le bio a aussi un coût

    Message par pascal le Mer 11 Nov 2015, 08:25

    simple reflexion de ma part, y compris dans les etudes de comparaison, ceux qui servent de testeurs, saventt'ils vraiment ce qu'est le veritable gout d'un oeuf , depuis le temps, qu'il y a uniformisation des denrées de manière generale!!! :réfléchi :réfléchi :réfléchi
    pascal
    pascal
    + membre techno +

    Messages : 11651
    Date d'inscription : 29/03/2015
    Age : 45
    Localisation partout et nulle part!!!

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Le bio a aussi un coût

    Message par Titi le Mer 11 Nov 2015, 08:43

    On a 6 poules pour conso perso, l'autre soir ma femme avait fait des œufs en béchamel, je lui dis, tiens bizarre cet œuf, il est pale et farineux et fade de goût. Ben oui j'en ai acheté me dit-elle, les enfants on emmener des nôtres. Du coup je sais pas si c'était des bio ou pas, mais pas des nôtres c'est sur.
    Titi
    Titi
    + membre techno +

    Messages : 5123
    Date d'inscription : 10/09/2009
    Age : 57
    Localisation Saône et Loire

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Le bio a aussi un coût

    Message par GL le Mer 11 Nov 2015, 08:49

    pascal a écrit:simple reflexion de ma part, y compris dans les etudes de comparaison, ceux qui servent de testeurs, saventt'ils vraiment ce qu'est le veritable gout d'un oeuf , depuis le temps, qu'il y a uniformisation des denrées de manière generale!!! :réfléchi :réfléchi :réfléchi

    Pour le fromage, le différence est sans équivoque.

    Entre celui de mon voisin et celui du super marché, ce n'est simplement pas le même produit.
    GL
    GL
    + membre techno +

    Messages : 18025
    Date d'inscription : 10/09/2009
    Age : 106
    Localisation Assis

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Le bio a aussi un coût

    Message par Sparthakus le Mer 11 Nov 2015, 09:28

    pascal a écrit:les etudes et leurs résultats, on leur fait dire ce que l'on veut ,tout depend quelles sont les personnes qui les interprètent et surtout leurs convictions profondes!!! :réfléchi :réfléchi :réfléchi
    complètement d'accord!
    rien qu'en "omettant" des éléments d'un côté de la balance plus que de l'autre, on fausse complètement le résultat!
    avec l'expérience, la neutralité des experts et des spécialistes de tous poils, je m'en méfie...

    Sparthakus
    + membre techno +

    Messages : 11802
    Date d'inscription : 11/09/2009
    Age : 59
    Localisation le pays des fossoyeurs de l'agriculture

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Le bio a aussi un coût

    Message par Invité le Mer 11 Nov 2015, 10:03

    les résultats de ce genre "d'étude" sont de toute façon connue d'avance .
    selon qu'elles sont commandées par des anti bio ou des pro bio , les résultats seront différents .
    faut pas si fier , je préfère me fier à mon bon sens et éviter de manger des trucs que tu sait pas d'ou ça vient ni avec quoi ça était produit . quand on peu se passer de la chimie s'est quand même mieux , enfin il me semble .

    Invité
    Invité


    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Le bio a aussi un coût

    Message par Franki le Mer 11 Nov 2015, 10:09

    bibi43 a écrit:
    Franki a écrit:Certains écolos ou agri bio
    avec l'écriture que tu as ,j'aurais du mal ,mais je ne voudrais pas que tu me mettes ds le même sacs que les écolos ,il devait ce faire un champ de panneau au pied d'une de mes parcelles de 9 hectares ,mes yeux commençaient a briller ,après les écolos qui st pr les loups :tb ,voila ,il a y deux sacs a distinguer : victoire  
    Quand on met le mot "certains", cela veut dire la même chose que "quelques-uns" ou "une partie", donc tu est tout à fait libre de t'exclure de ce groupe.
    Franki
    Franki
    interdit de cachot

    Messages : 11890
    Date d'inscription : 14/09/2009
    Localisation Loir-et-Cher / Beauce / 113 ha

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Le bio a aussi un coût

    Message par Franki le Mer 11 Nov 2015, 10:14

    Sparthakus a écrit:
    pascal a écrit:les etudes et leurs résultats, on leur fait dire ce que l'on veut ,tout depend quelles sont les personnes qui les interprètent et surtout leurs convictions profondes!!! :réfléchi :réfléchi :réfléchi
    complètement d'accord!
    rien qu'en "omettant" des éléments d'un côté de la balance plus que de l'autre, on fausse complètement le résultat!
    avec l'expérience, la neutralité des experts et des spécialistes de tous poils, je m'en méfie...

    V.alex a écrit:les résultats de ce genre "d'étude" sont de toute façon connue d'avance .
    selon qu'elles sont commandées par des anti bio ou des pro bio , les résultats seront différents .
    faut pas si fier , je préfère me fier à mon bon sens et éviter de manger des trucs que tu sait pas d'ou ça vient ni avec quoi ça était produit  . quand on peu se passer de la chimie s'est quand même mieux , enfin il me semble .
    Concernant l'étude "agrican", si c'est bien de celle là dont il s'agit, il me semble qu'elle est coordonnée par la MSA, cet organisme est-il considéré comme neutre ? et quel intérêt aurait-il à orienter les commentaires dans un sens ou dans l'autre ?
    Franki
    Franki
    interdit de cachot

    Messages : 11890
    Date d'inscription : 14/09/2009
    Localisation Loir-et-Cher / Beauce / 113 ha

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Le bio a aussi un coût

    Message par hermine 22 le Mer 11 Nov 2015, 10:23

    V.alex a écrit:les résultats de ce genre "d'étude" sont de toute façon connue d'avance .
    selon qu'elles sont commandées par des anti bio ou des pro bio , les résultats seront différents .
    faut pas si fier , je préfère me fier à mon bon sens et éviter de manger des trucs que tu sait pas d'ou ça vient ni avec quoi ça était produit  . quand on peu se passer de la chimie s'est quand même mieux , enfin il me semble .
    sans la chimie ,celle qui protège les plantes comme celles qui soigne les gens ,nombre d'entre nous ne serait plus de ce monde
    famine ,infections et maladies nous ramènerait vite fait a une esperance de vie de 40 ans au mieux
    hermine 22
    hermine 22
    + membre techno +

    département : 22
    Messages : 37559
    Date d'inscription : 23/10/2009
    Age : 70
    Localisation bretagne

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Le bio a aussi un coût

    Message par Invité le Mer 11 Nov 2015, 13:09

    Franki a écrit:
    didi42 a écrit:Je suis quand même étonné que ton voisin ait pu avoir des subventions pour le matériel de fenaison grâce au bio. Les seules subventions que nous avons en plus que les conventionnels sont les aides à l'ha pour la conversion et le maintien. Et pour ceux qui font un PCAE il me semble que c'est 10 % de subvention en plus.
    Mais rien pour le matériel ou alors j'en ai loupé un bout et j'aimerais bien savoir qui finance car j'ai un andaineur à changer prochainement.
    Je comprends parfaitement que quand on nous donne des subventions, on les prend, en conventionnel c'est pareil, mais dans le principe, pour quelle raison y a-t-il des aides "au maintien" alors que tout le monde nous répète que le bio c'est aussi rentable, voir plus, que le conventionnel ?
    Pour les subventions sur le matériel, il s'est fait un peu tout et n'importe quoi, selon le moment, j'avais fait un pve il y a une petite dizaine d'années, c'est vraiment des foutaises.



    je ne sais pas si le bio est plus rentable que le conventionnel , pour mon cas qui n'est généralisable j'en suis satisfait .
    quant aux aides , ben oui je prend ce que l'on me donne comme tout le monde , même si ma situation économique du moment me permettrait de m'en passer . mais qu'en sera t'il demain ?
    le lobby bio semble plus efficace à se faire entendre des décideurs que le reste de la profession en général , enfin il me semble que ceci explique en parti cela .

    Invité
    Invité


    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Le bio a aussi un coût

    Message par GL le Mer 11 Nov 2015, 13:22

    hermine 22 a écrit:
    sans la chimie ,celle qui protège les plantes comme celles qui soigne les gens ,nombre d'entre nous ne serait plus de ce monde
    famine ,infections et maladies nous ramènerait vite fait a une esperance de vie de 40 ans au mieux

    Les médicaments ont permis des progrès sans précédent dans l'espoir de vie des humains (les anti biotiques entre autre). C'est la cause de l'augmentation exponentielles de la population de cette planète. Il y a un siècle encore, un enfant sur deux mourrait avant avant son deuxième anniversaire et parfois même causait la mort de sa mère en couche.

    Pourtant l'excès nuit en tout.

    On affaibli ce qu'on protège, on renforce ce qu'on combat.

    Pourquoi sommes nous d’aussi gros consommateurs de médicaments alors que notre espérance de vie n'est pas supérieure à celle de nos voisins ?.
    GL
    GL
    + membre techno +

    Messages : 18025
    Date d'inscription : 10/09/2009
    Age : 106
    Localisation Assis

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Le bio a aussi un coût

    Message par Franki le Mer 11 Nov 2015, 17:35

    V.alex a écrit:
    je ne sais pas si le bio est plus rentable que le conventionnel , pour mon cas qui n'est généralisable j'en suis satisfait .
    quant aux aides , ben oui je prend ce que l'on me donne comme tout le monde , même si ma situation économique du moment me permettrait de m'en passer . mais qu'en sera t'il demain ?
    le lobby bio semble plus efficace à se faire entendre des décideurs que le reste de la profession en général , enfin il me semble que ceci explique en parti cela .
    Que le lobby bio soit plus efficace, c'est bien possible, mais ce qui est certain c'est que les médias y sont très sensibles.
    Sinon, pour en revenir sur le coût, je ne sais pas ou est la vérité, il n'y en a sûrement pas qu'une, mais dans ma commune, depuis 25 ans, il n'y a qu'un seul agriculteur qui a déposé le bilan, c'est celui qui était en bio, je n'en ferais pas une généralité non plus.
    Bon, je serais assez partisan de la supression des subventions, conventionnel ou autres, oui je suis un ultra-libéral.
    Franki
    Franki
    interdit de cachot

    Messages : 11890
    Date d'inscription : 14/09/2009
    Localisation Loir-et-Cher / Beauce / 113 ha

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Le bio a aussi un coût

    Message par hermine 22 le Mer 11 Nov 2015, 17:42

    GL a écrit:
    hermine 22 a écrit:
    sans la chimie ,celle qui protège les plantes comme celles qui soigne les gens ,nombre d'entre nous ne serait plus de ce monde
    famine ,infections et maladies nous ramènerait vite fait a une esperance de vie de 40 ans au mieux

    Les médicaments ont permis des progrès sans précédent dans l'espoir de vie des humains (les anti biotiques entre autre). C'est la cause de l'augmentation exponentielles de la population de cette planète. Il y a un siècle encore, un enfant sur deux mourrait avant avant son deuxième anniversaire et parfois même causait la mort de sa mère en couche.

    Pourtant l'excès nuit en tout.

    On affaibli ce qu'on protège, on renforce ce qu'on combat.

    Pourquoi sommes nous d’aussi gros consommateurs de médicaments alors que notre espérance de vie n'est pas supérieure à celle de nos voisins ?.
    quel % est réellement consommé ? :réfléchi
    en revenant de l'hosto avec l'accord de la pharmacienne ,j'ai laissé sur son comptoir la moitié d'un médicament
    et je n'ai i pris que la moitié de la moitié de ce dernier
    vous m'avez compris Laughing
    il y a un gaspillage monstre
    idem dans le matériel médicale !!!!
    hermine 22
    hermine 22
    + membre techno +

    département : 22
    Messages : 37559
    Date d'inscription : 23/10/2009
    Age : 70
    Localisation bretagne

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Le bio a aussi un coût

    Message par hermine 22 le Mer 11 Nov 2015, 17:44

    Franki a écrit:
    V.alex a écrit:
    je ne sais pas si le bio est plus rentable que le conventionnel , pour mon cas qui n'est généralisable j'en suis satisfait .
    quant aux aides , ben oui je prend ce que l'on me donne comme tout le monde , même si ma situation économique du moment me permettrait de m'en passer . mais qu'en sera t'il demain ?
    le lobby bio semble plus efficace à se faire entendre des décideurs que le reste de la profession en général , enfin il me semble que ceci explique en parti cela .
    Que le lobby bio soit plus efficace, c'est bien possible, mais ce qui est certain c'est que les médias y sont très sensibles.
    Sinon, pour en revenir sur le coût, je ne sais pas ou est la vérité, il n'y en a sûrement pas qu'une, mais dans ma commune, depuis 25 ans, il n'y a qu'un seul agriculteur qui a déposé le bilan, c'est celui qui était en bio, je n'en ferais pas une généralité non plus.
    Bon, je serais assez partisan de la supression des subventions, conventionnel ou autres, oui je suis un ultra-libéral.
    ok ,mais les milliers de contrôleurs
    on les mets aux frontières moque
    hermine 22
    hermine 22
    + membre techno +

    département : 22
    Messages : 37559
    Date d'inscription : 23/10/2009
    Age : 70
    Localisation bretagne

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Le bio a aussi un coût

    Message par Franki le Mer 11 Nov 2015, 17:46

    hermine 22 a écrit:
    ok ,mais les milliers de contrôleurs
    on les mets aux frontières moque
    Il peuvent aller faire de l'agriculture, il y a des fermes abandonnées dans certaines régions, la paye sera juste un peu moins régulière.
    Franki
    Franki
    interdit de cachot

    Messages : 11890
    Date d'inscription : 14/09/2009
    Localisation Loir-et-Cher / Beauce / 113 ha

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Le bio a aussi un coût

    Message par GL le Mer 11 Nov 2015, 17:51

    Il y a quand même quelque chose de fantastique.

    Des gens par un label réussissent à mieux vendre leurs produits et les voila voué aux gémonies.

    Si ils trouvent des gens qui acceptent d'acheter leurs produits, tant mieux pour le producteur.

    On est aller voir Sébastien en Allemagne lors de notre repas chez Iris. Il vend ses œufs plein air 0.33 €. Çà marche si bien qu'il achète à nouveau des bâtiments. Il a trouver un créneau, tant mieux.

    Le bio a aussi un coût - Page 3 708676poulaillermobile
    GL
    GL
    + membre techno +

    Messages : 18025
    Date d'inscription : 10/09/2009
    Age : 106
    Localisation Assis

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Le bio a aussi un coût

    Message par hermine 22 le Mer 11 Nov 2015, 17:52

    Franki a écrit:
    hermine 22 a écrit:
    ok ,mais les milliers de contrôleurs
    on les mets aux frontières moque
    Il peuvent aller faire de l'agriculture, il y a des fermes abandonnées dans certaines régions, la paye sera juste un peu moins régulière.
    ah oui
    j'ai aussi de bonnes adresses en volailles ou porc
    meme en lait actuellement
    y'a du taf
    hermine 22
    hermine 22
    + membre techno +

    département : 22
    Messages : 37559
    Date d'inscription : 23/10/2009
    Age : 70
    Localisation bretagne

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Le bio a aussi un coût

    Message par lechabl le Mer 11 Nov 2015, 19:04

    pascal a écrit:+1000 gagner avant tout sa vie, pour ma part sans dependre de primes et de subventions!!! :réfléchi :réfléchi :réfléchi

    Exactement! On est bientôt fonctionnaire avec toutes les aides de partout! Sous perfusion à cause de la mondialisation et les coûts différents dans chaque pays (main d’œuvre, réglementation phyto...) Même en Europe, qui avait à l'origine pour but d'avoir une certaine homogénéité là dessus...

    lechabl
    + Membre +

    Messages : 33
    Date d'inscription : 13/10/2014
    Age : 36
    Localisation Pas-de-Calais

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Le bio a aussi un coût

    Message par Invité le Mer 11 Nov 2015, 20:53

    Franki a écrit:
    V.alex a écrit:
    je ne sais pas si le bio est plus rentable que le conventionnel , pour mon cas qui n'est généralisable j'en suis satisfait .
    quant aux aides , ben oui je prend ce que l'on me donne comme tout le monde , même si ma situation économique du moment me permettrait de m'en passer . mais qu'en sera t'il demain ?
    le lobby bio semble plus efficace à se faire entendre des décideurs que le reste de la profession en général , enfin il me semble que ceci explique en parti cela .
    Que le lobby bio soit plus efficace, c'est bien possible, mais ce qui est certain c'est que les médias y sont très sensibles.
    Sinon, pour en revenir sur le coût, je ne sais pas ou est la vérité, il n'y en a sûrement pas qu'une, mais dans ma commune, depuis 25 ans, il n'y a qu'un seul agriculteur qui a déposé le bilan, c'est celui qui était en bio, je n'en ferais pas une généralité non plus.
    Bon, je serais assez partisan de la supression des subventions, conventionnel ou autres, oui je suis un ultra-libéral.

    ça ne me gênerais pas beaucoup si il n'y avais plus d'aide , vu le très faible % que cela représente dans ma marge nette .
    les causes de faillites de fermes sont plus à chercher dans des secteurs d'activité en crise avec des erreurs de gestion que l'orientation technique entre bio et non bio .
    quant à être ultra-libéral , si l'on est certain de pouvoir s'aligner aux prix du marché mondial tout en ayant encore une marge bénéficiaire ,oui , mais je suis pas sur que les céréaliers de la Beauce soit encore dans la course .

    Invité
    Invité


    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Le bio a aussi un coût

    Message par toune le Mer 11 Nov 2015, 22:56

    hermine 22 a écrit:dans le fil de gl

    en œuf une étude comparative ,poule en cage ,en volière ,qui courre ,label rouge ,bio ou autres n'a absolument décelé aucune différence gustative entre les différents mode de production
    Mais le cahier des charges bio n'oblige pas une meilleure qualité de produit final. Il oblige juste à une utilisation "nulle" de produits chimique de synthèse (avec toutes les dérogations que l'on sait d'ailleurs, (ce qui explosera médiatiquement un jour ou l'autre...)).

    Seuls les cahiers des charges "label rouge" on une obligation de qualité supérieure.

    Par exemple, quand on voit l'état d'engraissement de certain bovins bio, "engraissés" au mauvais foin, on comprends rapidement que la notion de qualité finale n'est pas nécessaire pour avoir la certification "bio". C'est pas bon, mais bio.
    Je précise que certains producteurs bio parviennent malgré tout à faire un produit final de qualité, et heureusement.
    Mais le cahier des charges ne les oblige pas.



    toune
    + Membre Accro +

    département : 49
    Messages : 130
    Date d'inscription : 24/03/2013
    Age : 44
    Localisation Maine et Loire

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Le bio a aussi un coût

    Message par valtra 14 le Jeu 12 Nov 2015, 00:31

    Exemple de dérogation, en bio ils peuvent acheté de la paille conventionnelle pour mettre en paillage pour les animaux. Fumier par la suite epandu sur des parcelles bio,alors qu'on sait que tout les résidus de pesticides se trouve dedans sans compter les animaux qui mangent la paille.
    valtra 14
    valtra 14
    + membre techno +

    Messages : 1121
    Date d'inscription : 13/11/2010
    Age : 51
    Localisation calvados

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Le bio a aussi un coût

    Message par GL le Jeu 12 Nov 2015, 06:27

    valtra 14 a écrit:Exemple  de dérogation, en bio ils peuvent acheté  de la paille conventionnelle  pour mettre en paillage pour les animaux. Fumier par la suite  epandu sur des parcelles bio,alors  qu'on sait que tout les résidus  de pesticides  se trouve  dedans  sans compter les animaux qui mangent la paille.

    L'un des gros soucis en bio est l'énergie, l'azote. Quand on vise une autonomie totale, c'est 30 - 40 qx. Avec des retours de l'élevage traditionnel, les différents fumiers permettent de monter à 50 - 60 qx. La plante qui permet de lever un peu cette contrainte et de nettoyer les parcelles, c'est la luzerne. Sans déshy (mais là bonjour le charbon) ou séchage sur ventilateur, c'est pas gagner d'avance.Trouver 3 ou 4 fois tous les 45 jours 6 jours de suite secs est une gageur.

    La plupart des fermes jusque dans les années 50 - 60 avaient des animaux. Ils ont disparu pour des tas de raison dont une plus grande spécialisation. Leur rôle était important pour plusieurs raisons
    - transformer les protéines en azote
    - apporter une base bactérienne avec les fumiers
    - faire avancer la dégradation des pailles par le piétinement en litière

    Parmi les avantages de l'arrivée de l'azote d'origine fossile, on levait les contraintes liés à cette activité. Les tracteurs en hiver ne tapent dans les bas flans des box pour réclamer le foin et l'avoine.
    GL
    GL
    + membre techno +

    Messages : 18025
    Date d'inscription : 10/09/2009
    Age : 106
    Localisation Assis

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Le bio a aussi un coût

    Message par hermine 22 le Jeu 12 Nov 2015, 07:52

    a la place ,c'est le banquier qui donne des coups de poings sur son bureau dans certains cas Laughing
    hermine 22
    hermine 22
    + membre techno +

    département : 22
    Messages : 37559
    Date d'inscription : 23/10/2009
    Age : 70
    Localisation bretagne

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Le bio a aussi un coût

    Message par GL le Jeu 12 Nov 2015, 07:57

    hermine 22 a écrit:a la place ,c'est le banquier qui donne des coups de poings sur son bureau dans certains cas Laughing

    Bien vu Hermine, avec la fin des chevaux, pour acheter des tracteurs ont à dû emprunter.

    C'était le début d'une époque ou l'on dépensait les sous avant de les avoir.
    GL
    GL
    + membre techno +

    Messages : 18025
    Date d'inscription : 10/09/2009
    Age : 106
    Localisation Assis

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Le bio a aussi un coût

    Message par gilles le Jeu 12 Nov 2015, 08:47

    GL a écrit:
    valtra 14 a écrit:Exemple  de dérogation, en bio ils peuvent acheté  de la paille conventionnelle  pour mettre en paillage pour les animaux. Fumier par la suite  epandu sur des parcelles bio,alors  qu'on sait que tout les résidus  de pesticides  se trouve  dedans  sans compter les animaux qui mangent la paille.

    L'un des gros soucis en bio est l'énergie, l'azote. Quand on vise une autonomie totale, c'est 30 - 40 qx. Avec des retours de l'élevage traditionnel, les différents fumiers permettent de monter à 50 - 60 qx. La plante qui permet de lever un peu cette contrainte et de nettoyer les parcelles, c'est la luzerne. Sans déshy (mais là bonjour le charbon) ou séchage sur ventilateur, c'est pas gagner d'avance.Trouver 3 ou 4 fois tous les 45 jours 6 jours de suite secs est une gageur.

    La plupart des fermes jusque dans les années 50 - 60 avaient des animaux. Ils ont disparu pour des tas de raison dont une plus grande spécialisation. Leur rôle était important pour plusieurs raisons
    - transformer les protéines en azote
    - apporter une base bactérienne avec les fumiers
    - faire avancer la dégradation des pailles par le piétinement en litière

    Parmi les avantages de l'arrivée de l'azote d'origine fossile, on levait les contraintes liés à cette activité. Les tracteurs en hiver ne tapent dans les bas flans des box pour réclamer le foin et l'avoine.
    +1000
    Juste une erreur
    la vache transforme de l'ENERGIE en proteines
    .
    En bio l'enrubannage avec un bon taux de MS de la luzerne est il autorisé ? car ce pourrait etre une solution plus ecologique

    gilles
    + membre techno +

    Messages : 4662
    Date d'inscription : 18/05/2014
    Age : 54
    Localisation puy de dome

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Le bio a aussi un coût

    Message par gilles le Jeu 12 Nov 2015, 08:55

    GL a écrit:
    valtra 14 a écrit:Exemple  de dérogation, en bio ils peuvent acheté  de la paille conventionnelle  pour mettre en paillage pour les animaux. Fumier par la suite  epandu sur des parcelles bio,alors  qu'on sait que tout les résidus  de pesticides  se trouve  dedans  sans compter les animaux qui mangent la paille.

    L'un des gros soucis en bio est l'énergie, l'azote. Quand on vise une autonomie totale, c'est 30 - 40 qx. Avec des retours de l'élevage traditionnel, les différents fumiers permettent de monter à 50 - 60 qx. La plante qui permet de lever un peu cette contrainte et de nettoyer les parcelles, c'est la luzerne. Sans déshy (mais là bonjour le charbon) ou séchage sur ventilateur, c'est pas gagner d'avance.Trouver 3 ou 4 fois tous les 45 jours 6 jours de suite secs est une gageur.

    La plupart des fermes jusque dans les années 50 - 60 avaient des animaux. Ils ont disparu pour des tas de raison dont une plus grande spécialisation. Leur rôle était important pour plusieurs raisons
    - transformer les protéines en azote
    - apporter une base bactérienne avec les fumiers
    - faire avancer la dégradation des pailles par le piétinement en litière

    Parmi les avantages de l'arrivée de l'azote d'origine fossile, on levait les contraintes liés à cette activité. Les tracteurs en hiver ne tapent dans les bas flans des box pour réclamer le foin et l'avoine.
    +1000
    juste une erreur : La vache transforme l'ENERGIE consommée en proteines
    .
    En bio l'enrubannage de luzerne avec un bon taux de MS est il autorisé ?


    gilles
    + membre techno +

    Messages : 4662
    Date d'inscription : 18/05/2014
    Age : 54
    Localisation puy de dome

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Le bio a aussi un coût

    Message par GL le Jeu 12 Nov 2015, 09:38

    gilles a écrit:

    juste une erreur : La vache transforme l'ENERGIE consommée en proteines


    Quand tu mets du soja dans ta ration, c'est bien des protéines que tu amènes ?.
    GL
    GL
    + membre techno +

    Messages : 18025
    Date d'inscription : 10/09/2009
    Age : 106
    Localisation Assis

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Le bio a aussi un coût

    Message par valtra 14 le Jeu 12 Nov 2015, 10:14

    Enrubannage  autorisé, mon voisin bio l'utilise presque a 100%  en ration hivers avec un peu de foin  et des animaux qui se promenent  dans des patures rase,d'ailleurs  l'enrubannage avec tout le plastique  que cela crée n'est pas trop bio sinon ecolo.
    Au tout debut du bio je me rappelle  les contraintes  etaient bien plus difficile, le foin etait obligatoire  et l'ensilage interdit ou a très faible dose et pas aider,le peu d'agriculteur  bio de l'époque  ne l'était  que par conviction. Pareil pour les antibiotiques  autorisé  mais la liste est trop longue.
    valtra 14
    valtra 14
    + membre techno +

    Messages : 1121
    Date d'inscription : 13/11/2010
    Age : 51
    Localisation calvados

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Le bio a aussi un coût

    Message par gilles le Jeu 12 Nov 2015, 11:31

    GL a écrit:
    gilles a écrit:

    juste une erreur : La vache transforme l'ENERGIE consommée en proteines


    Quand tu mets du soja dans ta ration, c'est bien des protéines que tu amènes ?.
    Oui mais qui a lancé cette idée de donner du soja ?
    ne serait ce pas les techniciens ,informés par l'INRA ou leur patron vendeur ,Inra lui meme organisme d'etat,et en sachant que pour vendre des avions ou autre aux brésiliens ou autres pays ,des accords contre achats de soja ont peut etre été signés
    Chez moi c'est 0 proteines achetées
    Pour un ruminant il faut juste un zeste de proteines donné au bon moment ,et ce zeste ,il est dans certains de mes fourrages

    gilles
    + membre techno +

    Messages : 4662
    Date d'inscription : 18/05/2014
    Age : 54
    Localisation puy de dome

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Le bio a aussi un coût

    Message par Titi le Jeu 12 Nov 2015, 11:44

    valtra 14 a écrit:Enrubannage  autorisé, mon voisin bio l'utilise presque a 100%  en ration hivers avec un peu de foin  et des animaux qui se promenent  dans des patures rase,d'ailleurs  l'enrubannage avec tout le plastique  que cela crée n'est pas trop bio sinon ecolo.
    Au tout debut du bio je me rappelle  les contraintes  etaient bien plus difficile, le foin etait obligatoire  et l'ensilage interdit ou a très faible dose et pas aider,le peu d'agriculteur  bio de l'époque  ne l'était  que par conviction. Pareil pour les antibiotiques  autorisé  mais la liste est trop longue.
    Je suis d'accord avec toi, sous la pression de la Grande Distri le cahier de charge c'est assoupli, pour avoir du bio industrialisable et ainsi, que la pus valu soit piqué au paysan.
    Titi
    Titi
    + membre techno +

    Messages : 5123
    Date d'inscription : 10/09/2009
    Age : 57
    Localisation Saône et Loire

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Le bio a aussi un coût

    Message par erwin le Jeu 12 Nov 2015, 11:53

    gilles a écrit:
    Spoiler:

    GL a écrit:
    valtra 14 a écrit:Exemple  de dérogation, en bio ils peuvent acheté  de la paille conventionnelle  pour mettre en paillage pour les animaux. Fumier par la suite  epandu sur des parcelles bio,alors  qu'on sait que tout les résidus  de pesticides  se trouve  dedans  sans compter les animaux qui mangent la paille.

    L'un des gros soucis en bio est l'énergie, l'azote. Quand on vise une autonomie totale, c'est 30 - 40 qx. Avec des retours de l'élevage traditionnel, les différents fumiers permettent de monter à 50 - 60 qx. La plante qui permet de lever un peu cette contrainte et de nettoyer les parcelles, c'est la luzerne. Sans déshy (mais là bonjour le charbon) ou séchage sur ventilateur, c'est pas gagner d'avance.Trouver 3 ou 4 fois tous les 45 jours 6 jours de suite secs est une gageur.

    La plupart des fermes jusque dans les années 50 - 60 avaient des animaux. Ils ont disparu pour des tas de raison dont une plus grande spécialisation. Leur rôle était important pour plusieurs raisons
    - transformer les protéines en azote
    - apporter une base bactérienne avec les fumiers
    - faire avancer la dégradation des pailles par le piétinement en litière

    Parmi les avantages de l'arrivée de l'azote d'origine fossile, on levait les contraintes liés à cette activité. Les tracteurs en hiver ne tapent dans les bas flans des box pour réclamer le foin et l'avoine.
    +1000
    Juste une erreur
    la vache transforme de l'ENERGIE en proteines
    .
    Spoiler:
    En bio l'enrubannage avec un bon taux de MS de la luzerne est il autorisé ? car ce pourrait etre une solution plus ecologique

    c'est un peu plus compliqué que ça ozil
    erwin
    erwin
    + membre techno +

    département : 54
    Messages : 13162
    Date d'inscription : 23/09/2009
    Age : 45
    Localisation south Belgium

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Le bio a aussi un coût

    Message par gilles le Jeu 12 Nov 2015, 13:43

    Oui mais il faudrait 1 heure pour tout expliquer

    gilles
    + membre techno +

    Messages : 4662
    Date d'inscription : 18/05/2014
    Age : 54
    Localisation puy de dome

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Le bio a aussi un coût

    Message par hermine 22 le Jeu 12 Nov 2015, 13:56

    ce n'est plutôt les protéines contenues dans le soja qui dégrade l'energie que renferme les grains de maïs que renferme l'ensilage ?:réfléchi
    sans protéines ou azote avec un ensilage de maïs il faut prévoir des canards pour ne rien perdre derrière les vaches
    1kg de soja ou équivalents =3 l de lait
    ca sert a équilibrer la ration ,sinon l'energie passe au tas de fumier
    je me trompe ?
    hermine 22
    hermine 22
    + membre techno +

    département : 22
    Messages : 37559
    Date d'inscription : 23/10/2009
    Age : 70
    Localisation bretagne

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Le bio a aussi un coût

    Message par GL le Jeu 12 Nov 2015, 14:08

    La soja est donc un élément de la fermentation entérique.
    GL
    GL
    + membre techno +

    Messages : 18025
    Date d'inscription : 10/09/2009
    Age : 106
    Localisation Assis

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Le bio a aussi un coût

    Message par pascal le Jeu 12 Nov 2015, 14:30

    pour faire simple: adopté la methode des bilans sur un troupeau entier , sur une année pour l'energie et l'azote, ca donnera l'efficience même de la ration, il risque d'y avoir de sérieuses surprises!!! : ha : ha 77 77
    pascal
    pascal
    + membre techno +

    Messages : 11651
    Date d'inscription : 29/03/2015
    Age : 45
    Localisation partout et nulle part!!!

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Le bio a aussi un coût

    Message par bibi43 le Jeu 12 Nov 2015, 19:13

    valtra 14 a écrit:
    Au tout debut du bio je me rappelle  les contraintes  etaient bien plus difficile, le foin etait obligatoire  et l'ensilage interdit ou a très faible dose et pas aider,le peu d'agriculteur  bio de l'époque  ne l'était  que par conviction. Pareil pour les antibiotiques  autorisé  mais la liste est trop longue.
    le glyphosate aussi était autorisé au début
    bibi43
    bibi43
    + membre techno +

    Messages : 10592
    Date d'inscription : 30/05/2011
    Age : 48
    Localisation haute loire

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Le bio a aussi un coût

    Message par spontus le Jeu 12 Nov 2015, 19:14

    Y a pas que le soja pour apporter de l'azote .
    spontus
    spontus
    + membre techno +

    Messages : 7564
    Date d'inscription : 03/01/2012
    Age : 58
    Localisation nord- est du finistère

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Le bio a aussi un coût

    Message par bibi43 le Jeu 12 Nov 2015, 19:15

    spontus a écrit:Y a pas que le soja pour apporter de l'azote .
    et les féves et pois
    bibi43
    bibi43
    + membre techno +

    Messages : 10592
    Date d'inscription : 30/05/2011
    Age : 48
    Localisation haute loire

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Le bio a aussi un coût

    Message par Franki le Jeu 12 Nov 2015, 19:29

    V.alex a écrit:
    Franki a écrit: mais dans ma commune, depuis 25 ans, il n'y a qu'un seul agriculteur qui a déposé le bilan, c'est celui qui était en bio, je n'en ferais pas une généralité non plus.
    Bon, je serais assez partisan de la supression des subventions, conventionnel ou autres, oui je suis un ultra-libéral.

    ça ne me gênerais pas beaucoup si il n'y avais plus d'aide , vu le très faible % que cela représente dans ma marge nette .
    les causes de faillites de fermes sont plus à chercher dans des secteurs d'activité en crise avec des erreurs de gestion que l'orientation technique entre bio et non bio .
    quant à être ultra-libéral , si l'on est certain de pouvoir s'aligner aux prix du marché mondial tout en ayant encore une marge bénéficiaire ,oui , mais je suis pas sur que les céréaliers de la Beauce soit encore dans la course .
    Des erreurs de gestion, oui, c'est possible, en tout cas il était en céréales, comme moi et les autres voisins, et j'en ai fait aussi pas mal de ces erreurs là.
    Et c'est sûr que les céréaliers, il y en a beaucoup qui croient ne pas pouvoir se passer de subventions, à tort ou à raison.
    Franki
    Franki
    interdit de cachot

    Messages : 11890
    Date d'inscription : 14/09/2009
    Localisation Loir-et-Cher / Beauce / 113 ha

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Le bio a aussi un coût

    Message par GL le Jeu 12 Nov 2015, 19:35

    En traditionnel, tu rate un désherbant, il y a souvent des possibilités de rattraper.

    En bio, si il fait qu'un après midi de sec et que n'est pas disponible, tu ne le rattrape pas forcement et ton année est plantée.
    GL
    GL
    + membre techno +

    Messages : 18025
    Date d'inscription : 10/09/2009
    Age : 106
    Localisation Assis

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Le bio a aussi un coût

    Message par Contenu sponsorisé


    Contenu sponsorisé


    Revenir en haut Aller en bas

    Page 3 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

    Revenir en haut


     
    Permission de ce forum:
    Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum