AGRICULTURE - CONVIVIALITE - ENVIRONNEMENT (A.C.E)
Bonjour et bienvenue sur ACE !!!!

Enregistrez-vous sur le forum et n'oubliez pas de renseigner votre profil.

Avant de poster pour la première fois, veuillez avoir la politesse de vous présenter aux membres ( rubrique "Présentation des Nouveaux Membres"). Merci pour eux.
Statistiques
Nous avons 3929 membres enregistrés
L'utilisateur enregistré le plus récent est La vinette

Nos membres ont posté un total de 2556755 messages dans 74646 sujets
Guilbart

offre météo

http://www.meteo-gascogne.com/pages/les-services-a-la-demande-1/
dette de la France

compteur de la dette
Petites annonces

    Pas d'annonces disponibles.


    cash investigation du 2/02/16

    Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

    Aller en bas

    default cash investigation du 2/02/16

    Message par marie70 le Lun 08 Fév 2016, 12:08



    Dernière édition par marie70 le Lun 08 Fév 2016, 12:26, édité 1 fois
    avatar
    marie70
    + membre techno +

    département : centre ouest
    Messages : 8394
    Date d'inscription : 22/04/2012
    Age : 48
    Localisation centre ouest

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: cash investigation du 2/02/16

    Message par 102 eme d infanterie le Lun 08 Fév 2016, 12:23

    pas regardé vu la présentatrice 63
    avatar
    102 eme d infanterie
    + membre techno +

    Messages : 11927
    Date d'inscription : 02/08/2010
    Age : 60
    Localisation entre peguy et zola

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: cash investigation du 2/02/16

    Message par MICHMUCH le Lun 08 Fév 2016, 12:24

    moi g regardé vu le programme : rr : rr : rr
    avatar
    MICHMUCH
    + membre techno +

    Messages : 9197
    Date d'inscription : 08/05/2012
    Age : 56
    Localisation 51 coteaux vitryat

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: cash investigation du 2/02/16

    Message par marie70 le Lun 08 Fév 2016, 12:29

    on n avait pas regardé non plus vu que l on savait déjà que c était anti agricole


    mais on a eu des échos de voisins citadins qui pensent que l on est des assassins d enfants !!
    avatar
    marie70
    + membre techno +

    département : centre ouest
    Messages : 8394
    Date d'inscription : 22/04/2012
    Age : 48
    Localisation centre ouest

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: cash investigation du 2/02/16

    Message par 102 eme d infanterie le Lun 08 Fév 2016, 12:32

    a quand un cash investigation sur le journalisme ?
    ( les taupes , les avantages fiscaux , les relations avec la politique ...... )

    élise si tu me lis  : victoire
    avatar
    102 eme d infanterie
    + membre techno +

    Messages : 11927
    Date d'inscription : 02/08/2010
    Age : 60
    Localisation entre peguy et zola

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: cash investigation du 2/02/16

    Message par MICHMUCH le Lun 08 Fév 2016, 12:34

    et bin g pas était surpris
    avatar
    MICHMUCH
    + membre techno +

    Messages : 9197
    Date d'inscription : 08/05/2012
    Age : 56
    Localisation 51 coteaux vitryat

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: cash investigation du 2/02/16

    Message par pierrot22 le Lun 08 Fév 2016, 12:46

    marie70 a écrit:suite a l émission , il n y a pas  l air d avoir de sujet  ouvert !

    http://www.francetvinfo.fr/replay-magazine/france-2/cash-investigation/cash-investigation-du-mardi-2-fevrier-2016_1286821.html

    Si si, c'est là! C'est dans la continuité d'un ancien sujet. Y'a déjà quelques pages.

    http://www.agri-convivial.com/t48062p100-pesticides

    pierrot22
    + membre techno +

    département : 22
    Messages : 724
    Date d'inscription : 10/09/2011
    Age : 54
    Localisation Trégor zone littorale

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: cash investigation du 2/02/16

    Message par marie70 le Lun 08 Fév 2016, 14:14

    et encore ils ont oubliés les abeilles , le glypho , les ogm , les neonicotinoides , etc.
    avatar
    marie70
    + membre techno +

    département : centre ouest
    Messages : 8394
    Date d'inscription : 22/04/2012
    Age : 48
    Localisation centre ouest

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: cash investigation du 2/02/16

    Message par fredo24500 le Lun 08 Fév 2016, 17:58

    ... rien que pour voir notre porte-parole du gouv' et accessoirement ministre de l'agriculture à temps partiel mettre " les pieds sur la carte des risques majeurs pour la population - Euhh des conso de produits phyto " et devenir tout penaud devant Terminélisator ... et de peut étre se dire qu'Ecophyto 2020 n'est pas assez ambitieux ! Que du bio ou plus du tout d'agriculture sous protection chimique et de la "bonne bouffe" d'importation dans nos gamelles ... Bon après tout , l'état des trésoreries 2016 fera peut-être plus que toutes les campagnes anti phyto !
    avatar
    fredo24500
    + membre techno +

    Messages : 427
    Date d'inscription : 27/10/2013
    Age : 51
    Localisation dordogne

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: cash investigation du 2/02/16

    Message par marie70 le Lun 08 Fév 2016, 18:22

    ne vous inquiétez pas les firmes phyto vous financeront pour utiliser leurs phytos en 2017 !
    avatar
    marie70
    + membre techno +

    département : centre ouest
    Messages : 8394
    Date d'inscription : 22/04/2012
    Age : 48
    Localisation centre ouest

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: cash investigation du 2/02/16

    Message par GL le Lun 08 Fév 2016, 19:23

    Moi je voudrais bien savoir qui utilise du chlopyrifos.
    avatar
    GL
    + membre techno +

    Messages : 15000
    Date d'inscription : 10/09/2009
    Age : 103
    Localisation Assis

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: cash investigation du 2/02/16

    Message par pierrot22 le Lun 08 Fév 2016, 19:34

    GL a écrit:Moi je voudrais bien savoir qui utilise du chlopyrifos.

    Nos graines de choux sont traitées au Pyristar (chlorpyriphos-éthyl) contre la mouche.
    http://e-phy.agriculture.gouv.fr/spe/2000191-190.htm

    pierrot22
    + membre techno +

    département : 22
    Messages : 724
    Date d'inscription : 10/09/2011
    Age : 54
    Localisation Trégor zone littorale

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: cash investigation du 2/02/16

    Message par GL le Lun 08 Fév 2016, 19:41

    Mais çà ne fait pas les quantités dont on parle.

    J'aurais aimer plus de détail sur les échantillons de cheveux, la date par exemple nous aurait donner des indications surtout de date.
    avatar
    GL
    + membre techno +

    Messages : 15000
    Date d'inscription : 10/09/2009
    Age : 103
    Localisation Assis

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: cash investigation du 2/02/16

    Message par dgé le Lun 08 Fév 2016, 20:28

    GL a écrit:Moi je voudrais bien savoir qui utilise du chlopyrifos.
    moi, ça te pose un problème?

    dgé
    schtroumpf grognon du forum
    schtroumpf grognon du forum

    Messages : 27376
    Date d'inscription : 10/09/2009
    Localisation 000

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: cash investigation du 2/02/16

    Message par Bill 56 le Lun 08 Fév 2016, 21:03

    Le Chlorpyriphos est surtout utiliser en arbo et vigne, j'ai regarder l'émission, avec les travers habituels d'Elise Lucet bien-sûr, mais j'en ai conclu quand même que c'était surtout les firmes qui étaient visées et non les agris !
    J'ai trouvé l'intervention de Paul François assez objective et plutôt bien venue !
    Et la chose dont avec laquelle je suis d'accord, c'est que les firmes bossent d'abord pour leurs gueule avant la notre !
    avatar
    Bill 56
    + membre techno +

    Messages : 6190
    Date d'inscription : 24/09/2009
    Age : 43
    Localisation Breizh , centre 56

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: cash investigation du 2/02/16

    Message par le chouan le Lun 08 Fév 2016, 21:16

    Quand Elise fera un reportage sur les gms qui tuent les paysans,vous lui lècherez les bottes...
    avatar
    le chouan
    + membre techno +

    Messages : 5310
    Date d'inscription : 04/09/2011
    Age : 56
    Localisation Entre pineau et muscadet

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: cash investigation du 2/02/16

    Message par jojogo le Lun 08 Fév 2016, 21:46

    GL a écrit:Mais çà ne fait pas les quantités dont on parle.

    J'aurais aimer plus de détail sur les échantillons de cheveux, la date par exemple nous aurait donner des indications surtout de date.

    Si tu veux couvrir une année complète, il suffit de prélever les cheveux des filles. Les leurs font souvent plus de 12 cm. Tout comme les filles devraient apparaître comme étant plus contaminées, juste à cause de la longueur de leurs cheveux.

    jojogo
    + membre techno +

    Messages : 1173
    Date d'inscription : 22/04/2013
    Age : 42
    Localisation Centre

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: cash investigation du 2/02/16

    Message par GRUMPY le Lun 08 Fév 2016, 22:35

    GL a écrit:Moi je voudrais bien savoir qui utilise du chlopyrifos.

    Aujourd'hui, très majoritairement en vigne-arbo.
    Un peu en traitement de semences légumes
    Un peu en colza.
    Autrefois, le chlorpyrifos était aussi homologué en traitement insecticide du sol, et traitement de la pyrale sur maïs.

    GRUMPY
    + membre techno +

    Messages : 3732
    Date d'inscription : 09/01/2012
    Age : 61
    Localisation IDF sud

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: cash investigation du 2/02/16

    Message par GL le Mar 09 Fév 2016, 01:58

    Il a, semble t'il été retirer puis autoriser de nouveau, voila ce qu'on m'a dit.

    Quel est le prédateur qui est visé.
    avatar
    GL
    + membre techno +

    Messages : 15000
    Date d'inscription : 10/09/2009
    Age : 103
    Localisation Assis

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: cash investigation du 2/02/16

    Message par dgé le Mar 09 Fév 2016, 08:40

    les plus dur à occire: doryphore(associé), meligetes, pucerons,et en arbo d'autre que je ne connais pas

    dgé
    schtroumpf grognon du forum
    schtroumpf grognon du forum

    Messages : 27376
    Date d'inscription : 10/09/2009
    Localisation 000

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: cash investigation du 2/02/16

    Message par Jardinier du 70 le Mar 09 Fév 2016, 09:02

    pierrot22 a écrit:
    GL a écrit:Moi je voudrais bien savoir qui utilise du chlopyrifos.

    Nos graines de choux sont traitées au Pyristar (chlorpyriphos-éthyl) contre la mouche.
    http://e-phy.agriculture.gouv.fr/spe/2000191-190.htm

    Y en a aussi dans le Pyrinex (TT colza méligèthes).

    J' en ai encore en stock ... ça risque vite de devenir un PPNU.
    avatar
    Jardinier du 70
    + membre techno +

    Messages : 2719
    Date d'inscription : 20/10/2009
    Age : 43
    Localisation Haute Saône

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: cash investigation du 2/02/16

    Message par Camille le Mar 09 Fév 2016, 11:46

    GL a écrit:Mais çà ne fait pas les quantités dont on parle.

    J'aurais aimer plus de détail sur les échantillons de cheveux, la date par exemple nous aurait donner des indications surtout de date.
    GF dans un de ses coups merdiatiques avait délivré son étude APAche, étude sur un échantillonnage de chevelure (25 au total) pour lequel elle avouait que "les résultats contenus dans ce dossier n’ont pas de valeur statistique significative au regard du nombre d’échantillons analysés mais sont illustratifs de la problématique"

    Porter quelque intérêt à ce genre d’analyses financé par le lobby bio, Léa nature pour ne pas la nommer, et opéré par un laboratoire d’analyses qui n’a aucune accréditation officielle comme labo et encore moins sur la méthodologie utilisée, plus voué au business puisqu’il commercialise un kit d’analyse, un home testing à 129 € suppose qu’on se fout totalement de l’intégrité scientifique quand par ailleurs ces mêmes militants et journaleux en font le procès aux firmes, lobby et aux instituts officiels national comme européen. Cherchez l’erreur… Ah, ben oui c’est à GL que je réponds !  Very Happy


    le chouan a écrit:Quand Elise fera un reportage sur les gms qui tuent les paysans,vous lui lècherez les bottes...
    Vu comment est traitée l’info de ce genre d’émission surfant sur le sensationnalisme et usant des mêmes méthodes que les sociétés qu’elle dénonce, à quand un Cash Investigation sur les abus des entreprises médiatiques du sévice public et leur frénésie de l’audimat ?

    GRUMPY a écrit:
    GL a écrit:Moi je voudrais bien savoir qui utilise du chlopyrifos.

    Aujourd'hui, très majoritairement en vigne-arbo.
    Un peu en traitement de semences légumes
    Un peu en colza.
    Autrefois, le chlorpyrifos était aussi homologué en traitement insecticide du sol, et traitement de la pyrale sur maïs.
    D’après e-phy il l’est toujours sur maïs pour pyrale et chenille phytophage

    GL a écrit:Il a, semble t'il été retirer puis autoriser de nouveau, voila ce qu'on m'a dit.

    Quel est le prédateur qui est visé.
    En cause un délai dans le renouvellement de l'AMM?

    Tu ne sais plus te servir de ton moteur de recherche ?  : rr
    http://e-phy.agriculture.gouv.fr/mata/237.htm
    avatar
    Camille
    + membre techno +

    Messages : 7252
    Date d'inscription : 24/12/2010
    Age : 57
    Localisation Au pays du fromage mou qui pue

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: cash investigation du 2/02/16

    Message par Gtama le Mar 09 Fév 2016, 12:35

    Face à l'objectif d'écophyto de -20 % , il faut se montrer aussi bête que l'administration , si les phytos sont toxiques ce n'est pas - 20 % qu'il faut viser mais  ZERO phytos, mais surtout sur l'ensemble de la planète et aussi ne pas oublier de dire à nos chers concitoyens  que leurs gamins seront réquisitionnés tous les mercredi et samedi pour ramasser les doryphores d'avril à septembre .
                                     Que de mars à juillet les chômeurs viendront couper à la binette et empêcher de fleurir les chardons .
                                     Les consommateurs devront prendre l'habitude de jeter 2 Kg / 3 des pommes de terre (payées 10 € le Kg) qui ne seront plus traitées contre le mildiou moque

    Gtama
    + membre techno +

    département : 52
    Messages : 1894
    Date d'inscription : 22/07/2015
    Age : 54
    Localisation centre 52

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: cash investigation du 2/02/16

    Message par Jardinier du 70 le Mar 09 Fév 2016, 14:03

    Sachant qu' Ecophyto est un "produit" purement français, je vois pas pourquoi le reste de la planète l' appliquerait.

    avatar
    Jardinier du 70
    + membre techno +

    Messages : 2719
    Date d'inscription : 20/10/2009
    Age : 43
    Localisation Haute Saône

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: cash investigation du 2/02/16

    Message par Gtama le Mar 09 Fév 2016, 16:59

    Jardinier du 70 a écrit:Sachant qu' Ecophyto est un "produit" purement français, je vois pas pourquoi le reste de la planète l' appliquerait.


    C'est bien là que se situe le problème , les produits ne sont ni plus ni moins toxiques d'un coté ou de l'autre de la frontière , Donc si nos politiques sont comme ils l'affirment près à soutenir l'agriculture Française , il n'y a pas lieu d'accepter une fois de plus de se tirer une balle dans le pied : Donc pas d'écophyto point barre .

    A titre d'exemple les agris Allemands à l'heure actuelle peuvent désherber leurs colzas pour 35 à 40 €
    dicots et graminées grâce aux sulfos  homologuées chez eux et interdites en France :tb :tb :tb

    Gtama
    + membre techno +

    département : 52
    Messages : 1894
    Date d'inscription : 22/07/2015
    Age : 54
    Localisation centre 52

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: cash investigation du 2/02/16

    Message par BE68 le Mar 09 Fév 2016, 19:39

    Théorie du complot: Cette émission tombe à point nommé pour aider notre ministre à faire passer Ecophyto2. Je soupçonne un peu que ce soit monté entre les journaleux pastèques avides de sensations et un ministre bloqué dans son programme par le contexte économique. Qu'en pensez-vous?
    avatar
    BE68
    + membre techno +

    Messages : 5719
    Date d'inscription : 14/05/2014
    Age : 45
    Localisation 68

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: cash investigation du 2/02/16

    Message par Yakagri le Mar 09 Fév 2016, 21:20

    Je suis abonné à la revue de l'AFIS " Science et Pseudo-Sciences" que je recommande à tous d'ailleurs et le numéro de Janvier parlé justement des produits phytosanitaires. Et ce matin ils ont envoyé un mail aux abonnés concernant Cash investigation histoire de rétablir quelques vérités...

    Cash Investigation et les Pesticides : quand des contrevérités sont diffusées en prime time…

    L’émission Cash Investigation, diffusée le 2 février 2016, était intitulée « Produits chimiques : nos enfants en danger » [1]. Elle s’est attachée à montrer pendant 2h15 que les pesticides présentent un danger imminent pour la santé des agriculteurs, des consommateurs et des enfants. Tout au long de l’émission, la journaliste Elise Lucet a martelé, sur un ton inquiet et alarmiste, que 97 % des produits alimentaires contiendraient des résidus de pesticides.

    L'Association Française pour l’Information Scientifique (AFIS) déplore qu'une chaîne publique de télévision ait transmis en prime time un tel message, trompeur et alarmiste, à plusieurs millions de téléspectateurs, et que ce message ait ensuite été relayé par l’ensemble des médias et des réseaux sociaux, sans le souci ni de la véracité des « informations » colportées, ni de l'inquiétude légitime mais injustifiée ainsi propagée dans la population. Sans prendre position pour ou contre les pesticides, l’AFIS entend rappeler, ici, plusieurs éléments qui ont été occultés pendant l’émission et qui donnent un tout autre éclairage au chiffre de 97 %.

    L’Agence européenne de sécurité des aliments (EFSA) a contrôlé la présence de 685 pesticides de synthèse sur 81 000 échantillons de fruits et légumes, d’aliments transformés et de vins, provenant des 27 états membres de l’UE, d’Islande et de Norvège. L’étude a fait l’objet d’un rapport paru en 2013 [2], une synthèse publiée en mars 2015 étant disponible en français [3].

    97 %. Les analyses de l’EFSA montrent que 97,4 % des 81 000 échantillons sont conformes à la réglementation, parmi lesquels 54,6 % ne contiennent aucun résidu détectable de pesticides. Sont considérés conformes à la réglementation, les aliments dans lesquels les pesticides sont retrouvés en quantité inférieure aux seuils fixés pour prévenir d'éventuels effets nocifs sur la santé.
    L’EFSA a intitulé sa synthèse : « Plus de 97 % des aliments contiennent des résidus de pesticides dans les limites légales ». Cash Investigation a transformé ce titre en : « Plus de 97 % des aliments contiennent des résidus de pesticides ». Chacun peut apprécier l’intoxication !

    3 %. C'est le pourcentage (2,6 % précisément) des 81 000 échantillons qui, à l’opposé, dépassent les limites légales. Environ la moitié de ces échantillons (1,5 %) dépassent nettement ces limites. Rien n’a été dit sur ces 3 % pendant l’émission Cash Investigation. Si 97 % des aliments contiennent des résidus de pesticides, alors les téléspectateurs pouvaient logiquement en déduire que seuls 3 % des aliments n’en contiennent pas. Lorsqu’il a été interrogé par un Internaute sur ces 3 %, Martin Boudot, le journaliste qui a réalisé l’enquête, a d’ailleurs répondu : « les 3 % restants correspondent au bio ou aux aliments à très faible teneur en pesticide ». Chacun peut apprécier le contresens !

    Le bio. L'étude de l'EFSA ne concernait que les pesticides de synthèse et ne portait donc pas sur les pesticides « naturels ». Rappelons que les aliments bio contiennent également des résidus de pesticides « naturels », que le « naturel » n’est pas, pour autant, vierge de tout risque et qu’il ne doit pas être dispensé d’une évaluation du risque. Ainsi, pour ces seuls pesticides de synthèse, l’étude montre que 15 % des échantillons « bio » contiennent des résidus, dont 0,8 % au-dessus des limites légales.



    En résumé : Cash Investigation a fait implicitement passer le message que seulement 3 % des aliments seraient vierges de résidus de pesticides. C’est faux. Totalement faux.
    Plus de la moitié des aliments (55 %), bio ou non, sont vierges de résidus de pesticides détectables. 42 %, bio ou non, contiennent des résidus détectables mais dans les limites légales et ne présentent pas de risque. Seuls 3 %, bio ou non, dépassent ces limites légales dont 1,5 % les dépassent nettement.
    Au-delà de l’émission Cash Investigation et de ces manipulations de chiffres, l’AFIS invite celles et ceux qui souhaitent se forger une opinion éclairée et raisonnée sur les pesticides à se référer au dossier « Pesticides : ce qu’en dit la science », publié dans le numéro du 1er trimestre 2016 de sa revue Science et pseudo-sciences [4].
    1 – Cash Investigation, « Produits chimiques : nos enfants en danger », 2 février 2016 http://www.francetvinfo.fr/replay-magazine/france-2/cash-investigation/

    2 – EFSA, The 2013 European Union report on pesticide residues in food http://www.efsa.europa.eu/fr/efsajournal/pub/4038

    3 – EFSA, communiqué de presse, 12 mars 2015 : « Plus de 97 % des aliments contiennent des résidus de pesticides dans les limites légales » http://www.efsa.europa.eu/fr/press/news/150312

    4 – AFIS, « Pesticides : ce qu’en dit la science », revue SPS n°315, janvier 2016 http://www.pseudo-sciences.org/spip.php?article2580
    avatar
    Yakagri
    + membre techno +

    Messages : 425
    Date d'inscription : 13/07/2011
    Age : 31
    Localisation Orne

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: cash investigation du 2/02/16

    Message par GL le Mer 10 Fév 2016, 07:12

    Pourtant vu l'écoute de ce film, je pense que le prochain travail de Lucet n'ira pas dans ce sens.

    De plus nos instances sanitaires nous ont laisser passer tellement de couleuvres qu'elles ont entamées gravement leur capital confiance. Il suffit de regarder les dossiers amiante, tabac, plomb, ect pour s'en convaincre. Comment croire des gens qui ont si longtemps tu les informations qu'ils avaient.

    Les consommateurs aiment se faire peur ou peut être qu'ils se cherche une origine à quelques maladies qui nous explose à la gueule. Regardez autour de vous et faite le compte de cancer.

    Merci tout de même de ces précisions, elle recentre un peu les propos.

    Par contre qu'il faille tendre à essayer de limiter le recours à des moyens extérieurs me parait un fait.

    Il rencontre une vive opposition des fabricants et des vendeurs, cela s’entend mais aussi des utilisateurs pour de nombreuses raisons.

    Je vais prendre un exemple qui est encore d'actualité dans certaines régions, il s'agit de la mélligete du colza.
    - Nous avions, il y a quelques années des pressions par ces insectes qui étaient très forte, 10 - 15 bestioles par fleurs.
    - Nous avons commencer par des insecticides à large spectre.
    - C'est ensuite que sont arriver les spécialités applicables en présence d'abeille.
    - On s'est aperçu que le mélange avec un fongicide levait cette spécificités.
    - Il a fallu une interdiction pour que ces mélanges cesse mais avec une grande réticence du fait des difficultés de traitement dans cette période de croissance de la culture.
    - C'est à ce moment qu'on à appris que dès l'arrivée des premières fleurs, les mélighètes devenaient des butineuses et donc perdaient leurs caractère de prédateur.
    - A ce moment, on s'est aperçu qu'un peu de graine d'une variété plus hâtive amenaient des fleurs plus précoces. Il ne faut pas chercher beaucoup pour s'apercevoir que ce mélange ne plaisait pas aux semenciers.
    - On a pourtant encore des préconisations importantes à traiter alors qu'il y a d'autres voies.

    On a ici un exemple des résistance qu'a raconter le fait de retirer un insecticide en pleine fleur.
    Pourtant chez nous les vagues de grosses attaques de mélighètes sont passer et plus personnes ne traite cette bestiole.
    avatar
    GL
    + membre techno +

    Messages : 15000
    Date d'inscription : 10/09/2009
    Age : 103
    Localisation Assis

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: cash investigation du 2/02/16

    Message par Calin le Mer 10 Fév 2016, 08:11

    ça n' a pas tardé: on vient de recevoir à la mairie un mail d' une mère de famille demandant de lui donner divers renseignements : parcelles concernées par les traitements phyto, types de produits utilisés, nombre de traitements, doses utilisées, périodes de traitements ..... . Elle est très inquiète vu le reportage de Mmme Lucet

    Calin
    + Membre Accro +

    Messages : 294
    Date d'inscription : 01/05/2014
    Age : 40
    Localisation Haute Garonne

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: cash investigation du 2/02/16

    Message par olivier 77 le Mer 10 Fév 2016, 08:26

    C'est assez triste ...

    Il y avait moyen de faire un "vrai" reportage...
    Et au final on a eu plus d'affect que de fait, des journalistes qui ne connaissaient pas leur sujet et des généralisations imbéciles.

    Sur l'affect, ai je vraiement besoin de préciser ?
    Sur les journalistes incapables : quand ils s'approchent d'un pulvé sans protection (et sur une propriété privée), quand ils se gaussent d'un mec qui lave son pulvé parce qu'il est en combi (c'est obligatoire il me semble), quand ils ne notent même pas que les secteurs en noir sur la carte concerne les vignobles, enfin le plus grave : dans la phrase 97% de nos aliments contiennent des résidus de pesticides ...ils oublient dans la limite des LMR ...ce qui leur fait peur, c'est les 97% ... moi je m'interrogerais sur les 3% ... sont ils au dessus, n'y a t il rien ?
    Il y a aussi le chiffre, quand on le ramène à la SAU Française, ça fait 3 grammes de phyto / ha ... ça aide à relativiser ... enfin si c'est les vrai chiffres ...
    Sur la généralisation : au final, ils ne trouvent pas de choses dangereuses en France, du coup ils vont choper des choses à l'étranger ... aux USA, là ou les pratiques sont (ironie)très identiques à la France(/ironie) ...

    Bref, je suis assez déçu parce qu'en bossant une année, il y avait moyen de faire un truc bien ... au moins donner des pistes d'améliorations ... de nous donner un classement des phytos par "dangerosité" (et pas celle établie par ephy qui prete parfois à rire) ... de parler du sbv (sans vouloir le généraliser bien sur) pour laisser plus de liberté à ceux qui le pratiquent, de parler du sd, il parrait que les phytos et autres seraient mieux "filtrés" par la vie du sol ... Parler des pratiques réelles d'un paysan, sans affect, en disant objectivement qu'on a connaissance du danger, qu'on fait du mieux qu'on peut pour limiter les doses, que pour trouver des choses moins nocives, il faut demander aux firmes (on ne créé pas les produits)...

    Bref, assez frustré par tant d'incompétance ....

    Et en général quand on commence à avoir des films comme ça, c'est que la profession va se prendre un bon coup de pied au cul ... législatif ... donc ... ça me fait un peu peur pour ce qui va nous arriver dessus dans 6mois ....


    Patogaz, tu as des infos là dessus ?
    avatar
    olivier 77
    + membre techno +

    département : 77
    Messages : 1418
    Date d'inscription : 30/12/2010
    Age : 39
    Localisation Nord Seine & Marne

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: cash investigation du 2/02/16

    Message par Alan.fr le Mer 10 Fév 2016, 08:28

    GL a écrit:Il a, semble t'il été retirer puis autoriser de nouveau, voila ce qu'on m'a dit.

    Quel est le prédateur qui est visé.
    en vigne cicadelle tordeuse trips. les cicadelles sont vectrices d'une maladie la flavescence dorée qui peu flinguer un vignoble en quelques années. 3 traitements obligatoires par décret préfectoral ,les bios utilisaient la roténone pendant longtemps où refusaient de traiter ce qui finissait souvent à coup de fusils avec leurs voisins Crying or Very sad
    avatar
    Alan.fr
    + membre techno +

    Messages : 5091
    Date d'inscription : 10/09/2009
    Age : 47
    Localisation gaillac Tarn

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: cash investigation du 2/02/16

    Message par Alan.fr le Mer 10 Fév 2016, 08:36


    Je vais prendre un exemple qui est encore d'actualité dans certaines régions, il s'agit de la mélligete du colza.
    - Nous avions, il y a quelques années des pressions par ces insectes qui étaient très forte, 10 - 15 bestioles par fleurs.
    - Nous avons commencer par des insecticides à large spectre.
    - C'est ensuite que sont arriver les spécialités applicables en présence d'abeille.
    - On s'est aperçu que le mélange avec un fongicide levait cette spécificités.
    - Il a fallu une interdiction pour que ces mélanges cesse mais avec une grande réticence du fait des difficultés de traitement dans cette période de croissance de la culture.
    - C'est à ce moment qu'on à appris que dès l'arrivée des premières fleurs, les mélighètes devenaient des butineuses et donc perdaient leurs caractère de prédateur.
    - A ce moment, on s'est aperçu qu'un peu de graine d'une variété plus hâtive amenaient des fleurs plus précoces. Il ne faut pas chercher beaucoup pour s'apercevoir que ce mélange ne plaisait pas aux semenciers.
    - On a pourtant encore des préconisations importantes à traiter alors qu'il y a d'autres voies.


    oui mais là ce n'est pas le produit qui est en cause c'est plutôt son utilisation d'où un mauvais conseil (c'est pas le foll qui à dit que nos coop....) un flingue c'est pareil si tu t'en sert pour tuer les méchants t'es un héro si tu butte tout le monde t'es un terroriste , mais le flingue reste le même .
    avatar
    Alan.fr
    + membre techno +

    Messages : 5091
    Date d'inscription : 10/09/2009
    Age : 47
    Localisation gaillac Tarn

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: cash investigation du 2/02/16

    Message par GL le Mer 10 Fév 2016, 09:12

    Alan.fr a écrit:
    Je vais prendre un exemple qui est encore d'actualité dans certaines régions, il s'agit de la mélligete du colza.
    - Nous avions, il y a quelques années des pressions par ces insectes qui étaient très forte, 10 - 15 bestioles par fleurs.
    - Nous avons commencer par des insecticides à large spectre.
    - C'est ensuite que sont arriver les spécialités applicables en présence d'abeille.
    - On s'est aperçu que le mélange avec un fongicide levait cette spécificités.
    - Il a fallu une interdiction pour que ces mélanges cesse mais avec une grande réticence du fait des difficultés de traitement dans cette période de croissance de la culture.
    - C'est à ce moment qu'on à appris que dès l'arrivée des premières fleurs, les mélighètes devenaient des butineuses et donc perdaient leurs caractère de prédateur.
    - A ce moment, on s'est aperçu qu'un peu de graine d'une variété plus hâtive amenaient des fleurs plus précoces. Il ne faut pas chercher beaucoup pour s'apercevoir que ce mélange ne plaisait pas aux semenciers.
    - On a pourtant encore des préconisations importantes à traiter alors qu'il y a d'autres voies.


    oui mais là ce n'est pas le produit qui est en cause c'est plutôt son utilisation d'où un mauvais conseil (c'est pas le foll qui à dit que nos coop....) un flingue c'est pareil si tu t'en sert pour tuer les méchants t'es un héro si tu butte tout le monde t'es un terroriste , mais le flingue reste le même .

    Je voulais juste illustrer l'évolution d'une pratique et les freins qu'elle a rencontrer.

    Pour la flavéscence doré, le vignoble du cognac je crois en est bien atteins, ils en sont où ?.
    avatar
    GL
    + membre techno +

    Messages : 15000
    Date d'inscription : 10/09/2009
    Age : 103
    Localisation Assis

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: cash investigation du 2/02/16

    Message par Alan.fr le Mer 10 Fév 2016, 09:18

    ils ont éssayer de substituer les insecticides par des tapettes à mouches mais quand t'as quelques cognac dans le nez c'est pas facile de choper les cicadelles en vol : rr
    avatar
    Alan.fr
    + membre techno +

    Messages : 5091
    Date d'inscription : 10/09/2009
    Age : 47
    Localisation gaillac Tarn

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: cash investigation du 2/02/16

    Message par GL le Mer 10 Fév 2016, 14:19

    Alan.fr a écrit:ils ont éssayer de substituer les insecticides par des tapettes à mouches mais quand t'as quelques cognac dans le nez c'est pas facile de choper les cicadelles en vol : rr

    Surtout que ces sacrées bestioles ont la fâcheuse habitude de voler en décrivant des triangles plus ou moins aléatoires.

    Pour être plus sérieux, comment les vignerons de Cognac gèrent ce fléau.
    avatar
    GL
    + membre techno +

    Messages : 15000
    Date d'inscription : 10/09/2009
    Age : 103
    Localisation Assis

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: cash investigation du 2/02/16

    Message par fergie62 le Mer 10 Fév 2016, 14:23

    hier a l assemblé il y avait une question sur les ceresiers
    et le Foll a sorti le nom drosophile suzuki et les cons ont rit :réfléchi
    avatar
    fergie62
    + membre techno +

    département : 62
    Messages : 20757
    Date d'inscription : 25/10/2011
    Age : 35
    Localisation Artesië

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: cash investigation du 2/02/16

    Message par GL le Mer 10 Fév 2016, 14:35

    A l'assemblée des fois il y en a qui pleurent.

    http://www.lunion.fr/657973/article/2016-02-09/video-le-depute-marnais-charles-de-courson-emu-aux-larmes-a-l-assemblee

    Mais c'était au milieu de la nuit, il ne devait pas y avoir grand monde.
    avatar
    GL
    + membre techno +

    Messages : 15000
    Date d'inscription : 10/09/2009
    Age : 103
    Localisation Assis

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: cash investigation du 2/02/16

    Message par pierrot22 le Mer 10 Fév 2016, 20:19

    Yakagri a écrit:
    Spoiler:
    Je suis abonné à la revue de l'AFIS " Science et Pseudo-Sciences" que je recommande à tous d'ailleurs et le numéro de Janvier parlé justement des produits phytosanitaires. Et ce matin ils ont envoyé un mail aux abonnés concernant Cash investigation histoire de rétablir quelques vérités...

    Cash Investigation et les Pesticides : quand des contrevérités sont diffusées en prime time…

    L’émission Cash Investigation, diffusée le 2 février 2016, était intitulée « Produits chimiques : nos enfants en danger » [1]. Elle s’est attachée à montrer pendant 2h15 que les pesticides présentent un danger imminent pour la santé des agriculteurs, des consommateurs et des enfants. Tout au long de l’émission, la journaliste Elise Lucet a martelé, sur un ton inquiet et alarmiste, que 97 % des produits alimentaires contiendraient des résidus de pesticides.

    L'Association Française pour l’Information Scientifique (AFIS) déplore qu'une chaîne publique de télévision ait transmis en prime time un tel message, trompeur et alarmiste, à plusieurs millions de téléspectateurs, et que ce message ait ensuite été relayé par l’ensemble des médias et des réseaux sociaux, sans le souci ni de la véracité des « informations » colportées, ni de l'inquiétude légitime mais injustifiée ainsi propagée dans la population. Sans prendre position pour ou contre les pesticides, l’AFIS entend rappeler, ici, plusieurs éléments qui ont été occultés pendant l’émission et qui donnent un tout autre éclairage au chiffre de 97 %.

    L’Agence européenne de sécurité des aliments (EFSA) a contrôlé la présence de 685 pesticides de synthèse sur 81 000 échantillons de fruits et légumes, d’aliments transformés et de vins, provenant des 27 états membres de l’UE, d’Islande et de Norvège. L’étude a fait l’objet d’un rapport paru en 2013 [2], une synthèse publiée en mars 2015 étant disponible en français [3].

    97 %. Les analyses de l’EFSA montrent que 97,4 % des 81 000 échantillons sont conformes à la réglementation, parmi lesquels 54,6 % ne contiennent aucun résidu détectable de pesticides. Sont considérés conformes à la réglementation, les aliments dans lesquels les pesticides sont retrouvés en quantité inférieure aux seuils fixés pour prévenir d'éventuels effets nocifs sur la santé.
    L’EFSA a intitulé sa synthèse : « Plus de 97 % des aliments contiennent des résidus de pesticides dans les limites légales ». Cash Investigation a transformé ce titre en : « Plus de 97 % des aliments contiennent des résidus de pesticides ». Chacun peut apprécier l’intoxication !

    3 %. C'est le pourcentage (2,6 % précisément) des 81 000 échantillons qui, à l’opposé, dépassent les limites légales. Environ la moitié de ces échantillons (1,5 %) dépassent nettement ces limites. Rien n’a été dit sur ces 3 % pendant l’émission Cash Investigation. Si 97 % des aliments contiennent des résidus de pesticides, alors les téléspectateurs pouvaient logiquement en déduire que seuls 3 % des aliments n’en contiennent pas. Lorsqu’il a été interrogé par un Internaute sur ces 3 %, Martin Boudot, le journaliste qui a réalisé l’enquête, a d’ailleurs répondu : « les 3 % restants correspondent au bio ou aux aliments à très faible teneur en pesticide ». Chacun peut apprécier le contresens !

    Le bio. L'étude de l'EFSA ne concernait que les pesticides de synthèse et ne portait donc pas sur les pesticides « naturels ». Rappelons que les aliments bio contiennent également des résidus de pesticides « naturels », que le « naturel » n’est pas, pour autant, vierge de tout risque et qu’il ne doit pas être dispensé d’une évaluation du risque. Ainsi, pour ces seuls pesticides de synthèse, l’étude montre que 15 % des échantillons « bio » contiennent des résidus, dont 0,8 % au-dessus des limites légales.


    En résumé : Cash Investigation a fait implicitement passer le message que seulement 3 % des aliments seraient vierges de résidus de pesticides. C’est faux. Totalement faux.
    Plus de la moitié des aliments (55 %), bio ou non, sont vierges de résidus de pesticides détectables. 42 %, bio ou non, contiennent des résidus détectables mais dans les limites légales et ne présentent pas de risque. Seuls 3 %, bio ou non, dépassent ces limites légales dont 1,5 % les dépassent nettement.
    Au-delà de l’émission Cash Investigation et de ces manipulations de chiffres, l’AFIS invite celles et ceux qui souhaitent se forger une opinion éclairée et raisonnée sur les pesticides à se référer au dossier « Pesticides : ce qu’en dit la science », publié dans le numéro du 1er trimestre 2016 de sa revue Science et pseudo-sciences [4].
    1 – Cash Investigation, « Produits chimiques : nos enfants en danger », 2 février 2016 http://www.francetvinfo.fr/replay-magazine/france-2/cash-investigation/

    2 – EFSA, The 2013 European Union report on pesticide residues in food http://www.efsa.europa.eu/fr/efsajournal/pub/4038

    3 – EFSA, communiqué de presse, 12 mars 2015 : « Plus de 97 % des aliments contiennent des résidus de pesticides dans les limites légales » http://www.efsa.europa.eu/fr/press/news/150312

    4 – AFIS, « Pesticides : ce qu’en dit la science », revue SPS n°315, janvier 2016 http://www.pseudo-sciences.org/spip.php?article2580

    Pour compléter ton propos, le lien vers l'émission "C à vous" du 02/02/2016 où Elise lucet était invitée avt la diffusion de son reportage.
    https://www.youtube.com/watch?v=PKWsC9Vyqd0

    À la 40ième seconde elle affirme que 97% des aliments contiennent des résidus de pesticides en se basant sur une étude de l'EFSA. Cette affirmation est reprise dans son reportage.
    Sa source , la voici:
    http://www.efsa.europa.eu/fr/press/news/150312

    L'EFSA dit son rapport:
    "97,4 % des échantillons analysés se situaient dans les limites légales;"
    Et ajoute ensuite:
    "54,6 % des échantillons ne contenaient aucun résidu détectable".

    Encore plus fort, à la 55ième seconde de l'émission, à la question: "mais les 3% restant, c'est quoi alors?"
    Elle répond: "ben les 3% c'est le bio".

    Et non!!! Les 3% restant, ce n'est pas le bio, mais malheureusement des aliments qui sont en dépassement de lmr, et sur ces 3% (2.6% en fait), 1.5% nettement au dessus.
    Je cite tjs le rapport:
    "1,5 % dépassaient nettement les limites légales, compte tenu de l’incertitude de mesure, déclenchant alors des sanctions juridiques ou administratives à l’encontre des exploitants du secteur alimentaire responsables".

    Elise Lucet n'a visiblement pas lu le rapport de l'EFSA (il n'est pourtant pas long à lire), ou du moins ne s'est contentée que du titre. Ça ne l'empêche pas d'affirmer de manière anxiogène un mensonge à une heure de grande écoute, de jeter un discrédit sur la production agricole conventionnelle, et d'instaurer une défiance sur l'ensemble de l'alimentation.
    Chapeau Elise, ça c'est du journalisme "d'investigation"!!!

    Cette soi disant info est évidemment reprise sur bcp de média et de réseaux sociaux.
    https://www.youtube.com/watch?v=zXz_ORDAozs

    pierrot22
    + membre techno +

    département : 22
    Messages : 724
    Date d'inscription : 10/09/2011
    Age : 54
    Localisation Trégor zone littorale

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: cash investigation du 2/02/16

    Message par marie70 le Mer 10 Fév 2016, 20:28

    une telle preuve d incompétence devrait lui valoir d être licenciée de France télévision
    comme l a été verdier avec la cop 21
    avatar
    marie70
    + membre techno +

    département : centre ouest
    Messages : 8394
    Date d'inscription : 22/04/2012
    Age : 48
    Localisation centre ouest

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: cash investigation du 2/02/16

    Message par BE68 le Mer 10 Fév 2016, 20:48

    Sur l'autre fil qui traite du même sujet, il y a plusieurs liens et traductions de ce rapport de l'efsa.
    Notre chère Lucet a quand même omis de signaler que sur les produits bios analysé, 15% contenaient des pesticides en dessous des lmr et 0.8 au dessus. 134 molécules différentes ont été détectée. Prioritairement des phytos bios, mais aussi des phytos conventionnels et des substances présentes naturellement.
    Pour ceux qui préfèrent avoir les chiffres en vidéo:
    https://m.youtube.com/watch?v=zXz_ORDAozs
    avatar
    BE68
    + membre techno +

    Messages : 5719
    Date d'inscription : 14/05/2014
    Age : 45
    Localisation 68

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: cash investigation du 2/02/16

    Message par Alan.fr le Mer 10 Fév 2016, 20:50

    marie70 a écrit:une telle preuve d incompétence  devrait lui valoir d être licenciée de France télévision
    comme l a été  verdier  avec la cop 21
    si on virait tous ceux qui racontent des connerie à la télé , on pourrait plus voir une émission politique Crying or Very sad
    avatar
    Alan.fr
    + membre techno +

    Messages : 5091
    Date d'inscription : 10/09/2009
    Age : 47
    Localisation gaillac Tarn

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: cash investigation du 2/02/16

    Message par GL le Mer 10 Fév 2016, 21:07

    Alan.fr a écrit:
    marie70 a écrit:une telle preuve d incompétence  devrait lui valoir d être licenciée de France télévision
    comme l a été  verdier  avec la cop 21
    si on virait tous ceux qui racontent des connerie à la télé , on pourrait plus voir une émission politique Crying or Very sad

    Si on virait les politiques et les journalistes qu'ils font vivre, il ne resterait que le foot.

    Pourtant, entendre une interview de sportif, je ne peux plus.
    avatar
    GL
    + membre techno +

    Messages : 15000
    Date d'inscription : 10/09/2009
    Age : 103
    Localisation Assis

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: cash investigation du 2/02/16

    Message par Honoré de Barzac le Mer 10 Fév 2016, 21:10

    GL a écrit:
    Alan.fr a écrit:
    marie70 a écrit:une telle preuve d incompétence  devrait lui valoir d être licenciée de France télévision
    comme l a été  verdier  avec la cop 21
    si on virait tous ceux qui racontent des connerie à la télé , on pourrait plus voir une émission politique Crying or Very sad

    Si on virait les politiques et les journalistes qu'ils font vivre, il ne resterait que le foot.

    Pourtant, entendre une interview de sportif, je ne peux plus.[/quot

    si on barrait tous les incompétents ou aurait ça sur l'écran

    http://images.google.fr/imgres?imgurl=https://i.ytimg.com/vi/rBRSl8gHKOg/maxresdefault.jpg&imgrefurl=https://www.youtube.com/watch?v%3DrBRSl8gHKOg&h=720&w=1280&tbnid=CDFP8HTlXH1uWM:&tbnh=122&tbnw=217&docid=bgQr8pO1Ts2ZjM&usg=__xReab8rI1hAxGPv15gO-W01sp_A=&sa=X&ved=0ahUKEwjKp_qGgO7KAhWFtBoKHRRjCnMQ9QEIIjAA

    Honoré de Barzac
    + membre techno +

    département : pyrénéezatlantiques
    Messages : 2943
    Date d'inscription : 03/01/2016
    Age : 67
    Localisation vraiment tout près de chez moi, c'est pour direre sinon Barzac parce que Balzac, écrivaillon avait déjà pris ce pseudo..

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: cash investigation du 2/02/16

    Message par Yakagri le Ven 12 Fév 2016, 11:52

    A Libération les journalistes savent lire contrairement à ceux de France 2 qui ne sont pas foutues de lire les deux pages de compte rendu....

    http://www.liberation.fr/desintox/2016/02/11/pesticides-le-chiffre-bidon-de-cash-investigation_1432447
    avatar
    Yakagri
    + membre techno +

    Messages : 425
    Date d'inscription : 13/07/2011
    Age : 31
    Localisation Orne

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: cash investigation du 2/02/16

    Message par tof le Ven 12 Fév 2016, 12:11

    Yakagri a écrit:A Libération les journalistes savent lire contrairement à ceux de France 2 qui ne sont pas foutues de lire les deux pages de compte rendu....

    http://www.liberation.fr/desintox/2016/02/11/pesticides-le-chiffre-bidon-de-cash-investigation_1432447
    Trop tard le mal est fait
    avatar
    tof
    + membre techno +

    département : 28
    Messages : 33378
    Date d'inscription : 17/12/2009
    Age : 50
    Localisation sud 28

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: cash investigation du 2/02/16

    Message par 102 eme d infanterie le Ven 12 Fév 2016, 12:17

    tu as des échos :réfléchi
    avatar
    102 eme d infanterie
    + membre techno +

    Messages : 11927
    Date d'inscription : 02/08/2010
    Age : 60
    Localisation entre peguy et zola

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: cash investigation du 2/02/16

    Message par pierrot22 le Ven 12 Fév 2016, 14:15

    Yakagri a écrit:A Libération les journalistes savent lire contrairement à ceux de France 2 qui ne sont pas foutues de lire les deux pages de compte rendu....

    http://www.liberation.fr/desintox/2016/02/11/pesticides-le-chiffre-bidon-de-cash-investigation_1432447
    bravo-applaudissemen Yakagri! Je m'apprêtais à mettre le lien, mais t'as été plus rapide que moi! : victoire

    tof a écrit:
    Spoiler:

    Yakagri a écrit:A Libération les journalistes savent lire contrairement à ceux de France 2 qui ne sont pas foutues de lire les deux pages de compte rendu....

    http://www.liberation.fr/desintox/2016/02/11/pesticides-le-chiffre-bidon-de-cash-investigation_1432447
    Trop tard le mal est fait

    Sans doute, mais c'est quand même rassurant qu'il y ait des réactions pour rétablir un peu les faits.

    pierrot22
    + membre techno +

    département : 22
    Messages : 724
    Date d'inscription : 10/09/2011
    Age : 54
    Localisation Trégor zone littorale

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: cash investigation du 2/02/16

    Message par pébourre le Ven 12 Fév 2016, 14:27

    @Marie 70 :
    en remarque un ton commentaire , tout en haut de ce post ...
    moi aussi je n'avais pas envie de regarder car j'imaginais déjà le contenu du reportage . Malgré tout je pense qu'on doit se faire violence pour regarder et ainsi pouvoir expliquer et donner la vraie version de nos pratiques agricoles aux français qui nous interpellent à ce sujet !
    En ce qui concerne le chlorpyriphos j'en ai utilisé pour la première fois cette automne sur les conseils de la chambre d'A ...car suspicion de résistance aux pyrèthres .

    pébourre
    + membre techno +

    Messages : 1884
    Date d'inscription : 16/02/2010
    Age : 42
    Localisation tempsdemerdland du 89

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: cash investigation du 2/02/16

    Message par pébourre le Ven 12 Fév 2016, 14:32

    J'ai oublié :
    Je vous invite tous ( comme je l'ai fait plusieurs fois ) à écrire sur le site de France 2 contre Mme Lucet et ses reportages Bobos écolos clairement orienté dans la manipulation de population à se tourner vers le bio !!!!!!!

    pébourre
    + membre techno +

    Messages : 1884
    Date d'inscription : 16/02/2010
    Age : 42
    Localisation tempsdemerdland du 89

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: cash investigation du 2/02/16

    Message par Sylv57 le Ven 12 Fév 2016, 14:38

    Ce n'est hélas pas la première fois qu'un reportage comporte plein de chiffres, souvent erronés ou trop globaux mais cela fait toujours le même effet chez les écolosbobos qui veulent une planète plus que propre mais qui ont un comportement totalement inverse, du style "faites comme je dis mais pas comme je fais".
    Ce qui est dommage c'est que la direction de france télévisions ne soit pas tenue comme responsable car E LUCET a tout de même clairement mis en cause toute une profession. Si nous on mettais les journalistes dans la même situation, la riposte serait nettement plus virulente et des dédommagements seraient demandés, là, tout passe pour de l'info aux consommateurs !!!!!

    Sylv57
    + membre techno +

    Messages : 1531
    Date d'inscription : 07/04/2012
    Age : 59
    Localisation moselle

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: cash investigation du 2/02/16

    Message par Contenu sponsorisé


    Contenu sponsorisé


    Revenir en haut Aller en bas

    Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

    Revenir en haut

    - Sujets similaires

     
    Permission de ce forum:
    Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum