AGRICULTURE - CONVIVIALITÉ - ENVIRONNEMENT (A.C.E)
Bonjour et bienvenue sur ACE !!!!

Enregistrez-vous sur le forum et n'oubliez pas de renseigner votre profil.

Avant de poster pour la première fois, veuillez avoir la politesse de vous présenter aux membres ( rubrique "Présentation des Nouveaux Membres"). Merci pour eux.
Statistiques
Nous avons 4005 membres enregistrés
L'utilisateur enregistré le plus récent est liselagri

Nos membres ont posté un total de 2579442 messages dans 75165 sujets
Guilbart

offre météo

http://www.meteo-gascogne.com/pages/les-services-a-la-demande-1/
dette de la France

compteur de la dette
Petites annonces

    Pas d'annonces disponibles.


    Nourrir l'Afrique, le défi des paysans de là bas, le Burkina

    Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

    Aller en bas

    default Nourrir l'Afrique, le défi des paysans de là bas, le Burkina

    Message par GL le Ven 11 Nov 2016, 07:29

    Rappel du premier message :

    Nourrir l'Afrique, le défi des paysans d'Afrique, une ferme expérimentale au Burkina

    L'enjeu alimentaire dans cette partie du monde a des conséquences jusque chez nous. Si nous voyons chez nous des gens venus de la zone subsaharienne, ce n'est qu'un petite image des immigrations dans ces régions du monde.

    https://www.youtube.com/watch?v=16CFJt4QeJ4

    Pourtant dans ces régions, des gens agissent pour couvrir les 2200 Kcal qui sont les besoins de base d'un humain.

    Je vais présenter ce qui se passe à la limite du désert au Burkina Fasso :



    C'est une zone ou le désert avance. Après avoir été une forêt le sable repousse les hommes.

    Le climat de cette région est une période de pluie estivale de 3 – 4 mois avec de très violent orage, comme nos épisodes cévenoles.






    Avec la température, tout pousse très vite mais des plantes à croissances rapides.
    avatar
    GL
    + membre techno +

    Messages : 15344
    Date d'inscription : 10/09/2009
    Age : 104
    Localisation Assis

    Revenir en haut Aller en bas


    default Re: Nourrir l'Afrique, le défi des paysans de là bas, le Burkina

    Message par Invité le Mar 15 Nov 2016, 08:41

    c est très con à dire ..... mais pourquoi toujours vouloir aider les paysans africains ? les paysans africains ne nous demandent rien .......

    qui a mis la pagaille sur le continent africain ?

    Invité
    Invité


    Revenir en haut Aller en bas

    default Le sorgho, la cinquième céréales du monde

    Message par GL le Mar 15 Nov 2016, 08:48

    Le première culture mise en place est le sorgho.

    La plante ressemble à du maïs.



    C'est la cinquième céréale mondiale après le maïs, le riz, le blé et l'orge.

    Elle peut atteindre 3 M de haut. On l'utilise pour sa graine ou comme fourrage.



    La graine se consomme entière ou en farine.
    A la récolte, elle est encore à 25 – 30 % d'humidité, elle doit donc être rapidement séchée pour ne pas pourrir.
    Il n'y a pas pratiquement pas d'apport de fertilisants chimiques (- de 10 Kg/Ha). Le seul apport est du compost.
    Les rendements sont de l'ordre de 15Qx/Ha.
    Voila la production mondiale.


    Arriver à ce stade d'écriture, un agriculteur d'ici dirait «  Avec un peu d'azote, le rendement ferait un bon spectaculaire comme on l'a vu chez nous avec le nitrate du Chili.
    J'attends donc des réponses sur le fait que cela ne se fait pas.
    avatar
    GL
    + membre techno +

    Messages : 15344
    Date d'inscription : 10/09/2009
    Age : 104
    Localisation Assis

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Nourrir l'Afrique, le défi des paysans de là bas, le Burkina

    Message par pascal le Mar 15 Nov 2016, 08:56

    T'es vraiment pas possible, GL, ils n'ont pas les infrastructures routières, et transports de france ou d'europe, tu l'expedie comment ton nitrate du chili, du port au lieu de consommation ?????? :réfléchi :réfléchi :réfléchi :réfléchi
    avatar
    pascal
    + membre techno +

    Messages : 10709
    Date d'inscription : 29/03/2015
    Age : 43
    Localisation partout et nulle part!!!

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Nourrir l'Afrique, le défi des paysans de là bas, le Burkina

    Message par carlo s le Mar 15 Nov 2016, 09:07

    D O M a écrit:c est très con à dire ..... mais pourquoi toujours vouloir aider les paysans africains ?   les paysans africains ne nous demandent rien .......

    qui a mis la pagaille sur le continent africain ?  


    : victoire
    avatar
    carlo s
    + membre techno +

    Messages : 32408
    Date d'inscription : 09/09/2009
    Age : 50
    Localisation sud de l'ile

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Nourrir l'Afrique, le défi des paysans de là bas, le Burkina

    Message par GL le Mar 15 Nov 2016, 09:08

    Je parlais du nitrate du Chili parce que c'était l'une des premières sources d'azote qui avait permis de faire monter nos rendements.

    Aujourd'hui, çà peut être de l'urée. Quand je parle de 50 U, cela fait +/- 130 l/Ha. Dans l'assolement, une année sur trois est en jachère soit 85 l/Ha. Un camion d'azote par an peut couvrir les besoins d'une ferme de 300 Ha.

    Dans les éléments que je mettrais en ligne, tu verra qu'il y a des "intrants" au sens large qui viennent d'ailleurs.

    Si le transport est difficile, il n'est pas impossible. Les gens sur place nous en diront plus.
    avatar
    GL
    + membre techno +

    Messages : 15344
    Date d'inscription : 10/09/2009
    Age : 104
    Localisation Assis

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Nourrir l'Afrique, le défi des paysans de là bas, le Burkina

    Message par carlo s le Mar 15 Nov 2016, 09:12

    gl tu sais bien que c est politique !
    avatar
    carlo s
    + membre techno +

    Messages : 32408
    Date d'inscription : 09/09/2009
    Age : 50
    Localisation sud de l'ile

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Nourrir l'Afrique, le défi des paysans de là bas, le Burkina

    Message par EtienneCH4 le Mar 15 Nov 2016, 11:01

    Re,
    en général les cultures sont faites en zone alluvionnaire, comme en Egypte avant le barrage d'Assouan, la période des pluies provoque le débordement du fleuve, des rivières, des ruisseaux, des fossés, ce qui apporte les éléments fertilisants,
    donc pas besoin d'engrais,
    ensuite, il faut avoir navigué sur les pistes de la brousse pour savoir que le transport par camion n'est pas envisageable, ou alors en 6 x 6 avec châssis renforcé mais qui peut payer le pétrole ??
    les cultures en zones ancestrales n'ont pas de problème, c'est quand les illuminés pensent faire avancer le monde en disant qu'il faut cultiver partout, y a qu'a faut qu'on,
    et ensuite c'est le bordel,
    OK c'est un discours hors norme actuelle, mais si les gens deviennent fou c'est pas ma faute.
    avatar
    EtienneCH4
    + membre techno +

    département : sud Manche et centre Chine
    Messages : 3443
    Date d'inscription : 09/09/2015
    Age : 77
    Localisation Lapenty et Wuhan

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Nourrir l'Afrique, le défi des paysans de là bas, le Burkina

    Message par GL le Mar 15 Nov 2016, 11:38

    Les fermes expérimentales dont je parle ne sont pas en zone alluvionnaires.

    Ensuite, de deux choses l'une,
    - soit il est impossible de maintenir un peu d'agriculture à la limite du désert et il faut arrêter les frais.
    - soit on peut maintenir un peu d'activité qui soit économiquement soutenable, cette notion étant très discutable.

    Les allemands sont capables d'amener des blés de force à Corbeilles moins cher que nous sommes capables de les produire.

    On arrête de faire des blés à protéines en France ?.
    avatar
    GL
    + membre techno +

    Messages : 15344
    Date d'inscription : 10/09/2009
    Age : 104
    Localisation Assis

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Nourrir l'Afrique, le défi des paysans de là bas, le Burkina

    Message par EtienneCH4 le Mar 15 Nov 2016, 12:29

    Re,
    le problème de la zone subsaharienne est l'érosion éolienne, il n'y a plus de couvert végétal, donc ça devient poussière et le vent finit le travail,
    c'est la conséquence de tous les déserts, et pas seulement en Afrique,
    les australiens aussi essaient de reconquérir leur vaste zone désertique à coup d'irrigation et de boisement, et c'est pas gagné,
    difficile de remettre en état un sol que des siècles ont détruit,
    et les australiens ont autrement les moyens que les petits fermiers africains, personne n'est assez riche pour les aider comme il le faudrait,
    les petits coups de pouce des assos et autres ONG c'est comme vouloir vider l'océan avec une petite cuiller,
    et le blé allemand qui arrive à Corbeil, c'est pas comparable, idem le blé US qui arrive en Chine, on est dans un autre monde.
    avatar
    EtienneCH4
    + membre techno +

    département : sud Manche et centre Chine
    Messages : 3443
    Date d'inscription : 09/09/2015
    Age : 77
    Localisation Lapenty et Wuhan

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Nourrir l'Afrique, le défi des paysans de là bas, le Burkina

    Message par GL le Mar 15 Nov 2016, 13:58

    EtienneCH4 a écrit:
    et le blé allemand qui arrive à Corbeil, c'est pas comparable, idem le blé US qui arrive en Chine, on est dans un autre monde.

    Je voulais juste dire qu'il était plus facile d'acheter ce qui était "pas cher" que d'essayer de couvrir des besoins sur place.

    Les bateaux, les camions qui traversent cette planète dans tous les sens sont plein de ce moins disant, qu'il soit économique, social, ect...
    avatar
    GL
    + membre techno +

    Messages : 15344
    Date d'inscription : 10/09/2009
    Age : 104
    Localisation Assis

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Nourrir l'Afrique, le défi des paysans de là bas, le Burkina

    Message par EtienneCH4 le Mar 15 Nov 2016, 14:30

    Re,
    pour revenir au sujet,
    si on veut vraiment aider les petits fermiers africains de la partie subsaharienne, il faut d'abord leur apprendre à fabriquer des outils mieux adaptés, leur savoir-faire forgeron a disparu via les razzia il y a 200 ans,
    actuellement ils ne savent plus faire eux même, faut les voir taper (à froid) sur une récup de lame d'amortisseur pour faire une pelle ou une machette, à pleurer,
    ils sont dans les mains des marchands qui échangent des machines contre des produits,
    la machine est morte que le paiement n'est pas fini,
    aussi leur permettre d'accéder à l'eau souterraine, c'est plein d'eau mais ils ont pas les moyens d'aller la chercher,
    si ton asso veut vraiment faire quelque chose, et pas seulement du tourisme, il faut qu'ils aillent sur place avec du matos pour faire des outils et forer des puits, pas besoin d'amener le petit manuel des pratiques culturales, ça ils savent faire.
    avatar
    EtienneCH4
    + membre techno +

    département : sud Manche et centre Chine
    Messages : 3443
    Date d'inscription : 09/09/2015
    Age : 77
    Localisation Lapenty et Wuhan

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Nourrir l'Afrique, le défi des paysans de là bas, le Burkina

    Message par pascal le Mar 15 Nov 2016, 14:44

    +10000 etienne ce sont les moyens financiers qui leur manque pour exploiter leurs ressources naturelles!!! : victoire : victoire : victoire
    avatar
    pascal
    + membre techno +

    Messages : 10709
    Date d'inscription : 29/03/2015
    Age : 43
    Localisation partout et nulle part!!!

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Nourrir l'Afrique, le défi des paysans de là bas, le Burkina

    Message par GL le Mar 15 Nov 2016, 16:16

    EtienneCH4 a écrit:Re,
    pour revenir au sujet,
    si on veut vraiment aider les petits fermiers africains de la partie subsaharienne, il faut d'abord leur apprendre à fabriquer des outils mieux adaptés, leur savoir-faire forgeron a disparu via les razzia il y a 200 ans,

    Tu me mets en route pour une histoire tout à fait rigolote.

    Un maréchal de la Marne de cette association se dit un jour : "On transporte des tas de choses, surtout de l'eau sur la tête des femmes. Nous avons chez nous des pièces de voitures sans valeurs qui permettraient de fabriquer des "chariots" bon marché. Les ""jambons" de 2 CV sont particulièrement adapter pour cette fabrication.

    Pour éviter de prendre trop de volume dans les containers, il suffit de les souder sur place. Cet homme de l'art savait souder à la forge.

    Arriver sur place, il tombe sur un soucis de taille. En France, sa forge brûle du charbon "de forge". Il n'y en a pas en Afrique. Le bois ne permet pas de monter le fer "à blanc" pour le souder.

    C'est les gens de là bas qui lui ont expliquer comment, avec du bois, avoir des températures suffisantes pour ce travail.
    avatar
    GL
    + membre techno +

    Messages : 15344
    Date d'inscription : 10/09/2009
    Age : 104
    Localisation Assis

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Nourrir l'Afrique, le défi des paysans de là bas, le Burkina

    Message par EtienneCH4 le Mar 15 Nov 2016, 16:55

    Re,
    ça fait longtemps que je n'avais entendu parler de la soudure forgée, le terme plus technique est par étincelage,
    mon oncle forgeron me l'avait apprise quand j'avais 12 ans, et à cet age là le marteau est lourd !!
    (mais je préférais aider à la forge plutôt qu'aux champs familiaux)
    et à 15 ans, en travaux pratiques de techno, mon prof en parle comme d'une chose pour l'anecdote, et je suis passé du coté prof pour leur montrer comment on faisait une soudure à la forge, c'est un bon souvenir et je suis encore content de l'effet produit, le petit paysan qui en savait plus que les cravatés de la ville.

    Pour le bois, il faut d'abord carboniser le bois pour faire un charbon de bois, ensuite c'est comme le coke, faut avoir un bon soufflet.

    Pour revenir aux petits fermiers, quand j'y étais, je leur ai appris à faire du gaz avec de l'herbe de brousse et les branches des petits arbres, et avec le gaz faire de l'électricité,
    mon nom africain est M'Ba, il parait que ça veut dire le sorcier blanc.
    1 kg d'herbe sèche = une ampoule de 100 W pendant une heure.

    avatar
    EtienneCH4
    + membre techno +

    département : sud Manche et centre Chine
    Messages : 3443
    Date d'inscription : 09/09/2015
    Age : 77
    Localisation Lapenty et Wuhan

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Nourrir l'Afrique, le défi des paysans de là bas, le Burkina

    Message par GL le Mar 15 Nov 2016, 17:49

    Ce que j'avais vu de la soudure à la forge était la chose suivante :

    On monte les deux pièces à la limite de la combustion, le fer est entre jaune et blanc. Le martelage permet de faire la liaison entre les molécules de métal.

    On trouve encore ce genre d'assemblage dans de vieille pièces agricoles.

    Ce que j'avais compris de la technique avec le bois, c'est la concentration de la chaleur avec un effet cratère mais je n'en sais pas plus.

    Par contre, je me souviens de moment à regarder le forgeron à son œuvre, le fer suivre l'esprit de l'homme.

    Le feu, le bruit, le rouge du local, on était dans un monde particulier.



    L'arrivée du chalumeau, de la disqueuse, de la soudure à l'arc a profondément changé les chose.

    Encore une fois, c'est le changement d'énergie disponible qui l'a permis.

    Chez nous l'atelier paysan reprend la maîtrise de la fabrication de ses outils avec des stages, des tutoriels, des plans en "open source".

    http://www.latelierpaysan.org/
    avatar
    GL
    + membre techno +

    Messages : 15344
    Date d'inscription : 10/09/2009
    Age : 104
    Localisation Assis

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Nourrir l'Afrique, le défi des paysans de là bas, le Burkina

    Message par alain le Mar 15 Nov 2016, 18:37

    C'est la même technique que la soudure par poins qui est robotisé aujourd'hui.


    Tourne-toi vers le soleil, l’ombre sera derrière toi.
    (proverbe Maori)
    avatar
    alain
    +Admin fromager+

    Messages : 18055
    Date d'inscription : 11/09/2009
    Age : 56
    Localisation Haute-Savoie

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Nourrir l'Afrique, le défi des paysans de là bas, le Burkina

    Message par GL le Mar 15 Nov 2016, 18:49

    alain a écrit:C'est la même technique que la soudure par poins qui est robotisé aujourd'hui.

    Dans la soudure par point, la fusion du métal est locale. Elle est plus large dans la soudure à la forge.
    avatar
    GL
    + membre techno +

    Messages : 15344
    Date d'inscription : 10/09/2009
    Age : 104
    Localisation Assis

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Nourrir l'Afrique, le défi des paysans de là bas, le Burkina

    Message par pinocio le Mar 15 Nov 2016, 18:58

    Ils ont ni inventé l'eau chaude ni la roue, on les a aidé et bien améliorer les choses sans avoir à démonter une 2cv


    on ne peut pas diriger le vent, mais on peut ajuster les voiles.
    avatar
    pinocio
    + Admin +
    + Admin +

    Messages : 34608
    Date d'inscription : 09/09/2009
    Age : 59
    Localisation centre Cote d'Or (dans les nuages !)

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Nourrir l'Afrique, le défi des paysans de là bas, le Burkina

    Message par GL le Mar 15 Nov 2016, 19:02

    A l'époque ou cet homme là est aller en Afrique, le plastique n'avait pas cette place.

    Juger en 2016 des actions des années 60, c'est léger.
    avatar
    GL
    + membre techno +

    Messages : 15344
    Date d'inscription : 10/09/2009
    Age : 104
    Localisation Assis

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Nourrir l'Afrique, le défi des paysans de là bas, le Burkina

    Message par pinocio le Mar 15 Nov 2016, 20:24

    GL a écrit:A l'époque ou cet homme là est aller en Afrique, le plastique n'avait pas cette place.

    Juger en 2016 des actions des années 60, c'est léger.
    Je réponds au titre du sujet, pas aux élucubrations nostalgiques et hors sujet ...
    On est en 2016 pas en 1960.


    on ne peut pas diriger le vent, mais on peut ajuster les voiles.
    avatar
    pinocio
    + Admin +
    + Admin +

    Messages : 34608
    Date d'inscription : 09/09/2009
    Age : 59
    Localisation centre Cote d'Or (dans les nuages !)

    Revenir en haut Aller en bas

    default Faut il désesperer

    Message par GL le Mer 16 Nov 2016, 06:19

    Faut il désespérer.

    On lit dans vos propos que cela ne sert à rien, que c'est une goutte d'eau dans la mer, ect....

    Il faut dire que la chose n'est pas facile.
    Chez nous aujourd'hui et demain se tient le forum «open agri food » à Orléans.



    C'est à dire probablement tout ceux qui font que dans votre baguette à 0,080 € votre blé ne représente que 0,04 €, à savoir :

    http://www.openagrifood-orleans.org/fr/partenaires/nos-partenaires.html

    Des tables rondes, des ateliers

    http://www.openagrifood-orleans.org/fr/les-projets.html



    La course à la productivité, à la croissance est une course sans issue, une démarche morbide.

    Je reprendrais ici les propos de quelqu'un pour qui j'ai une affection particulière et qui est tombé sous les balles dans les locaux de Charlie, celui qu'on appelais oncle Bernard, Bernard Marris.

    Entretien inédit avec Bernard Maris : « La recherche de la croissance infinie, une quête morbide »
    https://www.youtube.com/watch?v=Ahr8SY5FC3s

    Prenez 2:30 pour écoutez cet homme disparu.

    Ce qui est sûr, c'est qu'a cette course, un ou deux de nos collègues décident d’arrêter de vivre par jour, pour qui la charge est trop lourde, le monde sans avenir.

    Ce que je vise à présenter ici, c'est des hommes et des femmes qui, sur leurs terres, avec leurs moyens cherchent à agir un peu sur la marche du temps, retrouver l'espoir.
    avatar
    GL
    + membre techno +

    Messages : 15344
    Date d'inscription : 10/09/2009
    Age : 104
    Localisation Assis

    Revenir en haut Aller en bas

    default La destruction de la planète n'est pas une fatalité

    Message par GL le Mer 16 Nov 2016, 11:55

    Ce fil de discussion s'inscrit dans cette démarche :

    https://www.youtube.com/watch?v=0Wup8CFwkn0

    avatar
    GL
    + membre techno +

    Messages : 15344
    Date d'inscription : 10/09/2009
    Age : 104
    Localisation Assis

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Nourrir l'Afrique, le défi des paysans de là bas, le Burkina

    Message par erwin le Mer 16 Nov 2016, 20:53

    GL a écrit:
    Spoiler:
    Faut il désespérer.

    On lit dans vos propos que cela ne sert à rien, que c'est une goutte d'eau dans la mer, ect....

    Il faut dire que la chose n'est pas facile.
    Chez nous aujourd'hui et demain se tient le forum «open agri food » à Orléans.



    C'est à dire probablement tout ceux qui font que dans votre baguette à 0,080 € votre blé ne représente que 0,04 €, à savoir :

    http://www.openagrifood-orleans.org/fr/partenaires/nos-partenaires.html

    Des tables rondes, des ateliers  

    http://www.openagrifood-orleans.org/fr/les-projets.html


    La course à la productivité, à la croissance est une course sans issue, une démarche morbide.

    Spoiler:
    Je reprendrais ici les propos de quelqu'un pour qui j'ai une affection particulière et qui est tombé sous les balles dans les locaux de Charlie, celui qu'on appelais oncle Bernard, Bernard Marris.

    Entretien inédit avec Bernard Maris : « La recherche de la croissance infinie, une quête morbide »
    https://www.youtube.com/watch?v=Ahr8SY5FC3s

    Prenez 2:30 pour écoutez cet homme disparu.

    Ce qui est sûr, c'est qu'a cette course, un ou deux de nos collègues décident d’arrêter de vivre par jour, pour qui la charge est trop lourde, le monde sans avenir.

    Ce que je vise à présenter ici, c'est des hommes et des femmes qui, sur leurs terres, avec leurs moyens cherchent à agir un peu sur la marche du temps, retrouver l'espoir.

    :réfléchi  c'est pourtant bien cette course à la productivité qui permet de nourrir la population en Europe de l'ouest avec seulement 2% de paysans ... c'est elle aussi qui a fait que tu tapes sur un clavier d'ordi ... elle aussi qui te garantit une nourriture saine et abondante tout au long de l'année ... elle aussi qui te permet de voyager à plusieurs milliers de km en quelques heures ... etc ...
    avatar
    erwin
    + membre techno +

    département : 54
    Messages : 12799
    Date d'inscription : 23/09/2009
    Age : 43
    Localisation south Belgium

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Nourrir l'Afrique, le défi des paysans de là bas, le Burkina

    Message par pinocio le Mer 16 Nov 2016, 21:15

    De nourrir l'Afrique, puis le Burina, un passage sur "zébulon", puis passage dans les maisons de retraites, une petite pique pour les fachos, passage à terreos, petit cours sur les granges aux dimes, le sorgho puis les nitrates du Chili, les blés de force Allemands, la soudure à la forge, les ailes de 2cv , je cherche où ça va nous mener (au passage, il manque un petit laïus sur le nucléaire ) ...
    Ce sujet me rappelle une émission de France Inter où GL avait voulu intervenir, au bout de deux minutes, le journaliste lui a demandé de , soit poser sa question , soit raccrocher car le temps passait et personne sur le plateau ne comprenait où voulait en venir cet auditeur .


    on ne peut pas diriger le vent, mais on peut ajuster les voiles.
    avatar
    pinocio
    + Admin +
    + Admin +

    Messages : 34608
    Date d'inscription : 09/09/2009
    Age : 59
    Localisation centre Cote d'Or (dans les nuages !)

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Nourrir l'Afrique, le défi des paysans de là bas, le Burkina

    Message par GL le Jeu 17 Nov 2016, 06:22

    erwin a écrit:



    [spoiler]Je reprendrais ici les propos de quelqu'un pour qui j'ai une affection particulière et qui est tombé sous les balles dans les locaux de Charlie, celui qu'on appelais oncle Bernard, Bernard Marris.

    Entretien inédit avec Bernard Maris : « La recherche de la croissance infinie, une quête morbide »
    https://www.youtube.com/watch?v=Ahr8SY5FC3s

    Prenez 2:30 pour écoutez cet homme disparu.

    Ce qui est sûr, c'est qu'a cette course, un ou deux de nos collègues décident d’arrêter de vivre par jour, pour qui la charge est trop lourde, le monde sans avenir.

    Que dit tu de la réflexion de l'oncle Bernard ?.

    La productivité, bien sûr, mais à condition quelle soit une fin en soit.
    Pour les 2 % qui produisent cette nourriture, il serait souhaitable qu'il est leur part économique de la valeur, qu'il ne soit pas obliger de pousser leurs moyens de productions au delà de la zone de résilience, celle qui nous a fait défaut en 2016.

    Quand au propos de Pinocio, c'est une attaque de personne qui fait écrire ici, çà l'amuse, çà l'occupe alors faut laisser faire.


    Dernière édition par GL le Ven 18 Nov 2016, 08:02, édité 1 fois
    avatar
    GL
    + membre techno +

    Messages : 15344
    Date d'inscription : 10/09/2009
    Age : 104
    Localisation Assis

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Nourrir l'Afrique, le défi des paysans de là bas, le Burkina

    Message par pinocio le Jeu 17 Nov 2016, 08:21

    GL a écrit:[spoiler]
    erwin a écrit:

    La course à la productivité, à la croissance est une course sans issue, une démarche morbide.

    Spoiler:
    Je reprendrais ici les propos de quelqu'un pour qui j'ai une affection particulière et qui est tombé sous les balles dans les locaux de Charlie, celui qu'on appelais oncle Bernard, Bernard Marris.

    Entretien inédit avec Bernard Maris : « La recherche de la croissance infinie, une quête morbide »
    https://www.youtube.com/watch?v=Ahr8SY5FC3s

    Prenez 2:30 pour écoutez cet homme disparu.

    Ce qui est sûr, c'est qu'a cette course, un ou deux de nos collègues décident d’arrêter de vivre par jour, pour qui la charge est trop lourde, le monde sans avenir.

    Que dit tu de la réflexion de l'oncle Bernard ?.

    La productivité, bien sûr, mais à condition quelle soit une fin en soit.
    Pour les 2 % qui produisent cette nourriture, il serait souhaitable qu'il est leur part économique de la valeur, qu'il ne soit pas obliger de pousser leurs moyens de productions au delà de la zone de résilience, celle qui nous a fait défaut en 2016.

    Quand au propos de Pinocio, c'est une attaque de personne qui fait écrire ici, çà l'amuse, çà l'occupe alors faut laisser faire.
    Non Georges et c'est bien là ta marque de fabrique, tu lances un sujet et tu t'épanches dans tous les sens à un point tel que dès les premiers messages on ne comprends déjà plus où tu voulais aller.
    Reviens au sujet et développe au lieu de mélanger l'eau et le feu, c'était un sujet pas si mal au départ ...


    on ne peut pas diriger le vent, mais on peut ajuster les voiles.
    avatar
    pinocio
    + Admin +
    + Admin +

    Messages : 34608
    Date d'inscription : 09/09/2009
    Age : 59
    Localisation centre Cote d'Or (dans les nuages !)

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Nourrir l'Afrique, le défi des paysans de là bas, le Burkina

    Message par EtienneCH4 le Jeu 17 Nov 2016, 09:02

    pinocio a écrit:Reviens au sujet et développe au lieu de mélanger l'eau et le feu, c'était un sujet pas si mal au départ ...
    je suis OK avec Pinoc, restons dans le sujet
    avatar
    EtienneCH4
    + membre techno +

    département : sud Manche et centre Chine
    Messages : 3443
    Date d'inscription : 09/09/2015
    Age : 77
    Localisation Lapenty et Wuhan

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Nourrir l'Afrique, le défi des paysans de là bas, le Burkina

    Message par erwin le Jeu 17 Nov 2016, 09:38

    GL, peux-tu mettre les [quote] au bon endroit stp ?

    Je n'aime pas qu'on me fasse dire ce que je n'ai pas dit !
    avatar
    erwin
    + membre techno +

    département : 54
    Messages : 12799
    Date d'inscription : 23/09/2009
    Age : 43
    Localisation south Belgium

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Nourrir l'Afrique, le défi des paysans de là bas, le Burkina

    Message par erwin le Ven 18 Nov 2016, 07:27

    erwin a écrit:GL, peux-tu mettre les
    [ quote ] au bon endroit stp ?

    Je n'aime pas qu'on me fasse dire ce que je n'ai pas dit !



    UP

    63
    avatar
    erwin
    + membre techno +

    département : 54
    Messages : 12799
    Date d'inscription : 23/09/2009
    Age : 43
    Localisation south Belgium

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Nourrir l'Afrique, le défi des paysans de là bas, le Burkina

    Message par GL le Ven 18 Nov 2016, 07:57

    Je parlais donc du développement de l'Afrique en liaison avec les agriculteurs de chez nous.

    Cette démarche butte quelque fois sur des éléments auquel on s'entend pas.

    Quand on voit des gens capable de monter des digues de 3 M de haut et de 5 de large








    pour faire un lac de 5 Ha





    en transportant la terre dans des paniers sur la tête




    et qu'on voit des panouilles d'ici dire :

    Le problème en Afrique n'est pas de produire, mais de travailler ...

    C'est pas gagné.
    avatar
    GL
    + membre techno +

    Messages : 15344
    Date d'inscription : 10/09/2009
    Age : 104
    Localisation Assis

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Nourrir l'Afrique, le défi des paysans de là bas, le Burkina

    Message par daniel89 le Ven 18 Nov 2016, 08:52

    Le problème en Afrique n'est pas de produire, mais de travailler ...

    C'est pas gagné

    C'est pourtant ce qu'écrivait déja René Dumont en 1961!!!

    je cite: " la majorité des paysannes africaines atteint le plein emploi et beaucoup sont nettement surmenées.Tandis que les hommes sont généralement sous employés, au moins une partie de l'année (savane) sinon la grande majorité du temps (foret)"

    Il semble à voir ta dernière photo, Georges, que le problème d'hier ne soit pas encore résolu aujourd'hui car on ne voit que des femmes au travail.
    avatar
    daniel89
    + membre techno +

    Messages : 3263
    Date d'inscription : 23/01/2010
    Age : 78
    Localisation Côte d'Or nord

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Nourrir l'Afrique, le défi des paysans de là bas, le Burkina

    Message par pinocio le Ven 18 Nov 2016, 10:25

    daniel89 a écrit:
    Le problème en Afrique n'est pas de produire, mais de travailler ...

    C'est pas gagné

    C'est pourtant ce qu'écrivait déja René Dumont en 1961!!!

    je cite: " la majorité des paysannes africaines atteint le plein emploi et beaucoup sont nettement surmenées.Tandis que les hommes sont généralement sous employés, au moins une partie de l'année (savane) sinon la grande majorité du temps (foret)"

    Il semble à voir ta dernière photo, Georges, que le problème d'hier ne soit pas encore résolu aujourd'hui car on ne voit que des femmes au travail.
    : victoire Merci Daniel, le problème de GL et de ses copier/coller, c'est qu'il ne connait absolument pas son sujet , il découvre au fil des pages de google ...
    Pour ce qui est de voir ces hommes et femmes monter des digues, qu'ont fait de moins nos ancêtres il y a 2 ou 3 siècles en arrière en creusant des centaines de km de canaux, des routes des voies ferrées etc : ils travaillaient !


    on ne peut pas diriger le vent, mais on peut ajuster les voiles.
    avatar
    pinocio
    + Admin +
    + Admin +

    Messages : 34608
    Date d'inscription : 09/09/2009
    Age : 59
    Localisation centre Cote d'Or (dans les nuages !)

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Nourrir l'Afrique, le défi des paysans de là bas, le Burkina

    Message par MICHMUCH le Ven 18 Nov 2016, 10:47

    mode con on
    donc gl fée bien son age
    mode con off


    : rr : rr : rr Embarassed Embarassed
    avatar
    MICHMUCH
    + membre techno +

    Messages : 9380
    Date d'inscription : 08/05/2012
    Age : 56
    Localisation 51 coteaux vitryat

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Nourrir l'Afrique, le défi des paysans de là bas, le Burkina

    Message par GL le Ven 18 Nov 2016, 10:49

    pinocio a écrit:
    : victoire Merci Daniel, le problème de GL et de ses copier/coller, c'est qu'il ne connait absolument pas son sujet , il découvre au fil des pages de google ...
    Pour ce qui est de voir ces hommes et femmes monter des digues, qu'ont fait de moins nos ancêtres il y a 2 ou 3 siècles en arrière en creusant des centaines de km de canaux, des routes des voies ferrées etc : ils travaillaient !

    1 Les documents que j'utilise ne viennent pas de google mais des rapports des fermes dont je présente les travaux.

    Ils ont même des hommes qui travaillent dans ce pays.



    Je veux bien qu'on parle de nos ancêtres agriculteurs que les chemins de fer ont embauchés pour pas cher pour construire le maillage ferroviaire de ce pays, après on va me dire que je m’éloigne du sujet.

    Je vais revenir sur l'Afrique et des freins à son essor.
    avatar
    GL
    + membre techno +

    Messages : 15344
    Date d'inscription : 10/09/2009
    Age : 104
    Localisation Assis

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Nourrir l'Afrique, le défi des paysans de là bas, le Burkina

    Message par hermine 22 le Ven 18 Nov 2016, 18:31

    première vente finalisée de plants de pdt pour le sénégal
    débouché très interessant pour l'avenir
    il faut juste le bon contact
    avatar
    hermine 22
    + membre techno +

    département : 22
    Messages : 35374
    Date d'inscription : 23/10/2009
    Age : 68
    Localisation bretagne

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Nourrir l'Afrique, le défi des paysans de là bas, le Burkina

    Message par GL le Jeu 11 Oct 2018, 06:36

    EtienneCH4 a écrit:bonjour à toutes et tous,

    Comme dit ci avant, la température n'arrange pas la conservation, ils ont besoin de structures froides, avec le solaire c'est possible mais il faut des sous,
    Je remonte ce sujet.

    Explique nous comment on fait du froid avec du chaud @Etienne


    J'ai en effet été extrêmement surpris cet été. Alors que les température montait très fort même dans les vieilles maisons, dans une ancienne boucherie voisine du début du XX° siècle, il faisait frais.



    Je pense que les abattoirs de la Villette devaient se servir de cette technique dont j'ignore les ressorts.
    avatar
    GL
    + membre techno +

    Messages : 15344
    Date d'inscription : 10/09/2009
    Age : 104
    Localisation Assis

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Nourrir l'Afrique, le défi des paysans de là bas, le Burkina

    Message par Robust le Jeu 11 Oct 2018, 08:38

    Par solaire, je pense qu'il s'agit de photovoltaique.
    Pour faire du froid, il faut de l'énergie.

    Pour les maisons anciennes qui restent fraîches l'été, c'est parce que les sols ne sont pas isolés. La fraîcheur vient du sol .
    avatar
    Robust
    + membre techno +

    département : Oise
    Messages : 5545
    Date d'inscription : 12/09/2009
    Age : 46
    Localisation Sud Ouest de l'Oise (Vexin)

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Nourrir l'Afrique, le défi des paysans de là bas, le Burkina

    Message par Contenu sponsorisé


    Contenu sponsorisé


    Revenir en haut Aller en bas

    Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

    Revenir en haut

    - Sujets similaires

     
    Permission de ce forum:
    Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum