AGRICULTURE - CONVIVIALITE - ENVIRONNEMENT (A.C.E)
Bonjour et bienvenue sur ACE !!!!

Enregistrez-vous sur le forum et n'oubliez pas de renseigner votre profil.

Avant de poster pour la première fois, veuillez avoir la politesse de vous présenter aux membres ( rubrique "Présentation des Nouveaux Membres"). Merci pour eux.
Statistiques
Nous avons 3566 membres enregistrés
L'utilisateur enregistré le plus récent est Alter05

Nos membres ont posté un total de 2376700 messages dans 70279 sujets
Guilbart

Petites annonces

    Pas d'annonces disponibles.


    question aux exploitants céréaliers

    Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

    Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

    default question aux exploitants céréaliers

    Message par melann29 le Lun 21 Nov 2016, 14:40

    Rappel du premier message :

    Bonjour a tous.

    Je me permets de poster mon message ici afin d'avoir , je l'espère, quelques réponses à mes questions.
    Alors voilà apres avoir voulu nous installer en volaille, nous n'avons pas poursuivi cette idée au vu du peu de connaissance et du manque d'expérience que nous avons.
    Notre bref parcours j'ai un bac pro CGEA avec 7 ans d'expérience en élevage. Mon conjoint lui m'a pas de diplôme mais 8 ans d'expérience en eta (il est chauffeur)
    Nous souhaitons toujours nous installer même si la conjoncture actuelle n'est pas favorable. Mais dans une production que nous maîtrisons.
    Mon conjoint souhaite reprendre une exploitation où il n'y a que de la culture. Le hic c'est qu'il n'a pas de diplôme mais pensais en obtenir un par le biai d'une validation des acquis et de l'expérience. Qu'en pensez vous  ?
    Sinon quels sont pour vous les régions a favorisé pour l'installation dans cette production (les cultures et céréales donc).

    Merci a vous. Je vous précise que c'est une demande sérieuse qui est réfléchi et que nous savons dans quoi nous nous engageons.
    Merci à ceux qui répondront.

    Bonne journée Mélanie

    melann29
    + Membre Accro +

    Messages : 177
    Date d'inscription : 24/05/2016
    Age : 27
    Localisation Finistère

    Voir le profil de l'utilisateur

    Revenir en haut Aller en bas


    default Re: question aux exploitants céréaliers

    Message par valtra 14 le Lun 21 Nov 2016, 22:26

    Par chez moi un jeune voulant s'installer après un départ en retraite d'un fermier est emmerdé par un manque de surface , plusieurs propriétaire lui refusant la location des terres préférant quelques agriculteurs syndicaliste prônant l'installation des jeunes dans les réunions et journaux , je suis dégoûté , <>et le cas est très fréquent.
    avatar
    valtra 14
    + membre techno +

    Messages : 888
    Date d'inscription : 13/11/2010
    Age : 48
    Localisation calvados

    Voir le profil de l'utilisateur

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: question aux exploitants céréaliers

    Message par fanfan tx 14 le Lun 21 Nov 2016, 22:43

    newcr a écrit:90, 100Ha ,faut oublier. on ne vis plus avec ces surfaces . A moins de rester double actif ce qui est d'ailleurs le meilleur plan...

    je vis trés bien avec 60 ha de céréales et mon eta : victoire
    avatar
    fanfan tx 14
    + membre techno +

    département : calvados
    Messages : 1019
    Date d'inscription : 30/12/2011
    Age : 46
    Localisation calvados bordure de l'a 84

    Voir le profil de l'utilisateur

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: question aux exploitants céréaliers

    Message par antoine 52 le Lun 21 Nov 2016, 23:07

    fanfan tx 14 a écrit:
    newcr a écrit:90, 100Ha ,faut oublier. on ne vis plus avec ces surfaces . A moins de rester double actif ce qui est d'ailleurs le meilleur plan...

    je vis trés bien avec 60 ha de céréales  et mon eta  : victoire
    oui mais tu as 2activites cela permet de ne pas mettre tt ds le meme panier.
    avatar
    antoine 52
    + membre techno +

    Messages : 3908
    Date d'inscription : 12/02/2013
    Age : 35
    Localisation haute marne

    Voir le profil de l'utilisateur

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: question aux exploitants céréaliers

    Message par Robust le Lun 21 Nov 2016, 23:39

    Il nest pas nécessaire d'avoir des diplômes Agricole pour s'installer.
    Par contre vous ne pourrez obtenir aucune aide (dja et prêts ).
    Avec les taux bas en ce moment, le prêt J.A. n'a plus d'intérêt.

    Si vous avez une exploitation en vue, essayez d'avoir les derniers bilans et aller voir une banque autre que le credit agricole pour voire la possibilité de financement.

    Evitez toutes les organisations proche du syndicat majoritaire ou avec un CA composé d'agriculteurs, il faut être le plus discret possible.
    avatar
    Robust
    + membre techno +

    département : Oise
    Messages : 4369
    Date d'inscription : 12/09/2009
    Age : 45
    Localisation Sud Ouest de l'Oise (Vexin)

    Voir le profil de l'utilisateur

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: question aux exploitants céréaliers

    Message par temeos le Lun 21 Nov 2016, 23:57

    snif a écrit:
    melann29 a écrit:Donc pour vous a moins d'être blindé au as c'est pas possible.
    Nous vivons actuellement dans le Finistère. Notre but était que monsieur s'installe et que je le rejoigne en s'associant.
    Après on vise une suface 90-100ha.

    Concernant la formation économique j'ai bac CGEA donc un cursus de gestion d'exploitation

    Possiblement 500000€
    si c est de l achat oui mais sans matos Sad


    temeos
    + membre techno +

    Messages : 8067
    Date d'inscription : 27/09/2012
    Age : 35
    Localisation seine et marne

    Voir le profil de l'utilisateur

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: question aux exploitants céréaliers

    Message par temeos le Mar 22 Nov 2016, 00:07

    Je ne sais pas ce que certains appellent vivre ou bien vivre

    perso je suis désolé, mais on travaille dur, on ne compte pas les heures, ce n'est pas pour se payer un smic ou a peine plus, sinon je file faire 35h chez n'importe qui en région parisienne pour 2 fois plus de paye dans un bureau chauffé l'hiver...

    J'ai envie de pouvoir voyager un minimum ou partir un peu en vacances
    ne pas avoir peur de la facture quand le lave linge tombe en rade ou quand il faut faire la révision de la bagnole

    De ne pas pouvoir dire à ma femme désolé si depuis un an nous n'avons pas fait de restau..

    ET SURTOUT dire a mon fils, file a l'usine apres l ecole je ne pourrai pas te payer tes études supérieures (si il veut en faire) !

    j'ai peut etre été trop habitué a un certain luxe, je sais parfaitement bien que j'ai eu bien plus de chance que bon nombre d'amis ou de collègues, je sais que je partais au ski et la mer, quand certains copains de classe n'avaient jamais vu ni l'un ni l'autre, mais on n'a jamais volé personne et mon père n'a jamais compté ses heures non plus.

    J'ai eu la sensation d'avoir ce qu'il fallait, ni trop peu ni de trop et c'est clairement ce que j'aimerai offrir a ma famille, et ca un smic ne me le donnera pas !

    temeos
    + membre techno +

    Messages : 8067
    Date d'inscription : 27/09/2012
    Age : 35
    Localisation seine et marne

    Voir le profil de l'utilisateur

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: question aux exploitants céréaliers

    Message par basto le Mar 22 Nov 2016, 08:03

    antoine 52 a écrit:
    fanfan tx 14 a écrit:
    newcr a écrit:90, 100Ha ,faut oublier. on ne vis plus avec ces surfaces . A moins de rester double actif ce qui est d'ailleurs le meilleur plan...

    je vis trés bien avec 60 ha de céréales  et mon eta  : victoire
    oui mais tu as 2activites cela permet de ne pas mettre tt ds le meme panier.

    sur Lautrec la surface moyenne des exploitations est de 34ha , la plupart sont céréalière avec de petit atelier ail rose de 1 ou 2 ha : victoire
    avatar
    basto
    + membre techno +

    département : 81
    Messages : 20824
    Date d'inscription : 26/12/2010
    Age : 43
    Localisation dans le désert

    Voir le profil de l'utilisateur

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: question aux exploitants céréaliers

    Message par melann29 le Mar 22 Nov 2016, 08:32

    Merci les amis pour vos réponses.
    Effectivement nous savons que si nous nous installons il va falloir cravacher, bosser 2x plus pour essayer de se sortir un salaire et malheureusement nous ne pensions pas que c'était aussi compliquer. Le hic c'est que déjà lorsqu'il travaillais en eta il ne voyait quasiment pas ces enfants il n'était jamais à la maison et malheureusement en ayant sa propre boîte de sera exactement la même chose à vous lire. Lui qui pensais qu'en étant patron il aurait eu plus de liberté et de temps libre mais en fait pas du tout
    Encore un projet non réalisable car on ne peut pas avoir le beurre, l'argent du beurre et le c** de la crémière ;)
    Moi s avons pensez également partir sur une reprise en production caprine avec transfo et vente directe mais ça m'a pas l'air mieux en terme de rentabilité

    melann29
    + Membre Accro +

    Messages : 177
    Date d'inscription : 24/05/2016
    Age : 27
    Localisation Finistère

    Voir le profil de l'utilisateur

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: question aux exploitants céréaliers

    Message par basto le Mar 22 Nov 2016, 08:39

    melann29 a écrit:Merci les amis pour vos réponses.
    Effectivement nous savons que si nous nous installons il va falloir cravacher, bosser 2x plus pour essayer de se sortir un salaire et malheureusement nous ne pensions pas que c'était aussi compliquer. Le hic c'est que déjà lorsqu'il travaillais en eta il ne voyait quasiment pas ces enfants il n'était jamais à la maison et malheureusement en ayant sa propre boîte de sera exactement la même chose à vous lire. Lui qui pensais qu'en étant patron il aurait eu plus de liberté et de temps libre mais en fait pas du tout
    Encore un projet non réalisable car on ne peut pas avoir le beurre, l'argent du beurre et le c** de la crémière  ;)
    Moi s avons pensez également partir sur une reprise en production caprine avec transfo et vente directe mais ça m'a pas l'air mieux en terme de rentabilité

    je pense qu'il est plus simple d'être salarié , déjà les congés , le salaire fixe , peu de risque de bouffer ça baraque , des horaires limiter , de bonne nuit de sommeil , la retraite , couverture santé , la vie de famille etc..: victoire
    avatar
    basto
    + membre techno +

    département : 81
    Messages : 20824
    Date d'inscription : 26/12/2010
    Age : 43
    Localisation dans le désert

    Voir le profil de l'utilisateur

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: question aux exploitants céréaliers

    Message par TRD le Mar 22 Nov 2016, 09:17

    melann29 a écrit:Merci les amis pour vos réponses.
    Effectivement nous savons que si nous nous installons il va falloir cravacher, bosser 2x plus pour essayer de se sortir un salaire et malheureusement nous ne pensions pas que c'était aussi compliquer. Le hic c'est que déjà lorsqu'il travaillais en eta il ne voyait quasiment pas ces enfants il n'était jamais à la maison et malheureusement en ayant sa propre boîte de sera exactement la même chose à vous lire. Lui qui pensais qu'en étant patron il aurait eu plus de liberté et de temps libre mais en fait pas du tout
    Encore un projet non réalisable car on ne peut pas avoir le beurre, l'argent du beurre et le c** de la crémière  ;)
    Moi s avons pensez également partir sur une reprise en production caprine avec transfo et vente directe mais ça m'a pas l'air mieux en terme de rentabilité

    avant de m installer j étais salarié en eta pendant pas mal d années on est très pris d avril à novembre (comme ce que vous avez dit pas de vie privé ) ,on a quand meme le reste de l année pour avoir une activité plus normal.
    de toute façon dans la vie on a rien sans rien il faut travailler dur .
    si on a la chance d avoir des parents qui nous transmettent leur exploitation ça aide bien ou de l argent qui nous tombe du ciel en quelque sorte par un évenement inattendu .
    votre projet est réalisable avec un exploitant pas loin de la retraite avec qui vous seriez associé au début comme l a dit un forumeur mais si vous n avez pas d apport il faut continuer à travailler quelques années et mettre de l argent de coté, murir votre projet et voir les opportunitées qui se présentent .
    il faut réfléchir soit vous continuer et votre mari reste salarié avec tous les avantages comme le dit basto mais en eta c est très prenant il faut aimer ce que l on fait ou changer de metier un travail moins prenant ou attendre quelques années pou vous installer.



    TRD
    + membre techno +

    Messages : 823
    Date d'inscription : 17/10/2015
    Age : 101
    Localisation france

    Voir le profil de l'utilisateur

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: question aux exploitants céréaliers

    Message par ghismx le Mar 22 Nov 2016, 10:39

    Robust a écrit:Il nest pas nécessaire d'avoir des diplômes Agricole pour s'installer.
    Par contre vous ne pourrez obtenir aucune aide (dja et prêts ).
    Avec les taux bas en ce moment, le prêt J.A. n'a plus d'intérêt.

    Si vous avez une exploitation en vue, essayez d'avoir les derniers bilans et aller voir une banque autre que le credit agricole pour voire la possibilité de financement.

    Evitez toutes les organisations proche du syndicat majoritaire ou avec un CA composé d'agriculteurs, il faut être le plus discret possible.

    Faux, le CA applique les taux bonifiées au Non J.A, mais bon visiblement en 01.2017, ils disparaissent pour laisser place à un enveloppe supplémentaire. il faut bien ficeler le projet avec un prévisionnel à l'appui AVANT de rencontrer les banques, sinon clairement il te prenne pour un rigolo. Après il ne faut pas rêver. Une installation avec achat foncier sans apport ou presque, mission impossible.
    Par contre en location dans une région d'élevage avec des terres en location sans reprise. c'est réalisable...après il faut être conscient des sacrifice que la profession représente.
    S'installer à deux sur une exploitation en commençant me parait compliquer aussi, il faut que au mini 1 des 2 ai un boulot. et installer l'autre sur l'exploitation, démarrer le truc et faire l'installation du deuxième par la suite en créant un nouvel atelier. Les banques seront rassurée si il y a déjà un salaire qui rentre.
    avatar
    ghismx
    + membre techno +

    Messages : 839
    Date d'inscription : 20/09/2013
    Age : 33
    Localisation Albi

    Voir le profil de l'utilisateur

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: question aux exploitants céréaliers

    Message par Invité le Mar 22 Nov 2016, 19:50

    melann29 a écrit:Merci les amis pour vos réponses.
    Effectivement nous savons que si nous nous installons il va falloir cravacher, bosser 2x plus pour essayer de se sortir un salaire et malheureusement nous ne pensions pas que c'était aussi compliquer. Le hic c'est que déjà lorsqu'il travaillais en eta il ne voyait quasiment pas ces enfants il n'était jamais à la maison et malheureusement en ayant sa propre boîte de sera exactement la même chose à vous lire. Lui qui pensais qu'en étant patron il aurait eu plus de liberté et de temps libre mais en fait pas du tout
    Encore un projet non réalisable car on ne peut pas avoir le beurre, l'argent du beurre et le c** de la crémière  ;)
    Moi s avons pensez également partir sur une reprise en production caprine avec transfo et vente directe mais ça m'a pas l'air mieux en terme de rentabilité

    Bonjour, je me permets une réponse même si elle n'est pas conforme à vos idées. Une installation en grande culture quand on n'est pas du milieu agricole (papa, maman sur place avec le foncier, le matériel etc..) n'y comptez même pas! Ou alors vous allez vous ruiner au travail. Une installation en élevage dans les mêmes conditions idem en pire!
    Que reste-t-il ? Tout ce à quoi vous n'avez pas pensé: des petits élevages sur de petites structures avec valorisation directe, des petites cultures sur de petites surfaces avec la même finalité, ou un montage d'une petite entreprise de transformation sur un secteur bien délimité avec des agriculteurs avec qui vous contractualisez.
    Dans tous les cas, plutôt en Bio (ça va faire réagir ici, mais c'est ce que veut le consommateur) sur des systèmes sans trop d'investissements (le moins possible ne veut pas dire pas du tout), et surtout le plus important pour moi, en étant maître de son outil, c'est à dire en n'écoutant pas toujours les conseilleurs, comptables, commerciaux et j'en passe.
    Il va vous falloir du courage, bricoler, sortir des sentiers battus, mais il y a de la place et pas toujours sur ce que fait tout le monde. Notre pays achète à l'étranger des tas de choses que nous pourrions faire chez nous. Vous avez l'avantage de n'être de nulle part, c'est à dire que tous le possibles s'ouvrent à vous. Vous êtes jeunes, rompus aux nouvelles technologies, alors cherchez, formez vous et en avant !

    Invité
    Invité


    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: question aux exploitants céréaliers

    Message par Robust le Mar 22 Nov 2016, 23:46

    ghismx a écrit:
    Robust a écrit:Il nest pas nécessaire d'avoir des diplômes Agricole pour s'installer.
    Par contre vous ne pourrez obtenir aucune aide (dja et prêts ).
    Avec les taux bas en ce moment, le prêt J.A. n'a plus d'intérêt.

    Si vous avez une exploitation en vue, essayez d'avoir les derniers bilans et aller voir une banque autre que le credit agricole pour voire la possibilité de financement.

    Evitez toutes les organisations proche du syndicat majoritaire ou avec un CA composé d'agriculteurs, il faut être le plus discret possible.

    Faux, le CA applique les taux bonifiées au Non J.A, mais bon visiblement en 01.2017, ils disparaissent pour laisser place à un enveloppe supplémentaire. il faut bien ficeler le projet avec un prévisionnel à l'appui AVANT de rencontrer les banques, sinon clairement il te prenne pour un rigolo. Après il ne faut pas rêver. Une installation avec achat foncier sans apport ou presque, mission impossible.
    Par contre en location dans une région d'élevage avec des terres en location sans reprise. c'est réalisable...après il faut être conscient des sacrifice que la profession représente.
    S'installer à deux sur une exploitation en commençant me parait compliquer aussi, il faut que au mini 1 des 2 ai un boulot. et installer l'autre sur l'exploitation, démarrer le truc et faire l'installation du deuxième par la suite en créant un nouvel atelier. Les banques seront rassurée si il y a déjà un salaire qui rentre.

    Tu sais ce que c'est un taux bonifié JA au moins ?

    L,'etat verse une bonification à la banque dans la limite de 120 000 € de capital emprunté et 12 ans maximum.
    En gros l'etat prend en charge la différence entre le taux bonifié JA et les taux réels.

    Oui certaines banques tel le CA font des prêts complémentaires au même taux qu'un JA, on appelle ça un investissement : rr

    Ensuite pour ce qui est de savoir si l'installation hors cadre familiale est possible, je ne peux pas émettre un avis sans plus d'éléments.
    Peut être qu'un agri leur a proposé son exploitation pour un montant qui permet de rembourser un prêt et tirer un revenu.

    avatar
    Robust
    + membre techno +

    département : Oise
    Messages : 4369
    Date d'inscription : 12/09/2009
    Age : 45
    Localisation Sud Ouest de l'Oise (Vexin)

    Voir le profil de l'utilisateur

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: question aux exploitants céréaliers

    Message par Robust le Mer 23 Nov 2016, 08:00

    .
    avatar
    Robust
    + membre techno +

    département : Oise
    Messages : 4369
    Date d'inscription : 12/09/2009
    Age : 45
    Localisation Sud Ouest de l'Oise (Vexin)

    Voir le profil de l'utilisateur

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: question aux exploitants céréaliers

    Message par hermine 22 le Mer 23 Nov 2016, 08:10

    papa a écrit:
    melann29 a écrit:Merci les amis pour vos réponses.
    Effectivement nous savons que si nous nous installons il va falloir cravacher, bosser 2x plus pour essayer de se sortir un salaire et malheureusement nous ne pensions pas que c'était aussi compliquer. Le hic c'est que déjà lorsqu'il travaillais en eta il ne voyait quasiment pas ces enfants il n'était jamais à la maison et malheureusement en ayant sa propre boîte de sera exactement la même chose à vous lire. Lui qui pensais qu'en étant patron il aurait eu plus de liberté et de temps libre mais en fait pas du tout
    Encore un projet non réalisable car on ne peut pas avoir le beurre, l'argent du beurre et le c** de la crémière  ;)
    Moi s avons pensez également partir sur une reprise en production caprine avec transfo et vente directe mais ça m'a pas l'air mieux en terme de rentabilité

    Bonjour, je me permets une réponse même si elle n'est pas conforme à vos idées. Une installation en grande culture quand on n'est pas du milieu agricole (papa, maman sur place avec le foncier, le matériel etc..) n'y comptez même pas! Ou alors vous allez vous ruiner au travail. Une installation en élevage dans les mêmes conditions idem en pire!
    Que reste-t-il ? Tout ce à quoi vous n'avez pas pensé: des petits élevages sur de petites structures avec valorisation directe, des petites cultures sur de petites surfaces avec la même finalité, ou un montage d'une petite entreprise de transformation sur un secteur bien délimité avec des agriculteurs avec qui vous contractualisez.
    Dans tous les cas, plutôt en Bio (ça va faire réagir ici, mais c'est ce que veut le consommateur) sur des systèmes sans trop d'investissements (le moins possible ne veut pas dire pas du tout), et surtout le plus important pour moi, en étant maître de son outil, c'est à dire en n'écoutant pas toujours les conseilleurs, comptables, commerciaux et j'en passe.
    Il va vous falloir du courage, bricoler, sortir des sentiers battus, mais il y a de la place et pas toujours sur ce que fait tout le monde. Notre pays achète à l'étranger des tas de choses que nous pourrions faire chez nous. Vous avez l'avantage de n'être de nulle part, c'est à dire que tous le possibles s'ouvrent à vous. Vous êtes jeunes, rompus aux nouvelles technologies, alors cherchez, formez vous et en avant !
    bio ou pas bio
    les ebe ne varie pas beaucoup sur les meme productions
    ok ,il y a des particularité
    et les aides en production lait bio approche de 100 e /t
    et comme rien ne fait dans le durable
    a chacun de voir
    avatar
    hermine 22
    + membre techno +

    département : 22
    Messages : 31898
    Date d'inscription : 23/10/2009
    Age : 67
    Localisation bretagne

    Voir le profil de l'utilisateur

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: question aux exploitants céréaliers

    Message par benj1012 le Mer 23 Nov 2016, 08:12

    temeos a écrit:Je ne sais pas ce que certains appellent vivre ou bien vivre

    perso je suis désolé, mais on travaille dur, on ne compte pas les heures, ce n'est pas pour se payer un smic ou a peine plus, sinon je file faire 35h chez n'importe qui en région parisienne pour 2 fois plus de paye dans un bureau chauffé l'hiver...

    J'ai envie de pouvoir voyager un minimum ou partir un peu en vacances
    ne pas avoir peur de la facture quand le lave linge tombe en rade ou quand il faut faire la révision de la bagnole

    De ne pas pouvoir dire à ma femme désolé si depuis un an nous n'avons pas fait de restau..

    ET SURTOUT dire a mon fils, file a l'usine apres l ecole je ne pourrai pas te payer tes études supérieures (si il veut en faire) !

    j'ai peut etre été trop habitué a un certain luxe, je sais parfaitement bien que j'ai eu bien plus de chance que bon nombre d'amis ou de collègues,  je sais que je partais au ski et la mer, quand certains copains de classe n'avaient jamais vu ni l'un ni l'autre, mais on n'a jamais volé personne et mon père n'a jamais compté ses heures non plus.

    J'ai eu la sensation d'avoir ce qu'il fallait, ni trop peu ni de trop et c'est clairement ce que j'aimerai offrir a ma famille, et ca un smic ne me le donnera pas !

    je suis dans la meme situation , bien resumé temeos
    avatar
    benj1012
    + membre techno +

    Messages : 1778
    Date d'inscription : 13/06/2010
    Age : 32
    Localisation Est 49

    Voir le profil de l'utilisateur

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: question aux exploitants céréaliers

    Message par ADBLUE le Mer 23 Nov 2016, 08:15

    benj1012 a écrit:
    temeos a écrit:Je ne sais pas ce que certains appellent vivre ou bien vivre

    perso je suis désolé, mais on travaille dur, on ne compte pas les heures, ce n'est pas pour se payer un smic ou a peine plus, sinon je file faire 35h chez n'importe qui en région parisienne pour 2 fois plus de paye dans un bureau chauffé l'hiver...

    J'ai envie de pouvoir voyager un minimum ou partir un peu en vacances
    ne pas avoir peur de la facture quand le lave linge tombe en rade ou quand il faut faire la révision de la bagnole

    De ne pas pouvoir dire à ma femme désolé si depuis un an nous n'avons pas fait de restau..

    ET SURTOUT dire a mon fils, file a l'usine apres l ecole je ne pourrai pas te payer tes études supérieures (si il veut en faire) !

    j'ai peut etre été trop habitué a un certain luxe, je sais parfaitement bien que j'ai eu bien plus de chance que bon nombre d'amis ou de collègues,  je sais que je partais au ski et la mer, quand certains copains de classe n'avaient jamais vu ni l'un ni l'autre, mais on n'a jamais volé personne et mon père n'a jamais compté ses heures non plus.

    J'ai eu la sensation d'avoir ce qu'il fallait, ni trop peu ni de trop et c'est clairement ce que j'aimerai offrir a ma famille, et ca un smic ne me le donnera pas !

    je suis dans la meme situation , bien resumé temeos

    moi aussi

    ADBLUE
    + membre techno +

    Messages : 20191
    Date d'inscription : 10/02/2012
    Age : 49
    Localisation CHAMPAGNE ARDENNES

    Voir le profil de l'utilisateur

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: question aux exploitants céréaliers

    Message par antoine 52 le Ven 25 Nov 2016, 07:59

    Pour donner un chiffre un peu plus precis,
    Sans avance en terre a financer avec construction d un stockage cereale et rachat de part social je vais arriver debut 2017 a 2500euro de l ha d encourt de pret sur la societe.
    avatar
    antoine 52
    + membre techno +

    Messages : 3908
    Date d'inscription : 12/02/2013
    Age : 35
    Localisation haute marne

    Voir le profil de l'utilisateur

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: question aux exploitants céréaliers

    Message par basto le Ven 25 Nov 2016, 08:30

    moi je vie simplement , je suis pas riche !! je préfère être heureux en famille et je me démerde comme je peux pour suffire a mes enfants , je gagne pas 2500€/mois mais c'est pas le plus important , l'essentiel est d'être bien dans ses pompes et ça même si je prend pas l'avion tous les ans : victoire
    avatar
    basto
    + membre techno +

    département : 81
    Messages : 20824
    Date d'inscription : 26/12/2010
    Age : 43
    Localisation dans le désert

    Voir le profil de l'utilisateur

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: question aux exploitants céréaliers

    Message par melann29 le Ven 25 Nov 2016, 23:02

    On pense au système de vente directe avec tranformation surtout en chèvre, mais il faut partir sur une reprise d'exploitation et non une création non ?

    melann29
    + Membre Accro +

    Messages : 177
    Date d'inscription : 24/05/2016
    Age : 27
    Localisation Finistère

    Voir le profil de l'utilisateur

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: question aux exploitants céréaliers

    Message par hermine 22 le Sam 26 Nov 2016, 03:41

    melann29 a écrit:On pense au système de vente directe avec tranformation surtout en chèvre, mais il faut partir sur une reprise d'exploitation et non une création non  ?
    je tenterai plutot les légumes bio pour faire les marchés cotiers
    avatar
    hermine 22
    + membre techno +

    département : 22
    Messages : 31898
    Date d'inscription : 23/10/2009
    Age : 67
    Localisation bretagne

    Voir le profil de l'utilisateur

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: question aux exploitants céréaliers

    Message par mic mac le Sam 26 Nov 2016, 07:11

    et faire une association avec le cedant avant reprise , il y a des fois des offres via le repertoire installation de chaque departement ou region

    mic mac
    + membre techno +

    Messages : 746
    Date d'inscription : 17/09/2016
    Age : 60
    Localisation flandre

    Voir le profil de l'utilisateur

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: question aux exploitants céréaliers

    Message par dgé le Sam 26 Nov 2016, 10:25

    en chèvre, il est possible d'acheter les chèvres d'une démonte de troupeau (arrêt de l'activité), ou retraite sans repreneur de l'atelier
    bine réfléchir aux dépenses: nourriture, bâtiment, salle de traite, atelier transformation

    la chèvre, c'est ou c'etait la vache du pauvre

    dgé
    schtroumpf grognon du forum
    schtroumpf grognon du forum

    Messages : 23290
    Date d'inscription : 10/09/2009
    Localisation 000

    Voir le profil de l'utilisateur

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: question aux exploitants céréaliers

    Message par Invité le Sam 26 Nov 2016, 12:21

    Bonjour, la chèvre, transformation en plus, attention le boulot !! Pour le moment il y a de la demande en fromages ou autre dans ce type d'élevage, mais il commence à y avoir du monde sur le marché; donc étudiez bien le secteur avant.

    Il existe des tas de productions que vous pourriez regarder de plus près et pas du tout au goût du jour: plantes médecinales, herbes de provence, graines potagères et d'autres qui sont à étudier. L'avantage, petite surface, peu de locaux, matériel spécifique mais moins onéreux que le standard.

    Invité
    Invité


    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: question aux exploitants céréaliers

    Message par melann29 le Sam 26 Nov 2016, 12:53

    papa a écrit:Bonjour, la chèvre, transformation en plus, attention le boulot !! Pour le moment il y a de la demande en fromages ou autre dans ce type d'élevage, mais il commence à y avoir du monde sur le marché; donc étudiez bien le secteur avant.

    Il existe des tas de productions que vous pourriez regarder de plus près et pas du tout au goût du jour: plantes médecinales, herbes de provence, graines potagères et d'autres qui sont à étudier. L'avantage, petite surface, peu de locaux, matériel spécifique mais moins onéreux que le standard.

    D'accord et en terme de rentabilité ?

    melann29
    + Membre Accro +

    Messages : 177
    Date d'inscription : 24/05/2016
    Age : 27
    Localisation Finistère

    Voir le profil de l'utilisateur

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: question aux exploitants céréaliers

    Message par hermine 22 le Sam 26 Nov 2016, 13:14

    melann29 a écrit:
    papa a écrit:Bonjour, la chèvre, transformation en plus, attention le boulot !! Pour le moment il y a de la demande en fromages ou autre dans ce type d'élevage, mais il commence à y avoir du monde sur le marché; donc étudiez bien le secteur avant.

    Il existe des tas de productions que vous pourriez regarder de plus près et pas du tout au goût du jour: plantes médecinales, herbes de provence, graines potagères et d'autres qui sont à étudier. L'avantage, petite surface, peu de locaux, matériel spécifique mais moins onéreux que le standard.

    D'accord et en terme de rentabilité ?
    ce qui me ferait peur en fromage
    ce sont les controles et analyse qui ne ne doivent pas manquer
    une seule listéria et patatra
    en légumes ,c'est moins stressant
    et possible d'acheter pour revendre
    avatar
    hermine 22
    + membre techno +

    département : 22
    Messages : 31898
    Date d'inscription : 23/10/2009
    Age : 67
    Localisation bretagne

    Voir le profil de l'utilisateur

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: question aux exploitants céréaliers

    Message par massey8210 le Sam 26 Nov 2016, 13:29

    melann la coop eurial-agrial (44) recherche des producteur le lait de chevre, mettez vous en contact avec eux ils ont p'etre des opportunités de reprise
    avatar
    massey8210
    + membre techno +

    Messages : 9571
    Date d'inscription : 13/09/2009
    Age : 54
    Localisation morbihan

    Voir le profil de l'utilisateur

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: question aux exploitants céréaliers

    Message par dgé le Sam 26 Nov 2016, 17:47

    melann29 a écrit:D'accord et en terme de rentabilité ?
    le litre de lait s'achete 0.5 cts d'€/l, le fromage de 100 gr se vend à 2.3-2.5 €, il te faut 1 litre de lait pour le faire, te reste 1.9 €/l de lait pour couvrir tes charges et tes prélèvements

    à toi de savoir combien peut faire de fromage 1 personne /jours, ensuite de caler ta production et ton nombre de chèvres, une chèvre produit 1.5 à 3.5l/jour suivant ration et race

    ensuite trouver l’écoulement

    me corriger si je dis des bêtises  :réfléchi

    dgé
    schtroumpf grognon du forum
    schtroumpf grognon du forum

    Messages : 23290
    Date d'inscription : 10/09/2009
    Localisation 000

    Voir le profil de l'utilisateur

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: question aux exploitants céréaliers

    Message par Invité le Sam 26 Nov 2016, 17:53

    La rentabilité, demandez vous! Je ne suis pas en mesure de vous donner des chiffres. Je n'ai que l'expérience du bovin lait, et malgré un parcours semé d'embûches nous avons vêcu avec. Les petites productions dont je parle, auxquelles vous pouvez ajouter tout ce qui ne se produit plus ou à moindre quantité, (châtaignes, noix, miel, petits fruits ...) laissent du revenu à ceux qui les font. Les conditions sont inhérentes à chacune. Le seul soucis que vous devez avoir en démarrant avec rien, c'est d'investir petit.
    Ou alors vous avez un savoir faire particulier, vous êtes prêts à prendre des salariés et vous partez sur un gros truc, avec des aides autres que celles habituellement perçues par l'agriculture; et vogue la galère.
    On ne peut pas conseiller quelqu'un qui ne sait pas vraiment où il va! Heureusement vous avez les leviers en main, ne pensez pas trouver ce dont vous avez besoin sur internet; allez dans les chambres d'agri, prenez contact avec des Safer et surtout avant soyez sûrs de ce que vous voulez, et formez vous sur ça.
    Au début votre premier post disait pas d'élevage. Ensuite vous arrivez avec des chèvres et transformation. Fixez vous un but, un seul, qui vous plaise, dont vous êtes certain, et n'en changez pas; sacrifiez tout à ça pendant quelques mois ou plus.
    C'est un projet ficelé qui vous rendra crédible auprès des institutions. Tant que vous êtes hésitants vous n'intéressez personne.
    Certaines personnes vous proposeront des associations, des stages avant installation, vous faisant miroiter une possible reprise ou agrandissement avec eux ou en partenariat. Il peut se trouver des gens sérieux, il peut aussi se trouver des profiteurs intéressés par de la main d'oeuvre subventionnée et prêts à jeter la peau après avoir pressé le citron. Tout est à étudier avec beaucoup d'attention. Le monde paysan est un peu particulier dans le sens où il partage peu ....sauf le travail !!!! (je sens que je vais me faire des copains !!!)
    La discussion s'arrête là pour moi. Désolé si ça ne répond pas à vos attentes.

    Invité
    Invité


    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: question aux exploitants céréaliers

    Message par hermine 22 le Sam 26 Nov 2016, 18:09

    massey8210 a écrit:melann la coop eurial-agrial (44) recherche des producteur le lait de chevre, mettez vous en contact avec eux ils ont p'etre des opportunités de reprise
    daniel ,demande a chris 19 comment ca c'est passé pour lui !!
    un courrier un beau matin
    madame monsieur
    vous ne serez plus collecté!!!
    et pourtant avec un super équipement dont sdt rotative
    bradée pour la bulgarie
    un vrais gachis
    ou alors ,il faut un contrat sur 30 ans
    avatar
    hermine 22
    + membre techno +

    département : 22
    Messages : 31898
    Date d'inscription : 23/10/2009
    Age : 67
    Localisation bretagne

    Voir le profil de l'utilisateur

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: question aux exploitants céréaliers

    Message par planplan19 le Sam 26 Nov 2016, 18:45

    hermine 22 a écrit:
    massey8210 a écrit:melann la coop eurial-agrial (44) recherche des producteur le lait de chevre, mettez vous en contact avec eux ils ont p'etre des opportunités de reprise
    daniel ,demande a chris 19 comment ca c'est passé pour lui !!
    un courrier un beau matin
    madame monsieur
    vous ne serez plus collecté!!!
    et pourtant avec un super équipement dont sdt rotative
    bradée pour la bulgarie
    un vrais gachis
    ou alors ,il faut un contrat sur 30 ans



    + 10000 les biquettes une vraie galére triste
    avatar
    planplan19
    + membre techno +

    département : 19
    Messages : 700
    Date d'inscription : 25/10/2011
    Age : 52
    Localisation corréze

    Voir le profil de l'utilisateur

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: question aux exploitants céréaliers

    Message par dgé le Sam 26 Nov 2016, 19:17

    :réfléchi

    dgé
    schtroumpf grognon du forum
    schtroumpf grognon du forum

    Messages : 23290
    Date d'inscription : 10/09/2009
    Localisation 000

    Voir le profil de l'utilisateur

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: question aux exploitants céréaliers

    Message par Sparthakus le Sam 26 Nov 2016, 19:30

    hermine 22 a écrit:
    massey8210 a écrit:melann la coop eurial-agrial (44) recherche des producteur le lait de chevre, mettez vous en contact avec eux ils ont p'etre des opportunités de reprise
    daniel ,demande a chris 19 comment ca c'est passé pour lui !!
    un courrier un beau matin
    madame monsieur
    vous ne serez plus collecté!!!
    et pourtant avec un super équipement dont sdt rotative
    bradée pour la bulgarie
    un vrais gachis
    ou alors ,il faut un contrat sur 30 ans
    en effet!! :réfléchi

    Sparthakus
    + membre techno +

    Messages : 6692
    Date d'inscription : 11/09/2009
    Age : 56
    Localisation le pays des fossoyeurs de l'agriculture

    Voir le profil de l'utilisateur

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: question aux exploitants céréaliers

    Message par Manutimael le Sam 26 Nov 2016, 19:49

    J'hallucine un peu en vous lisant. Rien n'est impossible. Il n'y a pas que les grandes regions de l'est de la france pour etre céréalier. Chez moi les fermes sont devenu en majorité céréalière depuis quelques années. C'est sur c'est pas les rendements de la marne mais 90 100qtx en blé sa arrive. En maïs certain atteignent les 140 en sec, 50qtx en colza, 90qtx en blé dur suivant les coins... on a de l'irrigation sur des millier d'ha.
    Avant tout il faut que melann29 et son conjoint fasse le point sur ce qu'ils veulent vraiment. S'installer oui mais pas à tout prix. Moi je suis hors cadre familiale et je suis entrain de réaliser mon reve de m'installer, j'ai convaincu deux banques de me suivre, j'ai acquis des contrat de culture spécialisé et je vais faire un peu de bovin à coté. Je vais pas avoir une enorme ferme (120ha) mais au moins je serai chez moi. Et j'ai besoin de moins de 300k€ Pour tout acheter par contre je ne me baladerai pas dans un tracteur à 100k€. Il faut etre réaliste mais c'est pas partout des millions en reprise d'exploitation. Biensur le foncier sera en location c'est pas la fin du monde. Je croise les doigts maintenant pour mes autorisations d'exploiter et apres cette étapes je devrai etre peinard pour m'installer.
    Tout ça pour dire que tu doit croire en ton envie de t'installer. Sa finira par venir. Mais faites un gros point sur vos envies pour définir ce que vous voulez et ce que vous ne voulez pas.
    avatar
    Manutimael
    + membre techno +

    Messages : 1492
    Date d'inscription : 20/09/2015
    Age : 29
    Localisation Vendée

    Voir le profil de l'utilisateur

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: question aux exploitants céréaliers

    Message par alceste le Sam 26 Nov 2016, 20:08

    Manutimael a écrit:J'hallucine un peu en vous lisant. Rien n'est impossible. Il n'y a pas que les grandes regions de l'est de la france pour etre céréalier. Chez moi les fermes sont devenu en majorité céréalière depuis quelques années. C'est sur c'est pas les rendements de la marne mais 90 100qtx en blé sa arrive. En maïs certain atteignent les 140 en sec, 50qtx en colza, 90qtx en blé dur suivant les coins... on a de l'irrigation sur des millier d'ha.
    Avant tout il faut que melann29 et son conjoint fasse le point sur ce qu'ils veulent vraiment. S'installer oui mais pas à tout prix. Moi je suis hors cadre familiale et je suis entrain de réaliser mon reve de m'installer, j'ai convaincu deux banques de me suivre, j'ai acquis des contrat de culture spécialisé et je vais faire un peu de bovin à coté. Je vais pas avoir une enorme ferme (120ha) mais au moins je serai chez moi. Et j'ai besoin de moins de 300k€ Pour tout acheter par contre je ne me baladerai pas dans un tracteur à 100k€. Il faut etre réaliste mais c'est pas partout des millions en reprise d'exploitation. Biensur le foncier sera en location c'est pas la fin du monde. Je croise les doigts maintenant pour mes autorisations d'exploiter et apres cette étapes je devrai etre peinard pour m'installer.
    Tout ça pour dire que tu doit croire en ton envie de t'installer. Sa finira par venir. Mais faites un gros point sur vos envies pour définir ce que vous voulez et ce que vous ne voulez pas.


    bravo ! : victoire
    avatar
    alceste
    + membre techno +

    Messages : 2477
    Date d'inscription : 02/01/2010
    Age : 39
    Localisation là où la lumière perce

    Voir le profil de l'utilisateur

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: question aux exploitants céréaliers

    Message par M 201 le Sam 26 Nov 2016, 20:15

    +1
    avatar
    M 201
    + membre techno +

    Messages : 3167
    Date d'inscription : 04/04/2015
    Age : 47
    Localisation par là bas .....

    Voir le profil de l'utilisateur

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: question aux exploitants céréaliers

    Message par allycondroz le Sam 26 Nov 2016, 20:23

    vous avez des fermes pour rien 120ha pour 300 me fou2

    allycondroz
    + membre techno +

    Messages : 2235
    Date d'inscription : 03/09/2013
    Age : 39
    Localisation belgique

    Voir le profil de l'utilisateur

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: question aux exploitants céréaliers

    Message par thierry01052 le Sam 26 Nov 2016, 20:35

    Manutimael a écrit:J'hallucine un peu en vous lisant. Rien n'est impossible. Il n'y a pas que les grandes regions de l'est de la france pour etre céréalier. Chez moi les fermes sont devenu en majorité céréalière depuis quelques années. C'est sur c'est pas les rendements de la marne mais 90 100qtx en blé sa arrive. En maïs certain atteignent les 140 en sec, 50qtx en colza, 90qtx en blé dur suivant les coins... on a de l'irrigation sur des millier d'ha.
    Avant tout il faut que melann29 et son conjoint fasse le point sur ce qu'ils veulent vraiment. S'installer oui mais pas à tout prix. Moi je suis hors cadre familiale et je suis entrain de réaliser mon reve de m'installer, j'ai convaincu deux banques de me suivre, j'ai acquis des contrat de culture spécialisé et je vais faire un peu de bovin à coté. Je vais pas avoir une enorme ferme (120ha) mais au moins je serai chez moi. Et j'ai besoin de moins de 300k€ Pour tout acheter par contre je ne me baladerai pas dans un tracteur à 100k€. Il faut etre réaliste mais c'est pas partout des millions en reprise d'exploitation. Biensur le foncier sera en location c'est pas la fin du monde. Je croise les doigts maintenant pour mes autorisations d'exploiter et apres cette étapes je devrai etre peinard pour m'installer.
    Tout ça pour dire que tu doit croire en ton envie de t'installer. Sa finira par venir. Mais faites un gros point sur vos envies pour définir ce que vous voulez et ce que vous ne voulez pas.
    bien! bravo-applaudissemen
    avatar
    thierry01052
    + membre techno +

    Messages : 5018
    Date d'inscription : 29/03/2013
    Age : 47
    Localisation ain, dans le futur PNR des lyonnais

    Voir le profil de l'utilisateur

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: question aux exploitants céréaliers

    Message par Manutimael le Sam 26 Nov 2016, 20:36

    allycondroz a écrit:vous avez des fermes pour rien 120ha pour 300 me fou2
    Un peu de matériel, les batiments et le foncier des batiments
    avatar
    Manutimael
    + membre techno +

    Messages : 1492
    Date d'inscription : 20/09/2015
    Age : 29
    Localisation Vendée

    Voir le profil de l'utilisateur

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: question aux exploitants céréaliers

    Message par PatogaZ le Sam 26 Nov 2016, 20:46

    allycondroz a écrit:vous avez des fermes pour rien 120ha pour 300 me fou2

    oui , par ici il aurait une vingtaine d' ha en location pour cette somme 77 77 77 77


    II-41
    La grand estoille par sept jours bruslera,
    Nuee fera deux soleils apparoir,
    Le gros mastin toute nuict hurlera,
    Quand grand pontife changera de terroir. (octobre rouge)
    N'oubliez pas le grand zimboum ACE du 23 septembre 2017
    avatar
    PatogaZ
    + Admin +
    + Admin +

    Messages : 78033
    Date d'inscription : 09/09/2009
    Age : 58
    Localisation au bout de la baie de Somme

    Voir le profil de l'utilisateur http://www.blog-agri.com/patogaz1/52

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: question aux exploitants céréaliers

    Message par Manutimael le Sam 26 Nov 2016, 20:51

    surpris
    PatogaZ a écrit:
    allycondroz a écrit:vous avez des fermes pour rien 120ha pour 300 me fou2

    oui , par ici il aurait une vingtaine d' ha en location pour cette somme 77 77 77 77
    avatar
    Manutimael
    + membre techno +

    Messages : 1492
    Date d'inscription : 20/09/2015
    Age : 29
    Localisation Vendée

    Voir le profil de l'utilisateur

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: question aux exploitants céréaliers

    Message par nonord le Sam 26 Nov 2016, 20:53

    Manutimael a écrit: surpris
    PatogaZ a écrit:
    allycondroz a écrit:vous avez des fermes pour rien 120ha pour 300 me fou2

    oui , par ici il aurait une vingtaine d' ha en location pour cette somme 77 77 77 77
    et encore 77 77 ce serait juste pour 20 : rr
    une douzaine à l'achat :réfléchi


    Dernière édition par nonord le Sam 26 Nov 2016, 20:55, édité 1 fois
    avatar
    nonord
    + membre techno +

    Messages : 12164
    Date d'inscription : 11/09/2009
    Localisation dunkerque est

    Voir le profil de l'utilisateur

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: question aux exploitants céréaliers

    Message par fusa 32 le Sam 26 Nov 2016, 20:54

    allycondroz a écrit:vous avez des fermes pour rien 120ha pour 300 me fou2

    moi je suis vendeur d une cinquantaine d ha pour 450 milles
    avatar
    fusa 32
    + membre techno +

    Messages : 15484
    Date d'inscription : 11/09/2009
    Age : 55
    Localisation gers 15 km d AUCH

    Voir le profil de l'utilisateur

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: question aux exploitants céréaliers

    Message par allycondroz le Sam 26 Nov 2016, 20:56

    nonord a écrit:
    Manutimael a écrit: surpris
    PatogaZ a écrit:
    allycondroz a écrit:vous avez des fermes pour rien 120ha pour 300 me fou2

    oui , par ici il aurait une vingtaine d' ha en location pour cette somme 77 77 77 77
    et encore 77 77 ce serait juste pour 20 : rr
    une douzaine à l'achat :réfléchi


    ici 6ha pour 300me Embarassed : victoire

    allycondroz
    + membre techno +

    Messages : 2235
    Date d'inscription : 03/09/2013
    Age : 39
    Localisation belgique

    Voir le profil de l'utilisateur

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: question aux exploitants céréaliers

    Message par Manutimael le Sam 26 Nov 2016, 20:58

    On vit pas dans le meme monde la.
    avatar
    Manutimael
    + membre techno +

    Messages : 1492
    Date d'inscription : 20/09/2015
    Age : 29
    Localisation Vendée

    Voir le profil de l'utilisateur

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: question aux exploitants céréaliers

    Message par nonord le Sam 26 Nov 2016, 20:59

    allycondroz a écrit:
    nonord a écrit:
    Manutimael a écrit: surpris
    PatogaZ a écrit:
    allycondroz a écrit:vous avez des fermes pour rien 120ha pour 300 me fou2

    oui , par ici il aurait une vingtaine d' ha en location pour cette somme 77 77 77 77
    et encore 77 77 ce serait juste pour 20 : rr
    une douzaine à l'achat :réfléchi


    ici 6ha pour 300me Embarassed : victoire
    laisses pisser s'il y a des cons pour le faire....
    bazardes tout à ce tarif,tu vivras mieux de tes rentes : victoire
    avatar
    nonord
    + membre techno +

    Messages : 12164
    Date d'inscription : 11/09/2009
    Localisation dunkerque est

    Voir le profil de l'utilisateur

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: question aux exploitants céréaliers

    Message par Manutimael le Sam 26 Nov 2016, 21:01

    Je ne critiquerai jamais ceux qui achètent à ce tarif. Si ils le font c'est qu'ils peuvent. Chez nous personne ne le fera. Mais on est pas au meme endroit
    avatar
    Manutimael
    + membre techno +

    Messages : 1492
    Date d'inscription : 20/09/2015
    Age : 29
    Localisation Vendée

    Voir le profil de l'utilisateur

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: question aux exploitants céréaliers

    Message par basto le Sam 26 Nov 2016, 21:14

    si les proprios étaient moins gourmand il y aurait plus de jeunes agriculteurs !!
    avatar
    basto
    + membre techno +

    département : 81
    Messages : 20824
    Date d'inscription : 26/12/2010
    Age : 43
    Localisation dans le désert

    Voir le profil de l'utilisateur

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: question aux exploitants céréaliers

    Message par Manutimael le Sam 26 Nov 2016, 21:15

    basto a écrit:si les proprios étaient moins gourmand il y aurait plus de jeunes agriculteurs !!
    +1
    Tout le monde dit ils faut des jeunes mais dès qu'il y a un jeune faut pas que ce soit chez eux...
    avatar
    Manutimael
    + membre techno +

    Messages : 1492
    Date d'inscription : 20/09/2015
    Age : 29
    Localisation Vendée

    Voir le profil de l'utilisateur

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: question aux exploitants céréaliers

    Message par pinocio le Sam 26 Nov 2016, 21:20

    basto a écrit:si les proprios étaient moins gourmand il y aurait plus de jeunes agriculteurs !!
    C'est la même histoire que de l'oeuf et de la poule, qui est arrivé en premier ...
    Si il n'y avait personne pour prendre à des tarifs de fou, il n'y aurait plus de tarif à cette hauteur.


    on ne peut pas diriger le vent, mais on peut ajuster les voiles.
    avatar
    pinocio
    + Admin +
    + Admin +

    Messages : 32075
    Date d'inscription : 09/09/2009
    Age : 57
    Localisation centre Cote d'Or (dans les nuages !)

    Voir le profil de l'utilisateur

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: question aux exploitants céréaliers

    Message par Contenu sponsorisé


    Contenu sponsorisé


    Revenir en haut Aller en bas

    Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

    Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

    - Sujets similaires

     
    Permission de ce forum:
    Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum