AGRICULTURE - CONVIVIALITÉ - ENVIRONNEMENT (A.C.E)
Bonjour et bienvenue sur ACE !!!!

Enregistrez-vous sur le forum et n'oubliez pas de renseigner votre profil.

Avant de poster pour la première fois, veuillez avoir la politesse de vous présenter aux membres ( rubrique "Présentation des Nouveaux Membres"). Merci pour eux.
Statistiques
Nous avons 3932 membres enregistrés
L'utilisateur enregistré le plus récent est s.boub

Nos membres ont posté un total de 2566788 messages dans 74890 sujets
Guilbart

offre météo

http://www.meteo-gascogne.com/pages/les-services-a-la-demande-1/
dette de la France

compteur de la dette
Petites annonces

    Pas d'annonces disponibles.


    Les Chambres d’agriculture débordées par les demandes BIO

    Aller en bas

    default Les Chambres d’agriculture débordées par les demandes BIO

    Message par sevi le Mar 06 Déc 2016, 21:14



    Les demandes d’informations pour évaluer l’opportunité d’une conversion en bio se sont multipliées. Les Chambres envisagent de former davantage de techniciens aux modes de production bio. Ils sont actuellement 300, pour 150 équivalents temps plein.


    Avec la multiplication des conversions, la filière bio se réjouit de son changement d’échelle. Malgré tout, « il reste encore beaucoup de questions de faisabilité technique et de valorisation des produits », a reconnu Étienne Gangneron, président du groupe bio des Chambres d’agriculture (APCA), à l’occasion de leur journée nationale du bio le 6 décembre 2016 à Paris.

    Référentiels technico-économiques

    Côté technique, les 300 conseillers des chambres peinent à répondre à toutes les demandes. Si bien que la direction envisage de former davantage de techniciens aujourd’hui en « conventionnel » aux modes de production bio. Une montée en puissance que devraient relayer les élus : sur cent présidents de Chambre, huit produisent bio ! En attendant, sur le terrain, les conseillers élaborent des référentiels technico-économiques et lancent des essais. Prochain défi : réduire le travail du sol en bio, opération encore plus délicate qu’en conventionnel.
    Les Chambres ont à cœur de transmettre les pratiques alternatives à l’occasion du dixième salon tech & bio les 20 et 21 septembre 2017 à Bourg-lès-Valence. Ils étaient 16 000, à majorité des « conventionnels » à visiter le salon en 2015.

    Difficile répartition des marges

    Côté prix, le combat n’est pas gagné. L’année 2016 a été aussi difficile pour les producteurs bios que pour les autres. La filière bovins viande en fait particulièrement les frais : le kilo de carcasse est par exemple passé de 5 à 4 € en deux ans, témoigne Étienne Gangneron. Et comme les autres, les filières bios se heurtent à des répartitions inéquitables des marges : « l’éthique » prônée par la grande distribution est parfois un concept fragile, a ironisé Étienne Gangneron.
    avatar
    sevi
    + membre techno +

    Messages : 25629
    Date d'inscription : 11/09/2009
    Localisation basse normandie

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Les Chambres d’agriculture débordées par les demandes BIO

    Message par hermine 22 le Mar 06 Déc 2016, 21:22

    ce matin dans o-f
    la responsable des fournisseurs de lait bio pour bio lait annoncait une grosse demande des consommateurs
    au point que le lait pourrait manque en bio
    surtout qu'il n'était pas beaucoup plus chères en liénéaires que le non bio !!!!
    encore un ptit coup et il va passer en dessous :réfléchi
    avatar
    hermine 22
    + membre techno +

    département : 22
    Messages : 35159
    Date d'inscription : 23/10/2009
    Age : 68
    Localisation bretagne

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Les Chambres d’agriculture débordées par les demandes BIO

    Message par pascal le Mar 06 Déc 2016, 21:27

    La chute pourrait est plus rude que prevue!!!! : victoire : victoire : victoire
    avatar
    pascal
    + membre techno +

    Messages : 10709
    Date d'inscription : 29/03/2015
    Age : 43
    Localisation partout et nulle part!!!

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Les Chambres d’agriculture débordées par les demandes BIO

    Message par bidou02 le Mar 06 Déc 2016, 22:03

    Bp de bio opportunistes qui demandent les aides conversion pr se refaire la cerise pdt 4-5 ans...?
    avatar
    bidou02
    + membre techno +

    Messages : 44595
    Date d'inscription : 21/09/2009
    Age : 33
    Localisation Pas loin de Marly Gomont (02)

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Les Chambres d’agriculture débordées par les demandes BIO

    Message par saturnus17 le Mar 06 Déc 2016, 22:28

    de toute façon si c'est pour faire du bio comme le preconise la chambre du 17 et ses "partenaires", il vaut mieux rester en classique, au moins tu sais ce que tu fait !!!
    acheter des engrais bio (l'unite de N est à 10€ pour un truc facile à epandre) + des semences certifiées bio TOUS les ans à 2 ou 3 fois le prix du non bio + gratter à l'etrille (pas souvent efficace), tout ça pour vendre à la coop qui fait un circuit bio ............... autant ne rien changer !!!!

    je sais de quoi je parle, je suis en bio sur les cereales depuis 2009 (les vignes n'y sont pas et c'est bien comme ça) et depuis 2009 on compare avec les collegues qui sont dans la "dynamique"; à chaque fois c'est moi qui fournit les Kleenex, ils finissent par me couter cher a brailler a chaudes larmes.........

    le bio qui marche a peu pres c'est celui qui est integré dans un systeme avec une base d'elevage(pour maintenir une relative propreté des champs via les cultures fourrageres), avec des semences autoproduites et du compost vegetal ou de la fiente en vrac que tu fait epandre par une ETA.

    l'ideal pour la vente etant de travailler en circuit direct avec les transformateurs;  si c'est pour continuer a engraisser un systeme qui vous a plumé avant alors qu'il avait un autre visage, autant faire les 4/5 en jachere ou prairie broyée sur place et faire une culture de vente la 5eme année.

    c'est moche a dire, mais quitter un systeme où l'on ne gagne pas sa vie pour un autre du meme style fut-il plus vert en apparence, ce n'est pas la solution; quant aux sur-primes liées au bio il ne faut pas trop compter dessus, elles arrivent deja souvent avec un semestre de retard et je suis dans une region dite "pro-bio" et elles ne seront pas eternelles.
    avatar
    saturnus17
    + Membre Accro +

    Messages : 277
    Date d'inscription : 10/04/2014
    Age : 50
    Localisation sud charente maritime

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Les Chambres d’agriculture débordées par les demandes BIO

    Message par pinocio le Mar 06 Déc 2016, 22:38

    +100000000000000.... saturnus tu as tout résumé en étant concerné au premier chef : victoire


    on ne peut pas diriger le vent, mais on peut ajuster les voiles.
    avatar
    pinocio
    + Admin +
    + Admin +

    Messages : 34405
    Date d'inscription : 09/09/2009
    Age : 59
    Localisation centre Cote d'Or (dans les nuages !)

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Les Chambres d’agriculture débordées par les demandes BIO

    Message par bidou02 le Mar 06 Déc 2016, 22:57

    Oui merci pr ton message sparthakus.
    Javais un ancien adherent qui s'était lance en Bio sur 10% de sa surface et justement il faisait la tournee des meuniers pr valoriser son ble... il me disait tjr qu'il passait + de temps a essayer de valoriser ses 25 ha bio que de cultiver les 225 restants en conventionnel....
    avatar
    bidou02
    + membre techno +

    Messages : 44595
    Date d'inscription : 21/09/2009
    Age : 33
    Localisation Pas loin de Marly Gomont (02)

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Les Chambres d’agriculture débordées par les demandes BIO

    Message par rve le Mar 06 Déc 2016, 23:00

    Un reportage récent (sur Arte je crois : du bio pour tout le monde ) montre les étals de grandes surfaces avec des produits au coût similaires du" conventionnel" et des fruits et légumes hors saison (import) -> à de tels prix de vente , comment le producteur bio est il rémunéré ?
    et les taux de croissance de ces "espaces" est à 2 chiffres (le premier n' est pas 1....)
    Les produits bios sont ils partis dans la même "logique" de filière ; auquel cas , les acheteurs ne s' embarrasseront pas de la question de la rémunération des agris ; ils rempliront d' abord leur maxi marge étals !

    rve
    + membre techno +

    Messages : 1555
    Date d'inscription : 23/11/2011
    Age : 46
    Localisation bourgogne du sud

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Les Chambres d’agriculture débordées par les demandes BIO

    Message par bidou02 le Mar 06 Déc 2016, 23:14

    Mais pourquoi veux tu que ca soit autrement ?
    On vend du rêve aux gens avec le Bio en grd surface...
    Le vrai Bio il est en vente directe mais ca c'est une infime partie de la marginalité autrement dit : podzob !
    avatar
    bidou02
    + membre techno +

    Messages : 44595
    Date d'inscription : 21/09/2009
    Age : 33
    Localisation Pas loin de Marly Gomont (02)

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Les Chambres d’agriculture débordées par les demandes BIO

    Message par escrito17 le Mar 06 Déc 2016, 23:21

    bonne analyse saturnus...: victoire j'ai un collègue bio qui fait une rotation avec 3 ans de prairies temporaires pour ses vaches laitières puis une tête d'assolement, un blé la 5ème année(25 à 30qx à 400e/t) et retour aux prairies...sans que les conditions de rémunération ne changent,il évalurait sa surface idéale à 100ha afin de pouvoir en vivre correctement...à condition de ne pas avoir d'emprunts...un peu comme nous finalement...
    avatar
    escrito17
    + membre techno +

    Messages : 12029
    Date d'inscription : 13/11/2011
    Age : 51
    Localisation charente maritime 17

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Les Chambres d’agriculture débordées par les demandes BIO

    Message par PatogaZ le Mer 07 Déc 2016, 08:45

    si tu fais du conventionnel raisonnable , tu dégages encore de la marge , perso je suis encore bien avec la ferme , l' ETA , depuis que ça oublie de payer , elle bouffe la marge de l' exploitation , je ne mets pas ça dans les posts où les jeunes disent qu' ils veulent se lancer dans l' ETA pour ne pas les démoraliser mais le coût de la main d' œuvre la moitié du temps en heures à 25 ou a 50 % plus les impayés , faut se barrer , à moins de faire une structure familiale sans main d' œuvre


    La grand estoille par sept jours bruslera,
    Nuee fera deux soleils apparoir,
    Le gros mastin toute nuict hurlera,
    Quand grand pontife changera de terroir. (octobre rouge)
    je n' ai pas encore la date du prochain zimboum , je vous tiens au jus dès que j' ai des nouvelles (ASAP)


    avatar
    PatogaZ
    + Admin +
    + Admin +

    Messages : 81941
    Date d'inscription : 09/09/2009
    Age : 59
    Localisation au bout de la baie de Somme

    http://www.blog-agri.com/patogaz1/52

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Les Chambres d’agriculture débordées par les demandes BIO

    Message par dgé le Mer 07 Déc 2016, 08:50

    trop tard, tu l'as dit : rr Sad

    dgé
    schtroumpf grognon du forum
    schtroumpf grognon du forum

    Messages : 27631
    Date d'inscription : 10/09/2009
    Localisation 000

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Les Chambres d’agriculture débordées par les demandes BIO

    Message par pascal le Mer 07 Déc 2016, 08:54

    +100000000 pato, c'est exactement mon ressenti en travaillant en ETA!!!! : victoire : victoire : victoire
    avatar
    pascal
    + membre techno +

    Messages : 10709
    Date d'inscription : 29/03/2015
    Age : 43
    Localisation partout et nulle part!!!

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Les Chambres d’agriculture débordées par les demandes BIO

    Message par Contenu sponsorisé


    Contenu sponsorisé


    Revenir en haut Aller en bas

    Revenir en haut

    - Sujets similaires

     
    Permission de ce forum:
    Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum