AGRICULTURE - CONVIVIALITÉ - ENVIRONNEMENT (A.C.E)
Bonjour et bienvenue sur ACE !!!!

Enregistrez-vous sur le forum et n'oubliez pas de renseigner votre profil.

Avant de poster pour la première fois, veuillez avoir la politesse de vous présenter aux membres ( rubrique "Présentation des Nouveaux Membres"). Merci pour eux.
AGRICULTURE - CONVIVIALITÉ - ENVIRONNEMENT (A.C.E)
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Statistiques
Nous avons 4846 membres enregistrés
L'utilisateur enregistré le plus récent est nathaliedupont83

Nos membres ont posté un total de 2851530 messages dans 81774 sujets
larécolte

larecolte
Guilbart

matériel et équipement agriculture
dette de la France

compteur de la dette
Petites annonces

    Pas d'annonces disponibles.

    Adieu mes amis
    AgrimarneIvanquoiMassey8210Camomille
    Le Deal du moment :
    Filtre à douche WinArrow WA550 avec cartouche ...
    Voir le deal
    24.70 €

    France Stratégie au piquet !!

    Aller en bas

    default France Stratégie au piquet !!

    Message par EtienneCH4 le Mar 20 Déc 2016 - 12:56

    Bonjour à toutes et à tous,
    j'ai trouvé ce coup de gueule dans "Economie Matin"
    j'ai pensé qu'il ferait également plaisir à d'autres !!
    le copié-collé:
    Pour les accapareurs analphabètes de France Stratégie, l'idée en devenant propriétaire c'est justement de ne plus payer de loyer !!
    par Charles Sannat 19/12/2016

    Dans ce pays que l’on peut appeler « Absurdie », on atteint des sommets de stupidité crasse avec ce communiqué de France Stratégie, l’organe censé penser pour le Premier ministre. Mon Dieu qu’on est mal mes amis avec des abrutis pareils au pouvoir, c’est un véritable drame et à ce rythme-là, il va falloir finir par envisager des mesures plus radicales de type « viva la revolución » !!

    Je vous préviens, je suis furieux. Je vais donc jurer comme un charretier sous l’œil courroucé de ma tendre moitié, qui est tout aussi furax que moi à l’idée de se faire taxer sur un loyer fictif mais qui se demande si ma vulgarité ne sera pas contre-productive… Ce à quoi je lui réponds que vivement les vacances, parce que là, je crois qu’il vaut mieux un tombereau d’insultes comme ils ne comprennent toujours pas, plutôt que de leur lancer un pavé dans la gueule, ce qui commence à me démanger sérieusement. Étant par nature non-violent (et je vous rappelle qu’appeler à la haine ou à la violence c’est interdit, donc je n’ai pas le droit), je me contenterais donc de lancer un pavé épistolaire dans la marre et j’ai remplacé toutes les insultes qui me sont venues en tête par les jurons fleuris du Capitaine Haddock qui a bercé mon enfance. J’espère que cela vous détendra aussi et vous permettra de vous sentir moins seuls !!
    Un communiqué de France Stratégie pour défendre la plus belle ânerie du siècle
    Face à l’avalanche de réactions négatives des internautes, l’organisme de réflexion dépendant du Premier ministre explique pourquoi ce système fiscal serait « plus équitable et pourrait fluidifier le marché immobilier ».
    Alors avant d’écouter les explications plus que vaseuses et d’une mauvaise foi économique crasse de ces grands anthropopithèques (primate intermédiaire entre le singe et l’homme) à qui nous avons confié les manettes du pouvoir, je vais me permettre de leur mettre les barres sur les « T » et les points sur les « i »!

    L’idée, bande de nodocéphales de hauts fonctionnaires coupés des réalités de notre pays et des vrais gens et anthropophages de mon argent, c’est qu’en devenant propriétaire, on n’est plus locataire !

    Et que quand on est plus locataire, eh bien vous savez quoi ? On ne paye plus de loyer !

    Et c’est exactement notre objectif parce que justement, en ces temps de précarité et d’incertitude, on a juste tous envie de mettre nos familles le plus à l’abri possible…

    Ha, oui, je suis navré de vous parler de principes aussi vieux et démodés que la famille, un truc qui dérange profondément les cerveaux malades de nos bêlants de « prôôôôgressistes ».
    Le niveau 0 des arguments de France Stratégie, organisme qui conseille le plus « haut niveau de l’État » !

    Alors là, je vous fais le copier-coller du texte exact de ces fous furieux de la taxation compulsive, de ces babouins fiscaux, et de ces bachi-bouzouk de mon porte-monnaie parce que franchement, de vous à moi, ils auraient vraiment mieux fait de se taire et à jamais que de persister avec de telles crétineries qui me donne une furieuse envie de monter sur une barricade ! Je cite donc :

    « Que notre fiscalité favorise actuellement le statut de propriétaire occupant ne peut faire débat.
    D’une part, un ménage qui choisit aujourd’hui à la fois de louer un bien immobilier dont il est propriétaire tout en étant lui-même locataire d’un logement équivalent est imposé sur ses revenus locatifs ; le même ménage ne paye pas d’impôt s’il choisit d’occuper le bien immobilier qu’il possède.
    D’autre part, à revenu monétaire identique, un ménage propriétaire occupant son logement bénéficie à l’évidence d’un niveau de vie supérieur à celui d’un ménage locataire, alors même que les deux payent le même impôt sur le revenu. »

    Accrochez-vous mes amis… France Stratégie nous explique doctement que nous sommes des abrutis réticents au changement et que l’on ne comprend rien parce que vous comprenez « un ménage qui choisit aujourd’hui à la fois de louer un bien immobilier dont il est propriétaire tout en étant lui-même locataire d’un logement équivalent est imposé sur ses revenus locatifs »…

    Eh bien on se fiche comme de l’an 40 des ménages qui sont locataires d’un côté et propriétaires de l’autre d’abord parce qu’il s’agit d’une infime minorité qui sont dans ce cas, et que si France Stratégie trouve que c’est vraiment injuste, eh bien je vais vous souffler la solution qui fera plaisir à tout le monde et n’emmerdera personne !

    Vous n’avez qu’à exonérer d’impôts les propriétaires qui sont locataires d’un autre logement que leur résidence principale… Haaaa… la justice, que ne dit-on pas en son nom, surtout quand on dégouline et suinte l’égalitarisme… Je hais l’égalitarisme parce que c’est la garantie du nivellement vers le bas de notre société. Mieux vaut l’égalité des chances, ce qui n’a rien à voir ! On vous a appris à lire et à écrire. Si vous n’avez pas travaillé, c’est votre problème ! L’égalitarisme est un fascisme comme tous les autres, et paré de bons sentiments, il ne vaut pas un kopeck de plus que toutes les autres idéologies du cimetière de l’histoire.

    Ensuite France Stratégie découvre avec un sens de la litote effrayant « qu’à revenu monétaire identique, un ménage propriétaire occupant son logement bénéficie à l’évidence d’un niveau de vie supérieur à celui d’un ménage locataire, alors même que les deux payent le même impôt sur le revenu »…

    Mais bande de sombres cercopithèques (ce sont des singes à longues queues comme le sajou et le sapajou, et moi j’ai plus envie de jouer, même avec des sajous…), il ne vous est jamais venu à l’esprit que chacun vit comme il le veut ? Vous avez des cigales et des fourmis ! Des qui dépensent tout et d’autres pas !

    Vous avez des propriétaires qui, pour le devenir, se sont serrés la ceinture pendant 25 ans! 25 ans, HOOOOOOOO, vous m’entendez cataplasmes fiscaux, canailles, chenapans !! Je suis endetté sur 25 ans pour acheter mon satané clapier parisien dans lequel on s’entasse sans place ! 25 ans… et vous croyez que pendant 25 ans on fait la bamboche à côté ou que l’on rembourse les traites ?

    25 ans pendant lesquels on aura payé nos charges sociales, patronales, notre TVA, nos taxes d’habitation et foncière, et… les charges de copro !
    HOOOOOOOOO STOOOOOOP… bande de chouettes mal empaillées !

    Quelques réactions pour que vous compreniez que votre communiqué, vous pouvez vous le tailler en pointe et vous l’enfoncer bien profondément dans le fondement de votre réflexion macro-économique de cloporte ! Je précise que ces réactions ne sont pas les miennes, mais je les partage bien volontiers !!

    « À celui qui « s’amuse » à me censurer : 1. Enfoiré est dans le dictionnaire, ce n’est pas une insulte il faudrait penser à l’ouvrir de temps en temps… 2. Qu’est-ce que j’aimerais t’avoir en face pour t’en coller une ! » Oui mes amis, vous pouvez les qualifier d’abrutis, de crétins, ou même d’enfoirés… Tous ces mots sont bien dans le dictionnaire de la langue française ! Et on les emmerde !!

    Ou alors :

    « La stratégie et l’esprit socialiste ? … Que le peuple travaille, je me charge de lui vider les poches pour mes nombreux avantages et assurer mon train de vie d’élu et autres membres de ce système. »

    Ou encore…

    « Célibataire, je paye 1 600 de taxe foncière et presque 600 de taxe d’habitation dans un village de 1 500 habitants… Mes parents, en Espagne, payent 300 euros tout compris dans une station balnéaire… Continuez à taxer… je vends tout et me casse. »

    Celui-là est remarquable de pertinence tellement cette idée de France Stratégie est conne (ce qui est aussi dans le dictionnaire) :
    « Si vous cultivez des tomates dans votre jardin, vous devez être taxé par rapport à celui qui doit les acheter, et si vous passez le balai chez vous, vous devez être taxé par rapport à celui qui emploie une femme de ménage… Question fiscalité, il y a encore à faire… »

    Ou sinon on a la fiscalité grivoise fort drôle !!

    « À celles et ceux qui vivent en couple, accepteriez-vous de payer une taxe à chacun de vos exploits sous l’édredon au motif que cela coûte beaucoup plus cher aux célibataires ?? »… J’adore cet argument, hahahahahaha !

    Bon, je pourrais continuer pendant des pages entières.

    Il n’y a pas à dire, il faut que les grands futés de cornichons de France Stratégie sachent que non seulement personne n’a été convaincu par leurs arguments foireux, mais qu’en plus, là, ils commencent à sérieusement nous énerver, mais alors je sens que la moutarde me monte vraiment très sérieusement au nez, et que je m’en vais enfiler un bonnet de couleur rouge et que si ces grands psychopathes de la fiscalité, ces écornifleurs de portefeuilles persistent, il va falloir une nouvelle jacquerie fiscale pour leur faire rentrer de force dans leur crâne un tantinet résistant que là, maintenant, ça suffit !

    Alors histoire de les mettre à l’aise définitivement et de les affranchir pour les fêtes de fin d’année, je vous invite tous et massivement à protester de manière fort délicate et pacifique évidemment en téléphonant et en saturant le standard, mais également en faisant crouler leur boîte mail sous nos protestations courroucées.

    Je vous laisse donc sur cette remarquable maxime de mon fétiche Capitaine Haddock dont les jurons auront émaillé tout cet article : « Que le diable vous étripatouille, gangsters, gibiers de pôtence, gredins ! » Vous êtes des gros plein de soupe biberonnés à l’argent du « con-tribuable » à qui vous devez ce que l’on nommait autrefois… « le sens du bien commun ». Vous êtes censés être l’émanation du peuple pour et par le peuple. Vous n’êtes qu’un ramassis de rapaces profiteurs et vous ne valez guère mieux que des protozoaires (être unicellulaire) …

    Haaaaa, je ne sais pas vous, mais moi je me sens mieux ! Ça fait du bien !!

    Il est déjà trop tard. Préparez-vous !

    Aticle écrit par Charles Sannat pour Insolentiae
    EtienneCH4
    EtienneCH4
    + membre techno +

    département : sud Manche et centre Chine
    Messages : 5977
    Date d'inscription : 09/09/2015
    Age : 79
    Localisation Lapenty et Wuhan

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: France Stratégie au piquet !!

    Message par MICHMUCH le Mar 20 Déc 2016 - 13:42

    hééééééééééé bien il est vénère notre Étienne : rr : rr

    mais g tous lu avec le sourire a quelques phrases
    MICHMUCH
    MICHMUCH
    + membre techno +

    Messages : 12570
    Date d'inscription : 08/05/2012
    Age : 58
    Localisation 51 coteaux vitryat

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: France Stratégie au piquet !!

    Message par hermine 22 le Mar 20 Déc 2016 - 13:47

    un ramassit de crétins assit en permanence sur un nuage


    Dernière édition par hermine 22 le Mar 20 Déc 2016 - 13:56, édité 1 fois
    hermine 22
    hermine 22
    + membre techno +

    département : 22
    Messages : 37571
    Date d'inscription : 23/10/2009
    Age : 70
    Localisation bretagne

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: France Stratégie au piquet !!

    Message par Certil le Mar 20 Déc 2016 - 13:48

    En forme et remonté Etienne : victoire : victoire : victoire : victoire

    Certil
    + membre techno +

    Messages : 1794
    Date d'inscription : 29/09/2013
    Age : 68
    Localisation Marne

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: France Stratégie au piquet !!

    Message par Invité le Mar 20 Déc 2016 - 14:12

    Comme toujours et depuis l'élection de Mitterrand, ce sujet remonte X fois par an (une fois avant hier sur un autre post sur ce forum)...
    Comme à chaque fois, à part faire un nombre de "like" à son auteur, il n' a rien derrière, en d'autres termes on appelle ça un "hoax" que tout le monde s'empresse de diffuser Very Happy
    D'ailleurs, on retrouve déjà ce texte en janvier 2016
    https://www.google.fr/url?sa=t&rct=j&q=&esrc=s&source=web&cd=4&cad=rja&uact=8&ved=0ahUKEwiq7aGv7YLRAhVHPhQKHew_CDwQFggsMAM&url=https%3A%2F%2Fchangera.blogspot.com%2F2016%2F01%2Fcharles-sannat-profitez-de-la-crise.html&usg=AFQjCNGEXNryOo7ouGO22AM5ZFW1u2F7mQ

    Invité
    Invité


    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: France Stratégie au piquet !!

    Message par daniel89 le Mar 20 Déc 2016 - 14:42

    pinocio a écrit:Comme toujours et depuis l'élection de Mitterrand, ce sujet remonte X fois par an (une fois avant hier sur un autre post sur ce forum)...
    Comme à chaque fois, à part faire un nombre de "like" à son auteur, il n' a rien derrière, en d'autres termes on appelle ça un "hoax" que tout le monde s'empresse de diffuser Very Happy
    D'ailleurs, on retrouve déjà ce texte en janvier 2016
    https://www.google.fr/url?sa=t&rct=j&q=&esrc=s&source=web&cd=4&cad=rja&uact=8&ved=0ahUKEwiq7aGv7YLRAhVHPhQKHew_CDwQFggsMAM&url=https%3A%2F%2Fchangera.blogspot.com%2F2016%2F01%2Fcharles-sannat-profitez-de-la-crise.html&usg=AFQjCNGEXNryOo7ouGO22AM5ZFW1u2F7mQ

    Hoax? Je le pensais aussi, mais le lien ci dessus m'en fait douter.................

    http://www.strategie.gouv.fr/publications/20172027-fiscalite-logement-actions-critiques
    daniel89
    daniel89
    + membre techno +

    Messages : 3670
    Date d'inscription : 23/01/2010
    Age : 81
    Localisation Côte d'Or nord

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: France Stratégie au piquet !!

    Message par EtienneCH4 le Mar 20 Déc 2016 - 15:12

    Ci après le texte objet du coup de gueule,
    ça fait un moment que ça cogite mais je pense qu'ils essaieront de le caser avant les présidentielles.
    Prévoir de faire payer au propriétaire occupant un impôt sur la base d'un loyer théorique qu'il percevrait si ce logement était en location, faut avouer que c'est du machiavélisme au 3ème degré.
    ils ne disent rien sur les agris propriétaires exploitants, peut-être dans une prochaine mouture ?

    Copié-collé de la publication de France Stratégie:

    2017/2027 – Quelle fiscalité pour le logement ? - Actions critiques
    Notre fiscalité du logement favorise le statut de propriétaire occupant. Ce faisant, elle freine la mobilité géographique, d’autant qu’elle taxe également lourdement les transactions, et désavantage indirectement les jeunes générations pour lesquelles l’accès à ce statut est plus difficile. Pour lever ces freins, quatre options sont envisageables.

    La première vise à permettre aux locataires de déduire de leur revenu imposable les loyers qu’ils versent, afin de rétablir la neutralité fiscale entre les différents statuts d’occupation. Cette option s’accompagnerait d’une augmentation des taux d’imposition pour maintenir le niveau des recettes fiscales globales. La seconde et la troisième proposent de simplifier la fiscalité du patrimoine immobilier, soit en supprimant la taxation des revenus locatifs et en refondant la taxe foncière, soit en supprimant cette dernière mais en taxant le revenu implicite dont bénéficient les propriétaires occupants. En complément d’une de ces trois options, supprimer les droits de mutation à titre onéreux permettrait d’instaurer une fiscalité plus favorable à la mobilité résidentielle.

    Une fiscalité du patrimoine immobilier qui freine la mobilité...

    La fiscalité du patrimoine immobilier, en France, favorise beaucoup la détention d’une résidence principale et encourage l’investissement locatif au coup par coup, à l’aide de dispositifs spécifiques. Cumulée à un niveau élevé de taxation des transactions, elle conduit à décourager les mobilités résidentielles.

    C’est ainsi que la résidence principale fait l’objet d’un abattement de 30 % sur sa valeur pour le calcul de l’impôt de solidarité sur la fortune et est totalement exonérée d’impôt sur les plus-values. La taxe foncière sur les propriétés bâties, qui rapporte environ 20 milliards d’euros, est, elle, payée par tous les propriétaires et correspond en principe à une taxation des loyers implicites que l’on pourrait tirer de la location du bien. Mais son calcul repose aujourd’hui, pour les locaux non professionnels, sur des valeurs locatives cadastrales qui n’ont pas été actualisées depuis 1978 (alors que la loi prévoyait une actualisation tous les trois ans), même si elles ont fait l’objet de revalorisations forfaitaires.
    Dans le cas d’un bien mis en location, le propriétaire doit, en plus de la taxe foncière, s’acquitter des prélèvements sociaux (15,5 %) et de l’impôt sur le revenu, qui s’appliquent au montant des loyers nets perçus[1]. Pour rendre néanmoins l’investissement locatif attractif, les propriétaires bailleurs se sont vu accorder depuis le milieu des années 1980 toute une série de dispositifs de défiscalisation plus ou moins généreux, le plus souvent réservés aux investissements dans les logements neufs, avec pour objectifs autant le soutien au secteur de la construction que la création d’une offre locative de qualité.
    Encourager ainsi le statut de propriétaire occupant, au détriment par exemple de celui de locataire bailleur (personne propriétaire d’un bien loué à un tiers mais locataire de sa résidence principale) emporte des conséquences négatives : cela contribue à réduire l’offre locative et freine la mobilité géographique des actifs, les propriétaires occupants étant, toutes choses égales par ailleurs, moins mobiles que les locataires[2]. En France, ce dernier risque est d’autant plus aigu que les coûts des transactions immobilières, quelle que soit la destination du bien, sont parmi les plus élevés des pays de l’OCDE (graphique 1).
    Ces coûts s’expliquent par le montant des honoraires demandés par les agences immobilières qui sont deux à trois fois plus élevés en France qu’au Royaume-Uni par exemple[3]. Mais ils s’expliquent aussi par les taxes qui grèvent les mutations. Ces dernières ont été relevées en 2014, pour la partie qui finance les départements, de 3,8 % à 4,5 % du montant de la transaction, amenant le taux des droits de mutation à 5,8 %. De premières évaluations de l’impact de ce relèvement des droits de mutation suggèrent qu’il a eu pour effet une légère diminution du volume des transactions et que l’augmentation de la taxe aurait été entièrement supportée par l’acheteur[4].
    …et défavorise indirectement les jeunes générations
    Lorsqu’il est détenu sous la forme d’un patrimoine immobilier utilisé de manière durable pour la résidence principale, le capital est donc faiblement taxé. Or, ces trente dernières années, le taux de détention de la résidence principale a nettement progressé chez les plus de 60 ans alors qu’il stagnait chez les moins de 50 ans (graphique 2).
    Les seniors d’aujourd’hui, qui ont acheté leur propriété principale dans les années 1960, 1970 et jusqu’au début des années 1980, ont bénéficié sur leurs emprunts immobiliers de taux d’intérêt réels très faibles, souvent négatifs, du fait du contexte inflationniste de l’époque, ainsi que d’une bonne insertion sur le marché du travail et de trajectoires de revenus favorables permises par une économie dynamique. De surcroît, ils ont engrangé de fortes plus-values à la faveur du boom des prix survenu entre 1997 et 2008. À l’inverse, les jeunes générations, qui se portent acquéreuses depuis le début des années 2000, connaissent des trajectoires professionnelles plus heurtées. Les acquéreurs récents ont subi de plein fouet l’augmentation du prix du logement dans les grandes villes, qui n’est pas compensée par la baisse des taux d’intérêt[5].
    Il est donc souhaitable de remettre à plat notre fiscalité de l’immobilier, en ayant pour double objectif de lever des freins à la mobilité résidentielle et d’assurer que les ménages soient mis à contribution à proportion de leur capacité, quel que soit leur statut d’occupation en matière de logement.
    Quatre options
    Au vu de ces constats, quatre options de réforme de la fiscalité du logement peuvent être envisagées. Étant donné l’ampleur des transferts entre ménages et entre administrations publiques qui résulterait des réformes discutées ici, celles-ci devraient être précédées d’une étude d’impact détaillée et faire l’objet d’une montée en charge progressive.
    Pour les locataires, rendre les loyers versés déductibles du revenu fiscal ; augmenter en parallèle les taux d'imposition pour maintenir le niveau des recettes fiscales globales
    Refondre la taxe foncière et défiscaliser les revenus fonciers
    Supprimer la taxe foncière et assujettir les loyers implicites aux prélèvements sociaux et à l'impôt sur le revenu des personnes physiques
    En complément des options précédentes, supprimer les droits des mutation

    1. Loyers nets des charges (frais de gestion, assurance, intérêts d’emprunt le cas échéant) et du montant de la taxe foncière.
    2. Schaff C. et Ben Jelloul M. (2010), « Favoriser la mobilité résidentielle en modifiant la fiscalité du logement », La Note d’analyse, n° 196, Centre d’analyse stratégique, octobre.
    3. Vorms B. et Cusset P.-Y. (2016), La révolution numérique et le marché du logement. Nouveaux usages, nouveaux acteurs, nouveaux enjeux, rapport à la ministre du Logement et de l’Habitat durable et au ministre de l’Économie et des Finances, France Stratégie, novembre.
    4. Études en cours menées d’une part par Marion Bachelet et Mathilde Poulhès (SOeS) et d’autre part par Guillaume Bérard et Alain Trannoy (Aix-Marseille School of Economics).
    5. Voir graphique 3.2 du document suivant : www.cgedd.fr/prix-immobilier-friggit.doc.



    EtienneCH4
    EtienneCH4
    + membre techno +

    département : sud Manche et centre Chine
    Messages : 5977
    Date d'inscription : 09/09/2015
    Age : 79
    Localisation Lapenty et Wuhan

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: France Stratégie au piquet !!

    Message par Contenu sponsorisé


    Contenu sponsorisé


    Revenir en haut Aller en bas

    Revenir en haut


     
    Permission de ce forum:
    Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum