AGRICULTURE - CONVIVIALITÉ - ENVIRONNEMENT (A.C.E)
Bonjour et bienvenue sur ACE !!!!

Enregistrez-vous sur le forum et n'oubliez pas de renseigner votre profil.

Avant de poster pour la première fois, veuillez avoir la politesse de vous présenter aux membres ( rubrique "Présentation des Nouveaux Membres"). Merci pour eux.
Statistiques
Nous avons 3937 membres enregistrés
L'utilisateur enregistré le plus récent est jfp51

Nos membres ont posté un total de 2568016 messages dans 74914 sujets
Guilbart

offre météo

http://www.meteo-gascogne.com/pages/les-services-a-la-demande-1/
dette de la France

compteur de la dette
Petites annonces

    Pas d'annonces disponibles.


    vive la bio

    Aller en bas

    default vive la bio

    Message par Le Mecreant le Mer 22 Fév 2017, 11:12

    Baromètre

       Le marché bio atteindrait 7 milliards d'euros en 2016, soit +20% en un an

       «Le marché bio français est estimé à 7 milliards d'euros en 2016», a-t-on appris lors d'une conférence de presse de l'Agence bio à Paris, le 21 février. Il s'agit d'une hausse d'environ 20% par rapport aux ventes de 2015 à 5,76 milliards d'euros.

       La surface bio française atteint 1,54 million d'hectares en 2016 (+16% en un an), soit 5,7% du territoire agricole. Le nombre de fermes est aussi en fort développement avec 32 326 fermes en bio (+12% en un an), soit 7,3% des exploitations françaises.

       Les grandes cultures tirent leur épingle du jeu. Plus de 870 fermes se sont engagées en 2016 en grandes cultures bio. «Avec en moyenne 75 hectares engagés en bio par ferme, ce sont environ 60 000 ha dont la conversion débute en 2016 qui rejoignent les 69 000 ha engagés en 2015», selon l'Agence bio.

       Cette tendance est particulièrement marquée en Nouvelle-Aquitaine et en Occitanie, «même si le rythme ralentit légèrement pour cette dernière région qui enregistre en 2016 240 nouveaux producteurs ayant pour activité principale les grandes cultures biologiques.»

       La tendance semble se confirmer sur les premières semaines de l'année 2017.

       Cette progression doit permettre de répondre «à une demande croissante en alimentation humaine et animale». De fait, en bovins allaitants, plus de 500 élevages se sont engagés en bio en 2016, soit la conversion de plus de 25000 vaches allaitantes. En lait, le cheptel bio augmente de 30% avec plus de 720 nouveaux éleveurs engagés.

       Clio RANDIMBIVOLOLONA (AGRA Presse)


    On dirait du macron dans le texte ou l'art de se faire mousser !

    decryptage:

    La surface bio française atteint 1,54 million d'hectares en 2016 (+16% en un an), soit 5,7% du territoire agricole. Le nombre de fermes est aussi en fort développement avec 32 326 fermes en bio (+12% en un an), soit 7,3% des exploitations françaises.

    Donc 7,3% d'exploitations en bio ça en fait quand même 92 % qui ne le sont pas. Et 94% des surfaces en conventionnel.

    Donc contrairement a la soupe qu'on sert au CONsommateurs on ne peut envisager et aborder l'avenir de l'agriculture sous l'angle du bio, qui est et restera une niche.
    Ca plait ou pas, mais c'est la REALITE .

    Le Mecreant
    + membre techno +

    Messages : 12001
    Date d'inscription : 28/01/2010
    Age : 62
    Localisation 56 Bignan

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: vive la bio

    Message par Gtama le Mer 22 Fév 2017, 11:59

    Ce cher auteur (e) ferait sans doute mieux d'aller expliquer tout cela à ses compatriotes de Madagascar vu la consonance de son patronyme plutôt que dans les colonnes d'AGRA Presse , la résonance de ses propos serait à n'en pas douter bien différente . moque

    Gtama
    + membre techno +

    département : 52
    Messages : 1906
    Date d'inscription : 22/07/2015
    Age : 54
    Localisation centre 52

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: vive la bio

    Message par pinocio le Mer 22 Fév 2017, 12:14

    Le Mecreant a écrit:
    Spoiler:
    Baromètre

       Le marché bio atteindrait 7 milliards d'euros en 2016, soit +20% en un an

       «Le marché bio français est estimé à 7 milliards d'euros en 2016», a-t-on appris lors d'une conférence de presse de l'Agence bio à Paris, le 21 février. Il s'agit d'une hausse d'environ 20% par rapport aux ventes de 2015 à 5,76 milliards d'euros.

       La surface bio française atteint 1,54 million d'hectares en 2016 (+16% en un an), soit 5,7% du territoire agricole. Le nombre de fermes est aussi en fort développement avec 32 326 fermes en bio (+12% en un an), soit 7,3% des exploitations françaises.

       Les grandes cultures tirent leur épingle du jeu. Plus de 870 fermes se sont engagées en 2016 en grandes cultures bio. «Avec en moyenne 75 hectares engagés en bio par ferme, ce sont environ 60 000 ha dont la conversion débute en 2016 qui rejoignent les 69 000 ha engagés en 2015», selon l'Agence bio.

       Cette tendance est particulièrement marquée en Nouvelle-Aquitaine et en Occitanie, «même si le rythme ralentit légèrement pour cette dernière région qui enregistre en 2016 240 nouveaux producteurs ayant pour activité principale les grandes cultures biologiques.»

       La tendance semble se confirmer sur les premières semaines de l'année 2017.

       Cette progression doit permettre de répondre «à une demande croissante en alimentation humaine et animale». De fait, en bovins allaitants, plus de 500 élevages se sont engagés en bio en 2016, soit la conversion de plus de 25000 vaches allaitantes. En lait, le cheptel bio augmente de 30% avec plus de 720 nouveaux éleveurs engagés.

       Clio RANDIMBIVOLOLONA (AGRA Presse)

    On dirait du macron dans le texte ou l'art de se faire mousser !

    decryptage:

    La surface bio française atteint 1,54 million d'hectares en 2016 (+16% en un an), soit 5,7% du territoire agricole. Le nombre de fermes est aussi en fort développement avec 32 326 fermes en bio (+12% en un an), soit 7,3% des exploitations françaises.

    Donc 7,3% d'exploitations en bio ça en fait quand même 92 % qui ne le sont pas. Et 94% des surfaces en conventionnel.

    Donc contrairement a la soupe qu'on sert au CONsommateurs on ne peut envisager et aborder l'avenir de l'agriculture sous l'angle du bio, qui est et restera une niche.
    Ca plait ou pas, mais c'est la REALITE .
    Tes chiffres en disent long, tout comme les sondages actuels en politique, il suffit de lire et de chercher ce qu'on a envie d'y trouver : victoire
    J'aimerais bien trouver le même genre de sondage sur le nombre réel (ou approchant) de vrais consommateurs de bio , on aurait très certainement un grosse surprise sur l'effectif réel .


    Dernière édition par pinocio le Mer 22 Fév 2017, 13:19, édité 1 fois


    on ne peut pas diriger le vent, mais on peut ajuster les voiles.
    avatar
    pinocio
    + Admin +
    + Admin +

    Messages : 34417
    Date d'inscription : 09/09/2009
    Age : 59
    Localisation centre Cote d'Or (dans les nuages !)

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: vive la bio

    Message par MICHMUCH le Mer 22 Fév 2017, 12:32

    oui c'est comme ceux qui regarde arté
    avatar
    MICHMUCH
    + membre techno +

    Messages : 9298
    Date d'inscription : 08/05/2012
    Age : 56
    Localisation 51 coteaux vitryat

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: vive la bio

    Message par Le Mecreant le Mer 22 Fév 2017, 16:11

    pinocio a écrit:
    Le Mecreant a écrit:
    Spoiler:
    Baromètre

       Le marché bio atteindrait 7 milliards d'euros en 2016, soit +20% en un an

       «Le marché bio français est estimé à 7 milliards d'euros en 2016», a-t-on appris lors d'une conférence de presse de l'Agence bio à Paris, le 21 février. Il s'agit d'une hausse d'environ 20% par rapport aux ventes de 2015 à 5,76 milliards d'euros.

       La surface bio française atteint 1,54 million d'hectares en 2016 (+16% en un an), soit 5,7% du territoire agricole. Le nombre de fermes est aussi en fort développement avec 32 326 fermes en bio (+12% en un an), soit 7,3% des exploitations françaises.

       Les grandes cultures tirent leur épingle du jeu. Plus de 870 fermes se sont engagées en 2016 en grandes cultures bio. «Avec en moyenne 75 hectares engagés en bio par ferme, ce sont environ 60 000 ha dont la conversion débute en 2016 qui rejoignent les 69 000 ha engagés en 2015», selon l'Agence bio.

       Cette tendance est particulièrement marquée en Nouvelle-Aquitaine et en Occitanie, «même si le rythme ralentit légèrement pour cette dernière région qui enregistre en 2016 240 nouveaux producteurs ayant pour activité principale les grandes cultures biologiques.»

       La tendance semble se confirmer sur les premières semaines de l'année 2017.

       Cette progression doit permettre de répondre «à une demande croissante en alimentation humaine et animale». De fait, en bovins allaitants, plus de 500 élevages se sont engagés en bio en 2016, soit la conversion de plus de 25000 vaches allaitantes. En lait, le cheptel bio augmente de 30% avec plus de 720 nouveaux éleveurs engagés.

       Clio RANDIMBIVOLOLONA (AGRA Presse)

    On dirait du macron dans le texte ou l'art de se faire mousser !

    decryptage:

    La surface bio française atteint 1,54 million d'hectares en 2016 (+16% en un an), soit 5,7% du territoire agricole. Le nombre de fermes est aussi en fort développement avec 32 326 fermes en bio (+12% en un an), soit 7,3% des exploitations françaises.

    Donc 7,3% d'exploitations en bio ça en fait quand même 92 % qui ne le sont pas. Et 94% des surfaces en conventionnel.

    Donc contrairement a la soupe qu'on sert au CONsommateurs on ne peut envisager et aborder l'avenir de l'agriculture sous l'angle du bio, qui est et restera une niche.
    Ca plait ou pas, mais c'est la REALITE .
    Tes chiffres en disent long, tout comme les sondages actuels en politique, il suffit de lire et de chercher ce qu'on a envie d'y trouver : victoire
    J'aimerais bien trouver le même genre de sondage sur le nombre réel (ou approchant) de vrais consommateurs de bio , on aurait très certainement un grosse surprise sur l'effectif réel .


    Le nombre de consommateurs BIO est a l'image de la production, plutot faible dans la réalité.

    Surtout ce qui m'irrite c'est la communication qui laisse supposer que la bio est un grand mouvement de fond, que tout le monde va s'y mettre, et que c'est LA solution. Ce qui évite d'aborder le vrai probleme de l'avenir l'agriculture française qui est tout de même un gros secteur economique dans la balance commerciale.

    Le Mecreant
    + membre techno +

    Messages : 12001
    Date d'inscription : 28/01/2010
    Age : 62
    Localisation 56 Bignan

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: vive la bio

    Message par Titi le Mer 22 Fév 2017, 16:31

    C'est effectivement un marché de niche, si il peut faire vivre des petites ou moins petite exploitation, on ne peux que s'en réjouir. Il y a encore de la place, l'organisme consulaire surf sur cette vague et en même temps il y a des freins à ce que les paysans puissent s'affranchir des filaires qui ont amené la misère au paysan, peut importe le mode de production, il faut garder sa liberté de pensé et d'action.
    http://www.lejsl.com/actualite/2017/02/21/69-des-francais-consomment-regulierement-des-produits-bio
    http://www.lejsl.com/saone-et-loire/2017/02/18/des-batons-dans-les-roues-de-l-agriculture-bio
    http://www.leprogres.fr/beaujolais/2016/10/28/une-journee-de-soutien-pour-un-maraicher-condamne
    avatar
    Titi
    + membre techno +

    Messages : 4376
    Date d'inscription : 10/09/2009
    Age : 55
    Localisation Saône et Loire

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: vive la bio

    Message par pinocio le Mer 22 Fév 2017, 18:48

    Titi a écrit:C'est effectivement un marché de niche, si il peut faire vivre des petites ou moins petite exploitation, on ne peux que s'en réjouir. Il y a encore de la place, l'organisme consulaire surf sur cette vague et en même temps il y a des freins à ce que les paysans puissent s'affranchir des filaires qui ont amené la misère au paysan, peut importe le mode de production, il faut garder sa liberté de pensé et d'action.
    http://www.lejsl.com/actualite/2017/02/21/69-des-francais-consomment-regulierement-des-produits-bio
    Spoiler:
    Voila le genre de chiffres que je cherchais : 69% des français consomment régulièrement du bio .
    Si on lit bien l'article, on s’aperçoit vite que la consommation concerne une partie seulement de la consommation, il faudrait arriver à trouver ce qui la compose.
    En gros, le consommateur se fait berner par une mode qui lui vante le bio mais il n'a pas les moyens de manger exclusivement bio, ce qui devrait être la base de ce type de choix d'alimentation .


    on ne peut pas diriger le vent, mais on peut ajuster les voiles.
    avatar
    pinocio
    + Admin +
    + Admin +

    Messages : 34417
    Date d'inscription : 09/09/2009
    Age : 59
    Localisation centre Cote d'Or (dans les nuages !)

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: vive la bio

    Message par Le Mecreant le Mer 22 Fév 2017, 18:56

    pinocio a écrit: Voila le genre de chiffres que je cherchais : 69% des français consomment régulièrement du bio .
    Si on lit bien l'article, on s’aperçoit vite que la consommation concerne une partie seulement de la consommation, il faudrait arriver à trouver ce qui la compose.
    En gros, le consommateur se fait berner par une mode qui lui vante le bio mais il n'a pas les moyens de  manger exclusivement bio, ce qui devrait être la base de ce type de choix d'alimentation .

    Si 69 % mangent régulièrement du bio, et qu'il y a que 5.7 % du territoire en bio.... a vu de nez il y a un os (bio ou pas)

    Le Mecreant
    + membre techno +

    Messages : 12001
    Date d'inscription : 28/01/2010
    Age : 62
    Localisation 56 Bignan

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: vive la bio

    Message par Medard86 le Mer 22 Fév 2017, 19:10

    Le Mecreant a écrit:
    pinocio a écrit: Voila le genre de chiffres que je cherchais : 69% des français consomment régulièrement du bio .
    Si on lit bien l'article, on s’aperçoit vite que la consommation concerne une partie seulement de la consommation, il faudrait arriver à trouver ce qui la compose.
    En gros, le consommateur se fait berner par une mode qui lui vante le bio mais il n'a pas les moyens de  manger exclusivement bio, ce qui devrait être la base de ce type de choix d'alimentation .

    Si 69 % mangent régulièrement du bio, et qu'il y a que 5.7 % du territoire en bio....  a vu de nez  il y a un os (bio ou pas)

    Reste à savoir ce que veut dire régulièrement (tous les jours,c'est 15%) et d'où vient le bio. :réfléchi
    avatar
    Medard86
    + membre techno +

    Messages : 3403
    Date d'inscription : 27/07/2010
    Age : 51
    Localisation le pays de Rabelais

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: vive la bio

    Message par hermine 22 le Mer 22 Fév 2017, 19:37

    pas mal de repas d'école comporte un repas ou meme un fruit bio par semaine
    pourquoi pas
    mais si c'est pour mettre de la dinde du brésil le lendemain
    c'est plutot folklo
    avatar
    hermine 22
    + membre techno +

    département : 22
    Messages : 35171
    Date d'inscription : 23/10/2009
    Age : 68
    Localisation bretagne

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: vive la bio

    Message par herve56 le Mer 22 Fév 2017, 20:16

    69% des français consomment régulièrement du bio

    avec ce chiffre ,c'est surement banane -abricot Laughing
    avatar
    herve56
    + membre techno +

    Messages : 4151
    Date d'inscription : 11/09/2009
    Age : 55
    Localisation 56 sud

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: vive la bio

    Message par pig le Jeu 23 Fév 2017, 06:33

    il y a aussi l'argument de l'emploi
    que l'agri bio va en créer à tout va
    car moins de machines et + de travail manuel
    et il est connu que le travail manuel attire des foules de jeunes aujourd’hui
    car très bien rémunéré et très valorisant !!!!!!surement même au niveau
    des salaires des journalistes télé
    bientôt ils vont quitter leur studios télé pour venir traire 4 chèvres et passer la binette quoi
    avatar
    pig
    + membre techno +

    Messages : 5961
    Date d'inscription : 18/09/2009
    Age : 61
    Localisation sud vendée ou hautes pyrénées

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: vive la bio

    Message par daniel89 le Jeu 23 Fév 2017, 19:10

    pig a écrit:il y a aussi l'argument de l'emploi
    que l'agri bio va en créer à tout va
    car moins de machines et + de travail manuel
    et il est connu que le travail manuel attire des foules de jeunes aujourd’hui
    car très bien rémunéré et très valorisant !!!!!!surement même au niveau
    des salaires des journalistes télé
    bientôt ils vont quitter leur studios télé pour venir traire 4 chèvres et passer la binette quoi

    L'argument de l'emploi?? Quelle fumisterie! Pourquoi croyez vous que les jeunes fuyaient la ferme en 1950/60? Une des causes é&tait justement la travail, essentiellement manuel et pas particulièrement gratifiant. Alors trouver aujourd'hui des "travailleurs" qui accepteraient de trimer comme leurs aîeux, il n'y a que ces crétins d'écolos pour y croire.
    avatar
    daniel89
    + membre techno +

    Messages : 3249
    Date d'inscription : 23/01/2010
    Age : 78
    Localisation Côte d'Or nord

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: vive la bio

    Message par Medard86 le Jeu 23 Fév 2017, 19:17

    daniel89 a écrit:
    pig a écrit:il y a aussi l'argument de l'emploi
    que l'agri bio va en créer à tout va
    car moins de machines et + de travail manuel
    et il est connu que le travail manuel attire des foules de jeunes aujourd’hui
    car très bien rémunéré et très valorisant !!!!!!surement même au niveau
    des salaires des journalistes télé
    bientôt ils vont quitter leur studios télé pour venir traire 4 chèvres et passer la binette quoi

    L'argument de l'emploi?? Quelle fumisterie! Pourquoi croyez vous que les jeunes fuyaient la ferme en 1950/60? Une des causes é&tait justement la travail, essentiellement manuel et pas particulièrement gratifiant. Alors trouver aujourd'hui des "travailleurs" qui accepteraient de trimer comme leurs aîeux, il n'y a que ces crétins d'écolos pour y croire.

    Oui,tous les donneurs de leçons qui nous expliquent comment nous devrions travailler,et bien qu'est-ce qu'ils attendent pour mettre leurs idées en pratique?
    avatar
    Medard86
    + membre techno +

    Messages : 3403
    Date d'inscription : 27/07/2010
    Age : 51
    Localisation le pays de Rabelais

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: vive la bio

    Message par Titi le Jeu 23 Fév 2017, 23:19

    Si je prends l'exemple de mes voisins , cette exploitation ne faisait vivre qu’une famille dans les années 90, tout herbe production de broutards, je vous laisse compter combien ils sont :
    http://fermesaintlaurent.com/equipe/
    avatar
    Titi
    + membre techno +

    Messages : 4376
    Date d'inscription : 10/09/2009
    Age : 55
    Localisation Saône et Loire

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: vive la bio

    Message par Titi le Jeu 23 Fév 2017, 23:27

    Medard86 a écrit:
    daniel89 a écrit:
    pig a écrit:il y a aussi l'argument de l'emploi
    que l'agri bio va en créer à tout va
    car moins de machines et + de travail manuel
    et il est connu que le travail manuel attire des foules de jeunes aujourd’hui
    car très bien rémunéré et très valorisant !!!!!!surement même au niveau
    des salaires des journalistes télé
    bientôt ils vont quitter leur studios télé pour venir traire 4 chèvres et passer la binette quoi

    L'argument de l'emploi?? Quelle fumisterie! Pourquoi croyez vous que les jeunes fuyaient la ferme en 1950/60? Une des causes é&tait justement la travail, essentiellement manuel et pas particulièrement gratifiant. Alors trouver aujourd'hui des "travailleurs" qui accepteraient de trimer comme leurs aîeux, il n'y a que ces crétins d'écolos pour y croire.

    Oui,tous les donneurs de leçons qui nous expliquent comment nous devrions travailler,et bien qu'est-ce qu'ils attendent pour mettre leurs idées en pratique?
    La vrais question à ce poser, seriez vous prêt a laisser 2 ha pour installé un maraîcher point
    avatar
    Titi
    + membre techno +

    Messages : 4376
    Date d'inscription : 10/09/2009
    Age : 55
    Localisation Saône et Loire

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: vive la bio

    Message par hermine 22 le Ven 24 Fév 2017, 03:47

    Titi a écrit:
    Medard86 a écrit:
    daniel89 a écrit:
    pig a écrit:il y a aussi l'argument de l'emploi
    que l'agri bio va en créer à tout va
    car moins de machines et + de travail manuel
    et il est connu que le travail manuel attire des foules de jeunes aujourd’hui
    car très bien rémunéré et très valorisant !!!!!!surement même au niveau
    des salaires des journalistes télé
    bientôt ils vont quitter leur studios télé pour venir traire 4 chèvres et passer la binette quoi

    L'argument de l'emploi?? Quelle fumisterie! Pourquoi croyez vous que les jeunes fuyaient la ferme en 1950/60? Une des causes é&tait justement la travail, essentiellement manuel et pas particulièrement gratifiant. Alors trouver aujourd'hui des "travailleurs" qui accepteraient de trimer comme leurs aîeux, il n'y a que ces crétins d'écolos pour y croire.

    Oui,tous les donneurs de leçons qui nous expliquent comment nous devrions travailler,et bien qu'est-ce qu'ils attendent pour mettre leurs idées en pratique?
    La vrais question à ce poser, seriez vous prêt a laisser 2 ha pour installé un maraîcher point
    j'ai faillit etre contraint a le faire pour 2 ha en location
    le petit fils voulait en faire du maraichage
    il a du changer d'orientation ,ca fait 10 ans de ca Laughing
    on en a pas mal en clients pdt ,la plupart achète et revende autant qu'ils produisent
    avatar
    hermine 22
    + membre techno +

    département : 22
    Messages : 35171
    Date d'inscription : 23/10/2009
    Age : 68
    Localisation bretagne

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: vive la bio

    Message par daniel89 le Ven 24 Fév 2017, 08:43

    Titi a écrit:
    Medard86 a écrit:
    daniel89 a écrit:
    pig a écrit:il y a aussi l'argument de l'emploi
    que l'agri bio va en créer à tout va
    car moins de machines et + de travail manuel
    et il est connu que le travail manuel attire des foules de jeunes aujourd’hui
    car très bien rémunéré et très valorisant !!!!!!surement même au niveau
    des salaires des journalistes télé
    bientôt ils vont quitter leur studios télé pour venir traire 4 chèvres et passer la binette quoi

    L'argument de l'emploi?? Quelle fumisterie! Pourquoi croyez vous que les jeunes fuyaient la ferme en 1950/60? Une des causes é&tait justement la travail, essentiellement manuel et pas particulièrement gratifiant. Alors trouver aujourd'hui des "travailleurs" qui accepteraient de trimer comme leurs aîeux, il n'y a que ces crétins d'écolos pour y croire.

    Oui,tous les donneurs de leçons qui nous expliquent comment nous devrions travailler,et bien qu'est-ce qu'ils attendent pour mettre leurs idées en pratique?
    La vrais question à ce poser, seriez vous prêt a laisser 2 ha pour installé un maraîcher point

    Pourqoui pas? Mais la seule question à se poser c'est: le marché a t'il besoin de 2 ha supplémentaires?
    avatar
    daniel89
    + membre techno +

    Messages : 3249
    Date d'inscription : 23/01/2010
    Age : 78
    Localisation Côte d'Or nord

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: vive la bio

    Message par pinocio le Ven 24 Fév 2017, 08:56

    Titi a écrit:
    Spoiler:
    Medard86 a écrit:
    daniel89 a écrit:
    pig a écrit:il y a aussi l'argument de l'emploi
    que l'agri bio va en créer à tout va
    car moins de machines et + de travail manuel
    et il est connu que le travail manuel attire des foules de jeunes aujourd’hui
    car très bien rémunéré et très valorisant !!!!!!surement même au niveau
    des salaires des journalistes télé
    bientôt ils vont quitter leur studios télé pour venir traire 4 chèvres et passer la binette quoi

    L'argument de l'emploi?? Quelle fumisterie! Pourquoi croyez vous que les jeunes fuyaient la ferme en 1950/60? Une des causes é&tait justement la travail, essentiellement manuel et pas particulièrement gratifiant. Alors trouver aujourd'hui des "travailleurs" qui accepteraient de trimer comme leurs aîeux, il n'y a que ces crétins d'écolos pour y croire.

    Oui,tous les donneurs de leçons qui nous expliquent comment nous devrions travailler,et bien qu'est-ce qu'ils attendent pour mettre leurs idées en pratique?
    La vrais question à ce poser, seriez vous prêt a laisser 2 ha pour installé un maraîcher point
    OUI ............................ si il sait faire pousser des légumes au milieu des cailloux (je suis à peine capable de le faire dans mon jardin de 200m²) Very Happy


    on ne peut pas diriger le vent, mais on peut ajuster les voiles.
    avatar
    pinocio
    + Admin +
    + Admin +

    Messages : 34417
    Date d'inscription : 09/09/2009
    Age : 59
    Localisation centre Cote d'Or (dans les nuages !)

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: vive la bio

    Message par Titi le Ven 24 Fév 2017, 11:11

    Vous êtes donc en accord avec moi, qu'il faut développé une formule d’artisan de l'agriculture, lorsque c'est possible techniquement bien-sur. Ou le porteur de projet peut s’épanouir dans une activité indépendante, tout en gagnant sa vie correctement.   Very Happy
    avatar
    Titi
    + membre techno +

    Messages : 4376
    Date d'inscription : 10/09/2009
    Age : 55
    Localisation Saône et Loire

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: vive la bio

    Message par daniel89 le Ven 24 Fév 2017, 14:13

    Titi a écrit:Vous êtes donc en accord avec moi, qu'il faut développé une formule d’artisan de l'agriculture, lorsque c'est possible techniquement bien-sur. Ou le porteur de projet peut s’épanouir dans une activité indépendante, tout en gagnant sa vie correctement.   Very Happy

    Bien sur que nous (enfin, moi, en tous cas) sommes d'accord pour développer une "formule d'artisan de l'agriculture" A CONDITION que le marché le réclame. Sinon, on aura encore des tracteurs sur les routes conduits par des gens qui ne vivent plus de leur métier!!!
    Ce marché dit de proximité n'est pas extensible à l'infini et probablement beaucoup moins que certain ne l'imagine. Alors, il convient d'en étudier sérieusement les débouchés et la viabilité au cas par cas avant de se lancer dans l'aventure à corps perdu.
    avatar
    daniel89
    + membre techno +

    Messages : 3249
    Date d'inscription : 23/01/2010
    Age : 78
    Localisation Côte d'Or nord

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: vive la bio

    Message par Contenu sponsorisé


    Contenu sponsorisé


    Revenir en haut Aller en bas

    Revenir en haut

    - Sujets similaires

     
    Permission de ce forum:
    Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum