AGRICULTURE - CONVIVIALITE - ENVIRONNEMENT (A.C.E)
Bonjour et bienvenue sur ACE !!!!

Enregistrez-vous sur le forum et n'oubliez pas de renseigner votre profil.

Avant de poster pour la première fois, veuillez avoir la politesse de vous présenter aux membres ( rubrique "Présentation des Nouveaux Membres"). Merci pour eux.
Statistiques
Nous avons 3756 membres enregistrés
L'utilisateur enregistré le plus récent est matho

Nos membres ont posté un total de 2392704 messages dans 70695 sujets
Guilbart

Petites annonces

    Pas d'annonces disponibles.


    Crise : Les Cuma en première ligne

    Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

    Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

    default Crise : Les Cuma en première ligne

    Message par sevi le Jeu 23 Mar 2017, 19:49

    A la tête de structures à vocation économique et sociale, les responsables de Cuma tentent de préserver les intérêts de chacun.


    Face à des impayés qui s’accumulent, la Cuma doit-elle continuer à faire les travaux ? Quand faut-il s’arrêter ? Ces questions, de nombreux présidents et trésoriers de Cuma se les posent en cette période de crise. « Nous sommes en permanence entre le marteau et l’enclume », résume Alain (1), président d’une Cuma en Bretagne. Il préfère rester anonyme, afin de ne stigmatiser aucun adhérent. « Lorsqu’un coopérateur commence à avoir du retard dans les paiements, je vais le voir. Je fais des relances verbales. Mais en fin d’année, je n’ai pas d’autre choix que de lui envoyer, après l’avoir informé, une reconnaissance de dettes par lettre recommandée. Ceci permettra à la Cuma d’être reconnue en tant que créancier en cas d’ouverture d’une procédure judiciaire », explique Alain, qui assume son rôle de médiateur.

    Selon la FRCuma Ouest, qui couvre quatorze départements, dans son réseau, l’état des créances à la fin de 2015 représentait les deux tiers du chiffre d’affaires. Ce chiffre a augmenté de 10 % en trois ans. « Cela signifie que les Cuma sont payées, en moyenne, six mois après la réalisation des travaux. Ce sont des délais relativement longs par rapport à ceux d’autres fournisseurs », analyse Jean-Luc Boursier, président de la FRCuma Ouest. Quant à 2016, la tendance observée pour les premières clôtures comptables est à la hausse des délais de paiement. « Ce qui nous inquiète, c’est qu’il s’agit des retards concernant de gros montants, poursuit-il. Pour des petites sommes, la coopérative peut se débrouiller. Cela devient plus difficile en termes de trésorerie quand les créances sont élevées. » Pour une exploitation laitière qui fait faire tous les travaux d’ensilage et de moisson, la facture peut atteindre de 20 000 à 50 000 €, selon la taille de la structure.
    avatar
    sevi
    + membre techno +

    Messages : 23851
    Date d'inscription : 11/09/2009
    Localisation basse normandie

    Voir le profil de l'utilisateur

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Crise : Les Cuma en première ligne

    Message par hermine 22 le Jeu 23 Mar 2017, 20:13

    c'est surprenant ,car la cuma est souvent annoncée comme étant la solution a la sur mécanisation individuelle :réfléchi
    ensuite il y a cuma et cuma
    on est dans une qui n'a que du matériel
    et ou chacun cotise pour ce qui lui conviens
    on a tonne lisier ,bennes,plateau a fourrage ,faucheuse
    a part la tonne a lisier on a tout en propre également
    mais en modèle réduit Laughing
    avatar
    hermine 22
    + membre techno +

    département : 22
    Messages : 32097
    Date d'inscription : 23/10/2009
    Age : 67
    Localisation bretagne

    Voir le profil de l'utilisateur

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Crise : Les Cuma en première ligne

    Message par boub55 le Jeu 23 Mar 2017, 20:16

    hermine 22 a écrit:c'est surprenant ,car la cuma est souvent annoncée comme étant la solution a la sur mécanisation individuelle :réfléchi
    ensuite il y a cuma et cuma
    on est dans une qui n'a que du matériel
    et ou chacun cotise pour ce qui lui conviens
    on a tonne lisier ,bennes,plateau a fourrage ,faucheuse
    a part la tonne a lisier on a tout en propre également
    mais en modèle réduit Laughing
    c est vrai ici aussi les cuma c est soi disant le top , moi je pense qu au dela de 3 ou 4 c est le bordel et c est ce qu on voit ici dans les cma du coin , matos defoncé ou pas dispo

    boub55
    + membre techno +

    Messages : 643
    Date d'inscription : 18/04/2015
    Age : 44
    Localisation meuse

    Voir le profil de l'utilisateur

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Crise : Les Cuma en première ligne

    Message par sevi le Jeu 23 Mar 2017, 20:18

    ici,souvent les agriculteurs paient les prestations moins cher en ETA
    avatar
    sevi
    + membre techno +

    Messages : 23851
    Date d'inscription : 11/09/2009
    Localisation basse normandie

    Voir le profil de l'utilisateur

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Crise : Les Cuma en première ligne

    Message par sibalo le Jeu 23 Mar 2017, 20:29

    Une CUMA c'est bien à à 4-5. Apres ca devient ingérable et sa explose
    avatar
    sibalo
    + membre techno +

    Messages : 14630
    Date d'inscription : 09/08/2010
    Age : 29
    Localisation Somme (Plateau Picard)

    Voir le profil de l'utilisateur

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Crise : Les Cuma en première ligne

    Message par hermine 22 le Jeu 23 Mar 2017, 20:34

    sibalo a écrit:Une CUMA c'est bien à à 4-5. Apres ca devient ingérable et sa explose
    toute la commune est dans la notre ou presque moque
    pas de tracteurs
    et chacun prends des parts dans ce qui l'intéresse
    il y a des outils a éviter comme les rounds
    le top ,ce sont les tonnes a lisier ,il y en a quatre
    avatar
    hermine 22
    + membre techno +

    département : 22
    Messages : 32097
    Date d'inscription : 23/10/2009
    Age : 67
    Localisation bretagne

    Voir le profil de l'utilisateur

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Crise : Les Cuma en première ligne

    Message par dgé le Jeu 23 Mar 2017, 20:37

    CUMA = souvent folie des grandeur vu que tout le monde paie et que ça fait bien dans sa cour de ferme violon

    dgé
    schtroumpf grognon du forum
    schtroumpf grognon du forum

    Messages : 23758
    Date d'inscription : 10/09/2009
    Localisation 000

    Voir le profil de l'utilisateur

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Crise : Les Cuma en première ligne

    Message par hermine 22 le Jeu 23 Mar 2017, 20:46

    dgé a écrit:CUMA = souvent folie des grandeur vu que tout le monde paie et que ça fait bien dans sa cour de ferme violon
    bof ,une tonne a brun
    c'est pas non plus un bouquet de fleurs
    et puis ,ca passe pas dans notre coure
    avatar
    hermine 22
    + membre techno +

    département : 22
    Messages : 32097
    Date d'inscription : 23/10/2009
    Age : 67
    Localisation bretagne

    Voir le profil de l'utilisateur

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Crise : Les Cuma en première ligne

    Message par 007agribond le Jeu 23 Mar 2017, 21:06

    Dans la notre ça va pô fort non plus,plusieurs trainent des pieds,recommencent une saison sans solder la précédente !!!
    Nous avons 2,5 salariés que l'on essaie de garder mais ça devient très compliqué.Plus les adhérents ont des difficultés moins ils sont tentés de faire appel à eux et le chiffre d'affaire de la cuma dégringole et les charges restent ! Bref la spirale infernale quoi.
    L'A.G annuelle c'est demain,ça va être chaud...


    Dernière édition par 007agribond le Jeu 23 Mar 2017, 21:12, édité 1 fois
    avatar
    007agribond
    + membre techno +

    Messages : 1537
    Date d'inscription : 23/04/2012
    Age : 49
    Localisation Brrrrretagne

    Voir le profil de l'utilisateur

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Crise : Les Cuma en première ligne

    Message par PatogaZ le Jeu 23 Mar 2017, 21:08

    007agribond a écrit:Dans la notre ça va pô fort non plus,plusieurs trainent des pieds recommence une saison sans solder la précédente !!!
    Nous avons 2,5 salariés que l'on essaie de garder mais ça devient très compliqué.Plus les adhérents ont des difficultés moins ils sont tentés de faire appel à eux et le chiffre d'affaire de la cuma dégringole et les charges restent ! Bref la spirale infernale quoi.
    L'A.G annuelle c'est demain,ça va être chaud...

    t' inquiète pas en ETA c' est pareil , les charges restent et l' activité diminue (y'o pas d'sous popa , y'o pas d'sous moman) :réfléchi


    II-41
    La grand estoille par sept jours bruslera,
    Nuee fera deux soleils apparoir,
    Le gros mastin toute nuict hurlera,
    Quand grand pontife changera de terroir. (octobre rouge)
    N'oubliez pas le grand zimboum ACE du 23 septembre 2017
    avatar
    PatogaZ
    + Admin +
    + Admin +

    Messages : 78396
    Date d'inscription : 09/09/2009
    Age : 58
    Localisation au bout de la baie de Somme

    Voir le profil de l'utilisateur http://www.blog-agri.com/patogaz1/52

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Crise : Les Cuma en première ligne

    Message par LE CAM le Jeu 23 Mar 2017, 21:10

    en tant que président, je peux vous garantir que nous somme pas plus cher que les entrepreneurs du coin et au pire au même prix avec un service autre( ça ce n'est pas une généralité) . A votre avis pourquoi les cuma sont dans cette situation, Nous petite cuma avons aussi certaine difficulté, ce n'est pas la taille qui fait, mais bien l'activité de ses adhérents. Nous ils sont tous producteurs de lait sauf moi avec pourtant des structures amortie et ils nous disent bien qu'il est de plus en plus dure de payer les facture, donc je n'ose imaginé la situation du jeune qui est en plein remboursement. Chez nous la cuma n'a jamais facturé d’intérêt de retard, on a toujours fait comme cela et la plus par des cuma fonction ainsi. Donc la tentation de payer les autres fournisseur avant est grande, et comment dire à un adhérent qui a un retard, cette année on ne vient pas!!!!!!!!!!!!!!! Là tu es sur qu'il ne pourra jamais te payer, donc la grande majorité des cuma continu en faisant le dos rond voir des OCC avec la banque pour passer la crise. Je rajouterai qu'ici certain entrepreneur ont le même problème et vende du matériel pour payer leur facture et réduise la voilure pour l'avenir. le problème n'est pas un problème de cuma mais bien les conséquences de la crise.

    LE CAM
    + membre techno +

    Messages : 5267
    Date d'inscription : 27/08/2011
    Age : 53
    Localisation 22

    Voir le profil de l'utilisateur

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Crise : Les Cuma en première ligne

    Message par pascal a le Jeu 23 Mar 2017, 21:15

    dgé a écrit:CUMA = souvent folie des grandeur vu que tout le monde paie et que ça fait bien dans sa cour de ferme violon
    +1 et mette les plus petits en difficulté
    souvent pas moins chère que les ETA malgré tous les avantages fiscaux et subventions

    pascal a
    + membre techno +

    Messages : 1392
    Date d'inscription : 12/10/2010
    Age : 48
    Localisation simplé 53

    Voir le profil de l'utilisateur

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Crise : Les Cuma en première ligne

    Message par LE CAM le Jeu 23 Mar 2017, 21:21

    pascal a a écrit:
    dgé a écrit:CUMA = souvent folie des grandeur vu que tout le monde paie et que ça fait bien dans sa cour de ferme violon
    +1 et mette les plus petits en difficulté
    souvent pas moins chère que les ETA malgré tous les avantages fiscaux  et subventions    
    nous jusque là l'objectif était le service, toujours servi en temps et en heures, le tarif était secondaire mais ne devait jamais dépasser le tarif ETA local. mais je dois précisé que nous ne somme pas dans un secteur facile et que les débit horaire non rien a voir avec d'autre secteur

    LE CAM
    + membre techno +

    Messages : 5267
    Date d'inscription : 27/08/2011
    Age : 53
    Localisation 22

    Voir le profil de l'utilisateur

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Crise : Les Cuma en première ligne

    Message par 007agribond le Jeu 23 Mar 2017, 21:22

    On a mis en place des mensualisations au prorata du chiffre d'affaire et un solde en fin d'année justement pour lisser la trésorie de la cuma sur 12 mois,ça marche pour 75% des adhérents mais les autres font attendre la cuma. Trop bon trop con ?
    Comment faire ?
    Pato en tant qu'eta tu stoppes les travaux ou t'as pitié de tes mauvais payeurs en les laissant pas dans la merde et retourne malgré tout chez eux ?
    avatar
    007agribond
    + membre techno +

    Messages : 1537
    Date d'inscription : 23/04/2012
    Age : 49
    Localisation Brrrrretagne

    Voir le profil de l'utilisateur

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Crise : Les Cuma en première ligne

    Message par gilles le Jeu 23 Mar 2017, 21:26

    Ce n'est pas la taille ni le tarif des CUMA qui entraine ces difficultés pour les gestionnaires
    Chez nous le pb est qu'une grande majorité de ceux qui rentrent dans une CUMA sont ceux en pre-difficulté (ne peuvent plus s'acheter l'essentiel du matos neccessaire à leur exploitation faute de sous)=>quand une année est moins bonne pour les recettes ,il manque des sous pour payer la facture annuelle de la CUMA
    Chez nous on dit "si tu n'es pas un jeune sans parents agri ou un proche de la retraite sans successeur et que tu es obligé de rentrer dans une cuma pour du matos courant ,c'est que c'est le debut de la fin"

    gilles
    + membre techno +

    Messages : 4134
    Date d'inscription : 18/05/2014
    Age : 51
    Localisation puy de dome

    Voir le profil de l'utilisateur

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Crise : Les Cuma en première ligne

    Message par BV-Fan le Jeu 23 Mar 2017, 21:28

    sibalo a écrit:Une CUMA c'est bien à à 4-5. Apres ca devient ingérable et sa explose
    Nous sommes une vingtaine et ca va trés bien, dans chaque groupe tu auras toujours des meneurs et des suiveurs
    avatar
    BV-Fan
    + membre techno +

    Messages : 12856
    Date d'inscription : 13/09/2009
    Age : 32
    Localisation En haut

    Voir le profil de l'utilisateur

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Crise : Les Cuma en première ligne

    Message par LE CAM le Jeu 23 Mar 2017, 21:30

    007agribond a écrit:On a mis en place des mensualisations au prorata du chiffre d'affaire et un solde en fin d'année justement pour lisser la trésorie de la cuma sur 12 mois,ça marche pour 75% des adhérents mais les autres font attendre la cuma. Trop bon trop con ?
    Comment faire ?
    Pato en tant qu'eta tu stoppes les travaux ou t'as pitié de tes mauvais payeurs en les laissant pas dans la merde et retourne malgré tout chez eux ?
    on a toujours fait comme cela et ça nous a surement permis d'anticipé certaine facture

    LE CAM
    + membre techno +

    Messages : 5267
    Date d'inscription : 27/08/2011
    Age : 53
    Localisation 22

    Voir le profil de l'utilisateur

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Crise : Les Cuma en première ligne

    Message par PatogaZ le Jeu 23 Mar 2017, 21:39

    007agribond a écrit:On a mis en place des mensualisations au prorata du chiffre d'affaire et un solde en fin d'année justement pour lisser la trésorie de la cuma sur 12 mois,ça marche pour 75% des adhérents mais les autres font attendre la cuma. Trop bon trop con ?
    Comment faire ?
    Pato en tant qu'eta tu stoppes les travaux ou t'as pitié de tes mauvais payeurs en les laissant pas dans la merde et retourne malgré tout chez eux ?

    j' ai du en arrêter qq uns , dont deux qui me doivent 40 000 €


    II-41
    La grand estoille par sept jours bruslera,
    Nuee fera deux soleils apparoir,
    Le gros mastin toute nuict hurlera,
    Quand grand pontife changera de terroir. (octobre rouge)
    N'oubliez pas le grand zimboum ACE du 23 septembre 2017
    avatar
    PatogaZ
    + Admin +
    + Admin +

    Messages : 78396
    Date d'inscription : 09/09/2009
    Age : 58
    Localisation au bout de la baie de Somme

    Voir le profil de l'utilisateur http://www.blog-agri.com/patogaz1/52

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Crise : Les Cuma en première ligne

    Message par Gtama le Jeu 23 Mar 2017, 21:42

    Perso ,je suis adhérent de 4 cuma et à chaque fois c'est pour du matos bien spécifique qui ne sert qu'une journée voire 3 ou 4 maxi par an chez chaque adhérent , plateaux à fourrage , épandeur à fumier ou engrais , andainneuse à cailloux , herses de prairies en gros du matos qui te coûte un bras quand tu l'as en individuel et que tu le regardes dormir sous ton hangar 98 % du temps .

    Et pour la facturation , on paye aux engagements lorsqu'une année on ne l'a pas utilisé et cela permet de respecter l'engagement moral auquel on s'est engagé lors de l'investissement .
    Enfin pas de salariés dans ces cuma

    Gtama
    + membre techno +

    département : 52
    Messages : 1057
    Date d'inscription : 22/07/2015
    Age : 53
    Localisation centre 52

    Voir le profil de l'utilisateur

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Crise : Les Cuma en première ligne

    Message par 007agribond le Jeu 23 Mar 2017, 21:48

    PatogaZ a écrit:
    j' ai du en arrêter qq uns , dont deux qui me doivent 40 000 €

    Non de dieu !!! affraid

    avatar
    007agribond
    + membre techno +

    Messages : 1537
    Date d'inscription : 23/04/2012
    Age : 49
    Localisation Brrrrretagne

    Voir le profil de l'utilisateur

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Crise : Les Cuma en première ligne

    Message par pascal a le Jeu 23 Mar 2017, 21:54

    007agribond a écrit:
    PatogaZ a écrit:
    j' ai du en arrêter qq uns , dont deux qui me doivent 40 000 €

    Non de dieu !!! affraid

    une ETA de mon département 8.5millions de ca plus de 1.5 millions de retard la crise est la

    pascal a
    + membre techno +

    Messages : 1392
    Date d'inscription : 12/10/2010
    Age : 48
    Localisation simplé 53

    Voir le profil de l'utilisateur

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Crise : Les Cuma en première ligne

    Message par spontus le Ven 24 Mar 2017, 08:41

    Il suffit de limiter le retard de payement de l'adhérent au niveau du montant de ses parts sociales .
    avatar
    spontus
    + membre techno +

    Messages : 5202
    Date d'inscription : 03/01/2012
    Age : 55
    Localisation nord- est du finistère

    Voir le profil de l'utilisateur

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Crise : Les Cuma en première ligne

    Message par gilles le Ven 24 Mar 2017, 10:47

    spontus a écrit:Il suffit de limiter le retard de payement de l'adhérent au niveau du montant de ses parts sociales .
    Mais quand ils ont atteint cette limite que faire ?arreter de leur preter le matos=>encore moins de sous rentreront à la CUMA ,mais au moins le matos ne s'usera pas si vite et la CUMA aura juste besoin de faire un nouvel emprunt pour passer le cas de la reduction d'utilisateurs
    Ce sera dur pour les premieres victimes ,mais après les adhérents sauront qu'il faut payer la CUMA avant le marchand d'engrais ou autre

    gilles
    + membre techno +

    Messages : 4134
    Date d'inscription : 18/05/2014
    Age : 51
    Localisation puy de dome

    Voir le profil de l'utilisateur

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Crise : Les Cuma en première ligne

    Message par dgé le Ven 24 Mar 2017, 10:50

    mince que vont dire ceux qui prônent aux agriculteurs des économies à faire sur le partage du matos en commun : chut

    dgé
    schtroumpf grognon du forum
    schtroumpf grognon du forum

    Messages : 23758
    Date d'inscription : 10/09/2009
    Localisation 000

    Voir le profil de l'utilisateur

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Crise : Les Cuma en première ligne

    Message par gilles le Ven 24 Mar 2017, 12:06

    Difference entre un outil qui sert peu en cuma ou en propriete :
    CUMA :30000€ amorti sur 5 ans et revendu à 3 ans 6000 ,10adherent utilisateurs à parts egales=>chacun paye 800 pendant 3 ans ,puis surement 900 pour le suivant ,1000 apres=>sur 10 ans l'agri a payé 9000

    En individuel:16000(un peu moins gros car periode d'utilisation etendue ,moins d'options de renfort et prix mieux remisé car en individuel) amorti sur 8 ans ,mais au bout de 8 ans ,outil en tres bon etat qui sera conservé entre 7 et 20 ans de plus ,en moyenne12 ans=>cout annuel de la machine sur 8 +12 ans =800=>sur 10 ans ,8000
    Par contre au niveau tresorerie ,il faut trouver 16000 sur 8 ans ou à l'achat=>ceux en debut de difficulté cherche à rentrer en CUMA ou ETA pour le max de matos afin de faire comme si il n'y avait pas misère chez eux

    Apres pour ensiler ou autre ,l'interet d'une CUMA est de travailler ensemble sur le chantier ,la ça se justifie pour beaucoup

    gilles
    + membre techno +

    Messages : 4134
    Date d'inscription : 18/05/2014
    Age : 51
    Localisation puy de dome

    Voir le profil de l'utilisateur

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Crise : Les Cuma en première ligne

    Message par bingo le Ven 24 Mar 2017, 12:56

    et en CUMA dans ton calcul tu as oublié les heures de temps perdu .....

    perso avec mon tracteur quand je me promene sur la route pour aller a droite a gauche je suis a 40€ de l'heure ....

    bingo
    + membre techno +

    Messages : 7072
    Date d'inscription : 07/07/2013
    Age : 29
    Localisation normandie

    Voir le profil de l'utilisateur

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Crise : Les Cuma en première ligne

    Message par gilles le Ven 24 Mar 2017, 13:48

    Oui
    mais comme souvent fournit un matos plus gros que l'achat en individuel ,le temps perdu à attendre l'outil ou aller le recuperer est compensé par le gain de temps au travail
    Et aussi le risque de trouver l'outil cassé quand on le met en marche

    gilles
    + membre techno +

    Messages : 4134
    Date d'inscription : 18/05/2014
    Age : 51
    Localisation puy de dome

    Voir le profil de l'utilisateur

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Crise : Les Cuma en première ligne

    Message par thierry01052 le Ven 24 Mar 2017, 13:57

    gilles a écrit:Difference entre un outil qui sert peu en cuma ou en propriete :
    CUMA :30000€ amorti sur 5 ans et revendu à 3 ans 6000 ,10adherent utilisateurs à parts egales=>chacun paye 800 pendant 3 ans ,puis surement 900 pour le suivant ,1000 apres=>sur 10 ans l'agri a payé 9000

    calcul bidon: aucun matos payé 30000 ne vaut que 6000 au bout de 3 ans.
    de +, 30000/5/10=600 et si tu revend le matos, soit tu redistribues le résultat de la vente (6000/10) soit tu t'en sers pour financer le renouvellement.


    En individuel:16000(un peu moins gros car periode d'utilisation etendue ,moins d'options de renfort et prix mieux remisé car en individuel )
      77   77 c'est sûr que tout seul t'es un meilleur client qu'une CUMA qui achète tous les ans 3 fois plus de matos que toi   77

    amorti sur 8 ans  ,mais au bout de 8 ans ,outil en tres bon etat qui sera conservé entre 7 et 20 ans de plus ,en moyenne12 ans=>cout annuel de la machine sur 8 +12 ans =800=>sur 10 ans ,8000
    Par contre au niveau tresorerie ,il faut trouver 16000 sur 8 ans ou à l'achat=>ceux en debut de difficulté cherche à rentrer en CUMA ou ETA pour le max de matos afin de faire comme si il n'y avait pas misère chez eux

    Apres pour ensiler ou autre ,l'interet d'une CUMA est de travailler ensemble sur le chantier ,la ça se justifie pour beaucoup
    chaque système se défend et j'ai des voisins en CUMA intégrale qui ont des frais de méca qui vous feraient revoir vos chiffres.
     Après c'est une question de volonté d'organisation et ça, chacun est libre de vouloir faire avec les autres ou pas.  : victoire
    avatar
    thierry01052
    + membre techno +

    Messages : 5060
    Date d'inscription : 29/03/2013
    Age : 47
    Localisation ain, dans le futur PNR des lyonnais

    Voir le profil de l'utilisateur

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Crise : Les Cuma en première ligne

    Message par escrito17 le Ven 24 Mar 2017, 14:16

    à court terme l'achat de matèriel semble moins onéreux,c'est vrai...à long terme,il l'est davantage car l'entretien laissant à désirer,pas le choix,il faut le changer régulièrement sinon les pannes arrêtent les chantiers ...c'est l'engrenage à toujours investir en permanence,la cuma ne peut pas s'arréter d'investir,forcément ça coince quand les années sont mauvaises à répétition quand il faudrait garder le matos sans le renouveler en attendant des jours meilleurs...
    avatar
    escrito17
    + membre techno +

    Messages : 10880
    Date d'inscription : 13/11/2011
    Age : 50
    Localisation charente maritime 17

    Voir le profil de l'utilisateur

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Crise : Les Cuma en première ligne

    Message par thierry01052 le Ven 24 Mar 2017, 16:46

    ton exemple existe mais c'est quand mème un cas de gestion à la petite semaine.
    Chez nous En aucun cas l'investissement est une obligation et un matériel peut très bien faire un peu plus de temps pour attendre des jours meilleurs... s'il est un minimum entretenu   : rr 
    comme sur nos exploitations.

    Pour en revenir au sujet, la CUMA est effectivement souvent celle qui passe après les autres en terme de règlements des factures, Et C'est exactement pareil pour l'ETA.
    la différence c'est qu'on aime pas trop payer pour les collègues qui sont pendus.... alors que l'ETA c'est son problème 63   71 .
    avatar
    thierry01052
    + membre techno +

    Messages : 5060
    Date d'inscription : 29/03/2013
    Age : 47
    Localisation ain, dans le futur PNR des lyonnais

    Voir le profil de l'utilisateur

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Crise : Les Cuma en première ligne

    Message par gilles le Ven 24 Mar 2017, 18:32

    escrito17 a écrit:à court terme l'achat de matèriel semble moins onéreux,c'est vrai...à long terme,il l'est davantage car l'entretien laissant à désirer,pas le choix,il faut le changer régulièrement sinon les pannes arrêtent les chantiers ...c'est l'engrenage à toujours investir en permanence,la cuma ne peut pas s'arréter d'investir,forcément ça coince quand les années sont mauvaises à répétition quand il faudrait garder le matos sans le renouveler en attendant des jours meilleurs...
    +1000

    gilles
    + membre techno +

    Messages : 4134
    Date d'inscription : 18/05/2014
    Age : 51
    Localisation puy de dome

    Voir le profil de l'utilisateur

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Crise : Les Cuma en première ligne

    Message par manu76 le Ven 24 Mar 2017, 18:52

    PatogaZ a écrit:
    007agribond a écrit:On a mis en place des mensualisations au prorata du chiffre d'affaire et un solde en fin d'année justement pour lisser la trésorie de la cuma sur 12 mois,ça marche pour 75% des adhérents mais les autres font attendre la cuma. Trop bon trop con ?
    Comment faire ?
    Pato en tant qu'eta tu stoppes les travaux ou t'as pitié de tes mauvais payeurs en les laissant pas dans la merde et retourne malgré tout chez eux ?

    j' ai du en arrêter qq uns , dont deux qui me doivent 40 000 €

    c énorme quand meme et comment a tu fait pour te faire payé car maintenant il vont payer celui qui va te remplacer pour ma part je ne recommence pas l'année suivante si les compte ne son pas soldé sauf si le client est de bonne fois et que l'on est une bonne discution et un terrain d entente , sinon c le chien qui mort ca queue

    manu76
    + membre techno +

    département : haute normandie
    Messages : 900
    Date d'inscription : 27/07/2013
    Age : 35
    Localisation seine maritime

    Voir le profil de l'utilisateur

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Crise : Les Cuma en première ligne

    Message par fab22 le Sam 25 Mar 2017, 18:40

    Les impayés coutent TRES TRES chers .
    Explication : ce chiffre d'affaires non encaissé génère du résultat sur lequel tu payes impots et MSA . Ce chiffre d'affaires non encaissé génère des coûts de fonctionnement (usure , gnr , chauffeurs etc...) , etc...
    Il vaut encore mieux du matériel qui reste a rien faire a l'atelier.
    La marge est tellement faible que tu peux bouffer la boutique avec seulement quelques impayés .

    Ici la règle est simple : facturation au mois . Pas de nouveaux travaux si impayés .
    avatar
    fab22
    + membre techno +

    Messages : 911
    Date d'inscription : 02/08/2010
    Age : 50
    Localisation Bretagne

    Voir le profil de l'utilisateur

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Crise : Les Cuma en première ligne

    Message par manos le Sam 25 Mar 2017, 19:45

    Chez nous, facturation fin d'année par traite. Celui qui règle par traite c'est - 5% sur la facture.
    Ceux qui payent par chèque c'est le prix.
    Enfin il faut avoir un bon président qui sait se faire respecter.
    Pour le moment, peu d'impayés. Les seuls impayés datent d'un moment quand nous avions un autre président de cuma.
    Nous avons en cuma, 4 épandeurs, 1 broyeur végétaux, 2 semoirs à maïs dont un avec incorporateur engrais, 1 benne, 1 balayeuse, 2 déchaumeurs à disques, 1 déchaumeur à dents et bientôt 1 tracteur
    avatar
    manos
    + membre techno +

    Messages : 1059
    Date d'inscription : 16/07/2011
    Age : 44
    Localisation ardennes

    Voir le profil de l'utilisateur

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Crise : Les Cuma en première ligne

    Message par LE CAM le Sam 25 Mar 2017, 19:53

    fab22 a écrit:Les impayés coutent TRES TRES chers .
    Explication : ce chiffre d'affaires non encaissé génère du résultat   sur lequel tu payes impots et MSA . Ce chiffre d'affaires non encaissé génère des coûts de fonctionnement (usure , gnr , chauffeurs etc...) , etc...
    Il vaut encore mieux du matériel qui reste a rien faire a l'atelier.
    La marge est tellement faible que tu peux bouffer la boutique avec seulement quelques impayés .

    Ici la règle est simple : facturation au mois . Pas de nouveaux travaux si impayés .
    si tu peux fonctionner comme cela tu as de la chance.

    LE CAM
    + membre techno +

    Messages : 5267
    Date d'inscription : 27/08/2011
    Age : 53
    Localisation 22

    Voir le profil de l'utilisateur

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Crise : Les Cuma en première ligne

    Message par fab22 le Sam 25 Mar 2017, 20:04

    Ce n'est pas une question de chance mais de rigueur .
    Je ne cherche pas faire des ha à outrance mais à assurer la survie d'une ETA .
    Un exemple : l'an dernier , un agri me sollicite pour faire ses travaux . Je refuse car , malheureusement pour lui , il est en situation tres difficile et je sais qu'il ne pourra pas honorer ses factures . Son ETA ne veut plus y aller . Une CUMA va faire le boulot et se plaint aujourd'hui de na pas être payée .
    Qui a bien agit : son ancienne ETA , moi ou la CUMA ?

    Je sais que ce n'est pas simple mais je considère que la gestion de la facturation est un travail a part entière .
    Quand je vois des agris qui ne payent pas leur facture mais achètent du matos neuf a tour de bras ....
    avatar
    fab22
    + membre techno +

    Messages : 911
    Date d'inscription : 02/08/2010
    Age : 50
    Localisation Bretagne

    Voir le profil de l'utilisateur

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Crise : Les Cuma en première ligne

    Message par gilles le Sam 25 Mar 2017, 20:19

    fab22 a écrit:
    Les impayés coutent TRES TRES chers .
    Explication : ce chiffre d'affaires non encaissé génère du résultat sur lequel tu payes impots et MSA . Ce chiffre d'affaires non encaissé génère des coûts de fonctionnement (usure , gnr , chauffeurs etc...) , etc...
    Il vaut encore mieux du matériel qui reste a rien faire a l'atelier.
    La marge est tellement faible que tu peux bouffer la boutique avec seulement quelques impayés .

    Ici la règle est simple : facturation au mois . Pas de nouveaux travaux si impayés .

    Ce n'est pas une question de chance mais de rigueur .
    Je ne cherche pas faire des ha à outrance mais à assurer la survie d'une ETA .
    Un exemple : l'an dernier , un agri me sollicite pour faire ses travaux . Je refuse car , malheureusement pour lui , il est en situation tres difficile et je sais qu'il ne pourra pas honorer ses factures . Son ETA ne veut plus y aller .  Une CUMA va faire le boulot et se plaint aujourd'hui de na pas être payée .
    Qui a bien agit : son ancienne ETA , moi ou la CUMA ?

    Je sais que ce n'est pas simple mais je considère que la gestion de la facturation est un travail a part entière .
    Quand je vois des agris qui ne payent pas leur facture mais achètent du matos neuf a tour de bras ....
    +1
    tu gères bien ton entreprise et tu ne donnes pas de mauvaise habitudes à certains clients

    gilles
    + membre techno +

    Messages : 4134
    Date d'inscription : 18/05/2014
    Age : 51
    Localisation puy de dome

    Voir le profil de l'utilisateur

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Crise : Les Cuma en première ligne

    Message par PatogaZ le Sam 25 Mar 2017, 20:29

    LE CAM a écrit:
    fab22 a écrit:Les impayés coutent TRES TRES chers .
    Explication : ce chiffre d'affaires non encaissé génère du résultat   sur lequel tu payes impots et MSA . Ce chiffre d'affaires non encaissé génère des coûts de fonctionnement (usure , gnr , chauffeurs etc...) , etc...
    Il vaut encore mieux du matériel qui reste a rien faire a l'atelier.
    La marge est tellement faible que tu peux bouffer la boutique avec seulement quelques impayés .

    Ici la règle est simple : facturation au mois . Pas de nouveaux travaux si impayés .
    si tu peux fonctionner comme cela tu as de la chance.

    je ne répondrai même pas à ça !!!! 77 77 77 77


    II-41
    La grand estoille par sept jours bruslera,
    Nuee fera deux soleils apparoir,
    Le gros mastin toute nuict hurlera,
    Quand grand pontife changera de terroir. (octobre rouge)
    N'oubliez pas le grand zimboum ACE du 23 septembre 2017
    avatar
    PatogaZ
    + Admin +
    + Admin +

    Messages : 78396
    Date d'inscription : 09/09/2009
    Age : 58
    Localisation au bout de la baie de Somme

    Voir le profil de l'utilisateur http://www.blog-agri.com/patogaz1/52

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Crise : Les Cuma en première ligne

    Message par massey8210 le Sam 25 Mar 2017, 20:36

    +1000 avec fab.
    mon ETA fait pareil facture fin de mois avec petite remise si paiement comptant........ avec 4 ou 5 salariés permanent motivés.......faut que l'argent rentre.... pas du genre a travailler pour la gloire!!!!!
    avatar
    massey8210
    + membre techno +

    Messages : 9591
    Date d'inscription : 13/09/2009
    Age : 54
    Localisation morbihan

    Voir le profil de l'utilisateur

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Crise : Les Cuma en première ligne

    Message par magnum le Sam 25 Mar 2017, 20:42

    Chez nous c'est facturation tous les 15 jours, les gros chantiers sont mensualisés
    Si il y a un coup dur, on discute, on étale, mais jusque là tout se passe plutôt bien, la gestion est la chose la plus importante
    avatar
    magnum
    + membre techno +

    Messages : 1469
    Date d'inscription : 07/03/2015
    Age : 34
    Localisation sud de la loire

    Voir le profil de l'utilisateur

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Crise : Les Cuma en première ligne

    Message par rve le Sam 25 Mar 2017, 21:00

    Sauf pour ceux qui y mettent de la mauvaise volonté : quand tu peux pas payer , il peut toujours y avoir un terrain d' entente (éventuellement échange de services ; alors que quand tu veux pas ... ça fait le mort , ça envoie méchemmant paître , etc

    rve
    + membre techno +

    Messages : 1307
    Date d'inscription : 23/11/2011
    Age : 45
    Localisation bourgogne du sud

    Voir le profil de l'utilisateur

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Crise : Les Cuma en première ligne

    Message par escrito17 le Sam 25 Mar 2017, 22:17

    ici c'est le contraire, les paiements ont été retardés de 6mois...il reste même du 2015 à percevoir... en bordure de marais,pas mal d'éleveurs ont souscrit à des mae 2015 non versées à ce jour,ça correspond à peu prés à ces montants là...comment faire dans ces cas là quand on sait que les gars feront leur possible pour régler leur facture le moment venu?... :réfléchi
    avatar
    escrito17
    + membre techno +

    Messages : 10880
    Date d'inscription : 13/11/2011
    Age : 50
    Localisation charente maritime 17

    Voir le profil de l'utilisateur

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Crise : Les Cuma en première ligne

    Message par massey8210 le Dim 26 Mar 2017, 11:58

    question au patron d'ETA et tresorier de cuma:

    vous ecrivez ne pas pouvoir mettre des agios, pourquoi ne pas calculer une prix des prestations en integrant le cout de ces retards de paiements ET FAIRE UNE REMISE SUBSTANTIEL AUX CLIENTS QUI PAIENT RUBIS SUR L'ONGLE.

    non pas la tete :réfléchi : tape
    avatar
    massey8210
    + membre techno +

    Messages : 9591
    Date d'inscription : 13/09/2009
    Age : 54
    Localisation morbihan

    Voir le profil de l'utilisateur

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Crise : Les Cuma en première ligne

    Message par bzh centre le Dim 26 Mar 2017, 12:09

    massey8210 a écrit:question au patron d'ETA et tresorier de cuma:

    vous ecrivez ne pas pouvoir mettre des agios, pourquoi ne pas calculer une prix des prestations en integrant le cout de ces retards de paiements ET FAIRE UNE REMISE SUBSTANTIEL AUX CLIENTS QUI PAIENT RUBIS SUR L'ONGLE.

    non pas la tete :réfléchi : tape
    77 77 77 77 ,déja pour 5 euros certains chippottes au max ,cette fois tu les fais exploser : rr


    les doryphores font la vie dures aux moulins jaunes
    avatar
    bzh centre
    + Admin Crevette du forum +

    Messages : 21488
    Date d'inscription : 10/09/2009
    Localisation 56

    Voir le profil de l'utilisateur

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Crise : Les Cuma en première ligne

    Message par massey8210 le Dim 26 Mar 2017, 12:57

    je reconnais que vous n'avez pas un metier facile
    avatar
    massey8210
    + membre techno +

    Messages : 9591
    Date d'inscription : 13/09/2009
    Age : 54
    Localisation morbihan

    Voir le profil de l'utilisateur

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Crise : Les Cuma en première ligne

    Message par bingo le Dim 26 Mar 2017, 12:59

    ici l'ETA c'est 3% pour paiement dans les 3 semaines a reception de facture

    tjrs bon a prendre

    bingo
    + membre techno +

    Messages : 7072
    Date d'inscription : 07/07/2013
    Age : 29
    Localisation normandie

    Voir le profil de l'utilisateur

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Crise : Les Cuma en première ligne

    Message par pascal le Dim 26 Mar 2017, 13:00

    quand les salariés sont payés avec du retard, vous en pensez quoi????? :réfléchi :réfléchi :réfléchi
    avatar
    pascal
    + membre techno +

    Messages : 9637
    Date d'inscription : 29/03/2015
    Age : 42
    Localisation partout et nulle part!!!

    Voir le profil de l'utilisateur

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Crise : Les Cuma en première ligne

    Message par manu76 le Dim 26 Mar 2017, 13:23

    pascal a écrit:quand les salariés sont payés avec du retard, vous en pensez quoi????? :réfléchi :réfléchi :réfléchi

    ils se disent que c l heures de quitté le navire car ca sent mauvais

    manu76
    + membre techno +

    département : haute normandie
    Messages : 900
    Date d'inscription : 27/07/2013
    Age : 35
    Localisation seine maritime

    Voir le profil de l'utilisateur

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Crise : Les Cuma en première ligne

    Message par thierry01052 le Dim 26 Mar 2017, 15:30

    massey8210 a écrit:question au patron d'ETA et tresorier de cuma:

    vous ecrivez ne pas pouvoir mettre des agios, pourquoi ne pas calculer une prix des prestations en integrant le cout de ces retards de paiements ET FAIRE UNE REMISE SUBSTANTIEL AUX CLIENTS QUI PAIENT RUBIS SUR L'ONGLE.

    non pas la tete :réfléchi : tape


    On le fait: escompte de 2% en fin d'année si paiement avant l'échéance.
    avatar
    thierry01052
    + membre techno +

    Messages : 5060
    Date d'inscription : 29/03/2013
    Age : 47
    Localisation ain, dans le futur PNR des lyonnais

    Voir le profil de l'utilisateur

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Crise : Les Cuma en première ligne

    Message par spontus le Dim 26 Mar 2017, 17:17

    Les escomptes ne changent rien au problème des impayés .
    avatar
    spontus
    + membre techno +

    Messages : 5202
    Date d'inscription : 03/01/2012
    Age : 55
    Localisation nord- est du finistère

    Voir le profil de l'utilisateur

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Crise : Les Cuma en première ligne

    Message par Contenu sponsorisé


    Contenu sponsorisé


    Revenir en haut Aller en bas

    Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

    Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

    - Sujets similaires

     
    Permission de ce forum:
    Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum