AGRICULTURE - CONVIVIALITE - ENVIRONNEMENT (A.C.E)
Bonjour et bienvenue sur ACE !!!!

Enregistrez-vous sur le forum et n'oubliez pas de renseigner votre profil.

Avant de poster pour la première fois, veuillez avoir la politesse de vous présenter aux membres ( rubrique "Présentation des Nouveaux Membres"). Merci pour eux.
Statistiques
Nous avons 3831 membres enregistrés
L'utilisateur enregistré le plus récent est Lukasz

Nos membres ont posté un total de 2453161 messages dans 72263 sujets
Guilbart

offre météo

http://www.meteo-gascogne.com/pages/les-services-a-la-demande-1/
dette de la France

compteur de la dette
Petites annonces

    Pas d'annonces disponibles.


    Le libre échange France - USA vu par le vin, le Bordeaux et le Bourgogne

    Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

    default Le libre échange France - USA vu par le vin, le Bordeaux et le Bourgogne

    Message par GL le Mer 05 Juil 2017, 03:54

    Entre les vins de Bordeaux et ceux de Bourgogne, il est une différence de taille. Les premiers sont des vins de marchands, les seconds des vins de terroir.

    En écoutant Perico Legasse et Régis Debré parler des libres échanges vu par le vin, on apprend des choses pleine d'intérêt à l'heure du tout libre échange.

    https://www.franceculture.fr/emissions/france-etats-unis-un-commerce-equitable/le-vignoble-du-terroir-au-cepage

    Nous avons envoyer nos œnologue et notre technologie de fabrication du vin un peu partout dans le monde. Se faisant on retrouve des vins proches des nôtres mais à des prix qui pourraient cassés l'économie de régions entières.

    Si je mets ces propos en ligne, c'est que le sort de ce produit est aussi celui que sont en train de suivre d'autre productions agricoles. Du lait, de la viande, des céréales, des betteraves, des protéines, ect, on peut en produire partout moins cher que chez nous. Nos marchands ne se privent pas de faire rouler des millions de T de notre production.

    Certains pays protègent leurs producteurs, je pense à la Chine par exemple ou le blé vaut 340 €/T. Pour cela il faudra bien un différentiel par rapport à ce qu'on trouve sur le marché.

    http://www.lunion.fr/692599/article/2016-03-29/le-ble-paye-double-grace-a-la-pac-chinoise
    avatar
    GL
    + membre techno +

    Messages : 13592
    Date d'inscription : 10/09/2009
    Age : 103
    Localisation Assis

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Le libre échange France - USA vu par le vin, le Bordeaux et le Bourgogne

    Message par pascal le Mer 05 Juil 2017, 07:56

    GL, la chine n'as que tres peu de surfaces cultivables par rapport a son territoire !!! :réfléchi :réfléchi :réfléchi
    avatar
    pascal
    + membre techno +

    Messages : 10214
    Date d'inscription : 29/03/2015
    Age : 43
    Localisation partout et nulle part!!!

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Le libre échange France - USA vu par le vin, le Bordeaux et le Bourgogne

    Message par GL le Mer 05 Juil 2017, 08:04

    Chez nous on produit peu de soja et pourtant on ne fatigue pas beaucoup pour en faire pousser.

    Prends les moyens pour que 10 - 15 Qx est une rentabilité suffisante et tu va voir si nos vaches sont obliger de manger des produits venu de l'autre bout du monde et sur lequel on mets un produit inertant et toxique pendant le transport.
    avatar
    GL
    + membre techno +

    Messages : 13592
    Date d'inscription : 10/09/2009
    Age : 103
    Localisation Assis

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Le libre échange France - USA vu par le vin, le Bordeaux et le Bourgogne

    Message par pascal le Mer 05 Juil 2017, 08:14

    ouais bon GL, rappelle moi un peu la culture de soja et mais ,notament remontes a quand pour son essor en europe?????
    pour le soja en alimentation animale , tu remplaces par quoi et tu trouves les surfaces ou?????? :réfléchi :réfléchi :réfléchi
    avatar
    pascal
    + membre techno +

    Messages : 10214
    Date d'inscription : 29/03/2015
    Age : 43
    Localisation partout et nulle part!!!

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Le libre échange France - USA vu par le vin, le Bordeaux et le Bourgogne

    Message par GL le Mer 05 Juil 2017, 10:26

    1 - Si on veut faire du soja, on peut aussi en prendre les moyens. Pourquoi on file une prime à la luzerne déshydratée qui bouffe 3 à 5 T de charbon par an alors que les éleveurs qui veulent faire du foin ne l'on pas.

    2 - Pourquoi certains pays sont capable de trouver une rentabilité avec 10 Qx de soja Ha et pas nous. La réponse est politique. Les accords de Blair House nous obligeaient à acheter des protéines venues de l'autre côté de l'Atlantique au nom d'échanges ou les paysans avaient bien peu de poids.
    avatar
    GL
    + membre techno +

    Messages : 13592
    Date d'inscription : 10/09/2009
    Age : 103
    Localisation Assis

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Le libre échange France - USA vu par le vin, le Bordeaux et le Bourgogne

    Message par pascal le Mer 05 Juil 2017, 10:42

    il faudrait deja arreter de compter sur toutes les primes et subventions en tous genres pour en attendre une certaine rentabilité!!!!! :réfléchi :réfléchi :réfléchi
    avatar
    pascal
    + membre techno +

    Messages : 10214
    Date d'inscription : 29/03/2015
    Age : 43
    Localisation partout et nulle part!!!

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Le libre échange France - USA vu par le vin, le Bordeaux et le Bourgogne

    Message par GL le Mer 05 Juil 2017, 10:50

    Il fût un temps ou il y avait des quantums, c'est à dire qu'on avait un prix intérieur pour les besoins de base et le reste au marché mondial.

    Mais cette idée n'amuse personne. Si tu te mets à gagner ta vie honnêtement à 60 Qx/Ha, tu arrête d'être le tiroir caisse qui alimente l'amont et l'aval parce tu mets 80 U d'azote et plus grand chose d'autre.
    avatar
    GL
    + membre techno +

    Messages : 13592
    Date d'inscription : 10/09/2009
    Age : 103
    Localisation Assis

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Le libre échange France - USA vu par le vin, le Bordeaux et le Bourgogne

    Message par pascal le Mer 05 Juil 2017, 11:10

    je m'etais pas encore apercu que les besoins en elements majeurs necessaire a la croissance des plantes suivaient le marché interieur ou le cours du marché mondial!!! :réfléchi :réfléchi :réfléchi
    avatar
    pascal
    + membre techno +

    Messages : 10214
    Date d'inscription : 29/03/2015
    Age : 43
    Localisation partout et nulle part!!!

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Le libre échange France - USA vu par le vin, le Bordeaux et le Bourgogne

    Message par pinocio le Mer 05 Juil 2017, 11:27

    GL a écrit:Il fût un temps ou il y avait des quantums, c'est à dire qu'on avait un prix intérieur pour les besoins de base et le reste au marché mondial.

    Mais cette idée n'amuse personne. Si tu te mets à gagner ta vie honnêtement à 60 Qx/Ha, tu arrête d'être le tiroir caisse qui alimente l'amont et l'aval parce tu mets 80 U d'azote et plus grand chose d'autre.

    Je suis preneur de la recette pour faire 60 qx de blé avec 80 unités d'azote ...


    on ne peut pas diriger le vent, mais on peut ajuster les voiles.
    avatar
    pinocio
    + Admin +
    + Admin +

    Messages : 32980
    Date d'inscription : 09/09/2009
    Age : 58
    Localisation centre Cote d'Or (dans les nuages !)

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Le libre échange France - USA vu par le vin, le Bordeaux et le Bourgogne

    Message par pascal le Mer 05 Juil 2017, 11:38

    +1000 pinocio, 60 qx c'est au mini 180 u N !!!! : victoire : victoire : victoire
    avatar
    pascal
    + membre techno +

    Messages : 10214
    Date d'inscription : 29/03/2015
    Age : 43
    Localisation partout et nulle part!!!

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Le libre échange France - USA vu par le vin, le Bordeaux et le Bourgogne

    Message par GL le Mer 05 Juil 2017, 12:38

    pinocio a écrit:
    GL a écrit:Il fût un temps ou il y avait des quantums, c'est à dire qu'on avait un prix intérieur pour les besoins de base et le reste au marché mondial.

    Mais cette idée n'amuse personne. Si tu te mets à gagner ta vie honnêtement à 60 Qx/Ha, tu arrête d'être le tiroir caisse qui alimente l'amont et l'aval parce tu mets 80 U d'azote et plus grand chose d'autre.

    Je suis preneur de la recette pour faire 60 qx de blé avec 80 unités d'azote ...

    Ça dépend du taux de protéines qu'on vise. Les industriels nous ont imposés du 11.5 pour les chaînes de production en continue. Cela coute cher en azote. Les artisans savent faire du pain avec des taux plus bas, des économies sont donc possible d'autant que la monté de la fertilisation nous amène bien des misères tant en herbes qu'en maladie.

    Pourquoi quand tu croise un bio qui mets 50 U d'azote, il te dit, les maladies tu oublie à part quelques cas rares. D'autre part la sélection qui a viser à raccourcir les blé pour supporter des doses d'azote plus importante à fait disparaître la résistance à la fusariose.
    avatar
    GL
    + membre techno +

    Messages : 13592
    Date d'inscription : 10/09/2009
    Age : 103
    Localisation Assis

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Le libre échange France - USA vu par le vin, le Bordeaux et le Bourgogne

    Message par Alan.fr le Mer 05 Juil 2017, 12:52

    pinocio a écrit:
    GL a écrit:Il fût un temps ou il y avait des quantums, c'est à dire qu'on avait un prix intérieur pour les besoins de base et le reste au marché mondial.

    Mais cette idée n'amuse personne. Si tu te mets à gagner ta vie honnêtement à 60 Qx/Ha, tu arrête d'être le tiroir caisse qui alimente l'amont et l'aval parce tu mets 80 U d'azote et plus grand chose d'autre.

    Je suis preneur de la recette pour faire 60 qx de blé avec 80 unités d'azote ...
    Hubert Charpentier y arrive avec des couverts permanent de luzerne ,mais c'est une technique compliquée :réfléchi
    avatar
    Alan.fr
    + membre techno +

    Messages : 4767
    Date d'inscription : 10/09/2009
    Age : 47
    Localisation gaillac Tarn

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Le libre échange France - USA vu par le vin, le Bordeaux et le Bourgogne

    Message par pascal le Mer 05 Juil 2017, 13:23

    dis donc GL, t'as jamais du etre eleveur , d'apres toi, comment fait un fabriquant d'aliment pour relever la teneur en proteines d'une cereale a faible teneur pour respecter la valeur finale et ce qui est inscrit sur une etiquette d'aliment????? :réfléchi :réfléchi :réfléchi
    avatar
    pascal
    + membre techno +

    Messages : 10214
    Date d'inscription : 29/03/2015
    Age : 43
    Localisation partout et nulle part!!!

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Le libre échange France - USA vu par le vin, le Bordeaux et le Bourgogne

    Message par GL le Mer 05 Juil 2017, 13:48

    pascal a écrit:dis donc GL, t'as jamais du etre eleveur , d'apres toi, comment fait un fabriquant d'aliment pour relever la teneur en proteines d'une cereale a faible teneur pour respecter la valeur finale et ce qui est inscrit sur une etiquette d'aliment????? :réfléchi :réfléchi :réfléchi

    La teneur élevée en protéine, ce ne serait pas pour des animaux à hautes performances des fois ?.

    C'est vrai que pour faire 10 000 Kg de lait, je pense que ce n'est pas uniquement avec de la paille. On est dans la même démarche qu'en céréales. Pour faire 90 Qx à 12 de protéines, faut pousser la plante.



    Au premier trait rouge, on achetait du blé en Pologne, en Ukraine et au USA, au deuxième on avait les premiers excédents, au troisième on construisait Bazancourt, la cathédrale en inox des rémois pour faire de l'éthanol avec les jachères.
    avatar
    GL
    + membre techno +

    Messages : 13592
    Date d'inscription : 10/09/2009
    Age : 103
    Localisation Assis

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Le libre échange France - USA vu par le vin, le Bordeaux et le Bourgogne

    Message par pascal le Mer 05 Juil 2017, 15:06

    ouais bon on peu reprocher bien des choses a la "dite" cathedrale en inox, si il n'y avait pas eu cela a sortir de terre, je penses que cela ferait un bon bout de temps qu'il y aurait plus de terres en friches et jachères qu'a l'heure actuelle!!! :réfléchi :réfléchi :réfléchi
    avatar
    pascal
    + membre techno +

    Messages : 10214
    Date d'inscription : 29/03/2015
    Age : 43
    Localisation partout et nulle part!!!

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Le libre échange France - USA vu par le vin, le Bordeaux et le Bourgogne

    Message par GL le Mer 05 Juil 2017, 16:51

    Les agro carburants ont été imaginer pour conserver le niveau d'intensification des plaines céréalières.

    As tu remarquer qu'il n'y avait pas grand chose de disponible entre de l'intensif et du bio. As tu déjà imaginer les conséquences de démarches visant à produire 10 - 20 % de moins qu'aujourd'hui ?.

    Lit "Le ménage des champs" de Xavier NOULHIANNE et tu verra ce que cet ancien de chez Rhône Poulenc sur l'agriculture.

    On avait eu la même démarche chez les ricains avec les campagnes de promotion de la viande.

    J'ai les affiches dans mes fichiers mais je ne les retrouvent pas.
    avatar
    GL
    + membre techno +

    Messages : 13592
    Date d'inscription : 10/09/2009
    Age : 103
    Localisation Assis

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Le libre échange France - USA vu par le vin, le Bordeaux et le Bourgogne

    Message par pascal le Mer 05 Juil 2017, 18:11

    dis GL, tes litteraires sur le menage des champs entre autres , ils en pensent quoi qu'en gros ,un bon quart de la production s'en vas a la poubelle lié aux DLUO, etc,etc,etc????? :réfléchi :réfléchi :réfléchi
    avatar
    pascal
    + membre techno +

    Messages : 10214
    Date d'inscription : 29/03/2015
    Age : 43
    Localisation partout et nulle part!!!

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Le libre échange France - USA vu par le vin, le Bordeaux et le Bourgogne

    Message par GL le Mer 05 Juil 2017, 20:03

    As tu lu le ménage des gens, as tu écouter l'émission dont je fais état ?.

    Prend le temps de consulter ce regard et tu verra de quoi je parle.

    L'ajustement de la production, de la proposition à la consommateur à toujours fait soucis. Si on produisait du fromage en montagne, c'est par de qu'on ne pouvait trouver la vente du lait en frais quand le transport faisait soucis.

    On a ensuite inventer de quotas qui certes avaient bien des défaut mais une base simple. On a besoin de tel volume de production, on va essayer de stabiliser la production autour de ce chiffre.

    Ensuite on a parler de la vocation exportatrice de l'agriculture, cela profitait à qui d'après toi ?.
    avatar
    GL
    + membre techno +

    Messages : 13592
    Date d'inscription : 10/09/2009
    Age : 103
    Localisation Assis

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Le libre échange France - USA vu par le vin, le Bordeaux et le Bourgogne

    Message par EtienneCH4 le Mer 05 Juil 2017, 20:28

    le sujet est intéressant mais semble avoir disparu,
    comment le bordeau et le bourgogne entrent dans le circuit américain ???
    avatar
    EtienneCH4
    + membre techno +

    département : sud Manche et centre Chine
    Messages : 2224
    Date d'inscription : 09/09/2015
    Age : 76
    Localisation Lapenty et Wuhan

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Le libre échange France - USA vu par le vin, le Bordeaux et le Bourgogne

    Message par pascal le Mer 05 Juil 2017, 21:16

    fin de post pour moi!!!! Twisted Evil Twisted Evil Twisted Evil
    avatar
    pascal
    + membre techno +

    Messages : 10214
    Date d'inscription : 29/03/2015
    Age : 43
    Localisation partout et nulle part!!!

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Le libre échange France - USA vu par le vin, le Bordeaux et le Bourgogne

    Message par GL le Jeu 06 Juil 2017, 00:22

    EtienneCH4 a écrit:le sujet est intéressant mais semble avoir disparu,
    comment le bordeau et le bourgogne entrent dans le circuit américain ???

    Écoute l'émission tu va comprendre.
    avatar
    GL
    + membre techno +

    Messages : 13592
    Date d'inscription : 10/09/2009
    Age : 103
    Localisation Assis

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Le libre échange France - USA vu par le vin, le Bordeaux et le Bourgogne

    Message par Contenu sponsorisé


    Contenu sponsorisé


    Revenir en haut Aller en bas

    Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

    - Sujets similaires

     
    Permission de ce forum:
    Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum