AGRICULTURE - CONVIVIALITE - ENVIRONNEMENT (A.C.E)
Bonjour et bienvenue sur ACE !!!!

Enregistrez-vous sur le forum et n'oubliez pas de renseigner votre profil.

Avant de poster pour la première fois, veuillez avoir la politesse de vous présenter aux membres ( rubrique "Présentation des Nouveaux Membres"). Merci pour eux.
Statistiques
Nous avons 3777 membres enregistrés
L'utilisateur enregistré le plus récent est Quentin d'Agripartner

Nos membres ont posté un total de 2418227 messages dans 71348 sujets
Guilbart

offre météo

http://www.meteo-gascogne.com/pages/les-services-a-la-demande-1/
dette de la France

compteur de la dette
Petites annonces

    Pas d'annonces disponibles.


    Brèves de comptoir au café des paysans

    Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

    default Brèves de comptoir au café des paysans

    Message par PatogaZ le Mer 02 Aoû 2017, 20:21

    Objet: la FDSEA Ile-de-France dénonce une décision «en faveur de l’élevage»

    communication de Jacques COMMERE
    L'Organisation des Producteurs de Grains (OPG)

    Greffin devrait demander à Terrain et Pinta (Belin n'est plus là) qui a eu cette fameuse idée de cogérer un transfert des aides des céraliers vers les éleveurs.

    https://www.terre-net.fr/actualite-agricole/politique-syndicalisme/article/la-fnsea-veut-rendre-la-cotisation-obligatoire-205-88549.html

    Budget Pac: la FDSEA Ile-de-France dénonce une décision «en faveur de l’élevage»

    La décision de transférer des crédits du premier pilier de la Pac vers le second pilier prise le 27 juillet par Stéphane Travert est une décision «encore en faveur de l’élevage» a dénoncé Damien Greffin, président de la FDSEA d’Ile-de-France. Dans un communiqué du 1er août, le syndicat estime que ce transfert induira «une perte des soutiens de plus de 3 millions d’euros par an» pour les agriculteurs de la région Ile-de-France. Pour le syndicat, «cette annonce montre que le gouvernement ne soutient pas l’agriculture céréalière innovante et compétitive». «C’est un hold-up caractérisé et un ciblage inacceptable, pour un secteur dont les soutiens directs ont été divisés par deux depuis les années 2000 !», a affirmé Damien Greffin. La veille, le président de la fédération bretonne de la FNSEA Thierry Coué lançait un tout autre message: « Quand l’État dit que son arbitrage est en faveur de l'élevage, c'est faux». En effet, région d'élevage, la Bretagne y perd aussi, 36MEUR par an, selon la FRSEA.


    commentaire du Webmaster : on est bien dans la logique du "diviser pour mieux régner "

    au final quand on prend la calculette , tout le monde a perdu et on va bien s' engueuler


    II-41
    La grand estoille par sept jours bruslera,
    Nuee fera deux soleils apparoir,
    Le gros mastin toute nuict hurlera,
    Quand grand pontife changera de terroir. (octobre rouge)
    je n' i pas encore la date du prochain zimboum , je vous tiens au jus dès que j' ai des nouvelles (ASAP)
    avatar
    PatogaZ
    + Admin +
    + Admin +

    Messages : 79016
    Date d'inscription : 09/09/2009
    Age : 58
    Localisation au bout de la baie de Somme

    http://www.blog-agri.com/patogaz1/52

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Brèves de comptoir au café des paysans

    Message par farmer6060 le Mer 02 Aoû 2017, 21:24

    C'est clair quand on ponctionne le montant redistribué est systématiquement inférieur....
    Moralité
    1/on ne peut pas avoir confiance en l'état
    2/ on ne doit pas courir après les primes ( leçon pour les nouveaux convertis)
    3/ il faut organiser la résistance aux contrôles aux surnormes franco françaises et autres interdiction unilatérale
    avatar
    farmer6060
    + membre techno +

    Messages : 3778
    Date d'inscription : 23/09/2009
    Age : 35
    Localisation FR27140

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Brèves de comptoir au café des paysans

    Message par Li lou le Mer 02 Aoû 2017, 21:57

    Diviser pour mieux régner .....
    avatar
    Li lou
    + Membre +

    Messages : 33
    Date d'inscription : 08/07/2017
    Age : 42
    Localisation Ouest

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Brèves de comptoir au café des paysans

    Message par newcr le Mer 02 Aoû 2017, 22:04

    il faut bloquer tous les contrôles point barre
    avatar
    newcr
    + membre techno +

    département : aux frontières de la Bochie
    Messages : 5236
    Date d'inscription : 27/06/2013
    Age : 40
    Localisation Nouvelle Austrasie

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Brèves de comptoir au café des paysans

    Message par alain le Jeu 03 Aoû 2017, 06:40

    De toutes façons, encore dix ans il ne restera plus beaucoup d'éleveurs.
    Entre ceux qui lâchent et les + de 50 piges de notre génération çà va éclaircir sec.


    Tourne-toi vers le soleil, l’ombre sera derrière toi.
    (proverbe Maori)
    avatar
    alain
    +Admin fromager+

    Messages : 16477
    Date d'inscription : 11/09/2009
    Age : 55
    Localisation Haute-Savoie

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Brèves de comptoir au café des paysans

    Message par charlot50 le Jeu 03 Aoû 2017, 07:25

    alain a écrit:De toutes façons, encore dix ans il ne restera plus beaucoup d'éleveurs.
    Entre ceux qui lâchent et les + de 50 piges de notre génération çà va éclaircir sec.
    oui faut vraiment avoir la foi, c'est déjà dur alors avec des bâtons dans les roues sa devient pénible.
    avatar
    charlot50
    + membre techno +

    Messages : 3419
    Date d'inscription : 02/01/2012
    Age : 29
    Localisation A 2 pas du Mt St Michel.

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Brèves de comptoir au café des paysans

    Message par PatogaZ le Jeu 03 Aoû 2017, 09:48

    la morale de mon histoire :

    les prélèvements fiscaux et sociaux sont d' environ 60 %

    si les aides passent sous 200 € votre liberté ne vaut plus que 80 € net

    il suffit que les denrées agricoles montent de 10 % et vous pouvez vous en passer , sauter la clôture et redevenir des hommes libres

    conclusion : le système fera tout pour éviter ça car il perdrait son emprise sur vous

    réfléchissez bien


    II-41
    La grand estoille par sept jours bruslera,
    Nuee fera deux soleils apparoir,
    Le gros mastin toute nuict hurlera,
    Quand grand pontife changera de terroir. (octobre rouge)
    je n' i pas encore la date du prochain zimboum , je vous tiens au jus dès que j' ai des nouvelles (ASAP)
    avatar
    PatogaZ
    + Admin +
    + Admin +

    Messages : 79016
    Date d'inscription : 09/09/2009
    Age : 58
    Localisation au bout de la baie de Somme

    http://www.blog-agri.com/patogaz1/52

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Brèves de comptoir au café des paysans

    Message par routierdelaplaine le Jeu 03 Aoû 2017, 09:58

    charlot50 a écrit:
    alain a écrit:De toutes façons, encore dix ans il ne restera plus beaucoup d'éleveurs.
    Entre ceux qui lâchent et les + de 50 piges de notre génération çà va éclaircir sec.
    oui faut vraiment avoir la foi, c'est déjà dur alors avec des bâtons dans les roues sa devient pénible.


    surtout quand on veut ce développer et qu'on fait chier.........hier je me positionne sur 4ha de terre à la safer pour augmenter ma surface qui est déjà très importante 30ha, réponse de la safer je comprends bien monsieur mais vous double actif alors on va le donner à un agri actif à 100% sur sa ferme, je lui dit c'est pas comme ca que je vais être à 100% si vous me donner rien pour me développer :réfléchi en fait on tourne en rond :tb :tb :tb :tb :tb
    avatar
    routierdelaplaine
    + membre techno +

    département : eure
    Messages : 1474
    Date d'inscription : 15/11/2009
    Age : 37
    Localisation EURE

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Brèves de comptoir au café des paysans

    Message par mic mac le Jeu 03 Aoû 2017, 10:13

    PatogaZ a écrit:la morale de mon histoire :

    les prélèvements fiscaux et sociaux sont d' environ 60 %

    si les aides passent sous 200 €  votre liberté ne vaut plus que 80 € net

    il suffit que les denrées agricoles montent de 10 % et vous pouvez vous en passer , sauter la clôture et redevenir des hommes libres

    conclusion : le système fera tout pour éviter ça car il perdrait son emprise sur vous

    réfléchissez bien

    si on est trop haut , on ouvre la porte aux importations a vil prix .
    on le voit deja dans le lait , la viande ...
    on demande beaucoup aux consommateurs , mais combien de valorisation est passé dans la pub , promotion , tete de gondole ect . un producteur de lait devrait demander a sa coop combien il a investi dans l outil cooperatif hors parts sociales , et il verait que la guerre sur les marques donne la richesse aux autres .

    mic mac
    + membre techno +

    Messages : 909
    Date d'inscription : 17/09/2016
    Age : 60
    Localisation flandre

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Brèves de comptoir au café des paysans

    Message par tof le Jeu 03 Aoû 2017, 12:09

    routierdelaplaine a écrit:
    charlot50 a écrit:
    alain a écrit:De toutes façons, encore dix ans il ne restera plus beaucoup d'éleveurs.
    Entre ceux qui lâchent et les + de 50 piges de notre génération çà va éclaircir sec.
    oui faut vraiment avoir la foi, c'est déjà dur alors avec des bâtons dans les roues sa devient pénible.


    surtout quand on veut ce développer et qu'on fait chier.........hier je me positionne sur 4ha de terre à la safer pour augmenter ma surface qui est déjà très importante 30ha, réponse de la safer je comprends bien monsieur mais vous double actif alors on va le donner à un agri actif à 100% sur sa ferme, je lui dit c'est pas comme ca que je vais être à 100% si vous me donner rien pour me développer :réfléchi en fait on tourne en rond :tb :tb :tb :tb :tb
    Idem par ici
    Un double actif avec 40 ha s'est fait sucré 60 ha par un qui en a 400...
    avatar
    tof
    + membre techno +

    département : 28
    Messages : 32029
    Date d'inscription : 17/12/2009
    Age : 49
    Localisation sud 28

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Brèves de comptoir au café des paysans

    Message par sevi le Jeu 03 Aoû 2017, 12:28

    tof a écrit:
    routierdelaplaine a écrit:
    charlot50 a écrit:
    alain a écrit:De toutes façons, encore dix ans il ne restera plus beaucoup d'éleveurs.
    Entre ceux qui lâchent et les + de 50 piges de notre génération çà va éclaircir sec.
    oui faut vraiment avoir la foi, c'est déjà dur alors avec des bâtons dans les roues sa devient pénible.


    surtout quand on veut ce développer et qu'on fait chier.........hier je me positionne sur 4ha de terre à la safer pour augmenter ma surface qui est déjà très importante 30ha, réponse de la safer je comprends bien monsieur mais vous double actif alors on va le donner à un agri actif à 100% sur sa ferme, je lui dit c'est pas comme ca que je vais être à 100% si vous me donner rien pour me développer :réfléchi en fait on tourne en rond :tb :tb :tb :tb :tb
    Idem par ici
    Un double actif avec 40 ha s'est fait sucré 60 ha par un qui en a 400...
    il c'est fait sucré 60 ha ,alors qu'il en a que 40 Laughing
    avatar
    sevi
    + membre techno +

    Messages : 24048
    Date d'inscription : 11/09/2009
    Localisation basse normandie

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Brèves de comptoir au café des paysans

    Message par vinc@nt le Jeu 03 Aoû 2017, 12:33

    Il y a longtemps que le syndicat majoritaire ne veut pas de double actif

    vinc@nt
    + membre techno +

    département : 28
    Messages : 959
    Date d'inscription : 12/09/2009
    Localisation Perche d'Eure et Loir

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Brèves de comptoir au café des paysans

    Message par carlo s le Jeu 03 Aoû 2017, 12:43

    moi c est décidé si j ai un Control vous allez en entendre parler .... 63
    avatar
    carlo s
    + membre techno +

    Messages : 29600
    Date d'inscription : 09/09/2009
    Age : 49
    Localisation sud de l'ile

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Brèves de comptoir au café des paysans

    Message par tof le Jeu 03 Aoû 2017, 13:45

    sevi a écrit:
    tof a écrit:
    routierdelaplaine a écrit:
    charlot50 a écrit:
    alain a écrit:De toutes façons, encore dix ans il ne restera plus beaucoup d'éleveurs.
    Entre ceux qui lâchent et les + de 50 piges de notre génération çà va éclaircir sec.
    oui faut vraiment avoir la foi, c'est déjà dur alors avec des bâtons dans les roues sa devient pénible.


    surtout quand on veut ce développer et qu'on fait chier.........hier je me positionne sur 4ha de terre à la safer pour augmenter ma surface qui est déjà très importante 30ha, réponse de la safer je comprends bien monsieur mais vous double actif alors on va le donner à un agri actif à 100% sur sa ferme, je lui dit c'est pas comme ca que je vais être à 100% si vous me donner rien pour me développer :réfléchi en fait on tourne en rond :tb :tb :tb :tb :tb
    Idem par ici
    Un double actif avec 40 ha s'est fait sucré 60 ha par un qui en a 400...
    il c'est fait sucré 60 ha ,alors qu'il en a que 40 Laughing
    Non,candidat sur 60 ha en plus
    avatar
    tof
    + membre techno +

    département : 28
    Messages : 32029
    Date d'inscription : 17/12/2009
    Age : 49
    Localisation sud 28

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Brèves de comptoir au café des paysans

    Message par john38 le Jeu 03 Aoû 2017, 21:48

    alain a écrit:De toutes façons, encore dix ans il ne restera plus beaucoup d'éleveurs.
    Entre ceux qui lâchent et les + de 50 piges de notre génération çà va éclaircir sec.
    alain, je suis d'accord avec toi, mais dans nos coins, l'arrêt de l'élevage signifie presque l'arrêt de l'agriculture...
    avatar
    john38
    + membre techno +

    département : isère
    Messages : 2389
    Date d'inscription : 22/12/2014
    Age : 34
    Localisation du mauvais cöté du guiers...

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Brèves de comptoir au café des paysans

    Message par Bulbi le Jeu 03 Aoû 2017, 22:02

    PatogaZ a écrit:la morale de mon histoire :

    les prélèvements fiscaux et sociaux sont d' environ 60 %

    si les aides passent sous 200 €  votre liberté ne vaut plus que 80 € net

    il suffit que les denrées agricoles montent de 10 % et vous pouvez vous en passer , sauter la clôture et redevenir des hommes libres

    conclusion : le système fera tout pour éviter ça car il perdrait son emprise sur vous

    réfléchissez bien

    Ca n'empechera pas que les prélèvement seront toujours de 60 %, et qu'il faudra toujours les payer avec ce qui reste.
    Et les denrées qui montent de 10 % n'y restent pas sagement ad vitam eternam... :réfléchi

    Je vois plutôt le contraire : Il y aura toujours majoritairement une légère surproduction qui maintiendra les prix à un niveau plutôt faible, ce qui rend les aides d'autant plus "utiles", même si elles baissent
    Même si j'aimerais bien ne plus en dépendre, je crois qu'on est bien parti pour y rester longtemps dans ce système

    Bulbi
    + Membre Accro +

    Messages : 198
    Date d'inscription : 21/12/2014
    Age : 35
    Localisation Sud du Nord

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Brèves de comptoir au café des paysans

    Message par routierdelaplaine le Jeu 03 Aoû 2017, 22:14

    tof a écrit:
    sevi a écrit:
    tof a écrit:
    routierdelaplaine a écrit:
    charlot50 a écrit:
    alain a écrit:De toutes façons, encore dix ans il ne restera plus beaucoup d'éleveurs.
    Entre ceux qui lâchent et les + de 50 piges de notre génération çà va éclaircir sec.
    oui faut vraiment avoir la foi, c'est déjà dur alors avec des bâtons dans les roues sa devient pénible.


    surtout quand on veut ce développer et qu'on fait chier.........hier je me positionne sur 4ha de terre à la safer pour augmenter ma surface qui est déjà très importante 30ha, réponse de la safer je comprends bien monsieur mais vous double actif alors on va le donner à un agri actif à 100% sur sa ferme, je lui dit c'est pas comme ca que je vais être à 100% si vous me donner rien pour me développer :réfléchi en fait on tourne en rond :tb :tb :tb :tb :tb
    Idem par ici
    Un double actif avec 40 ha s'est fait sucré 60 ha par un qui en a 400...
    il c'est fait sucré 60 ha ,alors qu'il en a que 40 Laughing
    Non,candidat sur 60 ha en plus

    c'est comme d'habitude, pousse toi de là que je mis met, c'est la solidarité paysanne
    avatar
    routierdelaplaine
    + membre techno +

    département : eure
    Messages : 1474
    Date d'inscription : 15/11/2009
    Age : 37
    Localisation EURE

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Brèves de comptoir au café des paysans

    Message par Contenu sponsorisé


    Contenu sponsorisé


    Revenir en haut Aller en bas

    Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

    - Sujets similaires

     
    Permission de ce forum:
    Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum