AGRICULTURE - CONVIVIALITE - ENVIRONNEMENT (A.C.E)
Bonjour et bienvenue sur ACE !!!!

Enregistrez-vous sur le forum et n'oubliez pas de renseigner votre profil.

Avant de poster pour la première fois, veuillez avoir la politesse de vous présenter aux membres ( rubrique "Présentation des Nouveaux Membres"). Merci pour eux.
Statistiques
Nous avons 3818 membres enregistrés
L'utilisateur enregistré le plus récent est sram82

Nos membres ont posté un total de 2451430 messages dans 72220 sujets
Guilbart

offre météo

http://www.meteo-gascogne.com/pages/les-services-a-la-demande-1/
dette de la France

compteur de la dette
Petites annonces

    Pas d'annonces disponibles.


    Les paysans de Citroën, une histoire bien surprenante

    Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

    default Les paysans de Citroën, une histoire bien surprenante

    Message par GL le Ven 08 Sep 2017, 12:48

    Ce qui s'est passer autour de Rennes avec l'ouverture de l'usine de voiture que je vais essayer de raconter.

    Situer à Chartres de Bretagne,  l'histoire de cette usine est édifiant sur la façon dont on s'est servi de la main d'œuvre agricole et ses conséquences en matière de structure des fermes de là bas.

    Les paysans comme variable d'ajustement.

    Vous allez voir, il y a du lourd.


    Dernière édition par GL le Dim 10 Sep 2017, 06:59, édité 1 fois
    avatar
    GL
    + membre techno +

    Messages : 13553
    Date d'inscription : 10/09/2009
    Age : 103
    Localisation Assis

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Les paysans de Citroën, une histoire bien surprenante

    Message par spontus le Ven 08 Sep 2017, 12:59

    je ne vois rien ! :réfléchi
    avatar
    spontus
    + membre techno +

    Messages : 5528
    Date d'inscription : 03/01/2012
    Age : 55
    Localisation nord- est du finistère

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Les paysans de Citroën, une histoire bien surprenante

    Message par bzh centre le Ven 08 Sep 2017, 12:59

    cette usine était prévu a pontivy a l'initial du projet : victoire


    les doryphores font la vie dures aux moulins jaunes
    avatar
    bzh centre
    + Admin Crevette du forum +

    Messages : 22098
    Date d'inscription : 10/09/2009
    Localisation 56

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Les paysans de Citroën, une histoire bien surprenante

    Message par GL le Ven 08 Sep 2017, 14:17

    spontus a écrit:je ne vois rien ! :réfléchi
    Pour vous amener des arguments un peu fonder, il faut que j'étaye mes propos. Cela ne se fait pas d'un claquement de doigt.
    avatar
    GL
    + membre techno +

    Messages : 13553
    Date d'inscription : 10/09/2009
    Age : 103
    Localisation Assis

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Les paysans de Citroën, une histoire bien surprenante

    Message par spontus le Ven 08 Sep 2017, 19:43

    Je n'avais pas saisi qu'il s’agissait d'un avant propos ! : oops
    avatar
    spontus
    + membre techno +

    Messages : 5528
    Date d'inscription : 03/01/2012
    Age : 55
    Localisation nord- est du finistère

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Les paysans de Citroën, une histoire bien surprenante

    Message par GL le Sam 09 Sep 2017, 06:31

    Citroën a tout le long de son histoire un rapport difficile avec les grèves ouvrières.

    En s'installant à Rennes, il s'éloigne du quai de Javel et de la tradition ouvrière qui cherche a profiter du boum de la "bagnole".
    avatar
    GL
    + membre techno +

    Messages : 13553
    Date d'inscription : 10/09/2009
    Age : 103
    Localisation Assis

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Les paysans de Citroën, une histoire bien surprenante

    Message par GL le Sam 09 Sep 2017, 06:49

    Le fil que je tiens vient d'un livre qu'a écrit cet homme chez qui l'administration a retenu 100% d’anomalies.

    Voici le courrier d'un breton à la suite du contrôle :

    https://sniadecki.wordpress.com/2014/11/29/ogor-responsables/

    Vous voyez donc pourquoi j'ai trouver ce livre à la soirée destiner à l'action autour de Jérôme Laronze.
    avatar
    GL
    + membre techno +

    Messages : 13553
    Date d'inscription : 10/09/2009
    Age : 103
    Localisation Assis

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Les paysans de Citroën, une histoire bien surprenante

    Message par Bulbi le Sam 09 Sep 2017, 14:00

    GL a écrit:Voici le courrier d'un breton à la suite du contrôle :

    https://sniadecki.wordpress.com/2014/11/29/ogor-responsables/

    J'ai eu beaucoup de mal à suivre son raisonnement.
    Il se vante de conduire ses bêtes suivant l' "ancien monde" : pas de papier, pas de boucles, et si elles peuvent batifoler où elles veulent, c'est encore mieux. C'est son choix, je le respecte.
    Dans cet ancien monde, il n'y avait pas non plus de primes PAC.

    Et le voila surpris de devoir se débattre dans les problème causés par ses demandes d'aides.

    Tout obtus qu'on soit, on ne peut malheureusement pas faire plier la société pour la rendre telle qu'on voudrait qu'elle soit.

    Si il estime qu'il n'est pas formaté pour ce système, il n'a pas d'autre choix que d'en sortir, ce qu'il dit d'ailleurs à la fin. Je trouve dommage pour lui d'avoir perdu quelques années pour s'en rendre compte(puisque ce n'était pas son premier contrôle). Je pourrais même être provocateur en trouvant qu'il voulait les avantages du système sans les contraintes.

    Si boucler une bête dans les premières heures ou jours de sa vie est une contrainte, il doit être vite débordé. Et un agneau, pas un veau blond d'aquitaine... :réfléchi


    "Vous le croirez ou pas, mais parfois il s’agissait même d’y prendre du plaisir. Pire même, parfois il s’agissait de ne rien faire, de laisser les animaux vivre sans nous, sans nos exigences, au moins quelques heures, voire quelques jours"

    Rien compris. J'ai des bêtes en pâturage comme beaucoup ici, elles arrivent à tenir quelques heures sans moi. De là à en jouir Rolling Eyes

    Bulbi
    + Membre Accro +

    Messages : 219
    Date d'inscription : 21/12/2014
    Age : 35
    Localisation Sud du Nord

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Les paysans de Citroën, une histoire bien surprenante

    Message par GL le Sam 09 Sep 2017, 17:01

    C'est en s'installant, en 2003 pas très loin de Rennes, que Yannick a été surpris par ces points :
    - Les maisons n'étaient que des longères habitées par des retraités qui avaient tous des Citroën
    - Aucune maison récente avec son crépit blanc ne vient ternir le paysage
    - Les tracteurs que l'on croise sont plus vieux que lui

    C'est ce constat qui va le faire fouiller un peu cette histoire.
    avatar
    GL
    + membre techno +

    Messages : 13553
    Date d'inscription : 10/09/2009
    Age : 103
    Localisation Assis

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Les paysans de Citroën, une histoire bien surprenante

    Message par GL le Dim 10 Sep 2017, 06:57

    Dans ces années là le pouvoir gaulliste visait plusieurs objectifs :
    - Industrialiser le pays. L'automobile va en être un facteur important avec le tout bagnole. Le site de Rennes construira d'abord l'entrée de gamme. C'est l'Ami 6 qui sortira des chaines en premier suivi par la Diane, la Visa et la BX. Ce n'est qu'en suite que seront produite les Xantia
    - Faire baisser le prix de la nourriture en "optimisant" la production agricole.
    - S'assurer d'une main d'œuvre docile, bon marché et qui "vote bien". Les paysans bretons répondent tout à fait à ces critères.

    Par contre c'est la façon qu'on va mettre en œuvre cette démarche, avec les paysans en variable d'ajustement, que se tiennent les leçons qu'il faut tirer pour mieux comprendre aujourd'hui.
    avatar
    GL
    + membre techno +

    Messages : 13553
    Date d'inscription : 10/09/2009
    Age : 103
    Localisation Assis

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Les paysans de Citroën, une histoire bien surprenante

    Message par GL le Dim 10 Sep 2017, 12:48

    En 1961, 70 % des ouvriers sont des anciens paysans. 4 ans plus tard, le PDG de Citroën évoquera ses souvenirs avec le même cynisme. :



    « Nous avons été très aider par le préfet (…) qui m'avait ouvert les portes de l'INRA. Ce qui me permettait d'avoir les renseignements sur les surfaces exploitables dans les différentes régions, la qualité des terres, l'âge des exploitants, tous les problèmes humains dont nous avions besoin pour recruter. Il est apparu, petit à petit déjà, que les surfaces exploitables avaient augmenté. En travaillant avec l'INRA, nous étions aperçu que pour avoir la main d'œuvre nécessaire, il fallait que les exploitations grandissent encore un peu et arrivent à peu près à 20 Ha. Le préfet à bien compris le problème. Il nous a aider dans ce sens là. Il a accélérer un processus qui était inévitable, qui l'agrandissement des exploitations (…) en donnant des aides quand ces 20 Ha arrivaient, et au contraire en laissant vivre, mais sans les maintenir artificiellement, les exploitations qui avaient moins de 20 Ha. C'est ceux là que nous avons recruter. »
    avatar
    GL
    + membre techno +

    Messages : 13553
    Date d'inscription : 10/09/2009
    Age : 103
    Localisation Assis

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Les paysans de Citroën, une histoire bien surprenante

    Message par spontus le Dim 10 Sep 2017, 17:54

    Je trouve étonnant de dire que  Citroën  serait responsable de l'exode rural , alors qu'il a permis le maintien des petites exploitations puisque cela permettait aux petits paysans d'avoir un revenu complémentaire et de rester dans leur ferme .

    avatar
    spontus
    + membre techno +

    Messages : 5528
    Date d'inscription : 03/01/2012
    Age : 55
    Localisation nord- est du finistère

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Les paysans de Citroën, une histoire bien surprenante

    Message par GL le Dim 10 Sep 2017, 19:36

    spontus a écrit:Je trouve étonnant de dire que  Citroën  serait responsable de l'exode rural , alors qu'il a permis le maintien des petites exploitations puisque cela permettait aux petits paysans d'avoir un revenu complémentaire et de rester dans leur ferme .
    Que des gens qui étaient autonomes, avec peu de revenus soit devenus salariés bon marché et peu revendicatifs pour l'automobile, c'est certain.
    Dire que çà leur a permis de rester sur leurs fermes est plus sujet au doute.
    Combien y avait t'il d'agriculteurs en 1961 et combien y en a t'il aujourd'hui.

    Voici des éléments issus de Agreste

    avatar
    GL
    + membre techno +

    Messages : 13553
    Date d'inscription : 10/09/2009
    Age : 103
    Localisation Assis

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Les paysans de Citroën, une histoire bien surprenante

    Message par spontus le Dim 10 Sep 2017, 20:27

    Si ces paysans se sont fait embaucher chez Citroën c'est qu'ils le voulaient bien et parce que leur ferme était trop petite pour pouvoir en vivre .

    Il est vrai qu'ils auraient peut-être pu faire,comme dans d'autres secteurs bretons, se développer en investissant dans l'élevage hors sol . Mais en avaient-ils les moyens et la volonté .

    Pour eux ce fût une réelle chance de pouvoir rester travailler au pays .
    avatar
    spontus
    + membre techno +

    Messages : 5528
    Date d'inscription : 03/01/2012
    Age : 55
    Localisation nord- est du finistère

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Les paysans de Citroën, une histoire bien surprenante

    Message par GL le Lun 11 Sep 2017, 00:55

    spontus a écrit:Si ces paysans se sont fait embaucher chez Citroën c'est qu'ils le voulaient bien et parce que leur ferme était trop petite  pour pouvoir en vivre .

    Il est vrai qu'ils auraient  peut-être pu faire,comme dans d'autres secteurs bretons, se développer en investissant dans l'élevage hors sol . Mais en avaient-ils les moyens et la volonté .

    Pour eux ce fût une réelle chance de pouvoir rester travailler au pays .
    "leur ferme était trop petite  pour pouvoir en vivre" et le préfet a pris les moyens d’accélérer le mouvement.

    "travailler au pays" en travaillant pour pas cher, disciplinés, vendus à Citroën.

    Tu le verra dans la suite du propos.
    avatar
    GL
    + membre techno +

    Messages : 13553
    Date d'inscription : 10/09/2009
    Age : 103
    Localisation Assis

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Les paysans de Citroën, une histoire bien surprenante

    Message par spontus le Lun 11 Sep 2017, 12:00

    Le Breton est très attaché à son territoire et préfère avoir une rémunération plus faible , que de s'exiler .
    Et c'est toujours d'actualité , il suffit de voir quelles sont les conditions de travail dans l'agro-alimentaire .
    avatar
    spontus
    + membre techno +

    Messages : 5528
    Date d'inscription : 03/01/2012
    Age : 55
    Localisation nord- est du finistère

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Les paysans de Citroën, une histoire bien surprenante

    Message par GL le Lun 11 Sep 2017, 12:05

    spontus a écrit:Le Breton est très attaché à son territoire et préfère avoir une rémunération plus faible , que de s'exiler .
    Et c'est toujours d'actualité , il suffit de voir quelles sont les conditions de travail dans l'agro-alimentaire .
    Les conditions de travail dans l'agro alimentaire ont beaucoup de points communs avec l'industrie tout court.

    On raconte due Henri Ford a imaginer la découpe des postes de construction de ses voitures en visitant un abattoir.

    La question qui traine derrière tout cela est à quel prix (au sens très large du terme)  nous fait t'on payer l'envie de rester chez, en compagnie des siens, dans les lieux qui font nos racines.
    avatar
    GL
    + membre techno +

    Messages : 13553
    Date d'inscription : 10/09/2009
    Age : 103
    Localisation Assis

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Les paysans de Citroën, une histoire bien surprenante

    Message par GL le Lun 11 Sep 2017, 12:27

    De tout temps, il y a ceux qui partent et ceux qui restent.

    Même au cœur des familles, le premier est militaire, le second est curé, le troisième est paysan.

    Mon propos vise à regarder si ceux qui restent doivent faire le lit d'intérêts qui les privent de la valeur qu'ils représentent.
    avatar
    GL
    + membre techno +

    Messages : 13553
    Date d'inscription : 10/09/2009
    Age : 103
    Localisation Assis

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Les paysans de Citroën, une histoire bien surprenante

    Message par hermine 22 le Lun 11 Sep 2017, 14:24

    GL a écrit:De tout temps, il y a ceux qui partent et ceux qui restent.

    Même au cœur des familles, le premier est militaire, le second est curé, le troisième est paysan.

    Mon propos vise à regarder si ceux qui restent doivent faire le lit d'intérêts qui les privent de la valeur qu'ils représentent.
    le 9ème s'appelait leclerc Laughing
    pas le char
    juste le petit épicier de landerneau
    qui plus tard faisait un chèque après la messe au fondateur de la coop even Laughing
    avatar
    hermine 22
    + membre techno +

    département : 22
    Messages : 33154
    Date d'inscription : 23/10/2009
    Age : 67
    Localisation bretagne

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Les paysans de Citroën, une histoire bien surprenante

    Message par GL le Lun 11 Sep 2017, 20:03

    "Le préfet, le PDG de Citroën et les notables de la FNSEA et du CNJA s'assoient à la même table pour cibler les territoires ou il sera le plus aisé et le plus "pertinent" d'arracher les paysans à leurs terres. Citroën s'engage à assurer le transport gratuit de ses fururs ouvriers et à leurs donner un accès privilégié à une 2 CV, symbole de la modernité. Le PDG résume en 2001 par une analyse laconique : "Le salut, c'était de les faire vivre à l'américaine". Le syndicalistes, eux, s'occupent du porte à porte, pour convaincre les familles du bien fondé de l’opération. (1)

    (1) Celui qui me dit qu'un notable agricole peut tirer quelques avantages a expliquer à un petit paysan qu'il a intérêt à quitter sa ferme, je lui fous deux baffes.
    avatar
    GL
    + membre techno +

    Messages : 13553
    Date d'inscription : 10/09/2009
    Age : 103
    Localisation Assis

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Les paysans de Citroën, une histoire bien surprenante

    Message par GL le Mer 13 Sep 2017, 08:21

    L'état va apporter le cadre législatif par la fameuse "loi d'orientation".

    Le principal outil est l'IVD (Indemnité Viagère de Départ). Elle promet une somme suffisamment copieuse pour promettre une vie presque paisible à ceux qu'il s'agit d'éliminer. Elle aura d'autant plus de succès que la retraite n'existe pas à cette époque. Présenter comme une victoire syndicale par la FNSEA, elle se gardera bien de préciser qu'elle en est cogestionnaire.

    Quelques années plus tard, c'est un demi millions d'agriculteurs qui partiront par cette porte libérant 8.5 millions d'Ha, le quart de la surface agricole française.
    avatar
    GL
    + membre techno +

    Messages : 13553
    Date d'inscription : 10/09/2009
    Age : 103
    Localisation Assis

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Les paysans de Citroën, une histoire bien surprenante

    Message par hermine 22 le Mer 13 Sep 2017, 10:34

    GL a écrit:"Le préfet, le PDG de Citroën et les notables de la FNSEA et du CNJA s'assoient à la même table pour cibler les territoires ou il sera le plus aisé et le plus "pertinent" d'arracher les paysans à leurs terres. Citroën s'engage à assurer le transport gratuit de ses fururs ouvriers et à leurs donner un accès privilégié à une 2 CV, symbole de la modernité. Le PDG résume en 2001 par une analyse laconique : "Le salut, c'était de les faire vivre à l'américaine". Le syndicalistes, eux, s'occupent du porte à porte, pour convaincre les familles du bien fondé de l’opération. (1)

    (1) Celui qui me dit qu'un notable agricole peut tirer quelques avantages a expliquer à un petit paysan qu'il a intérêt à quitter sa ferme, je lui fous deux baffes.
    j'ai quand même un peu connu cette période
    je ne sait pas si le syndicalisme agricoles a fait office de déménageurs ,même pas sur d'ailleurs que le cnja existait a cette époque ,la jac oui ,ou les futurs confs était bien présent ,j'ai assisté a quelques réunions ou déja les biens pensants de gauche,remarquable parleur , venait faire rêver l'assistance sur ce que le socialisme allait amener
    j'en ai entendu un dire que ,prochainement en agriculture
    le matin ,ce sera pour le travail et l'après midi pour les loisirs
    j'ai vite décroché Laughing
    ensuite je te l'ai déja dit en mp ,les familles était nombreuses et la misère encore dans toutes les têtes
    les entreprises de mon secteur ouvrait grands leurs bras ,et quand le frère qui était sur la ferme en mobylette ,les plus jeunes s'offrait dans les années 70 une r8 ,le choix était vite fait
    les plus avant gardistes était déja engagé dans le hors sol
    ensuite coté déménagements du territoire ,les enseignants du publique n'était pas mauvais non plus
    sur leurs incitations je serait incapable de dénombbrer tout mes camarades qui ont rejoins la sncf ,la poste ,ratp etc avec en prime dès leurs arrivée ,la carte cgt pour avoir un logement sur paris ou ailleurs
    c'était très bien orchestré
    avatar
    hermine 22
    + membre techno +

    département : 22
    Messages : 33154
    Date d'inscription : 23/10/2009
    Age : 67
    Localisation bretagne

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Les paysans de Citroën, une histoire bien surprenante

    Message par GL le Mer 13 Sep 2017, 11:57

    Faire sortir un demi millions de personnes d'une condition d'autonomie précaire, de revenus inexistant, d'absence de couverture sociale, de retraite, bref du train apportait "la machine à laver et l'électricité à la maison au lieu d'aller au lavoir", il ne serait pas sérieux d'en nier l'intérêt. (1)

    Par contre voir aujourd'hui où les excès de cette démarche nous a conduit, on peut y regarder un peu et en parler entre nous.

    C'était l'objet du fil que j'ai mis en route sur "les paysans de Citroën". Ce lieu de rencontre internet nous permet d'échanger, c'est son but. J'ai découvert ce qui s'est passer autour de Rennes et je pense que nous étions nombreux à n'en pas connaître les détails.

    (1) Pendant le salon de l'agriculture se tenait le salon des arts ménagers. Monsieur venait à Paris pour voir les tracteurs et Madame pour voir les machines à laver et les frigos. Je pense que la gare Montparnasse à vu passer beaucoup de ces couple qui venaient de par là en costume du dimanche pour prendre le trian du progrès.

    Où en sommes nous aujourd’hui, qui décide pour nous de ce que sera notre avenir, celui de nos enfants.

    Les décideurs sont comme les fantômes, ils n'aiment pas la lumière.
    avatar
    GL
    + membre techno +

    Messages : 13553
    Date d'inscription : 10/09/2009
    Age : 103
    Localisation Assis

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Les paysans de Citroën, une histoire bien surprenante

    Message par GL le Jeu 14 Sep 2017, 07:41

    J'approche de la fin de cette histoire.

    On ne peut séparer cette phase d'histoire de la politique qui a été mis en place pour rendre quasi impossible la valorisation directe de sa production. Les vétérinaires ont imposer à de petits ateliers de transformation des normes qui sont celles de l'industrie.
    C'est vrai aussi des normes sur bien être animal ou les investissement sont tels que seuls les grosses unités à coup de subventions peuvent passer.

    La machine a supprimer les petites unités de production est donc bien rodée. Le niveau des masses d'argent que brassent ceux qui reste les mets pieds et poings liés aux milieu qui les entoure.
    avatar
    GL
    + membre techno +

    Messages : 13553
    Date d'inscription : 10/09/2009
    Age : 103
    Localisation Assis

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Les paysans de Citroën, une histoire bien surprenante

    Message par hermine 22 le Jeu 14 Sep 2017, 08:12

    GL a écrit:J'approche de la fin de cette histoire.

    On ne peut séparer cette phase d'histoire de la politique qui a été mis en place pour rendre quasi impossible la valorisation directe de sa production. Les vétérinaires ont imposer à de petits ateliers de transformation des normes qui sont celles de l'industrie.
    C'est vrai aussi des normes sur bien être animal ou les investissement sont tels que seuls les grosses unités à coup de subventions peuvent passer.

    La machine a supprimer les petites unités de production est donc bien rodée. Le niveau des masses d'argent que brassent ceux qui reste les mets pieds et poings liés aux milieu qui les entoure.
    sur ces points des normes sanitaires je partage
    vendre des oeufs sur un marché est impossible pour un particulier ,il les vends donc chez lui
    sur les normes biens être
    ce sont les conséquences du militantisme écolo ,anti viande et autres crétins
    avatar
    hermine 22
    + membre techno +

    département : 22
    Messages : 33154
    Date d'inscription : 23/10/2009
    Age : 67
    Localisation bretagne

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Les paysans de Citroën, une histoire bien surprenante

    Message par GL le Jeu 14 Sep 2017, 08:22

    La démarche par les normes a pris de l'ampleur au point qu'on me disait qu'il n'y avait plus d'élevage en dessous de 100 truies.


    Si on peut vendre des œufs par chez nous.

    Pour éviter la mireuse, j'ai vu des petits producteurs utiliser une méthode simple.

    En entrechoquant 2 œufs dans la main on sais, au bruit, si l'un est fêlé.

    On a même attendu dire dans la rang de la Fédé que les campagnes de L 214 permettaient d’accélérer la mise aux normes.

    On comprend mieux l’impunité de ceux qui se baladent dans les fermes en Bourgogne avec des appareils photos pour faire de belles images bien crades.
    avatar
    GL
    + membre techno +

    Messages : 13553
    Date d'inscription : 10/09/2009
    Age : 103
    Localisation Assis

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Les paysans de Citroën, une histoire bien surprenante

    Message par Titi le Jeu 14 Sep 2017, 11:23

    hermine 22 a écrit:
    GL a écrit:J'approche de la fin de cette histoire.

    On ne peut séparer cette phase d'histoire de la politique qui a été mis en place pour rendre quasi impossible la valorisation directe de sa production. Les vétérinaires ont imposer à de petits ateliers de transformation des normes qui sont celles de l'industrie.
    C'est vrai aussi des normes sur bien être animal ou les investissement sont tels que seuls les grosses unités à coup de subventions peuvent passer.

    La machine a supprimer les petites unités de production est donc bien rodée. Le niveau des masses d'argent que brassent ceux qui reste les mets pieds et poings liés aux milieu qui les entoure.
    sur ces points des normes sanitaires je partage
    vendre des oeufs sur un marché est impossible pour un particulier ,il les vends donc chez lui
    sur les normes biens être
    ce sont les conséquences du militantisme écolo ,anti viande et autres crétins
    Ben dis-donc Hermine tu y vas fort, tu mets l'agrobusiness dans la même case que le militantisme écolo  77
    http://www.albin-michel.fr/ouvrages/foutez-nous-la-paix-9782226321879
    avatar
    Titi
    + membre techno +

    Messages : 4033
    Date d'inscription : 10/09/2009
    Age : 54
    Localisation Saône et Loire

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Les paysans de Citroën, une histoire bien surprenante

    Message par GL le Jeu 14 Sep 2017, 11:38

    Et bien oui Titi, l'agro buisness et militantisme écolo se rejoigne.

    Il suffit de prendre des mesures environnementales délirantes et sans intérêt pour éviter le cœur du problème.
    avatar
    GL
    + membre techno +

    Messages : 13553
    Date d'inscription : 10/09/2009
    Age : 103
    Localisation Assis

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Les paysans de Citroën, une histoire bien surprenante

    Message par spontus le Jeu 14 Sep 2017, 14:21

    GL a écrit:"Le préfet, le PDG de Citroën et les notables de la FNSEA et du CNJA s'assoient à la même table pour cibler les territoires ou il sera le plus aisé et le plus "pertinent" d'arracher les paysans à leurs terres. Citroën s'engage à assurer le transport gratuit de ses fururs ouvriers et à leurs donner un accès privilégié à une 2 CV, symbole de la modernité. Le PDG résume en 2001 par une analyse laconique : "Le salut, c'était de les faire vivre à l'américaine". Le syndicalistes, eux, s'occupent du porte à porte, pour convaincre les familles du bien fondé de l’opération. (1)

    (1) Celui qui me dit qu'un notable agricole peut tirer quelques avantages a expliquer à un petit paysan qu'il a intérêt à quitter sa ferme, je lui fous deux baffes.


    J'y crois pas trop à cette thèse qu'il y aurait eu une machination fomentée par l'administration et relayée par la fédé pour supprimer les petites exploitations.

    Le processus d'agrandissement des exploitations s'est  fait tout simplement avec l'arrivée de la mécanisation.

    La main d’œuvre étant devenue excédentaire , l'emploi dans l'industrie fût une voie de sortie honorable pour ceux qui n'avaient pas les moyens d'investir dans le matériel , ou n'avaient pas suffisamment formation agricole.

    Que des chefs d'entreprises en aient profité , sans aucun doute !


    Mais tout ceci reste réversible.
    Avec le désindustrialisation , la fin prochaine du pétrole 60  , le retour à la terre avec  notamment la permaculture a le vent en poupe ! : rr
    avatar
    spontus
    + membre techno +

    Messages : 5528
    Date d'inscription : 03/01/2012
    Age : 55
    Localisation nord- est du finistère

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Les paysans de Citroën, une histoire bien surprenante

    Message par herve56 le Jeu 14 Sep 2017, 14:30

    et la spermaculture ?
    ça pourrait être rentable tout autant ? non ?
    avatar
    herve56
    + membre techno +

    Messages : 3887
    Date d'inscription : 11/09/2009
    Age : 54
    Localisation 56 sud

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Les paysans de Citroën, une histoire bien surprenante

    Message par spontus le Jeu 14 Sep 2017, 14:34

    herve56 a écrit:et la spermaculture ?
    ça pourrait être rentable tout autant ?  non ?

    Oui , sauf qu'à la fin de la journée t'es complètement ... pompé ! Sleep
    avatar
    spontus
    + membre techno +

    Messages : 5528
    Date d'inscription : 03/01/2012
    Age : 55
    Localisation nord- est du finistère

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Les paysans de Citroën, une histoire bien surprenante

    Message par INFOCLEM le Jeu 14 Sep 2017, 14:38

    La fin du pétrole ne signifie pas le retour à la terre
    avatar
    INFOCLEM
    + membre techno +

    département : VIENNE
    Messages : 934
    Date d'inscription : 13/02/2011
    Age : 40
    Localisation POITIERS

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Les paysans de Citroën, une histoire bien surprenante

    Message par spontus le Jeu 14 Sep 2017, 17:03

    INFOCLEM a écrit:La fin du pétrole ne signifie pas le retour à la terre

    Je pense que sans pétrole le besoin en main d’œuvre en agriculture exploserait !
    avatar
    spontus
    + membre techno +

    Messages : 5528
    Date d'inscription : 03/01/2012
    Age : 55
    Localisation nord- est du finistère

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Les paysans de Citroën, une histoire bien surprenante

    Message par Béret vert le Jeu 14 Sep 2017, 17:23

    Il y a deux bons livres qui intéresseront peut-être ce grand lecteur qu'est GL:
    "La terre" de Zola.
    "La moisson des autres", Roland Hubscher.

    Je ne vais pas lui indiquer "le cheval d'orgueil", il doit connaître.
    avatar
    Béret vert
    + membre techno +

    Messages : 14763
    Date d'inscription : 13/09/2009
    Age : 60
    Localisation Chez les cannibales

    http://www.blog-agri.com/beretvert/

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Les paysans de Citroën, une histoire bien surprenante

    Message par hermine 22 le Jeu 14 Sep 2017, 19:43

    spontus a écrit:
    GL a écrit:"Le préfet, le PDG de Citroën et les notables de la FNSEA et du CNJA s'assoient à la même table pour cibler les territoires ou il sera le plus aisé et le plus "pertinent" d'arracher les paysans à leurs terres. Citroën s'engage à assurer le transport gratuit de ses fururs ouvriers et à leurs donner un accès privilégié à une 2 CV, symbole de la modernité. Le PDG résume en 2001 par une analyse laconique : "Le salut, c'était de les faire vivre à l'américaine". Le syndicalistes, eux, s'occupent du porte à porte, pour convaincre les familles du bien fondé de l’opération. (1)

    (1) Celui qui me dit qu'un notable agricole peut tirer quelques avantages a expliquer à un petit paysan qu'il a intérêt à quitter sa ferme, je lui fous deux baffes.


    J'y crois pas trop à cette thèse qu'il y aurait eu une machination fomentée par l'administration et relayée par la fédé pour supprimer les petites exploitations.

    Le processus d'agrandissement des exploitations s'est  fait tout simplement avec l'arrivée de la mécanisation.

    La main d’œuvre étant devenue excédentaire , l'emploi dans l'industrie fût une voie de sortie honorable pour ceux qui n'avaient pas les moyens d'investir dans le matériel , ou n'avaient pas suffisamment formation agricole.

    Que des chefs d'entreprises en aient profité , sans aucun doute !


    Mais tout ceci reste réversible.
    Avec le désindustrialisation , la fin prochaine du pétrole 60  , le retour à la terre avec  notamment la permaculture a le vent en poupe ! : rr
    j'en ait connu pas mal qui trouvait la terre trop basse Laughing
    un de ceux la, revenu au pays a la retraite ,faisait dans l'aeronautique
    pas trop futé en plus
    mais a tout fait et tout vu
    un délire quand il viens chercher son sac de patate Laughing
    avatar
    hermine 22
    + membre techno +

    département : 22
    Messages : 33154
    Date d'inscription : 23/10/2009
    Age : 67
    Localisation bretagne

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Les paysans de Citroën, une histoire bien surprenante

    Message par Béret vert le Ven 15 Sep 2017, 09:11

    Un lien sur "la moisson des autres".
    L'objet du colloque est le "prolétariat" agricole. En effet, rares sont les historiens à aborder ce sujet. On verra - entre autres -que la frontière est floue entre la petite propriété agricole et le salariat (journaliers, etc).
    Cela permet d'avoir une vision moins schématique du monde rural.

    http://ruralia.revues.org/14
    avatar
    Béret vert
    + membre techno +

    Messages : 14763
    Date d'inscription : 13/09/2009
    Age : 60
    Localisation Chez les cannibales

    http://www.blog-agri.com/beretvert/

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Les paysans de Citroën, une histoire bien surprenante

    Message par GL le Ven 15 Sep 2017, 09:32

    Béret vert a écrit:Un lien sur "la moisson des autres".
    L'objet du colloque est le "prolétariat" agricole. En effet, rares sont les historiens à aborder ce sujet. On verra - entre autres -que la frontière est floue entre la petite propriété agricole et le salariat (journaliers, etc).
    Cela permet d'avoir une vision moins schématique du monde rural.

    http://ruralia.revues.org/14
    Je te remercie de ce lien.

    J'ai choisi pour ma part de présenter le livre qui m'a servi de référence sous forme de passage court pour qu'il soit lisible par beaucoup.

    Je t'engage vivement à en faire autant avec celui dont tu nous parle. Beaucoup d'entre nous ayant le nez qui tombe entre les pages le soir à l'heure de la lecture.
    avatar
    GL
    + membre techno +

    Messages : 13553
    Date d'inscription : 10/09/2009
    Age : 103
    Localisation Assis

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Les paysans de Citroën, une histoire bien surprenante

    Message par GL le Dim 17 Sep 2017, 11:27

    Je vais, par ces quelques lignes essayer de voir ce que cette histoire nous a apportée et ce quelque nous a couter avec le recul. Ce regard est tout à fait personnel et mérite bien d'autre remarques.

    + 1 - D'abord, elle a permis un accès au confort qu'il ne serait pas arriver sans cela. C'est l'équipement dans les maison qui va être complétement transformé.
    C'est d'abord, la machine à laver, le frigo, les moyens de cuisson lié à une énergie domestiquée (je pense à la cuisinière à gaz et à son four). Puis viendra le congélateur permettant de stocker la nourriture.
    C'est donc les femmes, dans leurs rôle ménagers, qui vont voir leurs tâches profondément améliorées.
    Dans la ferme, la maîtrise de l'électricité va permettre la motorisation plus facile de nombre de travaux. Je pense à la machine à traire en premier.

    + 2 - C'est l'arrivée d'argent, avec l'IVD, qui va permettre à des gens sans retraite de sortir du métier.

    + 3 - C’est l'arrivée d'argent sur un compte en banque qui rend possible l'achat de produits qui ne sont pas issues de la production autarcique.

    + 4 - C'est un salaire qui même faible est assuré en place des aléas des récoltes.

    + 5 - L'accès à la voiture et tout les avantages qu'elle apporte, elle change le rayon de ses possibilités de déplacement.

    + 6 - C'est l'ouverture vers le monde à des gens isolés dans une ferme.

    + 7 - Ce sera plus tard l'arrivée de l'information par la télévision

    + 8 - Ce sera de formidable plan d'aménagement routier. Je me souviens avoir vu à cette époque le macadam récent sur des très petites routes.

    + 9 - C'est un bon de productivité sans précédent du travail des hommes.

    + 10 - L'arrivée de l'insémination artificielle a fait faire à l'élevage un bon spectaculaire. Je pense aussi au changement de race de vache pour s'adapter au maïs / soja.

    + 11 - L'accès au engrais et particulièrement au nitrate va tenir d'un effet magique sur les rendement. Si aujourd'hui les rendements n’évoluent plus en moyenne pluriannuelle, ce n'était pas le cas avec l'arrivée des premiers apports de nitrate.





     
    + 12 - L'IVD, c'était 1500 F/mois, 225 € mais c'était un autre temps.

    Bref, nous avons pris le train de cette modernité qui passait, nous sommes sortis de l'état de gueux, de pecnots qui nous collait aux pattes depuis des lustres.

    J'en oublie à cette heure et je reviendrais compléter.
    avatar
    GL
    + membre techno +

    Messages : 13553
    Date d'inscription : 10/09/2009
    Age : 103
    Localisation Assis

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Les paysans de Citroën, une histoire bien surprenante

    Message par GL le Lun 18 Sep 2017, 07:21

    Et puis il y a l'autre face des cartes.



    - 1 - D'abord, être salarié, je ne l'ai jamais été. Ceux que je voit autour de moi sont quant même très pressés d'être en week-end ou en vacances. Leurs attachements à leur travail semble souvent très limité. Le dimanche soir, je ne les voit pas dans une joie folle d'y retourner le lendemain.



    - 2 – Par contre, chez les agriculteurs, la vie privée et la vie professionnelle percole dans un temps qui n'est pas découper comme chez un salarié.
    Pour avoir eu l'occasion de faire quelques commerces en allant dans les fermes, je peux vous dire qu'en rentrant vous avez une idée de celui que vous allez avoir au contact. L'homme fait sien le milieu dans lequel il travaille et vit. Sa ferme, sa maison, ses préoccupation, ses engagements, son travail bref sa vie ne font qu'un.
    Je pense même que c'est avec çà qu'on nous tient. Comment expliquer autrement l'engagement d'un éleveur, cette abîme entre le niveau du travail et le revenu qu'il en tire.



    C'est plus rare chez quelqu'un à qui on assigne des tâches répétitives sur une chaîne de montage.



    J'ai fais quelques années de commerce autour de chez moi. J'ai beaucoup appris, quand après essayer de vendre mes produits, je demandais à l'homme que j'avais devant moi le résumé de son travail, de sa passion.
    En quelques minutes, l'homme vous ouvrait des années de ce qui avait fait sa vie. Il vous livrait avec flamme un résumé fulgurant emprunt soif de partage.



    - 3 - En matière agricole, l'arrivée du hors sol et du soja va amener des concentrations d'animaux qui posent quelques soucis.
    - 4 – Sans doute la bascule la plus significative est l'arrivée de la mécanisation.
    Pour s'équiper, on va devoir avoir recours à l'emprunt. C'est à dire qu'on ne dépense plus l'argent qu'on a mais celui qu'on espère avoir.
    Depuis cette époque la « course à l'armement » prend des proportions en dehors de la raison. Chaque agriculteur se retrouve à la tête d'un capital sans rapport avec ce qu'il en tire.
    Cela a une autre conséquence, c'est que c'est la banque et tout le système de conseil, de commercialisation, de financement, réglementaire qui prend la main sur les décisions des hommes. L'agriculteur redevient dépendant d'autre décideurs.



    - 5 – Après avoir créer des structures ( des coopératives) pour faire face aux abus des marchands, ces entreprises avec un statut fiscal très avantageux, prennent des tailles en dehors de tout contrôles. Leur encadrement reprennent les vielles ambitions qu'on toujours eu les gens de pouvoir, celle des chatelins. Les gros mots qu'on connaissait dans d'ancien temps ne sont t'il pas revenu ?.
    Prétention, avidité,concupiscence, cupidité, gloutonnerie,insatiabilité, rapacité ne sont ils pas d'actualité dans nos rangs ?.
    avatar
    GL
    + membre techno +

    Messages : 13553
    Date d'inscription : 10/09/2009
    Age : 103
    Localisation Assis

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Les paysans de Citroën, une histoire bien surprenante

    Message par hermine 22 le Lun 18 Sep 2017, 08:10

    quand tu parle de l'ivd ,225 e /mois mais avec un montant maxi pas si élevé que ca si ma mémoire est bonne
    ca avait permis a un voisin de s'offrir une montre et une mobylette
    ce que ses 3 ha ne lui avait jamais offert
    idem pour un autre qui avec seulement 2 ha ne possédait pour tout matériel qu'une brouette a cuve
    les voisins faisait le gros du boulot en échange de m-o gratuite
    inutile de dire que les enfants ne trainait pas longtemps sur zone
    et ne s'occupait guère de savoir si il y avait collusion entre la fnsea et citroën
    avatar
    hermine 22
    + membre techno +

    département : 22
    Messages : 33154
    Date d'inscription : 23/10/2009
    Age : 67
    Localisation bretagne

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Les paysans de Citroën, une histoire bien surprenante

    Message par GL le Lun 18 Sep 2017, 08:21

    Le montant de l'IVD, c'est les chiffres que j'ai trouver dans quelques études. Je me suis bien garder de trop dire ce que çà représenterait aujourd'hui.

    Par contre, ce que j'ai lu m'indiquait que c'était avant tout les enfants qui avaient profiter du départ des anciens.

    Pour la  montre et la mobylette, tu confirme mes propos, ces mesures ont permis de rentrer dans le système de consommation.

    C'en est aujourd'hui les excès qui font soucis, pas leur nature.

    C'est le fait que nos marchands valorisent au delà du raisonnable nos frustrations.

    Regarde, l'ablation du portable chez les jeunes ne peut se faire que sous anesthésie sinon ils se tordent de douleur.




    Quand je vois des jeunes fâchés avec leurs coiffeurs me vanter les bienfaits des toilettes sèches et de la lessive à base de cendre de bois, je les laissent dire.

    La cabane sur le tas de fumier et l'arrivée de la machine à laver, j'ai une idée de ce que çà veut dire et je ne suis pas trop presser d'y retourner. Il faut juste que jeunesse se passe.
    avatar
    GL
    + membre techno +

    Messages : 13553
    Date d'inscription : 10/09/2009
    Age : 103
    Localisation Assis

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Les paysans de Citroën, une histoire bien surprenante

    Message par hermine 22 le Lun 18 Sep 2017, 08:45

    de mémoire
    l'ivd était versée en une seule fois et représentait envviron 2000 e de nos jours
    c'était énorme quand on vivait en circuit fermé
    et c'était sous condition
    avatar
    hermine 22
    + membre techno +

    département : 22
    Messages : 33154
    Date d'inscription : 23/10/2009
    Age : 67
    Localisation bretagne

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Les paysans de Citroën, une histoire bien surprenante

    Message par GL le Lun 18 Sep 2017, 09:55

    Je pensais que c'était aussi que c'était un seul versement, comme une prime de licenciement.

    On te file des sous, tu te barre et tu la ferme.

    Je ne suis pas bien sûr de l'objectivité de ce texte mais voila ce que j'ai trouver :

    http://www.persee.fr/doc/ecoru_0013-0559_1981_num_146_1_2812
    avatar
    GL
    + membre techno +

    Messages : 13553
    Date d'inscription : 10/09/2009
    Age : 103
    Localisation Assis

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Les paysans de Citroën, une histoire bien surprenante

    Message par hermine 22 le Lun 18 Sep 2017, 10:10

    GL a écrit:Je pensais que c'était aussi que c'était un seul versement, comme une prime de licenciement.

    On te file des sous, tu te barre et tu la ferme.

    Je ne suis pas bien sûr de l'objectivité de ce texte mais voila ce que j'ai trouver :

    http://www.persee.fr/doc/ecoru_0013-0559_1981_num_146_1_2812
    pas la même chose
    c'était uniquement a l'heure de la retraite
    dcd en 81 ,mon gp n'en a jamais touché
    avatar
    hermine 22
    + membre techno +

    département : 22
    Messages : 33154
    Date d'inscription : 23/10/2009
    Age : 67
    Localisation bretagne

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Les paysans de Citroën, une histoire bien surprenante

    Message par Robust le Jeu 12 Oct 2017, 23:06

    J'attends la suite avec impatience
    avatar
    Robust
    + membre techno +

    département : Oise
    Messages : 4691
    Date d'inscription : 12/09/2009
    Age : 45
    Localisation Sud Ouest de l'Oise (Vexin)

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Les paysans de Citroën, une histoire bien surprenante

    Message par papy48 le Jeu 12 Oct 2017, 23:20


     
    + 12 - L'IVD, c'était 1500 F/mois, 225 € mais c'était un autre temps.

    Bref, nous avons pris le train de cette modernité qui passait, nous sommes sortis de l'état de gueux, de pecnots qui nous collait aux pattes depuis des lustres.

    J'en oublie à cette heure et je reviendrais compléter.[/quote]


    si ma memoire ne me joue pas des tours il me semble que l'IVD c'etait bien 1500 f , pas par mois mais par trimestre , ce qui change bien les choses

    papy48
    + membre techno +

    Messages : 4493
    Date d'inscription : 09/10/2013
    Age : 69
    Localisation nord picardie

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Les paysans de Citroën, une histoire bien surprenante

    Message par Contenu sponsorisé


    Contenu sponsorisé


    Revenir en haut Aller en bas

    Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

    - Sujets similaires

     
    Permission de ce forum:
    Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum