AGRICULTURE - CONVIVIALITE - ENVIRONNEMENT (A.C.E)
Bonjour et bienvenue sur ACE !!!!

Enregistrez-vous sur le forum et n'oubliez pas de renseigner votre profil.

Avant de poster pour la première fois, veuillez avoir la politesse de vous présenter aux membres ( rubrique "Présentation des Nouveaux Membres"). Merci pour eux.
Statistiques
Nous avons 3929 membres enregistrés
L'utilisateur enregistré le plus récent est La vinette

Nos membres ont posté un total de 2556759 messages dans 74646 sujets
Guilbart

offre météo

http://www.meteo-gascogne.com/pages/les-services-a-la-demande-1/
dette de la France

compteur de la dette
Petites annonces

    Pas d'annonces disponibles.


    oui oui à la ferme

    Aller en bas

    default oui oui à la ferme

    Message par wild le Mer 24 Jan 2018, 09:03


    Désespéré par ses élèves, ce professeur leur prépare un contrôle sur Oui-Oui à la ferme

    Par Paul de Coustin • Publié le 19/01/2018 à 16:41 • Mis à jour le 23/01/2018 à 14:42
    Le contrôle de substitution de l’enseignant a provoqué de très nombreuses réactions sur les réseaux sociaux. Crédits photo: Pic Gen

       47

    Après avoir, sans succès, tenté de faire lire Les royaumes du Nord de Philip Pullman à ses 23 élèves, l’enseignant s’est rabattu sur Oui-Oui à la ferme pour se venger de leur paresse.

    Son coup de gueule provoque un raz-de-marée de réactions sur les réseaux sociaux. Désespéré par la paresse de ses élèves de cinquième, qui ont rechigné à lire le livre qu’il leur avait assigné, un professeur de collège a décidé de se venger en préparant à ses élèves une interrogation sur le livre pour enfants Oui-Oui à la ferme. Les questions de son contrôle de substitution, très ironiques voire méprisantes envers ses élèves, ont été publiées sur Twitter par la journaliste Éléonore de Vulpillières, et partagées depuis par des milliers de personnes.

    Dans un premier message, l’enseignant décrit le programme de lecture qu’il avait prévu pour amener ses élèves à lire Les royaumes du Nord, un classique de la littérature fantastique de jeunesse du britannique Philip Pullman. Rappels de la date butoir, présentation détaillée du livre, contrôle de lecture avec des questions portant sur différents chapitres. Le professeur tablait sur «un chapitre par jour pendant 25 jours». Mais son travail est loin de payer: «Sur 23 élèves, 3 seulement avaient lu le livre entier. Sur les 20 restants, 2 avaient lu les trois premiers chapitres» se lamente l’enseignant. Les autres n’ont pas ouvert le livre.

       « Si les questions sont trop difficiles, écris ton nom sans te tromper pour avoir la moitié des points »Le «contrôle» sur ‘Oui Oui à la ferme’.

    Déçu après cet échec, l’enseignant décide de se venger, et prépare un contrôle sur une autre œuvre: Oui Oui à la ferme. Sa nouvelle interrogation est très ironique, les questions posées sur un ton agressif appelant des réponses évidentes (pour la première partie, la réponse est toujours ‘Oui’). «Si les questions sont trop difficiles, écris ton nom sans te tromper pour avoir la moitié des points» indique par exemple l’exercice, avant de demander combien de jambes et de bras a le personnage de Oui-Oui. Son contrôle s’achève sur cette phrase: «Si tu as fini et que tu n’es pas trop fatigué, tu peux lire Les Royaumes du Nord».
    Une blague qui ne fait pas rire tout le monde

    La jeune journaliste qui a partagé le coup de sang de ce professeur explique que ce dernier n’a évidemment pas distribué le contrôle à ses élèves. «C’était un coup de gueule humoristique d’un prof désespéré, mais il ne voulait pas être méchant envers ses élèves» assure-t-elle. Le texte rageur de l’enseignant et la fausse interrogation sur Oui-Oui ont été publiés sur un groupe Facebook fermé, traitant de questions d’éducation. «Le groupe contient beaucoup de professeurs qui postent très souvent des témoignages du même style» raconte Éléonore de Vulpillières.

       «On ne règle pas un problème de travail et de motivation en crachant à la gueule des élèves»Un internaute outré

    La démarche de l’enseignant est loin de faire l’unanimité. Si certaines personnes le félicitent pour cet acte de revanche, d’autres lui reprochent d’être cruel voire méprisant envers ses élèves. «Je ne pense pas que la condescendance aide beaucoup, prendre les élèves pour des cons ne les aidera pas à progresser. Et un chapitre par jour mine de rien ça peut être un rythme difficile à suivre, surtout en période scolaire...» estime un internaute. «On ne règle pas un problème de travail et de motivation en crachant à la gueule des élèves, si on en arrive à cette idée faut changer de métier hein» conseille un autre.

    «J’’adooooore» s’emballe au contraire un enseignant en Suisse. Il a «enregistré l’image» pour la montrer à ses collègues. Certains internautes prennent la défense du professeur: «Je trouve la plupart des commentaires des collègues aberrants. ‘‘Le livre était sûrement trop dur, pauvres petits’’, etc. Bah oui, baissons encore le niveau et, effectivement, on en arrivera à ne pouvoir lire que Oui-Oui en 5ème!» «J’ai acheté un Oui oui en vacances pour faire la même chose après des plaintes sur les nouvelles fantastiques de Maupassant, avec le passé simple trop dur et ‘‘on sait pas kiki parle’’ (sic). Bravo pour avoir eu la patience de créer l’interro sur mesure. Les élèves me dépriment», se désole un autre professeur de français.

    Effrayé par l’accumulation de messages et de réactions, le professeur en question a effacé sa publication sur le groupe Facebook, avant de changer son nom et prénom sur ce réseau social puis de supprimer purement et simplement son compte. «Il craint des représailles pour ce qui n’était qu’une tentative d’humour faite sous la colère» explique la journaliste.
    avatar
    wild
    + membre techno +

    Messages : 7178
    Date d'inscription : 28/03/2010
    Age : 57
    Localisation 80

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: oui oui à la ferme

    Message par Boustrophédon le Mer 24 Jan 2018, 21:03

    Entre des élèves qui ne lisent pas et un prof de français qui ne sait pas conjuguer le verbe Répondre à l'impératif, de quoi faut-il se désespérer...
    avatar
    Boustrophédon
    + membre techno +

    Messages : 738
    Date d'inscription : 11/05/2010
    Age : 52
    Localisation Gers

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: oui oui à la ferme

    Message par pipo le Jeu 25 Jan 2018, 11:29

    Il faut se désespérer du fait que l'éducation nationale ne fait plus son boulot depuis trente ans. Attention je n'ai pas dit les profs ! j'ai bien dit l'éducation nationale. Ce qui n'est pas la même chose.
    D'autre part il faut se désespérer du fait que nos chères têtes blondes ne sont plus éduquées du tout par leurs propres parents; et quand je parle d'éducation ce n'est pas leur donner à manger des émissions culturelles distribuées par la TV au mains de financiers qui ont tout intérêt que les enfants ne soient que des consommateurs. Autre éducation non donnée est le respect. Quand on voit que pour ne pas se faire taper dessus par les parents, j'ai bien dit les parents, les enseignants lâchent complètement la bride, on ne peut que se poser des questions.

    pipo
    + Membre Accro +

    Messages : 162
    Date d'inscription : 25/03/2017
    Age : 68
    Localisation labas

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: oui oui à la ferme

    Message par Contenu sponsorisé


    Contenu sponsorisé


    Revenir en haut Aller en bas

    Revenir en haut

    - Sujets similaires

     
    Permission de ce forum:
    Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum