AGRICULTURE - CONVIVIALITÉ - ENVIRONNEMENT (A.C.E)
Bonjour et bienvenue sur ACE !!!!

Enregistrez-vous sur le forum et n'oubliez pas de renseigner votre profil.

Avant de poster pour la première fois, veuillez avoir la politesse de vous présenter aux membres ( rubrique "Présentation des Nouveaux Membres"). Merci pour eux.
AGRICULTURE - CONVIVIALITÉ - ENVIRONNEMENT (A.C.E)
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Statistiques
Nous avons 4628 membres enregistrés
L'utilisateur enregistré le plus récent est Aksandre

Nos membres ont posté un total de 2820542 messages dans 81089 sujets
larécolte

larecolte
Guilbart

matériel et équipement agriculture
dette de la France

compteur de la dette
Petites annonces

    Pas d'annonces disponibles.

    Adieu mes amis
    AgrimarneIvanquoiMassey8210Camomille

    Un métier de chien, détecter les charançons.

    Aller en bas

    default Un métier de chien, détecter les charançons.

    Message par GL le Ven 21 Sep 2018, 08:18

    1225 Un métier de chien
    La culture sous serre de poivrons, tomates et concombres démarre au Canada. Les fruits sont endommagés, même en cas de traitements chimiques, par un envahisseur venu du Mexique, Anthonomus eugenii (Col. Curculionidé). Pour mieux le maîtriser et engager des moyens de lutte biologique, il faut détecter les charançons alors que leurs effectifs sont encore faibles. On emploie pour cela des pièges gluants jaunes mais il y a mieux.
    NatureFresh Farms, le plus gros producteur nord-américain de poivrons sous serre, basé en Ontario, vient d’embaucher Chilli, sur la foi des bons résultats obtenus par ses collègues de la même gent dans la lutte contre la Punaise des lits et sur la promesse de Sid Murray, éducateur spécialisé, d’apprendre à un bon sujet à repérer le moindre Charançon du piment.
    Chilli s’est entraîné durement, reniflant des piluliers à la capsule percée contenant quelques spécimens du ravageur et recevant en récompense de chaque signalement correct un jouet à mâcher, pour quelques minutes seulement. Une formation à 15 000 $.
    Désormais Chilli travaille 3 heures par jour, accompagné de Tina Heide, employée de la firme. En premier lieu, il a inspecté les quais de chargement et les palettes. Il doit maintenant examiner au pif les 210 000 pieds de poivron de chaque serre, qui de 20 cm poussent jusqu’à 4 m de haut.
    Un vrai métier de chien, et spécialement de berger belge.
    D’après, notamment, « Sniffing out weevils: How Chili the dog is saving greenhouse peppers », par Ron Charles. Lu le 1er janvier 2018 à www.cbc.ca/news/
    Photo : imago du Charançon du poivron.
    GL
    GL
    + membre techno +

    Messages : 17992
    Date d'inscription : 10/09/2009
    Age : 106
    Localisation Assis

    Revenir en haut Aller en bas

    Revenir en haut


     
    Permission de ce forum:
    Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum