AGRICULTURE - CONVIVIALITE - ENVIRONNEMENT (A.C.E)
Bonjour et bienvenue sur ACE !!!!

Enregistrez-vous sur le forum et n'oubliez pas de renseigner votre profil.

Avant de poster pour la première fois, veuillez avoir la politesse de vous présenter aux membres ( rubrique "Présentation des Nouveaux Membres"). Merci pour eux.
Statistiques
Nous avons 3843 membres enregistrés
L'utilisateur enregistré le plus récent est Bornien

Nos membres ont posté un total de 2507981 messages dans 73531 sujets
Guilbart

offre météo

http://www.meteo-gascogne.com/pages/les-services-a-la-demande-1/
dette de la France

compteur de la dette
Petites annonces

    Pas d'annonces disponibles.


    Omerta, glandouille & dépression à la Sécu

    Aller en bas

    default Omerta, glandouille & dépression à la Sécu

    Message par Béret vert le Mer 15 Sep 2010, 21:41

    La Sécurité sociale souffre d'un absentéisme élevé : Si les salariés ne se précipitent pas pour revenir travailler, c'est notamment parce que les conditions de compensation de la perte de salaire liée à l'arrêt-maladie sont « favorables ».

    L'absentéisme pour cause de maladie est plus répandu dans les organismes de Sécurité sociale qu'ailleurs. Il est même « atypique » par rapport à l'ensemble des salariés français, selon la Cour des comptes.

    Si ce n'est que, pour s'attaquer à ce fléau, encore faut-il disposer des données. Or, constatent les magistrats, les informations collectées par l'Union nationale des caisses de Sécurité sociale sont « insuffisantes ». Non seulement tous les motifs d'absence « ne sont pas publiés », mais la fréquence et la durée des arrêts, le nombre d'agents concernés et les conditions de la compensation salariale « ne sont pas renseignés ».

    En revanche, ce que les données disponibles permettent de constater, c'est que les agents sont proportionnellement plus nombreux à avoir des arrêts de longue durée. Ils sont en outre davantage touchés que le reste de la population (+ 140 %) par des troubles dépressifs. Certes, ces agents des organismes de Sécu sont plus âgés et plus féminins - deux facteurs qui accentuent la dépression. Mais ces caractéristiques ne peuvent pas expliquer à elles seules un tel mal-être.

    De ces incohérences, la Cour tire des leçons sévères : si les salariés ne se précipitent pas pour revenir travailler, c'est notamment parce que les conditions de compensation de la perte de salaire liée à l'arrêt-maladie sont « favorables », indique-t-elle.
    Il faudrait ensuite, préconise la Cour des comptes, « mettre en œuvre un contrôle spécifique des arrêts de travail et des mises en invalidité pour troubles psychiatriques, et notamment des troubles de l'humeur ». Mais voilà, seuls 11 médecins conseils appartiennent à cette spécialité qui représente à elle seule le tiers de tous les arrêts longs.
    Bref, la lutte contre l'absentéisme n'a pas été jusqu'à présent « une priorité suffisante » des caisses nationales. Une "vraie politique reste à fonder", assure la Rue Cambon.

    Par Marie Visot 09/09/2010.
    avatar
    Béret vert
    + membre techno +

    Messages : 15389
    Date d'inscription : 13/09/2009
    Age : 61
    Localisation Chez les cannibales

    http://www.blog-agri.com/beretvert/

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Omerta, glandouille & dépression à la Sécu

    Message par PatogaZ le Mer 15 Sep 2010, 21:43

    il faut que les compensations soient moins "favorables" et tout ça rentrera dans l' ordre


    II-41
    La grand estoille par sept jours bruslera,
    Nuee fera deux soleils apparoir,
    Le gros mastin toute nuict hurlera,
    Quand grand pontife changera de terroir. (octobre rouge)
    je n' ai pas encore la date du prochain zimboum , je vous tiens au jus dès que j' ai des nouvelles (ASAP)

    [/url]
    avatar
    PatogaZ
    + Admin +
    + Admin +

    Messages : 80691
    Date d'inscription : 09/09/2009
    Age : 59
    Localisation au bout de la baie de Somme

    http://www.blog-agri.com/patogaz1/52

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Omerta, glandouille & dépression à la Sécu

    Message par Béret vert le Mer 15 Sep 2010, 21:45

    Ouais, ou alors les menacer de leur faire des piqûres, ça marche bien avec les gamins.
    avatar
    Béret vert
    + membre techno +

    Messages : 15389
    Date d'inscription : 13/09/2009
    Age : 61
    Localisation Chez les cannibales

    http://www.blog-agri.com/beretvert/

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Omerta, glandouille & dépression à la Sécu

    Message par pinocio le Mer 15 Sep 2010, 21:49

    Bah !!!!! un rapport de plus qui va certainement passer au classement vertical .


    on ne peut pas diriger le vent, mais on peut ajuster les voiles.
    avatar
    pinocio
    + Admin +
    + Admin +

    Messages : 33676
    Date d'inscription : 09/09/2009
    Age : 58
    Localisation centre Cote d'Or (dans les nuages !)

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Omerta, glandouille & dépression à la Sécu

    Message par Invité le Mer 15 Sep 2010, 22:33

    La loi du 17 décembre 1982

    Le Gouvernement de gauche redonne la prépondérance aux représentants des salariés au sein des conseils (3/5 salariés - 2/5 employeurs) et rétablit l’élection des membres des conseils d’administration (en théorie tous les 5 ans). Elles seront effectivement organisées pour la première et dernière fois en 1983 !!!

    Les nouvelles élections qui devaient être organisées en 1988 seront repoussées par le gouvernement, avec le consentement de la plupart des confédérations syndicales. Toutefois les régimes spéciaux et les régimes des non salariés continuent à élire leurs représentants, sans que cela pose problème.
    Source: Solidaires

    Invité
    Invité


    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Omerta, glandouille & dépression à la Sécu

    Message par daniel89 le Mer 15 Sep 2010, 22:43

    C'est la même gabegie dans toutes les administrations où les bons à rien (il y en des bon, tout court heureusement) profitent honteusement d'un système mis en place apr les syndicats avec le complicité de leurs"patrons" dont le let motiv est: PAS DE VAGUES.

    Et cette gabegie interne n'a d'égale que l'externe. Par exemple celle qui règne dans les caisses de SECU escroquées par des dizaines de milliers d'ayant droit àr ien mais qui profittent des innombrables failles du système.
    Si par un ccoup de baguette magique (si, si, il n'y aurait que ça qui marcherait) on arrivait à remmetre de l'ordre dans ce foutoit absolu, la dette de la France s'effacerait sans douleur.

    Daniel
    avatar
    daniel89
    + membre techno +

    Messages : 3140
    Date d'inscription : 23/01/2010
    Age : 78
    Localisation Côte d'Or nord

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Omerta, glandouille & dépression à la Sécu

    Message par Invité le Mer 15 Sep 2010, 22:55

    Gageons qu'en accordant une retraite anticipée aux personnes ayant une invalidité de 10%, leur nombre va augmenter!

    Invité
    Invité


    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Omerta, glandouille & dépression à la Sécu

    Message par fabien9632 le Mer 15 Sep 2010, 23:12

    Il existe même des bureaux de la sécu si tous les salariés venaient booser il n'y aura pas de place pour tous le monde! cela fait tout de même mal de voir un tel écart entre l'administration et le privé!! :109:
    Après il ne faut pas s'étonner qu'ils tiennent a garder leur privilège, il est grand temps qu'un deuxième 1789 passe par là pour l'abolition de tous ces privilèges : victoire
    avatar
    fabien9632
    + membre techno +

    Messages : 3390
    Date d'inscription : 19/12/2009
    Age : 43
    Localisation du coté de chez Arsène Lupin

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Omerta, glandouille & dépression à la Sécu

    Message par Franki le Dim 19 Sep 2010, 18:09

    Je pense qu'il faudrait une franchise de 1 ou 2 jours sans salaire avant prise en charge, comme dans certains métiers, parce que les absences du lundi ou du vendredi ........... j'en entends souvent parler (et je suis assez bien placé pour ça).
    avatar
    Franki
    interdit de cachot

    Messages : 11675
    Date d'inscription : 14/09/2009
    Localisation Loir-et-Cher / Beauce / 113 ha

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Omerta, glandouille & dépression à la Sécu

    Message par PatogaZ le Dim 19 Sep 2010, 18:13

    3 jours de carence !!!


    II-41
    La grand estoille par sept jours bruslera,
    Nuee fera deux soleils apparoir,
    Le gros mastin toute nuict hurlera,
    Quand grand pontife changera de terroir. (octobre rouge)
    je n' ai pas encore la date du prochain zimboum , je vous tiens au jus dès que j' ai des nouvelles (ASAP)

    [/url]
    avatar
    PatogaZ
    + Admin +
    + Admin +

    Messages : 80691
    Date d'inscription : 09/09/2009
    Age : 59
    Localisation au bout de la baie de Somme

    http://www.blog-agri.com/patogaz1/52

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Omerta, glandouille & dépression à la Sécu

    Message par Invité le Dim 19 Sep 2010, 18:30

    Extraits du livre de Zoé Shépard, fonctionnaire du Conseil régional d'Aquitaine: "Absolument débordée!"

    "« Les premières semaines, j’ai cherché les caméras.
    C’était forcément une plaisanterie.
    Six mois après avoir été embauchée à la mairie, j’ai accepté la triste réalité : je suis un petit
    rouage d’un univers absurde.
    Un monde où ceux qui en font le moins se déclarent « dé-bor-dés ! » Où les 35 heures se
    font… en un mois.
    Je passe mes trois heures de travail hebdomadaire à pipeauter des notes administratives,
    bidouiller de vagues rapports, jouer les GO pour délégations étrangères et hocher la tête en
    réunion.
    L’essentiel est de réussir à gaspiller son temps en prenant un air important, à lécher les
    bottes des dirigeants pour glaner quelques informations et à jouer les fidèles vassaux des élus
    tout puissants… »
    Tel est en résumé le quotidien d’une « desperate fonctionnaire » comme des millions
    d’autres, qui n’en peut plus de n’avoir rien à faire et d’être obligée, par solidarité avec la
    fonction, de faire semblant."

    Blog d'une ex-fonctionnaire territoriale.
    Zoé sur Facebook

    Invité
    Invité


    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Omerta, glandouille & dépression à la Sécu

    Message par pig le Dim 19 Sep 2010, 18:38

    et tout ça sans compter les 11 semaines de congés

    je le sais un de mes fils est fonctionnaire dans l'éducation et c'est son cas

    il est technicien dans une fac
    avatar
    pig
    + membre techno +

    Messages : 5836
    Date d'inscription : 18/09/2009
    Age : 60
    Localisation sud vendée ou hautes pyrénées

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Omerta, glandouille & dépression à la Sécu

    Message par Béret vert le Sam 04 Juin 2011, 10:52

    IFRAP: "Selon un dernier rapport, l’absentéisme maladie dans les collectivités bat des records :
    22,6 jours par agent et par an…

    Pourquoi tant d’absentéisme dans le secteur public ? Selon l’étude de Dexia Sofcap qui vient de sortir, les collectivités locales ont compté 22,6 jours en moyenne d’absence pour raison de santé par agent et par an contre 9 jours d’absence pour les mêmes raisons dans les grandes entreprises privées selon une étude d’Alma consulting group.

    L’absentéisme dans la fonction publique est un sujet délicat et tabou. Claude Allègre en a fait les frais lorsqu’il a voulu lutter contre l’absentéisme chez les professeurs dont il avait annoncé que leur taux d’absentéisme était à 12%.

    Le nombre d’absents devrait logiquement être plus faible dans la fonction publique pour au moins 2 raisons :
    - Les conditions de travail sont généralement meilleures
    - L’esprit de service public est censé constituer une forte motivation

    Une des explications d’un absentéisme deux fois plus élevé dans le public que dans le privé est certainement le fait du très généreux système des congés maladie des fonctionnaires. (…)"

    Au global, pour l’ensemble des trois fonctions publiques, on peut évaluer le surcoût de l’absentéisme à, tous les ans, plus ou moins 10 milliards d’euros !

    Lire la suite sur le site de l’IFRAP :
    http://www.ifrap.org/L-absenteisme-maladie-dans-les-collectivites-bat-des-records,12127.html
    avatar
    Béret vert
    + membre techno +

    Messages : 15389
    Date d'inscription : 13/09/2009
    Age : 61
    Localisation Chez les cannibales

    http://www.blog-agri.com/beretvert/

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Omerta, glandouille & dépression à la Sécu

    Message par PatogaZ le Sam 04 Juin 2011, 11:04

    10 milliards , fichtre c' est énorme !!!

    ce qui est encore plus énorme , c' est de laisser perdurer cette situation


    II-41
    La grand estoille par sept jours bruslera,
    Nuee fera deux soleils apparoir,
    Le gros mastin toute nuict hurlera,
    Quand grand pontife changera de terroir. (octobre rouge)
    je n' ai pas encore la date du prochain zimboum , je vous tiens au jus dès que j' ai des nouvelles (ASAP)

    [/url]
    avatar
    PatogaZ
    + Admin +
    + Admin +

    Messages : 80691
    Date d'inscription : 09/09/2009
    Age : 59
    Localisation au bout de la baie de Somme

    http://www.blog-agri.com/patogaz1/52

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Omerta, glandouille & dépression à la Sécu

    Message par Invité le Dim 05 Juin 2011, 17:00

    A force de rien ils vont finir par s'ennuyer !!! Là ou je bosse chez Paul l'emploi c'est du même genre sauf que maintenant la boite devenue privée, la pression commence a monter tout doucement .On dois apprendre a faire 2 jobs placer les féné..les demandeurs d'emploi et calculer les allocations.
    Perso je trouve que c'est bien d'apprendre de nouvelles choses.
    La majorité ne l'entend pas de cette oreille pourtant on a été bien augmenté.
    On a vraiment appliqué la maxime du travailler plus pour gagner plus.

    Invité
    Invité


    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Omerta, glandouille & dépression à la Sécu

    Message par Invité le Dim 05 Juin 2011, 17:21

    37 jours d'absence moyenne pour les fonctionnaires (environ 700) de la ville de périgueux
    faut dire qu'en dordogne, nous avons plein de saisons : la pêche, les champignons, la chasse.............

    Invité
    Invité


    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Omerta, glandouille & dépression à la Sécu

    Message par Invité le Dim 05 Juin 2011, 17:56

    david24 a écrit:37 jours d'absence moyenne pour les fonctionnaires (environ 700) de la ville de périgueux
    faut dire qu'en dordogne, nous avons plein de saisons : la pêche, les champignons, la chasse.............

    37 jours ,c'est à peu près 2 mois de travail effectif en plus des congés règlementaires et des rtt,ils sont plus souvent à la maison qu'au boulot :réfléchi

    Invité
    Invité


    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Omerta, glandouille & dépression à la Sécu

    Message par Contenu sponsorisé


    Contenu sponsorisé


    Revenir en haut Aller en bas

    Revenir en haut

    - Sujets similaires

     
    Permission de ce forum:
    Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum