AGRICULTURE - CONVIVIALITÉ - ENVIRONNEMENT (A.C.E)
Bonjour et bienvenue sur ACE !!!!

Enregistrez-vous sur le forum et n'oubliez pas de renseigner votre profil.

Avant de poster pour la première fois, veuillez avoir la politesse de vous présenter aux membres ( rubrique "Présentation des Nouveaux Membres"). Merci pour eux.
Statistiques
Nous avons 4006 membres enregistrés
L'utilisateur enregistré le plus récent est fillot 21

Nos membres ont posté un total de 2579510 messages dans 75165 sujets
Guilbart

offre météo

http://www.meteo-gascogne.com/pages/les-services-a-la-demande-1/
dette de la France

compteur de la dette
Petites annonces

    Pas d'annonces disponibles.


    on aurait un risque fort d attentat ?

    Page 10 sur 12 Précédent  1, 2, 3 ... 9, 10, 11, 12  Suivant

    Aller en bas

    default on aurait un risque fort d attentat ?

    Message par gingko le Lun 4 Oct - 21:55

    Rappel du premier message :

    JE RESTE sceptique la dessus ....

    gingko
    + membre techno +

    département : 02
    Messages : 9083
    Date d'inscription : 10/09/2009
    Age : 65
    Localisation Nord du 02

    Revenir en haut Aller en bas


    default Re: on aurait un risque fort d attentat ?

    Message par EtienneCH4 le Dim 25 Mar - 19:36

    Honoré de Barzac a écrit:le lieutenant colonel a été égorgé....

    ça commence à devenir grave ce gouvernement pro islam
    <<
    copié collé de yahoo:
    Il a été egorgé et c'est un proche du medecin légiste qui l'a dénoncé sur twitter quand le ministre voulait le cacher au français
    avatar
    EtienneCH4
    + membre techno +

    département : sud Manche et centre Chine
    Messages : 3443
    Date d'inscription : 09/09/2015
    Age : 77
    Localisation Lapenty et Wuhan

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: on aurait un risque fort d attentat ?

    Message par GL le Dim 25 Mar - 19:36

    Honoré de Barzac a écrit:le lieutenant colonel a été égorgé....

    ?
    avatar
    GL
    + membre techno +

    Messages : 15344
    Date d'inscription : 10/09/2009
    Age : 104
    Localisation Assis

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: on aurait un risque fort d attentat ?

    Message par Béret vert le Dim 25 Mar - 19:38

    jb80 a écrit:Oui, je sais, pas d'amalgame...
    C'est ça qui vous tuent...z'etes toujours thèse, anti-thèse, synthèse...
    Vous n'arrivez plus, les occidentaux, à avoir une idée "tranchée"...vous sortez toujours un parapluie...
    cépafo.
    En ce moment, ça discute dur sur ce qu'on va faire des fichiers S "radicalisés". Est-ce qui faut mettre plus de policiers, ben non, y'en aura jamais assez pour tous les surveiller, est-ce qui faut les enfermer, ben non tant qu'ils zont rien fait, est-ce qui faut patati patata.
    :réfléchi
    Déjà tu commences par fermer le robinet d'arrivée, tu fermes les mosquées où on prêche en Arabe, tu interdis les prières de rue, tu ne met pas à dispo des salles de prières en entreprise, tu ne fais pas l'apologie du Coran dans les livres d'Histoire pour les classes, bref tu fais la guerre idéologique, pour commencer.


    Dernière édition par Béret vert le Dim 25 Mar - 19:45, édité 3 fois
    avatar
    Béret vert
    + membre techno +

    Messages : 16117
    Date d'inscription : 13/09/2009
    Age : 61
    Localisation Chez les cannibales

    http://www.blog-agri.com/beretvert/

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: on aurait un risque fort d attentat ?

    Message par lubrano le Dim 25 Mar - 19:39

    EtienneCH4 a écrit:
    Honoré de Barzac a écrit:le lieutenant colonel a été égorgé....

    ça commence à devenir grave ce gouvernement pro islam
    <<
    copié collé de yahoo:
    Il a été egorgé et c'est un proche du medecin légiste qui l'a dénoncé sur twitter quand le ministre voulait le cacher au français

    c'est également ce qu'on m'a dit en début d'après-midi.
    avatar
    lubrano
    + membre techno +

    Messages : 3104
    Date d'inscription : 04/11/2012
    Age : 45
    Localisation Aude

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: on aurait un risque fort d attentat ?

    Message par carlo s le Dim 25 Mar - 21:26

    avatar
    carlo s
    + membre techno +

    Messages : 32410
    Date d'inscription : 09/09/2009
    Age : 50
    Localisation sud de l'ile

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: on aurait un risque fort d attentat ?

    Message par carlo s le Dim 25 Mar - 22:23

    Béret vert a écrit:
    jb80 a écrit:Oui, je sais, pas d'amalgame...
    C'est ça qui vous tuent...z'etes toujours thèse, anti-thèse, synthèse...
    Vous n'arrivez plus, les occidentaux, à avoir une idée "tranchée"...vous sortez toujours un parapluie...
    cépafo.
    En ce moment, ça discute dur sur ce qu'on va faire des fichiers S "radicalisés". Est-ce qui faut mettre plus de policiers, ben non, y'en aura jamais assez pour tous les surveiller, est-ce qui faut les enfermer, ben non tant qu'ils zont rien fait, est-ce qui faut patati patata.
    :réfléchi
    Déjà tu commences par fermer le robinet d'arrivée, tu fermes les mosquées où on prêche en Arabe, tu interdis les prières de rue, tu ne met pas à dispo des salles de prières en entreprise, tu ne fais pas l'apologie du Coran dans les livres d'Histoire pour les classes, bref tu fais la guerre idéologique, pour commencer.

    leur loi c est eux !

    https://www.huffingtonpost.fr/2018/03/24/a-carcassonne-des-journalistes-agresses-dans-la-cite-ozanam-ou-vivait-radouane-lakdim_a_23394342/
    avatar
    carlo s
    + membre techno +

    Messages : 32410
    Date d'inscription : 09/09/2009
    Age : 50
    Localisation sud de l'ile

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: on aurait un risque fort d attentat ?

    Message par 102 eme d infanterie le Lun 26 Mar - 7:12

    ils peuvent frapper n importe ou !

    donc je me prépare .
    avatar
    102 eme d infanterie
    + membre techno +

    Messages : 12202
    Date d'inscription : 02/08/2010
    Age : 60
    Localisation entre peguy et zola

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: on aurait un risque fort d attentat ?

    Message par M 201 le Lun 26 Mar - 7:43

    carlo s a écrit:
    Béret vert a écrit:
    jb80 a écrit:Oui, je sais, pas d'amalgame...
    C'est ça qui vous tuent...z'etes toujours thèse, anti-thèse, synthèse...
    Vous n'arrivez plus, les occidentaux, à avoir une idée "tranchée"...vous sortez toujours un parapluie...
    cépafo.
    En ce moment, ça discute dur sur ce qu'on va faire des fichiers S "radicalisés". Est-ce qui faut mettre plus de policiers, ben non, y'en aura jamais assez pour tous les surveiller, est-ce qui faut les enfermer, ben non tant qu'ils zont rien fait, est-ce qui faut patati patata.
    :réfléchi
    Déjà tu commences par fermer le robinet d'arrivée, tu fermes les mosquées où on prêche en Arabe, tu interdis les prières de rue, tu ne met pas à dispo des salles de prières en entreprise, tu ne fais pas l'apologie du Coran dans les livres d'Histoire pour les classes, bref tu fais la guerre idéologique, pour commencer.

    leur loi c est eux !

    https://www.huffingtonpost.fr/2018/03/24/a-carcassonne-des-journalistes-agresses-dans-la-cite-ozanam-ou-vivait-radouane-lakdim_a_23394342/

    la france métissée ................................quoi!!!!!!!!!
    avatar
    M 201
    + membre techno +

    Messages : 4722
    Date d'inscription : 04/04/2015
    Age : 48
    Localisation par là bas .....

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: on aurait un risque fort d attentat ?

    Message par pascal le Lun 26 Mar - 8:16

    il leur est difficile d'admettre pour, les politiques n'arrivent pas a faire respecter la loi dans bons nombres de zones sur le territoire!!! :réfléchi :réfléchi :réfléchi
    avatar
    pascal
    + membre techno +

    Messages : 10709
    Date d'inscription : 29/03/2015
    Age : 43
    Localisation partout et nulle part!!!

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: on aurait un risque fort d attentat ?

    Message par alain le Lun 26 Mar - 9:09

    Reçu çà en mail, je ne sait pas ce que çà vaut.
    C'est une enseignante qui décris ce récit:

    "Ceux qui ne voient pas une guerre civile d'ici 20 ans sont des naïfs, car un beau jour on ne pourra pas éviter de faire respecter l'ordre par la force...
    France : une enseignante témoigne sans langue de bois du désastre de l’éducation des enfants musulmans en 2017
    Je suis enseignante (prof d’histoire géo éducation civique) depuis plus de 20 ans. J’ai exercé dans 5 collèges de banlieue, dont deux Zep et un établissement classé zone violence.
    J’ai donc vu passer dans mes classes (de la 6ème à la 3ème) plus de 4.000 jeunes de banlieues, que j’ai eu à charge d’instruire, d’encourager et d’accompagner, avec une bienveillance et une abnégation qui ne m’ont jamais fait défaut.
    Vous prétendez que les populations des banlieues sont « mises au garage dès le collège et le lycée » ?
    Que « le socle d’une société épanouie est l’éducation » et, de ce fait, vous insinuez que les minorités ne reçoivent aucune instruction dans notre pays ?
    Quelle vaste blague ! Non : quelle aberration, quelle mauvaise foi, quelle vision erronée et mensongère de la réalité !
    Mes élèves des cités reçoivent la même instruction que tous les petits français de souche. Leur instruction est gratuite (sans compter les aides et prestations diverses censées aider ces familles mais qui sont systématiquement dépensées pour tout autre chose que l’école…)
    Si, au terme d’un parcours scolaire la plupart du temps désastreux, le corps enseignant se voit contraint de leur proposer une orientation professionnelle en fin de 3ème, c’est qu’on ne peut pas raisonnablement proposer à un adolescent de 15 ans d’envisager de poursuivre des études de médecine alors qu’il n’a toujours pas daigné apprendre à compter (et à parler correctement le français). Ignorez-vous l’importance de la résistance à l’apprentissage du français dans nos écoles ?
    Le français est pour eux une « langue étrangère » , la langue des « mécréants » comme ils aiment à me le répéter
    Voici le fruit de ma réflexion, après 20 années d’expérience au contact de votre soi-disant « génération sacrifiée » :
    Je suis en première ligne pour témoigner des moyens financiers, humains et techniques mis à dispositions de ces jeunes depuis des décennies (oui, des millions dépensés dans les collèges et lycées pour ces populations).
    Je vous signale, à titre d’exemple, que le collège où je travaille actuellement met à leur disposition permanente 14 TNI d’une valeur totale de 100.000 euros - un dans chaque classe -, deux salles informatiques contenant 50 PC avec connexion internet, une bibliothèque magnifique sur deux étages, des dizaines d’heures de soutien hebdomadaires et tutorats en tous genres (qui coûtent beaucoup d’argent à l’Etat car payés en heures supplémentaires), un service de restauration quasi gratuit, des voyages scolaires ( musées, voyages en Espagne, en Italie, en Angleterre et en Allemagne, pris en charge par le foyer socio-éducatif ) etc, etc, etc… Je continue ?
    Les autres enfants de la commune (qui ne vivent pas dans la cité) sont loin d’avoir ce genre de privilèges.
    Malgré tout, ces jeunes des banlieues (comme vous les appelez) n’ont que la haine de la France à la bouche. Leur seule référence est « le bled ». Leur seul désir : imposer leur culture en remplacement de notre culture nationale. Ils ne s’en cachent même plus : ils le revendiquent comme une fierté.
    Leur communautarisme rend inopérant toute tentative d’instruction et d’intégration.
    Quel que soit le sujet que j’aborde, en Histoire, en géographie ou en éducation civique, je ne rencontre de leur part que mépris et hostilité vis-à-vis de notre passé, de nos valeurs, de notre vision de la démocratie. Je n’ose même plus prononcer le mot « laïcité » en classe, de peur de les voir me vomir dessus ou pire, m’insulter.
    La plupart des collègues ont abdiqué depuis longtemps. 
    Hélas, j’ai cru un temps, comme vous, qu’il était possible de leur transmettre connaissances, sagesse et foi en l’avenir de notre communauté nationale.
    J’ai renoncé. Je suis tous les jours confrontée aux discours les plus intolérants qui m’aient été donnés d’entendre : propos haineux à l’égard des français, des juifs, des femmes, des homosexuels… L’évocation du terrorisme fondamentaliste les fait sourire (dans le meilleur des cas) quand ils ne font pas ouvertement, en classe, l’apologie de l’Etat islamique et de la charia.
    Notre Histoire ne les intéresse pas. Ils ne sentent aucun passé, ni aucun point commun avec les « sous-chiens »
    et les « faces de craie » comme ils nous appellent. Renvoyons les dans leur pays d’origine. Si vous aimez le vôtre..
    Retournez donc à l’école ne serait-ce que pour un petit stage d’une journée… vous seriez mortifié.
    Marie-Fleur



    Tourne-toi vers le soleil, l’ombre sera derrière toi.
    (proverbe Maori)
    avatar
    alain
    +Admin fromager+

    Messages : 18055
    Date d'inscription : 11/09/2009
    Age : 56
    Localisation Haute-Savoie

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: on aurait un risque fort d attentat ?

    Message par pascal le Lun 26 Mar - 9:33

    ouais, bon effectivement le collège correspond a l'age bete, j'en connais qui est proche en zone difficile, tout cela ne passes pas car jarreter direct du cours, pas en prof d'histoire cela dit!!! : rr : rr : rr
    avatar
    pascal
    + membre techno +

    Messages : 10709
    Date d'inscription : 29/03/2015
    Age : 43
    Localisation partout et nulle part!!!

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: on aurait un risque fort d attentat ?

    Message par EtienneCH4 le Lun 26 Mar - 11:02

    ne soyez pas triste,
    le beau temps reviendra,
    ils sont en train de nous fabriquer une nouvelle Jeanne du Lys
    (à noter que le général 5 * a dit que c'était une décision personnelle, une initiative héroïque, sans aucun ordre de la hiérarchie (il se couvre, on sait jamais comment ça finit ces affaires là, quelquefois que la "malheureuse victime" bien que radicalisée puisse avoir une famille ou ONG qui réclame des indemnités de trucidage, d'ailleurs il n'a fait que répéter ce qu'avait dit le colonel n°1 de la région, le lendemain du drame)
    avatar
    EtienneCH4
    + membre techno +

    département : sud Manche et centre Chine
    Messages : 3443
    Date d'inscription : 09/09/2015
    Age : 77
    Localisation Lapenty et Wuhan

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: on aurait un risque fort d attentat ?

    Message par lothar le Lun 26 Mar - 11:40

    dans le cas que tu evoques   , le ton de la condescendance me parait mal venu , nous avons bien compris  que les valeurs qui déterminaient cet officier ne font pas partie de ton logiciel .  desolé etienne mais d habitude j apprecie  la pertinence de tes interventions ....

    lothar
    + membre techno +

    Messages : 2519
    Date d'inscription : 10/09/2009
    Localisation vallée de meuse

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: on aurait un risque fort d attentat ?

    Message par EtienneCH4 le Lun 26 Mar - 11:50

    lothar a écrit:dans le cas que tu evoques   , le ton de la condescendance me parait mal venu , nous avons bien compris  que les valeurs qui déterminaient cet officier ne font pas partie de ton logiciel .  desolé etienne mais d habitude j apprecie  la pertinence de tes interventions ....
    la valeur de cet officier de gendarmerie n'est pas en cause même si je ne suis pas d'accord avec le choix qu'il a fait,
    ce qu'il faut comprendre dans mon écrit ci-avant, c'est que le politique et les merdia s'approprient l'événement et le détournent pour en faire un leurre idem le FN qui instrumentalise la pauvre Jeanne,
    En ce qui concerne les faux culs du haut commandement, comprendre qu'ils ont la trouille de voir arriver une plainte à cause de la mort de ce terroriste, ce qui est complétement dingue mais pas impossible.
    avatar
    EtienneCH4
    + membre techno +

    département : sud Manche et centre Chine
    Messages : 3443
    Date d'inscription : 09/09/2015
    Age : 77
    Localisation Lapenty et Wuhan

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: on aurait un risque fort d attentat ?

    Message par pascal le Lun 26 Mar - 11:53

    oui bon dans l'histoire, c'est d'abord et avant tout ce qui portait un uniforme qui etait visé aussi!!! :réfléchi :réfléchi :réfléchi
    avatar
    pascal
    + membre techno +

    Messages : 10709
    Date d'inscription : 29/03/2015
    Age : 43
    Localisation partout et nulle part!!!

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: on aurait un risque fort d attentat ?

    Message par Alan.fr le Lun 26 Mar - 12:24

    carlo s a écrit:
    Béret vert a écrit:
    jb80 a écrit:Oui, je sais, pas d'amalgame...
    C'est ça qui vous tuent...z'etes toujours thèse, anti-thèse, synthèse...
    Vous n'arrivez plus, les occidentaux, à avoir une idée "tranchée"...vous sortez toujours un parapluie...
    cépafo.
    En ce moment, ça discute dur sur ce qu'on va faire des fichiers S "radicalisés". Est-ce qui faut mettre plus de policiers, ben non, y'en aura jamais assez pour tous les surveiller, est-ce qui faut les enfermer, ben non tant qu'ils zont rien fait, est-ce qui faut patati patata.
    :réfléchi
    Déjà tu commences par fermer le robinet d'arrivée, tu fermes les mosquées où on prêche en Arabe, tu interdis les prières de rue, tu ne met pas à dispo des salles de prières en entreprise, tu ne fais pas l'apologie du Coran dans les livres d'Histoire pour les classes, bref tu fais la guerre idéologique, pour commencer.

    leur loi c est eux !

    https://www.huffingtonpost.fr/2018/03/24/a-carcassonne-des-journalistes-agresses-dans-la-cite-ozanam-ou-vivait-radouane-lakdim_a_23394342/
    bien fait pour leur gueule aux journaleux, j'ai passé deux ans à Carcassonne , à l'époque le 3éme RPIMA faisait de la "pédagogie" dans ces quartiers comme le 8 à Castres autre endroit sensible , mais ça c'était avant , Dans quelques temps , la libanisation du pays serra devenue éffective et on aurra tous les ingrédients pour un kosovo répétita
    avatar
    Alan.fr
    + membre techno +

    Messages : 5174
    Date d'inscription : 10/09/2009
    Age : 48
    Localisation gaillac Tarn

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: on aurait un risque fort d attentat ?

    Message par gingko le Lun 26 Mar - 13:20

    il y pour certains 20 000 fiches S .il faut 15 personnes pour surveiller une personne .ca 300 000 surveillants a prevoir ...cout 9 milliards euro...

    gingko
    + membre techno +

    département : 02
    Messages : 9083
    Date d'inscription : 10/09/2009
    Age : 65
    Localisation Nord du 02

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: on aurait un risque fort d attentat ?

    Message par tot ou tard le Lun 26 Mar - 14:38

    >                                                                           MESSAGE PERSONNEL DU GÉNÉRAL D’ARMÉE RICHARD LIZUREY
    DIRECTEUR GÉNÉRAL DE LA GENDARMERIE NATIONALE

    -*-

    Le Lieutenant-colonel ARNAUD BELTRAME









    Le lieutenant-colonel Arnaud Beltrame nous a quitté à l'aube, ce matin.
    > > Mes pensées vont, en cet instant, à son épouse, Marielle, ses parents et sa famille. Elles vont aussi à ses camarades du groupement de l'Aude, de la région Languedoc-Roussillon et tous ceux qui avaient eu l'honneur de servir à ses côtés au cours de sa riche et brillante carrière. Elles vont enfin aux militaires engagés dans cette opération et à leur famille. Je leur adresse mon soutien tout particulier, en ces heures douloureuses.
    > >
    > > Né le 18 avril 1973 à Etampes (91), le lieutenant-colonel Arnaud Beltrame a servi la France pendant plus de 22 ans.
    > >
    > > Appelé à l'activité le 1er novembre 1995 en qualité d'officier de réserve au sein de l'école d'application de l'Artillerie à Draguignan (83), il se classe parmi les meilleurs de sa promotion à sa sortie, en mars 1996. Nommé aspirant, il commande d'abord une section d'artilleurs parachutistes au 35ème régiment d'artillerie parachutiste de Tarbes (65), avant de rejoindre le 8ème régiment d'artillerie, à Commercy (55) où il prend la tête d'une section d'observation dans la profondeur en qualité d'officier de réserve en situation d'activité. Résolument engagé dans l'action, apprécié de ses chefs et de ses subordonnés, il est admis sur concours à l'école militaire interarmes de Coetquidan (56) en 1999 et sort major de la promotion "Campagne d'Italie" en 2001. Il fait preuve d'appréciations particulièrement élogieuses au terme d'une scolarité brillante : « Courageux, il se bat jusqu'au bout et n'abandonne jamais » . Ses cadres soulignent son « esprit résolument offensif face à l'adversité ». Il choisit alors de servir en gendarmerie, où il termine, une fois de plus, major de la promotion "capitaine Gauvenet", en 2002.
    > >
    > > Constant dans son goût de l'effort, il rejoint le Groupement blindé de gendarmerie mobile à Versailles (78) où il commande un peloton de VBRG à l'escadron 16/1 et prépare activement les tests d'entrée du GSIGN (GIGN actuel). Energique et doté d'un important potentiel physique et mental, il réussit en 2003 les difficiles tests d'entrée de l'escadron parachutiste d'intervention de la gendarmerie nationale. Il fait ainsi partie des quelques militaires retenus parmi les 80 candidats de la session.
    > > Chuteur opérationnel, il assume les responsabilités d'adjoint au commandant de l'Escadron Parachutiste d'Intervention de la Gendarmerie Nationale. Il participe à de nombreuses missions sur le territoire national et à l'étranger. Il est notamment engagé en Irak comme chef du détachement gendarmerie en 2005, dans des conditions particulièrement dégradées en termes de sécurité. Il conduit ainsi, au péril de sa vie, une mission complexe de récupération d'un ressortissant français menacé par un groupe terroriste, qui lui vaut d'être décoré de la croix de la valeur militaire avec citation à l'ordre de la brigade.
    > >
    > > En 2006, il rejoint la Garde républicaine en qualité de commandant de la compagnie de sécurité et d'honneur du 1er régiment d'infanterie à Nanterre (92). Il met au service de la sécurité du Palais de l'Elysée ses grandes compétences en matière de sécurité-protection et veille, par un engagement soutenu, à maintenir son unité à un haut niveau d'excellence. Il se distingue à de nombreuses reprises qui lui valent d'être récompensé par le commandant du régiment et le directeur général de la gendarmerie.
    > >
    > > Le 1er août 2010, il est nommé à la tête de la compagnie de gendarmerie départementale d'Avranches (50). Il y réussit de manière remarquable. A la tête de 155 gendarmes, il commande efficacement le service de ses unités et s'engage personnellement pour combattre les phénomènes de délinquance ou organiser la préparation de grands événements, tel que le 100ème tour de France. Homme de terrain, il manifeste une grande disponibilité et se distingue par son autorité naturelle et son implication sans faille. Il reçoit à ce titre un témoignage de satisfaction du commandant de région.
    > >
    > > Son excellente manière de servir, l'impression très favorable qu'il inspire et son MBA en Intelligence économique de l'ISC Paris lui valent dêtre retenu, en 2014, pour servir au ministère de l'Ecologie, du développement durable et de l'énergie comme conseiller auprès du secrétaire général. Référent en matière d'intelligence économique, il évolue avec beaucoup d'aisance dans un environnement interministériel de haut niveau, mettant en évidence ses belles qualités relationnelles et intellectuelles.
    > >
    > > Nommé à l'été 2017 en qualité d'officier adjoint au commandant du groupement de gendarmerie départementale de l'Aude à Carcassonne (11), Il s'impose très rapidement comme un collaborateur précieux de son commandant de groupement, s'impliquant spécialement dans le développement de la capacité de contre-terrorisme des unités de gendarmerie de l'Aude, dans une excellente synergie inter-services.
    > >
    > > Le 23 mars 2018, parmi les premiers engagés sur une prise d'otage dans le Super U de Trèbes (11), n'écoutant que son courage, il n'hésite pas à se livrer au terroriste en échange de la vie d'une jeune femme. Il est abattu quelques heures après, avant que ses camarades ne donnent l'assaut pour neutraliser le terroriste. Il décède des suites de ses blessures le 24 mars 2018.
    > >
    > > Décoré de la Médaille d'or de la défense nationale en 2009, il était par ailleurs titulaire de la médaille d'Honneur des Affaires Etrangères – Argent depuis 2006. Le lieutenant-colonel Beltrame s'était vu decerner en 2007 une citation à l'ordre de la brigade comportant l'attribution de la croix de la valeur militaire suite à son engagement en Irak. Il était chevalier de l'Ordre National du Mérite depuis 2012.
    > >
    > > Agé de 44 ans, le lieutenant-colonel Beltrame était marié, sans enfant. Il est mort en service commandé, dans l'accomplissement de sa mission au service de la France.
    > > Par son geste héroïque et son sacrifice, en toute connaissance du danger auquel il s'exposait, il est allé au bout de son engagement de soldat et de gendarme. Au nom de la Gendarmerie et mon nom personnel, je lui exprime toute notre reconnaissance et notre admiration. Son sacrifice nous rappelle la valeur de l'engagement qui est le nôtre au quotidien, pour protéger la population.
    richard lizurey

    ça mérite de mon point de vue de respecter la période de deuil avant toute polémique.... : rale
    condoléances a sa famille et a cette institution qu'est la gendarmerie

    tot ou tard
    + Membre +

    Messages : 86
    Date d'inscription : 31/12/2017
    Age : 54
    Localisation bubry

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: on aurait un risque fort d attentat ?

    Message par Honoré de Barzac le Lun 26 Mar - 14:46

    ""ça mérite de mon point de vue de respecter la période de deuil avant toute polémique.... : rale""""
    le plus grand honneur qu'on peut lui faire c'est D'AGIR!!!!! qu'il ne soit pas mort pour rien!

    bordel de merde on attend quoi ?

    Honoré de Barzac
    + membre techno +

    département : pyrénéezatlantiques
    Messages : 3053
    Date d'inscription : 03/01/2016
    Age : 67
    Localisation vraiment tout près de chez moi, c'est pour direre sinon Barzac parce que Balzac, écrivaillon avait déjà pris ce pseudo..

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: on aurait un risque fort d attentat ?

    Message par EtienneCH4 le Lun 26 Mar - 16:13

    Honoré de Barzac a écrit:""ça mérite de mon point de vue de respecter la période de deuil avant toute polémique....
    dans l'armée le deuil ça n’existe pas, c'est marche ou crève la seule condition c'est de gagner,
    ayant vu le résumé de sa carrière je comprends mieux son idéologie de sacrifice, c'est un militaire de "papier", ceux qui se rappellent de Dien Bien Phu ou des Aures me comprendront, il a bossé chez Ségolène, c'est pas un petit péché,
    paix à son âme, gloria in excelcis deo,
    (pour ceux qui n'ont pas compris, pas la peine de me taper dessus, ça me fait ni chaud ni froid, pour plus de détails voir avec votre chef de parcelle)


    avatar
    EtienneCH4
    + membre techno +

    département : sud Manche et centre Chine
    Messages : 3443
    Date d'inscription : 09/09/2015
    Age : 77
    Localisation Lapenty et Wuhan

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: on aurait un risque fort d attentat ?

    Message par Béret vert le Lun 26 Mar - 16:38

    a mérite de mon point de vue de respecter la période de deuil avant toute polémique....
    condoléances a sa famille et a cette institution qu'est la gendarmerie
    Le deuil c'est pour la famille, les proches.
    Tu ne vas pas arrêter de vivre ou de penser à chaque fois qu'un mec se fait trucider (3, en fait).
    Ras-le-bol de la moraline à deux balles.
    avatar
    Béret vert
    + membre techno +

    Messages : 16117
    Date d'inscription : 13/09/2009
    Age : 61
    Localisation Chez les cannibales

    http://www.blog-agri.com/beretvert/

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: on aurait un risque fort d attentat ?

    Message par Honoré de Barzac le Lun 26 Mar - 16:45

    Béret vert a écrit:
    a mérite de mon point de vue de respecter la période de deuil avant toute polémique....  
    condoléances a sa famille et a cette institution qu'est la gendarmerie
    Le deuil c'est pour la famille, les proches.
    Tu ne vas pas arrêter de vivre ou de penser à chaque fois qu'un mec se fait trucider (3, en fait).
    Ras-le-bol de la moraline à deux balles.

    oui le temps du deuil que l'on exige de nous est l'excuse pour qu'arrive le temps de l'oubli.

    Action, réaction....la seule solution.........

    Honoré de Barzac
    + membre techno +

    département : pyrénéezatlantiques
    Messages : 3053
    Date d'inscription : 03/01/2016
    Age : 67
    Localisation vraiment tout près de chez moi, c'est pour direre sinon Barzac parce que Balzac, écrivaillon avait déjà pris ce pseudo..

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: on aurait un risque fort d attentat ?

    Message par INFOCLEM le Lun 26 Mar - 17:30

    Honoré de Barzac a écrit:""ça mérite de mon point de vue de respecter la période de deuil avant toute polémique.... : rale""""
    le plus grand honneur qu'on peut lui faire c'est D'AGIR!!!!! qu'il ne soit pas mort pour rien!

    bordel de merde on attend quoi ?
    On attend des politiques dignes de ce nom, on n'a que des branquignoles depuis bientôt cinquante ans
    Et ce n'est pas le seul problème à résoudre, pour l'instant nous n'avons que du baratin, de la com, de la tromperie, de l'enfumage, de l'inaction
    avatar
    INFOCLEM
    + membre techno +

    département : VIENNE
    Messages : 1023
    Date d'inscription : 13/02/2011
    Age : 41
    Localisation POITIERS

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: on aurait un risque fort d attentat ?

    Message par INFOCLEM le Lun 26 Mar - 17:37

    La prochaine fois il faut envoyer un politique parlementer et assumer sa politique
    avatar
    INFOCLEM
    + membre techno +

    département : VIENNE
    Messages : 1023
    Date d'inscription : 13/02/2011
    Age : 41
    Localisation POITIERS

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: on aurait un risque fort d attentat ?

    Message par EtienneCH4 le Lun 26 Mar - 17:48

    INFOCLEM a écrit:La prochaine fois il faut envoyer un politique parlementer et assumer sa politique
    ils n'iront pas,
    et les anciens sont trop vieux et HS,
    avatar
    EtienneCH4
    + membre techno +

    département : sud Manche et centre Chine
    Messages : 3443
    Date d'inscription : 09/09/2015
    Age : 77
    Localisation Lapenty et Wuhan

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: on aurait un risque fort d attentat ?

    Message par GL le Lun 26 Mar - 17:56

    Je vais mettre en ligne les dix principes de la propagandes de guerre.

    Regardez chaque soir votre télé avec à l'esprit ces éléments, vous comprendrez mieux le 20 H ou tout le battage médiatique.

    1° Nous ne voulons pas la guerre

    2° C'est le camps adverse qui est seul responsable de la guerre

    3° Le chef du camp adverse a le visage du diable

    4° Masquer les raisons réelles de la guerre sous de bonnes causes

    5° L’ennemi provoque des atrocités, si nous commettons des bavures, c'est involontairement

    6° L'ennemi utilise des moyens non autorisés

    7° Nous subissons peu de perte alors que l'ennemi subit des pertes énormes

    8° Les artistes et les intellectuels soutiennent notre cause

    9° Notre cause a un caractère sacré

    10° Ceux qui remettent en cause notre propagande sont des traitres



    avatar
    GL
    + membre techno +

    Messages : 15344
    Date d'inscription : 10/09/2009
    Age : 104
    Localisation Assis

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: on aurait un risque fort d attentat ?

    Message par tot ou tard le Lun 26 Mar - 18:02

    c'est mal me connaitre que croire que je vous fais la morale...
    ou que je ne soit pas en accord avec vos propos...
    ce n'est pas toujours le chien qui aboie le plus qui mord le plus....

    tot ou tard
    + Membre +

    Messages : 86
    Date d'inscription : 31/12/2017
    Age : 54
    Localisation bubry

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: on aurait un risque fort d attentat ?

    Message par lubrano le Lun 26 Mar - 18:10

    alain a écrit:Reçu çà en mail, je ne sait pas ce que çà vaut.
    C'est une enseignante qui décris ce récit:

    "Ceux qui ne voient pas une guerre civile d'ici 20 ans sont des naïfs, car un beau jour on ne pourra pas éviter de faire respecter l'ordre par la force...
    France : une enseignante témoigne sans langue de bois du désastre de l’éducation des enfants musulmans en 2017
    Je suis enseignante (prof d’histoire géo éducation civique) depuis plus de 20 ans. J’ai exercé dans 5 collèges de banlieue, dont deux Zep et un établissement classé zone violence.
    J’ai donc vu passer dans mes classes (de la 6ème à la 3ème) plus de 4.000 jeunes de banlieues, que j’ai eu à charge d’instruire, d’encourager et d’accompagner, avec une bienveillance et une abnégation qui ne m’ont jamais fait défaut.
    Vous prétendez que les populations des banlieues sont « mises au garage dès le collège et le lycée » ?
    Que « le socle d’une société épanouie est l’éducation » et, de ce fait, vous insinuez que les minorités ne reçoivent aucune instruction dans notre pays ?
    Quelle vaste blague ! Non : quelle aberration, quelle mauvaise foi, quelle vision erronée et mensongère de la réalité !
    Mes élèves des cités reçoivent la même instruction que tous les petits français de souche. Leur instruction est gratuite (sans compter les aides et prestations diverses censées aider ces familles mais qui sont systématiquement dépensées pour tout autre chose que l’école…)
    Si, au terme d’un parcours scolaire la plupart du temps désastreux, le corps enseignant se voit contraint de leur proposer une orientation professionnelle en fin de 3ème, c’est qu’on ne peut pas raisonnablement proposer à un adolescent de 15 ans d’envisager de poursuivre des études de médecine alors qu’il n’a toujours pas daigné apprendre à compter (et à parler correctement le français). Ignorez-vous l’importance de la résistance à l’apprentissage du français dans nos écoles ?
    Le français est pour eux une « langue étrangère » , la langue des « mécréants » comme ils aiment à me le répéter
    Voici le fruit de ma réflexion, après 20 années d’expérience au contact de votre soi-disant « génération sacrifiée » :
    Je suis en première ligne pour témoigner des moyens financiers, humains et techniques mis à dispositions de ces jeunes depuis des décennies (oui, des millions dépensés dans les collèges et lycées pour ces populations).
    Je vous signale, à titre d’exemple, que le collège où je travaille actuellement met à leur disposition permanente 14 TNI d’une valeur totale de 100.000 euros - un dans chaque classe -, deux salles informatiques contenant 50 PC avec connexion internet, une bibliothèque magnifique sur deux étages, des dizaines d’heures de soutien hebdomadaires et tutorats en tous genres (qui coûtent beaucoup d’argent à l’Etat car payés en heures supplémentaires), un service de restauration quasi gratuit, des voyages scolaires ( musées, voyages en Espagne, en Italie, en Angleterre et en Allemagne, pris en charge par le foyer socio-éducatif ) etc, etc, etc… Je continue ?
    Les autres enfants de la commune (qui ne vivent pas dans la cité) sont loin d’avoir ce genre de privilèges.
    Malgré tout, ces jeunes des banlieues (comme vous les appelez) n’ont que la haine de la France à la bouche. Leur seule référence est « le bled ». Leur seul désir : imposer leur culture en remplacement de notre culture nationale. Ils ne s’en cachent même plus : ils le revendiquent comme une fierté.
    Leur communautarisme rend inopérant toute tentative d’instruction et d’intégration.
    Quel que soit le sujet que j’aborde, en Histoire, en géographie ou en éducation civique, je ne rencontre de leur part que mépris et hostilité vis-à-vis de notre passé, de nos valeurs, de notre vision de la démocratie. Je n’ose même plus prononcer le mot « laïcité » en classe, de peur de les voir me vomir dessus ou pire, m’insulter.
    La plupart des collègues ont abdiqué depuis longtemps. 
    Hélas, j’ai cru un temps, comme vous, qu’il était possible de leur transmettre connaissances, sagesse et foi en l’avenir de notre communauté nationale.
    J’ai renoncé. Je suis tous les jours confrontée aux discours les plus intolérants qui m’aient été donnés d’entendre : propos haineux à l’égard des français, des juifs, des femmes, des homosexuels… L’évocation du terrorisme fondamentaliste les fait sourire (dans le meilleur des cas) quand ils ne font pas ouvertement, en classe, l’apologie de l’Etat islamique et de la charia.
    Notre Histoire ne les intéresse pas. Ils ne sentent aucun passé, ni aucun point commun avec les « sous-chiens »
    et les « faces de craie » comme ils nous appellent. Renvoyons les dans leur pays d’origine. Si vous aimez le vôtre..
    Retournez donc à l’école ne serait-ce que pour un petit stage d’une journée… vous seriez mortifié.
    Marie-Fleur


    t'aurais la texte d'origine? : victoire
    avatar
    lubrano
    + membre techno +

    Messages : 3104
    Date d'inscription : 04/11/2012
    Age : 45
    Localisation Aude

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: on aurait un risque fort d attentat ?

    Message par erwin le Lun 26 Mar - 19:29

    lubrano a écrit:
    Spoiler:

    alain a écrit:Reçu çà en mail, je ne sait pas ce que çà vaut.
    C'est une enseignante qui décris ce récit:

    "Ceux qui ne voient pas une guerre civile d'ici 20 ans sont des naïfs, car un beau jour on ne pourra pas éviter de faire respecter l'ordre par la force...
    France : une enseignante témoigne sans langue de bois du désastre de l’éducation des enfants musulmans en 2017
    Je suis enseignante (prof d’histoire géo éducation civique) depuis plus de 20 ans. J’ai exercé dans 5 collèges de banlieue, dont deux Zep et un établissement classé zone violence.
    J’ai donc vu passer dans mes classes (de la 6ème à la 3ème) plus de 4.000 jeunes de banlieues, que j’ai eu à charge d’instruire, d’encourager et d’accompagner, avec une bienveillance et une abnégation qui ne m’ont jamais fait défaut.
    Vous prétendez que les populations des banlieues sont « mises au garage dès le collège et le lycée » ?
    Que « le socle d’une société épanouie est l’éducation » et, de ce fait, vous insinuez que les minorités ne reçoivent aucune instruction dans notre pays ?
    Quelle vaste blague ! Non : quelle aberration, quelle mauvaise foi, quelle vision erronée et mensongère de la réalité !
    Mes élèves des cités reçoivent la même instruction que tous les petits français de souche. Leur instruction est gratuite (sans compter les aides et prestations diverses censées aider ces familles mais qui sont systématiquement dépensées pour tout autre chose que l’école…)
    Si, au terme d’un parcours scolaire la plupart du temps désastreux, le corps enseignant se voit contraint de leur proposer une orientation professionnelle en fin de 3ème, c’est qu’on ne peut pas raisonnablement proposer à un adolescent de 15 ans d’envisager de poursuivre des études de médecine alors qu’il n’a toujours pas daigné apprendre à compter (et à parler correctement le français). Ignorez-vous l’importance de la résistance à l’apprentissage du français dans nos écoles ?
    Le français est pour eux une « langue étrangère » , la langue des « mécréants » comme ils aiment à me le répéter
    Voici le fruit de ma réflexion, après 20 années d’expérience au contact de votre soi-disant « génération sacrifiée » :
    Je suis en première ligne pour témoigner des moyens financiers, humains et techniques mis à dispositions de ces jeunes depuis des décennies (oui, des millions dépensés dans les collèges et lycées pour ces populations).
    Je vous signale, à titre d’exemple, que le collège où je travaille actuellement met à leur disposition permanente 14 TNI d’une valeur totale de 100.000 euros - un dans chaque classe -, deux salles informatiques contenant 50 PC avec connexion internet, une bibliothèque magnifique sur deux étages, des dizaines d’heures de soutien hebdomadaires et tutorats en tous genres (qui coûtent beaucoup d’argent à l’Etat car payés en heures supplémentaires), un service de restauration quasi gratuit, des voyages scolaires ( musées, voyages en Espagne, en Italie, en Angleterre et en Allemagne, pris en charge par le foyer socio-éducatif ) etc, etc, etc… Je continue ?
    Les autres enfants de la commune (qui ne vivent pas dans la cité) sont loin d’avoir ce genre de privilèges.
    Malgré tout, ces jeunes des banlieues (comme vous les appelez) n’ont que la haine de la France à la bouche. Leur seule référence est « le bled ». Leur seul désir : imposer leur culture en remplacement de notre culture nationale. Ils ne s’en cachent même plus : ils le revendiquent comme une fierté.
    Leur communautarisme rend inopérant toute tentative d’instruction et d’intégration.
    Quel que soit le sujet que j’aborde, en Histoire, en géographie ou en éducation civique, je ne rencontre de leur part que mépris et hostilité vis-à-vis de notre passé, de nos valeurs, de notre vision de la démocratie. Je n’ose même plus prononcer le mot « laïcité » en classe, de peur de les voir me vomir dessus ou pire, m’insulter.
    La plupart des collègues ont abdiqué depuis longtemps. 
    Hélas, j’ai cru un temps, comme vous, qu’il était possible de leur transmettre connaissances, sagesse et foi en l’avenir de notre communauté nationale.
    J’ai renoncé. Je suis tous les jours confrontée aux discours les plus intolérants qui m’aient été donnés d’entendre : propos haineux à l’égard des français, des juifs, des femmes, des homosexuels… L’évocation du terrorisme fondamentaliste les fait sourire (dans le meilleur des cas) quand ils ne font pas ouvertement, en classe, l’apologie de l’Etat islamique et de la charia.
    Notre Histoire ne les intéresse pas. Ils ne sentent aucun passé, ni aucun point commun avec les « sous-chiens »
    et les « faces de craie » comme ils nous appellent. Renvoyons les dans leur pays d’origine. Si vous aimez le vôtre..
    Retournez donc à l’école ne serait-ce que pour un petit stage d’une journée… vous seriez mortifié.
    Marie-Fleur

    t'aurais la texte d'origine? : victoire

    https://www.dreuz.info/2017/08/27/france-une-enseignante-temoigne-sans-langue-de-bois-du-desastre-de-leducation-des-enfants-musulmans/
    avatar
    erwin
    + membre techno +

    département : 54
    Messages : 12799
    Date d'inscription : 23/09/2009
    Age : 43
    Localisation south Belgium

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: on aurait un risque fort d attentat ?

    Message par lubrano le Lun 26 Mar - 19:31

    erwin a écrit:
    lubrano a écrit:
    Spoiler:

    alain a écrit:Reçu çà en mail, je ne sait pas ce que çà vaut.
    C'est une enseignante qui décris ce récit:

    "Ceux qui ne voient pas une guerre civile d'ici 20 ans sont des naïfs, car un beau jour on ne pourra pas éviter de faire respecter l'ordre par la force...
    France : une enseignante témoigne sans langue de bois du désastre de l’éducation des enfants musulmans en 2017
    Je suis enseignante (prof d’histoire géo éducation civique) depuis plus de 20 ans. J’ai exercé dans 5 collèges de banlieue, dont deux Zep et un établissement classé zone violence.
    J’ai donc vu passer dans mes classes (de la 6ème à la 3ème) plus de 4.000 jeunes de banlieues, que j’ai eu à charge d’instruire, d’encourager et d’accompagner, avec une bienveillance et une abnégation qui ne m’ont jamais fait défaut.
    Vous prétendez que les populations des banlieues sont « mises au garage dès le collège et le lycée » ?
    Que « le socle d’une société épanouie est l’éducation » et, de ce fait, vous insinuez que les minorités ne reçoivent aucune instruction dans notre pays ?
    Quelle vaste blague ! Non : quelle aberration, quelle mauvaise foi, quelle vision erronée et mensongère de la réalité !
    Mes élèves des cités reçoivent la même instruction que tous les petits français de souche. Leur instruction est gratuite (sans compter les aides et prestations diverses censées aider ces familles mais qui sont systématiquement dépensées pour tout autre chose que l’école…)
    Si, au terme d’un parcours scolaire la plupart du temps désastreux, le corps enseignant se voit contraint de leur proposer une orientation professionnelle en fin de 3ème, c’est qu’on ne peut pas raisonnablement proposer à un adolescent de 15 ans d’envisager de poursuivre des études de médecine alors qu’il n’a toujours pas daigné apprendre à compter (et à parler correctement le français). Ignorez-vous l’importance de la résistance à l’apprentissage du français dans nos écoles ?
    Le français est pour eux une « langue étrangère » , la langue des « mécréants » comme ils aiment à me le répéter
    Voici le fruit de ma réflexion, après 20 années d’expérience au contact de votre soi-disant « génération sacrifiée » :
    Je suis en première ligne pour témoigner des moyens financiers, humains et techniques mis à dispositions de ces jeunes depuis des décennies (oui, des millions dépensés dans les collèges et lycées pour ces populations).
    Je vous signale, à titre d’exemple, que le collège où je travaille actuellement met à leur disposition permanente 14 TNI d’une valeur totale de 100.000 euros - un dans chaque classe -, deux salles informatiques contenant 50 PC avec connexion internet, une bibliothèque magnifique sur deux étages, des dizaines d’heures de soutien hebdomadaires et tutorats en tous genres (qui coûtent beaucoup d’argent à l’Etat car payés en heures supplémentaires), un service de restauration quasi gratuit, des voyages scolaires ( musées, voyages en Espagne, en Italie, en Angleterre et en Allemagne, pris en charge par le foyer socio-éducatif ) etc, etc, etc… Je continue ?
    Les autres enfants de la commune (qui ne vivent pas dans la cité) sont loin d’avoir ce genre de privilèges.
    Malgré tout, ces jeunes des banlieues (comme vous les appelez) n’ont que la haine de la France à la bouche. Leur seule référence est « le bled ». Leur seul désir : imposer leur culture en remplacement de notre culture nationale. Ils ne s’en cachent même plus : ils le revendiquent comme une fierté.
    Leur communautarisme rend inopérant toute tentative d’instruction et d’intégration.
    Quel que soit le sujet que j’aborde, en Histoire, en géographie ou en éducation civique, je ne rencontre de leur part que mépris et hostilité vis-à-vis de notre passé, de nos valeurs, de notre vision de la démocratie. Je n’ose même plus prononcer le mot « laïcité » en classe, de peur de les voir me vomir dessus ou pire, m’insulter.
    La plupart des collègues ont abdiqué depuis longtemps. 
    Hélas, j’ai cru un temps, comme vous, qu’il était possible de leur transmettre connaissances, sagesse et foi en l’avenir de notre communauté nationale.
    J’ai renoncé. Je suis tous les jours confrontée aux discours les plus intolérants qui m’aient été donnés d’entendre : propos haineux à l’égard des français, des juifs, des femmes, des homosexuels… L’évocation du terrorisme fondamentaliste les fait sourire (dans le meilleur des cas) quand ils ne font pas ouvertement, en classe, l’apologie de l’Etat islamique et de la charia.
    Notre Histoire ne les intéresse pas. Ils ne sentent aucun passé, ni aucun point commun avec les « sous-chiens »
    et les « faces de craie » comme ils nous appellent. Renvoyons les dans leur pays d’origine. Si vous aimez le vôtre..
    Retournez donc à l’école ne serait-ce que pour un petit stage d’une journée… vous seriez mortifié.
    Marie-Fleur

    t'aurais la texte d'origine? : victoire

    https://www.dreuz.info/2017/08/27/france-une-enseignante-temoigne-sans-langue-de-bois-du-desastre-de-leducation-des-enfants-musulmans/

    : victoire : victoire
    avatar
    lubrano
    + membre techno +

    Messages : 3104
    Date d'inscription : 04/11/2012
    Age : 45
    Localisation Aude

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: on aurait un risque fort d attentat ?

    Message par GRUMPY le Lun 26 Mar - 19:50

    alain a écrit:Reçu çà en mail, je ne sait pas ce que çà vaut.
    C'est une enseignante qui décris ce récit:

    "Ceux qui ne voient pas une guerre civile d'ici 20 ans sont des naïfs, car un beau jour on ne pourra pas éviter de faire respecter l'ordre par la force...
    France : une enseignante témoigne sans langue de bois du désastre de l’éducation des enfants musulmans en 2017
    Spoiler:
    Je suis enseignante (prof d’histoire géo éducation civique) depuis plus de 20 ans. J’ai exercé dans 5 collèges de banlieue, dont deux Zep et un établissement classé zone violence.
    J’ai donc vu passer dans mes classes (de la 6ème à la 3ème) plus de 4.000 jeunes de banlieues, que j’ai eu à charge d’instruire, d’encourager et d’accompagner, avec une bienveillance et une abnégation qui ne m’ont jamais fait défaut.
    Vous prétendez que les populations des banlieues sont « mises au garage dès le collège et le lycée » ?
    Que « le socle d’une société épanouie est l’éducation » et, de ce fait, vous insinuez que les minorités ne reçoivent aucune instruction dans notre pays ?
    Quelle vaste blague ! Non : quelle aberration, quelle mauvaise foi, quelle vision erronée et mensongère de la réalité !
    Mes élèves des cités reçoivent la même instruction que tous les petits français de souche. Leur instruction est gratuite (sans compter les aides et prestations diverses censées aider ces familles mais qui sont systématiquement dépensées pour tout autre chose que l’école…)
    Si, au terme d’un parcours scolaire la plupart du temps désastreux, le corps enseignant se voit contraint de leur proposer une orientation professionnelle en fin de 3ème, c’est qu’on ne peut pas raisonnablement proposer à un adolescent de 15 ans d’envisager de poursuivre des études de médecine alors qu’il n’a toujours pas daigné apprendre à compter (et à parler correctement le français). Ignorez-vous l’importance de la résistance à l’apprentissage du français dans nos écoles ?
    Le français est pour eux une « langue étrangère » , la langue des « mécréants » comme ils aiment à me le répéter
    Voici le fruit de ma réflexion, après 20 années d’expérience au contact de votre soi-disant « génération sacrifiée » :
    Je suis en première ligne pour témoigner des moyens financiers, humains et techniques mis à dispositions de ces jeunes depuis des décennies (oui, des millions dépensés dans les collèges et lycées pour ces populations).
    Je vous signale, à titre d’exemple, que le collège où je travaille actuellement met à leur disposition permanente 14 TNI d’une valeur totale de 100.000 euros - un dans chaque classe -, deux salles informatiques contenant 50 PC avec connexion internet, une bibliothèque magnifique sur deux étages, des dizaines d’heures de soutien hebdomadaires et tutorats en tous genres (qui coûtent beaucoup d’argent à l’Etat car payés en heures supplémentaires), un service de restauration quasi gratuit, des voyages scolaires ( musées, voyages en Espagne, en Italie, en Angleterre et en Allemagne, pris en charge par le foyer socio-éducatif ) etc, etc, etc… Je continue ?
    Les autres enfants de la commune (qui ne vivent pas dans la cité) sont loin d’avoir ce genre de privilèges.
    Malgré tout, ces jeunes des banlieues (comme vous les appelez) n’ont que la haine de la France à la bouche. Leur seule référence est « le bled ». Leur seul désir : imposer leur culture en remplacement de notre culture nationale. Ils ne s’en cachent même plus : ils le revendiquent comme une fierté.
    Leur communautarisme rend inopérant toute tentative d’instruction et d’intégration.
    Quel que soit le sujet que j’aborde, en Histoire, en géographie ou en éducation civique, je ne rencontre de leur part que mépris et hostilité vis-à-vis de notre passé, de nos valeurs, de notre vision de la démocratie. Je n’ose même plus prononcer le mot « laïcité » en classe, de peur de les voir me vomir dessus ou pire, m’insulter.
    La plupart des collègues ont abdiqué depuis longtemps. 
    Hélas, j’ai cru un temps, comme vous, qu’il était possible de leur transmettre connaissances, sagesse et foi en l’avenir de notre communauté nationale.
    J’ai renoncé. Je suis tous les jours confrontée aux discours les plus intolérants qui m’aient été donnés d’entendre : propos haineux à l’égard des français, des juifs, des femmes, des homosexuels… L’évocation du terrorisme fondamentaliste les fait sourire (dans le meilleur des cas) quand ils ne font pas ouvertement, en classe, l’apologie de l’Etat islamique et de la charia.
    Notre Histoire ne les intéresse pas. Ils ne sentent aucun passé, ni aucun point commun avec les « sous-chiens »
    et les « faces de craie » comme ils nous appellent. Renvoyons les dans leur pays d’origine. Si vous aimez le vôtre..
    Retournez donc à l’école ne serait-ce que pour un petit stage d’une journée… vous seriez mortifié.
    Marie-Fleur


    Tout ceci est hélas à peu près le reflet de la réalité, mais probablement plus vers la classe d'âge 15-20 ans (lycée) que celle du collège (10-16 ans).... même si la "racaille" se révèle de plus en plus jeune.

    Mais je ne crois pas que l'auteur soit prof d'histoire-géo-instruction civique en collège.
    Sinon, compte tenu de sa formation, son expérience, elle serait censée savoir qu'au moins 70 % de ces jeunes possèdent la nationalité Française (née en France, immigrés de 2e ou 3e génération), et que pour ceux là, il est légalement impossible de les renvoyer dans le pays de leurs ancêtres.

    Nb: en lisant le texte d'origine sur le lien d'Erwin, la p'tite phrase qui conseille de les renvoyer dans leur pays d'origine n'y figure pas.

    GRUMPY
    + membre techno +

    Messages : 3757
    Date d'inscription : 09/01/2012
    Age : 61
    Localisation IDF sud

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: on aurait un risque fort d attentat ?

    Message par erwin le Lun 26 Mar - 20:11

    NB: je ne sais pas si "mon lien" est celui du texte d'origine mais c'est ce que j'ai trouvé en cherchant sur google.
    avatar
    erwin
    + membre techno +

    département : 54
    Messages : 12799
    Date d'inscription : 23/09/2009
    Age : 43
    Localisation south Belgium

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: on aurait un risque fort d attentat ?

    Message par bzh centre le Lun 26 Mar - 20:11

    je serais content de savoir ce qu'il s'est passé dans les prisons a l'annonce du décès du gendarme


    les doryphores font la vie dures aux moulins jaunes
    avatar
    bzh centre
    + Admin Crevette du forum +

    Messages : 23528
    Date d'inscription : 10/09/2009
    Localisation 56

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: on aurait un risque fort d attentat ?

    Message par GL le Lun 26 Mar - 20:17

    Notre pays s'est développer avec une immigration très importante car il y avait beaucoup à construire.

    Cette époque est finie. Regardez autour de vous où sont fabriqué ce que vous utilisez.

    Comment voulez vous persuader quelqu'un de se lever le matin pour gagner 1000 € dans un boulot pas forcement drôle alors que son voisin en gagne autant à rien faire.

    https://www.youtube.com/watch?v=64taI3bP73M
    avatar
    GL
    + membre techno +

    Messages : 15344
    Date d'inscription : 10/09/2009
    Age : 104
    Localisation Assis

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: on aurait un risque fort d attentat ?

    Message par dandelion 72 le Lun 26 Mar - 20:48

    et ça fait un paquet de temps ça dur tout ça GL!!!!
    il faut que ça change mais je pense qu il trop tard..

    dandelion 72
    + membre techno +

    Messages : 1961
    Date d'inscription : 19/07/2015
    Age : 45
    Localisation nord

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: on aurait un risque fort d attentat ?

    Message par Alan.fr le Lun 26 Mar - 21:00

    GL a écrit:Notre pays s'est développer avec une immigration très importante car il y avait beaucoup à construire.

    Cette époque est finie. Regardez autour de vous où sont fabriqué ce que vous utilisez.

    Comment voulez vous persuader quelqu'un de se lever le matin pour gagner 1000 € dans un boulot pas forcement drôle alors que son voisin en gagne autant à rien faire.  

    https://www.youtube.com/watch?v=64taI3bP73M
    quand la 1er guerre à éclatée il à fallut constituer des régiments entier de légion étrangére pour encadrer tous les volontaires étrangers qui voulaient se battrent pour le pays dans lequel ils vivaient. un truc qui m'a toujours frappé , un espagnol Polonais où Italien qui à immigré chez nous appelle peut être ses enfants avec des prénoms d'origine de leur pays mais à la deuxiéme génération c'est fini , chez les barbus en robe de chambre l'arriére petit fils s'appellera toujours Ali belahouet moustafa cagnot.
    avatar
    Alan.fr
    + membre techno +

    Messages : 5174
    Date d'inscription : 10/09/2009
    Age : 48
    Localisation gaillac Tarn

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: on aurait un risque fort d attentat ?

    Message par PatogaZ le Lun 26 Mar - 21:03

    cours de grammaire à l' école : mohamed , quel est le futur de "nous vivons ensemble "

    réponse de l' intéressé : "tu vas mourir avec moi " : ha 77


    La grand estoille par sept jours bruslera,
    Nuee fera deux soleils apparoir,
    Le gros mastin toute nuict hurlera,
    Quand grand pontife changera de terroir. (octobre rouge)
    je n' ai pas encore la date du prochain zimboum , je vous tiens au jus dès que j' ai des nouvelles (ASAP)


    avatar
    PatogaZ
    + Admin +
    + Admin +

    Messages : 82481
    Date d'inscription : 09/09/2009
    Age : 59
    Localisation au bout de la baie de Somme

    http://www.blog-agri.com/patogaz1/52

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: on aurait un risque fort d attentat ?

    Message par Béret vert le Lun 26 Mar - 21:07

    erwin a écrit:NB: je ne sais pas si "mon lien" est celui du texte d'origine mais c'est ce que j'ai trouvé en cherchant sur google.
    Il y a pléthore de "témoignages" bidons circulant sur le net, via Google et les boîtes mails. Celui-ci y ressemble beaucoup.
    Faites un peu le tri svp. Surtout que ce n'est pas très difficile à faire.
    Un texte authentique se trouve sur des sites et blogs à peu près sérieux. Souvent signés ou clairement identifié par celui qui les relaient sur son site.
    Le style, enfin, doit être raccord avec les propos tenus.
    Les faux témoignages sont probablement le fait de militants ou de papys qui n'ont rien de mieux à faire. Se faire passer pour quelqu'un d'autre est une de leur marotte, pour un prof, pour une infirmière, un gendarme...
    Ca donne une idée de l'univers étroit dans lequel l'auteur évolue.
    avatar
    Béret vert
    + membre techno +

    Messages : 16117
    Date d'inscription : 13/09/2009
    Age : 61
    Localisation Chez les cannibales

    http://www.blog-agri.com/beretvert/

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: on aurait un risque fort d attentat ?

    Message par petite fontaine le Mar 27 Mar - 16:57

    Béret vert a écrit:
    erwin a écrit:NB: je ne sais pas si "mon lien" est celui du texte d'origine mais c'est ce que j'ai trouvé en cherchant sur google.
    Il y a pléthore de "témoignages" bidons circulant sur le net, via Google et les boîtes mails. Celui-ci y ressemble beaucoup.
    Faites un peu le tri svp. Surtout que ce n'est pas très difficile à faire.
    Un texte authentique se trouve sur des sites et blogs à peu près sérieux. Souvent signés ou clairement identifié par celui qui les relaient sur son site.
    Le style, enfin, doit être raccord avec les propos tenus.
    Les faux témoignages sont probablement le fait de militants ou de papys qui n'ont rien de mieux à faire. Se faire passer pour quelqu'un d'autre est une de leur marotte, pour un prof, pour une infirmière, un gendarme...
    Ca donne une idée de l'univers étroit dans lequel l'auteur évolue.
    @beret vert
    pour vous ce qui est ecrit dans ce texte serai donc bidon ?
    avatar
    petite fontaine
    + membre techno +

    Messages : 1872
    Date d'inscription : 26/01/2011
    Age : 60
    Localisation Haut Marnais du nord

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: on aurait un risque fort d attentat ?

    Message par GL le Mar 27 Mar - 17:10

    petite fontaine a écrit:
    pour vous ce qui est ecrit dans ce texte serai donc bidon ?  

    5° L’ennemi provoque des atrocités, si nous commettons des bavures, c'est involontairement
    avatar
    GL
    + membre techno +

    Messages : 15344
    Date d'inscription : 10/09/2009
    Age : 104
    Localisation Assis

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: on aurait un risque fort d attentat ?

    Message par Béret vert le Mar 27 Mar - 17:20

    petite fontaine a écrit:
    Béret vert a écrit:
    erwin a écrit:NB: je ne sais pas si "mon lien" est celui du texte d'origine mais c'est ce que j'ai trouvé en cherchant sur google.
    Il y a pléthore de "témoignages" bidons circulant sur le net, via Google et les boîtes mails. Celui-ci y ressemble beaucoup.
    Faites un peu le tri svp. Surtout que ce n'est pas très difficile à faire.
    Un texte authentique se trouve sur des sites et blogs à peu près sérieux. Souvent signés ou clairement identifié par celui qui les relaient sur son site.
    Le style, enfin, doit être raccord avec les propos tenus.
    Les faux témoignages sont probablement le fait de militants ou de papys qui n'ont rien de mieux à faire. Se faire passer pour quelqu'un d'autre est une de leur marotte, pour un prof, pour une infirmière, un gendarme...
    Ca donne une idée de l'univers étroit dans lequel l'auteur évolue.
    @beret vert
    pour vous ce qui est ecrit dans ce texte serai donc bidon ?  
    Non, je dis que l'auteur est bidon.
    Il y a très probablement beaucoup de vérités qui sont dites et on fait bien de les dire. Mais un vrai prof aurait atténué ce constat, effrayant- s'il en est - avec quelques remarques pour montrer:
    - qu'il demeure un petit d'espoir d'amélioration si on reprend les chose à l'endroit. Un prof est un pédagogue, il n'aurait pas manqué l'occasion d 'ouvrir des pistes, de chercher des solutions, ne serait-ce que pour ne pas passer pour un vilain raciste aux yeux du monde entier.
    - des détails du texte sont foireux, et pas du tout en accord avec la façon dont un prof s'exprime: l'allusion au "bled" par exemple.
    - Le prénom: Marie-fleur... tout un poème.
    Etc...
    avatar
    Béret vert
    + membre techno +

    Messages : 16117
    Date d'inscription : 13/09/2009
    Age : 61
    Localisation Chez les cannibales

    http://www.blog-agri.com/beretvert/

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: on aurait un risque fort d attentat ?

    Message par daniel89 le Mar 27 Mar - 18:36

    Béret vert a écrit:
    petite fontaine a écrit:
    Béret vert a écrit:
    erwin a écrit:NB: je ne sais pas si "mon lien" est celui du texte d'origine mais c'est ce que j'ai trouvé en cherchant sur google.
    Il y a pléthore de "témoignages" bidons circulant sur le net, via Google et les boîtes mails. Celui-ci y ressemble beaucoup.
    Faites un peu le tri svp. Surtout que ce n'est pas très difficile à faire.
    Un texte authentique se trouve sur des sites et blogs à peu près sérieux. Souvent signés ou clairement identifié par celui qui les relaient sur son site.
    Le style, enfin, doit être raccord avec les propos tenus.
    Les faux témoignages sont probablement le fait de militants ou de papys qui n'ont rien de mieux à faire. Se faire passer pour quelqu'un d'autre est une de leur marotte, pour un prof, pour une infirmière, un gendarme...
    Ca donne une idée de l'univers étroit dans lequel l'auteur évolue.
    @beret vert
    pour vous ce qui est ecrit dans ce texte serai donc bidon ?  
    Non, je dis que l'auteur est bidon.
    Il y a très probablement beaucoup de vérités qui sont dites et on fait bien de les dire. Mais un vrai prof aurait atténué ce constat, effrayant- s'il en est - avec quelques remarques pour montrer:
    - qu'il demeure un petit d'espoir d'amélioration si on reprend les chose à l'endroit. Un prof est un pédagogue, il n'aurait pas manqué l'occasion d 'ouvrir des pistes, de chercher des solutions, ne serait-ce que pour ne pas passer pour un vilain raciste aux yeux du monde entier.
    - des détails du texte sont foireux, et pas du tout en accord avec la façon dont un prof s'exprime: l'allusion au "bled" par exemple.
    - Le prénom: Marie-fleur... tout un poème.
    Etc...


    A propos de témoignages, je vous recommande la lecture du livre d'un proviseur ayant exercé dans des collèges pas faciles du secteur Aix-Marseille qui décrit au jour le jour et par le menu ce qu'est l'existence d'un chef d'établissement dans ces secteurs.
    Il, a, bien sûr attendu d'être à la retraite pour en parler. C'est impossible étant en activité car c'est le placard (pour le moins) garanti.
    Et vous pourrez alors constater que ce qui est décrit dans la lettre ci dessous, même si elle est une fiction, n'est absolument pas surfait.

    "Principal de collège ou imam de la république" de Bernard RAVI
    avatar
    daniel89
    + membre techno +

    Messages : 3263
    Date d'inscription : 23/01/2010
    Age : 78
    Localisation Côte d'Or nord

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: on aurait un risque fort d attentat ?

    Message par EtienneCH4 le Mar 27 Mar - 20:15

    un petit résumé de l'état des lieux,
    le LR demande le retour à l'état d'urgence pour pouvoir être plus efficace, il a raison,
    <<
    Le cas Lakdim était régulièrement abordé par le groupe d’évaluation départemental (GED) de l’Aude, rapporte Le Figaro. Dans chaque département, ces GED rassemblent préfet, membres de son cabinet, services de renseignements, de police, de gendarmerie, parquet et administration pénitentiaire. Ils se réunissent toutes les semaines ou deux semaines pour passer en revue les individus récemment signalés. Et savoir quel suivi particulier adopter. « Le cas Lakdim est le cauchemar des services, rapporte une source policière citée par Le Figaro. Celui d’un individu isolé qui monte en pression de façon discrète. Il faut alors réussir à déceler le moment où il se lance dans des actes préparatoires, où sa psychologie évolue. Et c’est très difficile ».
    Revenir sur le terrain ?
    Certains spécialistes, comme Jean-Charles Brisard, président du Centre d’analyse du terrorisme, plaide pour que les services de renseignements « sortent de la culture du fichier » et reviennent davantage sur le terrain. « La vision de terrain, de surveillance opérationnelle, a été délaissée progressivement », a-t-il confié au Parisien. « Aujourd’hui, on est aveugle, on travaille sur des fichiers, on travaille en dents de scie », déplore-t-il. « Il faut infiltrer, aller au plus près, se réapproprier le terrain ».

    Aucun dispositif de surveillance et de renseignements ne sera jamais parfait. On sait notamment que depuis 2012, 60 % des assaillants étaient inconnus des services, des fichiers.

    Au total, près de 20 000 personnes sont fichées au FSPRT. Une fois entrée dans le fichier, la personne peut être fichée pendant cinq ans. Aujourd’hui, 11 000 fiches sont « prises en compte ». 3 557 sont « en veille », c’est-à-dire sans suivi actif. Et 4 604 sont « clôturées », les services estimant qu’ils ne nécessitent plus de surveillance, mais demeurent dans le FSPRT du fait des signes de radicalisation constatés.

    Toujours inscrit au fichier FSPRT, Radouane Lakdim avait cependant été « débranché, faute d’activité, rapporte Le Figaro, citant un magistrat de tribunal correctionnel habitué des dossiers de terrorisme. Avec deux mentions au casier judiciaire et sans activité palpable, il n’y avait aucune raison pour les services d’enquête de se polariser sur lui alors que les renseignements sont par ailleurs débordés ».

    Mais assurer une surveillance constante des profils les plus inquiétants semble impossible. « Il faut entre 10 et 30 policiers pour surveiller un seul suspect, selon qu’il utilise deux, trois ou quatre portables », rapporte encore Jean-Charles Brisard.
    avatar
    EtienneCH4
    + membre techno +

    département : sud Manche et centre Chine
    Messages : 3443
    Date d'inscription : 09/09/2015
    Age : 77
    Localisation Lapenty et Wuhan

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: on aurait un risque fort d attentat ?

    Message par jb80 le Mar 27 Mar - 21:13

    Bon, maintenant, tout le monde est concerné par le terrorisme...Y-a pas que Paris ou les grandes villes...
    avatar
    jb80
    + membre techno +

    Messages : 6330
    Date d'inscription : 29/10/2012
    Age : 52
    Localisation somme

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: on aurait un risque fort d attentat ?

    Message par carlo s le Mar 27 Mar - 21:38

    avatar
    carlo s
    + membre techno +

    Messages : 32410
    Date d'inscription : 09/09/2009
    Age : 50
    Localisation sud de l'ile

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: on aurait un risque fort d attentat ?

    Message par jb80 le Mar 27 Mar - 21:51

    Oui, quoique...
    Tu ouvres une autre boite de pandore...
    dans certains régiments, les drapeaux autres que français, sont fièrement arborrés par les soldats "français": Algérie, Maroc, Turquie etc...
    Et que le fait d'avoir de la bouffe non halal dans sa chambre devient un phénomène de tension entre militaires "français", c'est à dire ceux de souche, et les nouveaux français...les gradés ferment d'ailleurs les yeux...
    Si vous croyez que l'armée peut-etre un recours à tout ce bordel que l'on vit chez nous, perso, j'en suis pas si sur...
    avatar
    jb80
    + membre techno +

    Messages : 6330
    Date d'inscription : 29/10/2012
    Age : 52
    Localisation somme

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: on aurait un risque fort d attentat ?

    Message par petite fontaine le Mar 27 Mar - 22:39

    @ beret vert
    - des détails du texte sont foireux, et pas du tout en accord avec la façon dont un prof s'exprime: l'allusion au "bled" par exemple
    la prof reprend juste l'expression favorite de ces jeunes quand ils parlent du pays d'origine de leur ancêtres .
    ce texte n'est peut être pas authentique à 100% , mais il est très inquiétant non ?
    avatar
    petite fontaine
    + membre techno +

    Messages : 1872
    Date d'inscription : 26/01/2011
    Age : 60
    Localisation Haut Marnais du nord

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: on aurait un risque fort d attentat ?

    Message par GL le Mer 28 Mar - 6:35

    EtienneCH4 a écrit:
    Certains spécialistes, comme Jean-Charles Brisard, président du Centre d’analyse du terrorisme, plaide pour que les services de renseignements « sortent de la culture du fichier » et reviennent davantage sur le terrain. « La vision de terrain, de surveillance opérationnelle, a été délaissée progressivement », a-t-il confié au Parisien. « Aujourd’hui, on est aveugle, on travaille sur des fichiers, on travaille en dents de scie », déplore-t-il. « Il faut infiltrer, aller au plus près, se réapproprier le terrain ».

    Quand tu retire les hommes (et les femmes) partout tu arrive à ce genre de situation.

    On parle ici d'attentats mais c'est vrai dans l'ensemble de la société et pourtant nous sommes dans une époque qui n'a jamais été aussi riche.

    Cherchez l'erreur.
    avatar
    GL
    + membre techno +

    Messages : 15344
    Date d'inscription : 10/09/2009
    Age : 104
    Localisation Assis

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: on aurait un risque fort d attentat ?

    Message par lubrano le Mer 28 Mar - 7:27

    petite fontaine a écrit:@ beret vert
    - des détails du texte sont foireux, et pas du tout en accord avec la façon dont un prof s'exprime: l'allusion au "bled" par exemple
    la prof reprend juste l'expression favorite de  ces jeunes quand ils parlent du pays d'origine de leur ancêtres .
    ce texte n'est peut être pas authentique à 100% , mais il est très inquiétant  non ?

    pour connaitre "quelques profs", je vous rassure, ils s'expriment comme les autres.....
    avatar
    lubrano
    + membre techno +

    Messages : 3104
    Date d'inscription : 04/11/2012
    Age : 45
    Localisation Aude

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: on aurait un risque fort d attentat ?

    Message par pascal le Mer 28 Mar - 8:44

    sauf que l'infiltration comporte des risques aussi des lors que tu te fais reperer," le jeu du chat et de la souris"!!! :réfléchi :réfléchi :réfléchi
    avatar
    pascal
    + membre techno +

    Messages : 10709
    Date d'inscription : 29/03/2015
    Age : 43
    Localisation partout et nulle part!!!

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: on aurait un risque fort d attentat ?

    Message par Contenu sponsorisé


    Contenu sponsorisé


    Revenir en haut Aller en bas

    Page 10 sur 12 Précédent  1, 2, 3 ... 9, 10, 11, 12  Suivant

    Revenir en haut

    - Sujets similaires

     
    Permission de ce forum:
    Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum