AGRICULTURE - CONVIVIALITÉ - ENVIRONNEMENT (A.C.E)
Bonjour et bienvenue sur ACE !!!!

Enregistrez-vous sur le forum et n'oubliez pas de renseigner votre profil.

Avant de poster pour la première fois, veuillez avoir la politesse de vous présenter aux membres ( rubrique "Présentation des Nouveaux Membres"). Merci pour eux.


Rejoignez le forum, c’est rapide et facile

AGRICULTURE - CONVIVIALITÉ - ENVIRONNEMENT (A.C.E)
Bonjour et bienvenue sur ACE !!!!

Enregistrez-vous sur le forum et n'oubliez pas de renseigner votre profil.

Avant de poster pour la première fois, veuillez avoir la politesse de vous présenter aux membres ( rubrique "Présentation des Nouveaux Membres"). Merci pour eux.
AGRICULTURE - CONVIVIALITÉ - ENVIRONNEMENT (A.C.E)
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Statistiques
Nous avons 4961 membres enregistrés
L'utilisateur enregistré le plus récent est Justine

Nos membres ont posté un total de 3042518 messages dans 85875 sujets
larécolte

larecolte
dette de la France

compteur de la dette
Petites annonces

    Pas d'annonces disponibles.

    Adieu mes amis
    AgrimarneIvanquoiMassey8210CamomilleJMF 79
    Guilbart 2021
    produire produire Guilba10
    -38%
    Le deal à ne pas rater :
    PC Portable Gamer – LENOVO Legion 5 15ACH6H – 15,6″FHD (RAM 8Go)
    799 € 1299 €
    Voir le deal

    produire produire

    +2
    pyros
    gn21
    6 participants

    Aller en bas

    default produire produire

    Message par gn21 Jeu 13 Jan - 20:00

    Les prix des produits alimentaires ont atteint des records en décembre 2010. Cette hausse suscite des craintes quant à l'inflation, au protectionnisme et à une demande réduite de la part des économies émergentes.
    Revue de presse
    Soaring food prices raise new crisis fearsDocuments officiels
    Commission européenne
    La PAC à l'horizon 2020: Alimentation, ressources naturelles et territoire - relever les défis de l'avenirFAO
    Indices des prix alimentairesLes prix des matières premières s’envolent. Selon l'indice des prix alimentaires de l'Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO), le prix de gros de plusieurs produits agricoles (dont le blé, le maïs, le riz, les graines oléagineuses, les produits laitiers, le sucre et la viande) a augmenté de 32 % au cours du second semestre 2010. Les prix de décembre 2010 ont ainsi dépassé ceux de 2008, lorsque des pics des prix avaient déclenché de violentes protestations en Amérique latine, en Afrique et en Asie.

    Et en raison des sécheresses et des inondations qui frappent les récoltes à travers le monde, les prévisionnistes annoncent de nouvelles augmentations des prix en 2011.

    Problèmes d’approvisionnement

    La Commission européenne affirme qu'une seule cause ou qu'une simple explication ne peut suffire à justifier l'augmentation des prix de l'alimentation. Selon elle, ces pics sont dus à des facteurs tels que l'accroissement de la demande mondiale, les mauvaises récoltes dans les pays exportateurs, les interdictions d'exporter et la spéculation.

    Pour le commissaire européen à l'Agriculture, Dacian Cioloş, l'augmentation des prix de l'alimentation révélait l'importance d'une Politique agricole commune (PAC) forte, a affirmé, lundi 10 janvier, son porte-parole . Dan sa déclaration de M. Ciolos a laissé entendre que l’un des principaux objectifs des discussions sur la PAC post-2013 devrait être une « production alimentaire durable ».

    « Un approvisionnement suffisant en denrées sûres dans le contexte d'une demande mondiale croissante, d'une crise économique et d'une volatilité des marchés beaucoup plus importante, est fondamental. Ce sera l'un des principaux éléments que la Commission analysera lorsqu'elle formulera ses propositions pour la future PAC, en milieu d’année », a-t-il ajouté.

    Priorité du G20

    Le G20, qui se réunit à Paris les 27 et 28 janvier, discutera des moyens de combattre l’augmentation des prix de l’alimentation par une coopération mondiale, dans le but d’éviter le même scénario qu’en 2008.

    Les décideurs politiques craignent qu’en l’absence d’action, l’augmentation des prix de l’alimentation ne favorise l’inflation, le protectionnisme et un certain malaise. Cela pourrait alors engendrer une instabilité sociale et économique.

    Le G20 appréhende également que l’augmentation des prix de l’alimentation ne retarde le redressement de la situation financière. Un déclin de la demande des consommateurs dans les économies émergentes en pleine croissance, qui constituent le moteur de la reprise économique mondiale, pourrait en effet compromettre la reprise.

    M. Cioloş a favorablement accueilli la décision de la présidence française du G20 de mettre le thème de la volatilité des prix à l’ordre du jour du sommet. Le commissaire a l’intension de participer activement à ces discussions.

    Émeutes au Maghreb

    La publication des nouveaux chiffres de l’ONU coïncide avec la décision de jeunes Algériens de descendre dans la rue la semaine dernière, pour protester contre le chômage et l’inflation. Les émeutes ont commencé mercredi, déclenchées par une nette envolée des prix des denrées de bases comme le lait, le sucre et la farine.

    La situation serait revenue à la normale dimanche 9 janvier, après une promesse du gouvernement de suspendre les taxes douanières et la taxe sur la valeur ajoutée sur les importations de sucre et d’huile de cuisson pour réduire le prix des denrées alimentaires de base.

    Une vague de protestation sans précédent a également lieu en Tunisie, entraînée par les prix élevés de l’alimentation et le chômage.

    POSITIONS

    L'Association européenne pour la protection des cultures (ECPA) a souligné qu'en tant que plus grand importateur mondial de produits alimentaires, l'Europe jouit d'une énorme influence sur les prix de l'alimentation ainsi que sur la distribution à l'échelle mondiale. Elle précise également que sa dépendance face aux importations rend l'Europe très vulnérable aux flambées des prix. Le directeur général de l'ECPA, Friedhelm Schmider, a précisé que l'UE « devrait compter sur ses propres politiques, réglementations et encouragements pour protéger les Européens des prix élevés des produits alimentaires. La clé sera de promouvoir une agriculture productive et efficace ici en Europe et de réduire la dépendance face aux importations pour les cultures qui peuvent être réalisées ici. C'est ça la vraie sécurité alimentaire ».

    Pour le président de la Banque mondiale, Robert Zoellick, préférer des marchés libres aux politiques protectionnistes est la solution pour lutter contre la volatilité des prix des denrées alimentaires et le G20 devrait prendre des mesures pour mettre la priorité sur l'approvisionnement de produits alimentaires pour les populations pauvres. Dans un article d'opinion pour le Financial Times où il demande aux dirigeants du G20 de placer l'accès aux denrées alimentaires à la tête de leurs priorités, M. Zoellick a expliqué que « la solution pour lutter contre la volatilité des prix n'est pas de poursuivre ou de bloquer les marchés, mais plutôt de mieux les utiliser ».



    « En ce qui concerne les exportations, la France et nous agriculteurs, nous avons un rôle déterminant et une responsabilité vis‐à‐vis de nos voisins du sud de la Méditerranée ‐Algérie, Maroc, Tunisie et Egypte... ‐ qui ont besoin de trouver en nous des partenaires réguliers et fiables. Les évènements actuels en sont l’illustration », a affirmé le président de l'Association des producteurs de blé (Orama), Philippe Pinta, mardi 11 janvier.

    « Il n’y a qu’une seule réponse à cet enjeu qui touche à la sécurité de l’alimentation : il faut produire . Produire des grains, produire du blé, plus de blé. Nous devons parallèlement constituer des stocks physiques plus importants et pour cela lancer en France un « plan silos » pour disposer des capacités de stockage nécessaires», a-t-il ajouté.

    c'est pas nouveau comme conclusion, mais il fallait le redire
    mais bon , la régulation semble nécéssaire si on ne veut pas connaitre à nouveau des prix bas :réfléchi

    gn21
    gn21
    + membre techno +

    Messages : 707
    Date d'inscription : 01/12/2010
    Age : 67
    Localisation nord 21

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: produire produire

    Message par Invité Jeu 13 Jan - 20:08

    et quand on va produire plus on aura une chute des prix et retour a la casse depart


    on a tj un train de retard en agriculture

    Invité
    Invité


    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: produire produire

    Message par pyros Jeu 13 Jan - 20:41

    p'tet, que bientôt ils vont se rendre compte qu'on n'est pas là que pour entretenir le paysage 77
    pyros
    pyros
    + membre techno +

    Messages : 6364
    Date d'inscription : 03/04/2010
    Age : 50
    Localisation à l'ouest

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: produire produire

    Message par moulinos Ven 14 Jan - 7:43

    c est la copie de 2007
    aucune l cereales a moins de 200€ :réfléchi
    moulinos
    moulinos
    + Nounours du forum +
    + Nounours du forum +

    département : 59
    Messages : 13338
    Date d'inscription : 12/09/2009
    Age : 59
    Localisation flandres (pitgam)

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: produire produire

    Message par gn21 Ven 14 Jan - 8:50

    on est pas dans la même configuration, il y a plus de stocks .
    mais la presse se fait tellement l'echo de toutes catastrophes qu'elle donne le bourdon à tous
    gn21
    gn21
    + membre techno +

    Messages : 707
    Date d'inscription : 01/12/2010
    Age : 67
    Localisation nord 21

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: produire produire

    Message par papy48 Dim 19 Mar - 9:56

    une video qui date , mais qui nous demontre que l'on est toujours au meme point

    http://linkis.com/www.ina.fr/video/mY94X

    papy48
    + membre techno +

    Messages : 5715
    Date d'inscription : 09/10/2013
    Age : 74
    Localisation nord picardie

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: produire produire

    Message par Sparthakus Dim 19 Mar - 10:12

    on voit surtout que les risques de prix élevés étaient (et sont) un bien plus grand souci politique que de voir crever dans un premier temps 30% des agriculteurs français ruinés par le système productiviste non encadré!

    Sparthakus
    + membre techno +

    Messages : 13208
    Date d'inscription : 11/09/2009
    Age : 61
    Localisation le pays des fossoyeurs de l'agriculture

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: produire produire

    Message par BE68 Dim 19 Mar - 10:17

    La génération Baby boom laisse sa place.
    Les terres vaccantes se négocient à des prix de fou depuis un ou 2 ans.
    Tout va bien. Circulez, y a rien à voir.
    BE68
    BE68
    + membre techno +

    Messages : 9576
    Date d'inscription : 14/05/2014
    Age : 49
    Localisation 68 Hardt Sud

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: produire produire

    Message par papy48 Dim 19 Mar - 11:47

    pourquoi subventionner doux pour produire des poulets en dessous du prix de revient , ce qui fait crever les producteurs de poulets français  et  africains
    qui payent : le contribuable europeen
    qui s'en met plein les poches : monsieur doux ou ses collègues
    qui est ce qui a engagé son patrimoine et qui fait vivre les banques : le producteur français  
    qui quitte sa terre pour aller grossir le nombre de mendiants autour des villes africaines :le paysans africains
    pour certain cas , on gagne plus a rester dans ses pantoufles qu'a aller bosser pour du negatif
    ce qui est valable pour les poulets , l'est également pour bien d'autres productions
    les dindons de la farce c'est toujours le paysans , qu'il soit français ou africains

    papy48
    + membre techno +

    Messages : 5715
    Date d'inscription : 09/10/2013
    Age : 74
    Localisation nord picardie

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: produire produire

    Message par Contenu sponsorisé


    Contenu sponsorisé


    Revenir en haut Aller en bas

    Revenir en haut

    - Sujets similaires

     
    Permission de ce forum:
    Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum