AGRICULTURE - CONVIVIALITÉ - ENVIRONNEMENT (A.C.E)
Bonjour et bienvenue sur ACE !!!!

Enregistrez-vous sur le forum et n'oubliez pas de renseigner votre profil.

Avant de poster pour la première fois, veuillez avoir la politesse de vous présenter aux membres ( rubrique "Présentation des Nouveaux Membres"). Merci pour eux.


Rejoignez le forum, c’est rapide et facile

AGRICULTURE - CONVIVIALITÉ - ENVIRONNEMENT (A.C.E)
Bonjour et bienvenue sur ACE !!!!

Enregistrez-vous sur le forum et n'oubliez pas de renseigner votre profil.

Avant de poster pour la première fois, veuillez avoir la politesse de vous présenter aux membres ( rubrique "Présentation des Nouveaux Membres"). Merci pour eux.
AGRICULTURE - CONVIVIALITÉ - ENVIRONNEMENT (A.C.E)
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Statistiques
Nous avons 4971 membres enregistrés
L'utilisateur enregistré le plus récent est Bilou 88

Nos membres ont posté un total de 3045130 messages dans 85923 sujets
larécolte

larecolte
dette de la France

compteur de la dette
Petites annonces

    Pas d'annonces disponibles.

    Adieu mes amis
    AgrimarneIvanquoiMassey8210CamomilleJMF 79
    Guilbart 2021
    A risque privé, couverture privée Guilba10
    Le Deal du moment :
    Figurines Funko Pop : 2 achetées = la ...
    Voir le deal

    A risque privé, couverture privée

    +7
    Franki
    Sazaron
    hermine 22
    Alan.fr
    yaya
    carlo s
    bob89
    11 participants

    Aller en bas

    default A risque privé, couverture privée

    Message par Invité Mer 10 Aoû 2016, 12:56

    A risque privé, couverture privée

    Tel est la conclusion de l'edito de Jean marc vittori pour le journal les echos d'il y a deux jours. vos impressions?

    http://www.lesechos.fr/idees-debats/editos-analyses/0211187104469-ble-prive-et-argent-public-2019277.php
    Blé privé et argent public

    C’est une catastrophe industrielle. Sauf que cette catastrophe est en train de se produire dans l'agriculture. Et plus particulièrement dans le secteur jusque-là le mieux préservé des secousses du monde agricole : le blé. Depuis des années, le marché avait rééquilibré les revenus des céréaliers. Quand la récolte était mauvaise, les prix montaient - et vice-versa. Il en va tout autrement cette année en France, avec l'enclenchement d'une mécanique infernale. Avec les excès de pluie et le manque de lumière de ce printemps, les épis ont mal poussé et ils se sont mal remplis. D'après le principal syndicat agricole français, la FNSEA, la production pourrait être inférieure d'un quart à son record de l'an dernier, retombant ainsi à son plus bas niveau depuis une génération. Elle sera en outre difficile à vendre, car elle est de mauvaise qualité. Chez les producteurs concurrents comme la Russie, l'Ukraine, les Etats-Unis ou même l'Allemagne, c'est exactement l'inverse. Le ministère américain de l'Agriculture prévoit une récolte mondiale record, alors que les stocks sont déjà élevés et que la demande commence à se tasser. Les prix vont donc continuer à chuter. Dans ces conditions, le chiffre d'affaires des céréaliers français pourrait s'effondrer de moitié. Comme c'est une moyenne, certains exploitants risquent de perdre les deux tiers de leurs recettes, voire davantage. C'est un choc brutal, même dans la profession agricole, où on est habitué aux aléas.

    Les pouvoirs publics doivent donc agir. Le gouvernement a annoncé fin juillet des mesures pour soulager la trésorerie des céréaliers et leur permettre ainsi d'acheter les semences, les traitements et les engrais indispensables à la prochaine saison. Le plan sera ajusté dans les prochaines semaines, quand l'ampleur des dégâts sera mieux connue. C'est normal et souhaitable. Mais il est aussi souhaitable que le gouvernement contienne sa générosité, même si l'approche de l'élection présidentielle l'a conduit ces derniers mois à abaisser la garde à plusieurs reprises. Les menaces ici ou là de ne plus régler laTVA doivent être rejetées sans faiblesse. Quand les céréaliers font de très bonnes années, ils ne font pas de cadeau au fisc. Quand ils font une très mauvaise année, le fisc ne doit pas leur faire de cadeau. L'Etat pourrait en revanche assouplir le régime des dotations pour aléas qui permet aux agriculteurs de se constituer des réserves, comme le demande la FNSEA. Et les agriculteurs, eux, devraient se protéger davantage des risques météo en recourant aux assureurs, qui développent de nouvelles offres. Il reste beaucoup de progrès à faire, mais c'est la voie de l'avenir. A risque privé, couverture privée.



    Invité
    Invité


    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: A risque privé, couverture privée

    Message par bob89 Mer 10 Aoû 2016, 13:37

    Et Jean Marc tu ramasse combien en dotation et subventions divers de l'état ?
    Achete toi donc un billet avec TON pognon et ba donc voir aux US/Canada et j'en passe comment sa marche

    bob89
    + membre techno +

    Messages : 2102
    Date d'inscription : 27/12/2010
    Age : 42
    Localisation auxerre

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: A risque privé, couverture privée

    Message par carlo s Mer 10 Aoû 2016, 13:40

    heureusement la fnsea est là : rr

    ils sont partout dans les medias ....
    déjà en campagne élection chambre?? :réfléchi
    carlo s
    carlo s
    + membre techno +

    Messages : 38945
    Date d'inscription : 09/09/2009
    Age : 54
    Localisation sud de l'ile

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: A risque privé, couverture privée

    Message par Invité Mer 10 Aoû 2016, 14:07

    bob89 a écrit:Et Jean Marc tu ramasse combien en dotation et subventions divers de l'état ?
    Achete toi donc un billet avec TON pognon et ba donc voir aux US/Canada et j'en passe comment sa marche

    oui c'est un peu ce que je pense aussi...

    d'ailleurs, qu'est devenu le fond de calamité agricoles? ces economistes oublient un peu vite que l'agriculture et les agriculteurs sont un peu les inventeurs du système mutualiste, fait justement pour palier aux a coup de production.

    es-ce mieux de privatiser l'assurance recolte? vaste question je trouve...

    je suis un peu partagé, car dans le fond, un peu d'accord avec le fait que chacun doit prendre ses responsabilités, mais conscient aussi que face a dame nature, un individu seul ne sera jamais assez riche pour faire face a une catastrophe.
    franchement ça me fais reflechir...

    Invité
    Invité


    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: A risque privé, couverture privée

    Message par yaya Mer 10 Aoû 2016, 14:16

    Le journal "les Echos" touche une subvention annuelle de l'Etat de 4 039 648 € pour l'année 2014.
    Sur la période 2009 2011, "Les Echos" ont touché une moyenne annuelle de
    4 513 559 € de subventions publiques

    Jean Marc Vittori, c'est l'hôpital qui se fout de la charité.

    Sur le fond maintenant: le secteur agricole n'est pas un secteur industriel comme un autre. On parle d'un secteur d'activité vital, par d'une fabrique de pantoufles.

    Vittori est schizophrène dans son article : l'Etat ne doit pas être trop généreux mais doit assouplir le régime de dotation de l'Etat....faudrait savoir....

    Ensuite, Vittori commet un grave erreur pour un économiste quand il affirme que le céréalier ne fait pas de cadeau au fisc dans les bonnes années .

    Article ecrit par un bobo parisien pour ses congénères.

    yaya
    yaya
    + membre techno +

    Messages : 8200
    Date d'inscription : 20/09/2010
    Age : 59
    Localisation Ostland

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: A risque privé, couverture privée

    Message par Alan.fr Mer 10 Aoû 2016, 14:25

    et quand on nous demande de faire des couverts pour que l'humanité puisse avoir de l'eau de qualité et qu'on doit s'enquiller les frais tout seul, ça ne le géne pas le petit intello ? :tb
    Alan.fr
    Alan.fr
    + membre techno +

    Messages : 6943
    Date d'inscription : 10/09/2009
    Age : 52
    Localisation gaillac Tarn

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: A risque privé, couverture privée

    Message par hermine 22 Mer 10 Aoû 2016, 14:37

    yaya a écrit:Le journal "les Echos" touche une subvention annuelle de l'Etat de 4 039 648 € pour l'année 2014.
    Sur la période 2009 2011, "Les Echos" ont touché une moyenne annuelle de
    4 513 559 € de subventions publiques

    Jean Marc Vittori, c'est l'hôpital qui se fout de la charité.

    Sur le fond maintenant: le secteur agricole n'est pas un secteur industriel comme un autre. On parle d'un secteur d'activité vital, par d'une fabrique de pantoufles.

    Vittori est schizophrène dans son article : l'Etat ne doit pas être trop généreux mais doit assouplir le régime de dotation de l'Etat....faudrait savoir....

    Ensuite, Vittori  commet un grave erreur pour un économiste quand il affirme que le céréalier ne fait pas de cadeau au fisc dans les bonnes années .

    Article ecrit par un bobo parisien pour ses congénères.

    j'aime bien le non cadeau au fisc !!
    je me pose la question de savoir si les prélèvements obligatoire avant le fisc lui disent quelque chose
    les échos me décoivent
    on y trouvent beaucoup mieux
    enfin ,c'est ce que je pensait ,mais maintenant je crois que je vais changer de lecture
    hermine 22
    hermine 22
    + membre techno +

    département : 22
    Messages : 37831
    Date d'inscription : 23/10/2009
    Age : 72
    Localisation bretagne

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: A risque privé, couverture privée

    Message par Invité Mer 10 Aoû 2016, 14:45

    il y aura t il une nouvelle taxe de solidarité pour nous comme en 1976 !!

    genre taxe de 5 % sur tous les produits alimentaires pendant un an pour sauver l agriculture française !!

    il y a bien des taxes sur le carburant , le tabac , les sodas , etc ...

    Invité
    Invité


    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: A risque privé, couverture privée

    Message par bob89 Mer 10 Aoû 2016, 14:55

    Sa aujourd'hui c'est pu envisageable, les gens ont pu le même rapport à l'agriculture qu'en 76 ! Il n'y a qu'à voir la part du budget alimentation dans les foyers , faut qui bouffe a pas chère donc bon ....
    Puis moi , moralement sa me poserai un problème quand même , par rapport au transporteur, aux artisans qui galère fort eux aussi !
    Pour moi , c'est le moment de DÉFONCER ce Put... De calcul de cotisations sociales qui bouffe tte la marge

    bob89
    + membre techno +

    Messages : 2102
    Date d'inscription : 27/12/2010
    Age : 42
    Localisation auxerre

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: A risque privé, couverture privée

    Message par Sazaron Mer 10 Aoû 2016, 15:30

    C'est pas comme si lors de la crise de 2008, on avait pas sauvé les banques avec l'argent publique ...
    ha, si ?
    ha, bon....

    Sazaron
    + membre techno +

    Messages : 580
    Date d'inscription : 05/06/2013
    Age : 44
    Localisation Sud

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: A risque privé, couverture privée

    Message par yaya Mer 10 Aoû 2016, 17:56

    Au fait, la niche fiscale pour les journalistes .... elle va bien ? : ha
    yaya
    yaya
    + membre techno +

    Messages : 8200
    Date d'inscription : 20/09/2010
    Age : 59
    Localisation Ostland

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: A risque privé, couverture privée

    Message par Invité Mer 10 Aoû 2016, 18:15

    Le mec il parle de catastrophe mais en même temps il ne faut pas que le gouverne-ment soit trop généreux: comme avec la clientèle du PS ?

    Invité
    Invité


    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: A risque privé, couverture privée

    Message par yaya Mer 10 Aoû 2016, 18:30

    Le gouvernement ne doit pas être trop généreux avec les ploucs
    sinon, y'aura plus de pognon pour soutenir les journaux et leurs journalistes

    Mais c'est pas pareil
    faut savoir faire la différence vingt diou
    j'explique:
    Les mauvais , ce sont les agriculteurs qui prennent des subventions de l'Etat
    alors que les bons, ce sont les journalistes qui prennent des subventions de l'Etat

    yaya
    yaya
    + membre techno +

    Messages : 8200
    Date d'inscription : 20/09/2010
    Age : 59
    Localisation Ostland

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: A risque privé, couverture privée

    Message par Invité Mer 10 Aoû 2016, 19:46


    donc si je resume, l'argument du mec est a jeter aux orties car lui aussi touche des subventions... mouais. un peu court. pi de toutes façons c'est un con de journaliste alors bon on peu décrédibiliser ce qu'il dit. navrant.

    plus j'y pense, plus je me dis que le mec a pas tord, a chacun ses responsabilités. donc on aurai pas du aider les banquiers, les fabricants d'automobiles, ni les pauvres gens de la faute sur mer qui avaient construit dans une cuvette sous le niveau de la mer. après tout risque privé, couverture privée. c'est pas un super modele de société, mais pourquoi pas.

    d'un autre coté en tant que chef d'entreprise, je me dis que me couvrir pour un risque qui arrive tous les 50 ans, c'est pas forcément un modèle de gestion.


    Invité
    Invité


    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: A risque privé, couverture privée

    Message par yaya Mer 10 Aoû 2016, 21:07

    Ce que je dit, c'est qu'il faut balayer devant sa porte avant d'aller faire le brin chez les autres.

    sans les subventions d'Etat, il n'existerait plus aucun journal de presse écrite en France . Ca me fait penser au comptable qui demande a faire des économies mais qui refuse de baisser ses propres honoraires

    Ensuite, Jul, tu semble ne pas comprendre la spécificité de l'agriculture, qui est juste de nourrir les hommes . La responsabilité d'un Etat est justement de soutenir la production de base. Parce que ventre vide n'a pas d'oreille .

    Ce journaliste est un liberal . Faut l'intégrer dans la conversation. La fameuse main de Dieu ( pas celle de Maradona)
    Ce qui est navrant , c'est que tu tombe dans le piege de la facilité. Le Darwinisme social finit toujours mal.
    et toi qui te prétend chef d'entreprise ( ca me fait toujours rire un agri qui se prend pour un chef d'entreprise ) , tu devrais arriver à comprendre qu'une entreprise n'est pas qu'un bilan comptable mais qu'elle a avant tout un role social .
    yaya
    yaya
    + membre techno +

    Messages : 8200
    Date d'inscription : 20/09/2010
    Age : 59
    Localisation Ostland

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: A risque privé, couverture privée

    Message par Invité Jeu 11 Aoû 2016, 07:34

    le role social de l'entreprise? mouais...

    ce qui compte c'est le cout de revient, c'est ce qui permettra d'etre là demain. s'il faut offrir des vacances ou des primes au salarié pour qu'il se sente bien, OK, mais c'est dans le but final de créer de la valeur.

    quand à limiter l'agriculture a la production de nourriture, c'est une vision des années 80, cette année la france va s’apercevoir que même avec une mauvaise récolte il y aura a manger dans l’assiette.

    je suis d'accord avec toi, 80% des agris ne sont pas chefs d'entreprise. ils laissent le technico de la coop ou du negoce signer les Bons de commande et s'occuper des ventes. ce n'est pas le cas chez moi. je dis toujours que nous sommes le seul métier ou c'est celui qui achète qui fais la facture...

    Invité
    Invité


    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: A risque privé, couverture privée

    Message par carlo s Jeu 11 Aoû 2016, 08:02

    les vendeurs et fabricants de parapluies vont demander l aide de l état quand il fait soleil ??
    carlo s
    carlo s
    + membre techno +

    Messages : 38945
    Date d'inscription : 09/09/2009
    Age : 54
    Localisation sud de l'ile

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: A risque privé, couverture privée

    Message par Franki Jeu 11 Aoû 2016, 22:51

    yaya a écrit:
    Ensuite, Jul, tu semble ne pas comprendre la spécificité de l'agriculture, qui est juste de nourrir les hommes . La responsabilité d'un Etat est justement de soutenir la production de base. Parce que ventre vide n'a pas d'oreille .
    "Souveraineté alimentaire", les premiers instigateurs de la politique agricole connaissaient sans doute le sens de ces mots.
    C'est moins sûr pour nos politiciens actuels, gavés qu'ils sont de "surproduction" et "d'agriculture productiviste polluante".
    Bon, gardons espoir, un petit accroc climatique comme celui que nous avons eu cette année, mais sur deux continents en même temps, ça remettrait peut-être les points sur les pendules et les i à l'heure.
    Franki
    Franki
    interdit de cachot

    Messages : 11890
    Date d'inscription : 14/09/2009
    Localisation Loir-et-Cher / Beauce / 113 ha

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: A risque privé, couverture privée

    Message par M 201 Ven 12 Aoû 2016, 06:49

    Franki, la msa serait également enjouée .....................
    M 201
    M 201
    + membre techno +

    Messages : 9460
    Date d'inscription : 04/04/2015
    Age : 52
    Localisation I & l

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: A risque privé, couverture privée

    Message par carlo s Mer 17 Aoû 2016, 21:01

    gestion privé ?

    http://www.coordinationrurale.fr/a-producteurs-de-grains-veulent-comprendre-situation/
    carlo s
    carlo s
    + membre techno +

    Messages : 38945
    Date d'inscription : 09/09/2009
    Age : 54
    Localisation sud de l'ile

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: A risque privé, couverture privée

    Message par massey8210 Mer 17 Aoû 2016, 21:20

    je vous trouve un poil présomptueux sur ce coup là:

    je cite jul.c

    " 80% des agris ne sont pas chefs d'entreprise. "
    massey8210
    massey8210
    + membre techno +

    Messages : 9785
    Date d'inscription : 13/09/2009
    Age : 60
    Localisation morbihan

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: A risque privé, couverture privée

    Message par salicapi Mer 17 Aoû 2016, 21:30

    massey8210 a écrit:je vous trouve un poil présomptueux sur ce coup là:

    je cite jul.c

    " 80% des agris ne sont pas chefs d'entreprise. "

    80 % des agris sont intégrés... c'est ce que j'ai compris
    salicapi
    salicapi
    + membre techno +

    Messages : 3309
    Date d'inscription : 14/09/2009
    Age : 66
    Localisation 54 Grand Estois

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: A risque privé, couverture privée

    Message par gilles Mer 17 Aoû 2016, 21:36

    Jul.C a écrit:le role social de l'entreprise? mouais...

    ce qui compte c'est le cout de revient, c'est ce qui permettra d'etre là demain. s'il faut offrir des vacances ou des primes au salarié pour qu'il se sente bien, OK, mais c'est dans le but final de créer de la valeur.

    quand à limiter l'agriculture a la production de nourriture, c'est une vision des années 80, cette année la france va s’apercevoir que même avec une mauvaise récolte il y aura a manger dans l’assiette.

    je suis d'accord avec toi, 80% des agris ne sont pas chefs d'entreprise. ils laissent le technico de la coop ou du negoce signer les Bons de commande et s'occuper des ventes. ce n'est pas le cas chez moi. je dis toujours que nous sommes le seul métier ou c'est celui qui achète qui fais la facture...
    +1
    Là est le gros souci pour beaucoup d'agris
    Ces 80% n'auront meme pas le droit de faire poule cet automne ,ils devront suivre les consignes de l'integrateur

    gilles
    + membre techno +

    Messages : 4922
    Date d'inscription : 18/05/2014
    Age : 56
    Localisation puy de dome

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: A risque privé, couverture privée

    Message par Contenu sponsorisé


    Contenu sponsorisé


    Revenir en haut Aller en bas

    Revenir en haut

    - Sujets similaires

     
    Permission de ce forum:
    Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum