AGRICULTURE - CONVIVIALITÉ - ENVIRONNEMENT (A.C.E)
Bonjour et bienvenue sur ACE !!!!

Enregistrez-vous sur le forum et n'oubliez pas de renseigner votre profil.

Avant de poster pour la première fois, veuillez avoir la politesse de vous présenter aux membres ( rubrique "Présentation des Nouveaux Membres"). Merci pour eux.


Rejoignez le forum, c’est rapide et facile

AGRICULTURE - CONVIVIALITÉ - ENVIRONNEMENT (A.C.E)
Bonjour et bienvenue sur ACE !!!!

Enregistrez-vous sur le forum et n'oubliez pas de renseigner votre profil.

Avant de poster pour la première fois, veuillez avoir la politesse de vous présenter aux membres ( rubrique "Présentation des Nouveaux Membres"). Merci pour eux.
AGRICULTURE - CONVIVIALITÉ - ENVIRONNEMENT (A.C.E)
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Statistiques
Nous avons 4961 membres enregistrés
L'utilisateur enregistré le plus récent est Justine

Nos membres ont posté un total de 3042735 messages dans 85879 sujets
larécolte

larecolte
dette de la France

compteur de la dette
Petites annonces

    Pas d'annonces disponibles.

    Adieu mes amis
    AgrimarneIvanquoiMassey8210CamomilleJMF 79
    Guilbart 2021
    Embargo, conflits politiques, quand les agriculteurs payent le prix fort de la vocation exportatrice de la France Guilba10
    Le Deal du moment : -31%
    PNY – CS900 – SSD – 1 To – ...
    Voir le deal
    56.99 €
    Le Deal du moment : -62%
    ABEIL – Lot de 2 Oreillers à ...
    Voir le deal
    14.54 €

    Embargo, conflits politiques, quand les agriculteurs payent le prix fort de la vocation exportatrice de la France

    +3
    papy48
    pascal
    GL
    7 participants

    Aller en bas

    default Embargo, conflits politiques, quand les agriculteurs payent le prix fort de la vocation exportatrice de la France

    Message par GL Dim 18 Déc - 9:58

    Le discours que je mets en lien n'est que la version apparente des grands changements politiques Est - Ouest qui sont en route. Si il comporte de nombreuses erreurs, il en contient quand même pas mal d'éléments à se souvenir.

    Il n'empêche qu'a vouloir être le producteur mondial en matière de denrées agricoles, c'est souvent les producteurs qui morflent.

    https://www.facebook.com/MMLPen.officiel/videos/1090386234380527/

    Il faut prendre cette carte avec beaucoup de prudence mais quand même.

    Embargo, conflits politiques, quand les agriculteurs payent le prix fort de la vocation exportatrice de la France Export10
    GL
    GL
    + membre techno +

    Messages : 21369
    Date d'inscription : 10/09/2009
    Age : 108
    Localisation Assis

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Embargo, conflits politiques, quand les agriculteurs payent le prix fort de la vocation exportatrice de la France

    Message par pascal Dim 18 Déc - 11:14

    Pour faire simple: poutine a tres bien résumé la situation concernant les relations sur la scène internationale de manière generale: l'odeur nauseabonde de linge sale emanant des differentes familles politiques ne l'interessait pas!!!! : ha : ha : ha 77 77 77 moque moque moque
    pascal
    pascal
    + membre techno +

    Messages : 11651
    Date d'inscription : 29/03/2015
    Age : 48
    Localisation partout et nulle part!!!

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Embargo, conflits politiques, quand les agriculteurs payent le prix fort de la vocation exportatrice de la France

    Message par papy48 Dim 28 Mai - 0:05

    merci flamby , ou ça nous mene à vouloir comme les grands
    bonnes explications de N Polony:

    https://www.youtube.com/watch?v=U1kvVDkqMIA

    papy48
    + membre techno +

    Messages : 5715
    Date d'inscription : 09/10/2013
    Age : 74
    Localisation nord picardie

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Embargo, conflits politiques, quand les agriculteurs payent le prix fort de la vocation exportatrice de la France

    Message par spontus Dim 28 Mai - 5:40

    Bonne explication de N Polony , mais qu'aurait-elle dit si la France avait vendu les frégates aux russes ? :réfléchi
    spontus
    spontus
    + membre techno +

    Messages : 8237
    Date d'inscription : 03/01/2012
    Age : 60
    Localisation nord- est du finistère

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Embargo, conflits politiques, quand les agriculteurs payent le prix fort de la vocation exportatrice de la France

    Message par papy48 Dim 28 Mai - 9:29

    spontus a écrit:Bonne explication de N Polony , mais qu'aurait-elle dit si la France avait vendu les frégates aux russes ?    :réfléchi

    ce n'est pas ce qu'elle aurait ou pas dit qui m'interesse , mais la confirmation de ce qu'Imanol nous laisse entendre , les russes veulent devenir autosuffisants , donc pour nous plus d'exportations vers ce pays , tout ça pour ne pas avoir voulu leur livrer leurs bateaux
    ça aussi c'est à mettre au bilan de hollande

    papy48
    + membre techno +

    Messages : 5715
    Date d'inscription : 09/10/2013
    Age : 74
    Localisation nord picardie

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Embargo, conflits politiques, quand les agriculteurs payent le prix fort de la vocation exportatrice de la France

    Message par nonord Dim 28 Mai - 10:25

    papy48 a écrit:
    spontus a écrit:Bonne explication de N Polony , mais qu'aurait-elle dit si la France avait vendu les frégates aux russes ?    :réfléchi

    ce n'est pas ce qu'elle aurait ou pas dit qui m'interesse , mais la confirmation de ce qu'Imanol nous laisse entendre , les russes veulent devenir autosuffisants , donc pour nous plus d'exportations vers ce pays , tout ça pour ne pas avoir voulu leur livrer leurs bateaux
    ça aussi c'est à mettre au bilan de hollande
    ouais mais ça personne ne le soulignera ouvertement
    s'être opposé au "méchant" POUTINE,ça c'est bien + "glorifiant"
    ça ne change rien ces constats:il nous a bien mis dans la me.de!!!
    nonord
    nonord
    + membre techno +

    Messages : 24252
    Date d'inscription : 11/09/2009
    Localisation dunkerque est

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Embargo, conflits politiques, quand les agriculteurs payent le prix fort de la vocation exportatrice de la France

    Message par GL Dim 28 Mai - 10:35

    La vocation exportatrice de la France n'a qu'un but, faire tourner les structures autour de l'agriculture.

    Hormis quelques produits spécifiques, les agriculteurs n'ont aucun intérêt à ces marchés.

    Par exemple, nos plus gros clients en blé 2016 sont l'Algérie avec 1 500 000 T et la Belgique avec 1 100 000 T.
    La surface en blé était de 5 100 000 Ha.

    Avec 200 U d'azote, il a fallu 1 milliards de Kg d'azote soit +/- 1 milliards de litres pétrole ou de équivalent gaz.
    Vous mettez un peu de phytos qui sont les clés de cette intensification et vous avez fait tourner une économie sauf les producteurs.

    Que les producteurs de vins ou de fromages est à gagner à la vocation commerciales de l'agriculture, pour les autres productions, ce n'est que les commerçants qui passent à la caisse.
    GL
    GL
    + membre techno +

    Messages : 21369
    Date d'inscription : 10/09/2009
    Age : 108
    Localisation Assis

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Embargo, conflits politiques, quand les agriculteurs payent le prix fort de la vocation exportatrice de la France

    Message par spontus Dim 28 Mai - 10:38

    papy48 a écrit:
    spontus a écrit:Bonne explication de N Polony , mais qu'aurait-elle dit si la France avait vendu les frégates aux russes ?    :réfléchi

    ce n'est pas ce qu'elle aurait ou pas dit qui m'interesse , mais la confirmation de ce qu'Imanol nous laisse entendre , les russes veulent devenir autosuffisants , donc pour nous plus d'exportations vers ce pays , tout ça pour ne pas avoir voulu leur livrer leurs bateaux
    ça aussi c'est à mettre au bilan de hollande

    Je suis tout à fait d'accord ,en même temps la décision de Hollande était sous influence de nos alliés et que si la vente c'était concrétisée , les biens pensants dont fait partie N Polony, ne se seraient pas privé de le lui reprocher également ! rame
    spontus
    spontus
    + membre techno +

    Messages : 8237
    Date d'inscription : 03/01/2012
    Age : 60
    Localisation nord- est du finistère

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Embargo, conflits politiques, quand les agriculteurs payent le prix fort de la vocation exportatrice de la France

    Message par fergie62 Dim 28 Mai - 12:12

    GL a écrit:La vocation exportatrice de la France n'a qu'un but, faire tourner les structures autour de l'agriculture.

    Hormis quelques produits spécifiques, les agriculteurs n'ont aucun intérêt à ces marchés.

    Par exemple, nos plus gros clients en blé 2016 sont l'Algérie avec 1 500 000 T et la Belgique avec 1 100 000 T.
    La surface en blé était de 5 100 000 Ha.

    Avec 200 U d'azote, il a fallu 1 milliards de Kg d'azote soit +/- 1 milliards de litres pétrole ou de équivalent gaz.
    Vous mettez un peu de phytos qui sont les clés de cette intensification et vous avez fait tourner une économie sauf les producteurs.

    Que les producteurs de vins ou de fromages est à gagner à la vocation commerciales de l'agriculture, pour les autres productions, ce n'est que les commerçants qui passent à la caisse.  
    donc plus d azote , plus de gnr, plus de phyto....
    80% de la recolte non consommable et comme ça on nourrit des poules
    je suis comme pinoc je comprend jamais tes raisonnements...autant le sujet initial est interessant autant ce qui suit est bizarre :réfléchi
    fergie62
    fergie62
    + membre techno +

    département : 62
    Messages : 34249
    Date d'inscription : 25/10/2011
    Age : 40
    Localisation Artesië

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Embargo, conflits politiques, quand les agriculteurs payent le prix fort de la vocation exportatrice de la France

    Message par sibalo Dim 28 Mai - 12:59

    Non ce que veut dire GL c'est que pour faire de l'ammo il faut du petrole.... Mais au bout ca ne rapporte rien a notre économie. Le blé ne vaut rien....

    Alors la dessus, je dirais on ne change pas nos méthodes de culture mais on pense globale.

    -On arrête d'importer la merde de soja OGM du continent américain
    -On met l'inra au boulot pour faire évoluer les protéagineux et légumineuse
    -On contraint les céréaliers Français à mettre moins de blé, mais plus de protéagineux et légumineuse. Pour cela on met en place des aides directes.

    En gros on la fait a la Poutine, on analyse le problème et on trouve une solution pour être autonome.
    sibalo
    sibalo
    + membre techno +

    Messages : 26555
    Date d'inscription : 09/08/2010
    Age : 34
    Localisation Somme (Plateau Picard)

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Embargo, conflits politiques, quand les agriculteurs payent le prix fort de la vocation exportatrice de la France

    Message par GL Dim 28 Mai - 15:42

    Je vais essayer d'être plus clair.

    Lors de la révolution agricole, l'arrivée des intrants chimiques mais surtout de l'azote a permis des miracles de productivité. Productivité/Ha mais aussi productivité par UTH.

    Nous avons largement profiter de ce phénomène. Pour se faire nous avons créer des structures de transformation. Pour moitié des structures, elles sont coopératives.

    Se faisant la valeur ajoutée s'est déplacée de la production vers la transformation, puis la distribution et enfin la spéculation.

    Pour faire face à cette perte de valeur, nous avons poussez nos moyens de productions les rendant dépendant de toute une chaine de fournisseurs.

    Ces fournisseurs et prestataires divers n'ont aucun intérêt à des conduites plus raisonnables.

    On est donc rendu à cet dichotomie absurde du bio ou du conventionnel.

    Ce conventionnel chez moi, c'est semis début Octobre, 2 voir 3 antigraminées, 220 U d'azote, 3 fongicides et tout cela pour la vocation exportatrice de l'agriculture.

    Si l'on voulais ne couvrir que les besoins français de céréales, les semis serait à partir du 15/10, 150 - 180 U d'azote des pressions graminées moins importantes, des conduites maladies avec des variétés plus rustiques mais çà n'amuse personne.

    Pour mémoire,

    - (et sauf erreur) l’ammonitrate, c'est 1 L de pétrole l'unité, elle est souvent fabriquée avec du gaz, l'urée, c'est 0.90 L de pétrole / Unité fabriquée avec du pétrole.

    - le rendement moyen en céréales sur cette planète est de l'ordre de 15 Qx, quelques unités d'azote (quand il y a de l'eau) permettrait des sauts de productions tout à fait énorme.
    GL
    GL
    + membre techno +

    Messages : 21369
    Date d'inscription : 10/09/2009
    Age : 108
    Localisation Assis

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: Embargo, conflits politiques, quand les agriculteurs payent le prix fort de la vocation exportatrice de la France

    Message par Contenu sponsorisé


    Contenu sponsorisé


    Revenir en haut Aller en bas

    Revenir en haut

    - Sujets similaires

     
    Permission de ce forum:
    Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum