AGRICULTURE - CONVIVIALITÉ - ENVIRONNEMENT (A.C.E)
Bonjour et bienvenue sur ACE !!!!

Enregistrez-vous sur le forum et n'oubliez pas de renseigner votre profil.

Avant de poster pour la première fois, veuillez avoir la politesse de vous présenter aux membres ( rubrique "Présentation des Nouveaux Membres"). Merci pour eux.


Rejoignez le forum, c’est rapide et facile

AGRICULTURE - CONVIVIALITÉ - ENVIRONNEMENT (A.C.E)
Bonjour et bienvenue sur ACE !!!!

Enregistrez-vous sur le forum et n'oubliez pas de renseigner votre profil.

Avant de poster pour la première fois, veuillez avoir la politesse de vous présenter aux membres ( rubrique "Présentation des Nouveaux Membres"). Merci pour eux.
AGRICULTURE - CONVIVIALITÉ - ENVIRONNEMENT (A.C.E)
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Statistiques
Nous avons 4963 membres enregistrés
L'utilisateur enregistré le plus récent est rbastet4

Nos membres ont posté un total de 3043894 messages dans 85896 sujets
larécolte

larecolte
dette de la France

compteur de la dette
Petites annonces

    Pas d'annonces disponibles.

    Adieu mes amis
    AgrimarneIvanquoiMassey8210CamomilleJMF 79
    Guilbart 2021
    josé bové,la crise du lait et les céréaliers - Page 2 Guilba10

    josé bové,la crise du lait et les céréaliers

    +31
    Alan.fr
    sibalo
    snif
    BE68
    jpp81
    papy48
    dom61
    pascal a
    nonord
    ari21
    carlo s
    tof
    camito
    Bounty
    badaboom
    sevi
    Sparthakus
    Fred 85
    Le Mecreant
    GL
    8080
    milhoc
    la cigogne
    dgé
    oli
    williams 475
    PatogaZ
    Medard86
    hermine 22
    Atou 59
    Titi
    35 participants

    Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

    Aller en bas

    default josé bové,la crise du lait et les céréaliers

    Message par Invité Mer 11 Aoû 2010 - 8:34

    Rappel du premier message :

    http://www.europe1.fr/Politique/Lait-Bove-denonce-le-dumping-249820/

    je sais pas pourquoi mais je pense que ça va vous plaire à vous tous céréaliers josé bové,la crise du lait et les céréaliers - Page 2 279975

    Invité
    Invité


    Revenir en haut Aller en bas


    default Re: josé bové,la crise du lait et les céréaliers

    Message par Invité Ven 13 Aoû 2010 - 20:16

    Cultilandes a écrit:Sparthakus, je ne pense pas que la rémunération des administrateurs soit une explication suffisante... Dans les société capitalistiques il y a les actionnaires à rémunérer, aussi!
    Y a t'il davantage de directeurs et mieux rémunérés dans les coop laitières que chez les concurrents, ou sont ils moins efficaces, ou est-ce l'ensemble du système coopératif qui serait en cause?
    Votre dernière phrase le suggère.

    Vu la taille de ces coopératives elles ont complètement échappées à leur coopérateurs et gardent leurs status seulement pour bénéficier du statu des coop. qui est avantageu au point de vu fiscal , la preuve , les part sociales correspondent elles à un cotat d'apport ? Le problème , c'est que tot ou tard ce status va ètre changé justement à cause de ces abus , et les petites coopératives qui le sont vraiment vont en souffrir . Enfin , c'est mon idée , mais je le sent venir de 3h loin comme on dit chez moi josé bové,la crise du lait et les céréaliers - Page 2 Icon_cry

    Invité
    Invité


    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: josé bové,la crise du lait et les céréaliers

    Message par hermine 22 Ven 13 Aoû 2010 - 20:31

    westvar a écrit:
    Cultilandes a écrit:Sparthakus, je ne pense pas que la rémunération des administrateurs soit une explication suffisante... Dans les société capitalistiques il y a les actionnaires à rémunérer, aussi!
    Y a t'il davantage de directeurs et mieux rémunérés dans les coop laitières que chez les concurrents, ou sont ils moins efficaces, ou est-ce l'ensemble du système coopératif qui serait en cause?
    Votre dernière phrase le suggère.

    Vu la taille de ces coopératives elles ont complètement échappées à leur coopérateurs et gardent leurs status seulement pour bénéficier du statu des coop. qui est avantageu au point de vu fiscal , la preuve , les part sociales correspondent elles à un cotat d'apport ? Le problème , c'est que tot ou tard ce status va ètre changé justement à cause de ces abus , et les petites coopératives qui le sont vraiment vont en souffrir . Enfin , c'est mon idée , mais je le sent venir de 3h loin comme on dit chez moi josé bové,la crise du lait et les céréaliers - Page 2 Icon_cry
    la fiscalisation du resultat d'une coop!!!je dirai que ca fait des decennies que ca se trouve dans les tuyaux de bercy !!et ca n'aboutit pas ,pourquoi?
    sinon si les petites coop ont disparu ,c'est bien souvent par ce que des gens bien pensant ont conseillé a leurs adherents de rejoindre les coop a taille mondiale ,enfin supposée comme tel
    certaines ont d'ailleurs sombré pour avoir esayé de l'atteindre
    heureusement il y en a encore de bonnes petites avec une politique de capital social et de ristourne digne du nom
    mais c'est vrai elles derangent!!
    hermine 22
    hermine 22
    + membre techno +

    département : 22
    Messages : 37831
    Date d'inscription : 23/10/2009
    Age : 72
    Localisation bretagne

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: josé bové,la crise du lait et les céréaliers

    Message par la cigogne Ven 13 Aoû 2010 - 20:46

    +1
    poussé en autre à ce regrouper par la fameuse banque qui n'a pas que du bon sens pour l'adhérent ,disons plus pour elle josé bové,la crise du lait et les céréaliers - Page 2 701374
    la cigogne
    la cigogne
    + membre techno +

    Messages : 7249
    Date d'inscription : 12/09/2009
    Localisation vienne en autres riches

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: josé bové,la crise du lait et les céréaliers

    Message par Invité Dim 15 Aoû 2010 - 8:36

    hermine 22 a écrit:
    westvar a écrit:
    Cultilandes a écrit:Sparthakus, je ne pense pas que la rémunération des administrateurs soit une explication suffisante... Dans les société capitalistiques il y a les actionnaires à rémunérer, aussi!
    Y a t'il davantage de directeurs et mieux rémunérés dans les coop laitières que chez les concurrents, ou sont ils moins efficaces, ou est-ce l'ensemble du système coopératif qui serait en cause?
    Votre dernière phrase le suggère.

    Vu la taille de ces coopératives elles ont complètement échappées à leur coopérateurs et gardent leurs status seulement pour bénéficier du statu des coop. qui est avantageu au point de vu fiscal , la preuve , les part sociales correspondent elles à un cotat d'apport ? Le problème , c'est que tot ou tard ce status va ètre changé justement à cause de ces abus , et les petites coopératives qui le sont vraiment vont en souffrir . Enfin , c'est mon idée , mais je le sent venir de 3h loin comme on dit chez moi josé bové,la crise du lait et les céréaliers - Page 2 Icon_cry
    la fiscalisation du resultat d'une coop!!!je dirai que ca fait des decennies que ca se trouve dans les tuyaux de bercy !!et ca n'aboutit pas ,pourquoi?
    sinon si les petites coop ont disparu ,c'est bien souvent par ce que des gens bien pensant ont conseillé a leurs adherents de rejoindre les coop a taille mondiale ,enfin supposée comme tel
    certaines ont d'ailleurs sombré pour avoir esayé de l'atteindre
    heureusement il y en a encore de bonnes petites avec une politique de capital social et de ristourne digne du nom
    mais c'est vrai elles derangent!!
    +100 000
    Et elle dérange beaucoup, il ne reste plus que 3 op "légumes" dans l'ouest...
    2 mastodontes internationales (avec les capitaux engagés des paysans bretons...) et une petite qui résiste encore et toujours aux envahisseurs ! : rr

    Invité
    Invité


    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: josé bové,la crise du lait et les céréaliers

    Message par Invité Jeu 26 Aoû 2010 - 7:17

    il en remet une couche de plus....
    http://www.lafranceagricole.fr/actualite-agricole/hausse-des-cereales-prelever-un-quart-des-aides-pac-2010-aux-cerealiers-europe-ecologie-31266.html

    : rr

    Invité
    Invité


    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: josé bové,la crise du lait et les céréaliers

    Message par PatogaZ Jeu 26 Aoû 2010 - 7:28

    prélever 1/4 des aides , barnier l' a déjà fait , Bové est à la ramasse

    barnier / Bové , tous mauvais !!!!!

    quand le blé est à 250 € on n' a pas besoin d' aides !!! au bout d' un an à 100 € / tonne , il y en a un paquet qui lèchent les murs

    si vraiment il n' y a pas de personne compétente pour adapter les aides à la situation , je peux le faire bénévolement !!! (et surtout pas de médaille , hein , je ne les porte pas , j' ai horreur de ça !!!) josé bové,la crise du lait et les céréaliers - Page 2 459143 josé bové,la crise du lait et les céréaliers - Page 2 290208


    La grand estoille par sept jours bruslera,
    Nuee fera deux soleils apparoir,
    Le gros mastin toute nuict hurlera,
    Quand grand pontife changera de terroir. (octobre rouge)
    je n' ai pas encore la date du prochain zimboum , je vous tiens au jus dès que j' ai des nouvelles (ASAP)
    josé bové,la crise du lait et les céréaliers - Page 2 Mini_210625IMG_3144josé bové,la crise du lait et les céréaliers - Page 2 Mini_264780charles
    josé bové,la crise du lait et les céréaliers - Page 2 Armada10
    josé bové,la crise du lait et les céréaliers - Page 2 Armad310
    PatogaZ
    PatogaZ
    + Admin +
    + Admin +

    Messages : 94358
    Date d'inscription : 09/09/2009
    Age : 64
    Localisation au bout de la baie de Somme

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: josé bové,la crise du lait et les céréaliers

    Message par badaboom Jeu 26 Aoû 2010 - 8:00

    Mr à son bateau sur la méditerrané , un beau trou du cul

    badaboom
    + membre techno +

    Messages : 921
    Date d'inscription : 15/03/2010
    Age : 45
    Localisation seine et marne

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: josé bové,la crise du lait et les céréaliers

    Message par Invité Lun 7 Mar 2011 - 12:02

    Surprenant ces réactions si négatives concernant un homme siégeant à la commission de Bruxelles, qui est un des rares à inquiéter l'USDA notamment Daryl A.Brehm !
    Qui a osé parlé de la propriété laitière agricole de Beulin en Tunisie, de sa villa ?
    Qui a parlé des appartements du comte de Lapeyrière à Courchevel ?

    Comme j'ai pu le lire dans d'autres messages, il est bien plus facile de voir la paille dans l’œil du voisin et ne pas voir la poutre dans le sien ! javascript:emoticonp(': ha')

    Invité
    Invité


    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: josé bové,la crise du lait et les céréaliers

    Message par Bounty Lun 7 Mar 2011 - 22:42

    charli a écrit:
    PatogaZ a écrit:
    Titi a écrit:Moi qui est sympathisant conf ,j'avoue ne pas comprendre sa déclaration,il accuse les industriels de mettre les paysans en concurrence entre eux ,et il veut prendre à Pierre pour donner à Paul josé bové,la crise du lait et les céréaliers - Page 2 660508

    vu la photo , je dirais : faut arrêter l' alcool (et à mon avis le pet ')

    pour les céréaliers , dans le Nord de France , les petits et moyens céréaliers sont dans le rouge vif , et cette année , il y a eu bcp de ventes avant la hausse , donc trop tard pour profiter de l' envolée des prix
    pour ce qui est du lait , j' ai cru comprendre que le lait allemand est moins cher et qu'on va se faire bouffer nos marchés , vive l' Europe !!!! josé bové,la crise du lait et les céréaliers - Page 2 955347



    Pato si tu écoute bien ce qu'il dit, c'est axactement ce que tu écris......

    La hausse ne profite pas aux céréaliers, mais a une poignées de spéculateurs....


    Faut trouvé ça drôle, que pour "contrée" la poignées de spéculateur bové propose de prendre au cérèalier ?

    Ca n'a pas déjà était fait avec barnier ? Les élèveurs ne sont ils pas mieux maintenant ? Je me rappelle avec un petit sourire en coin les débats qui faisait rage sur ce forum lors de la mise en place du plan barnier, certain dont je faisais parti comme Patogaz avait prévenu des résultats !
    Bounty
    Bounty
    + membre techno +

    Messages : 1133
    Date d'inscription : 17/09/2009
    Age : 42
    Localisation du Tarn et de la Garonne

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: josé bové,la crise du lait et les céréaliers

    Message par Invité Mar 8 Mar 2011 - 1:50

    C'est une analyse très partiale du contexte. Il voulait simplement retirer de la bulle spéculative toutes les matières premières agricoles.
    Si les laitiers sont un peu mieux temporairement, cela n'a rien à voir avec tout ce qui est décrit, mais la diminution des stocks de poudre et de beurre; Mais rassurez vous en septembre çà repart.
    En viande, par contre je ne crois pas avoir vu que çà allait bien ! Des sources ?

    Invité
    Invité


    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: josé bové,la crise du lait et les céréaliers

    Message par camito Mar 8 Mar 2011 - 5:23

    Cultilandes a écrit:En quelque sorte, il faudrait utiliser un label "commerce équitable" pour les produits issus de filières qui rémunèrent correctement les producteurs... Ce que sont censés faire les coopératives!

    A ce stade de notre "conversation", je voudrais vous (producteurs laitiers) poser la question que je me pose depuis ... un certain temps: Les producteurs de lait (surtout FNSEA) dirigent leurs actions revendicatives et désignent à la vindicte populaire les industriels tels que Lactalis, Bel, Bongrain en faisant ressortir que, en vendant des produits finis à forte valeur ajoutée ils font de grosses marges qu'ils devraient répercuter à leurs fournisseurs, soit leurs producteurs...
    Les coopératives (Sodial...) paient elles plus cher le lait? Y a t'il des statistiques à ce sujet? Ou considèrent ils que les pauvres coop étant incapables de rivaliser en qualité de produits et en marketing vendent moins bien et donc ne peuvent payer mieux le lait que si les industriels capitalistiques se sacrifient?

    cheers
    camito
    camito
    + membre techno +

    Messages : 2890
    Date d'inscription : 07/12/2009
    Age : 58
    Localisation Plateau Picard sud

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: josé bové,la crise du lait et les céréaliers

    Message par Le Mecreant Mar 8 Mar 2011 - 7:55

    En viande ça va aller mieux... Intermarché fait une pub "tres americaine" on se croirait dans la pampa.
    Sur que ces olibrius n'ont absolument rien a faire de la viande française.

    Et en plus leur slogan c'est "pas cher"

    La j'ai vraiment envie de josé bové,la crise du lait et les céréaliers - Page 2 895139

    Le Mecreant
    + membre techno +

    Messages : 12001
    Date d'inscription : 28/01/2010
    Age : 66
    Localisation 56 Bignan

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: josé bové,la crise du lait et les céréaliers

    Message par Invité Jeu 11 Aoû 2016 - 10:02

    bové était  l invité de  France  inter

    il est  plus  dans  le  coup !!

    il annonce  le  blé a plus de 400 €/T

    pour  le  reste c est  un  perroquet !!

    https://www.franceinter.fr/emissions/l-invite-de-7h50/l-invite-de-7h50-09-aout-2016

    Invité
    Invité


    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: josé bové,la crise du lait et les céréaliers

    Message par tof Jeu 11 Aoû 2016 - 10:03

    Déjà mis ailleurs : victoire
    tof
    tof
    + membre techno +

    département : 28
    Messages : 37497
    Date d'inscription : 17/12/2009
    Age : 55
    Localisation sud 28

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: josé bové,la crise du lait et les céréaliers

    Message par Invité Jeu 11 Aoû 2016 - 10:06

    ou ?

    Invité
    Invité


    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: josé bové,la crise du lait et les céréaliers

    Message par tof Jeu 11 Aoû 2016 - 10:08

    Je sais plus...
    tof
    tof
    + membre techno +

    département : 28
    Messages : 37497
    Date d'inscription : 17/12/2009
    Age : 55
    Localisation sud 28

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: josé bové,la crise du lait et les céréaliers

    Message par carlo s Jeu 11 Aoû 2016 - 10:12

    pour crackers c est là:

    https://www.dailymotion.com/video/x4o4ov7_sulniac-56-xavier-beulin-defend-toutes-les-filieres-d-elevage-en-bretagne_news
    carlo s
    carlo s
    + membre techno +

    Messages : 38943
    Date d'inscription : 09/09/2009
    Age : 54
    Localisation sud de l'ile

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: josé bové,la crise du lait et les céréaliers

    Message par PatogaZ Jeu 11 Aoû 2016 - 10:13

    bové fils de bonne famille élevé aux states et tombé dans la fange politique d' extrême gauche , agriculteur comme moi je suis dompteur de tigres
    placé à l' europe on n' entend guère plus parler de lui , il a sa sucette , mais il reste dangereux pour l' agriculture , comme toutes les pastèques (vert dehors rouge dedans et plein de pépins )


    La grand estoille par sept jours bruslera,
    Nuee fera deux soleils apparoir,
    Le gros mastin toute nuict hurlera,
    Quand grand pontife changera de terroir. (octobre rouge)
    je n' ai pas encore la date du prochain zimboum , je vous tiens au jus dès que j' ai des nouvelles (ASAP)
    josé bové,la crise du lait et les céréaliers - Page 2 Mini_210625IMG_3144josé bové,la crise du lait et les céréaliers - Page 2 Mini_264780charles
    josé bové,la crise du lait et les céréaliers - Page 2 Armada10
    josé bové,la crise du lait et les céréaliers - Page 2 Armad310
    PatogaZ
    PatogaZ
    + Admin +
    + Admin +

    Messages : 94358
    Date d'inscription : 09/09/2009
    Age : 64
    Localisation au bout de la baie de Somme

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: josé bové,la crise du lait et les céréaliers

    Message par ari21 Jeu 11 Aoû 2016 - 10:22


    ari21
    + membre techno +

    Messages : 2777
    Date d'inscription : 24/02/2010
    Age : 56
    Localisation côte d'or

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: josé bové,la crise du lait et les céréaliers

    Message par williams 475 Jeu 11 Aoû 2016 - 12:59

    PatogaZ a écrit:bové fils de bonne famille élevé aux states et tombé dans la fange politique d' extrême gauche , agriculteur comme moi je suis dompteur de tigres
    placé  à l' europe on n' entend guère plus parler de lui , il a sa sucette , mais il reste dangereux pour l' agriculture , comme toutes les pastèques (vert dehors rouge dedans et plein de pépins )
    : ha : ha : ha

    c est son père qui a crée l INRA de BORDEAUX je crois !!!!!!!!!! :réfléchi :réfléchi :réfléchi :réfléchi
    williams 475
    williams 475
    + membre techno +

    département : 47
    Messages : 4268
    Date d'inscription : 10/09/2009
    Age : 60
    Localisation SEYCHES

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: josé bové,la crise du lait et les céréaliers

    Message par Le Mecreant Jeu 11 Aoû 2016 - 13:23

    en tout cas, il a eu le nez creux lui, il a quitté l'agriculture avant qu'il ne soit trop tard josé bové,la crise du lait et les céréaliers - Page 2 3477049247

    Le Mecreant
    + membre techno +

    Messages : 12001
    Date d'inscription : 28/01/2010
    Age : 66
    Localisation 56 Bignan

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: josé bové,la crise du lait et les céréaliers

    Message par hermine 22 Dim 14 Aoû 2016 - 13:09

    Le Mecreant a écrit:en tout cas, il a eu le nez creux lui, il a quitté l'agriculture avant qu'il ne soit trop tard josé bové,la crise du lait et les céréaliers - Page 2 3477049247
    c'était pas trop compliqué pour lui
    il n'y était jamais rentré moque
    hermine 22
    hermine 22
    + membre techno +

    département : 22
    Messages : 37831
    Date d'inscription : 23/10/2009
    Age : 72
    Localisation bretagne

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: josé bové,la crise du lait et les céréaliers

    Message par nonord Dim 14 Aoû 2016 - 16:04

    hermine 22 a écrit:
    Le Mecreant a écrit:en tout cas, il a eu le nez creux lui, il a quitté l'agriculture avant qu'il ne soit trop tard josé bové,la crise du lait et les céréaliers - Page 2 3477049247
    c'était pas trop compliqué pour lui
    il n'y était jamais rentré moque

    77 77 tellement vrai
    nonord
    nonord
    + membre techno +

    Messages : 24279
    Date d'inscription : 11/09/2009
    Localisation dunkerque est

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: josé bové,la crise du lait et les céréaliers

    Message par pascal a Dim 14 Aoû 2016 - 17:22

    normal a la conf il ne sont pas agriculteurs il sont paysans et faucheurs : rr : rr

    pascal a
    + membre techno +

    Messages : 1516
    Date d'inscription : 12/10/2010
    Age : 53
    Localisation simplé 53

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: josé bové,la crise du lait et les céréaliers

    Message par Le Mecreant Dim 14 Aoû 2016 - 17:36

    Ah! faucheur,! je comprend pourquoi il avait les compétences pour être député... 77

    Le Mecreant
    + membre techno +

    Messages : 12001
    Date d'inscription : 28/01/2010
    Age : 66
    Localisation 56 Bignan

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: josé bové,la crise du lait et les céréaliers

    Message par dgé Dim 14 Aoû 2016 - 17:38

    dans conf, y'a con
    dgé
    dgé
    schtroumpf grognon du forum

    Messages : 40499
    Date d'inscription : 10/09/2009
    Localisation 000

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: josé bové,la crise du lait et les céréaliers

    Message par hermine 22 Dim 14 Aoû 2016 - 17:44

    dgé a écrit:dans conf, y'a con
    pas du tout
    pour la plupart ce sont d'excellents parleurs
    pas mal ,ce sont trompé de métier
    dans un autre monde ils serait permanents syndical cgt
    hermine 22
    hermine 22
    + membre techno +

    département : 22
    Messages : 37831
    Date d'inscription : 23/10/2009
    Age : 72
    Localisation bretagne

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: josé bové,la crise du lait et les céréaliers

    Message par dgé Dim 14 Aoû 2016 - 17:45

    par chez moi, c'est pas ça du tout, à gauche toute
    dgé
    dgé
    schtroumpf grognon du forum

    Messages : 40499
    Date d'inscription : 10/09/2009
    Localisation 000

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: josé bové,la crise du lait et les céréaliers

    Message par hermine 22 Dim 14 Aoû 2016 - 17:48

    dgé a écrit:par chez moi, c'est pas ça du tout, à gauche toute
    si tu me lit bien
    je ne dit rien d'autres concernant leurs sympathies politique
    effectivement ,tous a gauche
    c'est assez cocasse
    très souvent ,ils font meme le contraire de ce qu'ils disent Laughing
    hermine 22
    hermine 22
    + membre techno +

    département : 22
    Messages : 37831
    Date d'inscription : 23/10/2009
    Age : 72
    Localisation bretagne

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: josé bové,la crise du lait et les céréaliers

    Message par dom61 Dim 14 Aoû 2016 - 18:50

    PatogaZ a écrit:bové fils de bonne famille élevé aux states et tombé dans la fange politique d' extrême gauche , agriculteur comme moi je suis dompteur de tigres
    placé  à l' europe on n' entend guère plus parler de lui , il a sa sucette , mais il reste dangereux pour l' agriculture , comme toutes les pastèques (vert dehors rouge dedans et plein de pépins )


    je ne suis pas sur que beulin ne soit pas encore plus dangereux pour notre agriculture ce n est que mon humble avis

    dom61
    + membre techno +

    Messages : 560
    Date d'inscription : 16/05/2010
    Age : 54
    Localisation basse normandie

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: josé bové,la crise du lait et les céréaliers

    Message par carlo s Dim 14 Aoû 2016 - 20:16

    marie70 a écrit:bové était  l invité de  France  inter

    il est  plus  dans  le  coup !!

    il annonce  le  blé a plus de 400 €/T

    pour  le  reste c est  un  perroquet !!

    https://www.franceinter.fr/emissions/l-invite-de-7h50/l-invite-de-7h50-09-aout-2016

    Blé : erreur sur les prix….

    Ce matin, lors de mon intervention en direct sur France Inter, j’ai annoncé un prix du blé de l’ordre de 415 euros la tonne contre 1100 euros en 2008. Ces chiffres sont erronés et certains auditeurs ont rapidement pointé mon erreur. Le prix du blé à Rouen est en fait de 140 euros la tonne, en forte baisse par rapport à l’année. Errare humanum est, persevare diabolicum.

    Cette erreur n’invalide pas mon analyse de la situation du blé en France, en Europe et dans le reste du monde.

    En France, les prévisions de récoltes sont catastrophiques. Le volume de la récolte pourrait être de 30 % inférieur à celui de 2015. Cette situation est dûe à de nombreux facteurs, en particulier climatiques. Le printemps pluvieux, et les inondations ont endommagé et dans certaines régions détruit la récolte de céréales et en particulier de blé. Les cours mondiaux (140 euros la tonne) sont effectivement très bas car les stocks de fin de campagne restent élevés et les prévisions de moisson sont correctes dans l’est de l’UE ainsi que dans les grands pays producteurs comme l’Ukraine, la Russie et les USA, ce qui entraine une baisse des cours mondiaux.

    Mauvais rendements, plus prix bas se traduisent donc par une baisse de revenus qui peut atteindre 75% pour certains céréaliers. L’AGPB (Association Générale des Producteurs de Blé) réclament un vaste plan de soutien. Je pense que certaines exploitations céréalières sont en difficultés. Il est nécessaire de les soutenir dans cette période difficile. Par contre, ces aides ne peuvent en aucun cas être distribuées automatiquement sans prendre en compte les années précédentes qui ont permis à certains céréaliers de dégager des revenus élevés voire très élevés. Certains ont oublié la prudence est ont investi dans des machines très coûteuses qui leur permettent de cultiver des surfaces de plus en plus grandes. Les aides, nécessaire pour certains, ne le sont pas pour d’autres.

    Cette situation montre une nouvelle fois que l’agriculture n’est pas une activité économique comme les autres. Elle est particulièrement sensible aux aléas climatiques. La création de variété de céréales très productives mais également très fragiles n’est pas une solution d'avenir. La performance est une chose, la régularité des récoltes et de l’approvisionnement alimentaire en est une autre. Nous devons donc diversifier les variétés utilisées aussi bien en agriculture bio qu’en agriculture industrielle. Au vu du rechauffement climatique et des aléas météorologiques (sécheresse, pluie....), la recherche agronomique en collaboration avec les paysans doit cibler et mettre au point des variétés qui placent la stabilité et la résitance avant la performance. La course à la productivité n’est plus de mise.

    La France au cours des cinquante dernières années est devenue exportatrice de blé et importatrice de soja. Ce sont des choix politiques qui ont entrainé cette situation totalement déséquilibrée. Depuis des années, la Confédération paysanne et Via campesina demandent la mise en place d’un vaste plan de production de protéine végétal en France et en Europe. J'ai toujours été en accord avec cette proposition qui aurait le double avantage, d’assurer notre souveraineté alimentaire en Europe tout en diversifiant les cultures au niveau des exploitations. L’adage ancien ne mettons pas tous les œufs dans le même panier reste d’actualité.

    La mauvaise passe que connaissent les céréaliculteurs est conjoncturelle, celle des producteurs de lait est structurelle. Les aides pour sauver les uns, ne doivent pas se faire au détriment les autres.
    carlo s
    carlo s
    + membre techno +

    Messages : 38943
    Date d'inscription : 09/09/2009
    Age : 54
    Localisation sud de l'ile

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: josé bové,la crise du lait et les céréaliers

    Message par papy48 Dim 14 Aoû 2016 - 23:16

    des politiques issus du monde agricole , à ma connaissance on en a deux : bové et jacob ;
    je ne suis absolument pas sympatisant ni de la conf , ni des ecolos de bureau , mais je suis obligé de reconnaître , meme si ce n'est pas toujours dans le sens que je souhaiterai qu'il n'y a que bové qui parle de l'agriculture ,
    jacob quand a t'il soutenu les paysans ?
    et personne ne fait de commentaires à son sujet
    pourtant c'est bien nous qui l'a fait connaître nationalement

    papy48
    + membre techno +

    Messages : 5715
    Date d'inscription : 09/10/2013
    Age : 74
    Localisation nord picardie

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: josé bové,la crise du lait et les céréaliers

    Message par jpp81 Lun 15 Aoû 2016 - 3:50

    carlo s a écrit:
    marie70 a écrit:bové était  l invité de  France  inter

    il est  plus  dans  le  coup !!

    il annonce  le  blé a plus de 400 €/T

    pour  le  reste c est  un  perroquet !!

    https://www.franceinter.fr/emissions/l-invite-de-7h50/l-invite-de-7h50-09-aout-2016

    Blé : erreur sur les prix….

    Ce matin, lors de mon intervention en direct sur France Inter, j’ai annoncé un prix du blé de l’ordre de 415 euros la tonne contre 1100 euros en 2008. Ces chiffres sont erronés et certains auditeurs ont rapidement pointé mon erreur. Le prix du blé à Rouen est en fait de 140 euros la tonne, en forte baisse par rapport à l’année. Errare humanum est, persevare diabolicum.

    Cette erreur n’invalide pas mon analyse de la situation du blé en France, en Europe et dans le reste du monde.

    En France, les prévisions de récoltes sont catastrophiques. Le volume de la récolte pourrait être de 30 % inférieur à celui de 2015. Cette situation est dûe à de nombreux facteurs, en particulier climatiques. Le printemps pluvieux, et les inondations ont endommagé et dans certaines régions détruit la récolte de céréales et en particulier de blé. Les cours mondiaux (140 euros la tonne) sont effectivement très bas car les stocks de fin de campagne restent élevés et les prévisions de moisson sont correctes dans l’est de l’UE ainsi que dans les grands pays producteurs comme l’Ukraine, la Russie et les USA, ce qui entraine une baisse des cours mondiaux.

    Mauvais rendements, plus prix bas se traduisent donc par une baisse de revenus qui peut atteindre 75% pour certains céréaliers. L’AGPB (Association Générale des Producteurs de Blé) réclament un vaste plan de soutien. Je pense que certaines exploitations céréalières sont en difficultés. Il est nécessaire de les soutenir dans cette période difficile. Par contre, ces aides ne peuvent en aucun cas être distribuées automatiquement sans prendre en compte les années précédentes qui ont permis à certains céréaliers de dégager des revenus élevés voire très élevés. Certains ont oublié la prudence est ont investi dans des machines très coûteuses qui leur permettent de cultiver des surfaces de plus en plus grandes. Les aides, nécessaire pour certains, ne le sont pas pour d’autres.

    Cette situation montre une nouvelle fois que l’agriculture n’est pas une activité économique comme les autres. Elle est particulièrement sensible aux aléas climatiques. La création de variété de céréales très productives mais également très fragiles n’est pas une solution d'avenir. La performance est une chose, la régularité des récoltes et de l’approvisionnement alimentaire en est une autre. Nous devons donc diversifier les variétés utilisées aussi bien en agriculture bio qu’en agriculture industrielle. Au vu du rechauffement climatique et des aléas météorologiques (sécheresse, pluie....), la recherche agronomique en collaboration avec les paysans doit cibler et mettre au point des variétés qui placent la stabilité et la résitance avant la performance. La course à la productivité n’est plus de mise.

    La France au cours des cinquante dernières années est devenue exportatrice de blé et importatrice de soja. Ce sont des choix politiques qui ont entrainé cette situation totalement déséquilibrée. Depuis des années, la Confédération paysanne et Via campesina demandent la mise en place d’un vaste plan de production de protéine végétal en France et en Europe. J'ai toujours été en accord avec cette proposition qui aurait le double avantage, d’assurer notre souveraineté alimentaire en Europe tout en diversifiant les cultures au niveau des exploitations. L’adage ancien ne mettons pas tous les œufs dans le même panier reste d’actualité.

    La mauvaise passe que connaissent les céréaliculteurs est conjoncturelle, celle des producteurs de lait est structurelle. Les aides pour sauver les uns, ne doivent pas se faire au détriment les autres.
    Il disait l'inverse les années précédentes.
    "Les cons, ça osent tout, c'est mème à ça qu'on les reconnait."
    jpp81
    jpp81
    + membre techno +

    Messages : 995
    Date d'inscription : 11/10/2009
    Age : 70
    Localisation sud ouest

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: josé bové,la crise du lait et les céréaliers

    Message par BE68 Jeu 15 Sep 2016 - 15:10

    Il ne sait pas faire des con versions !!!


    josé bové,la crise du lait et les céréaliers - Page 2 <a href=josé bové,la crise du lait et les céréaliers - Page 2 Wp_20129" />
    BE68
    BE68
    + membre techno +

    Messages : 9586
    Date d'inscription : 14/05/2014
    Age : 49
    Localisation 68 Hardt Sud

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: josé bové,la crise du lait et les céréaliers

    Message par snif Jeu 15 Sep 2016 - 16:56

    Quand bien meme Son erreur est inexcusable, son analyse technique est très pertinente.
    Variétés, proteagineux devraient être des priorités.
    snif
    snif
    + membre techno +

    département : Barrois du 52
    Messages : 17168
    Date d'inscription : 19/09/2009
    Age : 60
    Localisation Rhin-CHAMPAGNE

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: josé bové,la crise du lait et les céréaliers

    Message par PatogaZ Jeu 15 Sep 2016 - 19:20

    snif a écrit:Quand bien meme Son erreur est inexcusable, son analyse technique est très pertinente.
    Variétés, proteagineux devraient être des priorités.

    le jour où la génétique aura le temps de se pencher sur les protéagineux , le problème sera vite résolu
    on se demande à quoi sert l' INRA , je me souviens bien d' une variété de maïs l' inra 258 mais c' était il y a 40 ans au moins , depuis la soeur anne ne voie que la terre qui poudroie et les algues vertes qui verdoient
    une bonne variété de pois qui tient debout et facile à récolter , un rendement amélioré , un effort de prix et tout pourrait s' inverser


    La grand estoille par sept jours bruslera,
    Nuee fera deux soleils apparoir,
    Le gros mastin toute nuict hurlera,
    Quand grand pontife changera de terroir. (octobre rouge)
    je n' ai pas encore la date du prochain zimboum , je vous tiens au jus dès que j' ai des nouvelles (ASAP)
    josé bové,la crise du lait et les céréaliers - Page 2 Mini_210625IMG_3144josé bové,la crise du lait et les céréaliers - Page 2 Mini_264780charles
    josé bové,la crise du lait et les céréaliers - Page 2 Armada10
    josé bové,la crise du lait et les céréaliers - Page 2 Armad310
    PatogaZ
    PatogaZ
    + Admin +
    + Admin +

    Messages : 94358
    Date d'inscription : 09/09/2009
    Age : 64
    Localisation au bout de la baie de Somme

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: josé bové,la crise du lait et les céréaliers

    Message par papy48 Jeu 15 Sep 2016 - 19:32

    il y a une culture qui devrait etre doublement aidée : la luzerne
    une aide des ecolos , plante pratiquement sans engrais , sans phytos
    une aide du ministere des finances car elle contribue à reduire les importations de soja
    au lieu de cela niet

    papy48
    + membre techno +

    Messages : 5715
    Date d'inscription : 09/10/2013
    Age : 74
    Localisation nord picardie

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: josé bové,la crise du lait et les céréaliers

    Message par Invité Jeu 15 Sep 2016 - 19:41

    oui la luzerne pour les ruminants c est bien mais pour les monogastriques ?

    pour remplacer le soja importé , il faut des pois ou des fèveroles !

    et la culture du soja en France semble être encore plus aléatoire que les pois !!

    un jour , pour toucher la pac , il faudra peut être avoir une surface minimum en protéagineux ( un peu comme quand il fallait faire du gel ) !
    déjà les SIE encouragent les protéines !

    Invité
    Invité


    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: josé bové,la crise du lait et les céréaliers

    Message par PatogaZ Jeu 15 Sep 2016 - 19:45

    il y a bien une plante plus riche en tout que la luzerne mais si je vous dis laquelle vous aller me crucifier


    La grand estoille par sept jours bruslera,
    Nuee fera deux soleils apparoir,
    Le gros mastin toute nuict hurlera,
    Quand grand pontife changera de terroir. (octobre rouge)
    je n' ai pas encore la date du prochain zimboum , je vous tiens au jus dès que j' ai des nouvelles (ASAP)
    josé bové,la crise du lait et les céréaliers - Page 2 Mini_210625IMG_3144josé bové,la crise du lait et les céréaliers - Page 2 Mini_264780charles
    josé bové,la crise du lait et les céréaliers - Page 2 Armada10
    josé bové,la crise du lait et les céréaliers - Page 2 Armad310
    PatogaZ
    PatogaZ
    + Admin +
    + Admin +

    Messages : 94358
    Date d'inscription : 09/09/2009
    Age : 64
    Localisation au bout de la baie de Somme

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: josé bové,la crise du lait et les céréaliers

    Message par sibalo Jeu 15 Sep 2016 - 19:50

    C'est mieux d'importer pour les industriels. Ils prennent leur marges ainsi, puis c'est des bateaux... Plus simple que 200T chez un agri, 50T chez l'autre...
    sibalo
    sibalo
    + membre techno +

    Messages : 26564
    Date d'inscription : 09/08/2010
    Age : 34
    Localisation Somme (Plateau Picard)

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: josé bové,la crise du lait et les céréaliers

    Message par Alan.fr Jeu 15 Sep 2016 - 19:51

    PatogaZ a écrit:il y a bien une plante plus riche en tout que la luzerne mais si je vous dis laquelle vous aller me crucifier
    Amarante ? :réfléchi
    Alan.fr
    Alan.fr
    + membre techno +

    Messages : 6943
    Date d'inscription : 10/09/2009
    Age : 52
    Localisation gaillac Tarn

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: josé bové,la crise du lait et les céréaliers

    Message par lothar Jeu 15 Sep 2016 - 20:00

    Orties ?

    lothar
    + membre techno +

    Messages : 3420
    Date d'inscription : 10/09/2009
    Localisation vallée de meuse

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: josé bové,la crise du lait et les céréaliers

    Message par jardi85 Jeu 15 Sep 2016 - 20:35

    lothar a écrit:Orties ?

    +1 et c'est super bon en soupe .......... : victoire
    jardi85
    jardi85
    + membre techno +

    Messages : 1647
    Date d'inscription : 28/01/2010
    Age : 53
    Localisation Vendée

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: josé bové,la crise du lait et les céréaliers

    Message par PatogaZ Jeu 15 Sep 2016 - 20:40

    lothar a écrit:Orties ?

    oui , l' ortie est supérieure en tout à la luzerne , que ce soit en énergie comme en matières azotées


    La grand estoille par sept jours bruslera,
    Nuee fera deux soleils apparoir,
    Le gros mastin toute nuict hurlera,
    Quand grand pontife changera de terroir. (octobre rouge)
    je n' ai pas encore la date du prochain zimboum , je vous tiens au jus dès que j' ai des nouvelles (ASAP)
    josé bové,la crise du lait et les céréaliers - Page 2 Mini_210625IMG_3144josé bové,la crise du lait et les céréaliers - Page 2 Mini_264780charles
    josé bové,la crise du lait et les céréaliers - Page 2 Armada10
    josé bové,la crise du lait et les céréaliers - Page 2 Armad310
    PatogaZ
    PatogaZ
    + Admin +
    + Admin +

    Messages : 94358
    Date d'inscription : 09/09/2009
    Age : 64
    Localisation au bout de la baie de Somme

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: josé bové,la crise du lait et les céréaliers

    Message par jardi85 Jeu 15 Sep 2016 - 20:51

    PatogaZ a écrit:
    lothar a écrit:Orties ?

    oui , l' ortie est supérieure en tout à la luzerne , que ce soit en énergie comme en matières azotées

    Ainsi qu'oligo ,minéraux,certaines vitamine .... déjà lu quelques parts , permet de requinquer des animaux affaiblis ..... par contre apparemment il y a des époques ou moment pour le récolter pour qu'il soit bien consommer et exprime au mieux ses valeurs  .........,

    En tout cas j'ai souvent remarquer que les vaches les mangeais quand on les a fauché dans les pâtures
    jardi85
    jardi85
    + membre techno +

    Messages : 1647
    Date d'inscription : 28/01/2010
    Age : 53
    Localisation Vendée

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: josé bové,la crise du lait et les céréaliers

    Message par Alan.fr Jeu 15 Sep 2016 - 21:16

    déjà vu en quelque par un broyeur à ortie pour les écraser et les donner aux volailles, un truc qui doit bien avoir 1 siécle
    Alan.fr
    Alan.fr
    + membre techno +

    Messages : 6943
    Date d'inscription : 10/09/2009
    Age : 52
    Localisation gaillac Tarn

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: josé bové,la crise du lait et les céréaliers

    Message par gilles Ven 16 Sep 2016 - 7:00

    jardi85 a écrit:
    PatogaZ a écrit:
    lothar a écrit:Orties ?

    oui , l' ortie est supérieure en tout à la luzerne , que ce soit en énergie comme en matières azotées

    Ainsi qu'oligo ,minéraux,certaines vitamine .... déjà lu quelques parts , permet de requinquer des animaux affaiblis ..... par contre apparemment il y a des époques ou moment pour le récolter pour qu'il soit bien consommer et exprime au mieux ses valeurs  .........,

    En tout cas j'ai souvent remarquer que les vaches les mangeais quand on les a fauché dans les pâtures
    Il n'y a pas d'epoque pour la faire consommer ,par contre il faut absolument la couper et l'ideal serait de la passer en melangeuse pour qu'elle soit bien consommée.
    Par contre dans une rotation ,comment la supprimer ,surtout si le glypho disparait

    gilles
    + membre techno +

    Messages : 4921
    Date d'inscription : 18/05/2014
    Age : 56
    Localisation puy de dome

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: josé bové,la crise du lait et les céréaliers

    Message par pierrot22 Ven 16 Sep 2016 - 21:38

    gilles a écrit:
    Spoiler:
    Il n'y a pas d'epoque pour la faire consommer ,par contre il faut absolument la couper et l'ideal serait de la passer en melangeuse pour qu'elle soit bien consommée.
    Par contre dans une rotation ,comment la supprimer ,surtout si le glypho disparait
    Le glypho ne fait pas grd chose sur l'ortie.
    Tu t'en débarrasses avec une hormone.

    pierrot22
    + membre techno +

    département : 22
    Messages : 812
    Date d'inscription : 10/09/2011
    Age : 58
    Localisation Trégor zone littorale

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: josé bové,la crise du lait et les céréaliers

    Message par Contenu sponsorisé


    Contenu sponsorisé


    Revenir en haut Aller en bas

    Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

    Revenir en haut

    - Sujets similaires

     
    Permission de ce forum:
    Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum