AGRICULTURE - CONVIVIALITÉ - ENVIRONNEMENT (A.C.E)
Bonjour et bienvenue sur ACE !!!!

Enregistrez-vous sur le forum et n'oubliez pas de renseigner votre profil.

Avant de poster pour la première fois, veuillez avoir la politesse de vous présenter aux membres ( rubrique "Présentation des Nouveaux Membres"). Merci pour eux.


Rejoignez le forum, c’est rapide et facile

AGRICULTURE - CONVIVIALITÉ - ENVIRONNEMENT (A.C.E)
Bonjour et bienvenue sur ACE !!!!

Enregistrez-vous sur le forum et n'oubliez pas de renseigner votre profil.

Avant de poster pour la première fois, veuillez avoir la politesse de vous présenter aux membres ( rubrique "Présentation des Nouveaux Membres"). Merci pour eux.
AGRICULTURE - CONVIVIALITÉ - ENVIRONNEMENT (A.C.E)
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Statistiques
Nous avons 4972 membres enregistrés
L'utilisateur enregistré le plus récent est Dbs

Nos membres ont posté un total de 3045156 messages dans 85923 sujets
larécolte

larecolte
dette de la France

compteur de la dette
Petites annonces

    Pas d'annonces disponibles.

    Adieu mes amis
    AgrimarneIvanquoiMassey8210CamomilleJMF 79
    Guilbart 2021
    L appel des coquelicots - Page 3 Guilba10
    -24%
    Le deal à ne pas rater :
    OPPO Reno7 128Go 4G Noir
    249 € 329 €
    Voir le deal

    L appel des coquelicots

    +80
    case ih 81
    seb057
    Biketman du 47
    Etienne
    bill45
    rve
    sarbacane33
    ddrs
    catar
    jojogo
    Gtama
    mugeaud
    Bio37
    merens
    New CR
    Papy 26
    TRD
    herve56
    iris
    wild
    gratteplanete10
    pig
    evergreen
    8360.47
    sibalo
    pathfinder
    Sparthakus
    bb85
    jojo22
    pierrot22
    Manutimael
    GRUMPY
    Robust
    cow boy
    Bouiz
    starsky
    Titi
    alceste
    spontus
    EtienneCH4
    gyrophare18
    alain
    korigann
    mic mac
    manu17
    grabouille
    hebus47
    PatogaZ
    GL
    carlo s
    MICHMUCH
    Olivdu45
    BE68
    philaubers
    nicodu60
    dgé
    cdric22
    cas.soc
    troll
    tof
    bzh centre
    hermine 22
    palmito
    escrito17
    VERT 42
    Bounty
    M 201
    VincentV
    marcel patulacci
    bidou02
    Vernier
    nonord
    porsche 133
    bruce 17
    daniel89
    gaston02
    ivanquoi
    Sazaron
    herve76
    fergie62
    84 participants

    Page 3 sur 7 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

    Aller en bas

    default L appel des coquelicots

    Message par fergie62 Mar 11 Sep - 13:30

    Rappel du premier message :

    C est répartis pour un tissu de mensonges!!!!!
    fergie62
    fergie62
    + membre techno +

    département : 62
    Messages : 34302
    Date d'inscription : 25/10/2011
    Age : 40
    Localisation Artesië

    Revenir en haut Aller en bas


    default Re: L appel des coquelicots

    Message par EtienneCH4 Dim 16 Sep - 17:48

    PatogaZ a écrit:je vois que c' est cosigné par veillerette , avec un gars comme ça , les gars , vous allez vous retrouver paître là où il n' y a pas d' herbe !!!! : ha 77
    avec l'arrivée du programme tyfa vous etes pas au bout de vos peines, :
    lisez attentivement ce qui suit:

    <<
    L'agriculture européenne peut sortir des pesticides, réduire ses impacts sur le climat et la biodiversité tout en assurant la sécurité alimentaire des Européens. Telle est la conclusion d'une étude publiée par l'Institut du développement durable et des relations internationales (Iddri) ce jeudi 13 septembre.

    Alors que l'Europe est en train de plancher sur sa politique agricole de demain et que les parlementaires français réexaminent le projet de loi sur l'agriculture, le scénario Tyfa (Ten years for agroecology), développé dans l'étude, montre comment une généralisation de l'agroécologie est possible et souhaitable.

    "Le débat actuel sur le futur de l'agriculture s'est enlisé, face à l'impossibilité de tenir ensemble l'objectif de produire autant ou plus qu'aujourd'hui et la nécessaire réduction des impacts sur le climat et la biodiversité, explique Pierre-Marie Aubert, coordinateur de l'initiative Agriculture européenne à l'Iddri. Pour dépasser cette opposition apparente, nous avons renversé la question : quels sont les besoins des Européens pour une alimentation saine et durable et quels sont les modèles agricoles pour y répondre en respectant les enjeux environnementaux".

    L'étude part du constat que les comportements alimentaires actuels ne sont ni sains, ni durables : "Si l'on se base sur les directives de l'OMS et de l'autorité européenne de la santé, nos régimes alimentaires sont trop riches en calories (légèrement), en protéines (deux fois trop) et en sucre (trois fois trop). En revanche, ils sont déficitaires en fruits et légumes et en fibres, poursuit l'expert. On peut donc faire évoluer ces régimes alimentaires pour faire évoluer la matrice agriculture".

    Des baisses de rendement de 10 à 50%

    Le scénario démarre donc par un rééquilibrage du régime alimentaire européen : plus de céréales, de féculents, de fruits et légumes, de protéagineux et moins de viande, œufs, poisson et produits laitiers. "A partir de là, notre étude montre qu'une Europe agroécologique est capable de nourrir les Européens en 2050, de réduire ses émissions de gaz à effet de serre de 40% et de reconquérir la biodiversité". Concrètement, il s'agit d'abandonner les pesticides et engrais de synthèse, en s'appuyant sur les fonctionnalités des systèmes agro-écologiques : rotation des cultures, fixation de l'azote par les légumineuses, utilisation du fumier pour fertiliser les sols, redéploiement des infrastructures écologiques (haies, mares, arbres, murets…) à hauteur de 10% des surfaces utilisées, reterritorialisation des prairies naturelles, développement de l'élevage extensif…

    Avec ce modèle, les rendements baissent de 10 à 50% selon les cultures. Pourtant, cette production suffit à assurer l'alimentation des Européens et même plus : "Notre modèle conserve également une capacité d'exportation en céréales, produits laitiers et vin. En revanche, il réduit fortement la dépendance de l'agriculture aux importations. Aujourd'hui, l'Union européenne importe l'équivalent de 35 millions d'hectares de terres arables, essentiellement des tourteaux de soja provenant d'Amérique latine pour l'alimentation du bétail", souligne l'expert. Le scénario priorise également les usages alimentaires des terres arables et supprime la production de biocarburants à l'horizon 2050.

    La société entière doit être mobilisée

    Quid des revenus des agriculteurs ? "Effecivement, il y aura une baisse des rendements. Et avec davantage de travail humain, une partie des coûts de production est susceptible d'augmenter. Cependant, le modèle repose sur une baisse importante des intrants, ce qui induit une baisse de coûts". Le logiciel sociétal devra également être revu. La part de l'alimentation dans le budget des ménages ne cesse de baisser. Les coûts, pour la collectivité, des régimes alimentaires trop riches et de la dépollution (traitement de l'eau…) ne cessent d'augmenter. Une nouvelle équation peut donc être trouvée, avec une revalorisation des prix, une rémunération des coûts évités pour la société…

    "Notre scénario est éminemment moderne, nous ne prévoyons pas un retour vers le passé. Il répond à des enjeux criants, auxquels il faut répondre rapidement. Mais si on veut qu'un tel modèle se déploie, le niveau de technicité, d'inventivité des opérateurs agricoles doit augmenter car la chimie a simplifié de manière drastique les systèmes". La recherche devra être mobilisée et les pouvoirs publics impliqués pour fixer les objectifs, reconstruire les filières, éviter une concurrence déloyale à l'échelle internationale…

    Dix ans pour prendre les bonnes décisions

    Pour mener cette révolution, l'étude prend pour horizon 2050, "le temps qu'il a fallu pour que le projet transformateur de l'agriculture d'après guerre aboutisse". Mais, prévient Pierre-Marie Aubert, "les décideurs ont dix ans pour prendre les bonnes décisions en termes de politique agricole". Aujourd'hui, les travaux sur la future politique agricole commune (PAC) font le choix de "produire plus, avec moins". "Ces réflexions font l'impasse sur la qualité des aliments. Elles donnent également la priorité aux questions climatiques, qui conduisent à un biais terrible : la disparition des prairies permanentes qui sont la matrice de la biodiversité dans les espaces ruraux".

    En France, les Etats généraux de l'alimentation posaient le même postulat que l'étude de l'Iddri : celui d'une transformation globale de l'assiette au champ. Mais le projet de loi qui en a découlé est bien en deçà des espoirs suscités… "Aujourd'hui, l'enjeu économique est priorisé au détriment des apports sociétaux et des besoins des agriculteurs, analyse Pierre-Marie Aubert. L'industrie agroalimentaire est le premier pourvoyeur d'emploi en Europe. Si la part des aliments transformés diminue, se pose la question des emplois dans ce secteur. De même, si l'agriculture fournit des produits de meilleure qualité et moins standardisés, les coûts pour l'industrie agroalimentaire augmenteront".

    Malgré tout, les travaux ont été initiés avec le monde agricole depuis quelques années pour entamer cette transition. "Les premières briques du projet agroécologique ont été posées", estime l'expert.
    ©️ Iddri


    [Sophie Fabrégat: Rédactrice en chef adjointe] Sophie Fabrégat, journaliste
    Rédactrice en chef adjointe
    ©️ Tous droits réservés Actu-Environnement Reproduction interdite sauf accord de l'Éditeur ou établissement d'un lien préformaté [31993] / utilisation du flux d'actualité.
    EtienneCH4
    EtienneCH4
    + membre techno +

    département : sud Manche et centre Chine
    Messages : 7209
    Date d'inscription : 09/09/2015
    Age : 81
    Localisation Lapenty et Wuhan

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: L appel des coquelicots

    Message par hermine 22 Dim 16 Sep - 17:50

    Béret vert a écrit:
    gyrophare18 a écrit:
    VERT 42 a écrit:https://c.leprogres.fr/rhone-69-edition-est-lyonnais/2018/09/12/serezin-du-rhone-une-pulverisation-d-insecticide-prevue-cette-nuit
    Ils se plaignent qu'il n'y a plus d'insectes, mais quand il y en a .....
    tiens eux ils peuvent traiter avec du vent jusqu'à 30km/h  :réfléchi    ah oui mais ils ont distribué des tracts alors çà va : bate
    Chaque année, on pulvérise plus d'insecticides dans les campings que dans nos champs. Vous verrez même des campeurs se barbouiller tous les soirs avec des bombes de "répulsifs" à moustiques: de toutes façons ils n'ont pas le choix, c'est ça où ne pas arriver à dormir.
    il y a des zones touristiques en france renommées ou je ne veut pas mettre les pieds l'été
    c'est une horeur
    face a la mer avec du vents en bzh ,que du bonheur
    hermine 22
    hermine 22
    + membre techno +

    département : 22
    Messages : 37831
    Date d'inscription : 23/10/2009
    Age : 72
    Localisation bretagne

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: L appel des coquelicots

    Message par EtienneCH4 Dim 16 Sep - 17:53

    ceux de la CR, vous avez intérêt à demander au Ministre ce ce que c'est que cette nouvelle étude à l'assemblée,
    normalement il doit être invité pour la discussion,

    EtienneCH4
    EtienneCH4
    + membre techno +

    département : sud Manche et centre Chine
    Messages : 7209
    Date d'inscription : 09/09/2015
    Age : 81
    Localisation Lapenty et Wuhan

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: L appel des coquelicots

    Message par hermine 22 Dim 16 Sep - 18:01

    EtienneCH4 a écrit:
    PatogaZ a écrit:je vois que c' est cosigné par veillerette , avec un gars comme ça , les gars , vous allez vous retrouver paître là où il n' y a pas d' herbe !!!! : ha 77
    avec l'arrivée du programme tyfa vous etes pas au bout de vos peines, :
    lisez attentivement ce qui suit:

    <<
    L'agriculture européenne peut sortir des pesticides, réduire ses impacts sur le climat et la biodiversité tout en assurant la sécurité alimentaire des Européens. Telle est la conclusion d'une étude publiée par l'Institut du développement durable et des relations internationales (Iddri) ce jeudi 13 septembre.

    Alors que l'Europe est en train de plancher sur sa politique agricole de demain et que les parlementaires français réexaminent le projet de loi sur l'agriculture, le scénario Tyfa (Ten years for agroecology), développé dans l'étude, montre comment une généralisation de l'agroécologie est possible et souhaitable.

    "Le débat actuel sur le futur de l'agriculture s'est enlisé, face à l'impossibilité de tenir ensemble l'objectif de produire autant ou plus qu'aujourd'hui et la nécessaire réduction des impacts sur le climat et la biodiversité, explique Pierre-Marie Aubert, coordinateur de l'initiative Agriculture européenne à l'Iddri. Pour dépasser cette opposition apparente, nous avons renversé la question : quels sont les besoins des Européens pour une alimentation saine et durable et quels sont les modèles agricoles pour y répondre en respectant les enjeux environnementaux".

    L'étude part du constat que les comportements alimentaires actuels ne sont ni sains, ni durables : "Si l'on se base sur les directives de l'OMS et de l'autorité européenne de la santé, nos régimes alimentaires sont trop riches en calories (légèrement), en protéines (deux fois trop) et en sucre (trois fois trop). En revanche, ils sont déficitaires en fruits et légumes et en fibres, poursuit l'expert. On peut donc faire évoluer ces régimes alimentaires pour faire évoluer la matrice agriculture".

    Des baisses de rendement de 10 à 50%

    Le scénario démarre donc par un rééquilibrage du régime alimentaire européen : plus de céréales, de féculents, de fruits et légumes, de protéagineux et moins de viande, œufs, poisson et produits laitiers. "A partir de là, notre étude montre qu'une Europe agroécologique est capable de nourrir les Européens en 2050, de réduire ses émissions de gaz à effet de serre de 40% et de reconquérir la biodiversité". Concrètement, il s'agit d'abandonner les pesticides et engrais de synthèse, en s'appuyant sur les fonctionnalités des systèmes agro-écologiques : rotation des cultures, fixation de l'azote par les légumineuses, utilisation du fumier pour fertiliser les sols, redéploiement des infrastructures écologiques (haies, mares, arbres, murets…) à hauteur de 10% des surfaces utilisées, reterritorialisation des prairies naturelles, développement de l'élevage extensif…

    Avec ce modèle, les rendements baissent de 10 à 50% selon les cultures. Pourtant, cette production suffit à assurer l'alimentation des Européens et même plus : "Notre modèle conserve également une capacité d'exportation en céréales, produits laitiers et vin. En revanche, il réduit fortement la dépendance de l'agriculture aux importations. Aujourd'hui, l'Union européenne importe l'équivalent de 35 millions d'hectares de terres arables, essentiellement des tourteaux de soja provenant d'Amérique latine pour l'alimentation du bétail", souligne l'expert. Le scénario priorise également les usages alimentaires des terres arables et supprime la production de biocarburants à l'horizon 2050.

    La société entière doit être mobilisée

    Quid des revenus des agriculteurs ? "Effecivement, il y aura une baisse des rendements. Et avec davantage de travail humain, une partie des coûts de production est susceptible d'augmenter. Cependant, le modèle repose sur une baisse importante des intrants, ce qui induit une baisse de coûts". Le logiciel sociétal devra également être revu. La part de l'alimentation dans le budget des ménages ne cesse de baisser. Les coûts, pour la collectivité, des régimes alimentaires trop riches et de la dépollution (traitement de l'eau…) ne cessent d'augmenter. Une nouvelle équation peut donc être trouvée, avec une revalorisation des prix, une rémunération des coûts évités pour la société…

    "Notre scénario est éminemment moderne, nous ne prévoyons pas un retour vers le passé. Il répond à des enjeux criants, auxquels il faut répondre rapidement. Mais si on veut qu'un tel modèle se déploie, le niveau de technicité, d'inventivité des opérateurs agricoles doit augmenter car la chimie a simplifié de manière drastique les systèmes". La recherche devra être mobilisée et les pouvoirs publics impliqués pour fixer les objectifs, reconstruire les filières, éviter une concurrence déloyale à l'échelle internationale…

    Dix ans pour prendre les bonnes décisions

    Pour mener cette révolution, l'étude prend pour horizon 2050, "le temps qu'il a fallu pour que le projet transformateur de l'agriculture d'après guerre aboutisse". Mais, prévient Pierre-Marie Aubert, "les décideurs ont dix ans pour prendre les bonnes décisions en termes de politique agricole". Aujourd'hui, les travaux sur la future politique agricole commune (PAC) font le choix de "produire plus, avec moins". "Ces réflexions font l'impasse sur la qualité des aliments. Elles donnent également la priorité aux questions climatiques, qui conduisent à un biais terrible : la disparition des prairies permanentes qui sont la matrice de la biodiversité dans les espaces ruraux".

    En France, les Etats généraux de l'alimentation posaient le même postulat que l'étude de l'Iddri : celui d'une transformation globale de l'assiette au champ. Mais le projet de loi qui en a découlé est bien en deçà des espoirs suscités… "Aujourd'hui, l'enjeu économique est priorisé au détriment des apports sociétaux et des besoins des agriculteurs, analyse Pierre-Marie Aubert. L'industrie agroalimentaire est le premier pourvoyeur d'emploi en Europe. Si la part des aliments transformés diminue, se pose la question des emplois dans ce secteur. De même, si l'agriculture fournit des produits de meilleure qualité et moins standardisés, les coûts pour l'industrie agroalimentaire augmenteront".

    Malgré tout, les travaux ont été initiés avec le monde agricole depuis quelques années pour entamer cette transition. "Les premières briques du projet agroécologique ont été posées", estime l'expert.
    ©️ Iddri


    [Sophie Fabrégat: Rédactrice en chef adjointe] Sophie Fabrégat, journaliste
    Rédactrice en chef adjointe
    ©️ Tous droits réservés Actu-Environnement Reproduction interdite sauf accord de l'Éditeur ou établissement d'un lien préformaté [31993] / utilisation du flux d'actualité.
    nous ne prévoyons pas un retour vers le passé
    ca y ressemble un peu
    comme refaire les murets en pierre 63
    ils ont raté une belle marche
    celle de la reruralisation ou je n'ai pas vu un mot la dessus
    en clair
    il va falloir travailler plus ,beaucoup plus pour gagner moins
    le seul gain avancé ,est celui de l'abandon des phytos
    ca me parait un peut court
    j'espère juste que pour les agris de demain ,si cette voie devait être choisie
    que les prix vont doublés par raréfaction de la marchandise estimée entre 10 et 50 %
    a 50 %,ca ira ,ce sera la famine
    hermine 22
    hermine 22
    + membre techno +

    département : 22
    Messages : 37831
    Date d'inscription : 23/10/2009
    Age : 72
    Localisation bretagne

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: L appel des coquelicots

    Message par Invité Dim 16 Sep - 18:30

    hermine 22 a écrit:
    EtienneCH4 a écrit:
    PatogaZ a écrit:je vois que c' est cosigné par veillerette , avec un gars comme ça , les gars , vous allez vous retrouver paître là où il n' y a pas d' herbe !!!! : ha 77
    avec l'arrivée du programme tyfa vous etes pas au bout de vos peines, :
    lisez attentivement ce qui suit:

    <<
    L'agriculture européenne peut sortir des pesticides, réduire ses impacts sur le climat et la biodiversité tout en assurant la sécurité alimentaire des Européens. Telle est la conclusion d'une étude publiée par l'Institut du développement durable et des relations internationales (Iddri) ce jeudi 13 septembre.

    Alors que l'Europe est en train de plancher sur sa politique agricole de demain et que les parlementaires français réexaminent le projet de loi sur l'agriculture, le scénario Tyfa (Ten years for agroecology), développé dans l'étude, montre comment une généralisation de l'agroécologie est possible et souhaitable.

    "Le débat actuel sur le futur de l'agriculture s'est enlisé, face à l'impossibilité de tenir ensemble l'objectif de produire autant ou plus qu'aujourd'hui et la nécessaire réduction des impacts sur le climat et la biodiversité, explique Pierre-Marie Aubert, coordinateur de l'initiative Agriculture européenne à l'Iddri. Pour dépasser cette opposition apparente, nous avons renversé la question : quels sont les besoins des Européens pour une alimentation saine et durable et quels sont les modèles agricoles pour y répondre en respectant les enjeux environnementaux".

    L'étude part du constat que les comportements alimentaires actuels ne sont ni sains, ni durables : "Si l'on se base sur les directives de l'OMS et de l'autorité européenne de la santé, nos régimes alimentaires sont trop riches en calories (légèrement), en protéines (deux fois trop) et en sucre (trois fois trop). En revanche, ils sont déficitaires en fruits et légumes et en fibres, poursuit l'expert. On peut donc faire évoluer ces régimes alimentaires pour faire évoluer la matrice agriculture".

    Des baisses de rendement de 10 à 50%

    Le scénario démarre donc par un rééquilibrage du régime alimentaire européen : plus de céréales, de féculents, de fruits et légumes, de protéagineux et moins de viande, œufs, poisson et produits laitiers. "A partir de là, notre étude montre qu'une Europe agroécologique est capable de nourrir les Européens en 2050, de réduire ses émissions de gaz à effet de serre de 40% et de reconquérir la biodiversité". Concrètement, il s'agit d'abandonner les pesticides et engrais de synthèse, en s'appuyant sur les fonctionnalités des systèmes agro-écologiques : rotation des cultures, fixation de l'azote par les légumineuses, utilisation du fumier pour fertiliser les sols, redéploiement des infrastructures écologiques (haies, mares, arbres, murets…) à hauteur de 10% des surfaces utilisées, reterritorialisation des prairies naturelles, développement de l'élevage extensif…

    Avec ce modèle, les rendements baissent de 10 à 50% selon les cultures. Pourtant, cette production suffit à assurer l'alimentation des Européens et même plus : "Notre modèle conserve également une capacité d'exportation en céréales, produits laitiers et vin. En revanche, il réduit fortement la dépendance de l'agriculture aux importations. Aujourd'hui, l'Union européenne importe l'équivalent de 35 millions d'hectares de terres arables, essentiellement des tourteaux de soja provenant d'Amérique latine pour l'alimentation du bétail", souligne l'expert. Le scénario priorise également les usages alimentaires des terres arables et supprime la production de biocarburants à l'horizon 2050.

    La société entière doit être mobilisée

    Quid des revenus des agriculteurs ? "Effecivement, il y aura une baisse des rendements. Et avec davantage de travail humain, une partie des coûts de production est susceptible d'augmenter. Cependant, le modèle repose sur une baisse importante des intrants, ce qui induit une baisse de coûts". Le logiciel sociétal devra également être revu. La part de l'alimentation dans le budget des ménages ne cesse de baisser. Les coûts, pour la collectivité, des régimes alimentaires trop riches et de la dépollution (traitement de l'eau…) ne cessent d'augmenter. Une nouvelle équation peut donc être trouvée, avec une revalorisation des prix, une rémunération des coûts évités pour la société…

    "Notre scénario est éminemment moderne, nous ne prévoyons pas un retour vers le passé. Il répond à des enjeux criants, auxquels il faut répondre rapidement. Mais si on veut qu'un tel modèle se déploie, le niveau de technicité, d'inventivité des opérateurs agricoles doit augmenter car la chimie a simplifié de manière drastique les systèmes". La recherche devra être mobilisée et les pouvoirs publics impliqués pour fixer les objectifs, reconstruire les filières, éviter une concurrence déloyale à l'échelle internationale…

    Dix ans pour prendre les bonnes décisions

    Pour mener cette révolution, l'étude prend pour horizon 2050, "le temps qu'il a fallu pour que le projet transformateur de l'agriculture d'après guerre aboutisse". Mais, prévient Pierre-Marie Aubert, "les décideurs ont dix ans pour prendre les bonnes décisions en termes de politique agricole". Aujourd'hui, les travaux sur la future politique agricole commune (PAC) font le choix de "produire plus, avec moins". "Ces réflexions font l'impasse sur la qualité des aliments. Elles donnent également la priorité aux questions climatiques, qui conduisent à un biais terrible : la disparition des prairies permanentes qui sont la matrice de la biodiversité dans les espaces ruraux".

    En France, les Etats généraux de l'alimentation posaient le même postulat que l'étude de l'Iddri : celui d'une transformation globale de l'assiette au champ. Mais le projet de loi qui en a découlé est bien en deçà des espoirs suscités… "Aujourd'hui, l'enjeu économique est priorisé au détriment des apports sociétaux et des besoins des agriculteurs, analyse Pierre-Marie Aubert. L'industrie agroalimentaire est le premier pourvoyeur d'emploi en Europe. Si la part des aliments transformés diminue, se pose la question des emplois dans ce secteur. De même, si l'agriculture fournit des produits de meilleure qualité et moins standardisés, les coûts pour l'industrie agroalimentaire augmenteront".

    Malgré tout, les travaux ont été initiés avec le monde agricole depuis quelques années pour entamer cette transition. "Les premières briques du projet agroécologique ont été posées", estime l'expert.
    ©️ Iddri


    [Sophie Fabrégat: Rédactrice en chef adjointe] Sophie Fabrégat, journaliste
    Rédactrice en chef adjointe
    ©️ Tous droits réservés Actu-Environnement Reproduction interdite sauf accord de l'Éditeur ou établissement d'un lien préformaté [31993] / utilisation du flux d'actualité.
    nous ne prévoyons pas un retour vers le passé
    ca y ressemble un peu
    comme refaire les murets en pierre 63
    ils ont raté une belle marche
    celle de la reruralisation ou je n'ai pas vu un mot la dessus
    en clair
    il va falloir travailler plus ,beaucoup plus pour gagner moins
    le seul gain avancé ,est celui de l'abandon des phytos
    ca me parait un peut court
    j'espère juste que pour les agris de demain ,si cette voie devait être choisie
    que les prix vont doublés par raréfaction de la marchandise estimée entre 10 et 50 %
    a 50 %,ca ira ,ce sera la famine

    de toute façon ca été trop loin.... qd les blés faisaient 30qx, on voulait faire 60, puis 100, puis 120 puis 150... suffit de regarder sur ce forum...

    il fallait une fin a tout ca... on pouvait pas faire du blé a 200qx . regarder le n'importe quoi qui se fait en machinisme. il n'y a plus de limites, ce n'est meme plus fait pour la France... y aura forcement un halte-la tôt ou tard. Et c'est pas avec une restructuration des fermes que ca ira mieux car on pourra pas supprimer 30000 petits villages en France, les routes qui vont avec , les chemins etc etc .
    on est au bout de notre système des années 60

    C'est forcement vers ce système la qu'on tend, qu'on le veuille ou non...

    moi ca ne me pose pas de prob... on supprime les phytos. les engrais, on seme des jachères fleuries les gens auront leur coquelicots et leur chardons ils seront heureux.

    nous on essayera de vivre de subventions, ou de detournement de subvention ( agence de l'eau.., syndicats des eaux ) peut etre un peu des récoltes . faut juste que nos mentalités se fassent à ne plus voir des blés qui font la table et dieu sait que c'est compliqué
    la generation d'après vivra mieux de ca, nous on essuiera les plâtres . donc 2050 oui ca me parait fort probable , je verrai meme ca un peu avant


    regarder la chine, elle ne va pas vers le système productiviste comme nous car elle sait qu'elle va dans le mur (elle la compris de son industrie), elle veut aller a l'étape d'après directement .










    Invité
    Invité


    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: L appel des coquelicots

    Message par daniel89 Dim 16 Sep - 18:40

    cette "étude" publiée par l'IDDRI est formidable. Quelle idée géniale: puisqu'il sera impossible selon les nouvelles ukases agricoles de produire autant qu'avant....Il n'y a qu'à réduire la ration. Génial! Il fallait oser! Plus question de se nourrir comme on le souhaite, quitte à se ruiner la santé. tous à 5 fruits et légumes par jour (il faudra nous indiquer comment s'est possible).
    Il va falloir créer d'urgences des usines pour fabriquer et fournir, à chacun sa ration quotidienne "santé garantie". Il faudra aussi fermer tous les Auchan, Intermarché, Aldi Lidl et tous ceux que j'oublie qui ne font que nous empoisonner.
    Ca, pour mobiliser la société, ça va la mobiliser!!!
    Et les revenus des agriculteurs? Ha oui, les revenus?? Ben ...Ya qu'à augmenter le prix de produits. Comme le pékin moyen sera en pleine forme, la société s'y retrouve (qu'il dit). La société? Peut être, mais le consommateur, lui??
    Les prairies permanentes risquent de disparaitre, alors qu'elle sont, parait'il "la matrice de la biodiversité". Ben! pour remplacer les laitières et les bêtes à viande on pourrait lui apprendre à brouter, au consommateur!!

    Jadis, lorsque les paysans en avaient vraiment marre d'être traité par dessus la jambe, ils déclenchaient une jacquerie. Aujourd'hui, vous n'êtes plus assez nombreux. L'avenir s'annonce bien sombre;
    daniel89
    daniel89
    + membre techno +

    Messages : 3970
    Date d'inscription : 23/01/2010
    Age : 83
    Localisation Côte d'Or nord

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: L appel des coquelicots

    Message par EtienneCH4 Dim 16 Sep - 19:16

    j'attends les commentaires de ceux qui sont au 1er rang des infos ,
    au boulot la CR !!!
    EtienneCH4
    EtienneCH4
    + membre techno +

    département : sud Manche et centre Chine
    Messages : 7209
    Date d'inscription : 09/09/2015
    Age : 81
    Localisation Lapenty et Wuhan

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: L appel des coquelicots

    Message par spontus Dim 16 Sep - 19:57

    Quand on sait que déjà "21% des Français ont du mal à prendre trois repas par jour, faute de moyen financier. C’est le chiffre choc que révèle le Secours populaire ce mardi 11 septembre" (Valeur Actuelle)  , on se demande comment survivront-ils quand on appliquera la dés intensification ? :réfléchi
    spontus
    spontus
    + membre techno +

    Messages : 8244
    Date d'inscription : 03/01/2012
    Age : 60
    Localisation nord- est du finistère

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: L appel des coquelicots

    Message par Sazaron Dim 16 Sep - 20:04

    EtienneCH4 a écrit:
    En revanche, il réduit fortement la dépendance de l'agriculture aux importations. Aujourd'hui, l'Union européenne importe l'équivalent de 35 millions d'hectares de terres arables, essentiellement des tourteaux de soja provenant d'Amérique latine pour l'alimentation du bétail", souligne l'expert.

    Si déjà nos dirigeants arrêtaient de signer des accords à la con avec des pays de l'autre bout du monde, les paysans français se sentiraient un peu moins pris pour des cons.
    C'est comme pour le glypho: j'en utiliserai tant que ce sera autorisé parce que c'est un produit formidable, mais le jour où c'est interdit en france, faudra arrêter les importations en provenance des pays où ce sera encore utilisé. et même si on en détecte pas : y a pas de raison qu'on fasse plus confiance à des paysans du bout du monde plutôt qu'à nous...

    Sazaron
    + membre techno +

    Messages : 580
    Date d'inscription : 05/06/2013
    Age : 44
    Localisation Sud

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: L appel des coquelicots

    Message par hermine 22 Dim 16 Sep - 20:08

    spontus a écrit:Quand on sait que déjà "21% des Français ont du mal à prendre trois repas par jour, faute de moyen financier. C’est le chiffre choc que révèle le Secours populaire ce mardi 11 septembre" (Valeur Actuelle)  , on se demande comment survivront-ils quand on appliquera la dés intensification ? :réfléchi
    mon voisi m'a dit avant hier
    je n'ait pas de budget bouffe ,ca ne coute rien
    il n'a pas non plus de crédit a la conso et bosse même tout les jours Laughing
    les 21 % de francais qui ont du mal a prendre 3 repas par jour
    ca ne me surprends pas
    j'en fait partie ,j'ai abandonné le 3ème Laughing
    hermine 22
    hermine 22
    + membre techno +

    département : 22
    Messages : 37831
    Date d'inscription : 23/10/2009
    Age : 72
    Localisation bretagne

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: L appel des coquelicots

    Message par PatogaZ Dim 16 Sep - 20:11

    EtienneCH4 a écrit:j'attends les commentaires de ceux qui sont au 1er rang des infos ,
    au boulot la CR !!!

    réponse mode rapide à étienne :

    pour l' affirmation "on peut nourrir tout le monde sans pesticides " ma réponse est claire mais nuancée en ceci qu' on peut certainement en mettre moins , mais pas supprimer , je récolte chez des gens qui ont fortement édulcoré les engrais et les fongis , il n' y a pas photo c' est 30 % en moins et qualité aléatoire
    quand on voit les cours actuels , 30 % de moins (et on est pas encore au bio ) c' est une explosion du cours qui est surement le meilleur indicateur de l' offre et de la demande
    Pour ce qui est de changer les choses je n' y crois plus , ayant déjà développé la mainmise du triumvirat  CSC (comprendre : chambres , syndicat , coopératives ) sur le fonctionnement général de l' agriculture contemporaine
    il y aura un équilibre entre de grosses unités libérales et de gros groupes collectifs , la place pour l' agriculture familiale ou unipersonnelle se réduisant à pas grand chose dans des marchés de niche en vente directe ou services divers (loisirs , fermes pédago etc....)
    il y aura aussi une voie "poule crevée " avec une non production et des rétribution de mesures environnementales (zéro engrais zéro pesticide , mesures anti érosion etc....) il va sans dire que la tendance kolkhozienne fera tout pour dynamiter cette voie , du fait qu' elle ne leur donne aucun apport d' affaires et donc à terme leur déclin si ça se développait


    La grand estoille par sept jours bruslera,
    Nuee fera deux soleils apparoir,
    Le gros mastin toute nuict hurlera,
    Quand grand pontife changera de terroir. (octobre rouge)
    je n' ai pas encore la date du prochain zimboum , je vous tiens au jus dès que j' ai des nouvelles (ASAP)
    L appel des coquelicots - Page 3 Mini_210625IMG_3144L appel des coquelicots - Page 3 Mini_264780charles
    L appel des coquelicots - Page 3 Armada10
    PatogaZ
    PatogaZ
    + Admin +
    + Admin +

    Messages : 94373
    Date d'inscription : 09/09/2009
    Age : 64
    Localisation au bout de la baie de Somme

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: L appel des coquelicots

    Message par EtienneCH4 Dim 16 Sep - 20:29

    Merci Pato pour ces commentaires qui n'engagent que toi et dont les députés n'auront pas connaissance,
    mais que disent ils au cabinet de S Travers, il doit y avoir des gars qui travaillent sur ce projet puisqu'il est prévu de le soumettre à l'Assemblée,
    et je suppose que la CR y a quelques antennes,
    ce projet c'est pire que l'interdiction du glypho, c'est votre vie qui est en cause, ils changeront même la couleur de votre chemise si par chance vous en avez encore une après ça,
    quand on lit les cahiers de doléances de 1788, les motifs reprochés sont plus véniels que ce projet,
    avec quelques meneurs , c'est les fourches dans l'assemblée nationale,
    et sans vouloir pousser à la vengeance, garder en mémoire que ces députés un jour prochain rentreront à la maison, dans leur canton , j'ai rien dit, .... !!!!



    Dernière édition par EtienneCH4 le Dim 16 Sep - 20:39, édité 1 fois
    EtienneCH4
    EtienneCH4
    + membre techno +

    département : sud Manche et centre Chine
    Messages : 7209
    Date d'inscription : 09/09/2015
    Age : 81
    Localisation Lapenty et Wuhan

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: L appel des coquelicots

    Message par dgé Dim 16 Sep - 20:31

    ils s'en foutent, c'est pas eux: travers et autre qui dictent les lois, il se peut etre dit tout et n'importe quoi, ils s'en contrefoutent
    dgé
    dgé
    schtroumpf grognon du forum

    Messages : 40548
    Date d'inscription : 10/09/2009
    Localisation 000

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: L appel des coquelicots

    Message par Invité Dim 16 Sep - 20:36

    et alors si on produit a 40qx et que le blé vaut 300€ sans rien foutre ca me va..

    si y a la famine ds le monde, on s'en branle moi j'aurais a bouffer

    et si y a une guerre, ben on la perdra face aux allemands

    Invité
    Invité


    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: L appel des coquelicots

    Message par EtienneCH4 Dim 16 Sep - 20:45

    La grande frite a écrit:et alors si on produit a 40qx et que le blé vaut 300€ sans rien foutre ca me va..

    si y a la famine ds le monde, on s'en branle moi j'aurais a bouffer

    et si y a une guerre, ben on la perdra face aux allemands

    tu as raison mis tu mélanges tout,
    reviens les pieds sur terre,
    avec des connards comme ça tu pourras même plus aller pisser au coin de ton jardin
    il faut que ces gens disparaissent, même bateau sans fond que les migrants et autre merdias,
    les polonais viendront nous aider,
    EtienneCH4
    EtienneCH4
    + membre techno +

    département : sud Manche et centre Chine
    Messages : 7209
    Date d'inscription : 09/09/2015
    Age : 81
    Localisation Lapenty et Wuhan

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: L appel des coquelicots

    Message par Invité Dim 16 Sep - 20:49

    EtienneCH4 a écrit:
    La grande frite a écrit:et alors si on produit a 40qx et que le blé vaut 300€ sans rien foutre ca me va..

    si y a la famine ds le monde, on s'en branle moi j'aurais a bouffer

    et si y a une guerre, ben on la perdra face aux allemands

    tu as raison mis tu mélanges tout,
    reviens les pieds sur terre,
    avec des connards comme ça tu pourras même plus aller pisser au coin de ton jardin
    il faut que ces gens disparaissent, même bateau sans fond que les migrants et autre merdias,
    les polonais viendront nous aider,

    c'est peine perdue, faudra rentrer dans le moule... ou pas


    Invité
    Invité


    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: L appel des coquelicots

    Message par hermine 22 Dim 16 Sep - 21:03

    La grande frite a écrit:
    EtienneCH4 a écrit:
    La grande frite a écrit:et alors si on produit a 40qx et que le blé vaut 300€ sans rien foutre ca me va..

    si y a la famine ds le monde, on s'en branle moi j'aurais a bouffer

    et si y a une guerre, ben on la perdra face aux allemands

    tu as raison mis tu mélanges tout,
    reviens les pieds sur terre,
    avec des connards comme ça tu pourras même plus aller pisser au coin de ton jardin
    il faut que ces gens disparaissent, même bateau sans fond que les migrants et autre merdias,
    les polonais viendront nous aider,

    c'est peine perdue, faudra rentrer dans le moule... ou pas

    je veut bien prendre les paris avec toi ,que le guide suprême restera le cout du panier de la ménagère
    et si en france on ne peut s'adapter a ce qu'il peut acheter ,et non pas a ce qu'il a ce qu'il veut acheter ,et bien oui ,on fauchera des coquelicots
    mais il s'en mangera également
    hermine 22
    hermine 22
    + membre techno +

    département : 22
    Messages : 37831
    Date d'inscription : 23/10/2009
    Age : 72
    Localisation bretagne

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: L appel des coquelicots

    Message par alceste Dim 16 Sep - 21:17

    La grande frite a écrit:
    hermine 22 a écrit:
    EtienneCH4 a écrit:
    PatogaZ a écrit:je vois que c' est cosigné par veillerette , avec un gars comme ça , les gars , vous allez vous retrouver paître là où il n' y a pas d' herbe !!!! : ha 77
    avec l'arrivée du programme tyfa vous etes pas au bout de vos peines, :
    lisez attentivement ce qui suit:

    <<
    L'agriculture européenne peut sortir des pesticides, réduire ses impacts sur le climat et la biodiversité tout en assurant la sécurité alimentaire des Européens. Telle est la conclusion d'une étude publiée par l'Institut du développement durable et des relations internationales (Iddri) ce jeudi 13 septembre.

    Alors que l'Europe est en train de plancher sur sa politique agricole de demain et que les parlementaires français réexaminent le projet de loi sur l'agriculture, le scénario Tyfa (Ten years for agroecology), développé dans l'étude, montre comment une généralisation de l'agroécologie est possible et souhaitable.

    "Le débat actuel sur le futur de l'agriculture s'est enlisé, face à l'impossibilité de tenir ensemble l'objectif de produire autant ou plus qu'aujourd'hui et la nécessaire réduction des impacts sur le climat et la biodiversité, explique Pierre-Marie Aubert, coordinateur de l'initiative Agriculture européenne à l'Iddri. Pour dépasser cette opposition apparente, nous avons renversé la question : quels sont les besoins des Européens pour une alimentation saine et durable et quels sont les modèles agricoles pour y répondre en respectant les enjeux environnementaux".

    L'étude part du constat que les comportements alimentaires actuels ne sont ni sains, ni durables : "Si l'on se base sur les directives de l'OMS et de l'autorité européenne de la santé, nos régimes alimentaires sont trop riches en calories (légèrement), en protéines (deux fois trop) et en sucre (trois fois trop). En revanche, ils sont déficitaires en fruits et légumes et en fibres, poursuit l'expert. On peut donc faire évoluer ces régimes alimentaires pour faire évoluer la matrice agriculture".

    Des baisses de rendement de 10 à 50%

    Le scénario démarre donc par un rééquilibrage du régime alimentaire européen : plus de céréales, de féculents, de fruits et légumes, de protéagineux et moins de viande, œufs, poisson et produits laitiers. "A partir de là, notre étude montre qu'une Europe agroécologique est capable de nourrir les Européens en 2050, de réduire ses émissions de gaz à effet de serre de 40% et de reconquérir la biodiversité". Concrètement, il s'agit d'abandonner les pesticides et engrais de synthèse, en s'appuyant sur les fonctionnalités des systèmes agro-écologiques : rotation des cultures, fixation de l'azote par les légumineuses, utilisation du fumier pour fertiliser les sols, redéploiement des infrastructures écologiques (haies, mares, arbres, murets…) à hauteur de 10% des surfaces utilisées, reterritorialisation des prairies naturelles, développement de l'élevage extensif…

    Avec ce modèle, les rendements baissent de 10 à 50% selon les cultures. Pourtant, cette production suffit à assurer l'alimentation des Européens et même plus : "Notre modèle conserve également une capacité d'exportation en céréales, produits laitiers et vin. En revanche, il réduit fortement la dépendance de l'agriculture aux importations. Aujourd'hui, l'Union européenne importe l'équivalent de 35 millions d'hectares de terres arables, essentiellement des tourteaux de soja provenant d'Amérique latine pour l'alimentation du bétail", souligne l'expert. Le scénario priorise également les usages alimentaires des terres arables et supprime la production de biocarburants à l'horizon 2050.

    La société entière doit être mobilisée

    Quid des revenus des agriculteurs ? "Effecivement, il y aura une baisse des rendements. Et avec davantage de travail humain, une partie des coûts de production est susceptible d'augmenter. Cependant, le modèle repose sur une baisse importante des intrants, ce qui induit une baisse de coûts". Le logiciel sociétal devra également être revu. La part de l'alimentation dans le budget des ménages ne cesse de baisser. Les coûts, pour la collectivité, des régimes alimentaires trop riches et de la dépollution (traitement de l'eau…) ne cessent d'augmenter. Une nouvelle équation peut donc être trouvée, avec une revalorisation des prix, une rémunération des coûts évités pour la société…

    "Notre scénario est éminemment moderne, nous ne prévoyons pas un retour vers le passé. Il répond à des enjeux criants, auxquels il faut répondre rapidement. Mais si on veut qu'un tel modèle se déploie, le niveau de technicité, d'inventivité des opérateurs agricoles doit augmenter car la chimie a simplifié de manière drastique les systèmes". La recherche devra être mobilisée et les pouvoirs publics impliqués pour fixer les objectifs, reconstruire les filières, éviter une concurrence déloyale à l'échelle internationale…

    Dix ans pour prendre les bonnes décisions

    Pour mener cette révolution, l'étude prend pour horizon 2050, "le temps qu'il a fallu pour que le projet transformateur de l'agriculture d'après guerre aboutisse". Mais, prévient Pierre-Marie Aubert, "les décideurs ont dix ans pour prendre les bonnes décisions en termes de politique agricole". Aujourd'hui, les travaux sur la future politique agricole commune (PAC) font le choix de "produire plus, avec moins". "Ces réflexions font l'impasse sur la qualité des aliments. Elles donnent également la priorité aux questions climatiques, qui conduisent à un biais terrible : la disparition des prairies permanentes qui sont la matrice de la biodiversité dans les espaces ruraux".

    En France, les Etats généraux de l'alimentation posaient le même postulat que l'étude de l'Iddri : celui d'une transformation globale de l'assiette au champ. Mais le projet de loi qui en a découlé est bien en deçà des espoirs suscités… "Aujourd'hui, l'enjeu économique est priorisé au détriment des apports sociétaux et des besoins des agriculteurs, analyse Pierre-Marie Aubert. L'industrie agroalimentaire est le premier pourvoyeur d'emploi en Europe. Si la part des aliments transformés diminue, se pose la question des emplois dans ce secteur. De même, si l'agriculture fournit des produits de meilleure qualité et moins standardisés, les coûts pour l'industrie agroalimentaire augmenteront".

    Malgré tout, les travaux ont été initiés avec le monde agricole depuis quelques années pour entamer cette transition. "Les premières briques du projet agroécologique ont été posées", estime l'expert.
    ©️ Iddri


    [Sophie Fabrégat: Rédactrice en chef adjointe] Sophie Fabrégat, journaliste
    Rédactrice en chef adjointe
    ©️ Tous droits réservés Actu-Environnement Reproduction interdite sauf accord de l'Éditeur ou établissement d'un lien préformaté [31993] / utilisation du flux d'actualité.
    nous ne prévoyons pas un retour vers le passé
    ca y ressemble un peu
    comme refaire les murets en pierre 63
    ils ont raté une belle marche
    celle de la reruralisation ou je n'ai pas vu un mot la dessus
    en clair
    il va falloir travailler plus ,beaucoup plus pour gagner moins
    le seul gain avancé ,est celui de l'abandon des phytos
    ca me parait un peut court
    j'espère juste que pour les agris de demain ,si cette voie devait être choisie
    que les prix vont doublés par raréfaction de la marchandise estimée entre 10 et 50 %
    a 50 %,ca ira ,ce sera la famine

    de toute façon ca été trop loin.... qd les blés faisaient 30qx, on voulait faire 60, puis 100, puis 120 puis 150... suffit de regarder sur ce forum...

    il fallait une fin a tout ca... on pouvait pas  faire du blé a 200qx . regarder le n'importe quoi qui se fait en machinisme. il n'y a plus de limites, ce n'est meme plus fait pour la France... y aura forcement un halte-la  tôt ou tard. Et c'est pas avec une restructuration des fermes que ca ira mieux car on pourra pas supprimer 30000 petits villages en France, les routes qui vont avec , les chemins etc etc .
    on est au bout de notre système des années 60

    C'est forcement vers ce système la qu'on tend, qu'on le veuille ou non...

    moi ca ne me pose pas de prob... on supprime les phytos. les engrais, on seme des jachères fleuries  les gens auront leur coquelicots et leur chardons ils seront heureux.

    nous on essayera de vivre de subventions, ou de detournement de subvention ( agence de l'eau.., syndicats des eaux ) peut etre un peu des récoltes . faut juste que nos mentalités se fassent à ne plus voir des blés qui font la table et dieu sait que c'est compliqué
    la generation d'après vivra mieux de ca, nous on essuiera les plâtres . donc 2050 oui ca me parait fort probable , je verrai meme  ca un peu avant


    regarder la chine, elle ne va pas vers le système productiviste comme nous car elle sait qu'elle va dans le mur (elle la compris de son industrie), elle veut aller a l'étape d'après directement .










    ton raisonnement à la "halte là " : ya qu'en France que l'on voit ça....
    alceste
    alceste
    + membre techno +

    Messages : 6864
    Date d'inscription : 02/01/2010
    Age : 44
    Localisation là où la lumière perce

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: L appel des coquelicots

    Message par Invité Dim 16 Sep - 21:26

    hermine 22 a écrit:
    La grande frite a écrit:
    EtienneCH4 a écrit:
    La grande frite a écrit:et alors si on produit a 40qx et que le blé vaut 300€ sans rien foutre ca me va..

    si y a la famine ds le monde, on s'en branle moi j'aurais a bouffer

    et si y a une guerre, ben on la perdra face aux allemands

    tu as raison mis tu mélanges tout,
    reviens les pieds sur terre,
    avec des connards comme ça tu pourras même plus aller pisser au coin de ton jardin
    il faut que ces gens disparaissent, même bateau sans fond que les migrants et autre merdias,
    les polonais viendront nous aider,

    c'est peine perdue, faudra rentrer dans le moule... ou pas

    je veut bien prendre les paris avec toi ,que le guide suprême restera le cout du panier de la ménagère
    et si en  france on ne peut s'adapter a ce qu'il peut acheter ,et non pas a ce qu'il a ce qu'il veut acheter ,et bien  oui ,on fauchera des coquelicots
    mais il s'en mangera également

    il les fumera surtout

    Invité
    Invité


    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: L appel des coquelicots

    Message par Invité Dim 16 Sep - 21:28

    alceste a écrit:
    La grande frite a écrit:
    hermine 22 a écrit:
    EtienneCH4 a écrit:
    PatogaZ a écrit:je vois que c' est cosigné par veillerette , avec un gars comme ça , les gars , vous allez vous retrouver paître là où il n' y a pas d' herbe !!!! : ha 77
    avec l'arrivée du programme tyfa vous etes pas au bout de vos peines, :
    lisez attentivement ce qui suit:

    <<
    L'agriculture européenne peut sortir des pesticides, réduire ses impacts sur le climat et la biodiversité tout en assurant la sécurité alimentaire des Européens. Telle est la conclusion d'une étude publiée par l'Institut du développement durable et des relations internationales (Iddri) ce jeudi 13 septembre.

    Alors que l'Europe est en train de plancher sur sa politique agricole de demain et que les parlementaires français réexaminent le projet de loi sur l'agriculture, le scénario Tyfa (Ten years for agroecology), développé dans l'étude, montre comment une généralisation de l'agroécologie est possible et souhaitable.

    "Le débat actuel sur le futur de l'agriculture s'est enlisé, face à l'impossibilité de tenir ensemble l'objectif de produire autant ou plus qu'aujourd'hui et la nécessaire réduction des impacts sur le climat et la biodiversité, explique Pierre-Marie Aubert, coordinateur de l'initiative Agriculture européenne à l'Iddri. Pour dépasser cette opposition apparente, nous avons renversé la question : quels sont les besoins des Européens pour une alimentation saine et durable et quels sont les modèles agricoles pour y répondre en respectant les enjeux environnementaux".

    L'étude part du constat que les comportements alimentaires actuels ne sont ni sains, ni durables : "Si l'on se base sur les directives de l'OMS et de l'autorité européenne de la santé, nos régimes alimentaires sont trop riches en calories (légèrement), en protéines (deux fois trop) et en sucre (trois fois trop). En revanche, ils sont déficitaires en fruits et légumes et en fibres, poursuit l'expert. On peut donc faire évoluer ces régimes alimentaires pour faire évoluer la matrice agriculture".

    Des baisses de rendement de 10 à 50%

    Le scénario démarre donc par un rééquilibrage du régime alimentaire européen : plus de céréales, de féculents, de fruits et légumes, de protéagineux et moins de viande, œufs, poisson et produits laitiers. "A partir de là, notre étude montre qu'une Europe agroécologique est capable de nourrir les Européens en 2050, de réduire ses émissions de gaz à effet de serre de 40% et de reconquérir la biodiversité". Concrètement, il s'agit d'abandonner les pesticides et engrais de synthèse, en s'appuyant sur les fonctionnalités des systèmes agro-écologiques : rotation des cultures, fixation de l'azote par les légumineuses, utilisation du fumier pour fertiliser les sols, redéploiement des infrastructures écologiques (haies, mares, arbres, murets…) à hauteur de 10% des surfaces utilisées, reterritorialisation des prairies naturelles, développement de l'élevage extensif…

    Avec ce modèle, les rendements baissent de 10 à 50% selon les cultures. Pourtant, cette production suffit à assurer l'alimentation des Européens et même plus : "Notre modèle conserve également une capacité d'exportation en céréales, produits laitiers et vin. En revanche, il réduit fortement la dépendance de l'agriculture aux importations. Aujourd'hui, l'Union européenne importe l'équivalent de 35 millions d'hectares de terres arables, essentiellement des tourteaux de soja provenant d'Amérique latine pour l'alimentation du bétail", souligne l'expert. Le scénario priorise également les usages alimentaires des terres arables et supprime la production de biocarburants à l'horizon 2050.

    La société entière doit être mobilisée

    Quid des revenus des agriculteurs ? "Effecivement, il y aura une baisse des rendements. Et avec davantage de travail humain, une partie des coûts de production est susceptible d'augmenter. Cependant, le modèle repose sur une baisse importante des intrants, ce qui induit une baisse de coûts". Le logiciel sociétal devra également être revu. La part de l'alimentation dans le budget des ménages ne cesse de baisser. Les coûts, pour la collectivité, des régimes alimentaires trop riches et de la dépollution (traitement de l'eau…) ne cessent d'augmenter. Une nouvelle équation peut donc être trouvée, avec une revalorisation des prix, une rémunération des coûts évités pour la société…

    "Notre scénario est éminemment moderne, nous ne prévoyons pas un retour vers le passé. Il répond à des enjeux criants, auxquels il faut répondre rapidement. Mais si on veut qu'un tel modèle se déploie, le niveau de technicité, d'inventivité des opérateurs agricoles doit augmenter car la chimie a simplifié de manière drastique les systèmes". La recherche devra être mobilisée et les pouvoirs publics impliqués pour fixer les objectifs, reconstruire les filières, éviter une concurrence déloyale à l'échelle internationale…

    Dix ans pour prendre les bonnes décisions

    Pour mener cette révolution, l'étude prend pour horizon 2050, "le temps qu'il a fallu pour que le projet transformateur de l'agriculture d'après guerre aboutisse". Mais, prévient Pierre-Marie Aubert, "les décideurs ont dix ans pour prendre les bonnes décisions en termes de politique agricole". Aujourd'hui, les travaux sur la future politique agricole commune (PAC) font le choix de "produire plus, avec moins". "Ces réflexions font l'impasse sur la qualité des aliments. Elles donnent également la priorité aux questions climatiques, qui conduisent à un biais terrible : la disparition des prairies permanentes qui sont la matrice de la biodiversité dans les espaces ruraux".

    En France, les Etats généraux de l'alimentation posaient le même postulat que l'étude de l'Iddri : celui d'une transformation globale de l'assiette au champ. Mais le projet de loi qui en a découlé est bien en deçà des espoirs suscités… "Aujourd'hui, l'enjeu économique est priorisé au détriment des apports sociétaux et des besoins des agriculteurs, analyse Pierre-Marie Aubert. L'industrie agroalimentaire est le premier pourvoyeur d'emploi en Europe. Si la part des aliments transformés diminue, se pose la question des emplois dans ce secteur. De même, si l'agriculture fournit des produits de meilleure qualité et moins standardisés, les coûts pour l'industrie agroalimentaire augmenteront".

    Malgré tout, les travaux ont été initiés avec le monde agricole depuis quelques années pour entamer cette transition. "Les premières briques du projet agroécologique ont été posées", estime l'expert.
    ©️ Iddri


    [Sophie Fabrégat: Rédactrice en chef adjointe] Sophie Fabrégat, journaliste
    Rédactrice en chef adjointe
    ©️ Tous droits réservés Actu-Environnement Reproduction interdite sauf accord de l'Éditeur ou établissement d'un lien préformaté [31993] / utilisation du flux d'actualité.
    nous ne prévoyons pas un retour vers le passé
    ca y ressemble un peu
    comme refaire les murets en pierre 63
    ils ont raté une belle marche
    celle de la reruralisation ou je n'ai pas vu un mot la dessus
    en clair
    il va falloir travailler plus ,beaucoup plus pour gagner moins
    le seul gain avancé ,est celui de l'abandon des phytos
    ca me parait un peut court
    j'espère juste que pour les agris de demain ,si cette voie devait être choisie
    que les prix vont doublés par raréfaction de la marchandise estimée entre 10 et 50 %
    a 50 %,ca ira ,ce sera la famine

    de toute façon ca été trop loin.... qd les blés faisaient 30qx, on voulait faire 60, puis 100, puis 120 puis 150... suffit de regarder sur ce forum...

    il fallait une fin a tout ca... on pouvait pas  faire du blé a 200qx . regarder le n'importe quoi qui se fait en machinisme. il n'y a plus de limites, ce n'est meme plus fait pour la France... y aura forcement un halte-la  tôt ou tard. Et c'est pas avec une restructuration des fermes que ca ira mieux car on pourra pas supprimer 30000 petits villages en France, les routes qui vont avec , les chemins etc etc .
    on est au bout de notre système des années 60

    C'est forcement vers ce système la qu'on tend, qu'on le veuille ou non...

    moi ca ne me pose pas de prob... on supprime les phytos. les engrais, on seme des jachères fleuries  les gens auront leur coquelicots et leur chardons ils seront heureux.

    nous on essayera de vivre de subventions, ou de detournement de subvention ( agence de l'eau.., syndicats des eaux ) peut etre un peu des récoltes . faut juste que nos mentalités se fassent à ne plus voir des blés qui font la table et dieu sait que c'est compliqué
    la generation d'après vivra mieux de ca, nous on essuiera les plâtres . donc 2050 oui ca me parait fort probable , je verrai meme  ca un peu avant


    regarder la chine, elle ne va pas vers le système productiviste comme nous car elle sait qu'elle va dans le mur (elle la compris de son industrie), elle veut aller a l'étape d'après directement .










    ton raisonnement à la "halte là " : ya qu'en France que l'on voit ça....

    non en suisse aussi... : rr

    Invité
    Invité


    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: L appel des coquelicots

    Message par fergie62 Mar 18 Sep - 13:17

    Monsieur coquelicot ne veut pas froisser ses lobbyistes
    https://m.facebook.com/story.php?story_fbid=248181752565103&id=348353505216203&anchor_composer=false
    fergie62
    fergie62
    + membre techno +

    département : 62
    Messages : 34302
    Date d'inscription : 25/10/2011
    Age : 40
    Localisation Artesië

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: L appel des coquelicots

    Message par Invité Mar 18 Sep - 13:42

    fergie62 a écrit:Monsieur coquelicot ne veut pas froisser ses lobbyistes
    https://m.facebook.com/story.php?story_fbid=248181752565103&id=348353505216203&anchor_composer=false
    Pas lisible si on est pas inscrit facebook ...

    Invité
    Invité


    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: L appel des coquelicots

    Message par dgé Mar 18 Sep - 14:40

    question: les pesticides bio sont il moins au plus toxique que les pesticides?

    réponse avec mouvement de tête et du corps: je ne peux pas répondre à ça...
    dgé
    dgé
    schtroumpf grognon du forum

    Messages : 40548
    Date d'inscription : 10/09/2009
    Localisation 000

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: L appel des coquelicots

    Message par gaston02 Mar 18 Sep - 15:05


    Avant l'apparition des produit "de synthèse", les semences étaient traitées au mercure et à l'arsenic... c'est tout à fait naturel... moque

    gaston02
    + membre techno +

    département : 02
    Messages : 1705
    Date d'inscription : 27/09/2013
    Age : 52
    Localisation Est 02

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: L appel des coquelicots

    Message par Titi Mar 18 Sep - 17:08

    dgé a écrit:question: les pesticides bio sont il moins au plus toxique que les pesticides?

    réponse avec mouvement de tête et du corps: je ne peux pas répondre à ça...
    Ben voui la nature est capable du pire comme du meilleur, les écolo-bobo ont du mal à l'intégrer.
    http://www.nufarm.com/FRAg/Copseed
    Titi
    Titi
    + membre techno +

    Messages : 5688
    Date d'inscription : 10/09/2009
    Age : 59
    Localisation Saône et Loire

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: L appel des coquelicots

    Message par dgé Mar 18 Sep - 17:55

    merci titi : victoire
    dgé
    dgé
    schtroumpf grognon du forum

    Messages : 40548
    Date d'inscription : 10/09/2009
    Localisation 000

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: L appel des coquelicots

    Message par EtienneCH4 Jeu 20 Sep - 18:35

    gaston02 a écrit:
    Avant l'apparition des produit "de synthèse", les semences étaient traitées au mercure et à l'arsenic... c'est tout à fait naturel... moque
    et les p d t à la bombe cobalt, rayons gamma, les plu durs de tous, on s'en sert pou faire la radiographie des soudures
    EtienneCH4
    EtienneCH4
    + membre techno +

    département : sud Manche et centre Chine
    Messages : 7209
    Date d'inscription : 09/09/2015
    Age : 81
    Localisation Lapenty et Wuhan

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: L appel des coquelicots

    Message par porsche 133 Jeu 27 Sep - 18:05

    oh putain https://www.bfmtv.com/sante/un-nombre-anormalement-eleve-de-bebes-nes-sans-bras-ou-sans-mains-dans-l-ain-1531904.html#xtor=AL-68
    porsche 133
    porsche 133
    + membre techno +

    Messages : 9047
    Date d'inscription : 02/01/2010
    Age : 41
    Localisation bunker du 91

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: L appel des coquelicots

    Message par dgé Jeu 27 Sep - 18:31

    comment se fait il qu'il n'y ait pas une étude sur les enfants d’agriculteurs ou en campagne, qui d'autre pourrait être plus touché ? de plus: population dans la nature (environnement), pas cloitré en ville (majorité de la population)
    dgé
    dgé
    schtroumpf grognon du forum

    Messages : 40548
    Date d'inscription : 10/09/2009
    Localisation 000

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: L appel des coquelicots

    Message par starsky Jeu 27 Sep - 19:51

    Bizarre. Ici maïs presque partout et on a jamais entendu parler de ça. Faudrait peut-être aussi analyser l'eau du robinet et rechercher les résidus de médicaments
    starsky
    starsky
    + membre techno +

    département : 64
    Messages : 898
    Date d'inscription : 07/11/2011
    Age : 49
    Localisation Béarn

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: L appel des coquelicots

    Message par tof Jeu 27 Sep - 19:56

    porsche 133 a écrit:oh  putain  https://www.bfmtv.com/sante/un-nombre-anormalement-eleve-de-bebes-nes-sans-bras-ou-sans-mains-dans-l-ain-1531904.html#xtor=AL-68
    Ils vont passer la vitesse supérieure avec ça !
    tof
    tof
    + membre techno +

    département : 28
    Messages : 37507
    Date d'inscription : 17/12/2009
    Age : 55
    Localisation sud 28

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: L appel des coquelicots

    Message par porsche 133 Jeu 27 Sep - 20:12

    nous aussi ,faut qu'on passe à la vitesse supérieure ,fermer la gueule à tous ces connards
    porsche 133
    porsche 133
    + membre techno +

    Messages : 9047
    Date d'inscription : 02/01/2010
    Age : 41
    Localisation bunker du 91

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: L appel des coquelicots

    Message par PatogaZ Jeu 27 Sep - 20:17

    starsky a écrit:Bizarre. Ici maïs presque partout et on a jamais entendu parler de ça. Faudrait peut-être aussi analyser l'eau du robinet et rechercher les résidus de médicaments

    oui et dans 10 ans on trouvera que ça vient d' une crème anti vergetures ou autre , classique de mettre ça sur l' aliboron de paysan 77 77 77 77


    La grand estoille par sept jours bruslera,
    Nuee fera deux soleils apparoir,
    Le gros mastin toute nuict hurlera,
    Quand grand pontife changera de terroir. (octobre rouge)
    je n' ai pas encore la date du prochain zimboum , je vous tiens au jus dès que j' ai des nouvelles (ASAP)
    L appel des coquelicots - Page 3 Mini_210625IMG_3144L appel des coquelicots - Page 3 Mini_264780charles
    L appel des coquelicots - Page 3 Armada10
    PatogaZ
    PatogaZ
    + Admin +
    + Admin +

    Messages : 94373
    Date d'inscription : 09/09/2009
    Age : 64
    Localisation au bout de la baie de Somme

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: L appel des coquelicots

    Message par bzh centre Jeu 27 Sep - 20:37

    starsky a écrit:Bizarre. Ici maïs presque partout et on a jamais entendu parler de ça. Faudrait peut-être aussi analyser l'eau du robinet et rechercher les résidus de médicaments
    avant tout il serait bon d'avoir les bonnes analyses des boues de stations d'épuration :réfléchi :réfléchi :réfléchi :réfléchi :réfléchi


    les doryphores font la vie dures aux moulins jaunes
    bzh centre
    bzh centre
    + Admin Crevette du forum +

    Messages : 28898
    Date d'inscription : 10/09/2009
    Localisation 56

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: L appel des coquelicots

    Message par GL Jeu 27 Sep - 20:46

    Certaines colles qui contiennent des produits issue du porc. Les végans ont réussis à faire remplacer une colle végétales. Les produits sont plus chers mais ce n'est pas grave, c'est végan.
    GL
    GL
    + membre techno +

    Messages : 21410
    Date d'inscription : 10/09/2009
    Age : 108
    Localisation Assis

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: L appel des coquelicots

    Message par Sazaron Ven 28 Sep - 7:56

    Jamais entendu parler avant de cette maladie...
    Le fait que ce soit cantonné dans ce village (60 fois la moyenne nationale = ailleurs y 'en a moins cqfd) laiiserait plutôt penser à une contamination ciblée comme une décharge sauvage de matériel radioactif genre vieux matériel de radioscopie

    Sazaron
    + membre techno +

    Messages : 580
    Date d'inscription : 05/06/2013
    Age : 44
    Localisation Sud

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: L appel des coquelicots

    Message par EtienneCH4 Ven 28 Sep - 17:04

    Sazaron a écrit:Jamais entendu parler avant de cette maladie...
    Le fait que ce soit cantonné dans ce village (60 fois la moyenne nationale = ailleurs y 'en a moins cqfd) laiiserait plutôt penser à une contamination ciblée comme une décharge sauvage de matériel radioactif genre vieux matériel de radioscopie
    si c'est du vieux matériel de rayons X, il n'y a pas beaucoup de risques,
    le pire c'est une source cobalt , il y a eu des cas de cambriolage de matériel en atelier, et quand les voleurs ont appris les risques de la source cobalt, ils ont balancé la source dans un champ, gros ramdam sur le secteur, du coté de chez pinoc, il a certainement été contaminé !!!!!!
    EtienneCH4
    EtienneCH4
    + membre techno +

    département : sud Manche et centre Chine
    Messages : 7209
    Date d'inscription : 09/09/2015
    Age : 81
    Localisation Lapenty et Wuhan

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: L appel des coquelicots

    Message par BE68 Ven 5 Oct - 6:58

    http://seppi.over-blog.com/2018/10/pourquoi-je-ne-signerai-pas-l-appel-de-m.nicolino-sur-le-blog-ravijen.html
    Tout est dans l'énoncé. A lire
    BE68
    BE68
    + membre techno +

    Messages : 9602
    Date d'inscription : 14/05/2014
    Age : 49
    Localisation 68 Hardt Sud

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: L appel des coquelicots

    Message par GL Ven 5 Oct - 7:58

    Est ce que j'ai bien vu qu'ils étaient à 120 000 signatures ?.
    GL
    GL
    + membre techno +

    Messages : 21410
    Date d'inscription : 10/09/2009
    Age : 108
    Localisation Assis

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: L appel des coquelicots

    Message par Bouiz Ven 5 Oct - 12:16

    J'ai signé l'appel des coquelicots : ha
    L appel des coquelicots - Page 3 Coquel10
    Bouiz
    Bouiz
    + Membre Accro +

    département : Maine et Loire
    Messages : 193
    Date d'inscription : 08/04/2010
    Age : 38
    Localisation Maine et Loire

    http://www.optilldiffusion.com

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: L appel des coquelicots

    Message par PatogaZ Ven 5 Oct - 12:23

    le coquelicot c' est pas neutre , c' est rouge vif , comme les extrémistes qui ont lancé cette pétition (dont mon cher ami François veillerette que nous avons gentiment poussé vers la porte du conseil régional hauts de France )
    à décharge on est pas mieux avec ce cher monsieur bertrand en matière d' agriculture , vu qu' il est inféodé à la FRSEA et que leurs mesures coercitives sont aussi sévères (loi sur l' air et loi sur l' eau dignes des autres )


    La grand estoille par sept jours bruslera,
    Nuee fera deux soleils apparoir,
    Le gros mastin toute nuict hurlera,
    Quand grand pontife changera de terroir. (octobre rouge)
    je n' ai pas encore la date du prochain zimboum , je vous tiens au jus dès que j' ai des nouvelles (ASAP)
    L appel des coquelicots - Page 3 Mini_210625IMG_3144L appel des coquelicots - Page 3 Mini_264780charles
    L appel des coquelicots - Page 3 Armada10
    PatogaZ
    PatogaZ
    + Admin +
    + Admin +

    Messages : 94373
    Date d'inscription : 09/09/2009
    Age : 64
    Localisation au bout de la baie de Somme

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: L appel des coquelicots

    Message par EtienneCH4 Ven 5 Oct - 13:24

    ce serait bien de remplacer les coqueliots par des pavots, plu joli en couleur, et certainement mieux apprécié par le bobos socialos,
    ces écolos, il connaissent rien en business, !!!!
    EtienneCH4
    EtienneCH4
    + membre techno +

    département : sud Manche et centre Chine
    Messages : 7209
    Date d'inscription : 09/09/2015
    Age : 81
    Localisation Lapenty et Wuhan

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: L appel des coquelicots

    Message par M 201 Ven 5 Oct - 17:01

    le 37 est il précurseur ........... :réfléchi

    https://www.francebleu.fr/infos/transports/chambray-les-tours-le-rond-point-de-l-hippodrome-inaugure-1489769349
    M 201
    M 201
    + membre techno +

    Messages : 9460
    Date d'inscription : 04/04/2015
    Age : 52
    Localisation I & l

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: L appel des coquelicots

    Message par dgé Ven 5 Oct - 17:04

    Le coût des travaux pour la ville est de 200 000 euros

    l'argent paie tout, surtout les conneries inutiles aujourd'hui
    dgé
    dgé
    schtroumpf grognon du forum

    Messages : 40548
    Date d'inscription : 10/09/2009
    Localisation 000

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: L appel des coquelicots

    Message par fergie62 Ven 5 Oct - 17:56

    dgé a écrit:Le coût des travaux pour la ville est de 200 000 euros

    l'argent paie tout, surtout les conneries inutiles aujourd'hui
    Ça va faire tout drôle quand le robinet va être fermé, pour l instant la ruralité en a pris plein la gueule, mais les villes n ont pas encore été touché ce n est qu' une question de temps
    fergie62
    fergie62
    + membre techno +

    département : 62
    Messages : 34302
    Date d'inscription : 25/10/2011
    Age : 40
    Localisation Artesië

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: L appel des coquelicots

    Message par cow boy Ven 5 Oct - 18:49

    tof a écrit:
    porsche 133 a écrit:oh  putain  https://www.bfmtv.com/sante/un-nombre-anormalement-eleve-de-bebes-nes-sans-bras-ou-sans-mains-dans-l-ain-1531904.html#xtor=AL-68
    Ils vont passer la vitesse supérieure avec ça !
    Les extrémistes écolo de "l'appel des coquelicots" c'est DAECH ,ils sont infiltré partout ;ils veulent votre peau et seraient prét à utiliser les mêmes "châtiments" les mêmes méthodes d'endoctrinement ,de manipulations ect.....et le pire c'est que ça marche .Comment désendoctriner toute une population qui subi depuis plus de 40 ans un "lavage de cerveau" .Il faut s'attendre au pire les attentats VEGAN ne sont que le début ,les paysans sont leurs cible comme les FLICS sont la cible des "fou de dieu". Ramener une dose de sagesse dans notre société est devenu impossible ...c'est trop tard triste triste triste votre survie sera de se soumettre à leur folie malheureusement

    cow boy
    + membre techno +

    Messages : 2217
    Date d'inscription : 17/05/2010
    Age : 69
    Localisation lorraine,alsace,champagne ardenne

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: L appel des coquelicots

    Message par Invité Ven 5 Oct - 19:04

    cow boy a écrit:
    tof a écrit:
    porsche 133 a écrit:oh  putain  https://www.bfmtv.com/sante/un-nombre-anormalement-eleve-de-bebes-nes-sans-bras-ou-sans-mains-dans-l-ain-1531904.html#xtor=AL-68
    Ils vont passer la vitesse supérieure avec ça !
    Les extrémistes écolo de "l'appel des coquelicots" c'est DAECH ,ils sont infiltré partout ;ils veulent votre peau et seraient prét à utiliser les mêmes "châtiments" les mêmes méthodes d'endoctrinement ,de manipulations ect.....et le pire c'est que ça marche .Comment désendoctriner toute une population qui subi depuis plus de 40 ans un "lavage de cerveau" .Il faut s'attendre au pire les attentats VEGAN ne sont que le début ,les paysans sont leurs cible comme les FLICS sont la cible des "fou de dieu". Ramener une dose de sagesse dans notre société est devenu impossible ...c'est trop tard triste triste triste votre survie sera de se soumettre à leur folie malheureusement

    ou de mourir dans l honneur ( saint denis monjoie )

    Invité
    Invité


    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: L appel des coquelicots

    Message par Invité Ven 5 Oct - 19:54

    cow boy a écrit:
    tof a écrit:
    porsche 133 a écrit:oh  putain  https://www.bfmtv.com/sante/un-nombre-anormalement-eleve-de-bebes-nes-sans-bras-ou-sans-mains-dans-l-ain-1531904.html#xtor=AL-68
    Ils vont passer la vitesse supérieure avec ça !
    Les extrémistes écolo de "l'appel des coquelicots" c'est DAECH ,ils sont infiltré partout ;ils veulent votre peau et seraient prét à utiliser les mêmes "châtiments" les mêmes méthodes d'endoctrinement ,de manipulations ect.....et le pire c'est que ça marche .Comment désendoctriner toute une population qui subi depuis plus de 40 ans un "lavage de cerveau" .Il faut s'attendre au pire les attentats VEGAN ne sont que le début ,les paysans sont leurs cible comme les FLICS sont la cible des "fou de dieu". Ramener une dose de sagesse dans notre société est devenu impossible ...c'est trop tard triste triste triste votre survie sera de se soumettre à leur folie malheureusement
    >>> Le rêve secret des écolos français

    Invité
    Invité


    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: L appel des coquelicots

    Message par Invité Ven 5 Oct - 19:56

    Béret vert a écrit:
    cow boy a écrit:
    tof a écrit:
    porsche 133 a écrit:oh  putain  https://www.bfmtv.com/sante/un-nombre-anormalement-eleve-de-bebes-nes-sans-bras-ou-sans-mains-dans-l-ain-1531904.html#xtor=AL-68
    Ils vont passer la vitesse supérieure avec ça !
    Les extrémistes écolo de "l'appel des coquelicots" c'est DAECH ,ils sont infiltré partout ;ils veulent votre peau et seraient prét à utiliser les mêmes "châtiments" les mêmes méthodes d'endoctrinement ,de manipulations ect.....et le pire c'est que ça marche .Comment désendoctriner toute une population qui subi depuis plus de 40 ans un "lavage de cerveau" .Il faut s'attendre au pire les attentats VEGAN ne sont que le début ,les paysans sont leurs cible comme les FLICS sont la cible des "fou de dieu". Ramener une dose de sagesse dans notre société est devenu impossible ...c'est trop tard triste triste triste votre survie sera de se soumettre à leur folie malheureusement
    >>> Le rêve secret des écolos français

    une nouvelle dictature Laughing

    Invité
    Invité


    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: L appel des coquelicots

    Message par Robust Ven 5 Oct - 20:26

    BE68 a écrit:http://seppi.over-blog.com/2018/10/pourquoi-je-ne-signerai-pas-l-appel-de-m.nicolino-sur-le-blog-ravijen.html
    Tout est dans l'énoncé. A lire

    Excellent cet article.

    Merci BE68 : victoire
    Robust
    Robust
    + membre techno +

    département : Oise
    Messages : 6399
    Date d'inscription : 12/09/2009
    Age : 50
    Localisation Sud Ouest de l'Oise (Vexin)

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: L appel des coquelicots

    Message par Contenu sponsorisé


    Contenu sponsorisé


    Revenir en haut Aller en bas

    Page 3 sur 7 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

    Revenir en haut

    - Sujets similaires

     
    Permission de ce forum:
    Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum