AGRICULTURE - CONVIVIALITÉ - ENVIRONNEMENT (A.C.E)
Bonjour et bienvenue sur ACE !!!!

Enregistrez-vous sur le forum et n'oubliez pas de renseigner votre profil.

Avant de poster pour la première fois, veuillez avoir la politesse de vous présenter aux membres ( rubrique "Présentation des Nouveaux Membres"). Merci pour eux.


Rejoignez le forum, c’est rapide et facile

AGRICULTURE - CONVIVIALITÉ - ENVIRONNEMENT (A.C.E)
Bonjour et bienvenue sur ACE !!!!

Enregistrez-vous sur le forum et n'oubliez pas de renseigner votre profil.

Avant de poster pour la première fois, veuillez avoir la politesse de vous présenter aux membres ( rubrique "Présentation des Nouveaux Membres"). Merci pour eux.
AGRICULTURE - CONVIVIALITÉ - ENVIRONNEMENT (A.C.E)
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Statistiques
Nous avons 5504 membres enregistrés
L'utilisateur enregistré le plus récent est Simon.a

Nos membres ont posté un total de 2929250 messages dans 83583 sujets
larécolte

larecolte
Guilbart 2021
3ème guerre mondiale imminente...? Guilba10
dette de la France

compteur de la dette
Petites annonces

    Pas d'annonces disponibles.

    Adieu mes amis
    AgrimarneIvanquoiMassey8210CamomilleJMF 79
    Guilbart 2021
    3ème guerre mondiale imminente...? Guilba10
    -40%
    Le deal à ne pas rater :
    Pompe à air électrique et portable Xiaomi Mi Pump
    29.99 € 49.99 €
    Voir le deal

    3ème guerre mondiale imminente...?

    +15
    bingo
    Honoré de Barzac
    EtienneCH4
    PatogaZ
    carlo s
    marie70
    hermine 22
    bzh centre
    seguim
    JJ
    lubrano
    alain
    dgé
    thierry01052
    bidou02
    19 participants

    Aller en bas

    default 3ème guerre mondiale imminente...?

    Message par bidou02 Mer 21 Nov 2018, 20:06

    http://www.wikistrike.com/2018/11/mouvement-financier-mondial-la-famille-rothschild-vend-toutes-ses-fiducies.html



    lisez moi ca et on en reparle...
    ca pue à mort je vous le dis !


    autre info que j'ai glanné et qui serait à vérifier : depuis l'arrivée de Macron au pouvoir, la france aurait acheté 50 MILLIARDS d'obligations américaines.
    Acheter de la dette américaine...Quel intéret ?

    Pour rappel MAcron est un ancien "banquier" (ou plutot entremeteur) de chez Rotschild justement.........


    je vois le mal partout, mais en meme temps.......... :réfléchi
    bidou02
    bidou02
    + membre techno +

    Messages : 50003
    Date d'inscription : 21/09/2009
    Age : 36
    Localisation Pas loin de Marly Gomont (02)

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: 3ème guerre mondiale imminente...?

    Message par thierry01052 Mer 21 Nov 2018, 20:12

    sur ce coup, je suis largué...
    j'arrive pas à saisir le truc   rame         Embarassed
    thierry01052
    thierry01052
    + membre techno +

    Messages : 6427
    Date d'inscription : 29/03/2013
    Age : 51
    Localisation ain, dans le futur PNR des lyonnais

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: 3ème guerre mondiale imminente...?

    Message par dgé Mer 21 Nov 2018, 20:50

    certains disent que c'est rien, car ça ne représente que la partie comparable aux placement pourri des banques, et qu'ils feraient ça, car la chasse à la "fraude" se fait présente

    d'autre disent qu'ils ont reproduit ce qu'ils ont fait avant 14 et 39

    moi :réfléchi  et je m'en tape, j’attends que ça pour la france
    dgé
    dgé
    schtroumpf grognon du forum

    Messages : 37837
    Date d'inscription : 10/09/2009
    Localisation 000

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: 3ème guerre mondiale imminente...?

    Message par alain Jeu 22 Nov 2018, 06:47

    La 3è guerre mondial çà fait + de 30 ans que j'entends dire qu'elle est pas loin.
    :réfléchi


    Tourne-toi vers le soleil, l’ombre sera derrière toi.
    (proverbe Maori)
    alain
    alain
    +Admin fromager+

    Messages : 21641
    Date d'inscription : 11/09/2009
    Age : 59
    Localisation Haute-Savoie

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: 3ème guerre mondiale imminente...?

    Message par lubrano Jeu 22 Nov 2018, 07:13

    Sauf peut-être qu'il y a 30 ans, on n'en était peut-être pas aussi proche.....
    lubrano
    lubrano
    + membre techno +

    Messages : 5130
    Date d'inscription : 04/11/2012
    Age : 48
    Localisation Aude

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: 3ème guerre mondiale imminente...?

    Message par JJ Jeu 22 Nov 2018, 07:43

    Perso je ne suis pas ennuyé pour liquider mes avoirs.
    77 77
    JJ
    JJ
    + membre techno +

    Messages : 6455
    Date d'inscription : 13/02/2010
    Age : 48
    Localisation barrois 52

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: 3ème guerre mondiale imminente...?

    Message par seguim Jeu 22 Nov 2018, 08:17

    ne sachant pas de quoi ça parle, je me renseigne

    https://www.notaires.fr/fr/immobilier-fiscalit%C3%A9/fiscalit%C3%A9-et-gestion-du-patrimoine/la-fiducie

    info reprise par jeuxvideo.com scoopnest .com et bien d'autres sites peu connus mais par aucun "grand media"

    bref, je ne comprends pas cette "info"  : bate
    seguim
    seguim
    + membre techno +

    Messages : 10494
    Date d'inscription : 04/01/2011
    Age : 53
    Localisation entre la boulette d'avesnes et le maroilles

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: 3ème guerre mondiale imminente...?

    Message par bzh centre Jeu 22 Nov 2018, 08:20

    seguim a écrit:ne sachant pas de quoi ça parle, je me renseigne

    https://www.notaires.fr/fr/immobilier-fiscalit%C3%A9/fiscalit%C3%A9-et-gestion-du-patrimoine/la-fiducie

    info reprise par jeuxvideo.com scoopnest .com et bien d'autres sites peu connus mais par aucun "grand media"

    bref, je ne comprends pas cette "info"  : bate
    il ne faut pas faire peur a la population : victoire


    les doryphores font la vie dures aux moulins jaunes
    bzh centre
    bzh centre
    + Admin Crevette du forum +

    Messages : 27547
    Date d'inscription : 10/09/2009
    Localisation 56

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: 3ème guerre mondiale imminente...?

    Message par hermine 22 Jeu 22 Nov 2018, 10:41

    une explication du rachat des obligations https://reseauinternational.net/la-france-doit-elle-acheter-de-la-dette-publique-americaine/
    hermine 22
    hermine 22
    + membre techno +

    département : 22
    Messages : 37783
    Date d'inscription : 23/10/2009
    Age : 71
    Localisation bretagne

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: 3ème guerre mondiale imminente...?

    Message par marie70 Jeu 22 Nov 2018, 11:11

    chaque  état achete de la dette  a  son voisin    pour couvrir sa propre dette  !!

    tous les états  sont  liés  financièrement 
    les  histoires  de dettes c est  du  vent  mais  ca fait travailler du  monde !!
    et  surtout  les banquiers !
    marie70
    marie70
    + membre techno +

    département : centre ouest
    Messages : 10190
    Date d'inscription : 22/04/2012
    Age : 51
    Localisation centre ouest

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: 3ème guerre mondiale imminente...?

    Message par carlo s Jeu 22 Nov 2018, 20:10

    en belgique les artisants font du facturing entre eux .... ozil
    carlo s
    carlo s
    + membre techno +

    Messages : 38578
    Date d'inscription : 09/09/2009
    Age : 53
    Localisation sud de l'ile

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: 3ème guerre mondiale imminente...?

    Message par carlo s Ven 03 Jan 2020, 21:34

    pour le petrole ...

    https://www.liberation.fr/planete/2020/01/03/entre-l-iran-et-les-etats-unis-l-engrenage_1771687
    carlo s
    carlo s
    + membre techno +

    Messages : 38578
    Date d'inscription : 09/09/2009
    Age : 53
    Localisation sud de l'ile

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: 3ème guerre mondiale imminente...?

    Message par PatogaZ Ven 03 Jan 2020, 21:37

    bidou02 a écrit:http://www.wikistrike.com/2018/11/mouvement-financier-mondial-la-famille-rothschild-vend-toutes-ses-fiducies.html



    lisez moi ca et on en reparle...
    ca pue à mort je vous le dis !


    autre info que j'ai glanné et qui serait à vérifier : depuis l'arrivée de Macron au pouvoir, la france aurait acheté 50 MILLIARDS d'obligations américaines.
    Acheter de la dette américaine...Quel intéret ?

    Pour rappel MAcron est un ancien "banquier" (ou plutot entremeteur) de chez Rotschild justement.........


    je vois le mal partout, mais en meme temps.......... :réfléchi

    50 milliards sur une dette de 2430 milliards c' est de la zoubia de chameau 77 77 77


    La grand estoille par sept jours bruslera,
    Nuee fera deux soleils apparoir,
    Le gros mastin toute nuict hurlera,
    Quand grand pontife changera de terroir. (octobre rouge)
    je n' ai pas encore la date du prochain zimboum , je vous tiens au jus dès que j' ai des nouvelles (ASAP)
    3ème guerre mondiale imminente...? Mini_210625IMG_31443ème guerre mondiale imminente...? Mini_264780charles
    3ème guerre mondiale imminente...? Armada10
    3ème guerre mondiale imminente...? Armad310
    PatogaZ
    PatogaZ
    + Admin +
    + Admin +

    Messages : 92099
    Date d'inscription : 09/09/2009
    Age : 62
    Localisation au bout de la baie de Somme

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: 3ème guerre mondiale imminente...?

    Message par carlo s Ven 03 Jan 2020, 22:02

    met la date sur les messages pato .... 63 63

    par bidou02 le Mer 21 Nov 2018 - 20:06
    carlo s
    carlo s
    + membre techno +

    Messages : 38578
    Date d'inscription : 09/09/2009
    Age : 53
    Localisation sud de l'ile

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: 3ème guerre mondiale imminente...?

    Message par hermine 22 Sam 04 Jan 2020, 09:48

    les conflits semblent inévitables
    quel scénario pour la france autre que militaire
    je pense a l'alimentaire  :réfléchi
    hermine 22
    hermine 22
    + membre techno +

    département : 22
    Messages : 37783
    Date d'inscription : 23/10/2009
    Age : 71
    Localisation bretagne

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: 3ème guerre mondiale imminente...?

    Message par EtienneCH4 Sam 04 Jan 2020, 11:53

    les américains veulent peut-être pousser les iraniens à dévoiler leur potentiel nucléaire,
    depuis le temps que les iraniens trafiquent avec l'enrichissement de l'uranium pour le militariser, ils y sont peut-être arrivés,
    en tout cas ce coup de pied dans la fourmilière va nous apprendre des choses, et aussi si les iraniens doivent financer leur défense, ça fera moins de monnaie disponible pour le terrorisme international,
    et aussi peut-etre que les homo écolo bobo vont devoir serrer les fesses !!!! et nous foutre la paix,
    EtienneCH4
    EtienneCH4
    + membre techno +

    département : sud Manche et centre Chine
    Messages : 6360
    Date d'inscription : 09/09/2015
    Age : 80
    Localisation Lapenty et Wuhan

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: 3ème guerre mondiale imminente...?

    Message par Honoré de Barzac Sam 04 Jan 2020, 12:23

    EtienneCH4 a écrit:les américains veulent peut-être pousser les iraniens à dévoiler leur potentiel nucléaire,
    depuis le temps que les iraniens trafiquent avec l'enrichissement de l'uranium pour le militariser, ils y sont peut-être arrivés,
    en tout cas ce coup de pied dans la fourmilière va nous apprendre des choses, et aussi si les iraniens doivent financer leur défense, ça fera moins de monnaie disponible pour le terrorisme international,
    et aussi peut-etre que les homo écolo bobo vont devoir serrer les fesses !!!! et nous foutre la paix,
    et le quatar , et les saouds.....c'est encore pire on les finance nous mêmes........

    Honoré de Barzac
    + membre techno +

    département : pyrénéezatlantiques
    Messages : 6013
    Date d'inscription : 03/01/2016
    Age : 70
    Localisation vraiment tout près de chez moi, c'est pour direre sinon Barzac parce que Balzac, écrivaillon avait déjà pris ce pseudo..

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: 3ème guerre mondiale imminente...?

    Message par carlo s Sam 04 Jan 2020, 12:35

    on va le payer à la pompe !
    carlo s
    carlo s
    + membre techno +

    Messages : 38578
    Date d'inscription : 09/09/2009
    Age : 53
    Localisation sud de l'ile

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: 3ème guerre mondiale imminente...?

    Message par bingo Sam 04 Jan 2020, 12:49

    carlo s a écrit:on va le payer à la pompe !
    si tu peux pas augmenter les taxes et impots fais augmenter le petrole !!

    bingo
    + membre techno +

    Messages : 11605
    Date d'inscription : 07/07/2013
    Age : 33
    Localisation normandie

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: 3ème guerre mondiale imminente...?

    Message par dgé Sam 04 Jan 2020, 16:34

    pour l'heure, ça ressemble au scenario de la 1ere guerre mondiale avec 

    L'assassinat de François-Ferdinand

    dgé
    dgé
    schtroumpf grognon du forum

    Messages : 37837
    Date d'inscription : 10/09/2009
    Localisation 000

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: 3ème guerre mondiale imminente...?

    Message par hermine 22 Dim 05 Jan 2020, 09:44

    EtienneCH4 a écrit:les américains veulent peut-être pousser les iraniens à dévoiler leur potentiel nucléaire,
    depuis le temps que les iraniens trafiquent avec l'enrichissement de l'uranium pour le militariser, ils y sont peut-être arrivés,
    en tout cas ce coup de pied dans la fourmilière va nous apprendre des choses, et aussi si les iraniens doivent financer leur défense, ça fera moins de monnaie disponible pour le terrorisme international,
    et aussi peut-etre que les homo écolo bobo vont devoir serrer les fesses !!!! et nous foutre la paix,
    je pense que le maire de languet va faire moins recettes
    les coquelicots se désespèrent d'ailleurs de l'état de leurs troupes de plus en plus maigrichons
    hermine 22
    hermine 22
    + membre techno +

    département : 22
    Messages : 37783
    Date d'inscription : 23/10/2009
    Age : 71
    Localisation bretagne

    Revenir en haut Aller en bas

    L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message

    default Re: 3ème guerre mondiale imminente...?

    Message par seguim Sam 08 Fév 2020, 11:26

    reçu ça ce matin de Marc JUTIER, ca doit faire suite à un lien ici  :réfléchi


    -----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------






    La lettre du MMJ – N° 15. La crise finale du capitalisme est certaine ; la seule question c'est : quand ?
    La lettre N° 15 en ligne

    Pleine lune le 9 février à 08h35

    Éditorial
    En 2013, je publiai un article intitulé : Crise finale du capitalisme ou 3e Guerre Mondiale ? Françaises, Français, réveillez-vous ! - agoravox.fr/actualites/international/article/crise-finale-du-capitalisme-ou-3e-137789 (+ de 100 000 vues), dans lequel je disais : "Ce que nous vivons, ce n’est pas une crise, c’est la plus grande escroquerie de l’histoire de l’humanité ! Il est plus que temps de nous réveiller et de foutre un bon « coup de pied au cul » aux banksters, aux multinationales et aux psychopathes qui dirigent le monde ! Ces fous veulent nous amener à une confrontation planétaire juste pour ne pas perdre le pouvoir." ; en 2020, le problème n'a pas fondamentalement changé ! On le sait, la crise finale du capitalisme est certaine ; la seule question c'est : quand ? Onze ans après la faillite de Lehman Brothers, l’éclatement d’une nouvelle crise financière mondiale semble imminent. Les signes précurseurs de la crise à venir sont :

    • l'amplification de la guerre commerciale menée par les États-Unis, au même moment qu’un ralentissement de la demande mondiale dû aux politiques restrictives de la réserve fédérale américaine et de la banque centrale chinoise ;


    • la crise industrielle globale liée au fait que le monde devient une économie de services, ce qui déstabilise les pays qui étaient essentiellement des économies industrielles ;


    • les investisseurs qui prendrent des risques irresponsables sur les marchés financiers (plus les taux d’intérêts sont faibles, plus les investisseurs sont incités à tout risquer pour rentabiliser leurs placements), le manque de rendement des titres obligataires devient alors une incitation permanente à la faute ;
    • l’énorme quantité de dettes privées aux U.S. qui ne seront pas remboursées (dette des étudiants U.S. : + de 1500 milliards de dollars, qu'ils ne pourront pas rembourser faute de futurs salaires conséquents ; une nouvelle crise des subprimes : beaucoup d’institutions de crédit américaines ont recommencé les mêmes bêtises qu’avant 2007, elles prêtent à nouveau à des ménages pauvres, avant de titriser ces crédits douteux et de les disséminer sur les marchés internationaux ; la dette des cartes de crédit : 1000 milliards de dollars environ) ;


    • les banques européennes ont beaucoup d'actifs pourris (les banques italiennes, les cajas espagnoles – les caisses d’épargne espagnoles ont subi de plein fouet les conséquences de la crise immobilière après avoir joué un rôle important dans le gonflement de la bulle immobilière – vont toujours mal ; les Landesbanken allemandes ne vont pas bien non plu et l’Allemagne a tout fait pour empêcher la BCE d’aller superviser de près ce secteur ; la Deutsche Bank donne régulièrement des signes de fragilité inquiétants) et contrairement à ce qu’elles répètent, les banques n’ont pas fini de nettoyer leurs bilans après la crise de 2008, bref nous sommes loin d’être à l’abri de la faillite d’un gros établissement bancaire européen ;


    • les banques chinoises sont complètement opaques (on ignore une grande partie de leur bilan), elles ont énormément prêté pour alimenter l’explosion immobilière, or des erreurs d’estimation des flux migratoires liés à l’exode rural chinois (qui touche plus d’une centaine de millions de personnes sur une décennie) ont entraîné des milliers de quartiers fantômes, vides aujourd’hui ... cette bulle immobilière pourrait crever d’un instant à l’autre ;
    • l’énorme endettement des entreprises dans le monde ;
    • l’indice Baltic Dry Index (BDI), un des indicateurs clés pour savoir où l’économie mondiale s’oriente, a plongé de 80% en 5 mois (allnews.ch/content/points-de-vue/commentaire-hebdomadaire-de-raiffeisen-50 / Baltic Dry Index has continued its dramatic fall – capital.com/baltic-dry-continues-to-plunge) .

    Alors crise mondiale en perspective ? Nous dirigeons-nous vers une reprise achetée à crédit ou vers un ralentissement économique mondial d’une ampleur inédite ? Cette accumulation de dettes privées n’est pas viable, un moment va arriver où beaucoup d’investisseurs qui se sont endettés pour acheter des actifs financiers en pariant à la hausse des cours ne seront plus en mesure de rembourser leur dette, parce qu’ils n’auront plus assez de revenus venant de l’économie réelle (laquelle est en berne partout sur la planête), ils seront contraints de vendre leurs actifs, ce qui va retourner les marchés financiers, bref on est en présence des mécanismes à l’oeuvre dans toutes les crises financières, au moins depuis 1929. Les potentiels de croissance des économies ont été revus en baisse et la marge de manœuvre et la capacité de réponse est moins fortes qu’en 2008-2009. Certes 2019 a été une année record depuis 12 ans à la Bourse de Paris, avec un gain de 28 %, mais cette hausse est due exclusivement aux politiques monétaires généreuses et laxistes de la Fed et de la BCE. De plus, dix valeurs seulement du CAC 40 ont généré plus des deux tiers de la hausse de l’indice, avec un bond de plus de 60 % pour LVMH, de 59 % pour Airbus et de 95 % pour STMicroelectronics. Le montant des rachats d’actions a dépassé les 250 milliards d’euros en Europe, ce qui a aussi contribué à faire monter les indices. Fin novembre 2019, 57 % des obligations souveraines de la zone euro évoluaient à des taux négatifs, soit 4500 milliards d’euros sur un marché de 8000 milliards d’euros. Il est probable que les politiques monétaires ont atteint leurs limites, sous peine d’explosion du Système. L’économie mondiale est-elle plus vulnérable en 2020 qu’en 2008 ? La réponse est donc sans aucun doute possible : OUI.

    Malheureusement, cette crise financière peut être, encore une fois comme en 2008, le prétexte à maintenir un système défaillant à flot, à faire avancer un agenda d'austérité et de privatisations, et cet agenda une fois contesté peut être suivi d'une aggravation de la répression d'état et de la crispation des pouvoirs en place ; pourtant ça n'arriverra pas comme cela, la prochaine crise pourrait bien être la crise finale.

    Aux sources d'une crise financière : les bulles, mais la formation et l'explosion d'une bulle spéculative a toujours un impact sur le réel. Une bulle spéculative, ou hausse excessive des prix des titres financiers, reflète des attentes démesurées des investisseurs sur les profits qui seront générés par une entreprise et par le travail de leurs salariés, et sur la part qu'ils pourront en capter sous forme de dividendes ou d'intérêts. Les bulles c'est trop de capitaux qui cherchent des opportunités d'investissement. Enrichissement et accumulation sans fin des plus riches, multinationales qui rachètent leurs propres actions, retraites poussées vers un régime privé (casse et dévalorisation du système de retraite publics par répartition, promotion des fonds de pension), multinationales, encore, qui accumulent des quantités astronomiques de liquidités : c'est un véritable "mur d'argent" qui n'en finit pas de pousser les prix des titres financiers à la hausse et qui fait tenir les marchés.

    Mais quand la bulle explose, qui touche-t-elle ? Certes, les titres financiers qui s'échangent sur les marchés sont principalement détenus par les personnes les plus fortunées ; pour autant, les personnes qui ont une partie de leur argent sur les marchés financiers ne sont pas toutes et tous à égalité devant un krach. D'abord parce qu'au moment où le marché se retourne, les mieux placés – les gros détenteurs de capitaux – se trouvent aux premières loges de l'information (grâce aux banquiers, avocats, fiscalistes et autres conseillers patrimoniaux à leur service). Ensuite parce que perdre une partie d'une fortune financière, certes importante, mais qui n'est qu'une cerise sur le gâteau d'un patrimoine et de revenus confortables ne veut pas dire la même chose que perdre les quelques économies qui constituaient votre seule réserve.

    Mais le choc touche immanquablement les banques car elles sont au cœur des marchés financiers. Elles ont développé leurs activités sur les marchés en empruntant. Elles ont emprunté et continuent d'emprunter, souvent à un ou quelques jours, des quantités colossales de capitaux dont elles sont vitalement dépendantes. Elles empruntent aux marchés financiers : autres banques, multinationales, sociétés d'assurances, fonds de pension, fonds d'investissement, fonds monétaires, et derrière ces différents fonds, des particuliers. Avec ces emprunts, elles achètent des titres financiers (actions, obligations...) et autres paris sur les marchés. Pour des banques comme HSBC, BNP Paribas, Crédit Agricole et Deutsche Bank (4 plus grandes banques européennes avec un actif d'environ 2000 milliards d'euro - fr.statista.com/statistiques/882866/classement-banques-total-actifs-europe), les activités de marché représentent jusqu'à deux tiers de leur bilan. Ces activités sont dénommées : banque d’affaire, de marché ou de financement et d’investissement.

    Mais les banques occupent aussi des fonctions centrales dans notre société, et il est quasi impossible de les contourner : moyens de paiement (comptes courants, cartes de débit, distributeurs de billets, virements), conservation de l'épargne, et financement des entreprises, du secteur public et des ménages par le crédit. Ces fonctions, que l’on rassemble sous le terme de « banque commerciale » sont des fonctions d'intérêt public, qui représentent environ un tiers de leur bilan.

    Lorsqu'une bulle éclate, elle touche rapidement à la viabilité même de ces géants bancaires, car les titres financiers que ces méga-banques détiennent perdent de la valeur. Or, le capital apporté par les actionnaires (qui fait office de “coussin de sécurité” en cas de pertes), ne représente pas plus de 5% des engagements pris par les grandes banques (le ratio Mac Donough est de 8%, mais les prêts aux Etats ne sont pas pris en compte pour le calcul du ratio). La responsabilité financière des actionnaires étant (en l'état actuel du droit privé) limitée à leur apport, ce capital s'avère bien vite insuffisant. Un krach boursier peut donc vite causer la faillite d'une banque. Les banques se retrouvent donc dans l'impossibilité de rembourser tous leurs créanciers. En l'absence de sauvetage, les créanciers (banques, fonds d'investissement et autres fonds de pension) sont également touchés, et les faillites se répercutent en chaîne dans le système.

    Ce qu'on ne doit pas perdre de vue, c'est que c'est une partie du patrimoine financier d'une minorité possédante de la population (créancière, donc) qui risque alors de disparaître. Pour ce qui est des comptes bancaires, la loi les protège jusqu'à 100000 euros par personne et par banque, et il est difficile d'imaginer qu'on aille y piocher en premier tant ce type de décision est inacceptable pour la population. Ce ne sont donc pas les comptes courants qui sont le plus à risque, bien au contraire. Pourtant c'est bien par eux que sont justifiés les sauvetages bancaires comme ceux auxquels nous avons assisté entre 2008 et 2011.

    Une des choses que l'on retient de la crise de 2008 c'est qu'il a fallu sauver les banques et que cela nous a coûté très cher : sur l'ensemble de l'UE, ce sont 1400 milliards d'euros qui ont été nécessaires pour recapitaliser les banques et couvrir leurs pertes, sans compter les centaines de milliards de garanties. Nous n'avions pas d'autre choix, nous a-t-on dit. Ce sauvetage a été inconditionnel et uniforme, et il a, in fine, permis de maintenir le statu quo. C'est la peur du chaos qui a été agitée cette fois-là, et il y a fort à parier que le même spectre sera agité devant nos yeux lors de la prochaine crise financière. Éviter les écueils de 2008 et de la réponse politique à laquelle nous n'avons pas su résister suppose de comprendre comment et surtout pourquoi ce discours s'est imposé.

    Nous pourrions dire "tant pis pour ces banques, laissons-les tomber". Sauf que nous le savons bien : la faillite des banques par leur côté "banque d'affaire active sur les marchés financiers" c'est aussi la faillite des banques commerciales qui font partie des mêmes institutions. Lorsque la banque d'affaire fait faillite, c'est l'ensemble, banque d'affaire ET banque commerciale, qui fait faillite. Les comptes bancaires des particuliers et des entreprises au sein de ces banques ne sont alors plus accessibles, et plus aucun paiement (retrait, carte, virement) n'est possible pour les clients des banques en faillite - pendant un certain temps au moins. Sans compter la perspective de faillites en chaîne parfois dépeinte comme un "effondrement total du système financier". Il y a de quoi paniquer. Le terreau est alors fertile pour faire accepter un "état d'urgence" qui nous prive de tout temps de réflexion.

    Nous nous retrouvons capturés dans une "alternative infernale" qui nous donne le choix entre la peste ou le choléra, entre le chaos le plus complet ou un sauvetage immédiat par l'Etat. Nous nous retrouvons coincés parce qu'il n'y a pas moyen de laisser tomber les comptes courants et l'épargne bancaire de la population, et parce qu'il est devenu inenvisageable de laisser les pertes des banques se répercuter sur les fonds de pension, les sicav et autres produits d'investissement, puisque cela aussi pourrait avoir un impact sur les petits épargnants. Et alors que nous sommes sous le choc et quelque peu sidérés, commence une série de mesures dont on ne réalisera la portée qu'une fois remis de nos émotions.

    S'il peut être nécessaire de sauver les banques, il nous faut déconstruire dès à présent le discours du chaos qui cherchera à nous unifier derrière une menace commune alors qu'à l'évidence, selon où l'on se trouve dans la société, on n’affronte pas la situation avec le même point de départ. Il faudra donc faire le tri.

    Cette inégalité de situation se doit d'être au cœur de notre pensée de la crise et de sa résolution. Si l'on ne fait pas le tri entre qui voit ses capitaux sauvés et qui les perd, on sauve tout le système financier, en ce inclus ceux qui en ont bien profité jusque-là et pourront continuer allègrement à extraire de la valeur des sols, de notre travail et du vivant en général pour leur profit personnel. En d'autres termes, un sauvetage indifférencié encourage le maintien d'un système défaillant qui ne cesse d'accélérer le creusement des inégalités et la dégradation des conditions d'existence sur terre. C'est le cas depuis 2008, les réformes du système financier n'ayant mené nulle part. En effet, vu l'ampleur du désastre économique, social et écologique, et vu la menace de prochaine crise financière, nous ne mentionnerons pas les réglementations mises en place depuis 2008 qui, malgré - ou plutôt à cause! - de leur épaisseur (des dizaines de milliers de pages de réglementations européennes et nationales) n'ont rien modifié des problèmes de fond posés par le système bancaire et financier actuel. Des députés français en sont encore à tenter de s’opposer au peu qui a été mis en place, voir la réaction de l’ONG Finance Watch à la résolution discutée le 06/01/2020 à l’Assemblée Nationale : finance-watch.org/les-deputes-francais-ne-doivent-pas-bloquer-la-finalisation-des-accords-de-bale-iii/

    Faire le tri permet d'une part de diminuer la facture du sauvetage, et d'autre part de restaurer une forme de justice sociale. En d'autres termes, on doit se permettre de faire la différence entre une personne qui, si elle perd les montants qu'elle avait investis directement ou indirectement dans la banque, pourrait voir se dégrader ses conditions d'existence dans des domaines essentiels (logement, santé, ...) et une personne pour qui les choses ne changeront pas fondamentalement puisque la perte ne représente qu'une partie de son patrimoine et que cette perte ne l'empêchera pas de maintenir des conditions de vie privilégiées. Certes c'est un sujet délicat, mais nous n'avons pas d'autre choix que de l'affronter, et donc de confronter les intérêts en place à la nécessité de la situation. Cela suppose que nous puissions construire et maintenir un rapport de force suffisant et pendant suffisamment de temps, et que nous acceptions l'idée qu'il y aura destruction inévitable de capital, que ça ne signifiera pas nécessairement destruction de valeur, et que cela pourra même devenir une opportunité. Pour cela, nous devons en parler concrètement et plus largement, au sein des mouvements militants, associatifs et syndicaux. Nous devons nous raconter d'autres histoires que la répétition des mêmes défaites.

    L'acte de sauvetage est un acte de socialisation dont nous pouvons tirer parti. À partir de 2008, les rachats, dans l'urgence, de banques en faillite par les états auraient pu être le début d'une renaissance d'un secteur public bancaire en Europe : la Grande-Bretagne rachetait la Royal Bank of Scotland, l'Espagne, Bankia, etc. Cela dit, les discours gouvernementaux ont été uniformes : le rachat serait suivi d’une restructuration aux frais de l'Etat et d'une revente à des intérêts privés. En cas de crise financière, d'autres sauvetages bancaires sont à envisager. Alors pourquoi ne pas nous donner les moyens d'aller au bout de la possibilité qu'il comprend ? Certes, défaire un tel sac de nœuds demande plus d'efforts qu'un sauvetage indifférencié, mais cela en vaut largement la peine.

    Voici quelques propositions en ce sens avant d'appliquer une réforme monétaire fondamentale telle que proposé par le MMJ :
    Une séparation des activités bancaires et mettre les activités de marché en liquidation judiciaire. Cette proposition demande à être précisée et travaillée, car il faudra être en mesure de faire le tri entre les créanciers : qui pourra être indemnisé et comment, et qui perdra une partie ou totalité du capital investi. Il s'agit d'éviter à tout prix de reproduire la catastrophe du cas Dexia en 2011, en pleine débâcle, la Belgique acquérait Dexia Banque Belgique et gardait, avec la France et le Luxembourg, la maison-mère, chargée de titres financiers invendables (Dexia SA). Dexia SA est encore et toujours entre les mains des Etats, et ce n'est pas un cadeau : à plusieurs reprises ils ont réinjecté plusieurs centaines de millions d'euros, et les garanties accordées par la Belgique (40 milliards d'euros!) viennent d'être prolongées (lecho.be/entreprises/banques/l-europe-prolonge-les-garanties-d-etat-de-dexia/10166565.html) alors qu'une crise financière pointe. Plutôt qu'une "gestion en extinction" étalée sur des années, aux frais de la population, il faut donc envisager une faillite dont les coûts seraient assumés par les plus gros prêteurs.

    C'est donc des sauvetages partiels et conditionnels des banques qu'il faudra faire, c'est à dire un non-remboursement d'une partie des créanciers et le rachat des activités de banque commerciale à l'euro symbolique par l'Etat (une banque en faillite n'a plus aucune valeur sur le marché et ses actionnaires ne sont donc pas en position de négociation favorable !). Il est donc possible alors de racheter une banque pour 1 euro symbolique. Cela n'a rien d'une proposition fantaisiste : en Espagne, l'Etat a ainsi vendu Banco Populare à la banque internationale Santander au prix de 1€. Il reste ensuite bien sûr des coûts à assumer pour remettre la banque sur pieds - et c'est là qu'un tri doit être fait : qui parmi les créanciers récupérera sa mise, qui perdra et dans quelles proportions. La question de l’indemnisation des petits actionnaires doit aussi être posée.

    C'est donc une socialisation des banques, une redéfinition de leur mission et d'une dé-financiarisation de l'économie par un retour du commun que l'Etat doit mettre en place. C'est une exigence de socialisation effective, car sauver une banque, c'est en devenir propriétaire et reprendre la maîtrise d'une fonction d'intérêt public. Il conviendra d'affirmer immédiatement que le sauvetage sera suivi d'une redéfinition de la mission de la banque et d'une mise sous contrôle citoyen pour que ces activités soient effectivement remises au service de la population.

    En matière bancaire, il s'agirait de rétablir, dès aujourd'hui, un secteur bancaire public et coopératif. Il est démontré, tant par l’histoire pré-années 1980 que par l’examen de la situation dans des pays où le secteur bancaire public est encore fort, que celui-ci amortit le choc des crises et permet aussi une meilleure accessibilité aux services bancaires (réseau d’agences, disponibilité des employés, accès aux services de base pour toutes et tous) et un appui aux politiques publiques (transition énergétique, financement d’infrastructures, etc.) à des conditions plus favorables.

    Des transformations de taille sont nécessaires si l'on veut se protéger des crises financières à venir. Elles supposent de se détacher des marchés financiers, de retrouver une autonomie d'investissement et de production en-dehors de ces marchés. Pour cela, il nous faut disposer de systèmes de financement à même de soutenir la reprise en main de l'outil de production par ceux et celles qui le font fonctionner et l'utilisent (le peuple français !) ; il nous faut rétablir, pleinement et à contre-courant des tentatives dangereuses qui se trament, le système de retraite par répartition fondé sur la cotisation ; il nous faut redonner toute sa place à la sécurité sociale, refaire du logement social une priorité. Autant de moyens de se passer des marchés financiers, de se libérer de leur emprise, et de se donner la liberté et le pouvoir de les abandonner, pour q'enfin nous puissons nous débarrasser définitivement de ce cancer que sont ces « marchés financiers » … qui, de toute façon, ne se remettront pas de la prochaine et dernière crise !
    Avec la participation d'Aline Fares

    05.02.2020 - Une agence gouvernementale avertit que l’industrie pétrolière mondiale est au bord de la faillite - mouvement-monnaie-juste.blog4ever.com/une-agence-gouvernementale-avertit-que-lindustrie-petroliere-mondiale-est-au-bord-de-la-faillite
    Vers une transformation majeure de l’économie mondialisée ? Sommes-nous à la veille d’une transformation majeure de l’économie globalisée ? Jacques Sapir – les-crises.fr/russeurope-en-exil-vers-une-transformation-majeure-de-leconomie-mondialisee-par-jacques-sapir/
    17.01.2020 - Bimco : avant le redressement des marchés maritimes, le pire est à venir - meretmarine.com/fr/content/bimco-avant-le-redressement-des-marches-maritimes-le-pire-est-venir
    02.01.2020 - Les perspectives de l’or en 2020, face à la crise économique mondiale – lesakerfrancophone.fr/les-perspectives-de-lor-en-2020-face-a-la-crise-economique-mondiale

    Banques & banksters

    RAPPEL : L'argent dirige le monde... le lanceur d’alerte John Perkins dévoile le secret de l'Empire mondial – kla.tv/15589

    Jean Claude Werrebrouck. Le 1 février 2020 : RETRAITES PAR CAPITALISATION: QUELLE EST LA NATURE PROFONDE DU TERRAIN DE JEU ?. " Beaucoup s’étonnent du double mouvement de la croissance de la dette et de l’épargne. Les valeurs correspondantes n’ont jamais été aussi élevées et il conviendrait d’en expliquer le moteur à un moment où l’on voit la finance s’intéresser à la réforme des retraites en proposant les services d’une capitalisation. Le présent article tente de proposer un éclairage sur la question."…" L’endettement du Trésor américain en 2019 fut tel qu’il a fallu émettre 11500 Milliards de dollars d’obligations publiques, soit plus de la moitié du PIB américain. Aucune épargne correspondante ne pouvant absorber une telle masse, un marché sensible, celui du « REPO », - le lieu d’échanges de liquidités à court terme entre institutions financières - devait en conséquence connaitre une brusque hausse des taux. Devant les conséquences de ce danger immédiat (dévalorisation massive de l’ensemble des actifs et effondrement des cours en Bourse) la FED est intervenue pour créer fictivement l’épargne correspondante…avec bien sûr alourdissement de son bilan à l’actif et au passif. Au moment où nous écrivons ces lignes la FED continue d’éteindre l’incendie sur le « REPO »." …" La retraite par capitalisation, contrairement à ce qu’affirment ses défenseurs, ne fait pas automatiquement grossir l’investissement macroéconomique. A l’inverse, elle déplace le centre de gravité du jeu économique : moins d’économie réelle et hypertrophie d’une finance simplement spéculative et improductive. Le résultat est une croissance quantitativement plus faible, et qualitativement plus inégale. De tout ceci, il faut tirer une conclusion fort pratique : parce que l’économie réelle est plus solide que l’économie financière, il est sage de faire reposer l’avenir des retraites sur le travail et donc la répartition. Mais Il faut aussi immédiatement ajouter que la répartition également affectée - certes de plus loin - par la financiarisation généralisée, une véritable réforme des retraites passe aussi par la dé-financiarisation de l’économie. Ce qui nous renvoie en priorité sur la « mère des réformes », c’est-à-dire la réappropriation par les Etats de tout ce qui est en amont de la finance, et en premier lieu la création monétaire. Ceci nous renvoie à l’important dossier de la « monnaie pleine » sur lequel le blog s’est parfois penché. Tout ancrage de l’avenir des retraites sur les marchés financiers tels qu’ils sont, est une opération extrêmement risquée." - lacrisedesannees2010.com/2020/02/retraites-par-capitalisation-quelle-est-la-nature-profonde-du-terrain-de-jeu.html / le 10 janvier 2020 : DEMAIN UN NOUVEAU MARCHE : CELUI DU TRADING DES POINTS DE RETRAITE... " Bien évidemment, si un tel marché devait advenir le prix du point de retraite pourra s’éloigner de la valeur administrativement fixée, un peu comme du temps de l’étalon-or où chaque monnaie pouvait connaitre un cours légèrement différent de celui défini par le poids en métal précieux. C’est dire que sur une valeur solide, (merci la bureaucratie), les traders à venir, pourront parier sur les fluctuations de prix et s’octroyer de généreux bonus au nom d’un intérêt général bien compris. Black rock a mieux à faire que de s’attaquer à des « bouts de retraite par capitalisation ». S’il veut faire du lobbying intelligent, il doit attendre la fin des grèves, attendre la fin de la résistance populaire, et proposer, à terme, un gigantesque marché des points de retraite. Mais peut-être y -a- t-il pensé avant nous." - lacrisedesannees2010.com/2020/01/demain-un-nouveau-marche-celui-du-trading-des-points-de-retraite.html

    Valérie Bugault. La guerre du droit n’aura pas lieu. Requiem pour la France, ancien État-nation. le 23 janvier 2020. " la France a d’elle-même consciencieusement renoncé à ses fondamentaux historique, c’est-à-dire qu’elle a volontairement renoncé à exister. Il ne faut donc pas s’étonner aujourd’hui de la volonté, ferme et définitive, des différents « gouverne-e-ment » français de faire disparaître l’entité politique française, en tant qu’État-nation, en la scindant et en la fusionnant dans le magma – dont la vocation est ab initio fédéraliste et globaliste – appelé « Union Européenne ». Cette Union Européenne n’est rien d’autre qu’une imposture institutionnelle chargée de valider politiquement la domination irrémédiable des puissances d’argent sur les populations. Elle est le premier pas institutionnel vers le Gouvernement Mondial. D’autres pas institutionnels existent, comme celui vers la création d’une monnaie mondiale dématérialisée contrôlée par les banquiers et leurs affidés…" - lesakerfrancophone.fr/la-guerre-du-droit-naura-pas-lieu

    A propos des retraites et de notre force collective en cas de crise financière. Aline Fares. " S’opposer au démantèlement des systèmes solidaires de retraite et de soins de santé, en France et ailleurs, empêcher coûte que coûte ce démantèlement, c’est se donner la possibilité de résister au discours du chaos et au gouvernement par la peur." - facebook.com/notes/chroniques-dune-ex-banqui/a-propos-des-retraites-820371605095934/

    Un système monétaire mafieux a pris les Libanais en otage et les menace de famine. Liliane Held-Khawam le 12 janvier 2020 - libnanews.com/un-systeme-monetaire-mafieux-a-pris-les-libanais-en-otage-et-les-menace-de-famine-par-liliane-held-khawam

    La Monnaie, hier, aujourd'hui et demain. Du diktat des banquiers à une civilisation adulte. Préface : Serge Latouche
    4e de couv. Après lecture de cet ouvrage, la monnaie n’aura plus de secret pour vous. Vous découvrirez tout sur les banques, les cercles du véritable pouvoir en Occident, le fonctionnement des instances monétaires actuelles et les alternatives à ce système inique et violent. Ce livre, à caractère politique, vous permettra de nourrir votre réflexion sur la monnaie et la démocratie, et d’envisager la société sous un nouveau regard. La monnaie n’est qu’un moyen pour mobiliser l’énergie humaine et son émission devrait légitimement appartenir aux institutions représentant les citoyens, ce qui n’est pas le cas aujourd’hui ! Notre société est fondamentalement absurde et profondément injuste du fait de ce système monétaire à l’origine des épisodes de dépressions dont souffrent les économies capitalistes depuis le début de leur histoire, c’est-à-dire depuis « l’invention » de la monnaie par les banquiers. Le capitalisme, ce système mortifère où règnent la monnaie-dette et son corollaire, la pensée de marché, connaît en permanence des crises annonciatrices de son effondrement… Ne serait-il pas temps de passer à autre chose ?
    Marc Jutier est né à Paris en 1962. Ingénieur de l’École polytechnique de Montréal, il est président de Fraternité Citoyenne, un club de réflexion dont l’objectif est d’élaborer des propositions d’amélioration de la gestion de la cité. Il a beaucoup voyagé en Asie et en Amérique avant de revenir en France pour être candidat aux élections législatives de 1997. Sympathisant et adhérant du parti Les Verts de 2003 à 2005, il s’est présenté de nouveau aux élections législatives en Dordogne, en juin 2017.
    Je peux venir dans votre ville pour une conférence d'une heure et plus selon les questions. N'hésitez pas à me contacter pour convenir d'une date. Je suis également disponible pour tout interview (presse officielle ou sur internet). La presse parlera peu ou pas de cet ouvrage qui est un concentré de subversion. Je compte donc sur le bouche-à-oreille … alors, bien entendu, je vous remercie par avance de bien vouloir faire connaître cet ouvrage à vos amis et contacts en transférant ce message par exemple !

    Souvenirs :
    Dominique Doré, 20 ans d'expérience des SELs (Système d'échanges locaux) - youtu.be/eP2EbN4nRtM



    3ème guerre mondiale imminente...? Z
    seguim
    seguim
    + membre techno +

    Messages : 10494
    Date d'inscription : 04/01/2011
    Age : 53
    Localisation entre la boulette d'avesnes et le maroilles

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: 3ème guerre mondiale imminente...?

    Message par carlo s Mer 27 Jan 2021, 21:54

    biden go ??

    https://fr.sputniknews.com/international/202011261044834797-larmee-americaine-se-preparerait-a-frapper-liran-selon-un-specialiste-israelien/?fbclid=IwAR2gXKkGaqWfQ0_U3ZcmjCpO5M3YOtq6LF6KZ7dACMjmVcGYe7KCZimTd_0
    carlo s
    carlo s
    + membre techno +

    Messages : 38578
    Date d'inscription : 09/09/2009
    Age : 53
    Localisation sud de l'ile

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: 3ème guerre mondiale imminente...?

    Message par lothar Mer 27 Jan 2021, 22:00

    y en a qui vont bientot regretter trump ...

    lothar
    + membre techno +

    Messages : 3138
    Date d'inscription : 10/09/2009
    Localisation vallée de meuse

    dgé aime ce message

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: 3ème guerre mondiale imminente...?

    Message par pig Mer 27 Jan 2021, 22:05

    Michel Onfray : "Je ne veux pas que Biden soit le guide de l’Europe et de la France" - YouTube
    à ce sujet l'interview de onfray
    trump le diable personnifié n'a jamais fait de guerre durant son mandat 
    biden adulé par toute l'intelligentsia gaucho pédo parisienne lui va y aller
    pig
    pig
    + membre techno +

    Messages : 8113
    Date d'inscription : 18/09/2009
    Age : 64
    Localisation sud vendée ou hautes pyrénées

    erwin et B1 bis aiment ce message

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: 3ème guerre mondiale imminente...?

    Message par noibe88 Mer 27 Jan 2021, 22:12

    Au moins son programme politique est clair ! Il fait tout l’inverse de trump 😅😅 sa me rappelle flamby après sarko

    noibe88
    + membre techno +

    Messages : 635
    Date d'inscription : 12/05/2016
    Age : 34
    Localisation Marne Ukraine

    dgé aime ce message

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: 3ème guerre mondiale imminente...?

    Message par Contenu sponsorisé


    Contenu sponsorisé


    Revenir en haut Aller en bas

    Revenir en haut


     
    Permission de ce forum:
    Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum