AGRICULTURE - CONVIVIALITÉ - ENVIRONNEMENT (A.C.E)
Bonjour et bienvenue sur ACE !!!!

Enregistrez-vous sur le forum et n'oubliez pas de renseigner votre profil.

Avant de poster pour la première fois, veuillez avoir la politesse de vous présenter aux membres ( rubrique "Présentation des Nouveaux Membres"). Merci pour eux.


Rejoignez le forum, c’est rapide et facile

AGRICULTURE - CONVIVIALITÉ - ENVIRONNEMENT (A.C.E)
Bonjour et bienvenue sur ACE !!!!

Enregistrez-vous sur le forum et n'oubliez pas de renseigner votre profil.

Avant de poster pour la première fois, veuillez avoir la politesse de vous présenter aux membres ( rubrique "Présentation des Nouveaux Membres"). Merci pour eux.
AGRICULTURE - CONVIVIALITÉ - ENVIRONNEMENT (A.C.E)
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Statistiques
Nous avons 5024 membres enregistrés
L'utilisateur enregistré le plus récent est Pépé

Nos membres ont posté un total de 3024918 messages dans 85538 sujets
larécolte

larecolte
dette de la France

compteur de la dette
Petites annonces

    Pas d'annonces disponibles.

    Adieu mes amis
    AgrimarneIvanquoiMassey8210CamomilleJMF 79
    Guilbart 2021
    russie ukraine.. Guilba10
    Le deal à ne pas rater :
    Cartes Pokémon EB12.5 : commander le coffret ETB Zénith Suprême
    Voir le deal

    russie ukraine..

    +9
    fergie62
    B1 bis
    Biketman du 47
    jojogo
    EtienneCH4
    scientia
    Atou 59
    alain
    gingko
    13 participants

    Aller en bas

    default russie ukraine..

    Message par gingko Lun 19 Juil 2010 - 9:05

    selon agritel il va manquer 33 000 000 t de cereales en russie ukraine sur le previsionnel pas un petit paquet


    Dernière édition par gingko le Lun 19 Juil 2010 - 9:23, édité 1 fois

    gingko
    + membre techno +

    département : 02
    Messages : 9339
    Date d'inscription : 10/09/2009
    Age : 69
    Localisation Nord du 02

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: russie ukraine..

    Message par Invité Lun 19 Juil 2010 - 9:16

    Faudrait avoir des nouvelles de Dany, il pourrait nous renseigner, mais ça fait un moment qu'il ne c'est pas connecté????

    Invité
    Invité


    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: russie ukraine..

    Message par alain Lun 19 Juil 2010 - 9:32

    Ou ,Scienta
    elle est russe il me semble.
    alain
    alain
    +Admin fromager+

    Messages : 22429
    Date d'inscription : 11/09/2009
    Age : 60
    Localisation Haute-Savoie

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: russie ukraine..

    Message par Invité Lun 19 Juil 2010 - 10:56

    ILS SERAIENT EN PLUS ENVAHI DE CRIQUETS

    19/07/2010 Spectaculaire invasion de criquets



    Le sud de la Russie et l'est de l'Ukraine sont frappés par une invasion de criquets.

    Les zones les plus touchées sont les républiques russes de Kalmoukie, du Daguestan et la région d’Astrakhan, mais celles de Stavropol, Krasnodar et Volgograd, en Russie, et de Lugansk et Kherson, en Ukraine, sont aussi en danger.

    Cette invasion par des milliards d'insectes a commencé en mai. On en compte jusqu’à 1 500 au mètre carré. Les champs des agriculteurs se retrouvent ainsi tapissés de criquets. Des bestioles qui ont même atteint les villes de Volgograd et de Lugansk, à la grande surprise de leurs habitants. À la campagne, les conséquences sont terribles : la majorité de la récolte est perdue et toute chasse est impossible. L’état d'urgence a même été déclaré dans certains districts russes. Le gouverneur de la région d'Astrakhan a proposé, en plaisantant à moitié, de chasser et de sécher les criquets pour les vendre en Asie, où on les mange.

    "Pour combattre les criquets efficacement, nos trois régions doivent travailler ensemble"

    Alexei Iesskoff est le chef de l’exploitation agricole "Primorskiy", dans la région d'Astrakhan.

    Les criquets viennent de zones roselières au bord de la mer Caspienne. On ne sait pas d'où exactement. Ils sont dans l'eau. Pour les trouver, il nous faudrait des avions, mais nous n’avons pas les moyens d’en louer.

    L'année dernière, la Kalmoukie et le Daguestan n'ont pas eu de fonds suffisants pour mener des actions préventives contre les criquets, c’est pour cela que nous sommes aujourd’hui dans cette situation. Chez nous, nous disposons d’un peu plus d’argent mais, pour combattre les criquets efficacement, nos trois régions doivent travailler ensemble.

    Si on ne fait rien maintenant, nous aurons le même problème l'année prochaine. Le foin pour l'élevage est complètement perdu et une grande partie de la récolte de pommes de terre aussi."

    Marché des cereales

    Invité
    Invité


    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: russie ukraine..

    Message par Atou 59 Lun 19 Juil 2010 - 11:24

    il doit y avoir de bellles compagnies perdreaux elles ont a mange treve de plaisanteries les agris de l est ont vraiment pas de chances cette annee les prix grimpent mais topujours au detriment d autres agris

    Atou 59
    + membre techno +

    Messages : 1318
    Date d'inscription : 13/09/2009
    Age : 55
    Localisation spycker

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: russie ukraine..

    Message par alain Lun 19 Juil 2010 - 11:55

    Les caprices de la météo sont de la rigolade à coter d'une invasion de criquets, tous doit-être décimer aux fur et à mesure que la végétation poussent.
    alain
    alain
    +Admin fromager+

    Messages : 22429
    Date d'inscription : 11/09/2009
    Age : 60
    Localisation Haute-Savoie

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: russie ukraine..

    Message par scientia Lun 19 Juil 2010 - 12:02

    Pour l'instant je transmets l'information officielle :

    1. Pas de pénurie de blé due à la sécheresse

    publié le vendredi 16 juillet 2010



    La sécheresse anormale qui sévit actuellement dans les régions centrales de la Russie ne provoquera pas de pénurie de blé, a déclaré lundi le président de l'Union russe du blé, Arkadi Zlotchevski, lors d'une conférence de presse organisée par RIA Novosti, l'agence russe d'information internationale.

    Malgré les 9 millions d'hectares sur 48 qui ont été détruits par une sécheresse inédite depuis 130 ans, « tous les bruits qui annoncent une pénurie de blé et une récolte catastrophiquement réduite n'ont aucun fondement », a indiqué le responsable.

    En revanche, il approuve le pronostic du ministère russe de l'Agriculture tablant sur une récolte de 85 millions de tonnes de blé pour cette année. « Compte tenu de la consommation intérieure de blé en Russie, chiffrée à 77 millions de tonnes par an, et de la réserve existante de 24 millions de tonnes, il n'y a aucun risque de pénurie », a conclu le président de l'Union russe du blé.


    2. Géopolitique des ressources – blé : La secheresse menace la campagne 2010 en Russie


    La sécheresse qui frappe la Russie menace la campagne 2010 pour le blé , mais aussi pour le sucre et d'autres productions agricoles comme le fourrage et les oléagineux . Au printemps et au début de l'été les précipitations ont été quatre fois moindres que les années précédentes dans certaines régions de Russie .



    La chaleur a déja détruit les récoltes sur plus de 5,3 millions d'hectares . Selon la ministre de l'Agriculture Elena Skrynnik , en raison de la sécheresse dans les régions Russes les prévisions de la récolte 2010 sont passées de 90 millions de tonnes à 85 millions de tonnes.

    Selon le ministre de l'Agriculture , ce sont les districts de la Volga, de l'Oural et du Centre qui sont les plus affectés tandis que dans le Sud et le district fédéral du Nord-Caucase la situation de la récolte de céréales n'est pas mauvaise .12 régions ont déja déclaré une situation d'urgence dont le Tatarstan et la région d'Orenbourg .

    La sécheresse frappe dans les régions de Voronej , Samara , Saratov , Oulianovsk , Belgorod , Lipetsk et Tcheliabinsk .

    Toutefois l'auto-suffisance alimentaire de la Russie n'est pas menacée . La consommation intérieure oscille entre 72 et 77 Mio tonnes et une capacité d'exportation de 15 Mio de tonnes pourrait être préservée .Certaines prévisions parlent desormais d'une récolte comprise en 82 et 86 Mio tonnes . La Russie se verait contrainte toutefois d'importer certaines variétés de blés panifiables de qualité supérieure .

    La sécheresse dans la partie européenne de la Russie et certains pays de la CEI a déja provoqué une hausse des cours sur le marché de Chicago ces deux dernières semaines .



    3. A comparer :

    2009 : La Russie a récolté 93 millions de tonnes de céréales.
    "Nous avons engrangé 93 millions de tonnes de grains dont 53 millions de tonnes de blé. Les besoins du pays sont couverts et nous préservons notre potentiel d'exportation estimé à 19 millions de tonnes", a expliqué la ministre la ministre de l'Agriculture Elena Skrynnik.
    Ce chiffre est supérieur aux prévisions du gouvernement qui misait sur 85 millions de tonnes, a rappelé de son côté le premier ministre. En 2008, la Russie a récolté 108 millions de tonnes, un record depuis 1992. Pour les années à venir la Russie se fixe pour objectif de porter le volume de ses récoltes à 135 millions de tonnes et celui de ses exportations à 40-50 millions de tonnes.




    4. Je viens d'entendre l'interview avec Arkadi Zlotchevski, le président de l'Union russe du blé : La récolte 2010 sera de 81,5 a 85 millions de tonnes. la Russie pourrait exporter jusqu'à 20 millions de tonnes.



    A suivre.

    scientia
    + membre techno +

    Messages : 1587
    Date d'inscription : 29/03/2010
    Age : 56
    Localisation Russie

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: russie ukraine..

    Message par Invité Lun 19 Juil 2010 - 12:46

    mouais , discours typiquement politicien en vue de ne pas affoler les foules et minimiser au max l'impact , d'autre part à bien lire , le texte comporte des informations qui se contre-disent à la ligne suivante , avec des précipitations quatre fois moindre et ne faire que 5 millions de t en moins , ca va pas trop ensemble ca et cela sans tenir compte de la sécheresse et les fortes temp qui ont suivi , medvedev a reconnu 17 régions sinistrées et non douze ; enfin , curieux qu'il ne soit même pas fait mention des criquets !!! je puis à tout le moins concéder que compte tenu de leurs stocks ,ils n'auraient pas trop de souçi à se faire , à supposer qu'ils sont bien réels ....

    Invité
    Invité


    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: russie ukraine..

    Message par gingko Lun 19 Juil 2010 - 13:12

    scientia selon agritel vu ce matin et efface depuis sur le site agritel c est -33 000 000 t de cereales pour la russie et l ukraine .apriori tres diff du discours officiel !!!!ici les grains de colza sont plus petit qu en 2009.a suivre...
    En Russie et Kazakhstan une nouvelle vague de chaleur est programmée pour les 10 jours à venir. Dans ce contexte, l'analyste russe Sovecon ne manquait pas de réviser une nouvelle fois le potentiel de récolte russe dorénavant estimé inférieur à 75 millions de tonnes contre 80 Mt estimées la semaine passée. L'an dernier la Russie avait récolté 97 Millions de tonnes de céréales. De la même façon en Ukraine, la récolte de céréales est estimée sur un niveau de 43,5 Mt contre 54,5 l'an passé.

    gingko
    + membre techno +

    département : 02
    Messages : 9339
    Date d'inscription : 10/09/2009
    Age : 69
    Localisation Nord du 02

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: russie ukraine..

    Message par scientia Lun 19 Juil 2010 - 15:52

    Les cerealiers de ma Region esperent au moins conserver les indicateurs quantitatifs et qualitatifs de 2009. A cause de la canicule ils ont commence a moissonner pendant la nuit ; dans la journee c'est pratiquement impossible : les radiateurs des moissonneuses-batteuses bouillent.

    Deux dernieres citations :

    "Si la recolte est estimee à 80-85 millions de tonnes, et cette attente est suffisamment optimiste, cela ne devrait pas avoir de repercussions importantes sur le taux d'inflation. Au cas ou la récolte serait moins importante, ceci se fera sentir mais pas avant l'automne", a souligné le vice-ministre du Developpement economique.

    Le Vice-president de l'Union cerealiere russe declare aujourd'hui que la Russie espere figurer cette annee parmi les cinq exportateurs mondiaux majeurs de cereales. Il ajoute que la concurrence entre les exportateurs se renforce et les cerealiers vont y tirer profit car ils pourront vendre leur ble plus cher.

    Qui vivra verra !

    scientia
    + membre techno +

    Messages : 1587
    Date d'inscription : 29/03/2010
    Age : 56
    Localisation Russie

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: russie ukraine..

    Message par EtienneCH4 Mar 26 Avr 2022 - 11:13

    la récolte risque d'etre irradiée !!
    copié dans ""opinions""
    ::
    « Le danger est grave, réel. » Le chef de la diplomatie russe, Sergueï Lavrov, s’est montré particulièrement pessimiste quant à la tournure que pourrait prendre la guerre en Ukraine. Lundi 25 avril, dans un long entretien à la télévision publique, le ministre russe des Affaires étrangères a même mis en garde l’Occident. Il ne doit pas sous-estimer le risque élevé d’une guerre nucléaire à propos de l’Ukraine.

    mais en france on est à l'abri, les particules s'arretent à la frontiere !!!!!
    EtienneCH4
    EtienneCH4
    + membre techno +

    département : sud Manche et centre Chine
    Messages : 7086
    Date d'inscription : 09/09/2015
    Age : 81
    Localisation Lapenty et Wuhan

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: russie ukraine..

    Message par jojogo Mer 27 Avr 2022 - 0:46

    EtienneCH4 a écrit:la récolte risque d'etre irradiée !!
    copié dans ""opinions""
    ::
    « Le danger est grave, réel. » Le chef de la diplomatie russe, Sergueï Lavrov, s’est montré particulièrement pessimiste quant à la tournure que pourrait prendre la guerre en Ukraine. Lundi 25 avril, dans un long entretien à la télévision publique, le ministre russe des Affaires étrangères a même mis en garde l’Occident. Il ne doit pas sous-estimer le risque élevé d’une guerre nucléaire à propos de l’Ukraine.

    mais en france on est à l'abri, les particules s'arretent à la frontiere !!!!!

    Le message est à destination des opinions publiques russes et occidentales.

    La Russie est en mauvaise posture, elle cherche à intimider l'occident pour qu'il se couche.

    jojogo
    + membre techno +

    Messages : 2858
    Date d'inscription : 22/04/2013
    Age : 46
    Localisation Centre

    erwin aime ce message

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: russie ukraine..

    Message par Biketman du 47 Mer 27 Avr 2022 - 6:45

    En attendant ils commencent à fermer les vannes ils ont pourtant besoin de devises (d'après nos médias)
    Poutine aurait il un petit matelas de roubles lui permettant de passer le cap  : victoire

    Biketman du 47
    + membre techno +

    Messages : 1418
    Date d'inscription : 26/12/2020
    Age : 60
    Localisation Dans les coteaux du lot et Garonne

    la cigogne, erwin et herve76 aiment ce message

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: russie ukraine..

    Message par B1 bis Mer 27 Avr 2022 - 7:32

    Biketman du 47 a écrit:En attendant ils commencent à fermer les vannes ils ont pourtant besoin de devises (d'après nos médias)
    Poutine aurait il un petit matelas de roubles lui permettant de passer le cap  : victoire

    le rouble est revenu a sa valeur initiale d avant le conflit , de l or , il as les fondamentaux , une aide technologique de la Chine , certainement de l Inde et 2/3 du monde se soucient peu de l Ukraine .
    c est la guerre d un occident déclinant .
    B1 bis
    B1 bis
    + membre techno +

    Messages : 3306
    Date d'inscription : 30/09/2020
    Age : 64
    Localisation DUNOIS

    erwin, fergie62, EtienneCH4 et Tractonic 007 aiment ce message

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: russie ukraine..

    Message par jojogo Mer 27 Avr 2022 - 13:09

    B1 bis a écrit:
    Biketman du 47 a écrit:En attendant ils commencent à fermer les vannes ils ont pourtant besoin de devises (d'après nos médias)
    Poutine aurait il un petit matelas de roubles lui permettant de passer le cap  : victoire

    le rouble est revenu a sa valeur initiale d avant le conflit , de l or , il as les fondamentaux , une aide technologique de la Chine , certainement de l Inde et 2/3 du monde se soucient peu de l Ukraine .
    c est la guerre d un occident déclinant .

    C'est surtout la guerre de Poutine qui veut recréer la grande Russie. Rien ne se serait passé si en 2008 l'Allemagne et la France n'avaient pas temporisé l'entrée de l'Ukraine dans l'OTAN.

    Les 2/3 du monde ont des problèmes.

    Ce qui fut surprenant, c'est le nombre de pays qui ont voté en faveur de la première résolution à l'ONU.

    Qui s'est abstenu ou a voté contre ? Les dictatures, les pays qui ont envie de taper sur leurs voisins, les pays qui font intervenir Wagner ou la Russie, qui achètent beaucoup d'armes aux russes ou qui sont dépendants des denrées alimentaires russes.

    jojogo
    + membre techno +

    Messages : 2858
    Date d'inscription : 22/04/2013
    Age : 46
    Localisation Centre

    erwin et noibe88 aiment ce message

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: russie ukraine..

    Message par fergie62 Mer 27 Avr 2022 - 13:25

    jojogo a écrit:
    B1 bis a écrit:
    Biketman du 47 a écrit:En attendant ils commencent à fermer les vannes ils ont pourtant besoin de devises (d'après nos médias)
    Poutine aurait il un petit matelas de roubles lui permettant de passer le cap  : victoire

    le rouble est revenu a sa valeur initiale d avant le conflit , de l or , il as les fondamentaux , une aide technologique de la Chine , certainement de l Inde et 2/3 du monde se soucient peu de l Ukraine .
    c est la guerre d un occident déclinant .

    C'est surtout la guerre de Poutine qui veut recréer la grande Russie. Rien ne se serait passé si en 2008 l'Allemagne et la France n'avaient pas temporisé l'entrée de l'Ukraine dans l'OTAN.

    Les 2/3 du monde ont des problèmes.

    Ce qui fut surprenant, c'est le nombre de pays qui ont voté en faveur de la première résolution à l'ONU.

    Qui s'est abstenu ou a voté contre ? Les dictatures, les pays qui ont envie de taper sur leurs voisins, les pays qui font intervenir Wagner ou la Russie, qui achètent beaucoup d'armes aux russes ou qui sont dépendants des denrées alimentaires russes.
    Voter pour alors que la majorité des pays ne les engagent à rien.......
    fergie62
    fergie62
    + membre techno +

    département : 62
    Messages : 33852
    Date d'inscription : 25/10/2011
    Age : 40
    Localisation Artesië

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: russie ukraine..

    Message par jojogo Mer 27 Avr 2022 - 20:18

    fergie62 a écrit:
    jojogo a écrit:
    C'est surtout la guerre de Poutine qui veut recréer la grande Russie. Rien ne se serait passé si en 2008 l'Allemagne et la France n'avaient pas temporisé l'entrée de l'Ukraine dans l'OTAN.

    Les 2/3 du monde ont des problèmes.

    Ce qui fut surprenant, c'est le nombre de pays qui ont voté en faveur de la première résolution à l'ONU.

    Qui s'est abstenu ou a voté contre ? Les dictatures, les pays qui ont envie de taper sur leurs voisins, les pays qui font intervenir Wagner ou la Russie, qui achètent beaucoup d'armes aux russes ou qui sont dépendants des denrées alimentaires russes.
    Voter pour alors que la majorité des pays ne les engagent à rien.......

    Certes mais 140 pays ont dénoncé les agissements de la Russie.

    jojogo
    + membre techno +

    Messages : 2858
    Date d'inscription : 22/04/2013
    Age : 46
    Localisation Centre

    erwin aime ce message

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: russie ukraine..

    Message par noibe88 Mer 27 Avr 2022 - 20:26





    Le message est à destination des opinions publiques russes et occidentales.

    La Russie est en mauvaise posture, elle cherche à intimider l'occident pour qu'il se couche.
    La valise nucléaire est ouverte depuis fin février, intimidation mais il n’a pas voulu faire peter le monde,,,

    La peur est un grand talent de Poutine et du kgb

    noibe88
    + membre techno +

    Messages : 1589
    Date d'inscription : 12/05/2016
    Age : 35
    Localisation Marne Ukraine

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: russie ukraine..

    Message par fergie62 Mer 27 Avr 2022 - 20:37

    jojogo a écrit:
    fergie62 a écrit:
    jojogo a écrit:
    C'est surtout la guerre de Poutine qui veut recréer la grande Russie. Rien ne se serait passé si en 2008 l'Allemagne et la France n'avaient pas temporisé l'entrée de l'Ukraine dans l'OTAN.

    Les 2/3 du monde ont des problèmes.

    Ce qui fut surprenant, c'est le nombre de pays qui ont voté en faveur de la première résolution à l'ONU.

    Qui s'est abstenu ou a voté contre ? Les dictatures, les pays qui ont envie de taper sur leurs voisins, les pays qui font intervenir Wagner ou la Russie, qui achètent beaucoup d'armes aux russes ou qui sont dépendants des denrées alimentaires russes.
    Voter pour alors que la majorité des pays ne les engagent à rien.......

    Certes mais 140 pays ont dénoncé les agissements de la Russie.
    Et ça change quoi?
    fergie62
    fergie62
    + membre techno +

    département : 62
    Messages : 33852
    Date d'inscription : 25/10/2011
    Age : 40
    Localisation Artesië

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: russie ukraine..

    Message par EtienneCH4 Jeu 28 Avr 2022 - 2:19

    poutine n'en a rien a foutre de faire péter le monde, il a été formaté pour faire triompher le parti, lui et le chef de la corée du nord, ils ont les memes sentimentalités, je sens qu'il va la faitre péter avant de mourir, il a mangé trop de couleuvres,
    EtienneCH4
    EtienneCH4
    + membre techno +

    département : sud Manche et centre Chine
    Messages : 7086
    Date d'inscription : 09/09/2015
    Age : 81
    Localisation Lapenty et Wuhan

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: russie ukraine..

    Message par jojogo Jeu 28 Avr 2022 - 9:27

    fergie62 a écrit:
    jojogo a écrit:
    fergie62 a écrit:
    jojogo a écrit:
    C'est surtout la guerre de Poutine qui veut recréer la grande Russie. Rien ne se serait passé si en 2008 l'Allemagne et la France n'avaient pas temporisé l'entrée de l'Ukraine dans l'OTAN.

    Les 2/3 du monde ont des problèmes.

    Ce qui fut surprenant, c'est le nombre de pays qui ont voté en faveur de la première résolution à l'ONU.

    Qui s'est abstenu ou a voté contre ? Les dictatures, les pays qui ont envie de taper sur leurs voisins, les pays qui font intervenir Wagner ou la Russie, qui achètent beaucoup d'armes aux russes ou qui sont dépendants des denrées alimentaires russes.
    Voter pour alors que la majorité des pays ne les engagent à rien.......

    Certes mais 140 pays ont dénoncé les agissements de la Russie.
    Et ça change quoi?

    Que 140 pays osent condamner un membre permanent donc ne sont pas dupes.

    Sur le terrain ça ne change rien, puisque la Russie opposera son véto sur toute décision relative à ce conflit qu'il a engagé sur des prétextes fallacieux.

    jojogo
    + membre techno +

    Messages : 2858
    Date d'inscription : 22/04/2013
    Age : 46
    Localisation Centre

    erwin aime ce message

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: russie ukraine..

    Message par jojogo Jeu 28 Avr 2022 - 9:32

    noibe88 a écrit:




    Le message est à destination des opinions publiques russes et occidentales.

    La Russie est en mauvaise posture, elle cherche à intimider l'occident pour qu'il se couche.
    La valise nucléaire est ouverte depuis fin février, intimidation mais il n’a pas voulu faire peter le monde,,,

    La peur est un grand talent de Poutine et du kgb

    Depuis un paquet d'années, la solution nucléaire est toujours une possibilité. Par nucléaire, il ne faut retenir que les bombes thermo-nucléaires, il y a par exemple les munitions faiblement radioactives.

    jojogo
    + membre techno +

    Messages : 2858
    Date d'inscription : 22/04/2013
    Age : 46
    Localisation Centre

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: russie ukraine..

    Message par Vernier Sam 27 Aoû 2022 - 0:35

    EtienneCH4 a écrit:poutine n'en a rien a foutre de faire péter le monde, il a été formaté pour faire triompher le parti, lui et le chef de la corée du nord, ils ont les memes sentimentalités, je sens qu'il va la faitre péter avant de mourir, il a mangé trop de couleuvres,
    Ludmila Tautieva ce soir disait à la  télé : la grosse erreur de l'occident en 1990 c'est de ne pas avoir fait le procès du communisme , étant donné que les victimes sont principalement le peuple du pays concerné , donc on a considéré que c'était un problème interne à l'URSS .
    Du coup c'est l'impunité , Poutine  continu de terroriser son propre peuple en premier depuis 20 ans .

    J'ai toujours pensé que rien que en France c'est pas normal d'utiliser le mot communisme pour un parti politique vu les casseroles que cette idéologie traine derrière elle .
    Le communisme  a fait encore plus de morts que le nazisme .

    Vernier
    + membre techno +

    Messages : 1410
    Date d'inscription : 11/11/2015
    Age : 61
    Localisation ouest france

    iris, la cigogne, erwin, loulou28 et EtienneCH4 aiment ce message

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: russie ukraine..

    Message par rudéral Sam 27 Aoû 2022 - 23:40

    Il y a quelques années, je suis allé implanter des surfaces cultivées "potager fruitier" dans le Kraï de Krasnodar, dans le Caucase Nord, tout près de l'Ukraine qui déjà à l'époque emmerdait bien son monde, dans ce qu'on appelle une zone de conflit démilitarisée.
    C'est l'industrie du vin qui avait élaboré ce gigantesque chantier.
    J'ai rencontré les gens du cru, c'était des Russes dont les familles avaient été déplacées par Staline, puis menacées par l'Islam depuis l'effondrement de l'URSS.

    C'est poutine qui est allé les récupérer pour les ramener à l'intérieur des frontières du pays.
    Les ruraux de ce coin du monde ne trahiront jamais leur président.
    et moi qui aie été payé rubis sur l'ongle pour mon travail, puis qui a été si bien accueilli parmi ces gens ; je ne les trahirai pas non plus.

    rudéral
    + Membre Accro +

    Messages : 280
    Date d'inscription : 08/10/2021
    Age : 58
    Localisation Sainte Ménéhould

    EtienneCH4 aime ce message

    Revenir en haut Aller en bas

    default LE DESSOUS DES CARTES,grosse manip américaine,

    Message par EtienneCH4 Dim 2 Oct 2022 - 15:10

    j'ai trouvé cette observation faite par quelqu'un de plus informé que moi et nous, le schéma se tient bien et prouve une fois de plus que les ricains veulent notre perte et nous asservir, et les anglais, toujours bien iformés se sont sauver juste avant la catastrophe, voir vers la fin, c'est long mais très enrichissant pour notre prévisionnel futur,
    bonne lecture,
    <<

    Gazoducs : à quoi jouent les néocons Américains ?

    2 octobre 2022Régis de Castelnau 12 Comments
    russie ukraine.. Intermarum_via_carpathium
    En allant chercher de l’information, en particulier sur les sites anglo-saxons, on voit émerger une hypothèse concernant le sabotage des deux gazoducs qui desservaient l’Allemagne.
    Rouletabille continue son enquête
    Nous avons dit dans ces colonnes que la responsabilité des États-Unis dans cette opération était plus que probable. Une foultitude d’éléments convergent pour donner à ce scénario une certaine solidité. À cela s’ajoute aujourd’hui nombre d’informations complémentaires qui sembleraient pointer le rôle de la secte « néoconservatrice » de Washington. Depuis la chute de l’Union soviétique ce courant, dont le clan Kagan est l’emblème, entend peser lourdement sur la politique internationale de l’État américain. Concernant toutes les violations du droit international commise par les USA depuis 1991, on retrouve la patte de ce groupe furieusement belliciste et dont certains représentants sont carrément des fanatiques illuminés. Le fameux tweet du parlementaire polonais ancien ministre de la Défense et des Affaires étrangères Radek Sikorski constitue une sacrée indication. Cette personne est très liée depuis longtemps au groupe néoconservateur et ses remerciements aux États-Unis pour le sabotage n’ont pas été exprimés par hasard ou à la suite d’un mouvement d’humeur. La situation actuelle du pouvoir aux États-Unis est quand même très particulière avec un président manifestement atteint de démence sénile et dont on apprend qu’en 2021, 50 % de son temps a été consacré à ses vacances et son repos… Les différents groupes et institutions de la haute administration américaine, parfois très divisés essaient de profiter de cette situation pour avancer leurs pions. Il semblerait qu’avec l’opération de la mer Baltique les « néocons » aient marqué un point.
    Ils sont connus pour avoir en permanence des plans pour recomposer le monde. On se rappelle leur rôle et leurs objectifs dans le déclenchement de la guerre d’agression contre l’Irak. Ou plus récemment leur plan de morcellement en plusieurs entités fantoches de la Russie. Il semble bien qu’ils en aient également un concernant l’Europe, concocté actuellement avec la Pologne sur laquelle ils s’appuient.
    Même si cette présentation est spéculative quelques recherches permettent d’en identifier les contours.
    Une pincée de complotisme
    Il s’agit de l’initiative « Trimarium » (Initiative des trois mers) sortie des cerveaux des penseurs néoconservateurs et qui pourrait sonner le glas de l’Europe occidentale, et de l’UE construite à son initiative.
    Les grands groupes pétroliers américains, souhaitent affaiblir drastiquement, voir détruire leurs principaux concurrents économiques : la Chine, l’Union européenne et la Fédération de Russie, pour ensuite relancer un nouveau cycle de croissance économique. Cependant, personne n’étant prêt à mourir dans un conflit nucléaire, la troisième guerre mondiale est déjà en cours sous la forme hybride avec une série d’affrontements armés régionaux, de guerres commerciales, contre des concurrents accompagnées de la suppression d’adversaires potentiels, grâce à un considérable système de sanctions économiques bénéficiant du statut du dollar.
    L’opération du 27 septembre 2022, qui a endommagé les gazoducs sous-marins Nord Stream 1 et Nord Stream 2, a frappé simultanément la Russie et l’Union européenne dont principalement, sa « locomotive » économique, l’Allemagne.
    L’Initiative des Trois Mers (3SI) ou « Initiative Baltique-Adriatique-Mer Noire », est une association de « niveau présidentiel » regroupant 12 pays d’Europe centrale et du Sud-Est. En 2022, l’Ukraine les a rejoints en tant que partenaire. Ce projet d’intégration comprend l’Autriche, la Bulgarie, la Hongrie, la Lettonie, la Lituanie, la Pologne, la Roumanie, la Slovénie, la Slovaquie, la Croatie, la République tchèque, l’Estonie et maintenant l’Ukraine.
    Il ressort clairement de son intitulé que cette union doit avoir accès à trois mers : Baltique, Adriatique et Noire. Ensemble, ces 13 pays forment un axe méridional qui coupe le Vieux Continent en deux et sépare l’Europe occidentale de la Fédération de Russie. Cette initiative n’a donc rien à voir avec un simple réseau de transport ferroviaire, fluvial ou routier.
    Elle est essentiellement une variation de l’idée de Jozef Piłsudski d’une République des Deux Nations confédérée, qui a acquis un nouveau contenu après la révolution de l’extraction du gaz de schiste aux États-Unis. Mais cette initiative est un danger pour l’Allemagne. Dont la réussite économique repose en grande partie sur la consommation de ressources énergétiques bon marché en provenance de Russie. Et sur l’accès à une main-d’œuvre formée et peu chère, venant d’une Europe centrale issue du monde socialiste. Au cours des dernières décennies, de nombreuses branches des gazoducs de Gazprom avaient été créées, d’est en ouest. Aujourd’hui, ces « lignes de vie » pour l’Allemagne ont commencé à être brisées. Rappelons-nous l’opposition farouche des États-Unis et de la Pologne à Nord stream 2.
    Dans le cadre de Trimarium, une infrastructure de transport de gaz est déjà en cours de construction, qui devrait relier les côtes de la Baltique, de l’Adriatique et de la mer Noire en un seul réseau. De nouveaux terminaux GNL sont en cours d’ouverture en Pologne, dans les pays baltes, en Croatie, en Grèce et en Bulgarie pour les transporteurs de gaz liquéfié américains. C’est probablement pourquoi Varsovie et Sofia ont refusé de passer au paiement en roubles des ressources énergétiques russes, et les Polonais ont construit leur oléoduc balte à partir de la Norvège comme filet de sécurité.
    Toutefois, pour inclure les trois mers dans un seul réseau, il faut disposer d’une infrastructure appropriée, de préférence prête à l’emploi. La solution la plus simple consiste à récupérer l’un des principaux gazoducs de Gazprom, qui traverse les pays d’Europe du Sud-Est, et à l’utiliser pour ses propres besoins.
    C’est également là un des intérêts de l’Ukraine, qui a rejoint cette année l’initiative des trois mers en tant que partenaire. En Ukraine, les Américains ne s’intéressent pas aux gazoducs, mais aux immenses installations de stockage souterrain construites par les Soviétiques dans l’ouest du pays. La capacité de ces installations est de 25,6 milliards de mètres cubes. Au passage on relèvera le véritable exploit de l’ingénierie soviétique. C’est pourquoi, après le début de « l’opération spéciale russe » , le ministre ukrainien de l’énergie, M. Galuschenko, a fait la proposition suivante le 26 mars : « L’Ukraine dispose d’importantes capacités de stockage de gaz, nos réservoirs souterrains sont les plus grands du monde. Dans le cadre de l’initiative Trimarium, nous avons l’intention de proposer nos propres installations pour créer une réserve stratégique de gaz pour les pays d’Europe ».
    Lorsqu’elle était chancelière, Angela Merkel a insisté pour que Gazprom maintienne le transit par l’Ukraine même si Nord Stream 2 était mis en service, car l’Allemagne savait qu’elle aurait besoin des installations de stockage ukrainiennes.
    Après le sabotage des deux Nord Stream, la mise en œuvre de l’étape suivante de ce scénario serait le suivant. L’hiver 2022-2023 sera très dur pour l’Allemagne sans le gaz russe, son processus de désindustrialisation va s’accélérer, tandis que la Pologne voisine, avec le soutien des États-Unis, commencerait à développer son potentiel économique et militaro-industriel avec la condition d’être un outil de première ligne pour aider l’Ukraine dans sa guerre avec la Russie
    Une fois la construction des infrastructures de réception du GNL et les interconnexions achevée, Kiev arrêterait le transit du gaz russe vers l’Europe. Probablement à la mi-2023 ou au début de 2024, lorsque le contrat de l’Ukraine avec Gazprom arrivera à échéance sans qu’un nouveau contrat ne soit signé. Le stockage de gaz ukrainien et ses installations, ainsi que les gazoducs russes nationalisés en Europe, seront regroupés en un seul réseau Sud-Nord et redirigés pour pomper le GNL américain regazéifié sur les rives de la Baltique, de l’Adriatique et de la mer Noire.
    L’Europe de l’Ouest dans la nasse ?
    Ce plan est une façon « amicale » de briser l’Union européenne dans sa forme actuelle. L’Europe occidentale, et notamment l’Allemagne, se retrouveraient sans gaz russe et totalement dépendantes des coûteuses importations de GNL en provenance des États-Unis, situation affaiblissant considérablement leurs économies. Pour compléter, on mettrait en place au sein de « Trimarium », une « OTAN orientale » indépendante de l’Europe de l’ouest, instrument docile de la guerre avec la Russie.
    Voici le nouveau repositionnement américain auquel rêve les cerveaux malades des néoconservateurs US. Cette combinaison, est destinée d’abord à détruire l’Allemagne puis mettre à genoux toute l’Europe de l’Ouest. À l’exception de la Grande-Bretagne qui a déjà largué les amarres avec l’UE et s’est repositionnée auprès des États-Unis.
    Tout ceci est très joli sur le papier, mais comme beaucoup des plans des bellicistes de Washington, il se heurtera au réel et au nouveau rapport de forces international tel qu’il se dessine comme nous l’avons constaté récemment à Samarcande. Malheureusement et on l’avait bien vu avec l’Irak le fameux remodelage du Moyen-Orient que devait provoquer l’invasion américaine de l’Irak n’a produit que des catastrophes sanglantes.
     Mais cela n’arrête pas les fous de Washington.

    Régis de Castelnau
    EtienneCH4
    EtienneCH4
    + membre techno +

    département : sud Manche et centre Chine
    Messages : 7086
    Date d'inscription : 09/09/2015
    Age : 81
    Localisation Lapenty et Wuhan

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: russie ukraine..

    Message par Honoré de Barzac Dim 2 Oct 2022 - 15:42

    EtienneCH4 a écrit:j'ai trouvé cette observation faite par quelqu'un de plus informé que moi et nous, le schéma se tient bien et prouve une fois de plus que les ricains veulent notre perte et nous asservir, et les anglais, toujours bien iformés se sont sauver juste avant la catastrophe, voir vers la fin, c'est long mais très enrichissant pour notre prévisionnel futur,
    bonne lecture,
    <<

    Gazoducs : à quoi jouent les néocons Américains ?

    2 octobre 2022Régis de Castelnau  12 Comments
    russie ukraine.. Intermarum_via_carpathium
    En allant chercher de l’information, en particulier sur les sites anglo-saxons, on voit émerger une hypothèse concernant le sabotage des deux gazoducs qui desservaient l’Allemagne.
    Rouletabille continue son enquête
    Nous avons dit dans ces colonnes que la responsabilité des États-Unis dans cette opération était plus que probable. Une foultitude d’éléments convergent pour donner à ce scénario une certaine solidité. À cela s’ajoute aujourd’hui nombre d’informations complémentaires qui sembleraient pointer le rôle de la secte « néoconservatrice » de Washington. Depuis la chute de l’Union soviétique ce courant, dont le clan Kagan est l’emblème, entend peser lourdement sur la politique internationale de l’État américain. Concernant toutes les violations du droit international commise par les USA depuis 1991, on retrouve la patte de ce groupe furieusement belliciste et dont certains représentants sont carrément des fanatiques illuminés. Le fameux tweet du parlementaire polonais ancien ministre de la Défense et des Affaires étrangères Radek Sikorski constitue une sacrée indication. Cette personne est très liée depuis longtemps au groupe néoconservateur et ses remerciements aux États-Unis pour le sabotage n’ont pas été exprimés par hasard ou à la suite d’un mouvement d’humeur. La situation actuelle du pouvoir aux États-Unis est quand même très particulière avec un président manifestement atteint de démence sénile et dont on apprend qu’en 2021, 50 % de son temps a été consacré à ses vacances et son repos… Les différents groupes et institutions de la haute administration américaine, parfois très divisés essaient de profiter de cette situation pour avancer leurs pions. Il semblerait qu’avec l’opération de la mer Baltique les « néocons » aient marqué un point.
    Ils sont connus pour avoir en permanence des plans pour recomposer le monde. On se rappelle leur rôle et leurs objectifs dans le déclenchement de la guerre d’agression contre l’Irak. Ou plus récemment leur plan de morcellement en plusieurs entités fantoches de la Russie. Il semble bien qu’ils en aient également un concernant l’Europe, concocté actuellement avec la Pologne sur laquelle ils s’appuient.
    Même si cette présentation est spéculative quelques recherches permettent d’en identifier les contours.
    Une pincée de complotisme
    Il s’agit de l’initiative « Trimarium » (Initiative des trois mers) sortie des cerveaux des penseurs néoconservateurs et qui pourrait sonner le glas de l’Europe occidentale, et de l’UE construite à son initiative.
    Les grands groupes pétroliers américains, souhaitent affaiblir drastiquement, voir détruire leurs principaux concurrents économiques : la Chine, l’Union européenne et la Fédération de Russie, pour ensuite relancer un nouveau cycle de croissance économique. Cependant, personne n’étant prêt à mourir dans un conflit nucléaire, la troisième guerre mondiale est déjà en cours sous la forme hybride avec une série d’affrontements armés régionaux, de guerres commerciales, contre des concurrents accompagnées de la suppression d’adversaires potentiels, grâce à un considérable système de sanctions économiques bénéficiant du statut du dollar.
    L’opération du 27 septembre 2022, qui a endommagé les gazoducs sous-marins Nord Stream 1 et Nord Stream 2, a frappé simultanément la Russie et l’Union européenne dont principalement, sa « locomotive » économique, l’Allemagne.
    L’Initiative des Trois Mers (3SI) ou « Initiative Baltique-Adriatique-Mer Noire », est une association de « niveau présidentiel » regroupant 12 pays d’Europe centrale et du Sud-Est. En 2022, l’Ukraine les a rejoints en tant que partenaire. Ce projet d’intégration comprend l’Autriche, la Bulgarie, la Hongrie, la Lettonie, la Lituanie, la Pologne, la Roumanie, la Slovénie, la Slovaquie, la Croatie, la République tchèque, l’Estonie et maintenant l’Ukraine.
    Il ressort clairement de son intitulé que cette union doit avoir accès à trois mers : Baltique, Adriatique et Noire. Ensemble, ces 13 pays forment un axe méridional qui coupe le Vieux Continent en deux et sépare l’Europe occidentale de la Fédération de Russie. Cette initiative n’a donc rien à voir avec un simple réseau de transport ferroviaire, fluvial ou routier.
    Elle est essentiellement une variation de l’idée de Jozef Piłsudski d’une République des Deux Nations confédérée, qui a acquis un nouveau contenu après la révolution de l’extraction du gaz de schiste aux États-Unis. Mais cette initiative est un danger pour l’Allemagne. Dont la réussite économique repose en grande partie sur la consommation de ressources énergétiques bon marché en provenance de Russie. Et sur l’accès à une main-d’œuvre formée et peu chère, venant d’une Europe centrale issue du monde socialiste. Au cours des dernières décennies, de nombreuses branches des gazoducs de Gazprom avaient été créées, d’est en ouest. Aujourd’hui, ces « lignes de vie » pour l’Allemagne ont commencé à être brisées. Rappelons-nous l’opposition farouche des États-Unis et de la Pologne à Nord stream 2.
    Dans le cadre de Trimarium, une infrastructure de transport de gaz est déjà en cours de construction, qui devrait relier les côtes de la Baltique, de l’Adriatique et de la mer Noire en un seul réseau. De nouveaux terminaux GNL sont en cours d’ouverture en Pologne, dans les pays baltes, en Croatie, en Grèce et en Bulgarie pour les transporteurs de gaz liquéfié américains. C’est probablement pourquoi Varsovie et Sofia ont refusé de passer au paiement en roubles des ressources énergétiques russes, et les Polonais ont construit leur oléoduc balte à partir de la Norvège comme filet de sécurité.
    Toutefois, pour inclure les trois mers dans un seul réseau, il faut disposer d’une infrastructure appropriée, de préférence prête à l’emploi. La solution la plus simple consiste à récupérer l’un des principaux gazoducs de Gazprom, qui traverse les pays d’Europe du Sud-Est, et à l’utiliser pour ses propres besoins.
    C’est également là un des intérêts de l’Ukraine, qui a rejoint cette année l’initiative des trois mers en tant que partenaire. En Ukraine, les Américains ne s’intéressent pas aux gazoducs, mais aux immenses installations de stockage souterrain construites par les Soviétiques dans l’ouest du pays. La capacité de ces installations est de 25,6 milliards de mètres cubes. Au passage on relèvera le véritable exploit de l’ingénierie soviétique. C’est pourquoi, après le début de « l’opération spéciale russe » , le ministre ukrainien de l’énergie, M. Galuschenko, a fait la proposition suivante le 26 mars : « L’Ukraine dispose d’importantes capacités de stockage de gaz, nos réservoirs souterrains sont les plus grands du monde. Dans le cadre de l’initiative Trimarium, nous avons l’intention de proposer nos propres installations pour créer une réserve stratégique de gaz pour les pays d’Europe ».
    Lorsqu’elle était chancelière, Angela Merkel a insisté pour que Gazprom maintienne le transit par l’Ukraine même si Nord Stream 2 était mis en service, car l’Allemagne savait qu’elle aurait besoin des installations de stockage ukrainiennes.
    Après le sabotage des deux Nord Stream, la mise en œuvre de l’étape suivante de ce scénario serait le suivant. L’hiver 2022-2023 sera très dur pour l’Allemagne sans le gaz russe, son processus de désindustrialisation va s’accélérer, tandis que la Pologne voisine, avec le soutien des États-Unis, commencerait à développer son potentiel économique et militaro-industriel avec la condition d’être un outil de première ligne pour aider l’Ukraine dans sa guerre avec la Russie
    Une fois la construction des infrastructures de réception du GNL et les interconnexions achevée, Kiev arrêterait le transit du gaz russe vers l’Europe. Probablement à la mi-2023 ou au début de 2024, lorsque le contrat de l’Ukraine avec Gazprom arrivera à échéance sans qu’un nouveau contrat ne soit signé. Le stockage de gaz ukrainien et ses installations, ainsi que les gazoducs russes nationalisés en Europe, seront regroupés en un seul réseau Sud-Nord et redirigés pour pomper le GNL américain regazéifié sur les rives de la Baltique, de l’Adriatique et de la mer Noire.
    L’Europe de l’Ouest dans la nasse ?
    Ce plan est une façon « amicale » de briser l’Union européenne dans sa forme actuelle. L’Europe occidentale, et notamment l’Allemagne, se retrouveraient sans gaz russe et totalement dépendantes des coûteuses importations de GNL en provenance des États-Unis, situation affaiblissant considérablement leurs économies. Pour compléter, on mettrait en place au sein de « Trimarium », une « OTAN orientale » indépendante de l’Europe de l’ouest, instrument docile de la guerre avec la Russie.
    Voici le nouveau repositionnement américain auquel rêve les cerveaux malades des néoconservateurs US. Cette combinaison, est destinée d’abord à détruire l’Allemagne puis mettre à genoux toute l’Europe de l’Ouest. À l’exception de la Grande-Bretagne qui a déjà largué les amarres avec l’UE et s’est repositionnée auprès des États-Unis.
    Tout ceci est très joli sur le papier, mais comme beaucoup des plans des bellicistes de Washington, il se heurtera au réel et au nouveau rapport de forces international tel qu’il se dessine comme nous l’avons constaté récemment à Samarcande. Malheureusement et on l’avait bien vu avec l’Irak le fameux remodelage du Moyen-Orient que devait provoquer l’invasion américaine de l’Irak n’a produit que des catastrophes sanglantes.
     Mais cela n’arrête pas les fous de Washington.

    Régis de Castelnau
    je suis d'accord avec ce scénario.Les us voient leur leadership s'effondrer et doivent pour le sauver remettre l'europe occidentale à leurs bottes. ce n'est pas pour rien que les industriels allemands montent au créneau.Les US ne veulent absolument pas d'une europe de l'atlantique à l'oural

    Honoré de Barzac
    + membre techno +

    département : pyrénéezatlantiques
    Messages : 7553
    Date d'inscription : 03/01/2016
    Age : 71
    Localisation vraiment tout près de chez moi, c'est pour direre sinon Barzac parce que Balzac, écrivaillon avait déjà pris ce pseudo..

    la cigogne et EtienneCH4 aiment ce message

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: russie ukraine..

    Message par Contenu sponsorisé


    Contenu sponsorisé


    Revenir en haut Aller en bas

    Revenir en haut

    - Sujets similaires

     
    Permission de ce forum:
    Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum