AGRICULTURE - CONVIVIALITE - ENVIRONNEMENT (A.C.E)
Bonjour et bienvenue sur ACE !!!!

Enregistrez-vous sur le forum et n'oubliez pas de renseigner votre profil.

Avant de poster pour la première fois, veuillez avoir la politesse de vous présenter aux membres ( rubrique "Présentation des Nouveaux Membres"). Merci pour eux.
Statistiques
Nous avons 3580 membres enregistrés
L'utilisateur enregistré le plus récent est FLORENTIN EDDY

Nos membres ont posté un total de 2378667 messages dans 70340 sujets
Guilbart

Petites annonces

    Pas d'annonces disponibles.


    je suis inquiet

    Page 5 sur 16 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 10 ... 16  Suivant

    Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

    default je suis inquiet

    Message par basto le Dim 26 Avr 2015, 08:58

    Rappel du premier message :

    bien oui ça fait 2 ans que les prix ne sont pas haut surtout en maïs, les cours ne semblent pas redécoller pour la prochaine récolte, j'ai des voisins qui pensent jeter l'éponge car c'est rouge depuis trop longtemps, pas de possibilité d'avoir d'autres cultures irriguées car les contrats sont distribué au compte goute , la misère est là mais que faire :réfléchi
    avatar
    basto
    + membre techno +

    département : 81
    Messages : 20832
    Date d'inscription : 26/12/2010
    Age : 43
    Localisation dans le désert

    Voir le profil de l'utilisateur

    Revenir en haut Aller en bas


    default Re: je suis inquiet

    Message par leponge le Lun 27 Avr 2015, 13:27

    etre en avance coute aussi cher que d'etre en retard, il faut etre là au bon moment
    avatar
    leponge
    + membre techno +

    Messages : 4919
    Date d'inscription : 21/02/2010
    Age : 39
    Localisation marne

    Voir le profil de l'utilisateur

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: je suis inquiet

    Message par magnum le Lun 27 Avr 2015, 13:27

    forbo17 a écrit:

    Pour moi, un "brancignole" est un céréalier qui est toujours en retard d'une lune, du semi à la recolte, utilisant des méthodes et du matériel des années 80, qui est en activité depuis longtemps et pourtant bien incapable d'acheter le foncier qu'il loue si le proprio vendait.
    Le "branquignole" chez moi ne se cache pas que se sera dur d'aller jusqu'à la retraite,  et que la faillite (vente du patrimoine pour payer les dettes) n'est pas du tout exclue avant la retraite.
    La sécheresse de ce printemps est assez revelatrice.

    Un blé ferait il plus de rendement avec un semoir neuf plutôt qu un vieux ?
    Une vieille nh 8080 ne sortirait elle pas un grain de qualité comparé a pas une cr ?
    je connais des branquignoles qui ont du matériel ancien dont le patrimoine immobilier en ferait pâlir plus d un, il y a aussi le facteur chance, les conditions de départ et surtout le terroir qui peuvent y faire beaucoup
    avatar
    magnum
    + membre techno +

    Messages : 1393
    Date d'inscription : 07/03/2015
    Age : 34
    Localisation sud de la loire

    Voir le profil de l'utilisateur

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: je suis inquiet

    Message par snif le Lun 27 Avr 2015, 13:27

    vivanden a écrit:
    tof a écrit:
    Pierre89 a écrit:
    basto a écrit:
    pascal a écrit:celui qui à des bonnes terres ne connait pas son bonheur!!! :réfléchi :réfléchi :réfléchi

    et le climat aussi : victoire



    et aussi des terres saines qui permettent de passer au meilleur moment
    Pas séchantes
    Pas humides
    Pas usantes
    Pas tirantes
    Pas battantes
    Pas de cailloux
    Tiens adblue tu fais quoi cette semaine ?

    Au final, celui qui a des terres difficiles se pose plus de questions pour avancer et c'est pas forcement un mal !
    Je connais qqs personnes sur le forum ou pas, en situation facile et qui se posent aussi des questions. Je ne crois pas que Ca aille mal pour elles  : rr
    avatar
    snif
    + membre techno +

    département : Barrois du 52
    Messages : 16028
    Date d'inscription : 19/09/2009
    Age : 55
    Localisation Rhin-CHAMPAGNE

    Voir le profil de l'utilisateur

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: je suis inquiet

    Message par Invité le Lun 27 Avr 2015, 13:27

    Avec les conclusions de @Snif ,je confirme @Tof tu es dans la merde

    Invité
    Invité


    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: je suis inquiet

    Message par tof le Lun 27 Avr 2015, 13:28

    TDL a écrit:Avec les conclusions de Luc ,je confirme @Tof tu es dans la merde
    Bah on est 2
    Toi aussi tu as des nouilles
    On peut en parler si tu veux... 77 77 : ha : ha : ha
    avatar
    tof
    + membre techno +

    département : 28
    Messages : 31566
    Date d'inscription : 17/12/2009
    Age : 49
    Localisation sud 28

    Voir le profil de l'utilisateur

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: je suis inquiet

    Message par snif le Lun 27 Avr 2015, 13:30

    TDL a écrit:Celui qui a ce cumul de blems à 100 fois...(voir 1000 ) plus de mérite que beaucoup ici
    Tiens, j'ai à peu près tout, sauf usante, mais faut rajouter fortes pentes Laughing
    avatar
    snif
    + membre techno +

    département : Barrois du 52
    Messages : 16028
    Date d'inscription : 19/09/2009
    Age : 55
    Localisation Rhin-CHAMPAGNE

    Voir le profil de l'utilisateur

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: je suis inquiet

    Message par nonord le Lun 27 Avr 2015, 13:32

    snif a écrit:
    TDL a écrit:Celui qui a ce cumul de blems à 100 fois...(voir 1000 ) plus de mérite que beaucoup ici
    Tiens, j'ai à peu près tout, sauf usante, mais faut rajouter fortes pentes Laughing
    pff sans nouille ça n'a rien à voir moque
    avatar
    nonord
    + membre techno +

    Messages : 12187
    Date d'inscription : 11/09/2009
    Localisation dunkerque est

    Voir le profil de l'utilisateur

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: je suis inquiet

    Message par snif le Lun 27 Avr 2015, 13:34

    tof a écrit:
    snif a écrit:E
    basto a écrit:
    amDBs9 a écrit:Je pensais bien qu'un sujet comme celui là pouvait vite dérapper = comme d'hab, pourquoi comparer des situations dans des régions incomparables ?

    le matos peut-être vieux mais ça peut faire du bon boulot !! c'est justement le matos récent qui plombe l'agriculture !!!!
    On ne doit pas etre loin de la verité, d'autant que certains ont investi à contre temps, c'est à dire après la tres bonne annee.
    J'aime le beau matériel. Mais tant que je ne pouvais pas me le payer, j'ai tourné en location et en occasion.
    Si je devais revenir à cela, je le ferais, car je ne mettrais pas en péril ma ferme pour de là feraille.

    Investir dans des bâtiments me semble un bien meilleur placement.

    Et si il faut rouler en NH, on roulera en NH, n'est ce pas Bastien ?Sad
    Faut pas trop déconner non plus
    Snif tu ne te rabaisseras jamais jusque là : ha
    Ah, non, faudrait PAAAAAAAAAS "déconner".................
    avatar
    snif
    + membre techno +

    département : Barrois du 52
    Messages : 16028
    Date d'inscription : 19/09/2009
    Age : 55
    Localisation Rhin-CHAMPAGNE

    Voir le profil de l'utilisateur

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: je suis inquiet

    Message par PatogaZ le Lun 27 Avr 2015, 13:36

    magnum a écrit:
    forbo17 a écrit:

    Pour moi, un "brancignole" est un céréalier qui est toujours en retard d'une lune, du semi à la recolte, utilisant des méthodes et du matériel des années 80, qui est en activité depuis longtemps et pourtant bien incapable d'acheter le foncier qu'il loue si le proprio vendait.
    Le "branquignole" chez moi ne se cache pas que se sera dur d'aller jusqu'à la retraite,  et que la faillite (vente du patrimoine pour payer les dettes) n'est pas du tout exclue avant la retraite.
    La sécheresse de ce printemps est assez revelatrice.

    Un blé ferait il plus de rendement avec un semoir neuf plutôt qu un vieux ?
    Une vieille nh 8080 ne sortirait elle pas un grain de qualité comparé a pas une cr ?
    je connais des branquignoles qui ont du matériel ancien dont le patrimoine immobilier en ferait pâlir plus d un, il y a aussi le facteur chance, les conditions de départ et surtout le terroir qui peuvent y faire beaucoup

    le semoir et le pulvé sont le mauvais exemple , ça peut valoir pour tout le reste (sauf peut être la benne trouée ) 77 77 77 77
    pour moi ces deux outils sont ceux qui doivent être au top , le reste on s' en fout , même si c' est derrière un soméca 1300 ça fera le même travail et le même résultat final

    je ne pense pas pouvoir semer à moins de 100 grains avec un vieux nodet sans pertes , et pour le pulvé vu la montagne d' argent qui passe dedans , c' est pareil , on ne peut pas travailler à 0.2 IFT avec un truc qui pisse de partout


    II-41
    La grand estoille par sept jours bruslera,
    Nuee fera deux soleils apparoir,
    Le gros mastin toute nuict hurlera,
    Quand grand pontife changera de terroir. (octobre rouge)
    N'oubliez pas le grand zimboum ACE du 23 septembre 2017
    avatar
    PatogaZ
    + Admin +
    + Admin +

    Messages : 78066
    Date d'inscription : 09/09/2009
    Age : 58
    Localisation au bout de la baie de Somme

    Voir le profil de l'utilisateur http://www.blog-agri.com/patogaz1/52

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: je suis inquiet

    Message par ivanquoi le Lun 27 Avr 2015, 13:41

    PatogaZ a écrit:
    magnum a écrit:
    forbo17 a écrit:

    Pour moi, un "brancignole" est un céréalier qui est toujours en retard d'une lune, du semi à la recolte, utilisant des méthodes et du matériel des années 80, qui est en activité depuis longtemps et pourtant bien incapable d'acheter le foncier qu'il loue si le proprio vendait.
    Le "branquignole" chez moi ne se cache pas que se sera dur d'aller jusqu'à la retraite,  et que la faillite (vente du patrimoine pour payer les dettes) n'est pas du tout exclue avant la retraite.
    La sécheresse de ce printemps est assez revelatrice.

    Un blé ferait il plus de rendement avec un semoir neuf plutôt qu un vieux ?
    Une vieille nh 8080 ne sortirait elle pas un grain de qualité comparé a pas une cr ?
    je connais des branquignoles qui ont du matériel ancien dont le patrimoine immobilier en ferait pâlir plus d un, il y a aussi le facteur chance, les conditions de départ et surtout le terroir qui peuvent y faire beaucoup

    le semoir et le pulvé sont le mauvais exemple , ça peut valoir pour tout le reste (sauf peut être la benne trouée ) 77 77 77 77
    pour moi ces deux outils sont ceux qui doivent être au top , le reste on s' en fout , même si c' est derrière un soméca 1300 ça fera le même travail et le même résultat final

    je ne pense pas pouvoir semer à moins de 100 grains avec un vieux nodet sans pertes , et pour le pulvé vu la montagne d' argent qui passe dedans , c' est pareil , on ne peut pas travailler à 0.2 IFT avec un truc qui pisse de partout

    0.2 IFT qui valle une montagne d'argent :réfléchi
    avatar
    ivanquoi
    + membre techno +

    Messages : 6098
    Date d'inscription : 13/09/2009
    Age : 55
    Localisation chartres

    Voir le profil de l'utilisateur

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: je suis inquiet

    Message par pascal le Lun 27 Avr 2015, 13:46

    le poste phyto est important, c'est le poste ou il y à la plus grande marge de manoeuvre, à mon sens!!!, d'ou avant tout un pulvé en etat!!!
    avatar
    pascal
    + membre techno +

    Messages : 9604
    Date d'inscription : 29/03/2015
    Age : 42
    Localisation partout et nulle part!!!

    Voir le profil de l'utilisateur

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: je suis inquiet

    Message par Invité le Lun 27 Avr 2015, 13:46

    PatogaZ a écrit:
    magnum a écrit:
    forbo17 a écrit:

    Pour moi, un "brancignole" est un céréalier qui est toujours en retard d'une lune, du semi à la recolte, utilisant des méthodes et du matériel des années 80, qui est en activité depuis longtemps et pourtant bien incapable d'acheter le foncier qu'il loue si le proprio vendait.
    Le "branquignole" chez moi ne se cache pas que se sera dur d'aller jusqu'à la retraite,  et que la faillite (vente du patrimoine pour payer les dettes) n'est pas du tout exclue avant la retraite.
    La sécheresse de ce printemps est assez revelatrice.

    Un blé ferait il plus de rendement avec un semoir neuf plutôt qu un vieux ?
    Une vieille nh 8080 ne sortirait elle pas un grain de qualité comparé a pas une cr ?
    je connais des branquignoles qui ont du matériel ancien dont le patrimoine immobilier en ferait pâlir plus d un, il y a aussi le facteur chance, les conditions de départ et surtout le terroir qui peuvent y faire beaucoup

    le semoir et le pulvé sont le mauvais exemple , ça peut valoir pour tout le reste (sauf peut être la benne trouée ) 77 77 77 77
    pour moi ces deux outils sont ceux qui doivent être au top , le reste on s' en fout , même si c' est derrière un soméca 1300 ça fera le même travail et le même résultat final

    je ne pense pas pouvoir semer à moins de 100 grains avec un vieux nodet sans pertes , et pour le pulvé vu la montagne d' argent qui passe dedans , c' est pareil , on ne peut pas travailler à 0.2 IFT avec un truc qui pisse de partout


    + 1000 j'ai que des vieux tracteurs et des outils neufs. Ça me va très bien 
    Quand je vois des tracteurs neufs attelés a des outils de merde en cuma je suis 77

    Invité
    Invité


    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: je suis inquiet

    Message par ADBLUE le Lun 27 Avr 2015, 13:48

    tof a écrit:
    Pierre89 a écrit:
    basto a écrit:
    pascal a écrit:celui qui à des bonnes terres ne connait pas son bonheur!!! :réfléchi :réfléchi :réfléchi

    et le climat aussi : victoire



    et aussi des terres saines qui permettent de passer au meilleur moment
    Pas séchantes
    Pas humides
    Pas usantes
    Pas tirantes
    Pas battantes
    Pas de cailloux
    Tiens adblue tu fais quoi cette semaine ?

    pas grand chose à la vue de la météo je reste à la maison avec les enfants et Mme qui est en vacances

    ADBLUE
    + membre techno +

    Messages : 20222
    Date d'inscription : 10/02/2012
    Age : 49
    Localisation CHAMPAGNE ARDENNES

    Voir le profil de l'utilisateur

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: je suis inquiet

    Message par merinos le Lun 27 Avr 2015, 13:51

    Que pensez de ceux qui sème à la volée avec un dps12 et une herse étrille, certes ils ne sont pas à 100g/m2 . Mais ils ne réussissent pas moins que les autres.

    Perso, avoir un vieux semoir et un vieux pulvé ne me dérange pas ,du moment que tout est bien entretenu. Semoir et pulvé neufs ne riment pas forcément avec haute technicité!
    avatar
    merinos
    + membre techno +

    Messages : 2639
    Date d'inscription : 11/09/2009
    Age : 49
    Localisation Entre Paris et Rouen

    Voir le profil de l'utilisateur

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: je suis inquiet

    Message par Invité le Lun 27 Avr 2015, 13:54

    Trois cents grains avec un vieux Nodet et 150 avec le dernier Lemken marge net : rr

    Je suis sympa je ne rajoute pas la marque du tracteur

    Invité
    Invité


    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: je suis inquiet

    Message par ADBLUE le Lun 27 Avr 2015, 13:55

    je vais bientôt croiser la route de Vincent Chatellier
    si vous voulez être inquiets je vous invite à le rencontrer
    âmes sensibles s'abstenir Very Happy

    ADBLUE
    + membre techno +

    Messages : 20222
    Date d'inscription : 10/02/2012
    Age : 49
    Localisation CHAMPAGNE ARDENNES

    Voir le profil de l'utilisateur

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: je suis inquiet

    Message par ivanquoi le Lun 27 Avr 2015, 13:56

    merinos[color=#0099ff] a écrit:Que pensez de ceux qui sème  à la volée avec un dps12  et une  herse étrille, certes  ils ne sont pas à  100g/m2 . Mais  ils ne réussissent pas  moins que les autres.
    [/color]
    Perso, avoir un vieux  semoir et  un vieux pulvé ne me dérange pas  ,du moment que tout est bien entretenu.  Semoir et pulvé  neufs ne riment pas forcément avec haute technicité!

    moi je dis que c'est des dingues et que ça ne peut pas marcher. : ha
    avatar
    ivanquoi
    + membre techno +

    Messages : 6098
    Date d'inscription : 13/09/2009
    Age : 55
    Localisation chartres

    Voir le profil de l'utilisateur

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: je suis inquiet

    Message par ADBLUE le Lun 27 Avr 2015, 13:57

    TDL a écrit:Trois cents grains avec un vieux Nodet et 150 avec le dernier Lemken marge net : rr

    Je suis sympa je ne rajoute pas la marque du tracteur


    et le gagnant est

    ADBLUE
    + membre techno +

    Messages : 20222
    Date d'inscription : 10/02/2012
    Age : 49
    Localisation CHAMPAGNE ARDENNES

    Voir le profil de l'utilisateur

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: je suis inquiet

    Message par imanol le Lun 27 Avr 2015, 13:58

    merinos a écrit:Que pensez de ceux qui sème  à la volée avec un dps12  et une  herse étrille, certes  ils ne sont pas à  100g/m2 . Mais  ils ne réussissent pas  moins que les autres.

    Perso, avoir un vieux  semoir et  un vieux pulvé ne me dérange pas  ,du moment que tout est bien entretenu.  Semoir et pulvé  neufs ne riment pas forcément avec haute technicité!

    l'un des meilleurs producteurs de blé dur que je connaisse sème au DP12 depuis des lustres et dans la boue ... RAS
    mon vieux faisait 130 avec son benac ... RAS

    imanol
    + membre techno +

    département : Lipetskaïa
    Messages : 8161
    Date d'inscription : 10/11/2013
    Age : 40
    Localisation Russie / France

    Voir le profil de l'utilisateur http://www.otradagen.ru

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: je suis inquiet

    Message par ADBLUE le Lun 27 Avr 2015, 13:59

    le lemken

    ADBLUE
    + membre techno +

    Messages : 20222
    Date d'inscription : 10/02/2012
    Age : 49
    Localisation CHAMPAGNE ARDENNES

    Voir le profil de l'utilisateur

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: je suis inquiet

    Message par lothar le Lun 27 Avr 2015, 13:59

    tu n as jamais essayé le nodet à 150 grains ? ptet que ça irait aussi .... ( bon , pas le méme debit de chantier , j ' admets)

    lothar
    + membre techno +

    Messages : 2267
    Date d'inscription : 10/09/2009
    Localisation vallée de meuse

    Voir le profil de l'utilisateur

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: je suis inquiet

    Message par bingo le Lun 27 Avr 2015, 14:02

    j'ai un vieu monograine nodet de 1989
    un vieu sulky de 1990
    et un (vieu) pulvé sans aucune option de 1999

    ca empeche pas de sortir des cultures avec une marge correcte !!

    bingo
    + membre techno +

    Messages : 7006
    Date d'inscription : 07/07/2013
    Age : 29
    Localisation normandie

    Voir le profil de l'utilisateur

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: je suis inquiet

    Message par Invité le Lun 27 Avr 2015, 14:04

    TDL a écrit:Celui qui a ce cumul de blems à 100 fois...(voir 1000 ) plus de mérite que beaucoup ici

    Et "les beaucoup ici" se plaignent encore plus ...

    Invité
    Invité


    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: je suis inquiet

    Message par lothar le Lun 27 Avr 2015, 14:10

    ici les terres sont tellement pauvres que j ' en suis encore à traiter avec un vieux 3130 datant de 73 et un evrard 28m( qd méme) de 82.... deux mb 8080 et tf42 pour un prix d achat total de .....12500 euros ( non , il ne manque pas un zero) .....j' en fauche 120 ha tous les ans quand méme ....

    lothar
    + membre techno +

    Messages : 2267
    Date d'inscription : 10/09/2009
    Localisation vallée de meuse

    Voir le profil de l'utilisateur

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: je suis inquiet

    Message par lothar le Lun 27 Avr 2015, 14:10

    du coup , chuis inquiet aussi .....

    lothar
    + membre techno +

    Messages : 2267
    Date d'inscription : 10/09/2009
    Localisation vallée de meuse

    Voir le profil de l'utilisateur

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: je suis inquiet

    Message par Invité le Lun 27 Avr 2015, 14:12

    vivanden a écrit:
    tof a écrit:
    Pierre89 a écrit:
    basto a écrit:
    pascal a écrit:celui qui à des bonnes terres ne connait pas son bonheur!!! :réfléchi :réfléchi :réfléchi

    et le climat aussi : victoire



    et aussi des terres saines qui permettent de passer au meilleur moment
    Pas séchantes
    Pas humides
    Pas usantes
    Pas tirantes
    Pas battantes
    Pas de cailloux
    Tiens adblue tu fais quoi cette semaine ?

    Au final, celui qui a des terres difficiles se pose plus de questions pour avancer et c'est pas forcement un mal !

    Pas totalement faux...

    La différence entre un "branquignole" et un autre, c'est peut-être aussi que l'un subit tout le temps alors que l'autre est en perpétuel réflexion quitte à apprendre parfois de ses échecs. Pour moi, un "branquignole", c'est quelqu'un qui subit le sec tous les ans et qui n'ont pas de devis chiffrés pour mettre en place l'irrigation chez lui et qui dit d'avance, ce n'est pas possible.


    2 autres réflexions :
    - Tout ça est aussi parfaitement gangrené par la fiscalité agricole. Au nom du social, en maintenant le système du forfait agricole et les possibilité d'éxo aux PV sur le matos, le système favorise un logique de pepère tranquille (pas dépasser le seuil de chiffre d'affaires) plutôt qu'une logique de fortification de l'EBE. Certes, il faut être couillon pour faire partie des 20% d'agris qui paient réellement de la MSA au niveau de leur revenu mais je connais des exploitations qui n'ont pas vu leur EBE ou leur chiffre d'affaire bouger de plus de 1% entre 2013 et 2014.
    - Toujours sur la fiscalité, quand on voit des posts sur le topic portant sur la déduction exceptionnelle d'investissement que certains sont prêts à investir en matos pour ne pas payer de MSA, plutôt que de conforter leurs trésoreries. Comme la dit snif par ailleurs, on est passé pour beaucoup par une belle porte en 2009-2010. Je ne dis pas que ça était partout possible mais je connais plus d'un cas où on a préféré investir ensuite dans du gadget plutôt que de se constituer un FDR.

    Avant de me faire lyncher :
    1. Ça n'engage que moi et pas mes obédiences syndicales.
    2. Je ne dis pas que ça a été possible partout de se refaire une santé mais il y a des cas où ça a été possible et où  ça n'a pas été possible. Si vous considérez que ce n'était pas possible chez vous, ma réflexion n'était pas pour vous.
    3. Désolé pour ceux que j'ai choqué.

    Invité
    Invité


    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: je suis inquiet

    Message par Manu18 le Lun 27 Avr 2015, 14:18

    tof a écrit:
    Pierre89 a écrit:
    basto a écrit:
    pascal a écrit:celui qui à des bonnes terres ne connait pas son bonheur!!! :réfléchi :réfléchi :réfléchi

    et le climat aussi : victoire



    et aussi des terres saines qui permettent de passer au meilleur moment
    Pas séchantes
    Pas humides
    Pas usantes
    Pas tirantes
    Pas battantes
    Pas de cailloux
    Tiens adblue tu fais quoi cette semaine ?

    Tu as oublié
    Pas acides
    Pas inondables
    Pas en natura 2000 ou points de captage
    Pas trop pentues
    Pas : rr

    Manu18
    + membre techno +

    Messages : 2887
    Date d'inscription : 02/02/2010
    Age : 44
    Localisation Loin des ports

    Voir le profil de l'utilisateur

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: je suis inquiet

    Message par la cigogne le Lun 27 Avr 2015, 14:22

    Pour moi, un "brancignole" est un céréalier qui est toujours en retard d'une lune, du semi à la recolte, utilisant des méthodes et du matériel des années 80, qui est en activité depuis longtemps et pourtant bien incapable d'acheter le foncier qu'il loue si le proprio vendait.
    Le "branquignole" chez moi ne se cache pas que se sera dur d'aller jusqu'à la retraite,  et que la faillite (vente du patrimoine pour payer les dettes) n'est pas du tout exclue avant la retraite.
    La sécheresse de ce printemps est assez revelatrice.

    Maître Forbo, sur un arbre perché,
    Tenait en son bec des dollars.
    Maître Renard, par l'odeur alléché,
    Lui tint à peu près ce langage :
    Et bonjour, Monsieur du Forbo.
    Que vous êtes joli ! que vous me semblez beau !
    Sans mentir, si votre ramage
    Se rapporte à votre plumage,
    Vous êtes le Phénix des hôtes de votre contré.
    À ces mots,  Forbo ne se sent plus de joie ;
    avatar
    la cigogne
    + membre techno +

    Messages : 3972
    Date d'inscription : 12/09/2009
    Localisation vienne en autres riches

    Voir le profil de l'utilisateur

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: je suis inquiet

    Message par Invité le Lun 27 Avr 2015, 14:24

    Premio a écrit:
    PatogaZ a écrit:
    magnum a écrit:
    forbo17 a écrit:

    Pour moi, un "brancignole" est un céréalier qui est toujours en retard d'une lune, du semi à la recolte, utilisant des méthodes et du matériel des années 80, qui est en activité depuis longtemps et pourtant bien incapable d'acheter le foncier qu'il loue si le proprio vendait.
    Le "branquignole" chez moi ne se cache pas que se sera dur d'aller jusqu'à la retraite,  et que la faillite (vente du patrimoine pour payer les dettes) n'est pas du tout exclue avant la retraite.
    La sécheresse de ce printemps est assez revelatrice.

    Un blé ferait il plus de rendement avec un semoir neuf plutôt qu un vieux ?
    Une vieille nh 8080 ne sortirait elle pas un grain de qualité comparé a pas une cr ?
    je connais des branquignoles qui ont du matériel ancien dont le patrimoine immobilier en ferait pâlir plus d un, il y a aussi le facteur chance, les conditions de départ et surtout le terroir qui peuvent y faire beaucoup

    le semoir et le pulvé sont le mauvais exemple , ça peut valoir pour tout le reste (sauf peut être la benne trouée ) 77 77 77 77
    pour moi ces deux outils sont ceux qui doivent être au top , le reste on s' en fout , même si c' est derrière un soméca 1300 ça fera le même travail et le même résultat final

    je ne pense pas pouvoir semer à moins de 100 grains avec un vieux nodet sans pertes , et pour le pulvé vu la montagne d' argent qui passe dedans , c' est pareil , on ne peut pas travailler à 0.2 IFT avec un truc qui pisse de partout


    + 1000 j'ai que des vieux tracteurs et des outils neufs. Ça me va très bien 
    Quand je vois des tracteurs neufs attelés a des outils de merde en cuma je suis 77


    t'avais pas besoin de rajouter CUMA dans ta phrase, j'ai quelques exemples de CUMA équipées en matos hi-tech

    c'est toi qui me laisse 77 77 77 77

    Invité
    Invité


    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: je suis inquiet

    Message par PatogaZ le Lun 27 Avr 2015, 14:27

    merinos a écrit:Que pensez de ceux qui sème  à la volée avec un dps12  et une  herse étrille, certes  ils ne sont pas à  100g/m2 . Mais  ils ne réussissent pas  moins que les autres.

    Perso, avoir un vieux  semoir et  un vieux pulvé ne me dérange pas  ,du moment que tout est bien entretenu.  Semoir et pulvé  neufs ne riment pas forcément avec haute technicité!

    ici ça ne serait pas possible , un grain sur la terre = un grain envolé (dans le ventre des oiseaux )

    nous sommes sur un axe migratoire


    II-41
    La grand estoille par sept jours bruslera,
    Nuee fera deux soleils apparoir,
    Le gros mastin toute nuict hurlera,
    Quand grand pontife changera de terroir. (octobre rouge)
    N'oubliez pas le grand zimboum ACE du 23 septembre 2017
    avatar
    PatogaZ
    + Admin +
    + Admin +

    Messages : 78066
    Date d'inscription : 09/09/2009
    Age : 58
    Localisation au bout de la baie de Somme

    Voir le profil de l'utilisateur http://www.blog-agri.com/patogaz1/52

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: je suis inquiet

    Message par Etienne le Lun 27 Avr 2015, 14:33

    agritof a écrit:
    vivanden a écrit:
    tof a écrit:
    Pierre89 a écrit:
    basto a écrit:
    pascal a écrit:celui qui à des bonnes terres ne connait pas son bonheur!!! :réfléchi :réfléchi :réfléchi

    et le climat aussi : victoire



    et aussi des terres saines qui permettent de passer au meilleur moment
    Pas séchantes
    Pas humides
    Pas usantes
    Pas tirantes
    Pas battantes
    Pas de cailloux
    Tiens adblue tu fais quoi cette semaine ?

    Au final, celui qui a des terres difficiles se pose plus de questions pour avancer et c'est pas forcement un mal !

    Pas totalement faux...

    La différence entre un "branquignole" et un autre, c'est peut-être aussi que l'un subit tout le temps alors que l'autre est en perpétuel réflexion quitte à apprendre parfois de ses échecs. Pour moi, un "branquignole", c'est quelqu'un qui subit le sec tous les ans et qui n'ont pas de devis chiffrés pour mettre en place l'irrigation chez lui et qui dit d'avance, ce n'est pas possible.


    2 autres réflexions :
    - Tout ça est aussi parfaitement gangrené par la fiscalité agricole. Au nom du social, en maintenant le système du forfait agricole et les possibilité d'éxo aux PV sur le matos, le système favorise un logique de pepère tranquille (pas dépasser le seuil de chiffre d'affaires) plutôt qu'une logique de fortification de l'EBE. Certes, il faut être couillon pour faire partie des 20% d'agris qui paient réellement de la MSA au niveau de leur revenu mais je connais des exploitations qui n'ont pas vu leur EBE ou leur chiffre d'affaire bouger de plus de 1% entre 2013 et 2014.
    - Toujours sur la fiscalité, quand on voit des posts sur le topic portant sur la déduction exceptionnelle d'investissement que certains sont prêts à investir en matos pour ne pas payer de MSA, plutôt que de conforter leurs trésoreries. Comme la dit snif par ailleurs, on est passé pour beaucoup par une belle porte en 2009-2010. Je ne dis pas que ça était partout possible mais je connais plus d'un cas où on a préféré investir ensuite dans du gadget plutôt que de se constituer un FDR.

    Avant de me faire lyncher :
    1. Ça n'engage que moi et pas mes obédiences syndicales.
    2. Je ne dis pas que ça a été possible partout de se refaire une santé mais il y a des cas où ça a été possible et où  ça n'a pas été possible. Si vous considérez que ce n'était pas possible chez vous, ma réflexion n'était pas pour vous.
    3. Désolé pour ceux que j'ai choqué.

    + 1
    avatar
    Etienne
    + membre techno +

    Messages : 810
    Date d'inscription : 21/03/2010
    Age : 56
    Localisation 14 Basse Normandie

    Voir le profil de l'utilisateur

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: je suis inquiet

    Message par imanol le Lun 27 Avr 2015, 15:00

    agritof a écrit:
    vivanden a écrit:
    tof a écrit:
    Pierre89 a écrit:
    basto a écrit:
    pascal a écrit:celui qui à des bonnes terres ne connait pas son bonheur!!! :réfléchi :réfléchi :réfléchi

    et le climat aussi : victoire



    et aussi des terres saines qui permettent de passer au meilleur moment
    Pas séchantes
    Pas humides
    Pas usantes
    Pas tirantes
    Pas battantes
    Pas de cailloux
    Tiens adblue tu fais quoi cette semaine ?

    Au final, celui qui a des terres difficiles se pose plus de questions pour avancer et c'est pas forcement un mal !

    Pas totalement faux...

    La différence entre un "branquignole" et un autre, c'est peut-être aussi que l'un subit tout le temps alors que l'autre est en perpétuel réflexion quitte à apprendre parfois de ses échecs. Pour moi, un "branquignole", c'est quelqu'un qui subit le sec tous les ans et qui n'ont pas de devis chiffrés pour mettre en place l'irrigation chez lui et qui dit d'avance, ce n'est pas possible.


    2 autres réflexions :
    - Tout ça est aussi parfaitement gangrené par la fiscalité agricole. Au nom du social, en maintenant le système du forfait agricole et les possibilité d'éxo aux PV sur le matos, le système favorise un logique de pepère tranquille (pas dépasser le seuil de chiffre d'affaires) plutôt qu'une logique de fortification de l'EBE. Certes, il faut être couillon pour faire partie des 20% d'agris qui paient réellement de la MSA au niveau de leur revenu mais je connais des exploitations qui n'ont pas vu leur EBE ou leur chiffre d'affaire bouger de plus de 1% entre 2013 et 2014.
    - Toujours sur la fiscalité, quand on voit des posts sur le topic portant sur la déduction exceptionnelle d'investissement que certains sont prêts à investir en matos pour ne pas payer de MSA, plutôt que de conforter leurs trésoreries. Comme la dit snif par ailleurs, on est passé pour beaucoup par une belle porte en 2009-2010. Je ne dis pas que ça était partout possible mais je connais plus d'un cas où on a préféré investir ensuite dans du gadget plutôt que de se constituer un FDR.

    Avant de me faire lyncher :
    1. Ça n'engage que moi et pas mes obédiences syndicales.
    2. Je ne dis pas que ça a été possible partout de se refaire une santé mais il y a des cas où ça a été possible et où  ça n'a pas été possible. Si vous considérez que ce n'était pas possible chez vous, ma réflexion n'était pas pour vous.
    3. Désolé pour ceux que j'ai choqué.

    il n'y rien a redire agritof, tu es fait pour une grande carrière politique tant tu sais dire les choses en douceur. : victoire

    Moi j'aurai écrit que forbo ne met certainement pas les branquignoles , basto et ses voisins dans le même panier, qu'a la limite, l'agriculture chez Basto est tellement raide que les branquignoles ont du disparaître dans son coin de longue date.
    Et puis je me serai certainement enflammé un peu en écrivant quelque chose du genre:
    "notre système d'aides sociales PAC perfuse ses gens depuis des lustres alors qu'ils ne peuvent ni vivre ni crever, qu'ils sont tout juste bons pour empêcher des gars comme basto de respirer en occupant les surfaces et en tapant dans les financements".

    En d'autres temps on aurait appeler ça le communisme, niveler par le bas et lutter contre toute forme d’élitisme. Aujourd'hui, nous sommes pour le plus grand nombre destinés a être jeté en pâture a tous ceux qui ont fait le choix inverse et qui pourtant parfois sont partis de très loin.

    sur le fond, on est d'accord je crois. Pour ce qui est de la forme ... rame


    imanol
    + membre techno +

    département : Lipetskaïa
    Messages : 8161
    Date d'inscription : 10/11/2013
    Age : 40
    Localisation Russie / France

    Voir le profil de l'utilisateur http://www.otradagen.ru

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: je suis inquiet

    Message par ivanquoi le Lun 27 Avr 2015, 15:48

    tu as raison imanol virons tout ces petits paysans bon a rien ,tout justes bon a transpirer sur leur lopin de terre.
    après les avoir virer tu pourras les embaucher sur une belle structure de plusieurs milliers d'hectares.

    avatar
    ivanquoi
    + membre techno +

    Messages : 6098
    Date d'inscription : 13/09/2009
    Age : 55
    Localisation chartres

    Voir le profil de l'utilisateur

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: je suis inquiet

    Message par Invité le Lun 27 Avr 2015, 16:24

    imanol a écrit:
    merinos a écrit:Que pensez de ceux qui sème  à la volée avec un dps12  et une  herse étrille, certes  ils ne sont pas à  100g/m2 . Mais  ils ne réussissent pas  moins que les autres.

    Perso, avoir un vieux  semoir et  un vieux pulvé ne me dérange pas  ,du moment que tout est bien entretenu.  Semoir et pulvé  neufs ne riment pas forcément avec haute technicité!

    l'un des meilleurs producteurs de blé dur que je connaisse sème au DP12 depuis des lustres et dans la boue ... RAS
    mon vieux faisait 130 avec son benac ... RAS









    celui qui a des chenilles dans le 17 ? Laughing Laughing Laughing Laughing Laughing Laughing

    Invité
    Invité


    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: je suis inquiet

    Message par tof le Lun 27 Avr 2015, 16:28

    PatogaZ a écrit:
    magnum a écrit:
    forbo17 a écrit:

    Pour moi, un "brancignole" est un céréalier qui est toujours en retard d'une lune, du semi à la recolte, utilisant des méthodes et du matériel des années 80, qui est en activité depuis longtemps et pourtant bien incapable d'acheter le foncier qu'il loue si le proprio vendait.
    Le "branquignole" chez moi ne se cache pas que se sera dur d'aller jusqu'à la retraite,  et que la faillite (vente du patrimoine pour payer les dettes) n'est pas du tout exclue avant la retraite.
    La sécheresse de ce printemps est assez revelatrice.

    Un blé ferait il plus de rendement avec un semoir neuf plutôt qu un vieux ?
    Une vieille nh 8080 ne sortirait elle pas un grain de qualité comparé a pas une cr ?
    je connais des branquignoles qui ont du matériel ancien dont le patrimoine immobilier en ferait pâlir plus d un, il y a aussi le facteur chance, les conditions de départ et surtout le terroir qui peuvent y faire beaucoup

    le semoir et le pulvé sont le mauvais exemple , ça peut valoir pour tout le reste (sauf peut être la benne trouée ) 77 77 77 77
    pour moi ces deux outils sont ceux qui doivent être au top , le reste on s' en fout , même si c' est derrière un soméca 1300 ça fera le même travail et le même résultat final

    je ne pense pas pouvoir semer à moins de 100 grains avec un vieux nodet sans pertes , et pour le pulvé vu la montagne d' argent qui passe dedans , c' est pareil , on ne peut pas travailler à 0.2 IFT avec un truc qui pisse de partout
    Tu peux aussi semer avec un semoir "normal" 30 grains de + et le surcout est limité si on veut aller au bout du truc
    avatar
    tof
    + membre techno +

    département : 28
    Messages : 31566
    Date d'inscription : 17/12/2009
    Age : 49
    Localisation sud 28

    Voir le profil de l'utilisateur

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: je suis inquiet

    Message par Invité le Lun 27 Avr 2015, 16:33

    dans des "bonnes terres faciles a faire" , méme le pire "branquignole" pourra toujours s en sortir

    dans d autres conditions bien plus délicates , méme le meilleur devra toujours se remettre en question !

    mes terres , selon l année , peuvent sortir des blés entre 45 et 110 qx /ha

    plutôt pas interet a faire le guignol , le dom !



    Invité
    Invité


    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: je suis inquiet

    Message par Invité le Lun 27 Avr 2015, 17:34

    D O M a écrit:dans des "bonnes terres faciles a faire"   , méme le pire "branquignole" pourra toujours s en sortir

    dans d autres  conditions bien  plus délicates , méme le meilleur devra toujours se remettre en question !  

    mes terres , selon l année , peuvent sortir des blés entre 45 et 110 qx /ha

    plutôt pas interet a faire le guignol , le dom !  


    Tu sous entend par exemple qu'en champagne crayeuse il n'y a aucune défaillance d'entreprise ou perte de motivation de certains producteurs ?

    Invité
    Invité


    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: je suis inquiet

    Message par imanol le Lun 27 Avr 2015, 17:36

    ivanquoi a écrit:tu as raison imanol virons tout ces petits paysans bon a rien ,tout justes bon a transpirer sur leur lopin de terre.
    après les avoir virer tu pourras les embaucher sur une belle structure de plusieurs milliers d'hectares.
     

    je ne parle pas de taille dans ce que j’écris plus haut mais seulement de compétences qui font que certains (même petits) seront toujours plus compétitifs que d'autres.
    pour une énième fois, je ne cautionne pas les grosses structures unipersonnelles parce que je ne crois pas au salariat tel qu'on le connait dans notre métier. C'est l'agriculteur qui doit être a la fois actionnaire et salarié de ces structures pour d'une part les rendre compétitives mais surtout pour se donner un statut et des droits sociaux équivalents a ceux de la plupart de ses concitoyens.
    rame


    imanol
    + membre techno +

    département : Lipetskaïa
    Messages : 8161
    Date d'inscription : 10/11/2013
    Age : 40
    Localisation Russie / France

    Voir le profil de l'utilisateur http://www.otradagen.ru

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: je suis inquiet

    Message par Invité le Lun 27 Avr 2015, 17:40

    T’inquiète pas!,
    du blé à 120€ pendant 2 ans, ca va en éliminer certains!

    Invité
    Invité


    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: je suis inquiet

    Message par imanol le Lun 27 Avr 2015, 18:10

    je n'y crois pas,
    le système est fait pour les tenir en survie, part de marche oblige, les grandes coop les premières !

    imanol
    + membre techno +

    département : Lipetskaïa
    Messages : 8161
    Date d'inscription : 10/11/2013
    Age : 40
    Localisation Russie / France

    Voir le profil de l'utilisateur http://www.otradagen.ru

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: je suis inquiet

    Message par fergie62 le Lun 27 Avr 2015, 18:20

    ce qui m inquiète c est le parc occas des concessions, souvent du matos flambant neuf, c est bien les agriculteurs qui achètent des tracteurs dites moi si je me trompe
    avatar
    fergie62
    + membre techno +

    département : 62
    Messages : 15196
    Date d'inscription : 25/10/2011
    Age : 34
    Localisation Artesië

    Voir le profil de l'utilisateur

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: je suis inquiet

    Message par Invité le Lun 27 Avr 2015, 18:21

    imanol a écrit:
    Spoiler:

    agritof a écrit:
    vivanden a écrit:
    tof a écrit:
    Pierre89 a écrit:
    basto a écrit:
    pascal a écrit:celui qui à des bonnes terres ne connait pas son bonheur!!! :réfléchi :réfléchi :réfléchi

    et le climat aussi : victoire



    et aussi des terres saines qui permettent de passer au meilleur moment
    Pas séchantes
    Pas humides
    Pas usantes
    Pas tirantes
    Pas battantes
    Pas de cailloux
    Tiens adblue tu fais quoi cette semaine ?

    Au final, celui qui a des terres difficiles se pose plus de questions pour avancer et c'est pas forcement un mal !

    Pas totalement faux...

    La différence entre un "branquignole" et un autre, c'est peut-être aussi que l'un subit tout le temps alors que l'autre est en perpétuel réflexion quitte à apprendre parfois de ses échecs. Pour moi, un "branquignole", c'est quelqu'un qui subit le sec tous les ans et qui n'ont pas de devis chiffrés pour mettre en place l'irrigation chez lui et qui dit d'avance, ce n'est pas possible.


    2 autres réflexions :
    - Tout ça est aussi parfaitement gangrené par la fiscalité agricole. Au nom du social, en maintenant le système du forfait agricole et les possibilité d'éxo aux PV sur le matos, le système favorise un logique de pepère tranquille (pas dépasser le seuil de chiffre d'affaires) plutôt qu'une logique de fortification de l'EBE. Certes, il faut être couillon pour faire partie des 20% d'agris qui paient réellement de la MSA au niveau de leur revenu mais je connais des exploitations qui n'ont pas vu leur EBE ou leur chiffre d'affaire bouger de plus de 1% entre 2013 et 2014.
    - Toujours sur la fiscalité, quand on voit des posts sur le topic portant sur la déduction exceptionnelle d'investissement que certains sont prêts à investir en matos pour ne pas payer de MSA, plutôt que de conforter leurs trésoreries. Comme la dit snif par ailleurs, on est passé pour beaucoup par une belle porte en 2009-2010. Je ne dis pas que ça était partout possible mais je connais plus d'un cas où on a préféré investir ensuite dans du gadget plutôt que de se constituer un FDR.

    Avant de me faire lyncher :
    1. Ça n'engage que moi et pas mes obédiences syndicales.
    2. Je ne dis pas que ça a été possible partout de se refaire une santé mais il y a des cas où ça a été possible et où  ça n'a pas été possible. Si vous considérez que ce n'était pas possible chez vous, ma réflexion n'était pas pour vous.
    3. Désolé pour ceux que j'ai choqué.

    il n'y rien a redire agritof, tu es fait pour une grande carrière politique tant tu sais dire les choses en douceur. : victoire

    Moi j'aurai écrit que forbo ne met certainement pas les branquignoles , basto et ses voisins dans le même panier, qu'a la limite, l'agriculture chez Basto est tellement raide que les branquignoles ont du disparaître dans son coin de longue date.
    Et puis je me serai certainement enflammé un peu en écrivant quelque chose du genre:
    "notre système d'aides sociales PAC perfuse ses gens depuis des lustres alors qu'ils ne peuvent ni vivre ni crever, qu'ils sont tout juste bons pour empêcher des gars comme basto de respirer en occupant les surfaces et en tapant dans les financements".

    En d'autres temps on aurait appeler ça le communisme, niveler par le bas et lutter contre toute forme d’élitisme. Aujourd'hui, nous sommes pour le plus grand nombre destinés a être jeté en pâture a tous ceux qui ont fait le choix inverse et qui pourtant parfois sont partis de très loin.  

    sur le fond, on est d'accord je crois. Pour ce qui est de la forme ... rame


    Je ne suis pas d'accord avec toi.

    Comme certains de tes collègues de l'ESt, tu penses que l'agrandissement est la solution. Je ne le pense pas. Je ne nie pas pas que naturellement, les exploitations s'agrandissent mais de là à dire que ceux qui n'augmentent pas leur hectares ne peuvent pas s'en sortir, il y a un pas que je ne franchis pas.
    L'agrandissement est peut-être une solution mais pas la solution.
    Cela m’énerve autant que ceux qui, moins à l'Est que toi explique que si tu ne fais pas 120T en Betteraves, tu ne peux pas t'en sortir. Pour la remarque de DOM, même dans le 80, il y a des agriculteurs qui ont des parcelles où ils ont parfois fait 45 mais jamais 110.
    Au final, est-ce que seuls les "gros" aux terres faciles peuvent s'en sortir? je ne le pense pas.

    Concernant le côté néfaste des primes PAC, je ne suis pas tout à fait d'accord. Il faut savoir que dans le grand Nord, quand tu fais la somme des DPU-DPB ou autres sigles sur une petite carrière, cela correspond à peu de choses près aux coûts de reprise évoquées dans d'autre topics. En d'autres termes, par ici, les primes sont plus une valorisation des retraités agricoles qu'autre chose.

    Comme je l'ai évoqué plus haut, pour moi, le problème n'est pas dans les primes PAC mais plutôt dans la fiscalité qui entraine un manque d'esprit d'entreprise. Combien peux-t-on vouloir une économie agricole performante quand l'objectif, c'est de ne pas dépasser 76300€ de CA (seuil forfait) puis 250000€ de CA (seuil exo PV)? Ce n'est pas comme ça qu'on sauve des entreprises. Surtout dans un pays réputé pour son poil dans la main.
    Régulièrement, on me dit pourquoi trais-tu encore des vaches? Pourquoi fais tu des betteraves dans des parcelles où tu plafonnes à 80T? Pourquoi fais tu un peu de légumes? Pourquoi t'es tu lancé il y a peu avec 3% de ta surface en chicorée? En attendant, je n'ai pas besoin de mon comptable pour connaître à peu près mon EBE ou mon revenu. La diversité entrainant un super lissage des résultats.

    Certes, ça ne peut pas se faire partout (encore que l'élevage...). Rien n'empêche de réfléchir. C'est parce que je ne peux pas être partout mais sinon je serais en train d'installer l'irrigation chez moi pour sécuriser mon EBE, plutôt que de maudire mon pluvio parfois.
    J'aime bien cette situation de Sénèque : "Ce n’est pas parce que les choses sont difficiles que nous n’osons pas, c’est parce que nous n’osons pas qu’elles sont difficiles."



    Invité
    Invité


    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: je suis inquiet

    Message par bob89 le Lun 27 Avr 2015, 18:47

    Pas faut , celui qui ose et qui réussi est forcement hors la loi quelque part , au niveau agronomique ou fiscale.
    Partant de la, sachant que fiscalement on continuera à se faire pomper , et qu'agronomiquement on est plafonner , il y a un moment ou il faut sortir du rangs

    Tiens encore une belle journée pour la compétitivité de mon exploite, j'ai l'honneur d'être concerner par 3 zone de captage dite prioritaire , et suite donc convié à 3 réunion de la chambre, pour m'aider a m'adapter kizondit .....loooooooooooooooooooool
    Devrait y avoir de l'ambiance

    bob89
    + membre techno +

    Messages : 1594
    Date d'inscription : 27/12/2010
    Age : 36
    Localisation auxerre

    Voir le profil de l'utilisateur

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: je suis inquiet

    Message par ADBLUE le Lun 27 Avr 2015, 19:00

    Premio a écrit:
    D O M a écrit:dans des "bonnes terres faciles a faire"   , méme le pire "branquignole" pourra toujours s en sortir

    dans d autres  conditions bien  plus délicates , méme le meilleur devra toujours se remettre en question !  

    mes terres , selon l année , peuvent sortir des blés entre 45 et 110 qx /ha

    plutôt pas interet a faire le guignol , le dom !  


    Tu sous entend par exemple qu'en champagne crayeuse il n'y a aucune défaillance d'entreprise ou perte de motivation de certains producteurs ?


    très peu

    ADBLUE
    + membre techno +

    Messages : 20222
    Date d'inscription : 10/02/2012
    Age : 49
    Localisation CHAMPAGNE ARDENNES

    Voir le profil de l'utilisateur

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: je suis inquiet

    Message par Invité le Lun 27 Avr 2015, 19:05

    Premio a écrit:
    Tu sous entend par exemple qu'en champagne crayeuse il n'y a aucune défaillance d'entreprise ou perte de motivation de certains producteurs ?

    y en a, mais il cede un morceau tout les 5 ans pour rembourser les dettes

    Invité
    Invité


    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: je suis inquiet

    Message par gaston02 le Lun 27 Avr 2015, 19:29

    ivanquoi a écrit:tu as raison imanol virons tout ces petits paysans bon a rien ,tout justes bon a transpirer sur leur lopin de terre.
    après les avoir virer tu pourras les embaucher sur une belle structure de plusieurs milliers d'hectares.
     

    Moi aussi je suis inquiet... en lisant ce post je viens de me rendre compte que pour beaucoup d'entre vous, je suis un "branquignole" avec ma petite structure.
    Il y a 1 mois, j'ai acheté d'occase une feraille à une 20aine de kms, secteur que je ne connais même pas.
    Au volant de mon vieux 844 de 1974 j'ai longé une parcelle de colza sur plusieurs kilomètres.
    De retour chez moi, sur le net, bien sur en très faible haut débit... j'ai constaté que ladite parcelle avoisine les 150 hectares... soit 2,5 fois mon exploitation.

    Est-ce l'avenir de l'agriculture Française? Où est la place des "petits"? voulons nous 5 ou 6 exploitations par département?

    gaston02
    + membre techno +

    département : 02
    Messages : 889
    Date d'inscription : 27/09/2013
    Age : 47
    Localisation Est 02

    Voir le profil de l'utilisateur

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: je suis inquiet

    Message par PatogaZ le Lun 27 Avr 2015, 19:29

    tof a écrit:
    PatogaZ a écrit:
    magnum a écrit:
    forbo17 a écrit:

    Pour moi, un "brancignole" est un céréalier qui est toujours en retard d'une lune, du semi à la recolte, utilisant des méthodes et du matériel des années 80, qui est en activité depuis longtemps et pourtant bien incapable d'acheter le foncier qu'il loue si le proprio vendait.
    Le "branquignole" chez moi ne se cache pas que se sera dur d'aller jusqu'à la retraite,  et que la faillite (vente du patrimoine pour payer les dettes) n'est pas du tout exclue avant la retraite.
    La sécheresse de ce printemps est assez revelatrice.

    Un blé ferait il plus de rendement avec un semoir neuf plutôt qu un vieux ?
    Une vieille nh 8080 ne sortirait elle pas un grain de qualité comparé a pas une cr ?
    je connais des branquignoles qui ont du matériel ancien dont le patrimoine immobilier en ferait pâlir plus d un, il y a aussi le facteur chance, les conditions de départ et surtout le terroir qui peuvent y faire beaucoup

    le semoir et le pulvé sont le mauvais exemple , ça peut valoir pour tout le reste (sauf peut être la benne trouée ) 77 77 77 77
    pour moi ces deux outils sont ceux qui doivent être au top , le reste on s' en fout , même si c' est derrière un soméca 1300 ça fera le même travail et le même résultat final

    je ne pense pas pouvoir semer à moins de 100 grains avec un vieux nodet sans pertes , et pour le pulvé vu la montagne d' argent qui passe dedans , c' est pareil , on ne peut pas travailler à 0.2 IFT avec un truc qui pisse de partout
    Tu peux aussi semer avec un semoir "normal" 30 grains de + et le surcout est limité si on veut aller au bout du truc

    oui , mais si tu sèmes 300 ha / an à 30 grains soient environ 15k/ha ça fait quand même 45 qx de semence économisés (tu me diras que ça ne fait qu' un peu plus de 2500 € par an mais ça fait un bout du semoir )


    II-41
    La grand estoille par sept jours bruslera,
    Nuee fera deux soleils apparoir,
    Le gros mastin toute nuict hurlera,
    Quand grand pontife changera de terroir. (octobre rouge)
    N'oubliez pas le grand zimboum ACE du 23 septembre 2017
    avatar
    PatogaZ
    + Admin +
    + Admin +

    Messages : 78066
    Date d'inscription : 09/09/2009
    Age : 58
    Localisation au bout de la baie de Somme

    Voir le profil de l'utilisateur http://www.blog-agri.com/patogaz1/52

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: je suis inquiet

    Message par imanol le Lun 27 Avr 2015, 19:34

    @ agritof

    revenons donc sur la forme!

    donc oui, toi comme premio par exemple avez fait le choix de la diversification combiné a une stratégie visant l'optimum financier et cela fonctionne. On est totalement à cheval sur les concepts de la valorisation du potentiel de production et du développement des compétences si chers a mes yeux.

    Pour autant, une majorité de producteurs n'y aura jamais accès, pour des raisons d'ordre géographique (terroir, climat, marche local etc.) ou humain (volonté et capacité propre etc).  

    Parmi eux se trouvent un certain nombre de fermes dans lesquelles l'outil est valable mais pas suffisamment pour assurer un avenir et une transmission décente, pour résumer, les parents se couperont en rondelle pour le fiston. Ceci sera t il encore longtemps envisageable ?
    Bien souvent ça ne l'ai plus, partage familial, conjoncture , le bébé passe chez un plus gros !

    C'est ainsi que les choses se passent dans la plupart des cas a l'heure actuelle.

    Ici se pose tôt ou tard des problèmes liés à la gestion de la MO, à la capacité du patron à assumer sur le long terme et encore une fois, à la transmission de l'outil. Tu remarqueras que je ne mentionne même pas la viabilité financière.
    Bref, une grande partie se prend ici encore les pieds dans le tapis.  

    Alors oui pour moi, très clairement, lorsqu'il s'agit de produire du blé, du lait, du cochon ou du poulet , face à une concurrence mondiale et dans l’état structurel et conjoncturel actuel de notre pays, dans la grande majorité des cas, la seule façon de pérenniser et transmettre est d'organiser l'existant (GAEC, SCEA, EARL) autour de structures collectives nouvelles (SEP, SCL, CUMA, ETA, SARL).

    Ici je peux parler de lissage, de défiscalisation ou encore de transmission familiale.
    Ici je peux assurer un complément de retraire, des prestations sociales ou des congés payés.
    Ici je sais conserver des agriculteurs dans les campagnes.
    Ici je garantie une compétitivité et un maintien des compétences.

    Et je le dis en connaissance de cause, ma ferme (mais grain/légumes indus) serait suffisamment importante pour moi pour autant celles de mes voisins ne le sont pas, ou devront être cédées et nous avons ici, assurer de quoi donner des garanties à tous en toute transparence tout en gagnant en compétitivité. La fin des quotas laitiers nous donnerait peut être même des ailes.

    Cela n'est peut être pas non plus parfait, mais aucun ne voudra revenir en arrière.


    Dernière édition par imanol le Lun 27 Avr 2015, 19:38, édité 1 fois

    imanol
    + membre techno +

    département : Lipetskaïa
    Messages : 8161
    Date d'inscription : 10/11/2013
    Age : 40
    Localisation Russie / France

    Voir le profil de l'utilisateur http://www.otradagen.ru

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: je suis inquiet

    Message par Invité le Lun 27 Avr 2015, 19:35

    si le blé continue de perdre 4 euros par jour et qu il ne pleut pas d ici une semaine , plus de quinze mm ......... il va y avoir beaucoup de branquignoles dans le secteur , je pense !!! :tb

    Invité
    Invité


    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: je suis inquiet

    Message par Invité le Lun 27 Avr 2015, 19:40

    gaston02 a écrit:
    ivanquoi a écrit:tu as raison imanol virons tout ces petits paysans bon a rien ,tout justes bon a transpirer sur leur lopin de terre.
    après les avoir virer tu pourras les embaucher sur une belle structure de plusieurs milliers d'hectares.
     

    Moi aussi je suis inquiet... en lisant ce post je viens de me rendre compte que pour beaucoup d'entre vous, je suis un "branquignole" avec ma petite structure.
    Il y a 1 mois, j'ai acheté d'occase une feraille à une 20aine de kms, secteur que je ne connais même pas.
    Au volant de mon vieux 844 de 1974 j'ai longé une parcelle de colza sur plusieurs kilomètres.
    De retour chez moi, sur le net, bien sur en très faible haut débit... j'ai constaté que ladite parcelle avoisine les 150 hectares... soit 2,5 fois mon exploitation.

    Est-ce l'avenir de l'agriculture Française? Où est la place des "petits"? voulons nous 5 ou 6 exploitations par département?









    en tout cas , pour moi , tu n es pas un branque ! méme si je ne te connais pas !

    le principal , c est d étre heureux , et au jour d aujourdh ui ..... c est de plus en plus compliqué ! : victoire

    Invité
    Invité


    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: je suis inquiet

    Message par Contenu sponsorisé


    Contenu sponsorisé


    Revenir en haut Aller en bas

    Page 5 sur 16 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 10 ... 16  Suivant

    Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

    - Sujets similaires

     
    Permission de ce forum:
    Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum