AGRICULTURE - CONVIVIALITÉ - ENVIRONNEMENT (A.C.E)
Bonjour et bienvenue sur ACE !!!!

Enregistrez-vous sur le forum et n'oubliez pas de renseigner votre profil.

Avant de poster pour la première fois, veuillez avoir la politesse de vous présenter aux membres ( rubrique "Présentation des Nouveaux Membres"). Merci pour eux.
AGRICULTURE - CONVIVIALITÉ - ENVIRONNEMENT (A.C.E)
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Statistiques
Nous avons 4616 membres enregistrés
L'utilisateur enregistré le plus récent est jackot

Nos membres ont posté un total de 2818358 messages dans 81045 sujets
larécolte

larecolte
Guilbart

matériel et équipement agriculture
dette de la France

compteur de la dette
Petites annonces

    Pas d'annonces disponibles.

    Adieu mes amis
    AgrimarneIvanquoiMassey8210Camomille

    dur, dur, de travailler la génétique aujourd'hui

    Page 4 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4

    Aller en bas

    default dur, dur, de travailler la génétique aujourd'hui

    Message par lapin désenchanté le Dim 22 Mai 2016, 21:32

    Rappel du premier message :

    Cela demande beaucoup d'investissement avec des résultats qui ne sont pas tous les ans au RDV, surtout depuis l'ère génomique.
    2015 c'est la première année de ma carrière professionnelle avec un résultat négatif.
    Du coup pour redresser la barre; passage à l'IPE, arrêt du contrôle laitier, arrêt de prim'holstein france.
    Donc je n'ai plus de possibilité de travailler ma génétique avec le système Français.
    L'économie réalisée annuellement sera de 5000e pour l'acte d'inséminer, de 7500e pour le contrôle laitier et de 3000e pour PHF, soit + de 15000e.
    Même avec des prix de vente qui resteraient bas cela doit me permettre de remettre la tête un peu hors de l'eau.
    Bon je sais que sur ACE il n'y a pas trop d'éleveurs, encore moins de généticiens mais j'avais envie d'en parler.
    lapin désenchanté
    lapin désenchanté
    + membre techno +

    Messages : 3823
    Date d'inscription : 05/02/2015
    Age : 54
    Localisation Outre-tombe

    Revenir en haut Aller en bas


    default Re: dur, dur, de travailler la génétique aujourd'hui

    Message par SEGALINE le Lun 08 Aoû 2016, 19:42

    routierdelaplaine a écrit:
    korigann a écrit:Le niveau scolaire des jeunes embauchés au CL?

    non pas seulement, je suis correcteur pour les oraux de CS Lait et l'ensemble des jeunes n'ont pas les bases....... à qui la faute je sais pas :réfléchi :réfléchi :réfléchi

    Faut voir le niveau de certain profs dans les matières comme la zoo.........agro.........bouffff........çà décoiffe !!!
    Le pire même dans les bonnes écoles Embarassed Crying or Very sad
    SEGALINE
    SEGALINE
    + Membre Accro +

    Messages : 284
    Date d'inscription : 04/04/2015
    Age : 50
    Localisation TARN tout proche de l'AVEYRON

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: dur, dur, de travailler la génétique aujourd'hui

    Message par SEGALINE le Lun 08 Aoû 2016, 19:46

    Fourmi a écrit:Coucou j'ai manqué des notifications! Pour les jeunes qui viennent en stage chez moi il y a "de tout" niveau intérêt porté (les fils/filles d'agris étant proportionnellement bien moins curieux que les non agris sur le petit nombre de stagiaires que j'ai eu) par contre le niveau de français oulàlà  la cata, ça me choque quand je lis les rapports à tel point que je corrige avec eux, crotte c'est pas parce qu'on veut être agri (ou pas!) qu'on ne doit pas savoir écrire sans faire vingt fautes par ligne!
    Pour les taureaux le gars de bovec a eu un empêchement il vient vendredi normalement, je vous redis si on prend un peu chez eux, j'ai bien du mal à choisir entre ceux d'évolution bovec et j'en passe, je voudrais me simplifier et tourner avec maxi 3-4 taureaux par race et je ne vise pas l'amélioration en lait. Je ferai attention aussi au tempérament, on a une génisse de 2 mois cinglée j'ai peur de ce que ça va donner en vache...

    Conseil d'amie agricultrice ozil
    Ne prends AUCUN risque .........appelle ton négociant et basta.....

    Encore cet été on à perdu un collègue à cause de ces sales bestioles complètement givrées : grr triste triste triste
    SEGALINE
    SEGALINE
    + Membre Accro +

    Messages : 284
    Date d'inscription : 04/04/2015
    Age : 50
    Localisation TARN tout proche de l'AVEYRON

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: dur, dur, de travailler la génétique aujourd'hui

    Message par SEGALINE le Lun 08 Aoû 2016, 19:56

    lapin désenchanté a écrit:Rassure toi Fourmi je suis aussi un sentimental avec mes vaches.
    Sauf que derrière une année de déficit je suis plus expéditif !
    Mais bon je ne trouve pas ça normal que ce soit elles qui trinquent de la connerie humaine. dur, dur, de travailler la génétique aujourd'hui - Page 4 2254931222

    Ca me rassure quand vous rangez au placard un peu vos sentiments pour "ces belles" : rr : rr : rr

    Chez nous un jour de colère après une belle qu'il croyait pleine .....à qui il avait donné un sursis de campagne......il a décroché son vieux portable pour faire des steaks Sad Sad Sad ozil ozil
    SEGALINE
    SEGALINE
    + Membre Accro +

    Messages : 284
    Date d'inscription : 04/04/2015
    Age : 50
    Localisation TARN tout proche de l'AVEYRON

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: dur, dur, de travailler la génétique aujourd'hui

    Message par alain le Mar 09 Aoû 2016, 06:25

    SEGALINE a écrit:
    Fourmi a écrit:Coucou j'ai manqué des notifications! Pour les jeunes qui viennent en stage chez moi il y a "de tout" niveau intérêt porté (les fils/filles d'agris étant proportionnellement bien moins curieux que les non agris sur le petit nombre de stagiaires que j'ai eu) par contre le niveau de français oulàlà  la cata, ça me choque quand je lis les rapports à tel point que je corrige avec eux, crotte c'est pas parce qu'on veut être agri (ou pas!) qu'on ne doit pas savoir écrire sans faire vingt fautes par ligne!
    Pour les taureaux le gars de bovec a eu un empêchement il vient vendredi normalement, je vous redis si on prend un peu chez eux, j'ai bien du mal à choisir entre ceux d'évolution bovec et j'en passe, je voudrais me simplifier et tourner avec maxi 3-4 taureaux par race et je ne vise pas l'amélioration en lait. Je ferai attention aussi au tempérament, on a une génisse de 2 mois cinglée j'ai peur de ce que ça va donner en vache...

    Conseil d'amie agricultrice ozil
    Ne prends AUCUN risque .........appelle ton négociant et basta.....

    Encore cet été on à perdu un collègue à cause de ces sales bestioles complètement givrées : grr triste triste triste
    Ça veux rien dire, moi aussi toutes les années il y en a une un peut folle dans le lot.
    Mais en général elles se calment une foi dans le troupeau.


    Tourne-toi vers le soleil, l’ombre sera derrière toi.
    (proverbe Maori)
    alain
    alain
    +Admin fromager+

    Messages : 20628
    Date d'inscription : 11/09/2009
    Age : 58
    Localisation Haute-Savoie

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: dur, dur, de travailler la génétique aujourd'hui

    Message par Fourmi le Mar 09 Aoû 2016, 08:30

    On a prévu de la garder car le reste du troupeau est très très très très (et je peux encore en rajouter!) calme donc ça l'apaisera peut être, si trop cinglée bifteck on tient à notre vie! On en a une de 2010 qui était un peu fofolle (pétocharde avec réactions très brusques) en cours de première lactation elle s'est apaisée progressivement donc on verra bien! Il faut dire qu'avec un troupeau de momolles ça nous fait bizarre quand on en a une un peu nerveuse qui arrive! Là elle va sur trois mois et elle est toujours très "réactive" à tout stimuli mais bon on ne peut rien y faire pour le moment car mon beau père (main d’œuvre familiale "non demandée" mais dont on ne peut se "débarrasser", c'est un autre débat mais c'est dur à supporter!) truste tout ce qui a trait à l'élevage des génisses (sauf bouclage et ébourgeonnage ça c'est pour ma pomme!), style je me prends des remarques si je vais dans la pâture avec ma border (dressée!) pour qu'elle bosse un peu sur bovins...
    Sinon chez evolution les élus sont:
    Prim holstein: Jenix, Leader, Jexplose, Jepsilon, Jetman, Jersiais
    Normand: Jipidji, Jesper, Lacroix, Judoch
    et du bbb un max car sinon on a trop de génisses qu'on n'arrive pas à vendre (vu la taille du troupeau et les vêlages étalés difficile de faire un lot homogène)
    Fourmi
    Fourmi
    + membre techno +

    département : Sarthe
    Messages : 969
    Date d'inscription : 03/05/2016
    Age : 41
    Localisation 72 à la frontière du 53 et du 49

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: dur, dur, de travailler la génétique aujourd'hui

    Message par Le Mecreant le Jeu 11 Aoû 2016, 13:55

    lapin désenchanté a écrit:
    gilles a écrit:
    lapin désenchanté a écrit:Cela demande beaucoup d'investissement avec des résultats qui ne sont pas tous les ans au RDV, surtout depuis l'ère génomique.
    2015 c'est la première année de ma carrière professionnelle avec un résultat négatif.
    Du coup pour redresser la barre; passage à l'IPE, arrêt du contrôle laitier, arrêt de prim'holstein france.
    Donc je n'ai plus de possibilité de travailler ma génétique avec le système Français.
    L'économie réalisée annuellement sera de 5000e pour l'acte d'inséminer, de 7500e pour le contrôle laitier et de 3000e pour PHF, soit + de 15000e.
    Même avec des prix de vente qui resteraient bas cela doit me permettre de remettre la tête un peu hors de l'eau.
    Bon je sais que sur ACE il n'y a pas trop d'éleveurs, encore moins de généticiens mais j'avais envie d'en parler.
    15000€ pour la genetique surpris
    Je comprends mieux pourquoi les sélectionneurs de charolais de mon coin se plaignent qu'ils n'y arrivent pas en vendant des broutards appelés taureaux à + de 2000€ quand leurs voisins les vendent 800-900 et y arrivent




    Et oui!!!
    Vaut mieux se remettre en questions avant qu'il ne soit trop tard.

    Il ne faut pas confondre faire de la genetique et claquer du fric avec l'inseminateur et le controle laitier. Faire de la genetique c'est choisir le mâle qui sera ameliorateur sur les meilleurs femelles du troupeau pour faire le renouvellement. Ce qui veut dire du resultat visible 4 a 5 ans après et même plus . L'erreur serait de croire que le male laitier fera pisser du lait a une vache qui n'a pas de qualité laitiere, et cette comprehension je l'ai téllement entendu ...

    Le Mecreant
    + membre techno +

    Messages : 12001
    Date d'inscription : 28/01/2010
    Age : 64
    Localisation 56 Bignan

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: dur, dur, de travailler la génétique aujourd'hui

    Message par denis 62 le Jeu 01 Mar 2018, 11:21

    je ne vois pas beaucoup de difference entre une dose de genomique a 15 e et une a 40 e

    denis 62
    + membre techno +

    Messages : 382
    Date d'inscription : 02/01/2013
    Age : 51
    Localisation sud pas de calais

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: dur, dur, de travailler la génétique aujourd'hui

    Message par fc56 le Jeu 01 Mar 2018, 14:33

    denis 62 a écrit:je ne vois pas beaucoup de difference entre une dose de genomique a 15 e et une a 40 e

    si le marketing fait autour de la dose a 40 euros!!
    fc56
    fc56
    + membre techno +

    Messages : 1739
    Date d'inscription : 09/10/2009
    Age : 45
    Localisation Bretagne

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: dur, dur, de travailler la génétique aujourd'hui

    Message par ghismx le Jeu 01 Mar 2018, 15:29

    Pour moi faire de la monte naturelle avec un taureau laitier faut avoir envie de se faire Cartonner...globalement les taureaux laitiers sont quand même assez cinglés... Après améliorer la génétique avec un taureau... :réfléchi , ok mais c'est pas des brebis. le retour pour avoir un effet améliorateur est long. si tu te trompe ? ta 10 - 20 - 30 génisses qui valent pas un clou. derrière ça va être compliqué. Qui plus est toutes les vaches n'ont pas les mêmes besoins. Un taureau qui améliore la mamelle sur une vache, les sabots sur une autre, et la production sur l'autre. A faire quelque chose pour moi ça serait plutôt de continuer l'IA sur les meilleurs vaches du troupeau et avoir un gentil taureau viande qui fait petit pour gérer les retours et les mauvaises vaches.
    ghismx
    ghismx
    + membre techno +

    Messages : 1054
    Date d'inscription : 20/09/2013
    Age : 36
    Localisation Albi

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: dur, dur, de travailler la génétique aujourd'hui

    Message par charlot50 le Sam 03 Mar 2018, 11:49

    Pas de génétique chez nous, mais on va devoir dégager des services, le controle laitier va dégager, pas de nutritionniste non plus, achat des produits véto chez le moins chère et non pas le plus proche.

    On va dégager des vaches et produire ce qu’on pourra, on ne regarde plus la référence laitière.

    Tous les achats sont systématiquement négociés si pas de remise, sa dégage.

    C’est la guerre des factures en ce moment. dur, dur, de travailler la génétique aujourd'hui - Page 4 556920499
    charlot50
    charlot50
    + membre techno +

    département : 50
    Messages : 4914
    Date d'inscription : 02/01/2012
    Age : 32
    Localisation A 2 pas du Mt St Michel.

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: dur, dur, de travailler la génétique aujourd'hui

    Message par pascal le Sam 03 Mar 2018, 12:13

    la genomique n'as fait que globalement degrader les fonctionnels!!! : victoire : victoire : victoire
    pascal
    pascal
    + membre techno +

    Messages : 11651
    Date d'inscription : 29/03/2015
    Age : 45
    Localisation partout et nulle part!!!

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: dur, dur, de travailler la génétique aujourd'hui

    Message par charlot50 le Sam 03 Mar 2018, 12:39

    De toute facon il faut produire a pas cher alors on va écrémer, on est pas la pour ce faire des copains.
    charlot50
    charlot50
    + membre techno +

    département : 50
    Messages : 4914
    Date d'inscription : 02/01/2012
    Age : 32
    Localisation A 2 pas du Mt St Michel.

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: dur, dur, de travailler la génétique aujourd'hui

    Message par pascal le Sam 03 Mar 2018, 12:42

    d'une certaine manière, j'ai beau etre ancien laitier, ca devient lassant ce style de devise d'ecremage lorsqu'il s'agit d'achats sans prendre en compte un seul instant la qualité!!! :réfléchi :réfléchi :réfléchi
    pascal
    pascal
    + membre techno +

    Messages : 11651
    Date d'inscription : 29/03/2015
    Age : 45
    Localisation partout et nulle part!!!

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: dur, dur, de travailler la génétique aujourd'hui

    Message par charlot50 le Sam 03 Mar 2018, 12:48

    Je sait bien mais on est en guerre, j’aimerais bien pouvoir payer comptant et me faire plaisir mais c’est pas le moment alors on sort les griffes.
    charlot50
    charlot50
    + membre techno +

    département : 50
    Messages : 4914
    Date d'inscription : 02/01/2012
    Age : 32
    Localisation A 2 pas du Mt St Michel.

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: dur, dur, de travailler la génétique aujourd'hui

    Message par ojbz14 le Sam 03 Mar 2018, 13:03

    je pense qu'il faut regarder le rapport qualité prix

    ojbz14
    + membre techno +

    Messages : 1475
    Date d'inscription : 08/10/2009
    Age : 31
    Localisation calvados

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: dur, dur, de travailler la génétique aujourd'hui

    Message par Peccadille le Sam 03 Mar 2018, 13:18

    ojbz14 a écrit:je pense qu'il faut regarder le rapport qualité prix

    +1

    Le prix à lui seul ne veut rien dire.

    Le prix haut n'est pas une garantie de qualité non plus.
    Peccadille
    Peccadille
    + membre techno +

    Messages : 3620
    Date d'inscription : 24/02/2010
    Localisation Suisse (francophone)

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: dur, dur, de travailler la génétique aujourd'hui

    Message par charlot50 le Sam 03 Mar 2018, 13:49

    Bien sur mais il faut casser la routine avec des fournisseurs et qui ne font que les bons de commande.

    charlot50
    charlot50
    + membre techno +

    département : 50
    Messages : 4914
    Date d'inscription : 02/01/2012
    Age : 32
    Localisation A 2 pas du Mt St Michel.

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: dur, dur, de travailler la génétique aujourd'hui

    Message par lapin désenchanté le Lun 05 Mar 2018, 21:56

    Je suis d'accord avec toi, après une année de déficit (2015) nous avons fait du ménage et ça va beaucoup mieux.
    D'accord avec Pascal aussi, sur l'aspect génomique, dans l'état actuel des choses
    lapin désenchanté
    lapin désenchanté
    + membre techno +

    Messages : 3823
    Date d'inscription : 05/02/2015
    Age : 54
    Localisation Outre-tombe

    Revenir en haut Aller en bas

    default Re: dur, dur, de travailler la génétique aujourd'hui

    Message par Contenu sponsorisé


    Contenu sponsorisé


    Revenir en haut Aller en bas

    Page 4 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4

    Revenir en haut


     
    Permission de ce forum:
    Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum